A secret must sometimes remain [Harry]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

A secret must sometimes remain [Harry]

avatar
Médicomage & Modératrice en chef
Féminin
✎ Parchemins : 311
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques) & Chef Modo
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Liens et RPs
MessageSujet: A secret must sometimes remain [Harry] Mer 12 Juil - 21:26

A secret must sometimes remain
Astoria G. Malefoy & Harry Potter


Date : Mercredi 13 février 2019
Statut du RP : Privé
Résumé : Suite à la mort de l'ancien professeur de Défense contre les Forces du mal et ancien Auror, James Austin, Astoria ,qui avait alors la charge de la sécurité de son patient, se retrouve sous l'effet d'une enquête. Dés lors, elle a du se taire le temps qu'elle se fasse. Moins de quinze jours après sa mort, elle se décide à sortir de son silence et demande à Harry de lui accorder un entretien où elle compte bien lui faire part de ses découvertes et de ses conclusions que ne vont peut-être pas plaire au leader du Nouvel Ordre du Phénix.
….......

Recensement :


Code:
►[b]13 février 2019[/b]
►[url=http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/t1396-a-secret-must-sometimes-remain-harry]A secret must sometimes remain[/url]
►[i]Astoria G. Malefoy & Harry Potter[/i]
[Suite à la mort de l'ancien professeur de Défense contre les Forces du Mal et ancien Auror, James Austin, Astoria ,qui avait la charge de la sécurité de son patient, se retrouve sous l'effet d'une enquête. Dés lors, elle a du se taire le temps qu'elle se fasse. Moins de quinze jours après sa mort, elle se décide à sortir de son silence et demande à Harry de lui accorder un entretien où elle compte bien lui faire part de ses découvertes et de ses conclusions que ne vont peut-être pas plaire au leader du Nouvel Ordre du Phénix.]
@Shury


.....................................................


I really need your love... I'm fading fast... Not gonna last...  When every star falls from the sky and every last heart in the world breaks...



Dernière édition par Astoria G. Malefoy le Jeu 13 Juil - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Médicomage & Modératrice en chef
Féminin
✎ Parchemins : 311
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques) & Chef Modo
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Mer 12 Juil - 21:27

A secret must sometimes remain

Après plus d'une heure de discussion avec le professeur de Vol de l'école, je suis enfin libre de me rendre au bureau d'Harry en toute discrétion. Alors que je quitte la salle où elle m'avait donné rendez-vous, je la salue et nous nous séparons. La laissant s'éloigner, je savais où me rendre. Levant ma main vers ma montre enchantée, je vérifie qu'il s'agit d'un créneau où les élèves sont encore en cours. Pourquoi ? Je ne veux pas qu'on me voit ici et encore moins mes deux enfants. Bien sûr, je réfléchis. Beaucoup de chose me passe par la tête ses derniers temps mais la raison de mon entretien avec le directeur de l'école ne concerne que moi. Veillant à ne pas me faire voir, je prends les dispositions nécessaires à mon déplacement du quatrième au second étage. Je devais me rendre devant la statue de phénix qui était autrefois l'antre de ce vieux timbré de Dumbledore pour celui de mon ancien directeur de maison et enfin celui de mon ancien professeur de Métamorphose jusqu'à ce qu'Harry arrive ici. Marchant en silence et surveillant l'entourage, j'ai toujours su me faire discrète même pendant mes études et c'est quelque chose que j'ai gardé.

Arrivant jusqu'à la dite statut, je murmure le mot de passe afin que la statut s'éclipse rapidement. De mon coté, je regarde partout autour de moi avant de prendre l'escalier qui se dévoile. Maintenant que je  n'étais plus visible, j'étais soulagée mais j’espérais que personne ne me voit ici. Et puis surtout, je suis à l'heure. J'avais prévenu Harry au cas où j'arriverais en retard mais c'est quand même mieux quand je suis ponctuelle. La ponctualité a toujours fait parti de mon éducation et je n'ai jamais eu de retard de ma volonté. Pourtant, on dit souvent que les médicomages sont en retard mais ce n'est pas forcement vrai. Laissant l'escalier me mener en haut, je reste silencieuse et je lâche malgré tout un soupir. Ayant ma veste sur le bras, j'attends que l'escalier arrête de bouger pour monter les quelques marches qui me sépare de ce bureau. Je n'y avais jamais mis les pieds même durant mes études. Arrivant devant la porte, je prends une inspiration et je frappe trois fois fermement. Patientant un peu, j'entends la voix d'Harry et je passe la porte qui s'est ouverte devant moi. Montrant un sourire, je regarde rapidement le bureau avant de regarder mon ami. Enfin, c'est plus celui de Drago mais je n'ai jamais eu de souci avec lui même lorsque je discutais cuisine avec sa femme.


« - Salut Harry. Comment te portes-tu ? »

Je commence toujours pas les mondanités. M'avançant vers lui, je finis par déposer ma veste sur le dossier du siège qui se trouvait en face du siège du directeur. Puis, je fais le tour pour venir lui faire la bise comme d'habitude. On ne fait rien de mal mais c'est une façon d'être polie. Je n'ai jamais manquer de respect à qui que ce soit jusqu'à maintenant. Et pourtant, il y en a un qui ne mérite pas mon respect. Je remarque alors tous les papiers sur le bureau du directeur et je me montre surprise. Et bien... C'est qu'il y en a des choses à faire sans compter qu'il va y avoir sous peu une sortie à pré-au-lard si ma mémoire ne me joue pas de tour. Revenant près du siège, je le regarde en penchant ma tête sur le coté. Harry savait déjà le sujet qu'on allait avoir principalement alors il a du prendre toutes les précautions nécessitant le sujet. Techniquement, je ne devrais même pas parler de ça mais mes soupçons sont peut-être fondés alors autant lui en parler...

Codage par Libella sur Graphiorum

.....................................................


I really need your love... I'm fading fast... Not gonna last...  When every star falls from the sky and every last heart in the world breaks...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directeur de Poudlard
Masculin
✎ Parchemins : 130
✎ Date d'arrivée : 01/07/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directeur de Poudlard
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Lun 7 Aoû - 17:35

Harry était quelque peu préoccupé depuis ce matin-là. Enfin, il l'était depuis la toute première attaque des néomangemorts à l'encontre du ministre de la magie, mais il l'était encore plus depuis les récentes attaques. En outre, il était également en train de préparer une visite au ministère pour les élèves de Poudlard. Si Harry était persuadé du bien-fondé de l’opération, que les élèves ressortiraient grandi de cette visite et qu’ils auraient l’occasion de réfléchir aux divers métiers qu’ils pourraient faire plus tard, il craignait que quelque chose ne flanche.
Avec l’aide du ministère, il avait travaillé à rendre la visite la plus sûre possible mais le risque zéro était impossible. Il était si concentré et si plonger dans ses propres réflexions qu'il ne remarqua pas directement la présence d'Astoria dans son bureau. Son esprit fut ramené d'ailleurs à la réalité lorsqu'elle manifesta sa présence par des paroles. Harry entreprit alors de la regarder. Il était blanc presque livide. Il avait complètement oublié ce rendez-vous et ne put guère camoufler sa gêne face à la Médicomage. Cependant, il ne pouvait pas rester muet éternellement. Raison pour laquelle il resta lui-même et invita Astoria à s'installer : « Bonjour Astoria, tu peux t'installer. Je suis quelque peu préoccupé comme tu peux le constater, ce n'est pas tous les jours qu'on organise une sortie au ministère à l'occasion des portes ouvertes » lui dit-il tout en poursuivant : « Et toi comment vas-tu ? J'ai cru comprendre que tu désirais me parler dans ta lettre. D'une chose particulièrement importante je t'écoute » conclua-t-il
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Médicomage & Modératrice en chef
Féminin
✎ Parchemins : 311
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques) & Chef Modo
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Dim 24 Sep - 21:49

Une discussion inquiétante... Apparemment, Harry était littéralement plongé dans ses pensées. Je me demandais ce qui pouvait bien lui passer par la tête. J'étais restée un moment debout avant de me signaler. J'ignorais ce qu'il préparait mais cela devait être d'une importance capitale. Cependant, je ne lui en veux pas. Tandis qu'il lève les yeux sur moi, je remarque qu'il est aussi blanc qu'un fantôme. Oh, la médicomage qui est en moi prend alors le dessus. En général, ce n'était jamais bon signe tout ça, surtout s'il ne s'est pas reposé depuis un moment. Cela a un certain avantage d'être médecin même en dehors de mon lieu de travail. Un de mes proches qui ne va pas bien et je peux l'ausculter immédiatement pour m'assurer qu'il est en pleine forme. Et en plus, j'avais ma baguette sur moi donc je peux presque tout faire.

« - Dis moi, cela fait combien de temps que tu ne t'ai reposé correctement ? »

J'insiste bien sur le mot « correctement ». je n'aime pas faire ça mais lorsqu'on est dans l'entourage du Survivant, il faut être aux aguets avec lui car il ne demandera jamais véritablement de l'aide. Cependant, je lâche un petit rire lorsqu'il manifeste sa gène. Et oui, il avait oublié qu'on avait un entretien. Décidément, il ne cessera jamais de me surprendre et même s'il est connu comme étant le Survivant, il restera un sorcier comme un autre avec ses crises de tête en l'air comme en ce moment. Surtout que c'est lui qui m'a envoyé un hibou hier pour savoir comment je venais. Je me suis donc assise et j'ai croisé les jambes tranquillement sans me poser de question. Effectivement, je voulais lui parler de quelque chose mais avant d'aller plus loin, je sors ma baguette et je lance un sortilège sans dire un seul mot. Comme tout le monde, j'ai appris à faire usage des sortilèges informulés et il paraît que je suis douée pour ça. Ce sort évite à ceux qui se trouve à l'extérieur d'entendre la conversation. On ne sait jamais ce qui peut se passer mais je voulais être certaine que cette discussion ne sera pas entendu. Harry me connait depuis assez longtemps pour savoir que je ne fais jamais rien au hasard. Gardant ma baguette à proximité, je ne la pointe pas sur lui et je finis par poser mes yeux sur lui.

« - Désolée Harry mais je préfère prendre des précautions supplémentaires. »

Je suis méfiante par nature et le fait d'être membre de l'Ordre du Phénix n'aide pas en ce sens. Je suis quelqu'un de très prudente, trop même mais ce n'est jamais par hasard. Harry fait peut-être confiance en l'ensemble de son personnel, ce n'est pas mon cas surtout que je viens de perdre presque une heure à parler avec un enseignant qui a ouvertement accusé son fils de vol sans même avoir de preuves à lui apporter. En plus de ça, cette enseignante s'est permise de me convoquer alors que mon mari travaille aussi dans ses murs. Je n'ai pas voulu me montrer impolie mais il y a tout de même des limites à une mascarade. J'ai donc dit ce que j'avais à dire à l'enseignante de vol avant de la laisser réfléchir. Pour ma part, je suis rancunière mais je vais éviter de mettre Harry dans l'embarras. Même si je pourrais lui faire perdre son poste car c'est de la discrimination. Mais si on entend encore parler d'un coup Malefoy, mes enfants vont encore en voir de toutes les couleurs. Quoiqu'il en soit, j'ai fais ce que j'ai pu pour protéger mes enfants et je le ferais toujours. Je suis une mère qui aime profondément ses enfants. C'est alors que je réponds à sa première question.

« - Je vais bien malgré que l'un de tes enseignants m'a fait perdre mon temps en accusant ouvertement l'un de mes enfants de vol sans preuve concrète mais ce n'est qu'un détail sans importance... Sinon, tout va bien... »

Je montre un sourire satisfait. C'était dit et je n'irais dans les détails que s'il m'en demande. Mais ma présence ici n'a rien à voir avec l'entrevu que j'ai eu avec la prof de vol mais pour une autre affaire qui m'a bloquée durant ses deux dernières semaines. Enquête qui est heureusement terminée et qui a permis de m'innocenter sur l'assassinat du seul témoin dans l'affaire des agressions. Cependant, je le regarde sérieusement avant de répondre à sa seconde question.

« - James Austin. Je suppose que cela te parle ? Tu m'avais demandé d'assurer son rétablissement sauf qu'il est mort dans mon service... Et il a été assassiné... »

J'attendais sa réaction afin de savoir comment continuer. Je lui avais révélé l'essentiel. Surtout que son assassinat a causé l'enquête qui a bien failli me faire perdre mes droits en matière de médicomage mais aussi suspendre mes recherches. Autant que je voyais cette enquête d'un très mauvais œil et cette situation ne me plait pas pour autant...

©️ 2981 12289 0

.....................................................


I really need your love... I'm fading fast... Not gonna last...  When every star falls from the sky and every last heart in the world breaks...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directeur de Poudlard
Masculin
✎ Parchemins : 130
✎ Date d'arrivée : 01/07/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directeur de Poudlard
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Sam 30 Sep - 20:16

Harry était tellement préoccupé par la préparation de la journée porte ouverte qu'il en avait non seulement oublié son rendez-vous avec Astoria, mais qu'il en avait également complètement oublié l'heure qui avançait à une vitesse inimaginable. Il fut ramené rapidement à la réalité par Astoria qui se trouvait à présent face à lui. Depuis combien de temps se trouvait-elle là ? Gêné et à la fois légèrement exténué, il essaya de ne pas montrer son trouble tout en essayant de faire comme d'habitude. Cependant, il savait « OH combien » il ne fallait pas lui mentir, c'est pourquoi il lui avoua une bonne partie de ses préoccupations du jour, de peur qu'elle ne le force à tout lui raconter.

En réponse, elle lui demanda simplement depuis combien de temps il ne s'était pas reposé. Les yeux totalement dans le vide, il lui répondit : « Cela fait plus d'une semaine que je ne dors plus » conclut-il tout en se doutant fortement que la Médicomage allait réagir. Il lui proposa alors pendant ce temps de s'installer, une conversation des plus importantes s'apprêtait à débuter entre eux, il espérait ne pas être dérangé pendant cette entrevue. Il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il l'a vit sortir sa baguette magique et effectuer un rapide sortilège informulé. Il était tellement fatigué, qu'insonoriser la pièce lui était totalement sorti de la tête et remercia aussitôt la jeune femme qui ne put s'empêcher de s'excuser tout en lui disant qu'elle préférait prendre des précautions supplémentaires.

Par la suite, il lui avait demandé comment elle allait. C'est alors qu'elle entreprit de lui raconter sa petite mésaventure du matin avec l'un des enseignants du château. Il la vit rapidement sourire, puis elle changea de sujet lorsqu'il évoqua le pourquoi du comment elle désirait lui parler. Il ne fut donc par surprit d'entendre le nom de James Austin, ancien auror et professeur de DCFM  poudlard. En soit, elle ne lui avait rien appris de plus étant donné qu'il avait lu la gazette la veille. Cependant, il était persuadé que la Médicomage en savait plus que ce qu'elle laissait paraître. Il osa par conséquent, et ce sans difficulté s'aventurer sur ce terrain plus que glissant : « J'ai lu la gazette du sorcier hier, je ne suis donc pas plus surpris que tu m'apprennes son décès. Je dois cependant reconnaître que cela m'a affecté. Je le connaissais très bien, il était un très bon élément à poudlard, je n'ai cependant jamais compris pourquoi il a décidé de démissionner de son poste....  en revanche, la gazette n'a rien révélé en ce qui concerne les circonstances de l'accident, je me disais que tu devais certainement en savoir plus ? Je te connais, tu as certainement dû enquêter de ton coté ? Qu'elles sont tes pistes ? Je dois t'avouer que je doute que cela soit un accident, ou encore un suicide » conclut-il.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Médicomage & Modératrice en chef
Féminin
✎ Parchemins : 311
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques) & Chef Modo
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Dim 1 Oct - 18:59

Une discussion inquiétante...   Harry me connait bien. Je ne suis pas du genre à adorer qu'on me ment. C'est surtout que je suis Médicomage et que je connais les signes métaboliques en cas de mensonge. Eh oui, on m'a bien entraînée à ce genre de situation. Et puis, il reste quand même un membre de mon entourage via l'Ordre du Phénix. Je lui prête mon attention mais il est vrai que j'ai plus la casquette du médecin que de la mère de famille en ce moment. Et pour cause... J'étais aussi présente en tant que telle même si l'enquête m'a toujours lourdement porté préjudice. Encore quelque chose qui va mal tourner et que je ne vais probablement pas appréciée. Cependant, je ne peux plus rien faire pour lui hormis donné à Harry les détails le concernant. Je n'ai pas décidé de devenir Médicomage pour voir mon entourage mourir de la façon la plus stupide possible. Je l'observe et je remarque bien qu'il n'est pas du tout en forme. Je lâche un soupir lorsqu'il m'avoue ne pas avoir dormi depuis pas mal de temps.

« - Je m'occupe de toi après la discussion et c'est non négociable... Tu es décidément pire qu'un gamin... »

Il l'a un peu cherché et je savais exactement quoi faire. Je passerais par Ginny ou par Drago pour lui faire parvenir le traitement que je compte lui prescrire. C'est un avantage que je suis là parce qu'il aurait pu faire un malaise que personne n'aurait pu le voir. C'est le genre de comportement qui est dangereux. Je lâche un soupir et je me dis qu'il est vraiment intenable. Ce n'est pas parce qu'il est le survivant qu'il est surhumain. Il a besoin de repos comme tout le monde et il n'échappe pas à cette régle. J'espère parvenir à lui faire comprendre sinon je n'aurais pas d'autres choix que de le faire surveiller. Comme un gamin, exactement mais pas le choix lorsqu'il n'est pas capable de se comporter en adulte responsable... Il est père et il est marié alors bon sang, il est temps qu'il se reprenne. Tout le monde s'inquiète pour lui et je n'échappe pas à cette inquiétude. Encore plus depuis que je le vois devant moi. Il est pire qu'un cadavre et cela n'a rien de très glorieux. Par ailleurs, je suis que cela plaira à Ginny de voir son mari en repos quelques jours. Et là-dessus, il sait qu'il ne faut pas me fâcher car j'ai pas peur d'user des grands moyens pour parvenir à mes fins. Mon passif au sein de la Maison Serpentard est assez significatif. Je n'ai rien d'une sorcière puissante mais je suis maligne et roublarde et la puissance ne fait pas tout actuellement.

Des années ont passées depuis notre adolescente mais beaucoup de choses ont changé. Harry a peut-être grandi trop vite mais en ce qui me concerne, je suis suffisamment adulte et responsable pour savoir ce que je fais. Il n'est déjà arrivé de veiller mais jamais plus de trois soirées et je rentre tous les jours chez moi où un certain mari m'attend et vice-versa. Il ne faut pas que la vie professionnelle empiéter sur la vie personnelle. Chose que Dragon et moi avons su régler mais cela ne semble pas être son cas à lui. Je ne dis rien de plus concernant le grand enfant qui se trouve devant puisqu'il faut traiter les choses un à un. C'est pas le genre de sujet qu'il faut mélanger avec autre chose. C'est bien trop important pour ça. Je reste donc assise sur le fauteuil qu'il m'a gentiment proposé et je le regarde un peu plus sérieusement. James Austin est un sujet délicat et ce que je compte lui dire va peut-être lui faire peur mais je ne le fais pas de gaieté de cœur. Je le fais par nécessité... Puis Harry m'explique qu'il a été affecté par la mort de son ancien professeur de Défense. Cela peut se comprendre dans le fond mais pour ma part, cela n'est pas une mort naturelle et l'autopsie l'a prouvé.

« - Il a été assassiné dans sa chambre dans mon service. Et j'ai effectivement enquêté de mon coté. Mais la conclusion que j'en ai tiré ne va pas te plaire crois-moi... »

C'est clair que cela ne va pas lui plaire. Mais j'ai essayé de trouver une autre alternative sans succès. Ce n'est pas plaisant à dire. Pour plusieurs raisons... L'ordre est à peine reconstruit qu'il y a déjà possiblement un traitre dans les rangs. Je m'aime vraiment pas ça et j'espère sincèrement me tromper. Cependant, il n'y a pas plus méfiante que moi malheureusement. Il faut dire que la vie fait en sorte que je conserve ma méfiance envers le Monde Magique. Je suis certes un médicomage mais il ne faut pas oublier que la plupart de la Communauté se méfie de moi parce que je suis marié à un ancien mangemort mais est ce que cela fait de moi une mangemorte aussi ? A ce que je saches, je ne porte pas la marque sur le bras et je ne l'aurais jamais voulu. Je ferme les yeux un moment en soupirant cherchant mes mots pour donner tous les indices que j'avais découvert. Puis je me pince les lèvres avant de prendre la parole d'une voix plus confiante.

« - Les Aurors ont menés une enquête. Les personnes assignées à sa surveillance ont été eux aussi assassinés. Par ailleurs, la ou les personnes savaient exactement où chercher James. J'avais pris toutes les précautions nécessaires pour sa présence soit masquée mais rien n'y a fait. Et en plus, ce n'est pas un débutant, il ou elle a été capable de passer les sécurités supplémentaires que j'avais mis en place. Son autopsie a prouvé qu'il a été sujet à un sortilège de mort, ce n'est donc pas un hasard... »

Ce n'est pas un hasard pour moi et cela ne le sera jamais. Je lâche un autre soupir avant de sortir de mon sac un morceau de parchemin correspondant à l'autopsie de James. C'était une copie que j'avais faite. Il faut dire que James était mon patient et j'avais accès à la totalité de son dossier. Je le pose alors devant lui et je le regarde gravement. De toute façon, comme il est mort sans famille, il n'y a plus de secret médical et je devrais par la suite supprimer cette copie. Il n'y aura que lui et moi qui l'auront lu. Je suis doublement prudente et je ne compte pas me faire berner... L'enquête sur moi m'a déjà déstabilisée alors hors de question qu'il se passe autre chose.

©️ 2981 12289 0

.....................................................


I really need your love... I'm fading fast... Not gonna last...  When every star falls from the sky and every last heart in the world breaks...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directeur de Poudlard
Masculin
✎ Parchemins : 130
✎ Date d'arrivée : 01/07/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directeur de Poudlard
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Sam 14 Oct - 9:26

Harry connaissait très bien Astoria et il savait à quoi il s'exposait. Qu'il dise ou non la vérité, la jeune femme aurait probablement fini par le savoir. Raison pour laquelle, il avait décidé d'être le plus honnête possible en lui disant que cela faisait plus d'une semaine qu'il ne dormait plus. Décidément, le boulot de Directeur de Poudlard était beaucoup plus fatiguant, stressant que ce dont il s'était imaginé, le poste de Directeur du bureau des Aurors n'étaient rien par rapport à cela. Il se frotta instinctivement les yeux et soupira. C'est à cet instant précis qu'Astoria décida de prendre les choses en main tout en lui disant qu'elle allait s'occuper de lui et de ses insomnies, mais après cette importante discussion. À en voir son visage, il lui serait probablement impossible de négocier. Il était un homme mort, Hermione, et sa femme allait probablement lui en passer des belles, car oui, il savait qu'Astoria allait finir par tout avouer aux deux jeunes femmes. Il soupira une énième fois, et il ne lui répondit pas.

Dans tous les cas, Harry se promit de ne pas délaisser Poudlard et ce malgré ses petits problèmes passagers de santé. Quelques instants plus tard, la conversation dévia sur James Austin, Ancien Auror et Professeur de DCFM au château, un très bon élément. Harry avait appris son décès la veille par le biais de la gazette, mais il n'en savait pas plus et se doutait fort bien que cette mort n'était pas un accident, il en était persuadé, raison pour laquelle, il ne perdit pas plus de temps et demanda à la principale intéressée, car après tout, James Austin était décédée au sein même de son service. La réponse d'Astoria confirma en partie ses dires et ses propres pensées sur le sujet, mais une partie de ses suppositions restaient encore sans réponse. Avait-il été tué par un néo-mangemort ? Si oui, pourquoi ? Avait-il peut-être commencé à recouvrer la mémoire ? Il doutait fort bien que tout cela n'était un pur hasard. Il invita Astoria à lui en dire plus, il fut des plus surpris en apprenant que l'assassin avait réussi à passer l'ensemble des sécurités magiques supplémentaires qui avaient été mis en place à l'hôpital. Lorsqu'elle eut terminé, il entreprit de ce fait de prendre la parole pour lui faire en partie part de ses propres doutes : « Tout comme toi, je doute que cela soit un pur hasard.... j'ai moi-même une petite théorie sur le sujet. Mais avant tout, dis-moi que l'ensemble des aurors et du service de la Justice Magique ne t'ont pas soupçonné ou encore pire accusé ? Si c'est le cas, je n'hésiterai pas à leur dire deux mots, même si je suis persuadée que la femme du ministre de la magie : Cassandra a du d'ores et déjà les en dissuadés. Une femme charmante et surprenante, je pense qu'on peut lui faire confiance, après tout, son mari a lui aussi été attaqué, et il est inutile de te rappeler qu'il était à l'époque lui aussi de notre côté » dit-il tout en marquant une pause, il entreprit alors de lire le document qu'il avait face à ses yeux, il confirmait encore et en partie ce qu'il pensait de toute cette mince affaire :

« Comme je l'ai déjà dis, pour moi, cela n'était pas un simple et pur hasard, et ce document nous le confirme Astoria. À ce que j'ai lu, James commençait à faire des progrès et à recouvrir une partie de sa mémoire. J'ai ma petite théorie sur la question, il ne nous a pas tout dis sur sa période de séquestration par les néo-mangemorts, et je pense qu'il a du voir et entendre des choses qu'il n'aurait pas dû entendre, raison pour laquelle ils ont pris le soin de lui effacer la mémoire, mais il faut croire, qu'ils ne se sont pas très bien débrouillés. Je pense qu'un des leurs se trouve à Sainte-Mangouste et qu'il est en quelque sorte leur espion, voyant qu'il faisait des progrès, il a pris la liberté de l'assassiné » conclut-il tout en lui posant une dernière question « Et toi ? Que penses-tu de cette théorie ? » demanda-t-il légèrement inquiet, car oui, il avait en partie peur d'avoir raison à présent et il ne désirait plus qu'une seule chose : se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Médicomage & Modératrice en chef
Féminin
✎ Parchemins : 311
✎ Date d'arrivée : 02/02/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Slytherin
✎ Profession: Médicomage Chercheur (Virus et Microbes Magiques) & Chef Modo
✎ Inventaire: Baguette Magique, Vetêments Civils, Vetements Hospitalier, Badge d'identité de Sainte-Mangouste, Trousse de Soins, Matériel de médicomagie etc.
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Sam 28 Oct - 11:59

Une discussion inquiétante...   Je reste assise et je cale même ma jambe gauche sur ma jambe droite avant de pencher le tout légèrement sur le côté. Il faut dire que même si le temps a beaucoup changés, je reste une femme d'une incroyable élégance et je ne passe jamais inaperçue partout où je passe. Tout le monde le sait. Que cela soit à mon travail ou en dehors, je reste une mère et une femme dont la réputation n'est plus à faire. Je suis loin de cette image de femme de mangemort. En effet, je travaille et je suis une femme active qui donne des conférences un peu partout dans le monde et ma notoriété dans le monde médical est reconnue de l'ensemble de mes paires. Mais je n'étais pas la médicomage qui se tenait là devant lui mais l'activiste qui aidait l'Ordre du Phénix dans l'ombre car étant évidemment exposée aux médias et aux journaliste, je devais être prudente sur ma façon de faire et jusqu'à maintenant, j'avais réussi à me débrouiller. Dans le pire des cas, je pourrais utiliser ma baguette mais ce n'est pas dit que le ministère appréciera ça. Sorcière oui mais une sorcière qui tient à sa tranquillité. Depuis que l'affaire du jugement s'était ébruitée, il ne se passe pas une journée où les journalistes tentent de me retirer des informations. Et autant dire que cela n'a rien d'agréable, croyez-moi. Harry m'avait écouté du début à la fin sans chercher à me couper la parole. Je montre un sourire lorsqu'il me demande si le département de la Justice Magique ou les Aurors ne m'ont pas soupçonner. Dans le mille... A croire qu'il a un don de voyance mais en même temps, l'enquête des autorités compétentes sur mon compte a fait le tour des médias qui s'est plutôt bien terminé en partie grâce à Cassandra. Mais je trouve ça mignon qu'il s’inquiète pour moi alors qu'il n'est pas vraiment en état.

« - Si mais l'enquête est terminée et rien n'a été trouvée pour m'entraîner devant le Magenmagot. Tout à été fait dans les règles et Cassandra m'a apporté un coup de main pour m'éviter Azkaban. Heureusement pour moi, le Magenmagot n'a rien pour me faire inculper. »

Je ne me voyais pas dire à mes deux enfants et à mon mari que j'allais aller à Azkaban pour quelque chose que je n'ai pas commis. Manquerait plus que ça et puis, je ne suis pas du genre à me laisser faire non plus. J'ai laissé faire l'enquête parce que je n'avais rien à me reprocher. J'ai des principes et des règles que j'applique au travail et c'est ce qui m'a sauvé la vie. J'ai même failli perdre mon autorisation de pratiquer. Honnêtement, heureusement parce que je ne sais pas vers quel métier je me serais dirigé si je ne pouvais plus pratiquer mon métier. Honnêtement, avec la taxe sur le sang, j'aurais pas pu rester à la maison sans rien faire. Cependant, je sais qu'Harry ou Cassy m'auraient aidé à trouver un autre travail. Je suis peut-être une sang pure mais je ne suis pas une néo-mangemort et encore moins une femme de néo-mangemort. Si j'ai rejoins l'Ordre, ce n'est pas pour tomber dans l'autre extrémité. Pour Cassius, je le savais, on en avait parlé à plusieurs reprises avec Cassy et cela ne m'avait aucunement déranger. Elle ignore encore que j'ai choisi de soutenir mon époux dans sa volonté de rejoindre l'Ordre du Phénix. Cela n'a pas changé. Il est vrai que cela aurait pu être l'inverse en raison de notre mariage arrangé mais toutes mes prières ont été exaucées puisque mon mariage s'est transformé en mariage d'amour. Oui, j'aime ma famille et je ne laisserais personne la détruire. Cela va de paire avec mon beau-père qui tente de nous séparer. Il va comprendre qu'on ne lui ai pas soumis. Drago et moi sommes d'accord là-dessus. On éléve nos enfants comme on l'entend et je préfère m'en occuper car si on les confie à Lucius, on craint qu'il ne leur monte la tête et qu'il outrepasse ses droits. Cela m'ennuie pour ma belle-mère que j'apprécie mais elle est bien trop passive pour moi. Et pourtant, je l'apprécie et elle sait qu'elle est la bienvenue à la maison. C'est Lucius qui ne l'est plus. Puis Harry m'explique sa théorie. Je reste un peu dubitative avant de montrer un sourire en coin.

« - Je ne sais pas si je dois prendre ce que tu viens de dire mal ou en rire... Personne n'avait accès à cette chambre sauf moi. On entre pas dans mon service comme dans un moulin, Harry. C'est aussi la raison pour laquelle les Aurors m'ont soupçonné un moment... Personne ne savait où il était puisque j'avais falsifié son identité sauf les membres de l'Ordre du Phénix et les Aurors... »

C'est clair que ce n'est pas une situation que j'apprécie et l'examen des baguettes avait prouvé que je n'avais pas utiliser de sortilèges interdits. Le problème qui a été appuyé pendant les avocats, c'est que je me sers de ma baguette tous les jours et que par conséquent, le sortilèges de souvenirs de la baguette se limite aux cinq dernières sortilèges. J'ai pu compter sur Ollivander qui a pu expliquer que ma baguette se serait dégradé si j'avais utilisé de la magie noire ou un sortilège de mort. Surtout le cœur. Or ma baguette est fatiguée mais rien ne l'a dégradé. J'ai été soulagée lorsqu'il a annoncé ça devant les Aurors. J'étais donc libre et soulagée mais j'avais quand même mener ma petite enquête. Je n'apprécie pas vraiment de perdre un patient sans explication rationnelle.

« - Je n'aime pas être soupçonneuse mais tu me connais, il n'y a pas plus méfiante que moi. Pour ma part, la faille ne vient pas de mon service mais soit de celui des Aurors soit de l'ordre... Je n'ai trouvé aucune explication logique... Désolée de t'annoncer ça comme ça. »

J'aimerais me tromper mais dans les deux cas, cela veut dire qu'on est dans la mouise. Car si les Aurors sont corrompus, cela veut dire que le département peut l'être aussi. En parler à Cassandra ? Pas dans l'immédiat car je n'ai aucune preuve concrète de ce que j'avais. Cependant, je vais devoir lui devoir lui en parler car j'apprécie moyennement qu'on m'accuse sans raison. Dés lors, je reprends le document des mains d'Harry avec douceur et je me lève de ma chaise pour marcher en direction de la cheminée qui se trouve derrière lui. Ce document ne doit pas rester en un seul morceau sinon je risque ma suspension immédiate. C'est alors que je me penche pour lancer la brûlure du dit document. Le gardant en main le temps qu'il prenne feu, je finis par le lâcher dans celui-ci et j'observe bien qu'il brûle afin de se transformer en cendre.

©️ 2981 12289 0


Spoiler:
 

.....................................................


I really need your love... I'm fading fast... Not gonna last...  When every star falls from the sky and every last heart in the world breaks...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Directeur de Poudlard
Masculin
✎ Parchemins : 130
✎ Date d'arrivée : 01/07/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Directeur de Poudlard
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry] Mar 31 Oct - 18:04

Face à Astoria, Harry restait calme et impassible. Il fut des plus soulagé en apprenant que l'enquête à l'encontre de l'épouse de Drago s'était rapidement terminé. Comme il s'en doutait, Cassandra lui avait été d'une très grande aide, ainsi, il poursuivit cette conversation qui devenait de plus en plus sérieuse et secrète. Il enchaîna rapidement tout en lui expliquant tranquillement sa théorie, il lui demanda lors aussitôt son avis. Comme il le pensait, rares étaient les personnes ayant accès audit service, et connaissant la véritable identité de James Austin. Il ne put s'empêcher d'être légèrement stressé. Se pourrait-il qu'elle ait raison et que les néo-mangemorts aient infiltré le ministère même ? Il se gratta le menton par simple reflex. Voyant qu'il ne répondait pas directement, Astoria poursuivit.

La suite des événements le fit réagir : « J'imagine bien, excuse-moi, je suis en pleine réflexion, il faut qu'on éclaircisse tout cela et qu'on parvienne à en trouver la solution » fit-il tout en observant Astoria qui venait tout bonnement de se lever. Elle entreprit en seulement quelques instants de brûler ledit document qu'il avait eu dans les mains, il y a maintenant quelques minutes. « La seule option qui me paraisse la plus logique est que la fuite doit probablement provenir du ministère, personne dans l'ordre n'aurait révélé ces informations » fit-il tout en réfléchissant d'avantage. « Que pourrions-nous bien faire ? Si tel est le cas » se demanda-t-il à voix haute. « Peut-être n'aurais-je jamais dû quitter mon poste de directeur de département des aurors, j'aurais pu ainsi être d'avantage au courant de ce qu'il se passe là-bas » fit-il. Harry était remplit de doute à cet instant précis, ne sachant guère quoi faire, « Je dois trouver une solution est vite » conclut-il.

Intérieurement, il se mit même à l'esprit de rendre une petite visite à Cassius la semaine prochaine, ou encore à Cassandra si ce dernier était fort bien occupé. Rapidement, il se mit même à penser à Ted Lupin, son filleul, peut-être pourrait-il bien lui confier une petite mission. L'idée n'était pas du tout stupide, il se surprenait lui-même à cet instant précis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: A secret must sometimes remain [Harry]

Revenir en haut Aller en bas
A secret must sometimes remain [Harry]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le secret de la saga Harry Potter
» [FANFIC] Le secret de la tante Pétunia
» Secret War
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Amour secret...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Poudlard :: 2ème Étage :: Bureau du Directeur-
Sauter vers: