"You have to learn to know, to know to understand, to understand to judge." ft- Alyson



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"You have to learn to know, to know to understand, to understand to judge." ft- Alyson

Invité
Mar 21 Mar - 20:47
]

"You have to learn to know, to know to understand, to understand to judge."
feat. Alyson & Hermione

Une journée épuisante venait de s'achever. Cela fait bien longtemps qu'Hermione n'en n'avait plus connue des comme celle-là, ou alors était-ce le fait que beaucoup de choses difficiles à gérer s'accumulent dans sa vie en ce moment ? Il faut dire qu'entre son manque de communication et ses soucis de couples avec Ronald et le fait que Drago vient de retrouver James Austin dans un piteuse état dans une ruelle près du Ministère contrarie un peu la brune. James est son ami et c'est elle qui l'a poussé à changer de carrière et à devenir professeur à Poudlard. Il s'est ainsi rapproché de Harry et de l'Ordre, ce qui l'a mit en très grand danger, surtout quand on connait le soulèvement de néo-mangemorts qui commence à grandir à se montrer de plus en plus présent. Hermione s'en veut. Si elle ne l'avait pas poussée à entrer dans le corps enseignant de l'école de sorcellerie, il serait certainement dans un meilleur état aujourd'hui et il ne se serait certainement pas fait séquestré ou torturé et encore moins oubliété.

Afin de se changer les idées et de sortir un peu du château pour s'aérer, Hermione a décidée de prendre quelques copies qu'elle doit corriger ainsi que quelques affaires avant de se mettre en route vers les grilles à l'entrée du parc de l'école. Elle avait prévue de se rendre à Pré-Au-Lard, la au moins il n'y aurait pas d'élèves, pas de collègues et elle pourrait enfin souffler et prendre du temps pour elle même histoire d'y voir plus clair. Une fois avoir rejoins le village, elle se dirige d'un pas rapide et tête baissé vers Les Trois Balais, comme-ci elle cherchait à éviter quelqu'un. Une fois dans le pub, elle passe au comptoir afin de commander une bièraubeurre qu'elle adore toujours savourer depuis ses jeunes années à Poudlard, avant de rejoindre la salle pour trouver une place ou s'installer. Mais il faut dire qu'avec l'arrivée des beaux jours, les sorciers commencent à sortir un peu plus et beaucoup viennent passer du temps à Pré-Au-Lard pour se ressourcer. De puis, c'est sans compter la présence des Aurors qui sont présent dans le village afin de veiller à la sécurité de tous, mais aussi à la sécurité des habitants de l'école de magie, surtout depuis l'attaque de James Austin.

Enfin, dans un coin de la pièce, Hermione voit une jeune sorcière assise seule à une table. Elle ne l'a connait pas, mais il se trouve que s'est la seule table ou il y a encore des chaises de disponible. C'est donc après avoir remonté la bretelle de son sac sur son épaule qu'elle s'avance vers elle.

- Excusez-moi...Bonjour, est-ce que cela vous dérange si je m'installe à votre table ? Il faut dire qu'il n'y a plus énormément de place aujourd'hui.

Elle qui voulait se retirer pour souffler un peu, voilà qui est raté. Enfin, au moins l'ambiance sera un peu moins lourde pour travailler ici que de travailler au château ou elle aurait surement était dérangé cinq fois dans l'heure.

♡ ♡ ♡
MACFLY

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 124
✎ Date d'arrivée : 16/03/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Briseuse de Sorts
✎ Inventaire:
Mer 22 Mar - 5:40

Une distraction. Voilà ce dont j’avais besoin. N’importe quoi ferait l’affaire pourvu que je sois en mesure de penser à autre chose. Pratiquement un mois s’était écoulé depuis cette édition du 15 décembre annonçant le retour de cet ancien Auror – James Austin – au beau milieu d’une ruelle tel un vulgaire sac poubelle qu’on aurait balancé. Une chose était sûre, pour un sorcier censé être un expert en matière de chasse aux criminels, il avait agi aussi bêtement qu’un Gryffondor de 1ère année ! Qu’avait-il bien pu lui passer par la tête pour décider de se rendre dans l’antre d’individus – aisément identifiables comme étant des ennemis – sans prendre ses précautions ? Dans le fond, il n’avait fait que gaspiller une occasion – la seule d’ailleurs – pour le ministère de faire son travail en protégeant ce pays pathétique.

Pathétique, oui, il s’agissait du meilleur terme pour le qualifier. Décevant convenait aussi. Injuste. Insupportable. Hypocrite. Intolérant. C’était à se demander comment les habitants faisaient pour se regarder devant eux chaque jour alors qu’ils étaient tous incapables de voir à quel point ils étaient faux. Entre ceux qui étaient directement responsables du cauchemar vécu par nombre de concitoyens, et ceux qui laissaient faire sans rien dire, j’avais limite du mal à me décider : quel type de déchets était le pire ? Les coupables ou les moutons ? Ah non, encore mieux, il y avait ceux qui profitaient directement de cette mascarade – qui durait depuis déjà une vingtaine d’années ! – et qui ne cherchaient en aucun cas à rétablir un semblant d’ordre.

Rien. Il ne s’était absolument rien passé depuis ce fameux article et cette réunion rassemblant les autres membres du groupe d’Elesya, surnommé Néo-Mangemorts par la presse. Elle avait bien dit qu’il était temps pour eux de faire profil bas. Cependant, ça ne les avait pas empêchés de neutraliser l’ex-Auror qui les avait suivis et de s’amuser à le torturer, l’interroger puis le jeter à la rue par la suite après avoir effacé sa mémoire. Pourquoi prendre la peine de le relâcher ? C’était ce que je n’avais pas compris. S’il avait été soumis à l’Imperium et renvoyé pour jouer les espions, ça aurait eu du sens. Mais là, c’était comme si ma cousine n’avait pas d’objectif précis, de ligne bien définie, ou même une raison d’agir comme elle le faisait. Une attaque ratée sur le Ministre. Le meurtre de ce déchet de Serpentard – aucun instinct de préservation apparemment. La libération de l’Auror. Trois actions de la part de l’organisation d’Elesya. Trois actions sans suite logiques entre elle, un peu comme si elle recommençait une nouvelle partie d’échecs après un tour à chaque fois.

Toutes ses pensées. Toutes ses remises en question de chaque évènement ayant eu lieu ces derniers mois me donnaient mal à la tête. Posée aux Trois Balais depuis déjà une bonne demie heure, l’édition de la Gazette du 15 décembre posée sur le côté, à la page du fameux Gustav Joyrte qui avait – tristement – été arrêté alors qu’il ne faisait rien de bien grave. Trente-cinq victimes en vingt-quatre années dans le Londres moldu. Ce nombre aurait été plus impressionné s’il avait totalisé celui-ci en quelques mois voire une année. Mais là, il restait un sorcier et s’en était pris à des victimes moldues. Je devais bien admettre que le fait de tenir si longtemps sans se faire prendre en disant long sur sa prudence. Néanmoins, j’étais certaine qu’en le croisant avant son arrestation, j’aurais pu lui permettre de faire bien plus en bien moins de temps. Rien qu’en une nuit, je devrais être capable d’atteindre au moins la moitié… Surtout s’il ne s’agissait que de moldu. Le fait de ne pas savoir que la magie existait les rendait plus vulnérable qu’une carcasse près d’un nid de vautours…

« Tss…  »

Sifflai-je alors que je repensais à tout ce gâchis. Toutes ces opportunités non-saisies, et tout ce temps perdu inutilement. Je m’apprêtais limite à pester oralement quand je fus interrompue par une inconnue. Arquant un sourcil face à celle qui s’était permise de m’interrompre, je me rappelai que je cherchais justement une distraction et qu’elle était parvenue à interrompre le fil de mes pensées. Polie. Beaucoup trop polie. De plus, au vu de son style vestimentaire, elle faisait assurément partie de celles qui profitaient de la mascarade qu’était ce pays. Ne pouvant me permettre d’être remarquée ou identifiée comme potentiellement dangereuse avec tous ces aurors qui traînaient, je me contentai d’afficher une expression neutre et d’indiquer la chaise se trouvant face à la mienne.

«  Je vous en prie, asseyez-vous. »

Par chance, c’était loin d’être la première fois que je jouais la comédie. De plus, je ne m’inventais pas un tout nouveau caractère là, je me montrais juste suffisamment polie pour ne pas paraître méprisante. Rien de bien compliqué. Je connaissais les bonnes manières. Sang-pur. Serpentard. Fille de Mangemort. Oui, on pouvait dire que j’avais un sacré entraînement en termes de faux-semblants. Quoiqu’il en soit, j’avais tout intérêt à battre le fer tant qu’il était chaud – expression moldue – et à lancer au moins un début de conversation si je ne voulais pas me perdre de nouveaux dans mes pensées.

« Vous aussi, vous avez décidé d’une petite pause bien méritée après le travail ? »

Lui demandai-je d’un air intéressé. Je ne la reconnaissais pas, ce qui n’avait rien d’étonnant compte-tenu du fait que je n’étais véritablement revenue dans le pays que quelques semaines plus tôt. Avant ça, je voyais majoritairement Elesya ou Flint, qui s’était enfin trouvé un emploi respectable contrairement à elle. En attendant, je me demandais bien d’où sortait cette femme qui m’avait semblé presque désespérée à l’idée de trouver un endroit où s’asseoir. Qu’avait-il bien pu arriver à une personne manifestement en paix depuis une bonne vingtaine d’années ?


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 156
✎ Date d'arrivée : 14/03/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 7
✎ Profession: étudiant
✎ Inventaire:
Mer 26 Juil - 17:53




     
Tu ignores le vide devant toi,
les vertiges et la peur tu connais pas...
Seule au milieu des loups, tu t'enfonces au bord des précipices.
Dans la cité perdue, au travers de la nuit, toi tu vas bien.
En travers la douleur et la mélancolie, tout ira bien.
     

     
ARCHIVE

     
Voilà quatre mois que ton sujet attend une réponse. Il semblerait qu'il soit tombé dans l'oubli de ta mémoire. Nous devons malheureusement le mettre aux oubliettes.

     Ne t'inquiétes pas ! Tu peux le retrouver à tout moment en remplissant le formulaire présent dans ce topic. Un membre du staff te le remettra alors en place pour que tu puisses l'étoffer de tes écrits.

     
(c) crackle bones

     

.....................................................


FicheLiensRP



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

"You have to learn to know, to know to understand, to understand to judge." ft- Alyson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "We can only learn to love by loving"
» Every day I learn to know the new you
» " I live and I learn " - Dolores Brook McFear -
» Narcissa ♠ Blackbird singing in the dead of night take these broken wings and learn to fly
» Jules Ϟ I wanna cry, I wanna learn to love but all my tears have been used up.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés-
Sauter vers: