Chandelles et sentiments (feat. Astoria Malefoy)



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Ailleurs dans le Monde :: Londres :: Le Chemin de Traverse Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chandelles et sentiments (feat. Astoria Malefoy)

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Mar 7 Fév - 12:52

Chandelles et sentiments
Drago et Astoria
En rentrant à la maison ce soir, j'avais invité Astoria à aller se faire une beauté, on dinerait dehors ce soir. L'idée m'avait effleuré depuis plusieurs jours, je sentais bien que notre couple avait des problèmes bien que nos sentiments étaient toujours là et je savais que c'était dû à l'annonce de mon père quelques mois plus tôt. Aussi, lundi soir, j'avais été sur le chemin de Traverse afin de réserver une table au meilleur restaurant de la rue pour ce vendredi. Ne travaillant qu'à Poudlard aujourd'hui, il était facile pour moi de l'inviter à diner avec moi, surtout que je m'étais discrètement renseigné sur son planning de la semaine.
Après quoi, une fois que nous fûmes tout les deux changer, je tendis mon bras à Astoria. Nous sortîmes du manoir et nous transplanions jusqu'à une ruelle proche du chemin de Traverse.
Nous traversâmes tranquillement la rue et nous franchîmes la porte du chaudron baveur, nous saluâmes le patron du pub en nous dirigeant vers l'arrière de la boutique, nous nous retrouvâmes devant les fameuses briques que je tapotais du bout de ma baguette magique.
Le passage enfin ouvert, j'entrainais mon épouse jusqu'à l'autre bout du chemin de traverse.
Le trajet s'était fait en silence, je tenais à maintenir ce silence et ce trajet afin de savourer ce petit moment à deux.
Une fois devant le restaurant, j'ouvris la porte et, comme un gentleman, j'invitais mon épouse à passer avec un sourire charmeur.

- Si Madame Malefoy veut bien entrer.

Je la suivis ensuite dans le restaurant, aussitôt, un serveur se précipita vers nous.

- J'ai réservé une table au nom de Monsieur Drago Malefoy, une table pour deux personnes.
- Monsieur Malefoy, nous vous attendions justement, si vous voulez bien nous suivre ?

Le serveur était très aimable et nous guida jusque dans un coin tranquille, la table avait été dressé selon ma demande, des chandelles et un bouquet de rose trônait au milieu de la table tandis que la nappe blanche était parsemé de pétales de lys.

Je reculais alors une chaise et j'invitais Astoria à s'y asseoir. Puis, j'acceptais la chaise que le serveur m'avait également tiré. De notre table, nous avions une vue agréable sur le chemin de Traverse mais je savais aussi qu'un sort avait été posé pour que la vue ne soit que dans ce sens, ainsi, nous ne serions pas importuner par des regards curieux.
C'était un moment intime et romantique que j'avais demandé et celle-ci avait été respecté.

Le serveur s'éloigna quelques instants pour revenir avec la carte et nous précisa que le plat du jour était un ragoût de boeuf sur un lit de riz vinaigré et persillé et que le dessert était une mousse au chocolat noir et praline.

Pour ma part, je choisi un plat de spaghettis accompagné d'un gigot d'agneau. Evidemment, je fis mon choix après que le serveur ait demandé le sien à Astoria.

Nos choix fait, le serveur récupéra les cartes et s'éloigna. J'en profitais alors pour ouvrir la petite bouteille de vin, un bon bordeaux écarlate, qu'il avait apporté en même temps que la carte et j'en versais dans chacun de nos verres.
fiche créée par Rinema



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 206
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques)
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Mar 7 Fév - 17:06
Chandelles & Sentiments
Drago Malefoy & Astoria G. Malefoy


Date : 22 décembre 2018
Statut du RP : Privé
Résumé : Voilà plusieurs mois que le couple Malefoy n'était pas sortir de leur demeure familial. Il faut dire que l'ambiance n'y était pas et la relation du couple ne s'est pas améliorer. Afin de se changer les idées, Drago a invité son épouse au restaurant où une discussion s'est déclenchée. Pour la première fois depuis les ennuis avec Lucius Malefoy, le couple prépare ensemble leur avenir ainsi que celui de leur deux enfants. La confiance et l'amour ravie le couple qui veut s'unir dans la difficulté.
….......

Recensement :


Code:
►[b]22 décembre 2018[/b]
►[url=http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/t1022-chandelles-et-sentiments-feat-astoria-malefoy]Chandelles & Sentiments[/url]
►[i]Dargo Malefoy & Astoria G. Malefoy[/i]
[Voilà plusieurs mois que le couple Malefoy n'était pas sortir de leur demeure familial. Il faut dire que l'ambiance n'y était pas et la relation du couple ne s'est pas améliorer. Afin de se changer les idées, Drago a invité son épouse au restaurant où une discussion s'est déclenchée. Pour la première fois depuis les ennuis avec Lucius Malefoy, le couple prépare ensemble leur avenir ainsi que celui de leur deux enfants. La confiance et l'amour ravie le couple qui veut s'unir dans la difficulté. ]
@Shury



I love you in the blink of an eye


Nous étions vendredi et ma journée semble plutôt réduite et je pouvais me concentrer sur tous ce qui est dossier et leur mise à jour. Cela fait aussi partie de mes obligations en tant que médicomage. Heureusement pour moi, je prends le temps de tout noter afin de retranscrire ça dans les dossiers de mes patients. Mais j'étais pressée de rentrer à la maison sans même savoir que mon époux m'avait prévu une petite surprise. A vrai dire, je ne connaissais pas son emploi du temps vu qu'il travaille à Poudlard mais aussi au Ministère. Oui, il m'en avait parlé et je lui avais accordé. Je ne peux pas lui en vouloir de vouloir faire changer les choses. Dans le fond, j'étais très fière de lui et je le soutenais car c'est le mieux que je puisse faire. Surtout que ces derniers temps, c'est tendu entre nous et je n'apprécie pas vraiment que cela se répercute sur notre vie, notre couple. Du coup, une routine s'était installée qui semble lassante alors que cela fait au moins deux décennies qu'elle est présente au sein de la demeure. Honnêtement, je n'y avais prêté aucune attention et lui comme moi étions enfermés dans nos professions respectives. Ainsi la fin de la journée arrive à grands pas et je finis par quitter le service puis l’hôpital. Je ne voulais pas rester au sein de l'établissement alors que mon horaire était dépassé. Oui, je suis le genre de femme qui respecte ses heures de travail tout en restant disponible. Une ruelle plus loin, un transplanage et me voilà à la maison. Non loin de là. Je suis la première à rentrer et j'avais commencé les tâches régulières en attendant que Drago rentre à la maison.

Et il finit par rentrer à la demeure. Comme tous les jours, je l'accueille chaleureusement mais il me surprend en me disant qu'on sortait. Oh... Voilà longtemps que cela n'était pas arrivé et c'est donc avec un sourire en coin que je monte à l'étage afin d'aller me préparer. Quand on porte le nom de Malefoy et qu'on a été éduquée à l'ancienne, il faut montrer qu'on connait l’élégance et la grâce. Au fond de moi, j'étais réellement contente même si je ne savais pas où on allait. Il m'a peut-être réservé une surprise. Et cela risque d'être un souvenir de plus à graver dans ma mémoire. Je finis par m'habiller avec toute la grâce et élégance d'une sang pur et je finis par rejoindre Drago. Bien entendu, je me suis aussi maquiller sans excès et je me suis arborer de bijoux agréables à voir et à porter. Souriante à mon époux, j'accepte de prendre son bras et je le laisse m'entraîner. Je ne savais pas où on allait donc je ne pouvais que lui faire confiance. Il est vrai qu'on est pas aussi riche que nos parents mais on s'en sort très bien avec nos deux salaires qui permet de nourrir tout le monde mais aussi de gâter nos enfants.

Nous quittons donc la maison et nous transplanant pour arriver non loin du Chaudron Baveur. Bien entendu, nous y entrons simplement afin de s'éclipser dans l'arrière boutique où Drago tapote les briques avec sa baguette. Le laissant faire, je l'observe simplement en réalisant que j'aime profondément mon mari. Comment ne pas aimer une personne qui essaye de faire changer notre monde ? Je suis peut-être l'une des rares personnes à l'avoir vu tel qu'il est réellement. Il est vrai que ce mariage n'était pas prévu mais il a toujours su m'apporter ce dont j'avais besoin ainsi que le bonheur. Je suis heureuse auprès de lui mais son père est venu tout gâcher. Si seulement... Non, il vaut mieux que je chasse cette pensée de ma tête. Je ne veux pas devenir ce qu'il prétend être. Aucun membre de ma famille ne marchera dans ses pas. Je m'y refusais. De cette façon, je reste silencieuse tout le long de la route face au silence de mon époux. Mais que me réserve-t-il ? Cela ne me fait pas peur car je sais que je peux avoir confiance en lui... Il me l'a déjà prouvé et il continue à me le montrer même si c'est de manière involontaire.

Nous marchons à travers le Chemin de Traverse jusqu'à ce que Drago m'invite à le suivre à proximité d'un restaurant. Et je le regarde amoureusement tandis qu'il m'ouvre la porte. Puis, il m'invite à entrer et je lui fais une brève révérence avant de répondre un sourire sur le visage.

« - Mais avec grand plaisir, Monsieur Malefoy ! »

Je le regarde avec le sourire et je ne m'attendais pas à me faire inviter ua restaurant pour mon époux. C'est ce genre de moment qui me manque... de la complicité, des moments à nous qui vient trancher la routine familiale. Mais j'ai l'espoir que tout ira mieux une fois que le tord causé à Scorpius et Celian sera résolu. Je peux dire ce que je veux mais cette traitrise va à l'encontre de l'éducation que j'ai donné à mes enfants et là-dessus, Drago et moi sommes d'accord. Il me suit dans le restaurant et un serveur arrive à notre rencontre. Ainsi dont une table nous ai réservée. Tenant le bras de mon époux, je reste droite comme un i à ses côtés comme me l'avait appris ma mère. Se tenir correctement en société est la base de la civilisation. Je suis le serveur qui nous mène a un endroit tranquille. La table était superbement bien fait et je garde le sourire. Drago se montre très élégant et je prends place tandis que je le regarde avec bienveillance. Je remercie mon mari puis le serveur. Le monde sorcier était presque redevenu normal hormis les derniers incidents. Mais tout semble pourtant si différent. Cependant, je n'y prête aucune attention. C'était un des rares moments privilégiés que j'ai avec mon mari alors autant que j'en profite. Croisant mes jambes sous la table, je regarde Drago qui ne dit toujours rien. Le serveur revient avec les cartes et je décide de prendre le plat du jour. Rendant ainsi la carte au serveur, il s'éloigne et je vois Drago ouvrir la bouteille de vin pour en verser dans nos verres. Prenant le verre entre les doigts, je regarde mon époux.

« - Alors Monsieur Malefoy, que me vaut l'honneur d'une telle invitation ? »

J'aime mon mari mais je ne savais pas si on fêtait quelque chose. Je me demande si j'avais pas rater son anniversaire ou celui de ma famille. Cependant, je ne suis pas sûre que cela soit le cas. Je garde le verre en main et je regarde mon époux avec un vrai sourire mais aussi avec cet air de bienveillance que j'ai depuis la naissance de notre premier enfant. Je reste silencieuse à l'observer le temps qu'il daigne répondre à ma question... S'il me répond. Après tout, il peut encore me réserver bien des surprises...  

© 2981 12289 0

.....................................................


Lost in your mind, i wanna know... Never let me go. Anywhere whenever, apart but still together


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Mar 7 Fév - 18:00

Chandelles et sentiments
Drago et Astoria
Enfin installé à notre table et nos repas commandés, je serre à mon épouse et moi-même, un verre de vin. Toujours sans rien dire. Je vois mon épouse saisir son verre avec élégance. Elle est juste sublime. Je ne pourrais rêver d'une plus belle femme. Elle était vraiment, à mes yeux, la plus parfaite des épouses.
Moi-même, je m'étais vêtu d'une chemise noire surmonté d'un smoking bleu nuit dont je laissais les boutons du haut ouvert dans une apparence à la fois décontractée mais élégant et digne de l'étiquette.

C'est en saisissant mon verre et avec un sourire des plus charmeurs, que je réponds à mon épouse.

- J'avais juste envie d'un petit dîner romantique avec mon épouse, ces derniers temps, nous n'avons pas vraiment eu le loisir de passer du temps tout les deux. Cela fait des semaines que je réfléchis à faire quelque chose par rapport à cela et l'idée du dîner m'est venu dimanche soir, je me suis renseignée sur ton planning et voilà, je suis ici, avec toi, à déguster de merveilleux plats en tête à tête avec mon épouse adorée.

Ma réponse était des plus honnêtes et franches. Mon sourire révèle ma franchise et mes yeux pétillent de l'amour que je lui porte. Devrais-je lui parler de la solution que j'avais trouvé pour rompre le contrat de mariage pour Scorpius et Célian ? Ou devrais-je attendre après Noël tout comme je comptais le faire aussi avec Scorpius et Célian ? Je chassais rapidement cette question de mon esprit, tant qu'elle ne parlerait pas de cela durant le diner, je resterai muet.

- Tu es vraiment très belle ce soir Asti, tu l'es déjà au naturel mais je ne t'avais pas vu ainsi depuis longtemps. Tu es rayonnante.

Je me reculais un instant, le serveur venait d'arriver avec les plats commandés. Mais en gentleman, je pris mon temps pour souhaiter un bon appétit à mon épouse. Je ne comptais pas attaquer ce plat avant qu'elle n'est donné son avis sur le sien.

fiche créée par Rinema



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 206
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques)
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Jeu 9 Fév - 21:38
I love you in the blink of an eye


Nous étions assis à une table dont l'ambiance était plus qu'agréable et je profite de ce moment privilégié avec mon époux. Cela faisait longtemps que cela ne nous étaient pas arrivés. Nous avons tous deux énormément de travail que le soir, nous ne bougions jamais de notre demeure. Une erreur peut-être... Verre en main, je regarde mon époux avec le sourire et il avait un sourire des plus charmeurs. S'il n'était pas mon mari, je lui dirais que c'est un dragueur invétéré mais je pense que c'est peut-être pas la chose à lui dire en ce moment. C'était relativement tendu entre nous et je ne voulais absolument pas creuser un fossé encore plus grand entre nous. Quand j'y réfléchis, cela ne nous était jamais arrivé et je voulais plus que tout au monde me réconcilier avec lui et avec nos deux merveilleux enfants. Cette situation était déjà compliqué à gérer alors avec le fossé, je m'y refusais purement et simplement. J'aime Drago de tout mon être et voir mon mariage en miette ne me fait pas plaisir. Je refuse de laisser son crétin de père nous faire renoncer à notre vie et à notre famille. Lucius est peut-être un sang pur marié par contrat avec Narcissa mais je ne le laisserais foutre la merde dans ma famille et il a dépassé les bornes.

Je reste là, à « dévorer » mon mari des yeux. J'avais peut-être ce besoin de le retrouver, de nous retrouver. Il y a encore quelques mois en arrière, rien ne nous aura fait fléchir alors pourquoi maintenant ? C'est une question que je me pose. Lui qui se bat pour prouver qu'il n'est pas comme le prétendent les rumeurs. Cependant, au fond de moi, je reste persuadée que l'influence de son père y est aussi pour quelque chose même si je n'ai aucune preuve. Chassant tout ça de ma tête, je porte le verre à mes lèvres afin de goûter le vin. Je suis une grande amatrice de vin même si je n'en bois pas tous les jours. Si c'est dans nos moyens, je pense à en ramener à la maison. On travaille beaucoup tous les deux alors il faut savoir se faire plaisir de temps à autre. Puis, il me parle et je ne le lâche pas des yeux, attentive.

« - Je me dois de te remercier pour cette idée. Cela faisait un moment qu'on avait besoin de sortir... Comme avant ! »

Je prends alors sa main pour la serrer avec amour. Puis de manière inattendue, j'approche le dos de sa main à ma bouche pour y déposer un baiser léger et délicat. Mes yeux ne le lâche pas du regard avant de reposer sa main sur la table. J'avais l'impression dans un petit monde et je souris à ce que je venais de faire. Ce n'était pas prévu mais parfois, c'est agréable de se laisser emporter par ses idées surtout lorsqu'on est amoureux. Je sentais à travers son regard son amour pour moi et je ne pouvais pas y rester de marbre. C'est juste impossible. Je suis tombée sous le charme après la bataille de Poudlard. Je caresse le dos de sa main avec mon pouce alors que je tiens toujours sa main. Je reste une femme et j'aime montrer mes sentiments en privé. Je peux comprendre que c'est un peu plus difficile pour lui mais je ne l'ai jamais poussé à le faire. Nous avons eu une éducation proche mais j'étais bien plus effacée et il est fils unique donc tout reposait sur lui. Alors que de mon côté, tout reposait sur ma sœur et j'ai été presque oublié. C'est pour ça que je n'adresse plus la parole à mes paroles et que je me suis réconcilier avec ma sœur et sa famille. C'est alors qu'il me comble de compliment.

« -  Tu n'es pas mal non plus, cher époux. Tu es très élégant dans ce costume, tu devrais le mettre plus souvent. »

Je lui fais un clin d’œil en souriant. C'est alors que les plats arrivent et je le lâche afin que nous pussions nous pencher sur notre assiette respective. Drago me souhaite un très bon appétit et je lui renvoie son petit mot. Je pose le verre pour prendre mes couverts. Je me penche sur mon assiette afin de goûter. Découpant un morceau de viande, je le porte à mes lèvres et je le mâche avec discrétion avant d'hocher la tête. La viande est parfaite et je me rejouis de ne pas avoir besoin de rappeler comment on cuit une viande de la sorte. Parfois, j'ai des réflexes de femme au foyer alors que je travaille. Maudite éducation. J'invite donc mon époux à entamer son repas. Mais ce repas ne va nous empêcher de parler. Loin de là, je me dis que c'est même le moment idéal. J'étais un peu hésitante mais le sujet devait être mis sur le tapis

« -  Dis-moi, comment sens-tu notre famille ses derniers temps ? »

© 2981 12289 0

.....................................................


Lost in your mind, i wanna know... Never let me go. Anywhere whenever, apart but still together


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Dim 19 Fév - 10:56

Chandelles et sentiments
Drago et Astoria

Astoria semblait apprécier mon idée de restaurant, cela semblait même lui faire du bien, le sourire et l'affection étaient au rendez-vous. J'attendis patiemment qu'elle me donne son avis sur son propre plat avant d'entamer le mien. Apparemment, elle semblait satisfaite et je l'étais tout autant.
Tandis que le silence s'était installé et que nous n'entendions plus que le son de nos couverts travaillant nos plats, Astoria finit par rompre le silence.

« - Dis-moi, comment sens-tu notre famille ses derniers temps ? »


Je ne répondis pas tout de suite, je réfléchis un instant avant de donner une réponse. La réponse n'était pas évidente à donner, aussi, je fus franc dans ma réponse.

- Je trouve notre famille tendue, mais il y a de quoi, entre la trahison de mon père et les derniers évènements, il y a de quoi être tendu. Mais je pense que les choses s'amélioreront. Je m'inquiète beaucoup pour les enfants évidemment, mais je m'inquiète aussi pour notre avenir... à vrai dire, je sais très bien que tu te demandes quand est-ce que j'agirais par rapport aux contrats et je tiens à te rassurer sur le fait que je travaille beaucoup à ce sujet. Aussi, je ne te demanderai qu'une chose, sois patiente et fais moi confiance.

Je la regardais dans les yeux, avec ce regard remplit de tendresse et de sincérité. Je délaissais un instant mon plat, et lui saisit sa main avec tendresse, la portant à mes lèvres que j'avais préalablement essuyé avec grâce.


- S'il te plait Asti chéri ?

A la suite de quoi, après une grande inspiration, je lui fis une déclaration que je n'avais encore jamais faite, il s'agissait là de ma toute première déclaration en presque 20 ans de mariage.

- Asti, s'il y a une chose que tu dois savoir, c'est qu'aujourd'hui, je ne vois plus l'avenir sans les enfants et toi. C'est vrai, au début de notre mariage, tu étais la seule à avoir réellement des sentiments pour moi et j'avais de l'affection amicale pour toi. Mais les années sont passées et plus le temps défilait, plus mes sentiments évoluaient. J'ai appris à te connaitre, à te chérir, à t'aimer. Et la naissance de Scorpius a été un tremplin à mes sentiments. Tu m'as offert le plus beau des cadeaux et, quelques années plus tard, j'ai été si heureux que tu acceptes Célian sous notre toit. Je le voyais pour la première fois aussi ce jour là, mais je me suis attachée à cet enfant dès les premières paroles que nous avons échangés, peu importe ce qu'en pense mon père, Célian a fait partit de ma vie et de mon bonheur dès l'instant où je l'ai rencontré. Et je savais, qu'en tant que mère, ne pouvant pas avoir de deuxième enfant, tu l'as accepté comme ce fils que nous ne pouvions avoir.
Tout ceci pour te dire qu'aujourd'hui, Astoria, je t'aime de tout mon être.


De nouveau, j'embrassais le dos de sa main, en la regardant droit dans les yeux, de tout mon amour. Et je crus voir poindre l'ombre d'une larme.



fiche créée par Rinema



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 206
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques)
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Ven 3 Mar - 23:36
I love you in the blink of an eye


Autant dire que je dois profiter car nous ne sommes pas en mesure de le faire très souvent. Contrairement à nos parents, l'extrême richesse ne fait pas partie de notre vie et elle s'en contente très bien. On ne dépend de personne et on vit avec notre petite famille. La blonde avait fait signe à son époux d'entamer l'assiette. Je le regarde avec tendresse et je me montre très calme. Astoria n'était pas une femme difficile : Discrète, observatrice mais aimante et dévouée. Je m'étais toujours arrangée pour plaire à mon mari non pas qu'en tant que femme mais en tant que mère et épouse. La relation avec mes beaux-parents étaient des plus tendus en raison de ce que je suis. A savoir une personne tolérante. Mais c'est surtout avec Lucius que cela n'allait pas. Malgré que je sois une sang pure et éduquer de cette façon, c'est l'histoire qui m'a fait évoluer devenant une sorte de traitre à mon sang comme mon ainée avant moi. Mais j'ai grandi et j'ai appris à mes enfants à être tolérants et à ne pas participer à cette guerre entre les sangs purs et les nés-moldus. Après tout, ce sont aussi des sorciers et ce n'est pas parce qu'ils sont de parents sans pouvoir. Plusieurs personnes de l'histoire sorcière se sont démarquées en étant des sang mêlés ou nés-moldus. On peut citer Harry Potter qui est tout de même le survivant mais il est de sang-mêlé ou encore le professeur de Métamorphose qui est une née-moldue et ça, c'était de notoriété publique.

Je venais de poser la question à mon mari avec un air calme et serein. Je ne suis pas du genre à s'énerver pour rien. La fois où Lucius s'est pointé pour annoncer les fiançailles de mes enfants m'avait entraîné vers une colère sans nom et si Drago n'avait pas réagit ainsi, je l'aurais fait moi-même. Rien que d'y repenser, cela me met en colère mais aujourd'hui, ce soir, j'étais détendue et souriante. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas quitter la maison au bras de mon mari. J'espère ne jamais divorcer et je suis une femme très heureuse qui se trouve devant Drago. Portant le verre à mes lèvres, je bois une gorgée avant de reposer celui-ci délicatement. Mes yeux clairs restent sur mon époux qui semble dubitatif et j'attendais la réponse. Ces derniers temps, j'étais assez vindicative avec lui mais cela me rend malade d'être impuissante face à cette situation. Je suis mère et je n'arrive pas à protéger mes enfants de la folie de leur grand-père. C'est frustrant et irritant. Peut-être devrais-je m'excuser par la même occasion. Il prend la parole et je me devais de l'écouter comme il se doit. Ah oui, pour être tendue, c'est tendue et j'avoue volontiers qu'il a raison sur les évènements. Puis il me demande une chose... D'être patiente. Habituellement, c'est dans mes cordes mais j'ai l'impression d'être inutile et d'être une mauvaise mère pour Célian et Scorpius... Je sens alors sa main venir en contact avec la mienne avant de la porter à ses lèvres. Je finis par hocher une fois la tête. Je voulais réellement que tout s'arrange entre nous car je tiens à lui et à notre famille. Je m'apprêtais à dire quelque chose lorsqu'il se relance dans sa lancée.

Je ne m'attendais pas à ce qu'il me fasse cette déclaration et j'en étais réellement émue. Mes yeux devenait plus brillants et j'en avais les larmes aux yeux. J'ai toujours aimé cet homme et il a été mon premier et unique amour. Même à Poudlard même si cela s'est révélé au cours de ma sixième année. Tout au long de ma scolarité, j'avais refoulé tout ceux qui avait essayé de me séduire. Et lorsqu'il est venu annoncer qu'il souhaitait se marier avec moi, j'en avais été toute excitée durant des jours et des jours. Cela avait égayé mon année scolaire et cela m'avait comme motivée à aller encore plus loin. Un an plus tard, c'est le mariage qui s'est déroulé durant les vacances de Printemps. Mais ce qui m'avait un peu gênée, c'était que tout le monde avait cesser de m’appeler Miss Greengrass remplacer par un Madame Malefoy. Même au sein de la maison Serpentard... Parfois, cela faisait même peur à voir. Mais ce sont de très bons souvenirs que je garde et pour rien au monde, je voudrais oublier ce moment de bonheur. Levant ma main libre, je viens essuyer une larme qui venait de m'échapper. Oui, j'étais heureuse, réellement heureuse.

« - Drago, je...  »

Je n'arrive même pas à dire une seule phrase tellement j'étais comblée en cet instant. Il m'avait déposé une nouvelle fois un baiser délicat sur le dos de la main et je l'ai laissé faire. J'avais un immense sourire sur le visage. Je ferme les yeux un instant. Je devais me reprendre pour lui dire ce que je devais lui dire. Après tout, en étant son épouse, je devais le soutenir. Il n'est plus le Drago Malefoy qui obéit au doigt et à l’œil de son père comme il l'a été étant plus jeune. On ne peut pas lui en vouloir. Je n'aurais pas été l'ombre de ma sœur, je ne serais pas devenue la femme que je suis aujourd'hui. Ouvrant les yeux, je ne le lâche pas des yeux malgré qu'ils soient humides vu l'émotion que je venais d'avoir. Après l'effort qu'il venait de faire, je devais aussi lui dire. Nous ne devions pas nous cacher ou dissimuler nos sentiments. Ma voix était un peu tremblante mais je devais me reprendre. Laissant la main qu'il tenait où elle se trouve, je garde le sourire alors que ma voix se fait de nouveau entendre.

« -  Tu es et a toujours été mon seul et unique amour. Au départ, lorsque j'ai su que tu m'avais épousé pour éviter Pansy, j'étais un peu blessée mais je ne regrette en rien ce mariage et cette vie aujourd'hui. Mes sentiments pour toi ont toujours été très forts et je suis comblée de bonheur de savoir que tu les partages désormais. Scorpuis et Célian sont nos enfants et il m'est difficile de rester impuissante face à la situation que ton père à imposé. Cette situation me dépasse mais j'ai l'impression d'être une mauvaise mère en ne parvenant pas à régler le problème. Il est en train de détruire tout ce que tu as fait, tout ce que nous avons fait pour nos enfants. Toutes ses années à essayer de prouver que tu n'es pas l'étiquette qu'on te donne... Pire encore, il nous fait passer pour une famille faible et il tente de nous détruire... Je ne veux pas qu'il a main basse sur notre vie. »

C'est une situation difficile mais je me devais de lui expliquer mon ressenti tout comme il avait fait avant moi. C'est la moindre des choses. Oui, cette situation me blesse. Oui, je n'aime pas être dans un état d'impuissance lorsqu'il s'agit de ma famille mais je ne veux pas qu'elle éclate et qu'elle s'étiole pour la folie d'un patriarche de famille. Et dans le fond, je crains le mal que Lucius a causé dans la famille. Un mal déjà bien implanté qui fait beaucoup plus de ravages que je ne le voudrais. Aussi bien de notre coté que du côté des enfants. Je ne veux pas qu'ils finissent par haïr la famille à cause des actes d'un seul homme. Je ne sais pas comment je réagirais si je venais à apprendre que mes enfants détestent leur père à cause de ça. Je baisse un peu la tête avant de la relever quelques secondes après.

« -  Je t'aime plus que tout et voir ma famille se briser ainsi pour la folie de ton père me rend complétement dingue. Nous étions si soudés et il a fallut que ton père mette le nez dans nos affaires, dans notre vie... et la brise... Si tu n'avais pas mis ton père dehors ce jour-là, je l'aurais fait moi... Je sais que tu fais tout ton possible pour sortir tes enfants de là et j'ai confiance en toi mais j'ai aussi peur de ce que pourrait encore préparer ton père. Qui sait ce qu'il est capable de faire … Il a fiancé nos enfants sans notre consentement alors fera-t-il la prochaine fois ? Me tuer pour t'obliger à plier à ses volontés ? Je refuse de le laisser jouer avec ma famille, de briser ce qui nous unis et qu'il ternisse nos sentiments... Drago... Je te demande de me pardonner pour toutes ses questions et toutes ses disputes inutiles... »

Cela fait quand même du bien de lui dire et cela pesait si lourd que des larmes se libèrent faisant ainsi disparaître le poids que j'avais sur les épaules. Il est vrai que nous avons toujours fait ce qu'il fallait pour être une famille mais il manquait peut-être de la communication dans notre couple. Il s'est ouvert à moi et j'en ai fais de même. Je ne voulais pas briser ce lien entre nous ni faire de l'ombre aux enfants. Heureusement pour moi, ils sont à Poudlard et ils ne me voient pas comme une mère fragile. Il est vrai que je me sens impuissante mais je ne pouvais rien faire d'autre que d'être patiente et de soutenir mon mari autant que possible. Pour mon plus grand regret. Je devais de toute façon travailler sur le fait de rapprocher mes enfants et mon mari. Un avantage dans tout ça, c'est que Drago s'est rapproché de moi. Je lève mes mains pour essuyer mes larmes. J'avais quand même cette crainte au fond de moi que je devais à tout prix taire pour le moment pour mon mari et pour mes enfants. Pour ceux que j'aime plus que tout au monde. Nos assiettes étaient toujours devant nous mais nous avions ce besoin de nous parler, de nous confier l'un envers l'autre pour mieux affronter l'avenir ensemble.

© 2981 12289 0

.....................................................


Lost in your mind, i wanna know... Never let me go. Anywhere whenever, apart but still together


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Dim 12 Mar - 14:15

Chandelles et sentiments
Drago et Astoria

Après avoir rassuré Astoria sur mes intentions et mes sentiments, je l'écoutais avec tendresse livrer ce qu'elle avait sur le coeur. J'eu un petit pincement car je ressentais la même chose sur certains points. Devais-je vraiment attendre la fin des fêtes pour lui parler de ma solution ? J'hésitais, aussi, lorsqu'elle eu terminé sa tirade. Je lui embrassais de nouveau la main, la regardant avec tendresse, sans un mot, je lui laissais comprendre que je comprenais ses sentiments et que je les partageais. Par la même occasion, je gardais le silence, le temps de réfléchir à ma propre question intérieure.

Tandis que les desserts venaient de nous être servis, je me résolus à le lui dire.

- Asti. Je te remercie de me faire confiance et je t'ai demandé d'être patiente mais... je pense en réalité qu'il vaut mieux que tu saches. Par contre, n'en parle pas aux garçons...

J'attendis qu'elle me donne son aval pour continuer. Et lui expliquer ce que je comptais faire.


fiche créée par Rinema



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 206
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques)
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Jeu 13 Avr - 21:46
Chandelles & Sentiments
Feat
Drago Malefoy
Je me sentais soudainement soulagée. Réellement soulagée. Chacune des discussions ont été plus que tendues à chacune de mes tentatives et le fait de pouvoir enfin communiqué avec lui comme avant semblait réellement me faire plaisir. Je ne suis peut-être pas la meilleure femme mais au moins, nous avions une famille et nous avons des sentiments l'un pour l'autre. Ce sont donc les deux bonnes nouvelles de la soirée qui se passe finalement mieux que je ne l'aurais espéré. Cela fait du bien de se sentir écouté dans une famille qui va essayer de remonter la pente. J'aime Drago mais j'aime mes enfants plus que tout au monde. Je ne sais pas ce que je ferais pour eux. Et c'est dans ce genre de moment où j'aimerais savoir me comporter et savoir comment aider tout le monde... Je ne supporte pas l'impuissance face à cette situation et j'aimerais pouvoir aider mes proches. Comme j'ai coupé les ponts avec mes parents, les trois garçons représente ma seule et unique famille. Bien sûr, j'ai encore ma sœur et mes nièces mais je ne suis plus aussi fusionnelle avec Daphné... Pour être honnête, je ne l'ai jamais réellement été. Toutes mes études à les passer dans l'ombre de ma sœur... Du moins, jusqu'à ce que celle-ci les achève et que je lui explose à la figure. Je me rappelle encore que celle-ci n'avait pas compris ce qui s'était passé et il m'a fallu un moment pour que tout ça retombe. Dans le fond, je ne lui en ai jamais voulu et c'est quand je lui ai dit que j'ai compris qu'elle ne s'attendait pas à ça. Et c'est quelques mois après, en discutant, que Daphné m'a dit ne pas avoir vu tout ça et qu'elle n'avait pas prévu qu'elle soit son ombre. Mais pour mes parents, Daphné était celui qui avait le plus d'importance. Depuis, j'ai arrêté de les voir ou de leur donner de mes nouvelles... Je ne les ai vu que pour mon mariage et j'ai refusé de leur adresser la moindre parole ou le moindre mot.

Mais tout ça appartient au passé maintenant et je suis heureuse. Je me sens épanouie dans mon métier professionnel que dans ma vie personnel. Oui, j'ai toujours été amoureuse de mon mari mais je ne suis pas du genre à m'imposer ou à obliger. J'ai préféré laisser le temps agir sur nous comme il le doit de manière inconsciente. Et le fait qu'il m'a annoncé ses sentiments, je ne peux pas être plus heureuse. C'est dur pour notre famille mais cette discussion m'a donné envie de me battre, de soutenir Drago dans ses choix mais aussi de le conseiller. Chose qu'on ne faisait plus depuis que son idiot de père s'est mêlé de notre vie. On ne demandait rien et on vivait simplement sans se prendre la tête. L'argent est une chose mais ce n'est pas avec de l'argent qu'on est le plus heureux. Drago l'a bien compris mais son père, c'est une toute autre histoire. J'ai refusé toute argent de ma famille et je refuserais aussi le sien. Mais avec mes années de mariage avec mon époux m'ont permis d'apprendre à le découvrir, de renforcer mon amour pour lui mais aussi à discuter et apprendre de lui. Je suis peut-être une sang pur mais c'est Daphné qui a recu une excellente éducation. Je ne suis pas mauvaise mais pour moi, les traditions, c'est du poison. Il m'a tout de même fallut un bon moment pour le faire comprendre à Drago. On s'est mutuellement aidé indirectement. Mais pour rien au monde, je ne changerais de vie ou de famille.

Je regarde Drago avec mes deux yeux et j'avais fini de parler. Les choses sont dites et je me sens soulagée de lui avoir dit. Je libère un profond soupire de soulagement que je ne cache pas avant de lui sourire. Un vrai sourire qui n'était plus arrivé depuis des mois pour être honnête. Il m'a écouté calmement, sans me chercher à me couper ou à m'interrompre. Une chose que j'apprécie chez lui. Son père coupait sans cesse la parole lorsqu'on lui disait quelque chose qui ne lui plaisait pas. Ce n'est pas le cas de Drago et cela me fait plaisir de voir qu'il prête attention à ce que je dis. Je le vois alors embrasser ma main et même si j'avais encore les yeux mouillés par l'émotion, je ne voulais pour rien au monde oublier ce moment... Rares ont été les périodes où j'ai passé du temps avec lui alors je grave dans ma mémoire tout ce que je peux graver. Nous finissons calmement nos assiettes avant que les desserts n'arrivent. De là, Drago m'adresse de nouveau la parole. Hochant la tête, je ne pouvais pas lui refuser ça.

« - Je ne dirais rien aux garçons ! »

Bah quoi ? J'ai promis de lui faire confiance. Après tout, il aime ses enfants autant que moi a;lors pourquoi devrais-je être méfiante ? Surtout qu'il est aussi leur père donc je ne peux pas me méfier. Mon mariage ne rendrait pas ce sentiment crédible. Serrant ma main avec la sienne, je le regarde tendrement tandis que je patiente. Je veux savoir ce qu'il a derrière la tête et je n'ai aucune idée de ce qu'il va me dire. Je ne suis pas devin ou voyante. Je ne suis qu'une sorcière modeste qui se bat avec sa véritable famille pour ses enfants.


.....................................................


Lost in your mind, i wanna know... Never let me go. Anywhere whenever, apart but still together


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Ven 14 Avr - 8:51

Chandelles et sentiments
Drago et Astoria

Plus la soirée passée et plus Asti semblait détendu, parler nous faisait du bien et redonner un souffle nouveau à notre couple. Elle semblait épanoui, heureuse de m'entendre lui déclarer ma flemme. Le sourire était donc de retour.
Me triturant les méninges, je me demandais si je devais ou non lui parler de mon projet. Et puis vint les desserts et je me décidais enfin, lui faisant promettre de ne rien dire aux garçons. Après tout, rien n'était encore en place.

- Je ne pense pas que mon idée va te plaire Asti mais voilà, lors de l'anniversaire des garçons, ta soeur m'a transmis le contrat de mariage de Scorpius et Meredith, je l'ai lu, évidemment, j'attends le contrat aussi de Célian, Miss Travers, qui lui ai promis ne veut pas non plus de ce mariage, normalement, les choses voudraient que, du coup, leur contrat soit automatiquement annulé, seulement, connaissant mon père, il aura surement ajouté une close pour rendre ce fait plus compliqué. J'espère seulement qu'avoir officiellement adopté Célian nous permettra d'agir.
Enfin, revenons surtout à Scorpius. Je te disais donc que j'ai lu le contrat et... nous allons devoir trainer mon père en justice pour rendre ce contrat obsolète. Il va falloir que tu m'aides à convaincre Scorpius pour cela. De plus, le contrat précise que je ne pourrai pas être mon propre avocat, je pense demander à un collègue ou à ma supérieure de m'aider du coup.
Je ne sais pas les conséquences que cela aura, seulement, c'est la seule solution, et il est hors de question que je renonce à annuler ce contrat juste parce que l'accusé est mon père.



Voilà, j'avais exposé l'idée générale à Astoria, au début, l'idée m'avait quand même chagriné, j'étais peut-être en froid avec père mais l'idée de le poursuivre en justice m'avait fait mal et puis, finalement, c'était pour le bien de mes fils et c'est parce que mon père avait misé sur le fait que je n'aurai pas le cran de le poursuivre en justice, qu'il avait ajouté cette close, j'en étais persuadé.

- Aussi, Asti, si nous voulons gagner ce procès, Scorpius et moi ne pourrons pas être seul à lutter. Il faudra aussi ta voix et surement aussi celle de Célian même si, en réalité, sa voix ne comptera pas, il nous faut seulement celle de Scorpius et de ses parents, autrement dit, nous deux.

fiche créée par Rinema



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 206
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques)
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Ven 14 Avr - 10:07
Chandelles & Sentiments
Feat
Drago Malefoy
Oui, un nouveau souffle. Je ne pouvais pas laisser mon beau-père tout gâcher par sa folie. J'avais passé des années à faire comprendre à Drago que la tradition n'a rien de plaisant et qu'il devait se prendre en main. Puis il est devenu un avocat méritant dont j'étais très fière. Je voyais qu'il se battait pour effacer l'étiquette qu'on avait de lui. Il en a baver durant de très nombreuses années. Il a énormément souffert de tous ses préjugés et de toutes ses rumeurs remettant même en cause son poste d'avocat. Il se bat pour lui, sa famille mais aussi pour son blason. Mais à cause de Lucius, tout ce qu'il fait pour prouver qu'il n'est pas comme son père se brise car avec tout ça... Je ne peux pas le laisser dans cette galère et je dois l'aider, le soutenir et lui remonter le moral lorsqu'il en a besoin. Mais sur le moment, c'est lui qui me remonte le moral et cela ne fait que me conforter dans mon idée de ne jamais regretter mon mariage avec lui. Je l'ai vu grandir et s'épanouir en homme adulte et responsable. Il n'est plus le petit être trouillard qui avait peur de décevoir son père, il l'affronte la tête haute. Mais dans le fond, je peux le comprendre car j'avais moi-même passé toutes mes années à Poudlard à prouver que j'étais digne de la famille Greengrass mais pour mes parents, mon père surtout, seule Daphné avait le droit d'être digne des Greengrass. Alors, depuis le jour où j'ai craché mon venin sur ma jeune aînée, j'ai décidé de ne plus agir ainsi mais de me débrouiller par moi-même. J'ai ouvert les yeux et j'ai vu le monde différemment. Puis, je me suis fiancée et mariée à Drago même si mes parents n'étaient pas d'accord. Je ne leur avais pas demandé leur avis de toute façon. Lors de mes deux dernières années à Poudlard, je vivais encore chez eux mais j'étais distante avec eux. C'est presque comme si je les ignorais et cela ne semblait pas les déranger. J'étais devenu un fantôme. Mon mariage m'a donc permis de partir de la demeure familiale dés la fin de mes études où j'ai rejoins Drago à Londres. Lui partait pour le Ministère et moi, pour Sainte-Mangouste.

Je reste silencieuse à écouter ce qu'il voulait me dire. Je ne sais réellement pas de quoi il veut me parler mais je me dois d'être attentive. Me penchant légèrement devant moi, je laisse ma main où elle se trouve et je le regarde avec tendresse et amour. Nous sommes mariés non ? On ne compte plus les années que nous avons passés tous les deux malgré nos études et nos activités respectives. Notre couple a tenu bon durant toutes ses années, pourquoi ne tient-il pas maintenant ? C'est dans ce genre de moment que l'on doit montrer que nous sommes un couple unis comme jamais et je ne compte pas montrer la moindre faiblesse au monde magique car cela voudrait dire que Lucius a réussi son coup et je m'y refuse catégoriquement. Je ne veux pas laisser croire qu'il a gagné. Caressant le dos de sa main avec mon pouce, je tiens à me montrer présente et encourageante. C'est important pour nous deux et ce passage risque de l'être pour toute notre petite famille. Puis, il prend la parole et mes yeux ne le lâche plus du regard durant la durée de ses explications. J'ignorais que ma sœur avait fait ça mais j'aurais du m'en douter. Je savais que Daphné n'était pas pour ce mariage. Il me parle alors de tribunal. Hochant la tête, je finis par comprendre où il veut en venir.

« - Je ne veux pas voir ton père briser notre famille et si tu as besoin de moi, je serais présente. Pour ton avocat, tu veux que j'en parle avec Cassandra ? »

Je ne pouvais pas être plus honnête que ça. Je connais Cassy depuis de nombreuses années et elle est une des rares personnes avec qui j'ai gardé contact après mes études à Poudlard. Elle a été celle qui m'a encouragée à tout dire à Daphné, rendant ainsi notre relation plus cordiale et saine entre nous. Elle était aussi présente lors de mon mariage avec Drago et cela m'avait réellement fait plaisir de la revoir après pas mal d'années. Mais aujourd'hui, en plus d'être son amie, je suis aussi son médicomage alors on se voit trop souvent. Mais que voulez-vous, je prends soin de mes patients. Je laisse mon cerveau tout prendre en compte avant d'avoir une idée. Je baisse les yeux un moment avant de prendre la parole.

« - Pourquoi ne pas demander à la famille Nott d'intervenir ? Cela concerne aussi bien notre fils que l'un de leurs enfants non ? Et puis si ma sœur t'a donné le contrat, c'est qu'elle est contre ce mariage sinon, elle ne te l'aurait jamais donné. Et puis tu sais, Scorpius est presque majeur, le temps que tout ça se mette en place, il sera proche de sa majorité. De ce fait, le juge devra prendre en compte son avis. Tu en pense quoi ? »

Autant mettre toutes les chances de notre côté et je pense que je vais devoir parler avec ma sœur mais aussi mes nièces, surtout ma filleule. Je sais qu'elle n'est pas réellement majeure mais c'est aussi important pour elle alors je ne pense pas que Daphné et Meredith refuseront. Théodore, ce sera peut-être une autre paire de manches mais je sais me montrer très convaincante lorsque cela est nécessaire.


.....................................................


Lost in your mind, i wanna know... Never let me go. Anywhere whenever, apart but still together


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Ven 7 Juil - 9:38

Chandelles et sentiments
Drago et Astoria

Astoria m'avait écouté jusqu'au bout, sans m'interrompre. Lorsque je parlais enfin de voir un avocat, elle me proposa d'en parler à Cassandra.

- C'est déjà prévu Asti, je vais demandé à Cassandra d'être notre avocate car je ne pourrai pas l'être moi-même.

Elle parla ensuite des Nott.

- Tu sais, je doute fort que Théo coopère mais je compte évidemment sur Queenie, Daphné et Scorpius pour accepter de faire quelque chose. De même, la jeune Artémis Travers, m'a promis de tout faire pour me ramener celui qui la concerne avec Célian, apparemment, elle non plus n'ai pas d'accord avec ce contrat. Dès que je l'aurai entre les mains, je ferai le nécessaire. Si je te parle justement de procès, c'est parce que, concernant Scorpius, nous n'avons pas le choix, nous devons passer par ce recours.

Je lui pris de nouveau la main et la regardais dans les yeux.

- Moi non plus je ne veux pas voir notre famille brisée à cause de mon père. Le concernant, j'ai depuis longtemps pris la résolution d'agir contre lui s'il venait à faire quelque chose dans ce genre là. J'ai pris cette décision lorsque j'ai compris qu'il n'accepterait jamais Célian et qu'il tentait de lier Scorpius à ses idées rétrogrades. Faire un procès à mon père ne me posera donc pas de problème.




fiche créée par Rinema




Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 206
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques)
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Mer 12 Juil - 17:34
Chandelles & Sentiments

Oui, je l'ai écouté car je lui dois bien ça. Nous avons élevés nos enfants, ensemble, mains dans la main sans jamais regarder derrière nous. Nous nous sommes apprivoisés, nous nous sommes entendus et nous nous aimons aujourd'hui. C'est la meilleure chose qui pouvait m'arriver. Entendre Dargo dire qu'il éprouve des sentiments pour moi m'a énormément fait plaisir et je reste malgré tout une femme sensible derrière mon masque de médicomage et de sang pur. Il faut dire que je n'ai pas élevé comme ça et j'ai transmis ma vision des choses à mes deux enfants. Je ne pouvais pas leur donner l'éducation traditionaliste... Cela m'était impossible... Surtout quand tu ne suis pas forcement cet éducation. Mais l'éducation que je donne à mes enfants ne concerne que mon époux et moi-même. Et je ne compte pas laisser un vieux crouton sénile décidé de l'avenir de mes enfants à leur place. Ils sont tous les deux grands maintenant et ils sont capables de prendre leur décisions seuls. Il arrivera un moment où je ne pourrais plus rien faire pour eux. Cependant, je reste une mère et une mère s’inquiétera toujours pour ses enfants. C'est quelque chose que m'a appris ma belle-mère.  J'avais écouté attentivement mon mari sans l'interrompre. Nous sommes mariés depuis de longues années et jamais, nous nous sommes manquer de respect. C'est peut-être notre éducation qui va en ce sens mais aujourd'hui, je sais qu'il a besoin de ma présence, de mon soutien mais aussi d'une bonne dose de courage. Un grand homme a dit un jour qu'il fallait beaucoup de courage pour affronter ses ennemis mais qu'il fallait encore plus pour affronter ses amis. Je ne me suis pas méfiée alors que j'aurais du l'être. Je pensais que mon beau-père avait fini par comprendre mais rien à faire.

Toujours ma main avec la sienne, je caresse le dos de sa main pour le soutenir et lui montrer qu'il peut tout me dire. Depuis quand nous faisons nous des secrets ? Il n'y en a jamais eu entre nous sauf pour l'arrivée du jeune Célian mais il voulait me faire une surprise. Et il m'en a fait une belle. Je ne peux plus avoir d'enfant depuis ma complication lors de la grossesse de Scorpuis mais il m'a rappelé de cette façon que je pouvais encore donner de l'amour à un enfant... L'apparition de Célian dans ma vie de mère m'a rappelé que je suis toujours vivante et que j'étais en mesure d'éduquer et élever un autre enfant même s'il n'est pas née de moi et de mon amour pour Drago. Mais ils devaient parler, dans leur couple et dans leur vie, la communication est importante. Lorsque Drago lui annonce qu'il avait prévu de demander à Cassy, je montre un sourire ravi. Je lui fais confiance parce qu'elle est une amie de longue date et j’espérais qu'elle sera d'accord. Je n'ai pas vraiment confiance en d'autres personne que Drago et Cassandra. Ce serait vraiment sympa qu'elle accepte. Hochant la tête, je suis contente qu'il a pensé à elle pour notre défense. C'est alors que le sujet des Nott arrive sur le tapis et je l'écoute avec attention.


« - Je te suivrais jusqu'au bout de la démarche. Je n'ai pas peur d'une salle froide et qu'un jury de sorciers et si cela peut libérer nos enfants, j'irais au bout. »

Personne n'imposera quoi que ce soit à mes enfants. Je m'y refuse. Personne n'a le droit de me dire ce que je dois faire. Je comprends tout à fait qu'il faut en arriver là et je me tiendrais prête à passer devant le Magenmagot pour répondre à toutes leurs questions. Je veux aider mon fils... Mes fils. Je l'ai ai vu grandir et je les aime à égalité. Je ne veux que leur bonheur et pour rien au monde, je veux les voir malheureux. Je donnerais ma vie pour mes enfants. Même si Célian n'est pas de mon entaille, il fait parti de ma vie et il est malgré tout une partie de moi et une partie de Drago. Il ne nous appellera peut-être jamais plus Père et Mère mais le jour où il l'a fait, j'en étais fière.  

« - Je ferais mon possible pour t'aider, te soutenir et je serais présente pour notre fils... Il ne mérite pas un tel emprisonnement …  »

Codage par Libella sur Graphiorum


HRP:
 

.....................................................


Lost in your mind, i wanna know... Never let me go. Anywhere whenever, apart but still together


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Chandelles et sentiments (feat. Astoria Malefoy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pride & Prejudices - Astoria Malefoy
» Astoria Malefoy, née Greengrass || Libre
» Course-poursuite avec un navet ~ Feat Astoria
» Quand un serpent mord...Ca fait mal. [Feat Drago Malefoy]
» Astoria Malefoy [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Ailleurs dans le Monde :: Londres :: Le Chemin de Traverse-
Sauter vers: