Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Leave Sileas Alone ! [pv Aidan]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Leave Sileas Alone ! [pv Aidan] Jeu 13 Avr - 16:34

Leave me AlOoone.
« Oh mon Dieu » C’est ce que Sileas s'était dit après être rentré chez lui, avoir claqué la porte de sa chambre et avoir plongé sa tête dans le coussin sur son lit. « Si elle en parle... chui mort. » Elle, Evie, la sœur d'Aidan, sa charmante et toute mignonne sœur qui était sa complice dans ce drame après tout. Evie n'était pas innocente dans cette histoire, loin de là, elle était consentante, sa partenaire donc, à ce... ce... « Ahhhh » Embarras doublé à ce souvenir, le garçon poussa une plainte les oreilles rouges sang et envoya péter Callum, son frère jumeau, et ses questions.

Non. Il n'y avait qu'un seul fautif si on y réfléchissez bien ! Aidan ! Pourquoi avait-il fallu qu'il se pointe avec une nana non loin de là où Sil' et Evie s'était planqué pour discuter des moments dépressifs de la vie -enfin ceux du garçon- ? Pourquoi ? Ah ! Et n'allait pas croire qu'il était venu pour discuter le Aidan là avec l'autre blonde hein ! Non non pas du tout ! Ils avaient commencé à se bouffer la bouche... puis la langue... et le fond de la gorge wew 'ils vont crever à ce rythme' s'était mit à penser Sileas en détournant les yeux tout en grimaçant pour regarder Evie alors que les deux plus grand se barraient enfin parce que 'Ce n'est pas trop confortable Ai' Elle était tellement idiote qu'elle se rappelait pas du prénom entier de son copain ou quoi ? D'ailleurs était-elle sa copine ? Il avait juré avoir vu une brune traîner avec lui à Poudlard avant les vacances... Bref ils étaient parti et tout embrouillé et parce que Evie était jolie et une bonne copine il avait fait une boulette expérimentale avant de s'excuser, bredouiller, de lui faire promettre de ne rien dire à son grand frère et voilà il s'en était allé le pas pressé.

Une semaine s'était déjà écoulée depuis la fin des vacances et la reprise des cours, une semaine depuis cette erreur monumentale qui allait mener à sa mort inéluctable si Evie ne tenait pas parole. Saurait-elle tenir parole ? Elle aimait tellement son frère que ça devait être une simple question de temps avant qu'il ne le sache. En attendant, Sileas se gardait bien de le confronter, l'esquivant quand il l’apercevait au fond d'un couloir, baissant la tête et accélérant le pas, les oreilles rouges, pour tracer et s'enfermer dans son dortoir... s'il savait il l'aurait déjà encastré dans un mur.

Une semaine que le putain de cœur de Sileas s'emballait quand il était à proximité de son aîné rouge et or, une semaine qu'il lui jetait des coup d’œil inquiet voir tout flippé quand il recevait du courrier en plein matin. Une semaine encore que ses deux meilleures amies regardaient son comportement suspect en chuchotant entre elles, le mot 'gay' échangé ne l'avait pas fait tilter puisqu'il était bien trop concentré à surveiller le comportement d'Aidan à distance – et loin de faire dans le discret en prime, ils devaient être au moins déjà une vingtaine à se faire une fausse idée sur la signification des regards de Sileas à Aidan, si pas plus. Après, de là à ce que Sil' comprenne qu'il agissait presque comme un amoureux gêné et possessif aux yeux des autres... c'était pas gagné.

Un autre matin, une autre journée à sentir ses entrailles se nouer à sa simple vue, que d'effet que lui faisait Aidan ! Assit à la table des Gryffondor, Aidan discutait avec la bande, y avait James, Finn et tout et tout, Sileas, lui, passa derrière, le frôlant presque à l'en faire trembler ses lèvres de savoir ce que lui réserverait la suite s'il savait ! Puis Crystal ; qui était entrain de parler dans le vide à côté en compagnie de Sasha ; le poussa contre lui et l'obligea à s'asseoir à côté... pourquoi ? Pourquoi si près ? Pourquoi c'était libre ?!

Faisant mine de rien, le garçon salua bon vivant maladroitement par un « Yo. » avant de se servir d'un jus de citrouille sans oser regarder son voisin... Aidan.
(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Leave Sileas Alone ! [pv Aidan] Lun 17 Avr - 0:26

l'impression que donne Sil :
 


© Yamashita sur Epicode

Leave Sileas Alone !


Ce matin, je me réveille tranquillement. On était samedi, alors ce n'était pas la peine de se presser. Filant sous la douche, je réfléchis. Une semaine.... Cela fait une semaine que les vacances étaient finies. J'en avais passé d'excellentes. Revoir ma sœur me comble toujours de joie. Ma petite princesse Evie. Qu'est-ce que je ne ferais pas pour elle ?

Evie... Pourtant à la fin de ces dernières, Evie se comportait bizarrement. Elle me cache quelque chose, c'est sûr. Cela me surprends parce que d'habitude, elle vient directement m'en parler.... même étant à Poudlard. Je n'ai pas voulu la brusquer, je sais qu'elle se tournera forcément vers moi tôt ou tard. Sur le quai du Poudlard Express, après une longue embrassade, je n'ai pas manqué de lui rappeler que je serais toujours là pour elle. Je l'ai regardée en lui disant « Evie, quand tu seras prête à me le dire, je serais là. Envoie moi un hibou ». J'ai vu du liquide apparaître aux bords de ses magnifiques yeux. Je l'ai serrée dans mes bras.... Si j'attrape celui qui a fait pleurer ma sœur, je l'étrangle jusqu'à ce qu'il s'excuse à genoux.

Ensuite, j'ai retrouvé Finn et la bande dans le compartiment. Là,  encore ce n'était pas la grande joie pour une personne. J'ai cherché James du regard. Ne le voyant pas, je fronce des sourcils mais je ne dis rien m’asseyant aux côtés de Finn. Finn … silencieux. C'est bizarre que se passe-t-il ? Selene me retrouve et on part en discutant, bien que je jette un dernier regard dans le wagon. Au moins une qui reste la même. Selene, ma bouée.

Enfin, Sil. Siléas, mon ami et cadet, qui depuis une semaine, m'évite comme si j'avais la peste. Essayant de l’interpeller dans les couloirs, il se détourne souvent avant que je ne puisse prononcer un seul mot. Il m'évite, m'ignore et s'enferme dans son dortoir. Par moments, je peux le voir aussi rouge qu'une tomate. Il est amoureux de moi ou quoi ?

J'arrête de me savonner les cheveux, regardant le mur en face de moi. Une réalité vient de m’apparaître en pleine face.

Putain ! Il est amoureux de moi ??? Pourtant ce n'est pas son genre. Et les regards en coin, les oreilles rouges, les évitements ne sont pas des signes annonciateurs ? Non attends, Aidan. Non... c'est impossible. Depuis le temps que tu le connais, je pense que tu sais qu'il n'est pas comme ça.

Reprenant mon nettoyage, avant d'en avoir plein de savon dans les yeux, je réfléchis au comportement de mon cadet.

Moi qui comptais sur lui pour m'éclairer sur le comportement d'Evie, c'est pas gagné. Semaine de merde.

Je me rince et m'habille pour descendre dans la grande salle pour le petit déjeuner. Le courrier n'allait pas tarder aussi. Samedi est synonyme de lettre d'Evie.

Dans la grande salle, je m'affale sur le banc à la table de gryffondor pour me servir du thé et des croissants, peut être une assiette d’œufs au plat avec du bacon. Je discute avec les autres gryffondors dans un capharnaüm ambiant qui nous est propre. « C'est à se demander comment vous vous comprenez » m'a un jour demandé Selene. A un moment, je me sens un peu bousculé.

Hey ! Fais attention coui...

Regardant par qui j'ai été bousculé en plein déjeuner, je souris franchement. Merci, Godric ! Un « Yo ! » maladroit me fait sourire. Si tu crois t'en sortir avec ce genre de chose, Sil, c'est que tu as oublié qui j'étais.

Tiens, tiens... mais qui voilà ? Ça ne serait pas Sil, mon ami. Un ami qui m'évite non ?

Je passe mon bras autour de ses épaules alors qu'il buvait son verre de jus de citrouille. Je sens son léger tressautement. Je souris. Alors comme ça Siléas a quelque chose à me cacher. A moi, Aidan ? Celui qu'il connaît, celui qui le connaît ? Me penchant vers son oreille, je lui chuchote.

Dis moi Sil, pourquoi tu m'évites ? Me cacherais-tu quelque chose ? C'est vilain de ne rien dire à ton ami d'enfance.

C'est la rentrée des hiboux qui retire mon souffle de son oreille et mon bras de son épaule. Blast, mon chevêche des terriers, me tend sa patte chargée d'une enveloppe simple, très moldu.  La manuscrit cursive « Aidan » révèle que cette lettre a été écrite de la main de Evie. J'attrape la lettre.

Ne crois pas que je t'oublie Sil. Mais pour le moment, voyons comment se porte la famille !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Leave Sileas Alone ! [pv Aidan] Jeu 20 Avr - 19:21

Leave me AlOoone.
Pourquoi la place était libre ? Pourquoi ?! Et pourquoi Crystal emmenait-elle Sasha un peu plus loin à la table des Gryffondor ? Cherchaient-elles à lui laisser un peu d'intimité pour mourir dans la grande salle devant tout le monde ? Bonjour la solidarité et le côté privé ! Sa salutation de ravacho avait eu l'effet d'un pétard mouillé ; à croire ; puisque seul Aidan avait véritablement réagi en se tournant vers lui. Mauvais signe, très mauvais ! 'Ça pue' s'était-il dit pour lui même en se versant un verre de jus de citrouille maladroitement.

Son regard croisa la dorure d'un croissant appétissant lui criant 'mange moi', mais seul une grimace ne pu se dessiner sur ses lèvres ! Le ventre noué, Sileas n'était pas d'humeur à avaler quoique ce soit car 'gerbe moi' aurait alors pointé son nez... ou son vomi, il le savait, il en était sûr même. Il était trop proche d'Aidan. Trop proche de son futur meurtrier. Jamais son aîné ne pourrait accepter ses explications, comprendre ses sentiments, ses troubles... jamais (ça pue le drame ;_ ; ) Refoulé, publiquement humilié, il allait passer pour une poire, à quoi bon pourtant  fuir l'inévitable destinée qui l'attendait ?!

Passer inaperçu ? Va chier avec Aidan, voilà que ce dernier lui causait 'Oh Mon Dieu' gémit-il en lui-même tandis que de grosses gouttes commençaient à perler sur son front. Au passage, par 'Dieu' il ne signifiait pas Aidan ou James ou Finn ou un autre mec cool, non. C'était juste 'oh mon dieu je suis mort c'est la fin total là mais grave !' Juste au cas ou.

« Non non. » Marmonna l'ado le regard bien loin, son verre à présent au bord des lèvres, il ne cherchait pas du tout à l'éviter voyons... c'était si flash que ça ? Un petit cri lui échappa et du jus s’échappa de ses lèvres en même temps, lorsqu'il senti un contact, un bras, se poser sur ses épaules... Sileas lança un regard paniqué vers ses deux meilleures amies au loin ; qui se contentèrent de lui balancer un 'pouce vert' .  'Putain !' La situation ne pouvait pas être pire ? Penses-tu ! Voilà qu'il lui chuchotait à l'oreille, carrément là, à lui en donner le chaire de poule ! Manquait la petite caresse sur la main et c'était bon pour le cliché ; encore qu'il entendait franchement bourdonner alentours, ça devait suffire pour faire de l'effet.

Réflexe à la con, Sileas se gifla l'oreille ; il visait Aidan, mais ce dernier venait de retirer de justesse sa bouche beaucoup trop proche de son oreille – Bonjour le timing. Se retenant de pousser un juron, le garçon se contenta de répondre en se caressant l'oreille pour calmer la douleur – paye la scène de loin.

« Je t'évites pas, pff pourquoi j'le ferais, j'ai rien a cacher, rien du tout... mais genre que dal- » Ses racontars suspicieux furent interrompu par l'arrivée des volatiles et un éclat d'effroi s'empara de ses yeux noisette en voyant la lettre accrochée à la patte de ce qui servait de pigeon voyageur chez les sorciers et pour Aidan ici. Soit dit en passant c'est ringards les hiboux et tout... les sorciers pourraient franchement se mettre à la page, les gsm, les pcs et tout ça facilite à mort les choses, mais ça l'aurait sans doute grillé plus vite aussi.

« C'est qui ? » Demande t-il rapidement et sans gêne, ses entrailles se jouant de lui déjà, tout en portant un regard en coin, buste penché de côté, afin de faire une analyse rapide de la signature. Il faisait écrit Evie ou il saignait déjà des yeux ? Aidan, lui, indiquait une trêve pour Sileas et mentionnait la famille tout naturellement.

« C'est... c'est.. c'est... une bombe¹. » Son cœur se noua, sa tête cessa de fonctionner -oui oui elle fonctionne malgré les doutes- et son corps se mouva de lui-même pour se jeter vers son voisin. Tel un possédé carnassier avide de chaire ! Vitesse et Poids, il n'en fallait pas plus pour que l'équilibre se perde et qu'Aidan ne se retrouve au sol avec un Sileas par dessus pour lui arracher sauvagement la lettre.

Et vas-y que les murmures allaient bon train, les rires aussi. D'un bond le garçon s'extirpa du corps de son futur assassin, lettre bien en main et le rouge aux joues.

'Il l'aime j'te l'avais dit, tu me dois 10 mornilles.'
'MEY CEY DEYGEULLASSE'
'Et nous on fait la queue comme des connes pour l'avoir alors que lui il lui saute carrément dessus !'
'Allo quoi, c'est comme si j'te disais t'es un mec et t'as pas de hiboux, non mais allo quoi.'
'Ouaiiisssss vas y ! Arrache lui la chemise !'


« C'est pas ce que tu crois. » Il regarda catastrophé la lettre, faisant la sourde oreille aux murmures, la parcouru des yeux, une main tendu pour repousser Aidan s'il tentait de récupérer cette dernière de ses mains... -il était même prêt à lui balancer son poing pour le surprendre et finir sa lecture si besoin ! C'est dire la gravité de la situation- Aucune mention... ou si peu... mais peut-être que c'était un code secret ? Peut-être que 'Je vais bien' voulait en fait dire 'Il m'a forcé !' ?
(c) AMIANTE


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Leave Sileas Alone ! [pv Aidan] Sam 22 Avr - 12:12

Continuant dans la saga - Sil et les Rumeurs - :
 


© Yamashita sur Epicode

Leave Sileas Alone !



La réponse à ma première question vient dans un marmonnement perdu entre ses lèvres et son verre. Tel un animal apeuré, il regarde au loin et le petit cri peu masculin qu'il effectue montre l'ampleur de son mensonge. J'ai alors un sourire en coin. Qu'est-ce qu'il allait encore inventer comme excuse bidon? J'ai hâte de l'entendre, tiens. C'est pourquoi, je me rapproche pour continuer la conversation avant de me relever en voyant les premiers hiboux arriver. J'attrape un croissant que je pose dans mon assiette pour Blast à son atterrissage et j'en mange un bout en attendant.

Voyant Sil se foutre une gifle seul, je lève un sourcil. Franchement Sil, je sais que tu es con mais de là à te mettre des gifles. Bon okay, je ne compte pas la fois où il s'est mit une sacrée baffe pour prouver qu'il était fort. Je me rappelle encore du son qui a fait écho dans toute la salle.  Je me suis moqué de lui pendant tout le temps que la marque était restée …. Trois jours ! Bon c'est vrai... Je m'en rappelle d'une aussi que j'ai bien senti passer. Me rappelant ce souvenir, je ricane attendant toujours la suite de la réponse de Sil qui ne tarde pas à arriver. Il coupe au milieu de ses brouillons d'arguments pour regarder l'autre flopée d'hiboux dont un reconnaissable.

Quand Sil murmure « c'est une bombe »  en regardant ma lettre. Je le regarde éberlué.

Non Sil, c'est pas une bombe, c'est une ….

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'un poids se jette sur moi. Oh merde ! La précarité de l'assise n'a pas pu être assurée alors je commence une chute vers l'arrière.  Les fesses endolories et un Sil à califourchon sur moi, j'ai de quoi m’inquiéter ? - Hey non ! Vous méprenez pas, bande de cons. Suivez un peu l'action ! -

Putain, Sil ! Mais qu'est ce que tu fais ?!


Je vois le gamin se pencher sur moi... Les gloussements que j'entends au loin s'intensifient.... Et il m'arrache la lettre des mains avant de se relever comme un voleur. Bordel !

Sil, petit con, rends moi ça ! Fais chier !


Je me relève n'écoutant pas les murmures au loin. Par contre, du coin de l’œil, je vois Selene se lever pour se rapprocher de nous.

Comment ça c'est pas ce que je crois ? Tu viens de me sauter dessus comme si tu étais en chaleur puis tu me piques la lettre. Mec, je te l'aurais montré si tu me l'avais demandé.

Je vois que Sil est concentré sur la lecture, alors je sors ma baguette dans mon dos.  Mais Selene me bloque pour que j'évite de le faire au milieu de la Grande Salle ; au vu et au su de tout le monde. Putain ! Mais ils font chier dans cette école... même pas on a le droit d'ensorceler un pote quand l'envie nous prend... Je lance un regard à Selene et je la range. Par contre, je veux cette lettre... quitte à blesser l'autre en face. C'est une lettre d'Evie alors là... Pas de pitié, Sil ! Analysant sa position... Je suis un gryffondor mais faut pas pousser, je connais l'adversaire. Le bras tendu, le corps légèrement penché... J'attrape le premier truc qui me passe sous la main....une plaquette entière de beurre – mou en plus – que je balance sur Sil pour le déconcentrer.

Je vais te tuer ! En plus, j'ai mal aux fesses, couillon !


Voici mon cri de rage avant que j'amorce un mouvement vers Sil pour récupérer la lettre. Évitant Selene qui tente de me stopper, je vais pour sauter sur Sil. Nous voilà, embringués dans une inéluctable course-poursuite.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Leave Sileas Alone ! [pv Aidan]

Revenir en haut Aller en bas
Leave Sileas Alone ! [pv Aidan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» [Terminé] Hello. And hum... who are you ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs Abandonnés-
Sauter vers: