Les liens utiles

Les cours !

événement en cours : 2 mai 2019 Pré-Au-Lard

Vingt-et-un ans après la défaite du Lord Noir, le peuple se réuni comme un seul homme pour célébrer la Victoire. Comme chaque année, ce jour tant attendu cherche à honorer les héros, morts ou vivants et à se souvenir de ces heures sombres pas si lointaine que ça. Cette année, l'ensemble de la population magique est invitée à se rassembler au cœur de Pré-au-lard où les commerçants ont œuvré pour préparer des stands, activités et buffets grandioses. Petits et grands sont appelés à se souvenirs ensemble, à partager mais aussi à s'instruire et s'amuser tout au long de la journée.Sorciers et sorcières, élèves et professeurs, jeunes et vieux, venez nous rejoindre en nombre juste ici Retrouvez l'évent par-ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en avril 2019 Le ministère a été attaqué
– Les Néo-mangemorts ont été "anéanti" vont-ils parvenir à retrouver un équilibre ?
– L'ordre va-t-il diminuer sa vigilance ? Contexte disponible ici-même.

Nous recherchons en priorité des professeurs.
Les postes suivants sont à pourvoir : Professeur de métamorphose et sous directrice de Poudlard
en incarnant l'intrépide et courageuse Hermione Weasley,
Professeur de Botanique et Directeur de Gryffondor, en incarnant Neville Londubat
Et encore bien d'autres, n'hésitez pas à regarder notre liste de postes vacants.

Nous recherchons également des personnages prédéfinis ici et des membres recherchent
leurs scénarios ici
Pour finir, La liste des avatars utilisés ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

[7ème année] Requiem for a Patronus.

Invité
MessageSujet: [7ème année] Requiem for a Patronus. Sam 8 Avr - 15:40

Début janvier – Lundi – 8h

Premier cours de défense contre les forces du mal et le festival débutait avec les élèves de derniers années – qui le resteraient à jamais si certains ne mettaient pas les bouchées doubles ! Et ce n'est pas Flint qui se montrerait encourageant et les aiderait à avancer, tout au plus les aiderait-il à trébucher plus vite.

Un souffle fier, un échange de poignée et voilà que deux hommes quittaient la pièce, ceux ayant encadré la venue de la créature, sujet du jour ou rappel. Pas d'autres âmes que la sienne – hormis peut-être celles que la créature avait ingurgité et qui serait avide de capturer la joie et l'âme des élèves qui bientôt arriveraient.

Un frisson excitant le parcouru tandis qu'il couvait du regard le détraqueur semblant vouloir se défaire du bouclier protecteur. Un mouvement de baguette et l'homme fit léviter un rideau noir devant le bouclier malgré que la lumière bleutée de ce dernier filtrait toujours à travers le tissu.

Veinard qu'était cette année, ces années en incluant la sixième qui pourraient admirer de près et faire face à une créature devenue extrêmement rare depuis leur soit disant départ d'Azkaban après la défaite de Voldemort par St Potter. Le froid et les sensations lugubres qu'elle dégageait arrivaient néanmoins à s'installer à travers la classe. Les septième année avait, logiquement, apprit le spero patronum, encore qu'il n'était pas certain... la jeune Park savait en créer un, mais elle comme les autres avaient-ils jamais eu à faire à cette espèce en question ? Créer un patronus n'était pas simplement pour le show, loin de là, de base il était destiné à venir à bout d'une créature, à présent il servait de 'symbole' pour indiquer qu'une personne allait bien... ridicule quand on y pense.

8h sonna et la porte s'ouvrit à eux, l'armoire de l'épouvantard s'acharnant toujours à grincer malgré que le cours soit passé. Tester un dernière année à vif ? James Potter pour l'humilier ? Ou son camarade victimisé Arnold Ambrose peut-être ? Qui sait ! Peut-être que leurs épouvantards avaient changé depuis ce qui leur était arrivé pendant les vacances de noël... mais Potter junior irait probablement cafter à son paternel et Potter senior le prendrait extrêmement mal... quoique... vu la bêtise inné de James, ce dernier risquait davantage de sortir les crocs qu'un autre possède plutôt que de jouer au mouchard. À moins qu'un autre moins que rien ne vienne combler les deux victimes ?! Personne ne pourrait spécialement indiquer qu'il tentait de dévoiler la nouvelle attaque... n'avait-il pas soutenu Ambrose devant les professeurs après tout ? Aux chiottes l'état psychologique de Potter.

Les élèves arrivèrent, bourdonnant à ses oreilles sous les chuchotements qu'ils produisaient, observant les récalcitrant déjà, des gryffondor pour la plupart, les fusillant du regard, il se décida déjà, de toute évidence ils le faisaient exprès, comme d'habitude. Facile donc de trouver une raison pour les pointer du doigts. Idiots congénitaux.

« Monsieur Potter, monsieur Ambrose et monsieur Howells. Vos langues me semble bien actives aujourd'hui... comme d'habitude... venez donc nous faire une petite démonstration de vos talents en renvoyant cet épouvantard d'où il vient avant que son habitacle ne disparaisse de la classe. » Sous un coup de baguette il fit tomber plus loin le drap noir, révélant d'où venait cette sensation oppressante et lugubre, mettant un peu de piment, une pointe de surprise et de difficulté peut-être dans l’exercice du riddikulus avant que tous ne se confronte au détraqueur par la suite, quand la barrière serait tombée et la partie théorique envolée.

D'un regard carnassier et d'un geste vif, il invita le trio bavard à venir devant la classe, prenant au passage déjà des copies à rendre dans sa main pour – au besoin – les faire claquer sur la tête d'un des trois bouffons.

HRP:
 


Dernière édition par Flint C. Fawley le Lun 10 Avr - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Dim 9 Avr - 21:32





Cours DCFM 2

 

Le lundi commençait fort avec un cours de défense contre les forces du mal, animé par notre très cher professeur Fawley. Il y avait mieux pour commencer la semaine mais je n'allais pas me plaindre. Les cours, c'était les cours. J'étais studieuse et je comptais bien le rester. Dans les bonnes grâces des professeurs surtout. Ils m'étaient grandement utiles pour mes petites magouilles surtout.
L'ambiance, dans la salle de classe, était plutôt froide et austère, très emblématique du professeur qui la présidait. Un frisson glacial me parcourut néanmoins l'échine et je sentis mes poils se dresser, comme si j'avais la chair de poule. Néanmoins, ce fut tout. Isis s'installa à sa place, cherchant Arté des yeux. Elle ne devait pas être bien loin. Déjà trois de ses camarades stupides, Crotter et ses toutous, faisaient leur entrée en grande fanfaronnade, comme d'habitude. Il n'en fallut pas plus à Fawley qui les choisit d'office pour l'exercice à venir. Terrasser, encore, l'épouvantard. Il semblerait que ce jeu constituât l'un des favoris de l'épouvanflint.

Ce dernier choisit cet instant pour dévoiler ce qui saura le sujet du cours. Un détraqueur ! Voilà qui expliquait le frisson. Si nombreux des élèves laissèrent échapper des cris de surprises, ce ne fut guère mon cas. Je savais suffisamment de choses sur les détraqueurs pour savoir qu'ils ôtaient tout espoir, tout bonheur et plongeaient les sorciers dans une détresse insondable. Malheureusement pour eux, je ne figurais pas parmi les personnes les plus heureuses au monde. Une chance pour moi car, de ce fait, j'étais beaucoup moins sensible à leurs effets que certains. Quoiqu'il en fût, je restai sagement assise, regardant les trois guignols se démener avec leur épouvantard, priant Salazar pour les voir se ridiculiser un peu. Crotter parce que c'était Crotter. Ambrose parce que c'était la jambe de Crotter. Et Howell parce que je n'avais jamais pu me le saquer et qu'il me sortait par les yeux.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Mar 11 Avr - 19:40


Cours de Défense contre les Forces du Mal

ft. Les 7ème années

On ne peut pas dire que les vacances de Finn avaient été très studieuses, ni très reposantes. Elles avaient très bien commencé au Chili pour le traditionnel voyage de Noël que le jeune homme faisait avec sa mère. Il en avait profité pour bronzer, visiter le pays et faire la fête. Puis, James lui avait fait la surprise de venir le chercher à l’aéroport de Londres, ils avaient passés une journée entière côté moldu avant de se rendre chez les Potter pour passer le reste des vacances. Il était prévu qu’ils alternent entre jeux, Quidditch, sorties nocturnes et un peu de devoirs. Mais, justement, rien ne se passa comme prévu…

C’est dans une petite forme qu’Ambrose débarqua au cours de Défense contre les Forces du Mal, préférant bavarder avec ses potes James et Aidan plutôt que de se prendre la tête sur ce que leur réservait l’ignoble professeur Fawley. Il ne put tout de même s’empêcher de remarquer l’ambiance encore plus glauque que d’habitude qui vint peser sur ses épaules au moment où il franchit la porte de la salle de classe. Tous les trois s’installèrent dans le fond, leurs places attitrées, mais le professeur les interpella alors que les fesses de Finn venaient à peine de toucher sa chaise.
Finn releva la tête, croisant le regard de Monsieur Fawley. La seule chose positive c’est que ce regard n’avait pas changé. Malgré qu’il soit au courant de sa nouvelle condition, il était toujours autant chargé de mépris. Il intima à Finn et ses camarades de venir faire -à nouveau- leurs preuves face à l’épouvantard et fit tomber dans le même temps le grand drap noir que le Gryffondor n’avait même pas remarqué.

Un détraqueur… voilà qui expliquait l’ambiance si particulière de la classe. C’était la première fois que Finn en voyait un mais il avait tout de suite su de quoi il s’agissait. Il réprima un frisson, ne montrer aucun signe de faiblesse à Fawley. Finn ne redoutait plus l’épreuve de l’épouvantard mais il fallait avouer que celle qui l’attendait après, produire un patronus face à un détraqueur réel, l’inquiétait. Il doutait qu’il réussirait… Surtout qu’il était encore faible physiquement et mentalement, l’attaque remontant à peu de temps encore.

Sans attendre, le jeune Gryffondor se leva, suivi de près par James et Aidan. Il se plaça devant l’armoire avec détermination, tentant d’ignorer l’infecte créature qu’il aurait à affronter plus tard. Le professeur ouvrit l’armoire d’un geste et Finn brandit sa baguette, prêt à prononcer un Riddikulus face au corps de sa mère étendu sur le sol. Mais, contrairement à d’habitude, ce ne fut pas ce qui surgit de l’armoire.

En face de lui se tenait… lui. Le même exactement mais avec un regard dément, la bouche ensanglantée, les vêtements déchiquetés. Prêt à se jeter sur n’importe qui. Finn (le vrai) recula de quelques pas, pris de stupeur. Il eut un flash du loup-garou se jetant sur lui, était-ce la seule influence de l’épouvantard ou bien le détraqueur y était pour quelque chose ? Le Gryffondor se sentait démuni, sa baguette encore pointée sur la créature tremblait.


© Moutarde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Sam 15 Avr - 23:31





les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Duel
 

Le cours de DCFM du lundi matin, on peut pas dire que j'étais pressée de m'y rendre ; je raffolais pas à 100 % du cours mais j'étais bien contrainte d'y assister. Je traînais des pieds me forçant à avancer. Une drôle d'impression s'était emparée de moi comme une sensation bizarre qui s'accentua en pénétrant dans la salle. Isis et Artémis étaient déjà assises à leur place habituelle mais un climat froid se faisait ressentir dans toute la salle de classe.

Il n'était pas commun que je m'installe autant en retrait mais je me dirigeais le plus au fond possible passant devant Potter et sa bande d'amis leur jetant un regard froid en passant à leur niveau. Leurs sourires mièvres provoquaient une nausée que je retins en passant à leur niveau mon seul regard à leur égard suffisant amplement à ce qu'ils comprennent mon ressenti.

Déjà le cours commençait alors que je m'installais ; la raison du frisson qui me parcourait apparu rapidement un détraqueur. Etrangement en le voyant je n'eus pas ce sursaut comme la plupart de mes camarades, au contraire presque un soupir de soulagement et une pensée, ce n'est que ça s'emparant de mon cerveau. J'étouffai un ricanement lorsque j'entendis les personnes interrogées. Discrétion pour ne pas être comme eux obligée d'affronter cet être immonde.

Déjà j'avais hâte de voir la manière dont ils allaient se ridiculiser une fois de plus.



camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Sam 15 Avr - 23:40





les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Duel
 

Les cours de DCFM pour Artémis étaient attendus avec impatience par Artémis. Elle regrettait la jeune gryffondor de ne pas avoir rejoint le club de duel mais elle avait décidé scrupuleusement de se concentrer dans le club d'échecs. Chacun sa technique en duel, elle aurait pu s'entraîner de manière hebdomadaire à peaufiner sa technique toujours et encore mais en ce qui la concernait elle préférait la tactique, comprendre l'adversaire.

Un match et un duel se gagnait dans la tête et l'agencement de théorie et techniques toutes aussi alambiquées les unes que les autres ; après tout elle le savait bien au fond d'elle même...

C'est donc en sifflotant qu'elle rejoignit la salle de cours du Professeur Fawley en ce lundi matin. Pénétrant dans la salle de classe elle vit qu'Isis était déjà installée. Elle la rejoint à sa table un discret sourire tout aussi impatiente que sa meilleure amie de voir le début du cours.

Bien entendu qu'elle voyait des regards étranges aujourd'hui des élèves ; même Isis semblait perturbée. Que diable avait il tous ? Était elle la seule à ne pas être perturbée. Certes un frisson parcourait son échine mais cela était purement accessoire... un froid glacial se faisait ressentir dans les couloirs du château par cette saison.

C'est alors que l'enseignant prit la parole ; des paroles qui en surprirent plus d'un encore plus quand il fit tomber le drap révélant le détraqueur. Des cris se firent entendre dans la salle. Le sourire d'Artémis se transform en un « oh » de stupeur mais nullement impressionnée elle se surprit presque à jalouser les trois personnes interrogées ; ceux-là ce n'était pas moins surprenant qu'ils se fassent interrogés... la plupart étaient de sa maison et pourtant leur caractère semblait bien opposé au sien.. on verrait bien s'ils seraient aussi adroits en sortilège qu'en paroles...

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Sam 15 Avr - 23:51





les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Duel
 

Mee Nha ne se sentait guère à l'aise en ce lundi matin ; un climat malsain régnait dans les couloirs du château. Elle se sentait cruellement seule, bien trop abandonnée par tout le monde. Elle ressentait une oppression sur son cœur depuis ce début d'année bien trop présente pour être à l'aise et refaire naître le sourire qui était le sien avant toute cette horreur qu'elle avait vécue à Halloween.

Elle pensait que Noël aurait balayé sa tristesse l'aurait conduit vers une nouvelle détermination mais elle s'était fourrée le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Depuis Halloween elle avait vécu l'enterrement de son frère et après tout s'était enchaîné de mal en pis malgré cette apparente détermination qui dissimulait son profond mal être ; d'abord il y avait eu cette interrogatoire par un auror, ensuite cette rencontre avec un journaliste au lieu d'un joueur de quidditch bon l'entretien s'était pas si mal terminé que ça puis le bal de poudlard où son prof l'avait lamentablement laissée tomber comme une vieille chaussette... et cette soirée elle l'avait terminée dans les bras dudit auror qui l'avait interrogée comme une vulgaire pseudo coupable ? Comment avait elle pu danser avec lui et se laisser raccompagnée ? Elle se le demandait encore.

Mee Nha avait réfléchi à ne pas se rendre au cours ; c'était la première fois qu'une telle pensée ignoble lui traversait l'esprit ; elle n'avait pas revu son prof depuis qu'il l'avait plantée au milieu de la piste et avait la crainte de l'affronter du regard. Mais après tout si une seule personne devait être mal à l'aise c'était lui et nul autre que cet homme qu'elle détestait désormais.

Aussi se dirigea-t-elle à contre cœur vers la salle de cours, respirant un grand coup avant d'y pénétrer, un regard naturel envers Monsieur Fawley, un « bonjour » tout du plus naturel pour see diriger malgré une salle où semble t il le chauffage avait été oublié.

Le cours commença quelques minutes après ; un court instant avant que l'enseignant ne dévoile la raison de ce climat glacial, un détraqueur. Mee Nha recula sur sa chaise, les yeux écarquillés, la main devant sa bouche, le regard alternant entre Monsieur Fawley et la créature et l'enseignant qui déjà invitaient trois de ses camarades à se diriger vers le détraqueur. C'est officiel, ce prof est un fou...


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Ven 28 Avr - 3:05

Joueuse a écrit:
Normalement, James passe avant Aidan


© Yamashita sur Epicode

Requiem for a Patronus


Entrant dans le cours de Fawley, le professeur de DCFM, je discutais tranquillement avec mes potes. Tranquillement est un terme rare pour désigner nos conversations. Mais aujourd'hui, James et Finn semblent moins enclin à l'effusion. Bien sûr, pour ce professeur coincé, on parle trop. Il nous désigne pour ré-expérimenter l'épouvantard. Sale con, il jubile de nous voir affronter nos peurs. J'en suis sûr ! Je grimace en m'avançant vers le devant de la salle ; voir Evie disparaître n'est pas ce que j'apprécie le plus. Oui cette peur est simple mais au vu de notre passé, très compréhensible. Plus, je me rapproche, plus je prends enfin garde aux frissons qui me parcourent et des pensées négatives qui m'envahissent.

Monsieur Fawley vient de faire tomber le drap noir et un détraqueur fit son apparition derrière une barrière. Bien sûr, cette ridicule barrière ne filtre pas toutes les sensations et les pouvoirs du détraqueur. Bien qu'ils soient faibles, on en ressent bien les effets. Saleté de professeur ! Je lui jette un regard noir. J'aimerais lui arracher les yeux et détruire ce regard.

J'observe Finn passer en premier, m'attendant à voir sa mère, qu'elle ne fut pas ma surprise quand c'est carrément une version de lui en sauvage et rageur. J'étais aux premiers loges de cette... comment le dire... métamorphose. Je jette un coup d’œil à mes amis et je vois Finn paniquer face à lui changé. James a bougé directement pour se placer devant et sa peur apparaît agonisante. Finn.... Finn que je voyais tremblant et Finn à terre, gisant et ensanglanté. Réagissant au quart de tour, je bouge les deux autres pour affronter ma peur. Mais il y aura des explications à faire ! Qu'est-ce que c'est que ça ? Ce n'était pas sensé être leurs peurs. Le pire, c'est qu'elles semblaient être liées. J'y réfléchirais plus tard.

Je me tiens maintenant face à mon épouvantard. Celui que je redoute le plus... ma hantise... Je le vois changeant. Le temps ralentit pour moi. Il semble chercher comment faire ressortir le pire pour mieux m'affaiblir. De plus avec le détraqueur à ma gauche, le froid et le désespoir se glisse sous mon échine jusqu'à mes vertèbres, glaçant ma moelle. Il semble enfin se décider. Je me positionne pour affronter l'affreuse vision que je vais voir.

Il commence à former le corps d'une jeune fille de 13 ans. Jeune fillette qui commence à s'affirmer. Jeunesse en formation, sa poitrine éclot peu à peu ; ses formes s'accentuent pour imager la femme qu'elle sera. Esquisse d'une adolescente qui s'épanouit. Son visage radieux et illuminé démontre son tempérament franche. Sa bouche s'orne d'un sourire malicieux alors qu'elle se tourne vers Aidan. Sa chevelure brune semblable à son frère, souple et sauvage, suit le mouvement qu'elle entame. Son regard étincelle de bonheur à la vue d'Aidan.

Je pose mon regard sur Evie, ma petite sœur. Mon cœur se serre, je sais que ce bonheur ne durera pas. Il était éphémère. Il suffit d'un clignement des yeux pour que tout change.

Bientôt l'atmosphère de bonheur qui entourait Evie se transforme, elle se retrouve bloquée. Elle se débat comme une forcenée pour se défaire des liens invisibles. Mais plus elle bouge, plus de traits sanglants apparaissent sur elle faisant ressortir son liquide vital.

Je recule d'un pas. Je souhaite détourner le regard mais je ne peux pas. Je vois Evie hurler de douleurs en se débattant de plus en plus. Je prononce une première fois « Riddikulus », échouant lamentablement. L'ambiance sombre, que le détraqueur amène dans mon esprit, semble vouloir me paralyser. Mais je ne me laisserais pas faire. Les cris de Evie font battre mes tempes.

La pointe argentée d'un poignard commence à s'enfoncer dans la poitrine de la jeune fille pendant qu'elle hurle. Criant à l'aide, appelant son frère. La lame déchiquette l'enveloppe charnu et glisse sans que rien ne puisse l'arrêter vers la peau tendre du ventre plat de la jeune adolescente. Hurlant d'autant plus, certaines chairs sont presque apparentes, la peau ne les couvrant plus.

Les « Aidan » font écho aux cris intérieurs que je m'efforce d'étouffer. Quelque chose se brise dans mes pensées. Je n'entends plus que les hurlements d'Evie en harmonie avec la douleur qui me vrille. Mon regard change comme si je deviens absent de l'instant présent.  Le sang bat dans tout mon corps. La géhenne mentale m'enserre profondément.   Je lève, alors, ma baguette et je prononce un « Riddikiculus » froidement ; mon cœur en lambeaux.

Le corps de la jeune fille se transforme en un Siléas complètement décoré de la tête aux pieds d'un tas de guirlandes de noël, lumineuses et normales. Alors qu'il s'avance, il trébuche sur l'une d'elles le faisant tomber les fesses en l'air, démontrant qu'il avait omis de mettre des vêtements. Souvenir d'un noël passé. Mais qui peut bien le savoir à part le principal concerné et nos frères et sœurs. Un triste rire traverse mes lèvres alors que je me tourne vers le professeur qui semble jubiler. Dernier regard noir et je regagne ma place vers les bureaux du fond, avec mes deux compagnons.

La tristesse, la peur et la douleur ont envahi mon corps mais s'il pense que je me montrerais faible, c'est mal me connaître. Selene, qui était au fond de la classe à côté de moi, pose une main douce sur mon bras. Elle sent les tremblements que je m’efforce de contenir. Mon regard sombre darde le professeur, comme si je l'invitais à continuer ; comme si c'était mon droit. Hélas, je ne suis qu'un élève.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Dim 30 Avr - 11:53

Cours de DCFM William et les autresFranchement, je n'avais aucune envie d'assister au cours de défense contre les forces du mal ce matin-là et pour cause, le professeur était désagréable et complètement sadique envers les élèves. Pas un sourire ni un bonjour quand on entrait dans sa salle de classe. À croire qu'il avait été très mal élevé, il n'y avait pas d'autre mot. Et dire que le directeur de l'école l'avait embauché... Comment avait-il pu engager un type comme celui-là ? Je ne comprendrai jamais... Ah oui, et je déteste ce prof aussi parce que quand il faisait cours, à chaque fois l'ambiance était morose et c'était le cas en plus, ce jour-là. Comme si on enterrait quelqu'un... Non mais sérieux, c'est vraiment pitoyable de faire un cours dans une telle ambiance... Je ne pourrai décrire exactement mon ressenti, mais en tout cas, une chose était sûre : c'est que ce n'était franchement pas gai, loin de là, même... D'après ce que j'avais compris, on allait travailler sur nos peurs et ça, ça me mettait très mal à l'aise. Parce que tout le monde allait savoir ma plus grande peur, à savoir : le noir complet. Je n'avais pas envie que ça se sache !!! Alors pour éviter d'être interrogé ou pire, affronter ma phobie, je m'étais mis tout au fond de la salle, n'ayant pas envie de faire comme mes potes, actuellement. C'est-à-dire, combattre ce qu'ils leur faisaient le plus peur. J'ai cru que j'allais m'évanouir en entendant les noms de mes amis par ce sadique professeur. Une démonstration, vraiment ? Comme si on ne savait pas se défendre... Pfft... Ça commençait bien ce cours...

*Ne vous laissez pas abattre par ce que ce prof vous a dit de faire, les mecs ! Vous êtes bien plus fort que vos peurs, j'en suis persuadé. Et je suis sûr que vous allez arriver à les surmonter. Enfin, je dis ça, mais je serai exactement dans le même cas si je devais me retrouver, à mon tour en train de combattre ma peur...*

Intérieurement, je tremblais de partout en voyant mes amis essayer de vaincre leurs phobies. Je n'étais pas le seul d'ailleurs, à trembler... Ce cours n'était pas du tout celui auquel je pensais. Je n'étais franchement pas convaincu par ce que je pensais dans ma tête. Faite juste en sorte que je ne sois pas le prochain à faire une démonstration devant tout le monde... Et quand je vis Aidan tremblé à son tour, je n'avais pu m'empêcher d'être inquiet pour lui.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Lun 2 Oct - 18:09

Flint garda un air impassible, réjouissance profonde, sourire macabre dissimulé. Qu'il se dénonce de lui-même le mordu ; Ambrose ! Qu'on y ajoute Saint Potter Junior pour démontrer que le but de l'enseignant n'était pas la vérité nue et l'abjecte repoussement qui allait de paire avec ce secret ; on y croit. Qu'un troisième camoufle plus encore le tout, de toute façon le mal serait déjà fait.

Et c'est sur un regard aiguisé comme une lame de couteau que les trois gryffondor s'avancèrent. Ambrose débuta, sa peur la plus profonde apparaissant sous des souffles retenus, curieux, un changement, oui mais pourquoi ? Il les voyait, le professeur de défense contre les forces du mal, les fils de l'intrigue qui doucement se reliaient entre eux parmi quelques élèves présent. La peur fini par disparaître, pas repoussé par le riddikulus, mais par la présence de Potter ; lequel ne manqua pas de faire grimacer Flint. Grimace de courte durée, s'il était certain que la peur d'Ambrose avait changée, il fut presque aux anges en voyant celle de Potter avoir évolué également ! Ah. Si avec ça les dés n'étaient pas jetés ! Et l’énigme reprit parmi les spectateurs jusqu'à ce qu'encore une interruption se fit avec le troisième gryffondor. Décidément, il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre.

Une gamine se matérialisa et la violence se fit sous les tentatives de riddikulus ridicules du jeune. Intervenir, ne pas intervenir, telle était la question. C'est que ça devenait intéressant comme spectacle, mais sans doute plus que morbide pour les plus sensibles, soit 99% des gens de la classe présent. Méditant sur la question, le gryffondor Blackwood se défit de sa peur et Flint renvoya le ridicule cul nu s'étant formé dans l'armoire.

« Potter, Blackwood, 3 points en moins chacuns pour intervention inutile. »
Il claqua ensuite des mains comme pour balayer le sujet. Il était question de détraqueur après tout, de charmant détraqueur, amour de la classe, frisson lugubre larmoyant tant qu'excitant. Son regard s’arrêta sur un gryffondor et il reprit.

« Monsieur Jefferson que savez-vous sur les détraqueurs. Je répètes les Détraqueurs. » Mieux valait se répéter, avec l'épouvantard non loin, l'odeur de la peur, l'on était pas épargné qu'un gryffondor perde pieds et le fil du cours.

Il laissa l'élève répondre puis le corrigea comme on saigne un porc et rajouta les informations correctes, poursuivant la théorie seul sans interruption.

Lors qu’arriva l'heure de la pratique, il claqua une fois des mains et demanda aux élèves de se mettre en file.

« Le champ qui vous protège du détraqueur va être levé à présent. Enfin ! Pensa-t-il. J'exige que chacun essaye de le repousser à l'aide du patronus. Vous connaissez la formule. J'ai conscience que certains parviendront peut-être à un résultat... pour les autres, j'interviendrais naturellement. Encore que je doutes que l'on puisse voir une différence vis à vis de certains parmi vous si je n'intervenais guère. » C'est que oui, il ne comprenait pas ce que faisait certains élèves dans son cours, autant qu'il était persuadé qu'avec ou sans âme, beaucoup resterait aussi utile et expressif qu'un fangieux.

Et la pratique commenca sous ses interventions et commentaires jusqu'à ce que le dernier élève ne trépasse et que la créature regagne son coin sous protection. Et la cloche attendu sonna le glas de la délivrance des élèves.






*** HRP pour la suite et fin***

La partie théorique a été sous entendue. William Jefferson, tu es libre de répondre ou non dans  ton prochain passage vis à vis de la question que ton professeur te poses, si tu réponds tu gagneras quelques points en plus, vous pouvez également rajouter quelques informations à la suite de Jefferson, mais n'oubliez pas que Flint trouvera toujours de quoi critiquer/corriger, mais vous gagnerais des points se faisant.

La partie pratique annonce la fin du cours et donc sera votre dernier post ici. Si vous n'aviez pas participé auparavant, n'hésitez pas à passer dès à présent, quelques points sont a gratter !

Vous êtes en septième et même si vous n'avez jamais eu affaire à un détraqueur auparavant, vous avez, pour certains, plus de connaissance dans le patronus, aussi voici les options possibles :

-Vous réussissez le patronus (seulement si vous êtes extrêmement doué dans la matière et avait pratiqué le patronus depuis longtemps. Je ne veux pas voir un élève réussir par 'chance'.)
-Vous réussissez à produire un patronus, mais s'évanouit au bout de trois secondes. (le plus fréquent)
-Vous ne réussissez à produire qu'une volute de fumée, mais pouvez compter sur le professeur pour intervenir !
-Vous ne réussissez pas, du tout, à rien, le professeur interviendra et vous demandera de mettre les bouchées double ou d'abandonner le cours, vous n'avez aucun talent !



Points Introduction:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Jeu 5 Oct - 23:09


Cours de Défense contre les Forces du Mal

ft. Les 7ème années


De la colère. Finn ne pouvait à présent plus que ressentir et exprimer de la colère. Contre lui d'abord et cette nouvelle peur ridicule, sa faiblesse face au traumatisme de ces dernières vacances et l'incapacité qu'il avait à prévoir ce changement de peur, à s'y préparer et donc à y répondre. De la colère contre James et Aidan aussi qui était intervenu. Contre cette nouvelle peur de James aussi, encore plus ridicule que la sienne. Son meilleur ami ne comprenait-il pas maintenant que c'était lui la menace et non pas celui qui avait à craindre pour sa vie ? Et bien sûr contre Fawley... Cette raclure de chaudron l'avait désigné exprès. Lui, il avait deviné que sa peur aurait changé. Il voulait que tout le monde sache.

Le Gryffondor retourna s'assoir à sa place, évitant de croiser les regards et prêt à coller son poing dans la figure de quiconque se permettrait une remarque. Mais, le professeur se contenta d'enlever des points à James et Aidan puis passa à autre chose : la véritable leçon du jour. Ce mec était un grand malade, amener un détraqueur au sein de Poudlard était une idée folle. D'un autre côté, Finn était de l'avis que s'ils voulaient être vraiment préparés, ils devaient affronter un véritable détraqueur plutôt que de s'amuser à produire des patronus dans le vide. Sauf qu'il savait pertinemment que Fawley retirait un plaisir tout particulier à voir ses élèves trembler. *Quel connard !* ne put-il s'empêcher de penser.

Ambrose savait produire un patronus correct malgré la difficulté du sort. Il prenait même la forme d'un magot, autrement appelé macaque de barbarie. Des souvenirs heureux, il en avait à revendre à la pelle ! Mais dans ces conditions, il savait qu'il était voué à l'échec. Pourtant il prit sa place dans la queue et lorsque vint son tour de lever sa baguette face à la créature rien ne vint. De nouveaux flashs firent irruption dans son esprit : des crocs, des sons de déchirures, la douleur... Il fut même incapable de prononcer la formule. Son échec était lamentable, il le savait et s'en maudissait. Fawley dut intervenir.

Ce cours était la pire des humiliations. Finn avait toujours douté de ses capacités magiques, il en avait la confirmation aujourd'hui. Il était nul, bon à rien... Il soutint quelques instants le regard de son professeur qui ne se feint même pas d'un commentaire, simplement d'afficher un odieux rictus. Puis Finn lança un accio pour récupérer son sac calé au fond de la classe et pris la direction de la porte alors que le cours n'était pas terminé. A quoi bon persévérer et revenir ? Jamais il n'aurait d'ASPICs dans cette matière, surtout pas avec Fawley comme professeur, autant ne pas s'infliger de souffrances inutiles.

Il s'appuya quelques instants contre le mur de la salle et passa ses doigts sur la cicatrice qu'il avait dans le cou. Rien ne serait plus comme avant.



©️ Moutarde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus. Lun 11 Déc - 20:36

Merci pour ta réponse. Étant donné que tu es le seul et unique à avoir répondu au cours de 7ème, ça mérite un petit peu plus que 10 points maison de participation ! J'accorde donc dans ma grande sagesse et mes derniers posts : 30 points à la maison Gryffondor. Encore merci.  :)


Sujet Clos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [7ème année] Requiem for a Patronus.

Revenir en haut Aller en bas
[7ème année] Requiem for a Patronus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [7ème année] Requiem for a Patronus.
» [1ère à 7ème Années] Résultats et Compte-rendus du Test d'Astronomie (pas de tour de jeu)
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤
» Premier cours || 5, 6 et 7ème année.
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés-
Sauter vers: