Simple ignorance, véritable haine (PV Finn)



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Simple ignorance, véritable haine (PV Finn)

Invité
Mer 15 Mar - 22:55




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Simple ignorance véritable haine
 

5/01/2019 – 14 h – Lac de Poudlard

Ce samedi pour moi c'était un samedi comme un autre ; le matin tranquillement, peinarde dans ma salle communes révisant quelques menues leçons. Les ASPICS arrivaient à grand pas et malgré mon but ultime je ne pouvais pas me permettre de les louper. C'est pourquoi ma balade en solitaire le long du lac de la fin de matinée était décalée en début d'après-midi.

Regardant par la fenêtre, je remarquai le soleil resplendissant. Dieu que c'était désagréable de rester enfermée par un temps radieux mais il le fallait bien... mon souvenir voguait vers cet article encore sur le couple du ministère. Elle n'était pas comme toutes les rousses celle-ci, différente pas une Weasley ou une Travers qui arpentaient les couloirs pour mieux se reproduire.

Je me dirigeai à l'heure du repas vers la grande salle rejoignant mes camarades déjà en tenue décontractée car je comptais bien le repas à peine terminé aller me dégourdir les pattes autour du lac. Certains autour de moi avaient la tenue de Quidditch, le fameux sport que mon capitaine voulait que je rejoigne ; toutefois je me suis obstinée et j'avais tenu bon... jamais on ne me forcera à aller contre mon gré.

Regardant ma montre moldue, je fis un signe de tête à mes camarades, il était temps que je pense à moi, une fois de plus en cette après-midi, chaussant mes lunettes de soleil je sortis de la grande salle, me dirigeant vers le perron, un mouvement de tête en arrière, laisser s'échapper les cheveux roux et partir sur un rythme d'une marche rapide jusqu'au lac.

J'avais également pris cet appareil portatif que mes parents m'avaient offert un lecteur de cd portable, la musique  sur les oreilles, mes pas s'accélérèrent les uns après les autres. Alors que je commençais à percevoir le bleuté du lac, je remarquai des ombres autour. L'une des ombres était au sol plus petite entourée de deux autres personnes, le bras étrangement tourné. Décidément je ne pourrai jamais être tranquille... y compris autour de mon lac, j'avais des étrangers venant troubler ma quiétude.

De plus ils étaient sur mon chemin, je devais forcément passer à côté. Rapidement je compris que  le petit au sol était soumis simplement à des brimades des plus grands... l'enfant devait être en première année les deux autres à peine en 5ème... ils semblèrent s'interrompre à mon arrivée mais je n'en avais que faire... regard de supplication du garçonnet atterré, moue de dédain de ma part. La seule attitude notoire que je crus utile fut un arrêt pour refaire mes lacets...

Les regardant dédaigneuse je pris même un malin plaisir à ne pas agir et à poursuivre ma course... a croire qu'ils ne me connaissaient pas Amélia, la serpentarde égoïste, ce gosse n'allait tout de même pas en mourir non ? Je continuais de courir et fit une boucle me retrouvant rapidement de nouveau vers eux en ayant toujours la même attitude... cette fois-ci ils ne s'arrêtèrent pas... le faisant tomber, se moquant de lui... vraiment je n'ai pas de temps à perdre avec des gamins...

Alors que je les dépassais j'entendis un hèlement derrière moi, j'ôtai mes écouteurs, m'arrêtant alors que j'étais au niveau  des trois garçonnnets je me retournai et baissai mes lunettes... qui donc encore se permettait de m'arrêtera dans ma course ? Car il lui semblait bien avoir entendu « fille » dans l'interpellation... regardant autour de moi je n'avais remarqué aucun représentant de la gent féminine... ; la voix du garçon au sol "s'il vous plait laisser moi tranquille" me tira de ma rêverie et je lui dis simplement alors que des pas précipités me rejoignaient "arrête de te plaindre et apprends donc à courir ça te causera moins de souci ?" Moi méprisante ? jamais de la vie bien entendu !!


camo©015

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 385
✎ Date d'arrivée : 20/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 7ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Dim 19 Mar - 12:38

Simple ignorance, véritable haine

ft. Amelia Blake

C’était le premier week-end de janvier, après la rentrée des vacances de Noël. Pour le moins qu’on puisse dire, les vacances avaient été… agitées. Finn n’avait pas encore complètement récupéré mais globalement il allait bien. Elisa-June une de ses amies de Gryffondor avait pris l’excuse de sa petite forme physique pour le convaincre de réviser un peu. C’est vrai que les ASPICs arrivaient à la fin de l’année, Finn était partagé entre l’envie de les réussir, la flemme la plus totale et le manque de confiance en ses capacités. Lui qui n’avait encore aucune idée ce qu’il allait faire après Poudlard avait encore plus de mal à la motivation étant donné qu’il n’avait pas un but précis à atteindre.

Résultat, il passe plus de temps à embêter June qu’à vraiment travailler mais au moins il passa un bon moment. Elle tenta de l’entraîner à nouveau après le repas dans une session de révision mais vu le soleil radieux dehors, il fut impossible de convaincre le Gryffondor. Regardant le lac par une des fenêtres de la Salle Commune, il eut envie d’aller y plonger. Finn adorait l’eau et les sports nautiques, il trouvait d’ailleurs que Poudlard manquait d’une piscine correcte car le lac c’était sympa mais pas toujours très pratique vu toutes les bestioles qui y séjournaient. Néanmoins, il faisait encore très froid, Finn renonça à l’idée à contre cœur mais décidé d’aller s’y balader tout de même.

La balade était des plus agréable, jusqu’à tomber sur une scène qui fit sortir Finn de ses gonds à l’instant même où ses yeux tombèrent dessus : un garçon était à terre, il devait sûrement être en première année, il avait l’air d’aller vraiment mal, autour de lui il y avait deux garçons un peu plus âgés et une fille qui semblait s’arrêter à l’instant. Elle maîtrisait certainement la situation mais face à des abrutis pareils, mieux valait s’assurer que tout irait bien, Finn les rejoignit en courant. A l’instant où Finn arriva à leur hauteur, la fille s’exprima d’une voix perfide :

- Arrête de te plaindre et apprends donc à courir ça te causera moins de souci

Ce qui eut pour effet immédiat de déclencher l’hilarité chez les deux brutes et des sanglots chez le garçon à terre. Outré Finn s’inséra dans ce petit cercle, poussant des épaules sans ménagement la fille et un des harceleurs, il attrapa par le bras le petit à terre et l’enjoignit d’un geste à partir, ajoutant qu’il devait se rendre à l’infirmerie. Le gamin ne se fit pas prier et les deux grands se mirent à protester. Finn fit volte-face et sortit sa baguette. Il la pointa sous la gorge de celui qui avait gueulé le plus fort. Son visage à quelque centimètre du jeune homme il siffla :

- Sale veracrasse, ton complexe d’infériorité est si puissant que tu n’as pas trouvé meilleure occupation en ce samedi ensoleillé ?

Soudainement Finn dégagea sa baguette de la gorge du garçon qui se tenait en face de lui pour la pointer sur son acolyte et lança :

- Funrunculus !

Il se recula de quelques pas, la baguette toujours levée au cas où l’un des deux eut l’idée de riposter. Celui qui avait des furoncles lui poussant sur le visage tentait de se couvrir avec ses mains, l’air complètement désarçonné. L’autre s’apprêtait à répliquer lorsque son pote s’enfuit à toute jambe. Finn le regarda d’un air de défi puis le jeune garçon décida d’abandonner, non sans l’insulter de tous les noms.

Un sourire satisfait s’afficha sur le visage du Gryffondor jusqu’à avoir la fille dans son champ de vision. C’était une Serpentard de septième année, Amelie Black ou un truc dans le genre. Finn n’avait jamais eu l’occasion de lui adresser la parole mais il savait que James ne la portait pas dans son cœur. Comment avait-elle pu réagir de la sorte face à une situation de maltraitance ?! Finn effaça son sourire et lui dit :

- Ça va ? Je suppose que tu évites un max la salle de bain pour ne pas avoir à te regarder dans un miroir…

© Moutarde

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Lun 20 Mar - 21:13




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Simple ignorance véritable haine
 

Cruauté sans vergogne que cette rencontre qui me gênait dans ma course du samedi. Sérieusement on ne pouvait vraiment jamais être tranquille dans ce château ou à ses alentours cela commençait prodigieusement à m'agacer... et au plus haut point.

Le pseudo meurtre dans le bois avait déjà éliminé un de mes terrains de jeu, et maintenant le lac... je vais finir par me mettre à la couture ou à la lecture si ça continue... peut être que dans ces activités je serai moins dérangée non ?

Quoi qu'il en soit alors que je m'étais arrêtée au niveau du petit groupe et que je tentais de dissimuler mon dégoût j'entendis la venue d'un nouveau... cela commençait à tourner à la mascarade. De plus je n'avais même pas besoin de me retourner pour comprendre à quelle maison il appartenait... servir le plus jeune, porter secours... y'avait que les gryffondor pour agir de la sorte. Poussée d'eczéma rien que de penser aux fiers rouge et or... l'envie de vomir. Beurk... manquait plus qu'eux pour anéantir ma journée si bien entamée.

D'ailleurs niveau dégoût, le nouveau venu venait de lancer un sortilège couvrant un des assaillant du jeune homme à terre, de furoncles... j'étouffai un rire discret à la vue du faciès du malheureux. Par contre cet acte n'avait pour ainsi dire rien du Gryffondor... m'enfin quoique dans mes souvenirs lointains... mon directeur n'aurait pas agi de la sorte à son âge ? Je m'en fous ce n'est pas mon problème.

Je vis la plupart des jeunes gens présents déguerpir aussi rapidement que le nouveau venu avait fait son apparition. J'avais perçu sa voix, un septième année comme moi et l'ami de celui que Isis surnommait Crotter... me voilà bien... Finn il ne manquait plus que son pote arrive et j'étais dans de beaux draps.

Ces deux là me sortaient prodigieusement des yeux ; ils servaient les plus humbles, les aidaient mais se mettre en avant ainsi, sur le devant de la scène... ils étaient à des encablures de mon attitude naturelle.

Alors que je me mettais de nouveau à courir voilà que l'avorton osait m'adresser la parole et parlait qui plus est de miroir ? Les lunettes toujours sur les yeux, je me retournai, moue offusquée de m'être fait traitée de la sorte et sifflant tel un serpent je répondis d'un ton sec « oh bien sûr que si je m'admire tous les jours au réveil » ; le dévisageant des pieds à la tête « par contre toi niveau vestimentaire disons que tu pourrais t'améliorer, tu n'as même pas accordé le haut et le bas... »... regard fuyant par dessus l'épaule de Finn je soupirai avant de passer à son niveau, bousculade volontaire en passant à son niveau... sourire « dis moi tu es aussi bon en course qu'en bon samaritain ? ».... quelques enjambées pour se remettre en forme avant de repartir de plus belle... ils sont fiers les gryffondor... pour sûr que je l'avais piqué au vif avec cette pique


camo©015

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 385
✎ Date d'arrivée : 20/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 7ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Dim 2 Avr - 18:20

Simple ignorance, véritable haine

ft. Amelia Blake

Finn n’avait jamais pu supporter l’injustice ou apprécié que l’on tente de dominer les autres. Il avait grandi avec une mère dotée d’un tempérament de feu et toujours prête à agir et s’engager pour les plus faibles et les plus démunis. Dans la famille Ambrose, la charité et la philanthropie avaient toujours été des traditions mais Finn, fonceur et tête brulée, préférait l’action directe.
Arrivant à Poudlard et prenant peu à peu connaissance des questions sur le sang, il se fit très vite défenseur des nés-moldus puisqu’il était de sang-mêlé mais avait été élevé uniquement dans le monde moldu. Au fil des années, il avait pris l’habitude de prendre quelques protégés sous son aile mais surtout, il ne pouvait pas s’empêcher d’intervenir lorsqu’une situation comme celle qui venait de se dérouler sous ses yeux se déroulaient. C’était plus fort que lui.

Finn n’était absolument pas partisan du « tout le monde est beau et gentil, aimons-nous les uns les autres ». Il était le premier à avoir des inimités importantes, néanmoins il était toujours à la fois surpris et agacé de la tendance de certain à vouloir assoir leur domination sur les autres. Mais, l’indifférence de la Serpentarde c’était encore autre chose, c’était peut-être même pire. Comment pouvait-on passer devant ce genre de situation et ne rien faire ?!
Il ne se gêna donc pas pour lancer une remarque à la rousse qui répliqua du tac au tac en lui parlant de sa tenue vestimentaire. Euh… il était où le rapport avec la choucroute là ? Finn écarquilla les yeux devant cette pique si médiocre. Il n’avait que faire de comment il s’habillait, il était beau même avec un sac à patate de toute façon. La vert et argent le bouscula et le provoqua à la course.

Finn était un gars sportif, depuis petit il pratiquait des sports nautiques (waterpolo, voile, kayak…) et le monde des sorciers lui avait découvrir le magnifique sport qu’était le Quidditch. Ne tenant de tout façon jamais en place, il passait son temps à bouger et calmait souvent ses nerfs en courant. Il emboîta donc le pas de la jeune fille sans une seconde d’hésitation, elle courait bien mais lui aussi et de toute façon il avait de plus grandes jambes. Il arriva à sa hauteur rapidement et lui dit avec mépris.

- Je ne parlais pas de ton physique, ce serait hypocrite, t’as plutôt rien à te reprocher de ce côté-là ! Je parlais plutôt de la noirceur de ton âme.

Le Gryffondor accéléra la foulée pour la dépasser puis tournant la tête vers elle ajouta :

- A ton niveau c’est même pas une question de maison ou de différents points de vue, ton attitude d’il y a quelques minutes était tout simplement ignoble, tu me débecte.

Soudainement, Finn ressenti une douleur dans les côtes qui l’obligea à ralentir et il se retrouva à nouveau au niveau de la Serpentarde. Il tenta de ne rien laisser paraître mais la mésaventure des vacances ne l’avait pas laissé indemne et il était encore loin d’être remis. Il était d’ailleurs plutôt content que ce soit l’hiver ainsi il pouvait porter des vêtements couvrants, dissimulant les plaies encore mal cicatrisés sur ses bras, son torse et son dos.

© Moutarde

.....................................................




keep darkness away
ystananas


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mar 4 Avr - 23:15




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Simple ignorance véritable haine
 

Je l'avais piqué au vif le fier Gryffondor pour sûr, j'en aurais mis ma main à couper, main si précieuse tout juste manucurée mais je ne vais pas tenter le diable et la conserver de toute manière l'attitude de Finn répondit à ma certitude. Déjà il se mettait à courir se rapprochait de moi et osait de nouveau poursuivre dans sa remarque désobligeante.

Il croyait vraiment que j'avais mal compris ce qu'il me disait ; en plus de cela il était abruti... je n'étais pas si stupide au point de n'avoir pas compris de quoi il retournait. Ca c'était bien du gryffondor, bon samaritain qui portait secours à la veuve et l'orphelin... d'ailleurs peut être que je devrais ranger cette fierté mal placée et me faire un ami d'un de ses camarades. Pas lui pour sûr il était trop imbu de lui même et me rabaisser ainsi et dire que je le débecte ? Il était vraiment bien trop précieux pour moi celui-là, très peu pour moi pfff.

Le rattrapant à petites foulées je répondis à sa première remarque « la noirceur de mon âme n'est que le reflet de la noirceur des âmes des gens qui m'entourent et si je te débecte autant que cela pourquoi continues tu à m'adresser la parole, tu pourrais très bien repartir et aller voir ton James pour te plaindre de cette attitude si ignoble que j'ai eue... ».

Ce qu'ils pouvaient me sortir par les yeux les deux avec leur groupe de copains ; ils étaient jamais l'un sans l'autre d'ailleurs c'était surprenant que le fils du Directeur ne soit pas dans les parages. Quand on voit le premier le second n'est jamais loin. Subitement je le vis ralentir dans sa course, bien trop subitement pour que cela ne me paraisse point étrange. Je courrais à son niveau maintenant, je remarquais bien qu'il avait froncé les sourcils, crispation soudaine que je ne manquai pas de noter.

Je pressai un peu le pas histoire d'avoir un bon mètre d'avance sur lui mais le garçon ne me suivait pas c'est la raison pour laquelle je décidai tout bonnement de m'arrêter les mains sur les hanches partant d'un rire sonore je lui demandai « et beh on dirait que tu es déjà fatigué ? Bien surprenant, je cherchais à te piquer au vif, tu as pas marché mais couru et visiblement tu es pas au top aujourd'hui mais qu'importe j'ai bien couru maintenant je flemmarde ».

C'est à ce moment là que je m'allongeai dans l'herbe haute, mettant les lunettes de soleil sur les yeux, la tête posée dans mes mains, grignotant un brin d'herbe. Je ne savais guère si le gryffondor daignerait s'asseoir à mes côtés ou s'il préférerait gagner le château, de toute manière je n'irai pas lui courir après...




camo©015

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 385
✎ Date d'arrivée : 20/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 7ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Lun 1 Mai - 18:31

Simple ignorance, véritable haine

ft. Amelia Blake
Amelia réagit immédiatement lorsque Finn lui afficha son dégoût. Elle plaça une petite pique sur sa relation avec James, il haussa simplement les épaules. Il avait l’habitude, James étant fils de célébrité et d’un tempérament encore plus expansif que le sien, les détracteurs des deux Gryffondor avaient toujours joué sur le côté « va pleurer dans les jupes de ton pote ». Cela l’agaçait un peu au début mais leur amitié était telle qu’il s’en amusait aujourd’hui plus qu’autre chose, sachant qu’il n’y avait rien de plus précieux que le lien entre eux.

D’ailleurs le discours d’Amelia fit lever un sourcil au Gryffondor. Elle semblait avoir une vision bien pessimiste du monde et des gens. Finn soupçonna une enfance difficile ou un truc dans le genre mais aucune question de la prendre en pitié !

Le rouge et or avait toujours été sportif. Ne tenant jamais en place, il avait le besoin permanent de se défouler et il appréciait aussi la compétition. Il était rare qu’il se passe un jour sans qu’il ne fasse un jogging ou bien quelques exercices de musculations. L’idée n’était absolument pas d’avoir un corps parfait, il s’en fichait bien ! Même si forcément le résultat n’était pas déplaisant… Il faisait du sport pour l’adrénaline que cela apportait.

Mais les blessures qu’il avait subie pendant les vacances étaient encore toutes fraîches. Physiquement il avait souvent mal et mentalement il se sentait régulièrement épuisé. Il avait été stupide de se mettre à courir derrière cette Serpentard, tout ça pour prouver quoi ? Aaaah idiot de Gryffondor et sa fierté ! A cause de ça, il venait de montrer un moment de faiblesse….

Finn releva les yeux vers la verte et argent, les sourcils froncés. Elle le railla puis s’installa sur l’herbe pour paresser. Cela ne servait à rien de continuer cette conversation. Même s'il était légèrement curieux de savoir quelles choses avaient bien pu subir sa camarade, il était bien trop énervé pour la prendre en pitié. Il n'y avait aucune chance qu'elle lui dise quoique ce soit de toute façon. Ambrose lui jeta donc un dernier regard noir et tourna les talons pour regagner le château.

© Moutarde

.....................................................




keep darkness away
ystananas


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Simple ignorance, véritable haine (PV Finn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il y a des êtres qui font d'un soleil une simple tache jaune mais il y en a aussi qui font d'une simple tache jaune, un véritable soleil (Mickaela A. Kane)
» Go Habs Go - Simple Plan
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» humiliation et Haine [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: