Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 19:38


 

 
Améthyste G. Rosebury "Une citation qui tue"


 
Améthyste Genevieve Rosebury

 

¤ Date & lieu de Naissance : 15 Février 2003. Né à Annecy de l'aventure passagère entre un sorcier et une née-moldue ; dès sa naissance, a quitté Annecy pour rejoindre le manoir des Rosebury, à Londres.
¤ Âge : 15 ans.
¤ Sang : Sang-Mêlée.
¤ Mes Options : Alchimie et Divination.
¤ Mes notes aux BUSES : pas encore passés.
¤ Animal de compagnie : Un chat noir, Seth.
¤ Souhaiteriez-vous que votre nom ou Prénom soit doublé : pas spécialement.
¤ Mon Don : (soumises à l'acceptation du staff) Requête prochaine de l'acquisition du don de Voyance.

 
Mon Physique

Améthyste est une jeune fille dotée d'une chevelure brune, qui lui descend en cascade dans le dos et se mariant avec la pâleur de sa peau d'ivoire. En effet, on ne manque jamais de lui faire remarquer son teint dit "maladif". Pourtant, il s'harmonise avec ses grands yeux de couleur nuancée, entre le bleu sarcelle et le vert. Elle possède une petit visage, doté de hautes pommettes, conçues normalement pour les rougeurs ou les tâches de rousseurs ; pourtant, la jeune sorcière de sang Moldu a littéralement une peau de bébé. On pourrait presque y apercevoir son ombre, comme le ferait du marbre. Ces couleurs incolores, elle les tient malheureusement de son père ; c'est pourquoi elle ne peut s'empêcher de cracher sans cesse sur cette aspect d'elle. Améthyste est plutôt grande de taille, dans les soixante-dix, et est pourvue d'un corps à l'allure frêle mais pourtant, très entraîné grâce à ses six ans de danse classique - discipline imposée par son père. Ses tenues varient selon les situations. En vacances, son paternel et toute la famille de ce côté-là l'oblige de porter des chemisiers avec des jeans trop serrés, des tailleurs, des cardigans avec des vestes donnant une allure de professeur, des robes parfois, en bref ; tout ce qui lui servirait à dégager une impression de fille bien éduquée et haut placée. En effet, son père tente par tous les moyens de dissimuler le fait que sa seule et unique héritière soit à demi-moldue. Mais lorsqu'elle n'est pas en présence de sa famille, ou des personnes qu'ils lui font sans cesse rencontrer pour son avenir, elle ne porte que des hauts trop grands pour elle : sweatshirts, énormes pulls, longues vestes. Elle voue une passion pour les vestes en cuir, les Doc Martens ou encore les hauts et les bottes types cow-boy. Les couleurs dominantes de son style restent néanmoins basiques : le noir, le rouge foncé, quelques onces de beige, de blanc ou de jaune moutarde, du gris et du bleu foncé, etc.


Mon Caractère

L'apparence d'Améthyste ne concorde pas du tout avec son caractère. On pourrait la penser angélique, influençable, insouciente. Pourtant, elle est bien loin de là. Qu'est-ce que l'insouciance ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Un trait de caractère se rabâche de génération en génération sur chaque nouveau Rosebury, et ce depuis la nuit des temps : la rancune. Améthyste supporte mal cette partie d'elle, qu'elle tente de contenir le plus. Hélas, c'est héréditaire : il est quasiment impossible pour la jeune sorcière de pardonner ou du moins, d'oublier. Elle vous fera sans cesse vous rappeler la faute commise, et ce par tous les moyens. Il est important de s'attarder dessus car ça la rend malade. Elle lutte de tout son être contre ce trait de personnalité qui lui rappelle irrévocablement son père et ses origines, qu'elle exécrait par dessus tout. C'est un combat intérieur sans fin qu'elle mène avec elle-même, ce qui peut se faire ressentir à l'extérieur, par des sautes d'humeur soudaines ou un isolement temporaire.
Cependant, ce serait une erreur de ne s'arrêter qu'à là. Hormis cela, il y a bien d'autres facettes à découvrir d'Améthyste. Tout d'abord, la ruse. C'est inné chez elle. Elle n'en fait jamais mauvais usage cependant. La jeune fille est également audacieuse, franche, perspicace, analyste et chaleureuse. Ce dernier adjectif semble quelques peu déplacé en vue de la précédente description, et pourtant, Améthyste se montre relativement amicale avec ses proches, et agréable. Elle sourit régulièrement, et il en faut peu pour la faire rire - il faut néanmoins évaluer le degré de franchise de sa joie. En effet, elle n'est pas du genre à se confier, ni à aimer inquiéter les autres à son sujet ; prétendre est une de ses spécialités. Cette capacité lui sauve constamment la vie, surtout quand elle est auprès de sa famille. Prétendre aller bien, prétendre être d'accord, prétendre obtempérer, prétendre vouloir bien, coopérer de son gré. Il revient à ses proches de déterminer le vrai du faux, et de faire le tri. Elle est trop instable pour le faire elle-même, c'est pourquoi elle a besoin d'un soutient psychologique.
Elle peut paraître renfermée et lointaine à certains moments, comme elle peut témoigner d'une malice sans pareille à d'autres. Sa loyauté est néanmoins indéniable et incontestable. Elle défendra corps et âmes son entourage, qu'importe la situation. Cependant, elle choisit plus ou moins rigoureusement ceux qui l'accompagneront durant le périple de sa vie - et la détester n'est pas chose bien compliquée. La brune s'énerve assez difficilement, ce qui explique que quand la goutte d'eau déborde du vase, elle explose littéralement.
C'est une grande rêveuse, très souvent dans la lune - et quand elle arrive à ce stade, il est rude de l'en extirper. Elle aime se perdre des heures et des heures dans les nuages et imaginer un monde auquel personne n'aura accès, à part elle ; mettre en situation des objets et des personnes, les manipuler à sa guise et créer un univers rien qu'à elle. Elle écrit des poèmes, c'est une grande partie de sa vie. Le soir, quand elle n'était encore qu'une enfant, au lieu de pleurer dans son lit, elle écrivait. La plupart de ses poèmes sont destinées à sa défunte mère, ou à l'Inconnu. Cependant, elle n'aime pas très particulièrement lire ; elle préfère sortir se balader dans la nature, observer, respirer, et voler sur un balai. C'est un de ses passe-temps favoris. Néanmoins, elle ne fait pas de Quidditch. Son père est totalement contre cette discipline.
Au quotidien, elle est généralement souriante et dégage une aura apaisante.
Gares à ceux qui s'arrêteront à ce masque.


 
Mon Histoire...

 

Les Rosebury sont une famille de Sang-Pur très réputée que ce soit aux Etats-Unis, leur pays d'origine, ou en Angleterre, là où siège la demeure familiale depuis des générations. Le don de voyance coule dans leurs veines depuis des générations, c’est ce qui fait leur renommée. De père en fils, de mère en fille, cela se perpétue. Mais la lignée Rosebury a été profanée, par une « terrible » erreur commise par un des fils ; s’être accouplée accidentellement avec une née-moldue. Cette dernière mis au monde une fille, et la famille fut contrainte de la gardée, n’étant pas sur d’avoir d’autres héritiers.

Flashback avant la naissance d'Améthyste, Annecy, France.
Newton Rosebury, étant un grand homme d'affaire, fut invité à assister à une réception réunissant tous les sorciers Sang-Purs de la ville, ainsi que quelques grandes personnalités étrangères, telles que lui. Non seulement celui qui y participerait était le porte parole de la famille à ce banquet mais en plus, il devait représenter toute la lignée Rosebury.  C'est pourquoi Irma Rosebury, la "reine mère", décida d'envoyer son plus digne fils, Newton.
Les De Goûmont sont une famille plus ou moins ordinaire dans le monde magique, mais occupant une place très importante au sein de la population moldue. Le Duc de Goûmont s'est marié avec une moldue, et ont eu deux filles : Rebecca de Goûmont, et Natacha de Goûmont. Rebecca est une sorcière, et est plus âgée que Natacha de deux ans. Elle s'est rendue Poudlard, y a suivi de brillantes études, et est actuellement Médicomage, très réputée. Mais Natacha, elle, s'est avérée ne pas avoir hérité du sang magique de son père ; ce qui était loin de lui déplaire. En effet, elle avait trouvé sa place chez les moldus. Ainsi, la vie des de Goûmont avait trouvé son équilibre : d'un côté l'héritière sorcière, de l'autre l'héritière humaine. Natacha en sait ainsi beaucoup sur le monde des sorciers, et en est si fasciné qu'elle en écrit des livres, en faisant attention à fausser et flouter au maximum le monde Magique pour garder cette existence secrète.
Ainsi, ce jour-là, Rebecca aurait dû se trouver au bras de leur père. Mais cette dernière eut un empêchement et fut contrainte de rester à Londres, sa ville d'habitat, à Sainte-Mangouste, pour soigner un cas de Scrofulite grave ; ainsi, ce fut Natacha qui resta aux côtés de son père. Elle voulait profiter de cette occasion pour se faire plus de contacts au sein du monde sorcier : ainsi, elle rencontra beaucoup de monde,  et cette simple soirée suffit à ce qu'elle se fasse un petit nom.


Les couples tournoyaient au centre de la pièce, tous plus joliment parés les uns que les autres. En cette soirée d'été où l'on célébrait l'anniversaire du maire de la ville, hommes et femmes avaient sorti le grand jeu, ne laissant rien de côté, ni bijoux, ni accessoires, ni coiffures complexes. Tandis que les plus réservés siégeaient loin de la lumière des projecteurs, dans la salle presque déserte, les plus fêtards dansaient et prenaient du bon temps dans la cour centrale. D'autres discutaient, attroupés autour de table circulaire en tenant à la main un verre rempli du fond d'une boisson alcoolisé. L'ambiance était très agréable, et tout le monde semblait s'entendre avec tout le monde. Mais derrière ce masque se cachait la véritable raison de cette entente : les convives n'étaient que des familles de sorciers de Sang-Purs. En effet, tous les Sang-Purs Annecy et même certaines personnalités en dehors de la France, tels que Newton Rosebury, employé au ministère dans le département droit. Ce dernier était de loin le plus ravissant de tous les invités ; les femmes gloussaient à son passage et il n'y avait pas un seul homme qui ne se précipitait pas vers lui pour le saluer et s'attirer des faveurs. En effet, le prince de la soirée venait au nom de toute la famille Rosebury, famille des plus réputée et des plus respectée. Ainsi, tous les hôtes faisaient en sorte qu'il se souvienne de leurs noms. Ce tableau lui était clairement pathétique, mais il aimait le sentiment de supériorité qu'ils lui procuraient.
- Mr. Rosebury, enfin vous voilà ! s'exclama le Duc de Goûmont, au bras d'une jeune femme coiffée d'un gigantesque chapeau masquant son visage.
Les courbes de cette dernière ne manquèrent pas d'attirer Newton, indéniable séducteur. Il leva le nez de son verre et quitta l'attroupement de personnes avec qui il échangeait plus tôt, pour rejoindre l'organisateur de la soirée, qui le hélait. A vrai dire, il se fichait pas mal de ce vieux croûton. Il l'avait certes reçu convenablement et royalement dans sa ville, mais il avait d'autres pré-occupations sur le moment. Si ce vieux lard n'était pas au bras d'une jeune femme aussi charmante, il l'aurait clairement ignoré. Ce n'était pas son genre de prêter de l'attention à des idiots dans son genre. En revanche, le corps de la demoiselle à son bras était plutôt affriolant... Il posa son verre sur le plateau d'argent que portait le serveur qui le suivait à la trace, lui aussi visiblement convoitant quelques faveurs de sa part. Il ne lui prêta aucune attention, bombant le torse, afficha son air le plus séducteur et salua le Duc, puis baisa la main de la jeune femme. Cette dernière sourit adorablement, ce qui le charma davantage. Alors que Le Duc engageait la conversation et s'égarait sur des sujets qui ne l'intéressait que lui, Newton lançait de longs regards brûlants à la jeune femme, qui y répondait par des sourires charmeurs. Elle l'intriguait vraiment beaucoup ; de plus, il ne voyait pas la totalité de son visage.
- Pardon de vous interrompre, monsieur le Duc, s'enquit Newton d'une voix suave. Mais puis-je savoir quel est le nom de la jolie demoiselle à votre bras ?
L'intéressée s'esclaffa.
- Vous auriez pu me le demander directement, Mr. Rosebury. Je ne mords pas.
Ce dernier lui lança un regard qui voulait tout dire.
- Le contraire ne m'aurait pas déplu, si je puis me permettre, mademoiselle...?
- Natacha. Natacha de Goûmont.
- Enchantée, Natacha, dit-il en lui baisant une nouvelle fois la main.
- Je vais nous chercher des rafraîchissements, annonça le Duc d'une voix pleine de sous-entendus. Je vous laisse faire plus amplement connaissance.
Ainsi, Newton passa toute la soirée avec la jeune et mystérieuse femme ; et on le retrouva même au petit matin dans ses bras.
Ce qu'il ne savait pas à l'époque, c'était qu'il venait malencontreusement de déshonorer son nom, pour toutes les générations à venir.

15 Février 2009 : Londres, Angeleterre, Manoir des Rosebury.

Les trois générations des Rosebury encore en vie étaient présentes au manoir, ce jour-là, allant des grands parents aux petits enfants, en passant par les parents. Irma Rosebury, la « reine-mère » de la lignée, occupait bien entendu le plus grand fauteuil, et agissait comme chez elle. A sa droite, Norbert Rosebury ; son premier fils. On pouvait deviner qu’il passait ses journées seul grâce à son expression dépressive, trop sérieuse, lasse. Heureusement que les mauvaises ondes qu’il dégageait n’étaient pas contagieuses… Quoique. Ensuite, on avait Maddison Rosebury, la seconde. Elle ne parlait que peu, mais était une experte dans l’art de s’empiffrer inconsciemment. Près d’elle était assise Maria Rosebury ; la cadette. Le pot de peinture qu’elle avait versé sur son visage de nature blanc lui donnait trente ans de plus ; pourtant, elle n’était âgée que d’une vingtaine d’année. Toute la journée durant, elle n’avait cessé de se vanter de ses fiançailles avec le plus beau partie de Londres, Grégoire Du-Machin-Chouette – le nom de famille de l’intéressé était complètement passé par-dessus la tête d’Améthyste. Quant à cette dernière, elle se tenait debout à la droite d’Irma, épaule droite et tête haute, les lèvres pincées, au bord des larmes, comme toujours. Elle luttait contre l’éclat en sanglot de toutes ses forces depuis le début d’après-midi. Vêtue d’une ignoble robe à motifs fleurs et chaussée de ridicules souliers bleu ciel pailletés sous de longues chaussettes blanches, elle ressemblait en tout point à une poupée de porcelaine. Ses cheveux étaient relevés en un chignon complexe et recouvert par un chapeau de paille, pour la protéger du soleil qui filtrait à travers la grande baie vitrée de la pièce commune.
Le manoir des Rosebury était immense et luxurieux, comme ceux que l’on voyait dans les contes de fées. Mais pas ceux des princesses, bien au contraire ; il ressemblait en tout point à un château de sorcière. L’intérieur était encore plus sinistre que l’extérieur. Tout était tapissé de couleurs basiques, telles que le noir, le blanc, le gris. Seuls les plats et les vêtements donnait un peu de couleur à la vie de cette famille. La petite brune, du haut de ses six ans, savait déjà que ce n’était pas la vie qu’elle voulait. Ce jour-là, c’était son sixième anniversaire ; pourtant, les convives en profitaient plus qu’elle. Ils se goinfraient comme pas permis du gâteau sur lequel était écrit SON nom en sirop de chocolat. Quand elle et le major d’homme étaient partis l’acheter, la boulangère lui avait chaleureusement souri et lui avait demandé son nom ; malgré les regards accusateurs que lui avait fait l’homme près d’elle, elle le lui avait donné. Initialement, elle n’aurait pas dû écrire son prénom dessus. Son père l’avait sermonné après cela.
Les voix s’élevèrent, et les conversations allaient à tout vent. La voix grave de Mrs. Irma était celle que l’on entendait le plus. Elle transperçait tous les murs de la bâtisse ; si cela avait été possible, Améthyste aurait saigné du nez. De plus, son rire était horripilant. Dans ses dessins, la jeune enfant la représentait en cochon tant son rire ressemblait au grouinement de l’animal. Le jour où elle tomberait dessus, c’en serait fini. Améthyste préférait ne pas s’imaginer Irma pénétrer dans sa chambre et la fouiller.
Soudain, la porte s’ouvrit. Un homme entra dans la pièce, habillé chiquement d’un costard-cravate gris accompagné d’un pantalon à carreaux strict de la même couleur et de chaussures en cuir cirées à la perfection. Ses cheveux bruns étaient retenus par du gel, dont l’odeur parvenait jusqu’aux narines d’Améthyste, qui fronça le nez légèrement. Les yeux bleus du nouvel arrivant parcoururent les invités un par un, et finirent par s’arrêter sur la petite Améthyste qui, aussitôt avoir croisé ce regard perçant et accusateur, baissa la tête. On lui avait toujours appris à ne jamais regarder ses supérieurs dans les yeux.
L’homme qui venait d’entrer n’était autre que Newton Rosebury, son paternel. A l’image de la grande lignée de sorcier, il incarnait la perfection. C’était un très bel homme qui en faisait tomber plus d’une et qui ne faisait pas du tout son âge ; en effet, il frôlait la quarantaine à cinq années près, mais paraissait n’être âgé que d’une trentaine d’années tout au plus. Si les visages pouvaient briller, le sien aurait illuminé la Terre. Mais si l’apparence était à l’image de la personnalité, Newton aurait été le plus hideux des hommes. En effet, c’était quelqu’un d’exécrable. Hypocrite, sournois, rusé, sévère, et plus encore. Derrière lui se tenait une jeune femme, tête baissée qui, elle, resplendissait encore plus aux yeux d’Améthyste. En effet, elle possédait de beaux cheveux blonds coupés aux épaules qui s’harmonisaient avec un visage de porcelaine, masqué par les innombrables mèches placés volontairement devant. Elle était loin d’être mise en valeur, avec sa robe toute simple bleu ciel et le même chapeau de paille qu’Améthyste ; mais comme d’habitude, il fallait s’y attendre. La mère née-moldue ne pouvait briller ; c’était impensable.
En effet, cette si belle femme était la mère d’Améthyste, Natacha. La personne que l’enfant chérissait le plus au monde. La plus merveilleuse, radieuse, … La plus parfaite de toutes à ses yeux. Hélas, les Rosebury ne la voyaient pas de la même manière. Pour être franche, ils la haïssaient plus que tout ; ça n’avait pas été celle qu’ils avaient destiné à leur fils Newton. Tout cela n’avait été qu’un « accident » et aujourd’hui, elle représentait un fardeau énorme pour la famille. Contraints de l’adopter, elle et la fille qu’elle avait mis au monde, ils ne les en chérirent pas moins. Le quotidien de la mère et de la fille se ressemblait étroitement, la seule chose qui différait était qu’Améthyste était la seule héritière de la famille et que, dans un sens, ils devaient faire en sorte qu’elle soit à l’image de la lignée. Ainsi, elle représentait un certain intérêt.
Mais tout le monde, à part la jeune fille, savait que dès lors que cette dernière n’aurait plus besoin d’une mère pour la couver, ils s’en débarrasserait une bonne fois pour toute.
« - Newton, mon fils, tu es là ! » tonna Irma en se levant difficilement de sa chaise.
La graisse qui enveloppait ses os était si conséquente qu’elle se retrouva bloquée quelques instants dans le fauteuil. Elle fut contrainte de recevoir l’aide de la gouvernante, et trottina vers son fils, pour l’embrasser superficiellement sur les deux joues. Le son de ses lèvres violettes épousant la peau de Newton écoeura Améthyste, qui déglutit. Aussitôt, son cœur s’arrêta : un silence de mort planait dans la salle. Le bruit qu’avait produit Améthyste résonnait et toutes les têtes se tournèrent vers la concernée, qui rougit violemment.  Le regard noir d’Irma la transperça à un tel point qu’elle n’eut plus la force de détourner le regard, pétrifié dans sa terreur.
« - Qu’est-ce que tu as, toi ?
-Je… Je regardai juste le… le gâ…gâ gâ… balbutia Améthyste en regardant le gâteau posé sur la table.
-Chairtainement pas, gamine ! s’exclama Maddison en sortant le nez du pudding qu’elle était en train de dévorer à pleine dents.
-Mais, je n’en ai pas mangé ! Même pas un morceau !
- Ingrâte ! cracha Maria. Enfant pourrie gâtée ! Je l’ai toujours dit, moi, cette Sang-de-bourbe l’a élevé comme un porc.
- Ma mère n’est pas une Sang-De-Bourbe ! C’est toi, l’infâme ! hurla Améthyste sur un coup de colère, retirant l’horrible chapeau de paille de sa tête et le jetant au sol.
- Dieu du ciel, comment oses-tu…
- AMETHYSTE ! »
L’intéressée blêmit en reconnaissant la voix. Elle se figea de terreur. Son père.
« - Laisse-moi faire, mon fils, dit Irma en dévisageant intensément la petite. »
Ca, c’était mauvais signe.
Des pas lourds résonnèrent dans la salle. Avant même qu’elle n’ait relevé la tête, Irma pinça l’oreille d’Améthyste, qui cria, et l’entraîna hors de la salle. Son oreille la brûlait. Elle releva la tête en essayant de capter l’attention de sa mère, et croisa finalement son regard déchirée et désespérée. Elles partageaient leurs douleurs, mais ne pouvaient protester. Elles n’avaient pas le choix.
Ca n’était pas chez elles.

L’enfance d’Améthyste s’est déroulée de cette manière. En grandissant, elle est devenue plus docile, et a appris que pour avoir un minimum de paix, il fallait qu’elle obéisse. Ainsi, elle suivit un cursus scolaire très complexe et bien structuré, travailla d’arrache-pied pour faire honneur à sa mère et faire comprendre aux Rosebury qu’elle ne l’avait pas mal élevé. Pourtant, ces derniers gardèrent la même estime pour Natacha, qui restait dans leur ombre. Les années ont passé, et Améthyste ne trouva refuge que dans la poésie et la musique. Plus elle grandissait et plus elle comprenait que pour enfin quitter cet affreux manoir, elle devait se montrer irréprochable. Parallèlement, elle était autorisée à voir sa mère de moins en moins, et les temps de visite restaient courts. Mais un jour, la mère disparut. Complètement. Elle s’était enfuit, aux neuf ans d’Améthyste, en ne lui laissant derrière elle qu’une misérable lettre, que cette dernière lit tous les soirs avant de se coucher, ou à chaque fois qu’elle a besoin de réconfort. C’est sa dernière trace d’elle. Elle ne comprenait pas au départ qu’elle ne la reverrait plus jamais.
Mais bien vite, on le lui avait fait comprendre.


Vacances de Noël 2013, Manoir des Rosebury.

« -Qu’est-ce que tu fais encore à la fenêtre, toi ? »
La voix d’Irma s’éleva dans la pièce, mais Améthyste ne tiqua pas. Elle était habituée, maintenant. Ne répondant pas, elle se contenta d’hausser les épaules, ce qui eut le don d’énerver la « reine-mère ».
« - Réponds-moi quand je te parle, jeune fille. Tu espères la revoir, ta mère, c’est bien cela ? »
Elle avait vu bon. En effet, depuis la fuite de sa mère, Améthyste passait ses journées à la fenêtre de son ancienne chambre, une de ses robes à la main, à attendre son retour. Elle était persuadée qu’elle reviendrait… Elle ne la laisserait pas seule ici. Elle le lui avait promis.
« -Elle reviendra, répondit simplement la petite fille. »
Le rire écoeurant de sa grand-mère résonna dans toute la chambre, ce qui eut le don d’énerver Améthyste, même si elle ne le laissa pas paraître – inutile de s’attirer les foudres de cette sorcière.
« - Tu peux toujours rêver, gamine. Sache, jeune enfant, que ta… génitrice… ah, cette sang-de-bourbe, je ne peux même pas prononcer son nom… Eh bien, sache qu’elle s’en est allée. Elle est partie voir ailleurs, et elle avait bien raison. Elle nous a tous rendu service ; une si hideuse tâche dans l’arbre généalogique de notre famille… Ne perds pas ton temps à l’attendre. Elle s’est surement construit une nouvelle vie, plus belle, plus heureuse. En te laissant toi, ici, avec nous. Sans se soucier de toi… Quel dommage, n’est-ce pas ? »
Les larmes montèrent aux yeux d’Améthyste, qui les ferma aussitôt. Une d’elle s’échappa et roula doucement sur sa peau, bouillante.
« - Oh, ne pleure-pas, voyons… Enfin si, pleure, qu’est-ce que j’en ai à faire. Ah, et aussi, descends pour ta leçon de piano. Le professeur t’attend. Et apprends, fais honneur à ton sang, et fais en sorte que ta mère n’ait pas supporté cette misère pour rien. Quoique, c’est déjà peine perdue. »
A ces mots, Irma claqua la porte. Et aussitôt, Améthyste s’écroula au sol et éclata en sanglot, comme jamais elle ne l’avait fait auparavant.

Ce qui dût arrivé, arriva, alors qu'Améthyste n'était âgée que d'une dizaine d'années. Sa nature de sorcière s'était manifestée, lors de son cours de danse du mercredi. Son professeur l'avait tellement épuisé, qu'elle était rentrée dans une colère noire. Comme toujours, on en avait attendu trop d'elle. Elle avait fondu en larmes en plein milieu d'un mouvement. Sa fatigue et sa rage était telle que cela fit trembler le sol ; les miroirs se brisèrent à l'écho de ses pleurs, et son professeur de danse fut projeté à plusieurs mètres en arrière. Le témoin de ce spectacle n'avait été autre que son paternel, Newton, qui avait décidé d'assister à son cour de danse ce jour-là ; l'ayant vu en action, il fut pris d'une bouffée de fierté qu'il n'avait jamais ressenti auparavant. Après ce jour-là, il a commencé à témoigner de plus de considération pour la fille qu'il n'estimait pas digne de sa lignée auparavant. L'année séparant sa rentrée à Poudlard avait été beaucoup plus respirable pour la jeune enfant, qui ne subissait plus les désobligeantes remarques de ses tantes. Elle était extrêmement reconnaissante au Destin d'avoir rétabli un équilibre à sa vie, même si ce ne fut que de courte durée. Améthyste reçut sa lettre comme prévu. Elle savait depuis qu’elle comprend l’anglais qu’elle était destinée à aller à cet école, même si avant la manifestation de ses pouvoirs, les Rosebury commençaient à perdre espoir. On l'avait suffisamment baratiné avec ça et son héritage depuis toujours. Mais en dépit de cela, elle était heureuse. Heureuse et soulagée, d’enfin quitter cet horrible manoir dans lequel elle avait passé une si effroyable enfance. Tout l’été précédant son arrivée à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie, elle avait rêvé de la nouvelle vie qu’elle mènerait au château. Elle y voyait l'opportunité de se trouver, d'être une tout autre Améthyste, la vraie Améthyste : pas celle qu'on la condamnait à être.
Ses années à Poudlard lui ont permis de mûrir, de devenir plus mature et de comprendre plus de choses. En l’espace de quelques années, elle est devenue une autre personne ; elle cerne mieux son entourage, comprend plus de choses, apprend de plus en plus, et se découvre. L’Améthyste de Poudlard est totalement différente de celle qu’elle montre devant sa « famille ». Elle envoie des hiboux à sa mère, constamment, mais n’a aucune idée de si elle les a jamais reçu. Lui en envoyer lui permet de se vider l’esprit, de s’évader. Elle a appris à faire mériter sa confiance, et s’entoure donc toujours de bonnes personnes.  Cependant, il n’est pas rare qu’elle se fasse détester par ses camarades. Son caractère très atypique ne plaît pas à tout le monde, même si elle dégage relativement de bonnes ondes et paraît quotidiennement cool et décontractée. Améthyste est très fière d’être une Sang-Mêlée, et n’a pas peur de le clamer haut et fort et de le crier sur tous les toits, en pensant et en honorant à chaque fois sa mère. Néanmoins, les rumeurs ne l'ont jamais lâché : sa famille représentait un très bon sujet de ragots, et les élèves de Poudlard ne se gênaient pas. De plus, avec Améthyste, c'est soi elle plaît, soit elle ne plaît pas. Il n'y a pas de juste milieu. Elle est très atypique et d'apparence pas très chaleureuse, alors on peut vite porter des jugements. A côté de cette facette de la vie d'étudiante à Poudlard d'Améthyste, elle fut toujours entourée de personnes en or, sur qui elle a toujours pu compter. A sa première année, elle n'avait pas trop su comment se faire des amis ; et puis, elle n'avait pas une personnalité aussi distincte qu'aujourd'hui. Alors elle se faisait des amis à tout vent, serrais les mains de tous ceux qui voulaient bien lui les tendre. Avec le temps, elle a commencé à se découvrir, et à comprendre qu'il fallait se lier avec les bonnes personnes, histoire de ne pas être trahi et d'avoir de vrais piliers sur lesquels se reposer si besoin. Ainsi, elle s'est mise à rayer certaines personnes de son entourage. Elle entretient des relations globalement correctes ou neutres avec relativement tout le monde, mais ses vrais amis, elle les compte sur les doigts de deux mains. En revanche, ses ennemis sont inumérables, que ce soit une haine envers sa famille, ou personnelle...
En cette année 2018, Améthyste trouve sa famille un peu trop calme, et mystérieuse. Ils ne lui parlent que peu, et personne ne la réprimande plus. La demeure semble s’être ternie encore plus, et cela ne présage rien de bon. La jeune sorcière a beau essayer de sous tirer des informations, ayant acquis un sens de la ruse inouï, chez le personnel ou même parfois chez ses stupides tantes, mais rien. Actuellement, la jeune fille se renseigne, et tentera de mener discrètement l’enquête de son côté. Elle ne comprenait pas ce qui se passait, jusqu’à ce qu’un premier année l’aborde et lui hurle dessus devant toute sa maison, crachant sur sa famille et mentionnant les forces du mal. Améthyste comprit alors qu’il devait penser que sa famille était impliquée dans les histoires étranges dont la Gazette du Sorcier parler – c’est le cas de beaucoup d’élèves à présent. Mais elle s’en contre-fiche de ce qu’ils peuvent penser. Ce qui l’inquiète, c’est le devenir de sa famille, qui aurait forcément tôt ou tard des conséquences sur son avenir personnel. Ce que peu de personnes savent, c'est qu'elle est contre la manie du Sang-pur. En effet, sa mère étant moldu, seule, les membres de sa famille paternelle ont passé les portes du château ; ainsi, les Rosebury ont toujours été célèbre pour leurs origines 100% sorcière et pour leur manie du sang-pur. C'est pourquoi elle préfère n'échanger qu'avec quelques personnes ses idéaux et de ses opinions. Elle est totalement répugnée par les néo-mangemorts, et soutient la reconstitution de l'Ordre du Phoenix, dont elle a toujours considéré les membres comme étant des héros. Elle voue un intérêt considérable pour eux. Et au fond d'elle, elle a la certitude que quelque chose se trame, et est très tourmentée par la potentielle implication de sa famille dans cette histoire.





 
Ma Répartition...

Le choixpeau décidera de votre maison en fonction de votre caractère, mais aussi par le biais de ce petit questionnaire.
En cas d'égalité entre deux maisons, le Choixpeau vous répartira dans la maison qui compte le moins d'élèves...
Rayez les mentions inutiles...

 
Quelle est ta couleur préférée ?
¤ Rose
¤ Orange
¤ Mauve
¤ Noir

Quelle est ta fête préférée ?
¤ Noël
¤ Halloween
¤ Pâques
¤ Ton anniversaire

En quel animal aimerais-tu te transformer ?
¤ Licorne
¤ Hippogriffe
¤ Dragon
¤ Phoenix

Quel est ton animal préféré ?
¤ Chien
¤ Loup
¤ Cerf
¤ Rat

Quel est ton sort préféré ?
¤ Sortilège d'Allégresse
¤ Sortilège d'Imperium
¤ Sortilège Expelliarmus
¤ Sortilège Alohomora

Quelle capacité voudrais-tu avoir ?
¤ Métamorphage
¤ Occlumencie
¤ Légilimencie
¤ Animagus

Quel est ton objet préféré ?
¤ L'éclair de feu
¤ Jeu de cartes explosives
¤ Un vif d'or d'entraînement
¤ Une baguette magique

Quelle est ta matière préférée ?
¤ Les Potions
¤ La Métamorphose
¤ Les Sortilèges
¤ La Botanique

Quelle est ta potion préférée ?
¤ Le filtre d'amour
¤ Le Polynectar
¤ Felix Felicis
¤ Le Veritaserum

Quel est ton lieu préféré ?
¤ La Grande Salle
¤ Les Cachots
¤ La Tour d'Astronomie
¤ La Salle Commune




 
Derrière l'écran...

 

¤ Ton ou tes pseudos habituels : Dans la plupart des sites RP où je suis inscrite, je suis enregistrée sous le nom de Sirana King.  
¤ Âge :  //
¤ Comment es tu venu ici ? Grâce aux topics.  
¤ Des impressions, un mot ? Le site m'a l'air super intéressant, et les personnages tout autant ! J'ai vraiment hâte de RP avec vous tous   On va pondre de très jolies choses. Et je risque aussi de monter un peu au cerveau du staff, j'ai d'iiiiinnombrables questions sur le don de Voyance que j'espère attribuer à Amé' !  
¤ Personnalité sur l'avatar : Natalia Dyer - je suis tombée sous le charme des gifs  
¤ Le code secret du règlement (vous le trouverez dans le sujet en question et celui-ci est la condition ultime de votre validation) Validé par Rose
 

  ©️never-utopia
 


Dernière édition par Améthyste G. Rosebury le Jeu 23 Fév - 11:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2473
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
En ligne
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 20:04

Bonsoir :)
Bienvenue sur le forum nous sommes ravies qu'il te plaise.
J'ai hâte d'en savoir plus sur ton personnage, cependant je tiens à t'avertir que Elle Fanning est déjà prise par l'une de nos joueuses. Tu vas devoir donc changer, n'hésite pas si tu n'arrives pas à trouver une nouvelle tête :)
Nous sommes là pour t'aider.
Encore une fois, n'hésite pas si tu as des questions :)

Bonne chance pour la suite et à très vite sur la CB (l'actuelle ne fonctionne pas, raison pour laquelle tu peux accéder à notre CB temporaire en cliquant sur "lien")
Pour le don, n'hésite pas à nous contacter ;)
à plus tard

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 20:06

Coucou !

D'abord bienvenue sur le fow, je suis heureuse de voir qu'il te plaît autant^^

Ton perso a l'air très intéressant et j'ai hâte d'en savoir plus.

N'hésites pas si tu as besoin de conseils ou d'aide dans quoique ce soit, ou si tu as des questions :)
Bon courage pour la suite^^

PS : j'aime beaucoup ton prénom et ce qui est marrant, c'est que le membre qui a Elle Fanning en avatar a aussi choisi une pierre précieuse en prénom^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 20:42

Bienvenue parmi nous ! :D
Une née-moldue, chouette *-* Et en plus elle écrit des poèmes
Bon courage pour la suite de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 20:49

hey bienvenue sur le forum ; comme dit par MP hésite pas si tu as besoin d'aide mais je vois que j'ai été précédée par la plupart de mes collègues :)
bon courage pour la suite de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Gryffondor
Féminin
✎ Parchemins : 1262
✎ Date d'arrivée : 11/11/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession: Etudiante
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 21:21

Bienvenue à toi J'aime déjà beaucoup ton personnage ! Courage pour le reste de ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 15 Fév - 21:35

Bienvenue Améthyste !
Chouette une 5ème année de plus  et française en plus ! :3
J'ai hâte de voir l'histoire de ton personnage car le caractère me plaît beaucoup !

Pour ton choix d'avatar, fais bien attention aux images que tu vas utiliser. Alexandra Daddario est âgée de 30 ans aujourd'hui et nous ne tolérons que 10 ans d'écart entre l'âge du personnage et celui de l'avatar :)

Bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Directeur de Poufsouffle & Néo-Mangemort
Masculin
✎ Parchemins : 1329
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2) Veritaserum (x2)
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Jeu 16 Fév - 21:03

J'aime ce nom de famille comme ce prénom  Mais comme ça dénote avec mon personnage, je dirais que ce pseudo est hideux. HUmpf. (xD)

Bienvenue et grand hâte de lire la suite de ta fiche ! Une cinquième année... et qui suit les cours de divination ! Pour le caractère, la rancune tenace, ça va faire mal je le sens Et les poèmes... mon silou se fera une joie de venir souffler son inspiration

Courage pour la suite de ta fiche et n'hésites pas si tu as des questions itoutitout ; )

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Dim 19 Fév - 8:54

Merci à tous pour cet accueil super chaleureux, j'aime déjà ce forum *-*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avocat & Professeur de Droit
Féminin
✎ Parchemins : 516
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://danielj-radcliffe.forums-gratuits.fr
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Dim 19 Fév - 10:19

Bonjour Amethyste et bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Dim 19 Fév - 10:53

Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avocat & Professeur de Droit
Féminin
✎ Parchemins : 516
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://danielj-radcliffe.forums-gratuits.fr
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Dim 19 Fév - 13:32

Coucou Améthyste,
Je reviens vers toi concernant ta fiche.

Ta fiche est très bien écrite et on sait où tu va, cepedant, quelques petites choses nous chiffonne un peu pour pouvoir valider ta fiche.

Tout d'abord, la première et pas des moindre, tu ne nous a pas donné le code du règlement qui est demandé à la fin de ta fiche. Si tu ne le trouves pas, nous te donnerons un petit indice que nous "éditerons" ensuite.

Ensuite, les autres détails concernent ton personnage.

Nous allons procéder dans l'ordre et ne t'en fais, cela ne concerne que ton histoire.

- Tout d'abord, nous aimerions que tu approfondisses la rencontre des parents de ton personnage. En effet, pour un père qui déteste les moldus, on aimerait savoir comment il en est venu à s'unir à sa mère ? Est-ce par envie de tester ses limites ? Par jeu ? Suite à une soirée trop amoureuse ? Toi seule le sait mais nous aimerions bien le savoir aussi ;)

- Nous aimerions que tu nous dises quand et comment les pouvoirs de ton personnage se sont développés mais aussi comment sa famille a pris la nouvelle.

- Tu dis à un moment :
Amethyste G. Rosebury a écrit:
La petite brune, du haut de ses huit ans, savait déjà que ce n’était pas la vie qu’elle voulait. Ce jour-là, c’était son sixième anniversaire
Tu nous a un peu perdu là pour le coup ^^
Est-ce son sixième ou huitième anniversaire ? En effet, tu laisse entendre que sa mère est partie à ses 9 ans mais on a l'impression que pas mal de temps s'est tout de même écoulé avant ça, ce qui ne correspond pas bien au 8 ans mentionné... donc on ne sait pas vraiment quel âge est le bon ? Peut-être as-tu modifié un détail en oubliant de tout faire correspondre ?

- On aimerait également en savoir plus sur ses années à Poudlard, comment elle les a vécu.

- Enfin, le passage concernant le contexte est un peu flou, on aimerait savoir la position de ton personnage vis à vis de cela et si elle porte ou non des soupçons sur sa famille. Evidemment, le fait qu'elle enquête sur le fait qu'ils deviennent étranges nous aiguille un peu mais cela reste flou pour nous. Bref, que pense ton personnage de ces évènements et son point de vue sur sa famille par rapport à cela ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Dim 19 Fév - 14:25

Heeeey ! Bienvenue sur Mim

Bon courage pour la validation de ta fiche !

.....................................................


I don't know what i'm doing
I don't understand what is happening, with me, with you, with the world. No idea where to go, what to do. And it's driving me crazy.
©️ Candy Apple


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mar 21 Fév - 12:10

MàJ !
Changements effectués.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Mer 22 Fév - 21:02

Re-coucou !

Alors, ne désespère pas, tu arrives vraiment au bout, il manque juste quelques points, qui relèvent plus d'une modification.
Je n'avais pas vraiment fait attention au début mais il se trouve que les Rosebury ne figure pas dans les 28 familles de sang-pur anglaise... Les Roebury ne peuvent donc pas être d'origines anglaises. Mais, ils peuvent tout à fait venir des Etats-Unis ou d'Australie et s'être installé en Angleterre il y a longtemps où ils vivent encore^^.
Deuxième chose, nous aimerions que tu parles un peu plus de la naissance d'Améthyste. Comment sa mère l'a annoncé à son père et comment ça a été pris dans la famille et comment donc Améthyste en est arrivé à fêter son sixième anniversaire prisonnière dans une robe à fleur^^.
Enfin, dernière chose... j'aimerais que tu nous éclaires sur la présence de la mère d'Améthyste à une réception visiblement ouverte aux sang-purs et aux sorciers. Comment ta mère, moldue, se retrouve entourée de sorciers. Connait-elle leur existence ? Si c'est le cas, comment a-t-elle appris leur existence et comment a-t-elle réagi ?

Si tout nous convient après ces dernières modifications, le Choixpeau ne devrait pas tarder à venir te valider par la suite

Hâte de te voir en rp avec nous,
Courage pour ta dernière ligne droite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ
✎ Parchemins : 144
✎ Date d'arrivée : 28/05/2016
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation] Jeu 23 Fév - 14:16



Répartition de Améthyste G. Rosebury

Bienvenue à Poudlard Miss Rosebury,
Hum ça me semble difficile de voir en vous Miss ; j'hésite mais je vois de l'intelligence, une volonté sans limite, vous êtes une travailleuse hors pair en plus d'être intelligente... toutes les maisons pourraient vous accueillir mais une seule semble vous correspondre parfaitement et idéalement pour vos projets futur Miss, c'est pour ça que votre maison ne peut être que
SERDAIGLEE.... faites attention, la préfète veille au grain dans cette maison... tenez vous à carreau
N'hésitez pas à vous rendre  ici pour réclamer un parrain ou une marraine pour vous guider dans le forum.
Si le Quidditch vous intéresse vous pouvez vous rendre ici pour postuler.
Mais avant toute chose et en attendant que l'on t'ouvre les droits dans ta maison penses à aller ici te référencer et ici pour référencer ton avatar.
Bienvenue encore une fois parmi nous,
Le Choixpeau Magique

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation]

Revenir en haut Aller en bas
Améthyste G. Rosebury ➞ behind the mask, faces suffer loneliness [Prête pour la validation]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La porte d'Améthyste [libre]
» Shawn W. Rosebury : Roses have thorns they say...
» Jouons au chat et à la souris ! [Black-Mask & Duela Dent]
» Honeypot (Pv Black Mask)
» Majora's Mask 3DS, un jeu longtemps attendu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section Hors RPG :: Les présentations-
Sauter vers: