Les liens utiles

Les cours !

événement en cours : 2 mai 2019 Pré-Au-Lard

Vingt-et-un ans après la défaite du Lord Noir, le peuple se réuni comme un seul homme pour célébrer la Victoire. Comme chaque année, ce jour tant attendu cherche à honorer les héros, morts ou vivants et à se souvenir de ces heures sombres pas si lointaine que ça. Cette année, l'ensemble de la population magique est invitée à se rassembler au cœur de Pré-au-lard où les commerçants ont œuvré pour préparer des stands, activités et buffets grandioses. Petits et grands sont appelés à se souvenirs ensemble, à partager mais aussi à s'instruire et s'amuser tout au long de la journée.Sorciers et sorcières, élèves et professeurs, jeunes et vieux, venez nous rejoindre en nombre juste ici Retrouvez l'évent par-ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Urgent - Recrutement
Le Staff de Poudlard recrute des professeurs. Pour en savoir plus sur les postes vacants de libres,
c'est par-.

Merci de privilégier les élèves inférieures à la cinquième année et les adultes
en dehors de poudlard.
Merci de privilégier également les maisons suivantes : Gryffondor ; Poufsouffle et Serdaigle.

Partagez|

(intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type

avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Mer 5 Avr - 13:05








les morts n'attendent pas

Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2










Intrigue personnelle Cassandra Owell
 


19 janvier 2019 – 11 h 00 – quelque part en Ecosse


Il se préparait en silence dans son appartement. Aujourd'hui, l'homme avait une barbe touffue, un calme olympien. Autour de lui des articles de presse, des images, une femme rousse, l'épouse du ministre celle qu'il suit comme son ombre. Elle vit sa vie de femme célèbre et en oublie son passé.


Il pose sa tasse de café brûlante et laisse son regard se perdre sur les toits pendant qu'il fronce les sourcils. Il devait se préparer, il était temps. Lui-même ne savait pas si elle se rendrait à ce rendez-vous seule, accompagnée ? Il verrait bien ;


Il avait choisi le village de pré au lard, un lieu qu'il connaissait bien puisqu'il passait la plus clair de ses week end là bas quand il était à Poudlard... Regardant sa montre, l'heure avancée, il sortit de son appartement sur les coups des midi.


Le voyage jusqu'à pré au lard fut rapide ; il tua le temps, quelque peu nerveux, prit un sandwich et à l'arrivée de 15 h orienta ses pas vers la cabane hurlante, lieu du rendez-vous. Arrivé devant la porte à 15 h il y entra.


Il ne voulait pas qu'elle le voit pour l'instant, jaugeant une cachette alors que déjà la maison semblable à sa réputation prenait vie il s'y dirigea. Caché, dissimulé dans un coin bien à l'abri il attendit.


La porte s'ouvrait... depuis où il était il voyait mais la personne ne pouvait le voir. Aussi prit il la parole tout simplement « Madame Owell je vois que vous êtes fidèle à votre réputation vous êtes ponctuelle.


Alentours, des grincements, des bruits, du vent rajoutait un peu de frayeur à cet instant. Il poursuivit « ne cherchez pas à me voir sinon je serai contraint de repartir avant même que vous sachiez qui je suis et pourquoi je suis là» ; un murmure, une fenêtre semblant s'ouvrir « j'espère que vous n'avez pas été suivie non plus ? Cela m'embêterait profondément après des années à vous suivre et à essayer de comprendre ce que vous êtes devenue d'être interrompu dans notre entrevue ».


Il bougea un peu se déplaça à un autre endroit, fit tomber une chaise volontairement au moyen de sa baguette à l'autre côté de la pièce... faire croire à sa cible qu'il est de l'autre côté, faire claquer les voilages présents dans la maison, la contourner l'observer, lui faire peur... mais cette femme là bas qui avait une main sur son ventre il aurait voulu la prendre dans ses bras envoyer le signal à la jeune fille dehors... celle qu'il avait recherché grâce à sa partenaire... mais chaque chose en son temps... peut être qu'après tout, il repartirait sans même qu'elle sache qui il était ? Peut être était ce aussi bien ainsi ?


HRP:
 


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Mar 11 Avr - 20:17

Depuis cette fameuse lettre anonyme qu'elle avait reçue, Cassandra était quelque peu chamboulée. La curiosité était tellement forte, puis il y avait cette angoisse perpétuelle de savoir qu'elle semblait ignorer une chose sur son passé, et surtout qu'une autre personne en savait beaucoup plus qu'elle sur sa propre personne et ce beaucoup plus qu'elle. Se pourrait-il que cela concerne son père, sa famille ? Ou encore cette histoire d'un soir d'il y a maintenant 16 ans. Histoire dont elle regrettait quelques-unes de ses actions aujourd'hui, notamment ce fameux abandon. Peut-être n'aurait-elle pas dû l'abandonner et peut-être qu'elle aurait dû la garder ? Cette histoire la travaillait encore aujourd'hui, mais il était bien trop tard pour pouvoir revenir en arrière.

**

Elle soupira. Un café à la main, elle entreprit de faire les cents pas attendant tranquillement l'heure dudit rendez-vous. Plus le temps passait, et plus la jeune femme angoissait tout en restant dans l'ignorance. Qu'allait-elle apprendre aujourd'hui ? Elle n'eut guère le temps d'y songer d'avantage que la pendule affichait 14h30. Déposant sa tasse totalement vide sur le plan de travail, Cassandra entreprit de prendre ses affaires et transplana. Elle était certes enceinte, mais elle pouvait encore supporter ce moyen de locomotion. Astoria l'avait certes averti qu'au bout d'un certain temps, elle ne pourrait plus le supporter, cependant, ceci dépendait exclusivement de chaque personne, raison pour laquelle, elle n'avait pas pu le lui interdire. Prise de vertige à l’atterrissage, Cassandra se posa dans un coin d'une rue à pré-au-lard. Long manteau violet qui lui descendait jusqu'aux genoux. La jeune femme y était emmitouflée. Quelques minutes plus tard, elle parvint sans difficulté à arriver devant le « lieu » de rendez-vous. Étant ponctuelle, Cassandra ouvrit la porte à 14h59. Sur ces gardes, Cassandra tenta d'identifier la zone qui l'entourait. La cabane semblait être complètement vide. Regardant autours d'elle, elle ne put s'empêcher de sursauter lorsqu'elle entendit la voix, une voix qui se propageait étrangement dans l'ensemble de la pièce où elle se trouvait, voix qui semblait provenir également de la même pièce, mais elle ne trouva personne. Se pourrait-il qu'elle ait affaire à un enregistrement ? Elle n'eut guère le temps d'y penser qu'elle dut se concentrer sur les paroles de l'homme qui s'adressait à elle, car oui, après déduction, il s'agissait bien là d'une voix d'homme.

Voyant qu'elle cherchait à le trouver, il décida de couper cour à ses espérances tout en lui disant qu'il serait contraint de partir si elle continuait à le chercher et à l'identifier. Lorsqu'il eut totalement terminé de parler, elle s'adressa alors à lui : « Qui êtes-vous ? Comment me connaissez-vous ? Mais surtout pourquoi m'avez-vous demandé de venir ? » demanda-t-elle tout en déglutissant : « Je suis venue seule, personne ne m'a suivi, tout du moins pas à ma connaissance » conclua-t-elle.

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Dim 16 Avr - 11:31








les morts n'attendent pas

Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2










Intrigue personnelle Cassandra Owell
 


il l'avait vu rentrer, le souffle court, la respiration haletante ; la crainte était palpable ; peut-être avait il exagéré dans l'aspect lugubre, il ne manquerait plus qu'elle lui fasse un malaise au milieu de le cabane hurlante et il serait encore plus mal à l'aise et serait obligé de se découvrir... la seule chose qu'il voulait après tout c'était son bonheur... mais comment avait-elle fait pour tout bonnement l'oublier et oublier sa fille ? Cet abandon à 18 ans ?

Il l'écouta parler, le questionner, il eut un instant l'envie de sortir de sa cachette mais c'était trop tôt, le jeu des devinettes elle connaissait ou pas ? Il serait bien vite fixé à l'issue de sa prochaine intervention de toute manière.

« pourquoi je vous ai demandé de venir Cassie ? »... instant de silence « d'ailleurs réfléchissez bien qui pourrait bien vous appeler Cassie ? Je sais qu'ils sont peu nombreux... »... poursuivant avec une parole blanche il enchaîna « très bien que vous soyez venue seule Cassie, j'ai une surprise pour vous et vu que vous êtes tendance cachottière j'ai choisi de vous la révéler à l'abri des regards indiscrets... »... puis poursuivant en traînant des pieds et faisant voler les rideaux de l'autre côté de la pièce il poursuivit « vous cachez de bien sinistres secrets en tant que femme de ministre vous ne pensez pas que cette sombre histoire finira par jaillir ? Avez vous peur de ce que vous cachez Madame Owell ? Ces secrets ne seraient ils pas à l'origine de l'attaque de votre mari ? »... poussant le vice « peut être que vous dialoguez avec un néo d'ailleurs ? »... verrouillant la porte à l'aide d'un sortilège informulé il enchaîna « toute fuite sera inutile vous devez tout m'avouer... il est l'heure de faire vos confessions Cassie ».

spoiler:
 

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Mar 25 Avr - 20:04

Cassandra quelque peu paniqué de ne pas voir son interlocuteur n'avait pas pu s'empêcher de lui poser d’innombrables questions, à commencer par lui demander qui il était. Par la suite, elle lui avait demandé comment il la connaissait, pour ensuite enchaîner sur le pourquoi du comment il lui avait demandé de venir. Puis pour terminer, elle avait tout bonnement fini son « monologue » par lui dire qu'elle était seule et qu'à sa connaissance personne ne l'avait suivie. De plus en plus stressée par ce qu'il allait lui annoncer, Cassandra n'arrêtait pas de bouger. Patientant tranquillement et attendant les réponses à ses questions, que ne fut pas sa surprise en entendant son diminutif, tout du moins en entendant son petit surnom, très peu de personne l'appelait ainsi, de cette manière, elle ne put contredire l'homme lorsqu'il l'invita à réfléchir sur qui pourrait bien l'appeler ainsi tout en disant lui aussi que peu l'appelait de cette façon.

Intérieurement, elle paniquait. S'il l'appelait ainsi, cela voulait donc dire qu'elle le connaissait. Qui pouvait-il bien être ? Elle était persuadée qu'il ne s'agissait pas de son mari, celui-ci ne s'amuserait certainement pas à lui faire peur ainsi. Elle éplucha dans sa mémoire toutes les personnes qu'elle connaissait et qui était apte à l'appeler de cette manière. Elle fut ramenée à la réalité par l'homme qui venait tout bonnement de lui dire qu'il avait une surprise pour elle. Mais de quelle surprise pouvait-il bien parler ? Mais encore de quel secret était-il en train de parler ? Elle ne put s'empêcher de sursauter lorsqu'elle vit voler les rideaux de l'autre côté de la pièce. À peine eut-il terminé de parler que Cassandra se mit à lui répondre : « Je pense que si vous aurez été un néo-mangemort, vous m'aurez déjà certainement tué ou torturé. En ce qui concerne les « confessions » dont vous faites références, je ne vois absolument pas de quoi vous voulez parler » conclua-t-elle tout en réfléchissant et en se doutant de quelque chose : « à moins que.... Vous soyez au courant de cette histoire, mais comment ? » dit-elle tout en relevant la tête le regard remplit de doute et d'incertitude.

Spoiler:
 

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Sam 6 Mai - 17:13








les morts n'attendent pas

Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2










Intrigue personnelle Cassandra Owell
 


Elle était là, juste là, à quelques mètres de lui. Elle niait toutefois… pas de confession… rien à dire. Bien sûr qu’elle n’allait pas tout révéler à un inconnu. Lui en aurait eu des choses à dire, à lui dire. Lui dire qu’il n’était pas un inconnu pour commencer. Elle avait peur, il avait distingué son sursaut. Non, elle n’était définitivement pas rassurée. Finalement, cela sembla lui revenir. Il écouta son interrogation, il écouta ses doutes. Comment ? Elle commençait à poser les bonnes questions, sans doute commençait-elle-même à songer aux choses qui allaient l’aider à comprendre. Un instant, lui-même douta : est-ce qu’il faisait bien ? Est-ce que repartir n’aurait pas été plus sage ? Avait-il pris la bonne décision ? Est-ce que cela allait vraiment lui être bénéfique ? Mais il effaça ses doutes en passant d’un recoin sombre à un autre, trainant toujours les pieds, effleurant les murs.

« Vos confessions », répéta-t-il d’une même voix en faisant glisser la chaise, qu’il avait précédemment fait tomber, à l’autre bout de la pièce d’un coup de baguette. Elle vint heurter le mur d’en face d’un coup sec, très bruyamment. « Vous voyez ce dont je veux parler n’est-ce pas… Cassie ? » Il avait légèrement avancé. Pas assez pour qu’elle puisse le voir mais elle pouvait désormais distinguer une forme, une forme humaine, une forme masculine. « Comment alors ? Dites-moi comment, dites-moi pourquoi. C’est à vous de répondre de vos actions. » Il fallait qu’elle le dise, qu’elle sache, qu’elle comprenne. Il ne voulait pas la blesser, il ne voulait que l’aider à comprendre, à faire le lien.

« Vos confessions Cassie », conclut-il une nouvelle fois. « Pourquoi n’avouez-vous pas ? » Il savait que cela devait être difficile pour elle, mais il restait sûr de lui : ce serait mieux après.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Lun 8 Mai - 21:14

L'esprit remplit de doute, Cassandra n'avait pas pu s'empêcher, elle n'avait pas pu s'empêcher de repenser à son passée et à tout ce qu'il lui était arrivé. Pour commencer, elle repensait à la fuite de sa mère accompagnée de ses deux enfants pour échapper à son père. Elle repensait également à son enfance et à ses années à Poudlard. Elle pensait également à la fin de sa scolarité à Poudlard et de ses premières vacances seule en l'absence de sa mère et de son frère et à cette histoire d'un soir. Histoire qui l'avait menée à tomber enceinte de cet homme et qui l'avait amenée par la suite à abandonner cet enfant. Rien qu'à y repenser, elle grimaça. Pensant automatiquement qu'il parlait de cette sombre affaire, elle tomba dans son piège en lui demandant directement comment pouvait-il être au courant de cette histoire tout en gardant le silence sur celle-ci.

Elle ne put s'empêcher une nouvelle fois de sursauter lorsqu'elle entendit la chaise heurter le mur d'en face d'un coup sec et bruyamment. Il venait encore de lui répéter d'effectuer ses confessions. L'avait-elle mis en colère ? Progressivement, elle put rapidement distinguer une forme humaine masculine prendre forme. Étrangement, plus l'homme avançait et plus elle angoissait. Lorsqu'il eut terminé, Cassandra lui répondit la voix tremblante : « Comment puis-je me confesser si je ne suis même pas certaine de quelle affaire vous faites vous-même allusion ! Est-ce que cela est en rapport avec ce qu'il s'est passé il y a dix-huit ans ? » fit-elle tout en se posant des questions sur les véritables intentions de l'homme. En entendant aucune réponse, elle poursuivit tout en reprenant progressivement confiance, mais également en retrouvant quelque peu son courage : « Pourquoi, pourquoi vous confesserais-je quelque chose alors que je ne vous connais même pas ! » lâcha-t-elle.

S'attendant au pire, la jeune femme prit sa baguette magique prête à se défendre. Elle en avait assez entendu, elle voulait savoir qui était cet homme, mais surtout pourquoi il voulait obtenir des confessions, ses confessions qui plus est. Qui était-il ? Le connaissait-elle ? Elle ne tarderait probablement pas à le découvrir. Tout du moins elle l'espérait, car pour l'heure elle n'était point décidée à lui révéler d'avantage de chose surtout s'il continuait à maintenir le mystère. Depuis quelques temps, elle avait appris à ne plus attribuer sa confiance aussi rapidement à quelqu'un et par conséquent à ne pas tout dévoiler ses secrets et ce même à ses plus proches ami(e)s.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Mar 6 Juin - 21:43








les morts n'attendent pas

Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2










Intrigue personnelle Cassandra Owell
 


Un léger sourire sur les lèvres, il écouta Cassandra lui répondre ou plutôt il l’écouta lui poser des questions à la place. Est-ce que cela avait un rapport ? Vraiment ? Elle se posait la question ? Comment pouvait-elle ne pas voir l’évidence ? Nier ce qui était là, dans ses yeux était idiot.

Il fallait qu’elle se confesse, qu’elle parle, qu’elle avoue, qu’elle allège sa conscience. Il savait de quoi elle parlait. Evidemment, encore caché dans l’ombre sa position était plus simple que celle de Cassandra Owell mais, après pour, pourquoi aurait-ce été le contraire ? Lui n’avait rien à avouer, il n’avait pas un secret, caché un secret qu’il aurait aimé faire disparaître. Pourtant, il comprit que Cassandra n’avouerait rien, qu’elle resterait ancrée dans ses positions tant qu’elle n’aurait pas plus pris confiance. Sa baguette, maintenant sortie, le lui montrait. Sa baguette, prête à agir. Il la comprenait, après tout, il avait choisi une ambiance angoissante pour la faire avouer mais il était temps de la mettre en confiance.

L’homme choisit donc de l’aider, de la pousser faire le bon chemin, d’autant que, d’après l’heure, la personne qui devait ensuite arriver n’allait plus tarder. Il s’avança petit à petit, découvrant son visage pour son corps en entier dans la lumière. Là, face à Cassandra Owell il sourit. Un sourire affectueux, rempli par le passé.

« Bonsoir… très chère sœur. »



camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Dim 25 Juin - 15:23

Voyant qu'elle n'obtiendrait aucune réponse à l'ensemble de ses questions, Cassandra avait pris les devant en sortant sa baguette magique, prête à se défendre contre cette personne qui prétendait la connaître. Elle n'avait non seulement aucune confiance en elle, mais par dessus tout, elle ne parvenait pas à l'identifier et à la reconnaître. Mais encore fallait-il qu'elle la connaisse !
Le sourire quelque peu aux lèvres, elle lui fit rapidement savoir qu'il n'avait plus la situation en main et que s'était elle qui l'avait. Elle n'était pas prête à avouer quoique ce soit et elle n'allait encore moins se confesser à un pseudo-inconnu. Cependant, ce qu'elle ne savait pas c'était qu'elle connaissait en réalité très bien cette personne. Comment allait-elle réagir en le voyant ?
Quelques minutes plus tard, l'inconnu prit la décision et le soin de sortir de sa cachette. Cassandra fut particulièrement sous le choc en voyant que cette personne n'était nulle autre que son cher frère. Ne sachant trop comment réagir, elle commença par abaisser sa baguette. Elle était actuellement partagée, la colère et la joie se battait actuellement à l'intérieure d'elle. La joie de retrouver son petit frère était bien là, mais d'un autre elle était en colère, en colère contre lui pour l'avoir fait angoissée et l'avoir fait stressée. Sous l'émotion, elle se dirigea vers lui et le prit dans ses bras tout en lui criant plus ou moins dessus : « tu n'es qu'un idiot James ! Un abrutis, j'imagine que ça t'a amusé de m'avoir autant effrayé. Après tout ce temps, pourquoi ? » demanda-t-elle intriguée.

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Lun 11 Sep - 21:00








les morts n'attendent pas

Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2










Intrigue personnelle Cassandra Owell
 


L’homme observait sa sœur. Il sourit affectueusement en la voyant venir vers lui et la laisser le serrer dans ses bras. Lui aussi était content de la voir, il ne pouvait pas le nier. Sa réaction et sa question ne le surprirent pas – après tout, il l’avait mérité et il prit un moment avant de lui répondre, observant les traits du visage de sa sœur.

« Amuser n’est pas le mot que j’aurais employé », répondit-il, amusé.

Puis, il se reprit, après tout il était là pour une véritable raison. Il n’était pas là simplement pour voir sa sœur et lui faire peur – ils avaient tous deux passer l’âge. Tout cela il l’avait fait pour elle, rien que pour elle mais il ne pouvait pas encore lui dire d’autant qu’elle ne s’était pas confessée… ce qui était dommage pour elle-même, pour son âme.

« J’ai quelque chose à te dire ou plutôt quelqu’un à te présenter. »

James agita sa baguette et la porte de la cabane hurlante s’ouvrit.

Dehors, se trouvait une jeune femme aux cheveux roux qui semblaient ne pas trop savoir pourquoi elle était là et qui n’appréciait visiblement pas cela. Elle entra, bien décidée à obtenir des réponses mais, avant qu’elle n’ait le temps d’ouvrir la bouche, l’homme la devança et commença à faire les présentations.

« Cassandra, je te présente, ta fille, Amélia, Amélia je te présente ta mère, Cassandra. »





camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Sam 30 Sep - 14:22

Cassandra était à la fois bouleversée et soulagée d'avoir revu son petit frère après toutes ces années. En effet, cela faisait maintenant quelques années que James Avery était parti travailler à l'étranger. Il avait beaucoup changé, comme à son habitude, Cassandra n'avait pas pu s'empêcher de l'enlacer dans ses bras. Elle ne put s'empêcher de lui ébouriffer les cheveux, décidément, il avait beaucoup changé, grandi et mûri. Elle le regarda profondément et elle vit rapidement le fameux sourire malicieux qu'il avait lorsqu'il était gamin, à l'entendre il n'aurait pas employé le mot amusé, et pourtant le ton employé l'était. Elle ne put alors s'empêcher de croiser les bras et de lui répondre : « Vraiment ? Alors pourquoi tu me réponds avec ce sourire » lui demande-t-elle.

Suite à ces paroles, il reprit rapidement son sérieux, puis quelques secondes plus tard, il lui dit qu'il avait quelque chose à lui dire, tout du moins, il rectifia rapidement en lui disant qu'il devait lui présenter quelqu'un. Cassandra ne put s'empêcher d'être surprise, qui allait-il lui présenter ? Sa petite-amie ? Cassandra en rêvait et ce depuis qu'il lui avait écrit une lettre l'été dernier en lui disant qu'il avait enfin rencontré l'amour. Mais peut-être s'agirait-il de son petit-ami au bout du compte ? Ce qui ne la surprendrait pas plus que ça, après tout, nous étions au vingt-et-unième siècle et les hommes avaient parfaitement le droit d'avoir une relation avec un autre homme. Elle fut rapidement ramenée à la réalité lorsqu'elle vit une chevelure rousse arriver rapidement face à elle. Elle dévisagea aussitôt son frère, se pourrait-il que ce soit sa fille ? Sa fille qu'elle avait lâchement abandonné et qu'elle essayait depuis quelques temps de la retrouver ? Ce qui l'intrigua encore plus, c'était de connaître comment son frère avait-il pu être au courant de toute cette histoire alors qu'elle en avait parlé à presque personne, à l'exception de sa mère, de sa meilleure amie et de son époux Cassius.

Ne sachant trop quoi dire ou quoi faire, elle resta bouche bée. Devait-elle la prendre dans ses bras ? Lui parler ? Dans toutes les situations possibles qu'elle pouvait s'imaginer, elle ne parvenait pas dans tous les cas à bouger. Pire encore, elle n'avait qu'une seule envie à cet instant précis : fuir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Mer 8 Nov - 17:53


La jeune femme ne savait quoi dire. Les sourcils froncés, elle avait entendu l’homme dire que cette femme était sa mère… et puis quoi encore ? Elle qui croyait avoir rendez-vous avec le jeune homme qu’elle avait rencontré la veille, c’était bien sa veine, elle était face à un lunatique persuadé qu’elle avait du sang commun avec cette femme que, par Merlin, elle n’avait jamais vu. Quoique. Sa tête lui disait quelque chose. Ne travaillait-elle pas au ministère ? N’avait-elle pas un poste important ?

Plus important encore : pouvait-elle, à terme, lui être utile ? Voilà qui changeait la donne. Pas assez pour qu’elle se précipite vers elle et qu’elle l’embrasse – ça aurait été d’un ridicule à s’en arracher la tête et de toute façon, absolument pas son genre – mais assez pour lui donner le bénéfice du doute. D’ailleurs, ce qui intéressait Amélia c’était la partie bénéfice. La jeune femme observa la personne en face d’elle, elle ne la voyait pas bien, peut-être que, dehors avec plus de lumière, elle arriverait à savoir qui elle était. En attendant, personne importante ou nom, la femme en face d’elle avait surtout l’air stupide à ne rien dire. Agacée, elle n’avait pas toute la journée à accorder à ses gens, aussi divertissant cela pouvait-il être, elle se tourna vers l’homme qui venait de faire les présentations mais, à sa grande surprise, il n’était plus là. Sans doute avait-il profité du moment d’hésitation et d’incompréhension pour les laisser seules. De mieux en mieux.

Amélia croisa les bras sur sa poitrine, leva un sourcil et lança un regard de défi à la femme en face d’elle qui semblait encore plus perdue qu’elle. N’était-elle pas censée être une adulte responsable ? Ah oui, non, si c’était effectivement sa mère – Amélia priait pour que ce ne soit pas le cas, elle n’avait l’air ni jolie, ni intelligente – elle l’avait abandonnée à sa naissance, niveau responsabilité on pouvait mieux faire.

Ne sachant quoi faire, Amélia fit ce qu’elle faisait de mieux ; elle attaqua à l’aide d’un ton méprisant, plus acerbe, dont elle avait le secret.

« Est-ce qu’on peut en finir avec cette mauvaise blague ? (elle tapa du pied) Tu n’es vraisemblablement pas ma mère, heureusement (grimace de dégoût) donc je vais partir et on va se revoir quelque chose comme… » Amelia fit quelques pas en direction de la porte, fit mine d’hésite et se tourna une dernière fois vers la femme. « … jamais, ça te semble bien ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Dim 24 Déc - 14:38

Toujours sous le choc d'avoir sa première progéniture face à elle, Cassandra, ne savait toujours pas comment réagir. Beaucoup d'émotion se bousculaient, se mélangeaient dans son esprit. Devait-elle la prendre dans ses bras, l'embrasser ou alors ne rien faire ? Souriante de l'avoir enfin retrouvée, elle le perdit rapidement en constatant le regard plein de haine et de défi de sa fille.

Celle-ci semblait être particulièrement en colère contre elle. Alors qu'elle s'apprêtait enfin à lui parler, elle fut interrompue dans son élan par la rouquine en face d'elle qui entreprit d'évacuer l'ensemble de sa haine sur sa propre mère. Sous le choc, elle ne sut pas directement quoi répondre, mais elle se laissa submerger par ses émotions et émit ensuite un simple « Attend » conclut-elle tout en essayant de la retenir, puis sans réellement savoir comment ou pourquoi, elle poursuivit : « Je suis désolée, vraiment désolée de tout ce que j'ai pu te faire, de ce que j'ai fait : oui, je t'ai abandonnée, mais non parce que je ne voulais pas de toi, mais plutôt parce que j'étais bien trop jeune et que je ne m'en sentais pas capable,  mais aujourd'hui, je regrette, je regrette tout ce que j'ai pu faire, j'aurais désiré à cet instant précis remonter le temps, revenir en arrière, mais ceci est impossible » conclut-elle les larmes aux yeux.

« Cependant, sache que je comprends ton ressentit, ton dégoût, cependant, je comprendrai si tu ne veux plus me voir..... »  conclut-elle.

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Lun 25 Déc - 23:33


Cette femme était cinglée. Non, vraiment, Amelia ne voyait pas d'autres explications. La fait que cette femme ait un problème, qu'elle soit complètement folle lui semblait être la seule explication plausible. Quelqu'un – qu'elle semblait connaître,là n'était pas le problème – débarquait en lui disant qu'elle était sa fille et cette femme y croyait. Si Amelia n'avait pas eu l'impression de perdre son temps et, en plus, de se trouver dans une situation parfaitement déplaisante, elle en aurait ri aux éclats. Cette femme était la naïveté et la bêtise incarnée. Les deux en une, voilà qui relevait de l'exploit. Cela aurait pu la rendre utile aux yeux de la jeune femme qui aurait pu décider de jouer le jeu et d'utiliser cette naïveté affligeante pour tirer d'elle quelques bénéfices mais c'était trop tard, elle n'avait pu se retenir de dire ce qu'elle pensait. Ce qui, toutefois, ne semblait pas avoir blessé la femme dont le « attends » presque plaintif donnait presque à Amelia l'envie de rentrer dans son jeu. Pouvait-elle jouer le rôle de la fille ravie d'avoir retrouvée sa mère après tant d'années d'absence ? Sans doute. En avait-elle envie ? C'était moins sûre. Laissant entrouverte cette porte, elle prit le temps d'écouter la tirade de cette inconnue en songeant, dès les premiers mots, que cela ne pouvait être sa mère.

« Je suis désolée, vraiment désolée de tout ce que j'ai pu te faire, de ce que j'ai fait (Amelia ne prit même pas la peine de cacher son bâillement et mit au contraire sa main bien en avant pour couvrir sa bouche) oui, je t'ai abandonnée, mais non parce que je ne voulais pas de toi, mais plutôt parce que j'étais bien trop jeune et que je ne m'en sentais pas capable (de ce qu'elle voyait, elle n'en était clairement pas capable, parce qu'à part proférer des clichés à une fille qu'elle venait de rencontrer elle n'était pas capable de faire grand chose) mais aujourd'hui, je regrette, je regrette tout ce que j'ai pu faire, j'aurais désiré à cet instant précis remonter le temps, revenir en arrière, mais ceci est impossible. »

Ce qui, finalement, était la seule bonne nouvelle. Amelia ne voulait pas de cette mère qui, les yeux brillants de larmes, baragouinait un discours vide, dénué de tout intérêt et dont elle n'arrivait pas à en rire ? Vraiment, cette femme ne lui inspirait pas confiance et elle refusait de croire qu'il s'agissait-là de sa mère.
De toute façon, songea Amelia en détaillant du regard cette inconnue, même si c'était vraiment sa mère, cela ne lui donnait pas le droit de débarquer dans sa vie.

« Cependant, sache que je comprends ton ressentit, ton dégoût, cependant, je comprendrai si tu ne veux plus me voir..... »

Pour un peu, elle aurait applaudi. C'était une vraie comédie cette histoire ! Ou plutôt c'était une parodie de tragédie et, au lieu de pleurer, l’assistance – si assistance il y avait eu – se serait esclaffer tout du long.  Amelia prit quelques instants. Elle se fendit d'un sourire poli et lui lança un regarda qui aurait pu sembler affectueux s'il n'avait été plein de moqueries.

« Très beau discours, vraiment... j'en regretterai presque mes dernières remarques mais non, en fait (elle fit mine de réfléchir, penchant légèrement la tête en avant) je crois que je suis encore plus convaincue du fait que nous n'avons pas une goutte de sang en commun. Ce n'est pas personnel mais vous n'êtes pas ma mère et je ne suis pas votre fille, gardez donc vos fausses larmes pour elle. »

Amelia avait décidé de fermer la porte. Tant pis pour les bénéfices, le discours de cette femme n'était absolument pas attendrissant et il n'avait pas réussi à la toucher.

« Par contre, si vous pouviez me dire qui était l'homme présent, que j'aille lui dire deux mots, ce serait vraiment gentil ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Sam 6 Jan - 21:43

Toujours sous le coup de l'émotion, Cassandra contemplait sa fille aînée. Plus elle l'observait, plus elle la trouvait splendide et magnifique, plus elle l'admirait et plus elle lui trouvait quelques traits et quelques airs de ressemblances. Après avoir terminé son monologue, Cassandra prit sur elle et attendit tranquillement une réponse d'Amélia, cette dernière semblait d'ailleurs las, las de l'avoir entendu et écouté, mais la Directrice de département n'y avait vu que du feu. Elle avait beaucoup attendu ce jour, jour où elle la retrouverait, même si elle n'avait pas imaginé ce genre de retrouvaille. Elle espérait intérieurement qu'elle comprendrait à cet instant précis, qu'elle lui pardonnerait, mais le destin en avait à priori décidé tout autrement.

En effet, à peine avait-elle terminé de parler, qu'Amélia semblait encore être sous la défensive, tout en faisant comme si elle n'en avait rien à faire de ces paroles, de ses excuses. Cassandra prit sur elle, elle ne pouvait pas lui en vouloir, cependant, elle ne perdit pas encore espoir, tout en reconnaissant une certaine détresse dans son regard. Pensant que rien n'était encore perdue, elle tenta une nouvelle tentative « N'as-tu donc pas été abandonnée sur le perron d'un couvent sorcier ? » lui demanda-t-elle, « C'est en effet dans un couvent sorcier que j'ai abandonné ma petite fille que j'ai décidé tout de même d'appeler « Amélia », je n'ai pas pu me résigner à ne pas lui donner de nom ce jour-là. Tout comme je n'ai pas pu me résigner à ne pas laisser cette fameuse lettre, cependant, j'imagine qu'elles ne te l'ont jamais donnés » conclut-elle tout en attendant une nouvelle réaction de la jeune femme, puis elle reprit tout en répondant à la seconde question de la jeune femme, quelque peu désemparée « Cet homme, il s'agit de mon petit frère, autrement dit, il s'agit tout simplement de ton oncle, mais tel que je le connais, il a dû déjà d'ores et déjà partir » conclut-elle.

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maître du Jeu
Masculin
✎ Parchemins : 98
✎ Date d'arrivée : 14/11/2016
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Lun 22 Jan - 14:03

Amelia aimait croire qu'elle était inébranlable, un roc. Que, quoique cette dame lui dise, cela ne changerait rien à sa vie, qu'elle lui était insignifiante. Elle attendait chacun de ses mots avec un ennui travaillé, prête à bailler à la moindre pause. Elle ne s'attendait à tressaillir en l'entendant parler. Et pourtant. Il lui fallut une seule phrase pour faire basculer les convictions de la jeune femme.

« N'as-tu donc pas été abandonnée sur le perron d'un couvent sorcier ? »

Plusieurs questions lui vinrent alors en tête : comment savait-elle ? Était-ce un coup monté ? Disait-elle cela au hasard ? Il lui fallut quelques secondes, la bouche ouverte et le regard stupéfait pour se poser la bonne question : était-il possible que tout cela soit vrai ? Soudain, elle se mit à observer avec beaucoup plus d'attention la femme en face d'elle comme pour trouver – ou ne pas trouver justement – des ressemblances physiques. Mais sa concentration lui échappait, elle n'y arrivait pas. Elle ne répondit pas, seule la lueur au fond de ses yeux changea.

« C'est en effet dans un couvent sorcier que j'ai abandonné ma petite fille que j'ai décidé tout de même d'appeler « Amelia »
(Amelia tiqua) je n'ai pas pu me résigner à ne pas lui donner de nom ce jour-là. Tout comme je n'ai pas pu me résigner à ne laisser cette fameuse lettre (Amelia ferma les yeux, à défaut de pouvoir arrêter d'écouter elle pouvait choisir de ne pas la regarder), cependant, j'imagine qu'elles ne te l'ont jamais donnée. »

Elles le lui avaient donnée. Maintenant, elle se fichait de savoir qui était l'homme. Elle voulait remonter dans le temps, rentrer, repartir mais elle ne le pouvait pas. Amelia se connaissait, elle voulait des réponses. Elle ne se contentait pas d'une demi-réponse, d'une part de vérité elle la voulait toute entière. Cette femme avait prononcé les mots justes. La Serpentard ouvrit les yeux. Une détermination sans faille se lisait dans son regard qui cachait l'incertitude qui la traversait. Elle voulait être sûre. Après tout, ce n'était pas la seule femme à avoir abandonné son enfant dans un couvent avec une lettre, et le prénom ne pouvait être qu'une coïncidence.

« Je veux qu'on aille vérifier nos ADN. »

Elle avait effacé de peu le tremblement de sa voix qu'elle voulait pleine de confiance. Elle voulait être sûre. Elle voulait que ce soit écrit sur un papier. Elle voulait des preuves.

« Mais dans les deux cas, je ne suis pas sûre de vouloir vous connaître », termina la jeune fille. Elle était passée d'une négation absolue à un « pas sûre » qui lui ressemblait pas mais qui traduisait son trouble.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directrice du Département de la Justice Magique&Fondatrice
Féminin
✎ Parchemins : 464
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directrice du Département de la justice Magique
✎ Inventaire:
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type Mer 24 Jan - 19:57

Il s'agissait là d'une ultime et dernière tentative. Cassandra s'était promis d'arrêter, de partir et de laisser tranquille cette jeune femme si sa dernière tentative venait à échouer. Intérieurement, elle espérait que celle-ci fonctionnerait. Cependant, une chose demeurait sûre, elle venait d'attirer l'attention de cette jeune fille, celle-ci semblait l'écouter à présent avec beaucoup plus de sérieux et d'attention.

Automatiquement, la Directrice de Département entreprit de sourire, puis elle attendit tranquillement une réponse, ou encore une réaction, quel qu’elle soit. Rapidement, elle put obtenir une réponse de la rouquine. Comment devait-elle réagir à présent, être contente qu'elle lui parle sans la moindre méchanceté ? Effrayée que celle-ci lui réclame ledit test ADN ? Cependant, à la place, elle se contenta de sourire et d'articuler les mots suivants : « Si c'est ce que tu veux, nous irons faire ce test. Je connais une personne à Sainte-Mangouste qui ne pourra me refuser cette demande. Il n'est pas encore trop tard, nous pouvons y aller de suite si le cœur t'en dit ? » questionna-t-elle.

En parallèle, Cassandra était en train de se rapprocher de la porte suivit de la jeune femme. Elles quittèrent rapidement bientôt toutes les deux les lieux.

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type

Revenir en haut Aller en bas
(intrigue personnelle Cassandra Owell) Rencontre du troisième type
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ce type d'insécurité pourrait être l’œuvre d’un groupe ...
» Résumé de l'intrigue
» épée de type normande
» taille des socles et type de socles
» Fiche-type de demande de rp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Pré-Au-Lard :: La Cabane Hurlante-
Sauter vers: