My Regrets, they only hurt...



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

My Regrets, they only hurt...

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 804
✎ Date d'arrivée : 19/01/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Poufsouffle (7) - Infirmière (4)
✎ Profession: Médicomage (spécialiste en botanique)
✎ Inventaire: Pensine / Baguette / Plantes / Potions / Trousse de soins
Lun 12 Juin - 17:11
My regrets,
they only hurt...
Shury P.Oleander


Date : 02.01.2019
Statut du RP : Privé - solo
Résumé :
Shury revient de la réunion organisée pour prendre des mesures face au nouveau statut de A. Finn Ambrose. Elle a été vraiment énervé par les décisions prises et le fait que ce soit des enfants qui pâtissent encore des erreurs des adultes lui rappelle des mauvais souvenirs. Ses regrets... quand à l'âge de 20 ans, elle commit des erreurs...  

Recensement :


Code:
►[b]02.01.2019[/b]
►[url=http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/t1367-my-regrets-they-only-hurt]My regrets, they only hurt...[/url]
►[i]Shury P. Oleander - Solo[/i]
Shury revient de la réunion organisée pour prendre des mesures face au nouveau statut de A. Finn Ambrose. Elle a été vraiment énervé par les décisions prises et le fait que ce soit des enfants qui pâtissent encore des erreurs des adultes lui rappelle des mauvais souvenirs. Ses regrets... quand à l'âge de 20 ans, elle commit des erreurs...  
@Shury


.....................................................


Fiche/Liens/ChrnoRPHibou



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 804
✎ Date d'arrivée : 19/01/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Poufsouffle (7) - Infirmière (4)
✎ Profession: Médicomage (spécialiste en botanique)
✎ Inventaire: Pensine / Baguette / Plantes / Potions / Trousse de soins
Lun 12 Juin - 17:24
My Regrets, they only hurt...



Je ressors de la réunion du personnel énervée comme je ne l'avais pas été depuis des années. Je fais un salut sec à Nwyl, sachant qu'elle ne le prendrait pas pour elle. Et je repars en direction de mon infirmerie, mon antre, passant aux côtés des autres d'un pas rageur. Actuellement, je n'ai personne qui doit être traitée et j'espère que le prochain, qui y atterrira, n'aura pas à subir les foudres trop conséquentes de mon humeur massacrante.

J'ouvre la porte en grand causant un bruit peu habituel dans la salle. J'en fais le tour du regard. Personne... Personne à part Bloyd qui vient directement vers moi. Ce chat a un instinct de survie ou non ? Je soupire... Voilà que je commence à passer mes nerfs sur tout ce que je trouve, vois. C'est mauvais... je dois impérativement évacuer mon trop plein d'énervement, de peur et de douleur qui se concentrent dans mon esprit.

Me dirigeant vers la porte de mes appartements, je mets en place le système pour m'avertir en cas d'entrée dans l'infirmerie. J'avais besoin d'être seule, mais je suis au travail. Je ne peux pas simplement tout abandonner ainsi et partir retrouver Aaron pour me faire cajoler. Ce serait vraiment immature et irresponsable de ma part.

Dans mon salon, je regarde vers une petite table. Installée dans un coin discret, elle supporte une pensine. Je respire lentement en m'approchant de celle-ci. La douleur présente en mon sein fait remonter les souvenirs.... ces souvenirs... mes douleurs.... mes regrets. La baguette en main, je me tends vers cette petite bassine déposant les souvenirs affligeants. Au-dessus, je regarde les tourbillons d'images, tremblante.

Je ne sais pas si je dois vraiment... cela fait des années que j'avais caché ses cicatrices sous une apparence joyeuse... mais pour les avoir ré-ouvertes. Dois-je vraiment continuer dans ma situation ? Pourquoi ne pas les laisser là, les oublier ? Je ne peux pas … Simplement parce qu'elles font parties de moi... Elles ont fait ce que je suis devenue aussi. Cette obsession pour la survie des enfants... Je me replonge dans mes souvenirs...


.....................................................


Fiche/Liens/ChrnoRPHibou



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 804
✎ Date d'arrivée : 19/01/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Poufsouffle (7) - Infirmière (4)
✎ Profession: Médicomage (spécialiste en botanique)
✎ Inventaire: Pensine / Baguette / Plantes / Potions / Trousse de soins
Lun 12 Juin - 19:13
My Regrets, they only hurt...



La journée s'annonçait bien avec un temps ensoleillé, Shury prenait son petit déjeuner tranquillement comme tous les matins... Hélas pour elle, son esprit la torturait suite aux événements dont elle était témoin. Son département médicale était en liaison directe avec la brigade d'intervention en charge des problèmes engendrés par un sorcier ou un groupe de sorciers. C'est avec l'incendie créée dans les archives de la banque mondiale moldue que la brigade fit appel à eux. En effet, cette banque n'était pas qu'une simple banque moldue, elle recueillait aussi des biens sorciers cachés. Il semblerait que les malfrats recherchaient des parchemins précis sur des sorts encore non testés....  Je vous avoue qu'ils m'intéresseraient aussi.

Après un temps de réflexion sur ce qu'elle avait appris, Shury se leva pour aller se préparer pour commencer sa journée à l'hôpital moldu. Aujourd'hui, elle était de surveillance sur les blessés de l'incendie. Sous la douche, elle repensa à l'article de journal sorti le matin de sa mise aux services de la brigade.

Depuis quelques semaines déjà, la Brigade d'intervention sorcière à déceler des traces de magiques sur des scènes de crimes mineurs, du côte moldu comme sorcier. Ces traces ne nous révèle pas leur(s) auteur(s) mais nous confirme qu'il s'agit bien de sorciers qui sont en cause. La Brigade a déclaré qu'ils étaient tous liés. « Il semblerait qu'un sorcier ou qu'une sorcière sévit sous notre juridiction, entraînant plusieurs dégâts et causant des morts sur son passage. Nous ne savons toutefois pas encore qui est derrière ces faits, mais nous nous ferons de notre mieux pour gérer la situation et arrêter l'imprudent(e). » La brigade n'a donc aucune piste à suivre pour le moment. Aucune preuve ne peut les guider vers un quelconque suspect, même potentiel.

L'inaction de la Brigade semble donner des ailes aux dissidents. Car ces événements ont fini par s'envenimer ce mardi après-midi, lors qu'un incendie d'origine magique est déclaré dans les archives d'une banque mondiale moldue. On dénombre un peu plus de trente-cinq moldus morts par les flammes et par asphyxie. Toutefois, il a été rendu public que des indices pourraient mener sur une piste sérieuse. Nos sorciers criminels auraient-ils jouer trop sûrement avec le feu ? Leurs prochaines actions se tourneront vers quels autres bâtiments ? Moldu ou Sorcier ? Cette piste les fera-t-elle se taire ou commettre un autre acte ?


En se rinçant, elle se dit que selon l'article publié, le public ne semblait pas connaître l’existence de la section sorcière de cette banque. Cela devrait réduire le champ de recherche. Clyde, le brigadier qui est en relation avec elle, lui a parlé d'une liste de noms. Bref, elle verra cela plus tard.

Elle ouvrit la porte sur la section des grands blessés moldus... car en effet, seuls des moldus ont été touché par l'incendie. La magie aurait pu les soigner plus rapidement et avec un moindre mal... Hélas, il y avait trop de blessés pour qu'ils soient tous pris en charge.... puis les moldus sont intervenus en premier. Elle travaille dans cet hôpital sous la direction d'un médecin émérite, confrère de son oncle Aaron. Ce médecin, Barry Gulley, était un expert en blessures graves. Au départ, Shury ne savait pas pourquoi son oncle l'avait orienté faire lui mais au fil du temps, elle a compris la manœuvre. Si elle était apte à gérer ce genre de blessures et de garder son sang froid, elle serait en mesure de faire face à n'importe quel cas médical.

Elle tourna son regard vers les brûlés, se rappelant de l'odeur de chairs carbonisées qui avait envahi ses narines quand elle s'était approché dans la précipitation pour les soigner. Beaucoup aux alentours avaient versé leurs tripes, alors qu'elle tentait de ravaler son écœurement pour mieux apporter son aide au docteur Gulley. Les brûlures s'attaquaient déjà en profondeur sur la majorité des patients, il fallait donc agir avec rapidité. Ce jour, elle a regretté de ne pouvoir utiliser la magie pour les soulager. Elle a juste pris sur elle pour compenser leur douleur. Elle n'avait que très peu dormi aussi, retirant encore des tissus morts des blessées plus de vingt heures après les premiers arrivés. Elle en avait usé de potions ce jour là pour tenir, remplaçant ses collègues moldus qui ne tenaient pas le rythme – bien sûr, il n'avait pas un stock de potions qui aide aussi.

Revenant au présent, elle se dirigea vers les blessés restants, les cas les plus dangereux. Elle se préparait à changer leurs pansements, les premiers temps des lambeaux de peau partaient avec, du pus et des chairs à vif. Dans la salle silencieuse, seuls les bips des moniteurs et les souffles douloureux donnent réponse à ses mouvements. Très peu de médecins sont là, s'occupant maintenant des autres patients, l'état critique étant passé depuis quelques temps.

En plein milieu des soins, un petit moineau est venu lui porter un message. Etrange, n'est-ce pas ? C'est un patronus qui lui donnait rendez-vous. Oui, Shury avait appris le patronus en Amérique simplement pour avoir un signal. Entre ses collègues médicomage, le patronus est devenu un signe d'urgence ou de rendez-vous, tout dépends de l'état du sort. Actuellement, il servait d'appel lorsqu'elle était à l'hôpital moldu pour lui signaler la présence de la personne qui l'attendait. Clyde Heal, le brigadier en charge de l'enquête. Sûrement qu'il voulait savoir, si les patients n'avaient pas parlé sur quelque chose qui pourrait faire avancer l'enquête. Pour le moment, les patients au plus proche de la source de l'incendie sont encore plongés dans un coma artificiel donc il est difficile d'en soutirer des informations. Il semblerait que le seul, au plus proche de la source de feu, soit encore vivant … disons plutôt qu'il survit. Il y aurait une théorie sur laquelle il aurait vu les sorciers et que pour faire disparaître les traces de leurs passages ils avaient lancés un incendio. Pas vraiment malin dans une salle remplie de papiers.


.....................................................


Fiche/Liens/ChrnoRPHibou



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 804
✎ Date d'arrivée : 19/01/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Poufsouffle (7) - Infirmière (4)
✎ Profession: Médicomage (spécialiste en botanique)
✎ Inventaire: Pensine / Baguette / Plantes / Potions / Trousse de soins
Lun 12 Juin - 19:24
My Regrets, they only hurt...



~ 09 avril 2011 ~

Un patient se réveilla en hurlant, ce jour, Shury se précipita pour le soulager en rajoutant de la morphine. Ses yeux étaient ouverts et terrorisés. La moitié de son visage était brûlé ainsi que tout son côté gauche. Elle essaya de le calmer car les bips s'affolaient dans ses oreilles. L'adrénaline qu'il était en train de produire pourrait le tuer.

Calmez-vous, vous êtes à l'hôpital. Du calme, ne bougez pas. Tout va bien...

Ses yeux observaient les alentours rapidement pour savoir si elle ne mentait pas. Peu à peu son pouls se calma et elle put lui administrer les soins, tout en faisant appel aux infirmières. Le Docteur Gulley arriva aussi rapidement pour observer l'avancée de son patient. En effet, Monsieur Lowery avait subi des terribles lésions que la médecine moldue n'a pu résoudre. Ses muscles étaient à l'air aucune peau ne les recouvrait. Seul le temps pourrait restituer une protection organique autour.

Shury avait longtemps hésité à préparer des potions de régénérations, afin d'aider ses patients mais elle avait reçu l'ordre de ne rien faire. Ils devaient se débrouiller, même si les problèmes provenaient de la magie.

C'est par la magie qu'ils ont été blessé, on peut quand même les soulager un peu !
Non, on ne va pas revenir sur la discussion. Nous ne pouvons nous permettre ce genre d'écart surtout au vu de ce qu'il se passe. La brigade d'intervention veut réduire les sorts d'amnésie sur les moldus. On ne voudrait pas qu'ils finissent dans un hôpital à vie à force de toucher à leur mémoire.
Si ce sont des potions, je peux les administrer sans qu'ils ne s'en rendent compte.
Comment expliquerez-vous leur soudain rétablissement ?
On trouvera bien une excuse !
Vous êtes encore jeune, Miss Oleander. Faites simplement ce qu'on vous dit. Maintenant, laissez-nous.

Ce jour-là, elle avait claqué la porte du bureau du chef de département médical magique, très en colère.
Ce jour-là, elle était allée se défouler dans un coin reculé. Clyde l'avait alors récupéré au milieu d'une petite forêt dévastée, en pleurs.
Ce jour-là, elle cacha les fonds de ses émotions derrière un sourire naturel, qu'importe ce qu'elle avait reçu comme ordres, elle ne suivrait désormais que sa voie.

Pendant des jours, elle concocta des potions de régénérations et anti-douleurs, s'épuisant pour qu'elles soient parfaites. Savait-elle qu'elle faisait une bêtise ? Certainement... Elle le faisait parce qu'elle pensait être sur le droit chemin ne pensant pas aux conséquences que ces actes pourraient engendrer. A ce moment-là, seule la volonté de soulager la pousser à passer outre les ordres qu'elle avait reçu. Si elle avait un peu plus réfléchi, plus posément, elle aurait pu se rendre compte qu'elle commettait une erreur. Mais la jeunesse ne se refait pas et seuls les expériences peuvent enseigner aussi durement que possible.

------------------------------------------------------------------

~ 18 avril 2011 ~

Elle soigna alors Monsieur Lowery tous les jours avec ses potions. Le problème c'est qu'elle ne pouvait pas vérifié l'évolution de la potion sur le corps de son patient. Elle avait besoin de sortir sa baguette pour cela. Or, depuis son rétablissement spectaculaire, il n'était pratiquement jamais seul... toujours un médecin ou une infirmière auprès de lui pour comprendre le pourquoi du comment. Shury venait donc de transgresser une des règles fondamentales de la médicomagie ; toujours surveiller son patient, surtout s'il y a consommation constante de potions.

La consommation fréquente des potions anti-douleurs créa une dépendance chez le patient qu'elle ne remarqua pas. Il pensait que son manque de douleur était dû à la morphine et comme les effets commençaient à s'atténuer par des potions de plus faibles teneurs. Elle voulait maintenant que ça allait mieux réduire les doses mais elle n'avait pas pensé à l'addiction créée. Son patient chercha dès lors à recevoir plus de doses de morphines pour compenser le manque qu'il avait suite au retrait de la potion. Elle regarda alors Monsieur Lowery tombait dans la déchéance de la drogue.

Un soir, pendant qu'elle écoutait Clyde parler de l'enquête, disant qu'elle n'avançait plus depuis quelques jours et qu'ils commençaient à manquer de piste. N'en supportant plus de garder ce qu'elle avait fait, elle en parla à Clyde, lui disant tout. Ses erreurs et les conséquences qu'elles avaient engendrées ; sa peur de perdre son patient. Clyde l'écouta sans la couper, la regardant comme si elle venait de lui dire qu'elle avait assassiné le président. Certes elle avait été à l'encontre des ordres mais elle pensait bien faire. Maintenant, elle savait qu'elle avait été idiote et cela la marquera à vie. Elle prendrait désormais le temps de réfléchir aux conséquences avant d'agir comme une stupide fille égoïste.

Le lendemain, elle se rendit en face de la direction de son département médical pour leur apprendre ce qu'elle avait commis comme actes. Elle fut alors retirée de l'enquête... cependant ne pouvant être retirée de l'hôpital moldu, elle devait donc se tenir droite pour ne pas avoir un blâme dans son dossier. Malgré ses actes, ils ont décidé de leur laisser une chance grâce à ses recherches avancées sur les différents sorts médicaux, ainsi que sur les propriétés soignantes de certaines plantes. Jamais, elle ne fut si heureuse d'avoir fait ses recherches privées qu'elle avait ensuite partagé avec la communauté médicale. La solution au problème de Monsieur Lowery fut réglée dans la nuit, grâce un sort d'extraction, on a pu retirer totalement les substances de son système et une manipulation de son cerveau pour que le manque ne soit plus présent, un expert de l'esprit s'est déplacé exprès.

Suite à ses événements, Shury devient un plus réfléchie sur ses actions. Après tout son père lui disait tout le temps que toute décision exigeait un sacrifice ou en relevait d'un. Avec sa mise à pied de l'enquête et l'incidence sur la vie de Jeffrey Lowery, sa vision du monde a été changé. Elle tire son flegmatisme et sa patience de cette expérience.


.....................................................


Fiche/Liens/ChrnoRPHibou



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 804
✎ Date d'arrivée : 19/01/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Poufsouffle (7) - Infirmière (4)
✎ Profession: Médicomage (spécialiste en botanique)
✎ Inventaire: Pensine / Baguette / Plantes / Potions / Trousse de soins
Lun 12 Juin - 19:27
My Regrets, they only hurt...



~ 11 mai 2011 ~

Sa relation avec Clyde, bien que discrète, lui permettait de se tenir au courant des avancées de l'enquête. Et il semblerait qu'il n'y ai que trop peu d'indices pour vraiment avancer. Cependant, Clyde avait réussi à assembler les pièces du puzzle pour déterminer que leur prochain coup serait de grandes ampleurs. Les parchemins volés contenaient des informations primordiales sur diverses compagnies sorcières. Est-ce un simple vol ? Ou leur but est bien plus grand ? Dans tous les cas, ils veulent causer de plus en plus de dégâts. Après l'incendie, les incidents augmentaient, n'ayant toutefois aucune conséquence aussi énorme.

Les brûlés commençaient à peine se réveiller de leur coma. Shury n'a plus jamais utilisé de potions sur eux laissant la nature faire malgré la douleur qu'elle pouvait voir sur leur visage, dans leurs regards. Les cultures de peaux de chacun avançaient lentement mais sûrement. Elle prenait soin de les apaiser du mieux qu'elle le pouvait en les consolant, les soignant.

Le département médical magique leva  la restriction imposée à Shury suite aux événements touchant également la communauté sorcière. Malgré tout, elle se dévoua à chacun de ses patients mesurant et surveillant chacun d'eux. Elle ne commit et ne commettra plus l'erreur de se précipiter même si il s'agit de sorciers. La direction l'a remarqué, lui autorisant plus d'espace de travail, l'ayant surveiller dans les premiers temps.

C'est en repensant à tout cela qu'elle marchait en ce samedi sur l'allée marchande magique pour y faire quelques courses. La chaleur étouffante printanière l'entourait alors qu'elle flânait tranquillement au milieu. C'est un bruit sourd qui la fit sursauter. En se tournant, elle regarda la fumée dans la rue s'élevait alors que d'autres lumières s'amplifiaient dans les alentours. Elle les regarda stupéfaite. La panique prenait chacun de ses membres mais elle restait pétrifiée face aux spectacles. Les passants fuyaient dans tous les sens, la bousculant. Une lumière un peu plus proche la fit réagir. Elle porta ses bras à son visage lorsque le souffle la fit tomber quelques mètres plus loin contre le parvis d'une boutique.

Cependant, ce mouvement la mena droit vers une autre lumière grandissante. Cette fois, elle vit quatre enfants se tenant côte à côté, terrorisés, un peu plus loin. Ils ne bougeaient pas. Si ils ne se déplaçaient pas la lumière présente dans leur dos les prendrait.Des enfants... elle repensa à son neveu de 11 ans. Elle ne pouvait se résoudre à les abandonner. Elle se releva avec beaucoup de difficultés suite à sa chute. Se tenant les côtes du côté gauche, elle porta vite fait son regard et vit qu'elle saignait. Elle sortit sa baguette pour se jeter un sort rapide de soin avant de courir vers les enfants, grimaçant de douleur. Elle invoqua un bouclier au-dessus des enfants pour le protéger des débris qui s'écroulaient. Courant toujours vers eux, elle ne vit pas l'explosion qui se fit juste à côté d'elle, la propulsant plus loin. Elle en perdit sa concentration sur le bouclier qui se désactiva juste au moment où l'explosion se fit derrière eux. Shury vit les enfants se faire tuer sous ses yeux. Elle les vit disparaître comme s'ils n'avaient jamais existé. Seuls quelques morceaux restaient. Le souffle projeta un morceau de métal vers elle. Elle ne réagit pas, choquée. Le métal passa son arrête le long de son visage,de l’œil droit jusqu'au début de son oreille, l'ouvrant. Elle sombra alors dans les ténèbres.

Shury ne se réveilla que quelques jours plus tard, complètement léthargique. Elle ne revoyait que les dernières images de cette journée. Les enfants, le bouclier, la lumière, le souffle. Les enfants, le bouclier, la lumière, le souffle. Toujours la même rengaine encore et encore. Hurlante dans son sommeil, silencieuse éveillée, elle offrait un spectacle contradictoire. Elle voyait les gens défiler, les personnes parler mais tout cela lui passait par-dessus la tête. Répondant d'un air absent sans jamais revenir au présent, elle restait bloquée dans ses souvenirs. Elle n'autorisait pas non plus qu'on la touche. Il fallait la soigner dans son sommeil ou par des moyens détournés. Elle refusa catégoriquement qu'on soigne sa blessure au visage.

C'est Clyde qui réussit à la faire sortir un minimum de son mutisme en parlant d'Ethan. Le département fit donc venir en urgence Aaron et Ethan au chevet de Shury. En voyant sa nièce ainsi, Aaron fit un scandale dans tout l'hôpital exigeant des explications. Explications qu'il eut de la bouche de Clyde. Il lui raconta l'événement de l'avenue marchande, mais que personne ne savait ce qui avait plongé Shury dans cet état. Il lui expliqua aussi que le groupe responsable avait été arrêté. Ils faisaient des recherches sur une magie instable. Après avoir récolter les objets dont ils avaient besoin par des vols, ils ont tenté des tests dans la cave d'un des magasins qui appartenait à l'un d'eux. Toutefois, le flux magique a été donc touché par les modifications de grande ampleur qu'ils effectués, étant eux-même situés sur une source magique sans le savoir. Tout cela a entraîné un chamboulement dans certains artefacts puissants créant ainsi une surcharge magique énorme qui se régula en explosant.

Pendant ce temps, Shury est avec Ethan qui lui parle. Il se rendait bien compte que sa marraine n'était pas la même. La différence de comportement était suffisamment différente pour qu'il comprenne, même si on ne lui avait rien expliqué. Il continuait de parler de tout et de rien regardant sa cousine, avant d'approcher sa main pour la poser sur la sienne. Elle regarda cette main sur elle et peu à peu elle se reconnecta à la réalité. Les larmes arrivant par torrents aux bords de ses yeux, elle enserra son filleul.


.....................................................


Fiche/Liens/ChrnoRPHibou



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

My Regrets, they only hurt...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» Hurt me tender, hurt me true ▲ Azores Lullaillaco
» Regards et regrets sur le tourisme haïtien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: