Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia

nous sommes en octobre 2020 sur le forum.

Poudlard est détruit, nous recherchons malgré tout des élèves de Poudlard et des professeurs.

Partagez

Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter


Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés
Invité
Anonymous

Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter
Dim 19 Mar 2017 - 19:05

Promenons-nous dans les bois

ft. James Potter
28 décembre 2018 – 00h12

Finn était rentré de ses vacances au Chili avec sa mère le lendemain de Noël et James lui avait fait la surprise de l’accueillir à l’aéroport. Finn avait énormément apprécié le geste de son meilleur ami, d’autant plus que malgré les nombreuses leçons qu’il lui avait déjà donné, le pauvre avait sûrement galéré à venir à l’aéroport en ayant l’air « normal ». Ils avaient passé la nuit dans le grand appartement d’Elizabeth Ambrose à Londres et toute la journée du 27 décembre à se balader dans le Londres moldu. James était toujours fasciné par les manières de faire des non-sorciers et Finn prenait plaisir à tout lui montrer et lui raconter. Il était fier de sa culture, même s’il était bien content de savoir maîtriser la magie car dans certains cas c’était tout de même bien pratique.

En fin de journée, ils prirent un portoloin que James avait préparé à l’aide d’une vieille chaussette, pour aller à Godric’s Hollow dans la famille Potter. Finn allait y passer le reste de ses vacances. Il aimait beaucoup aller chez eux car étant donné le nombre de personne qu’il y avait en permanence, c’était toujours bien animé. Le dîner ne fit pas exception car en plus de Monsieur et Madame Potter, de James, son frère et sa sœur, il y avait Rosalie Collins qui était là. Harry et Ginny avait vraiment un grand cœur et ils avaient toujours très bien accueillit Finn, malgré le fait qu’il soit plutôt du genre à encourager et suivre les bêtises de James qu’à le calmer. Depuis que Harry était directeur, Finn avait eu peur qu’il se montre plus distant mais ce ne fut pas du tout le cas. De toute façon, il était de notoriété publique que s’il fallait craindre quelqu’un, c’était Ginevra et non lui.

Le repas avait été délicieux et après mangé Finn avait joué un peu aux cartes explosives avec Lily et Rosalie. Puis, vers vingt-deux heures tous les jeunes étaient partis se coucher. Du moins, sur le papier car James et Finn avait prévu une petite escapade nocturne dans les bois de Godric’s Hollow. Pour quelle raison ? Aucune si ce n’est le frisson et d’aller s’amuser un peu. Finn et James avait donc passé le reste de la soirée à discuter tranquillement, le temps que tout le monde soit couché voire endormi. Assis en tailleur sur le lit de son meilleur ami, Ambrose tendit l’oreille puis dit à James en chuchotant :

- Je n’entends plus un bruit, on va pouvoir y aller non ?


Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter 190655separ
© Moutarde


Dernière édition par A. Finn Ambrose le Dim 9 Avr 2017 - 16:55, édité 2 fois
Invité
Anonymous

Re: Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter
Mar 21 Mar 2017 - 22:22

Promenons-nous dans les bois ~

Vendredi 28 décembre 2018

J’avais passé l’un des Noël les plus étranges de ma vie. Tout d’abord, bien avant le début des fêtes, on avait eu le droit d’accueillir une réunion à la maison. L’Ordre du Phénix allait se remettre en place, le bibliothécaire et notre ancien prof de défense étaient des potentielles recrues. Et on nous - à savoir moi, Albus, Victoire, Scorpius Malefoy et Célian Lestrange - avait chargé de garder un oeil sur les élèves au château. J’étais resté très silencieux - c’était la condition de ma mère pour que l’on puisse y assister - mais j’avais observé et réfléchi. J’aurais aimé voulu en parler avec Finnou, mais il était parti en vacances au Chili avec sa mère. Je ne pouvais pas lui cacher quelque chose d’aussi gros et si je voulais mener à bien la mission que m’avaient confiée mes parents, il allait me falloir de l’aide - autre que celles des deux serpentards et de ma cousine.

Je voulais lui parler de tout cela, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de le faire. Je lui avais fait la surprise de venir le chercher à l’aéroport - c’est l’endroit où les avions atterrissent. Les avions, ce sont ces gros trucs en acier qui volent dans le ciel. Apparemment, c’est plus confortable qu’un balai ! J’avais l’habitude de me promener parmi les moldus, mais là c’était d’un tout autre niveau. Les portails qui bipaient, les gens qui se bousculaient et qui discutaient en plein de langues différentes. J’ai même dû me laisser fouiller à l’entrée - “plan Vigipirate”, je ne sais même pas ce que c’est d’ailleurs. Heureusement, ils n’ont pas senti ma baguette ! Pas celle du bas bande de coquins.
C’était une expérience intéressante et le jour d’après, j’en ai appris encore plus avec Finnou dans les rues du Londres moldu. On avait visité plein de trucs, nous étions allés dans plein d’endroits connus - genre le Musée du transport, je n’aurais jamais pensé que les moldus avaient autant de moyens de transport à leur disposition et qu’ils en inventaient encore d’autres ! Je crois que je deviens assez à l’aise maintenant avec tout ça grâce à lui !

Nous étions revenus chez moi pour le dîner et tout s’était déroulé super bien - comme toujours quand je suis là ! Rosalie passait les fêtes avec nous donc forcément, c’était très animé. J’adorais la taquiner sur elle et son copain et elle rentrait dans mon jeu en rougissant, ahaha - Teddy me rappelait à l’ordre, mais je l’ai vu rigoler aussi ! Après le repas, j’étais allé préparer le matériel pour notre petite sortie tandis que Finnou occupait ces dames au rez-de-chaussée - tant que ça finit pas comme avec Domi… J’ai toujours du mal à le digérer, même si c’est mon meilleur pote ! Domi et lui… Beurk ! Ce n’était pas grand chose, des bouteilles d’eau, de quoi faire un feu, des lampes torches et des bonbons. J’avais tout caché dans un sac en dessous de mon lit pour éviter les questions fâcheuses de maman - qui avait le chic pour faire tout capoter à la dernière minute. Personne ne se doutait de rien, notre mission allait être un franc succès ! La forêt de Godric Hollow, on la connaissait bien pour y être allé quelques fois. Mais jamais encore nous n’étions sortis de nuit - sauf pour aller en soirée bien sûr. En attendant que tout le monde soit couché, nous avons discuté de choses légères - l’ambiance était trop bonne pour commencer le débat sur l’Ordre et compagnie.

Le principal problème était de sortir sans faire de bruit et sans déclencher les alarmes. On ne pouvait donc pas passer par la fenêtre de ma chambre - mes parents avaient appris de leurs erreurs visiblement. On ne pouvait pas non plus transplaner directement dans la maison, il fallait atteindre un point dans le jardin. Nous allions donc devoir nous déplacer aussi silencieusement que possible dans la maison, ouvrir la porte sans faire de bruit et courir jusqu’au point de transplanage. “Je pense que c’est bon, mais il va falloir être rapide.” répondis-je à mon ami en chuchotant aussi bas que lui tout en sortant le sac de sous mon lit. “Fais attention à la 4ème marche en descendant, elle grince.
Cela nous prit un peu de temps. Il ne fallait surtout pas réveiller les parents - ni les autres d’ailleurs. Mais une fois dehors, la liberté nous attendait et je courus comme un dératé dans l’herbe, atteignant le premier la zone de transplanage. “J’ai gagné !” dis-je, sourire goguenard aux lèvres. On pouvait parler un peu plus fort qu’à l’intérieur, mais je n’allais pas hurler non plus.

Pour sortir de la propriété, il fallait passer par le transplanage. C’était une mesure de sécurité. J’avais passé le permis cet été, mais la pratique me manquait cruellement - vu qu’on ne pouvait pas transplaner dans Poudlard. Heureusement, la forêt n’était pas loin et son image dans ma mémoire était fraîche. “T’es prêt pour la mission “Promenons-nous dans les bois ?" ” demandai-je à Finnou. “Le premier qui arrive debout a gagné !” Et dans un pop, nous disparûmes de la maison des Potter.

©LULEABY
Invité
Anonymous

Re: Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter
Mer 29 Mar 2017 - 17:34

Promenons-nous dans les bois

ft. James Potter
28 décembre 2018 – 00h40
La maison des Potter était calme, toute l’agitation était retombée et chacun semblait s’être endormi sans problème. Seuls James et Finn étaient encore éveillés, sur le qui-vive même. Finn avait le ventre légèrement serré comme à chaque fois qu’ils préparaient un coup. Il savait que leur soirée serait géniale mais le petit moment de stress qui précédait la réussite de la mission, il adorait !

James se leva et attrapa le sac contenant les affaires qu’ils avaient préparés. Finn le suivit près de la porte et écouta ses instructions. Ça n’était pas la première fois qu’ils faisaient le mur tous les deux mais avec les temps qui courent, la sécurité avait été renforcée. Il fallait filer jusqu’au jardin. Ambrose emboîta discrètement le pas de son meilleur ami et ils arrivèrent dans le jardin sans encombre. D’ici ils pourraient transplaner jusqu’au bois. James était de bonne humeur et semblait vouloir faire de tout un jeu, une course. Aussitôt qu’il lança que le premier debout dans le bois aurait gagné, Finn ferma les yeux pour se concentrer, fit un pas en avant et pop !

Il tomba à genoux sur un sol froid mais moelleux car recouvert d’aiguilles de sapins. Toujours le pari avec James en tête, Finn sauta sur ses pieds. Il faisait un noir profond sous les branches des arbres. Le rouge et or attrapa sa baguette et prononça un lumos afin d’avoir un peu de lumière. Il regarda autour de lui et aperçu enfin James, quelques mètres plus loin. Il s’adressa à lui tout en se rapprochant

- C’est malin, impossible de savoir qui a gagné maintenant !

Les garçons avaient tout de même eu de la chance de réussir à transplaner aussi proche étant donné leur manque d’expérience. Qui plus est, l’endroit était plutôt agréable pour établir un camp, pas besoin de marcher. Ils pouvaient donc s’installer et si l’envie leur prenait de se balader, ils le feraient un peu plus tard.
Finn posa son sac à terre et en sortit la toile de tente. Tant qu’à faire autant faire les choses bien ! Le jeune homme aurait bien proposé à son meilleur ami qu’ils tentent de camper « à la moldue » mais ayant toujours eu un train de vie plutôt, Finn n’avait jamais fait de camping avec sa famille. Monter une tente ou faire du feu sans user de magie étaient donc hors de portée.

- Bon je m’occupe de la tente et toi du feu ! Et après tu me dis ce que tu as à me dire pendant qu’on se gave de marshmallows.

Finn et James se connaissaient par cœur, Ambrose avait donc senti que James voulait lui partager quelque chose de plus sérieux que les sujets qu’ils avaient précédemment abordés. De quoi s’agissait-il par contre, il n’en avait aucune idée !


Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter 190655separ
© Moutarde
Invité
Anonymous

Re: Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter
Dim 2 Avr 2017 - 20:43

Promenons-nous dans les bois ~


La sensation du transplanage était toujours assez désagréable, mais apparemment, on finissait par s’y habituer avec le temps - c’est ce que les parents ne cessaient de me répéter. Je ne pus retenir une grimace de dégoût quand mon corps toucha le sol mou et légèrement humide de la forêt de Godric Hollow. Je faillis perdre l’équilibre, mais à l’aide de mes bras - je devais avoir l’air con à les balancer comme ça pour me redresser - je réussis à ne pas finir par terre.
Heureusement, comme il faisait noir, Finnou ne m’avait pas vu galérer - il se serait moqué de moi à ne pas en douter ! Son Lumos nous apporta un peu de lumière et je décidai de l’imiter alors qu’il s’approchait de moi. “On a qu’à dire que j’ai gagné alors !” m’exclamai-je en souriant. Je savais qu’il n’allait pas être d’accord - n’importe qui d’autre d’ailleurs - mais c’était ça le plus drôle.

La forêt était plutôt silencieuse - en même temps, vu le froid et la période je trouvais ça prévisible - ça ne faisait pas peur du tout. Mais l’excitation de braver les interdits fourmillait dans mon corps. Mon meilleur ami ouvrit son sac à terre et je commençais à chercher du regard quelques brindilles qui pouvaient servir à alimenter le feu qu’on allait faire - et oui même avec la magie, on avait besoin d’un bon combustible ! “Des marshmallows ! T’as pris des bleus ? J’aime bien les bleus.” Ils avaient tous le même goût, mais c’était visuel ! Les bleus étaient les meilleurs.
Cela ne me prit que quelques minutes pour trouver de quoi faire le feu - en même temps dans une forêt… vous avez compris, ce n’était pas très dur !  Il avait quelques cailloux à côté, j’en pris quelques-uns pour faire un cercle dans lequel je posai mes bouts de bois. Puis j’en agrandis deux autres avec un Amplificatum - ils feraient de parfaits sièges de campeurs ! J’admirai fièrement mon oeuvre et lorsque je lançai mon Incendio, de petites flammes commencèrent à consumer le bois. “Admire le pro !” dis-je en tournant sur moi-même, les bras levés. “La prochaine fois, on essaie à la moldue Finnou ! Avec des allumettes, c’est ça ?

Les installations étaient terminées et on pouvait enfin s’installer comme on le voulait. Je me précipitai sur le paquet de marshmallows que Finnou venait d’ouvrir et en pris une grosse poignée - à moiiiiii les bleus ! - avant d’aller m’asseoir sur mon petit rocher-siège. J’étais tenté de les piquer sur ma baguette, mais je n’étais pas très inspiré par l’idée de voir mon bout de bois favori brûler - même si je pensais qu’elle devait être imperméable au feu. N’est-ce pas ? Je me contentai donc des piques que mon frère de coeur avait ramenés.

La nuit était belle, la lune était pleine - attention aux loups garous ! Ahaha non je plaisante, il n’y en avait aucun ici. Ca promettait une nuit d’enfer ! Peut-être qu’on se racontera des histoires d’horreur ? “J’espère que papa et maman ne se rendront pas compte de notre absence !” lançai-je pour commencer, la bouche déjà pleine à craquer. “C’est le bon endroit pour discuter en secret ! Ces vacances ont été étonnantes… Tu ne vas pas en revenir !

Et je commençai à lui raconter ce qu'il s'était passé à la maison le soir du 22 décembre.

Lien du RP contexte:
 

©LULEABY
Invité
Anonymous

Re: Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter
Dim 9 Avr 2017 - 17:24

Promenons-nous dans les bois

ft. James Potter
28 décembre 2018 – 01h45

Les garçons s’étaient vraiment bien débrouillés pour sortir de la maison des Potter sans se faire attraper. Si l’on y réfléchissait, s’ils n’avaient eu aucun mal à sortir, personne n’aurait de difficulté à rentrer… Heureusement pour eux car le plan était de se glisser dans leurs lits au petit matin comme si de rien était mais dans le même temps, cela pouvait être assez inquiétant. Mais vous pensez bien que les deux têtes brulées qu’étaient James et Finn n’avaient absolument pas ces considérations à l’esprit. C’était à peine s’ils mesuraient les risques qu’ils prenaient.

Une fois relevé de son transplanage, Finn s’approcha de son meilleur ami qui décréta que puisqu’ils étaient impossibles à départager c’était lui qui avait gagné. Finn lui rétorqua d’un faux air méprisant.

- Mais bien sûr !

Puis, il éclata de rire et donna une tape sur l’épaule de James. Ils se placèrent au centre de la petite clairière dans laquelle ils avaient atterris et s’attelèrent à installer le campement. James s’occupa du feu, très bien soit dit en passant et Finn de la tente. En quelque coup de baguette il la sortir du sac, la dressa puis il passa un peu de temps à fixer tous les fils au sol. Et dire que cela aurait pris trois fois plus de temps sans magie ! C’est pourquoi il répondit à James :

- James je te l’ai déjà dit, c’est l’horreur… On a la chance de pouvoir tirer le meilleur des deux mondes, faut pas s’en priver !

Et sur ces mots, alors qu’il s’installait près du feu, il sortit son téléphone et des enceintes portatives et lança la musique (moldue bien entendue). Il ouvrit le paquet de marshmallows et James se jeta quasiment sur lui pour avoir les bleus ce qui eut pour effet de déclencher un fou rire à Finn. Il n’était pas sectaire concernant les marshmallows, il les aimait tous pareil ! Ils commencèrent à faire griller leurs bonbons grâce aux piques à brochette et James se lança enfin…

Le mythique Ordre du Phénix était donc à nouveau sur pieds et les adultes avaient choisis de ne pas écarter les jeunes de leur stratégie. Finn ne pouvait en être que ravi. Il adhérait totalement aux idéaux que l’Ordre voulait défendre face à la menace grondante des Néo-mangemorts et il voulait en être ! C’est donc avec enthousiasme qu’il confirma sa motivation à son meilleur ami et lui dit que lui et le reste de l’Ordre pouvait avoir confiance en lui, bien que ce ne soit pas James qu’il fallait motiver.

Finn passa un moment à questionner Potter sur ce qu’il savait de l’Ordre avant et de ce qu’ils prévoyaient aujourd’hui puis ils finirent par changer de sujet pour revenir à des choses plus légères. Le ciel s’était dégagé, laissant le cham libre à la magnifique pleine lune que Finn observait avec un sourire sans savoir que ce serait la dernière fois qu’il la regarderait de cette manière. Dans le même temps, le froid était tombé et alors que Finn lança un Accio couvertures !, un drôle de bruit se fit entendre à la lisière de la clairière, sur leur droite.

Finn regarda James d’un air interloqué et baissa la musique pour mieux entendre ce qu'il se passait. Un second bruit monta, semblant plus proche encore. Cela ressemblait à un grognement. Il se leva, baguette à la main en regardant dans la direction d’où provenaient ces étranges sons.


Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter 190655separ
© Moutarde
James Potter
✎ Date d'arrivée : 26/07/2017
✎ Parchemins : 194
Localisation : Quelque part.

Sorcerer's Identity
PV:
Inventaire:
Sortilèges:
Confrérie Dionysos

Re: Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter
Lun 13 Nov 2017 - 21:46
Tout semblait être parfait alors que les deux jeunes hommes étaient dans les bois jouxtant la maison des Potter. Ils avaient réussis à se faufiler avec la plus grande discrétion hors de la maison et à rejoindre le bois, la nuit pour seule complice et leurs baguettes qui éclairaient leurs pas. Sortir de la maison sans se faire repérer avait été plus facile qu'il ne l'avait imaginé, s'étant préparé au pire. A ses yeux, la difficulté consisterait pour le retour, devant impérativement retourner dans sa chambre au réveil de la famille afin de faire comme si de rien n'était. James avait toujours été une tête brûlé, le genre inconscient, à ne jamais réfléchir aux conséquences avant d'agir. Il avait déjà fait d’innombrables sorties nocturnes dans la forêt interdite alors faire le mur pour se rendre dans les bois pendant les vacances ne représentaient pas une grande source d'inquiétude à ses yeux. Cette totale inconsidération, il la partageait avec Finn, son meilleur ami.

Après avoir transplané, le jeune homme regarda son meilleur ami, un sourire en coin sur le visage, une lueur de malice brillant dans les yeux, amusé par la réaction de son fidèle compagnon d'aventure et passa sa main dans ses cheveux bruns avant de venir ébouriffer ceux de son meilleur ami, un gars qui était comme un frère à ses yeux, les deux éclatant bientôt de rire, ne craignant plus d'être entendu par ses parents. Une fois dans la clairière, les deux garçons s'attelèrent à préparer leur semblant de campement. Il alluma le feu d'un petit coup de baguette, appréciant plus que jamais d'être un sorcier, connaissant la galère que les moldus devaient traverser simplement pour allumer un simple feu de camp.

- Je sais ! Dit-il simplement en souriant, sachant la chance qu'il avait de pouvoir profiter des deux mondes, le peu de connaissance qu'il avait du monde moldu lui ayant été appris par son grand-père mais également par son camarade de Gryffondor. Il regarda ensuite le jeune homme faire avant d'avoir un large sourire qui se dessinait sur son visage lorsqu'il lança la musique et ouvrit le paquet, ayant une faim de loup.

- Par le slip de Merlin, j'ai une de ces faim de loup mon Finnou ! Dit-il en riant avant de se jeter presque sur lui pour récupérer les bleus, ses préférés. Il commença à faire griller ses friandises sur son piquet, n'étant pas assez bête pour le faire avec sa baguette et prendre le risque de la voir brûler. En revanche, il eut l'idée de faire léviter les petites friandises au dessus des flammes crépitantes, abusant de la magie et souriant. Il lui raconta d'abord tout ce qu'il savait par rapport à l'ordre du phénix, lui aussi satisfait de ne pas être mis à l'écart. De toute façon il avait 17 ans et était majeur désormais. Les deux garçons semblaient motivés, pourtant inconscient des dangers que tout cela représentait. Et à nouveau, James ressemblait à son père sans qui le veuille véritablement. Puis le jeune homme lui raconta tout ce qui s'était passé, entre Ivory, lui et son cadet, avant de repartir sur des sujets plus légers. Les deux jeunes garçons observèrent le ciel et la magnifique pleine, lune, ayant envie de raconter des histoire à trembler de peur.

Il allait commencer, juste avant qu'un bruit se fasse entendre. Pas un bruit naturel, pas un oiseau ou un hibou. Les deux garçons se regardèrent, la même lueur brillant dans leurs yeux avant qu'un autre bruit se fasse entendre, plus proche d'eux, un bruit qui aurait pût passer pour un grognement. Il pointa sa baguette dans la direction du bruit, ne distinguant rien, aucun mot ne sortant de sa bouche...
Contenu sponsorisé

Re: Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter

Promenons-nous dans les bois - ft. James Potter


Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés
Revenir en haut Aller en basVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins]
» timber • promenons nous dans les bois
» Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ! [Pv Sunny]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés-
Sauter vers: