When I see you again - PV Shury



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Ailleurs dans le Monde :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Fleury & Bott Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

When I see you again - PV Shury

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 152
✎ Date d'arrivée : 07/07/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Gryffy
✎ Profession: Assistante
✎ Inventaire: Baguette
Sam 15 Juil - 12:07
When I see you again

Skylar O'Neill & Shury P. Oleander


Date : 15 février 2019
Statut du RP : Privé
Résumé : ...
….......

Recensement :


Code:
►[b]15 février 2019[/b]
►[url=http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/t1410-when-i-see-you-again-pv-shury#24872]When I see you again[/url]
►[i]Skylar O'Neill ft Shury P.Oleander[/i]
[RESUME]
@Shury


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 152
✎ Date d'arrivée : 07/07/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Gryffy
✎ Profession: Assistante
✎ Inventaire: Baguette
Sam 15 Juil - 12:15
When I see you again

« Fleury et Bott… Quel retour en arrière ! »


Pour mieux aller de l’avant, qui sait ? Skylar observait avec une attention toute particulière la célèbre enseigne. Elle se revoyait encore franchissant pour la première fois le pas de la porte de l’établissement, sa liste de fourniture froissée dans sa petite main d’enfant. Une certaine nostalgie la prit aux tripes lorsqu’elle se remémora son enthousiasme de l’époque : elle allait entrer à Poudlard, la Terre promise ! Ses yeux curieux avaient décortiqués avec avidité l’ensemble des rayons, à la recherche des manuels nécessaires à sa première année mais pas uniquement. Si elle le pouvait, elle aurait sans doute dévalisé la librairie. A l’époque, son entrain avait même attiré l’attention du vendeur qui, bienveillant au possible, lui avait discrètement offert un petit manuscrit dans lequel elle pourrait inscrire ses notes. Peu de choses avaient réellement changés depuis cette douce époque. Aujourd’hui, elle était une femme forte et indépendante mais au fond, sa curiosité intellectuelle était toujours la même.

C’est ainsi qu’elle s'est décidée à pousser la porte, doucement, respectueusement. Cet endroit était bien trop précieux pour elle pour qu’elle envoie valser le mobilier… Pas comme au Ministère ou, encore ce matin, elle s’était élancée tête baissée dans son rôle de parfaite justicière au point d’envoyer malencontreusement balader le dossier en question sur la tête d’un collègue. Ce dernier n’avait qu’à revoir les droits édictés concernant la protection des êtres de l’eau s’il n’était pas au point plutôt que de dire de telles inepties… Il devait être deux fois plus âgé qu’elle et pourtant elle devait sans cesse reprendre les dossiers de cet imbécile. Elle avait d’autres choses à faire, par Merlin ! Stop. Skylar n’était pas femme à se laisser « bouffer » par le travail. Sa journée était définitivement derrière elle, aussi chassa-t-elle rapidement de son esprit cette désagréable mésaventure. La tâche fut plutôt aisée puisque l’odeur caractéristique des manuscrits venait titiller son imaginaire. Ses prunelles balançant tantôt entre vert et noisette inspectaient avec tendresse les multiples rayons. Dans l’un, elle aperçue "Vie et habitat des animaux fantastiques" du célèbre Norbert Dragonneau. Plus loin, elle reconnue le "Manuel du cours moyens de métamorphose"… Tant d’ouvrages qu’elle se plut à dévorer, page après page. Elle remarqua même un certain "Promenades avec les loups-garous"…  A peine sortie de l’école, la jeune femme s’était empressée de rechercher diverses informations sur la nouvelle condition de son frère. Avec ce livre, elle put se rendre compte de la stupidité ahurissante dont pouvait faire preuve les sorciers, tout comme leur incroyable arrogance équivalente de leur ignorance. Esprit critique, quand tu nous tiens…

Subitement, elle pivota sur elle-même et s’engouffra dans l’allée qu’elle préférait entre toute. Cette dernière était consacrée aux ouvrages sur la métamorphose et c’était pile ce pourquoi elle était là. Ses longs doigts fins caressèrent la tranche de livres et recueils en tout genre alors qu’elle scrutait avec attention LE livre qui pourrait correspondre à ses attentes.  Lentement, elle s’enfonça dans l’allée tout en continuant son étude silencieuse. Inutile… Déjà lu… Lui aussi… Ramassis de conneries… Fabulations… Encore et toujours lu… BINGO ! L’ex-Gryffondor venait peut-être de trouver son bonheur. Non loin d’elle se trouvait un ouvrage portant ostensiblement le titre suivant : "Animagie à travers les âges". Ceci avait le mérite d’être clair, net et précis. Peut-être qu’en le décryptant, Sky’ n’y trouverait rien de concluant ou bien ceci confirmerait d’autres informations qu’elle avait déjà pu amasser. Il n’y a pas trente-six moyens de le savoir, de toute manière !

Petit problème, une personne se trouvait justement devant l’étagère qui l’intéressait. Par pure reflex, la jeune sorcière pencha la tête sur le côté avant de l’interpeller d’une voix douce :


« Excusez-moi, j’aimerai accéder à ce… Ce… Miss Oleander ?! »


Sa voix se mua en un murmure tout juste audible. Ses yeux légèrement maquillés d’un trait sombre s’ouvrirent comme deux soucoupes. Face à elle se tenait une femme qu’elle avait admirée une grande partie de sa scolarité. Il s’agissait de l’inimitable infirmière de Poudard… Combien de fois l’avait-elle sermonnée au sujet de ses nombreuses rixes ? Combien de fois avait-elle pansée ses plaies, atténuée la douleur de ses contusions ? En somme, grâce à leurs statuts respectifs de l’époque, des barrières les empêchaient de véritablement se connaitre. En serait-il autrement aujourd’hui ? Stupéfaite, la jeune femme resta sans voix alors qu’une pensée fugace, stupide, s’imprima dans son esprit : Allait-elle la reconnaître ? La sorcière portait son habituel manteau en cuir brun, un jean slim délavé et des bottines plates. Elle était loin de l’uniforme imposé à Poudlard. Heureusement, elle n’était pas « déguisée » comme lorsqu’elle se rendait au Ministère. Finalement, une fois la stupeur retombée, elle se trouvait plutôt contente de la retrouver. Mine de rien, elle attrapa avec précaution l’ouvrage qu’elle convoitait avant de passer ses doigts dans ses cheveux ondulés. Sait-on jamais, peut-être pourrait-elle un jour les plier à sa volonté. Elle s’adressa avec un peu plus d’assurance à la femme qui lui servit secrètement de modèle dans ses jeunes années.


« Vous vous intéressez à la métamorphose ? »

ft. Shury P. Oleander

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 786
✎ Date d'arrivée : 19/01/2017
Localisation : Indisponible (4/4)

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Poufsouffle (7) - Infirmière (4)
✎ Profession: Médicomage (spécialiste en botanique)
✎ Inventaire: Pensine / Baguette / Plantes / Potions / Trousse de soins
Mar 18 Juil - 14:01
When I see you again



Aujourd'hui, je délaisse mon infirmerie pour aller parcourir la rue marchande à Londres. Un transplanage tranquille dans un coin sombre me permet d'arriver sans encombre. Je me stoppe dans l'avenue pour observer les alentours. J'ai toujours aimé voir les gens évolués, la vie prendre ses droits. Est-ce mon côté poufsouffle qui fait cela ? Je passe à côté de mon restaurant préféré, saluant la famille Howard y travaillant.

Passe prendre un bout tout à l'heure, Shu !

Comme toujours, Ewan !

Je lui fais un signe de la main en souriant joyeusement. Vraiment leurs plats sont les meilleurs que je n'avais jamais goûté ; bien sûr, je ne les compare pas à ceux de mon père. J'avais appris que c'est Delia Howard, la patronne, qui cuisine elle-même. Je trouve qu'elle leur donne un goût traditionnel et familial. C'est ce qui fait la renommée de ce restaurant aussi. Déjà d'y penser, j'en ai l'eau à la bouche ! Mais, je dois d'abord me rendre chez Fleury&Bott. Reprenant mon chemin tranquillement, je regarde les jeunes enfants courir dans l'allée devant leurs parents. Un flash revient devant mes yeux... trois enfants se serrant les uns contre les autres dans une lumière aveuglante... je ne veux pas m'en souvenir. Bien que mon regard se soit assombri, je continue de sourire.

Passant le pas de la boutique, je respire l'odeur des livres. J'adore cette senteur... elle me procure une sensation de bien-être... me donne des rêves... des récits flottent dans cet arôme... des promesses de savoir, d'aventure, de témoignages. Je longe les rayons, mes doigts effleurant la cote des livres. Les rainures leurs font parcourir un chemin accidenté. Depuis le temps que je viens, je commence à connaître les sections par cœur. Je me dirige sans réellement regarder où je vais. Bientôt, les livres d'aventure laisse place à ceux de botaniques. Mon regard s'illumine. La botanique, mon dada. Pourquoi suis-je une médicomage spécialisée en botanique ? Et oui, ce n'était pas pour rien ou par simple caprice. Je prend le temps de tout regarder attentivement. Y a-t-il avoir un sujet nouveau ? Une nouvelle plante ? De nouvelles propriétés ? Mes iris tombent sur un bouquin particulièrement intéressant. Sophora du Japon, propriétés médicinales. Oh ! C'était rare d'avoir des livres sur les plantes asiatiques. Heureusement, j'avais beaucoup de livres sur celles-ci, grâce à mes trois ans passés dans cette région du monde. J'attrape le livre cérémonieusement avant le feuilleter pour en lire les éléments. Il me semble assez complet. Je le prends ! Je regarde le reste des livres mais aucun autre ne m'attire. Soit ils étaient trop communs, soit trop généralistes.

Je me décide à aller voir les livres de sortilèges. Il faut alors passer par le rayon métamorphose qui est... ici. Traversant ce rayon, je regarde les titres qui sont à ma portée de regard. Cette matière ne m'a jamais vraiment attirée. Je m'arrête en face du rayon, je l'observe sans vraiment voir les titres ou les livres eux-même. Mais ne devrais-je pas m'y intéresser maintenant qu'il y a un petit problème de boule de poils dans l'école ? Comprendre un peu plus les implications d'une modification corporelle pareille ? Mais aussi comment ils agissent ? Donc il faudra que je passe dans le rayon Créatures aussi... Je soupire. Pourquoi il est allé choisir un domaine dont je ne m'y connaissais pas ? Bon, il est vrai qu'il n'a pas à proprement choisi cette condition. Du coup, je ne peux que lui fournir la potion et m'en remettre à Tobias pour le surveiller. Ne pas avoir vraiment le contrôle sur ce genre de problème me laisse assez froide. Je ne sais comment agir et je n'aime pas ça du tout.

Une voix perce ma bulle de profonde réflexion. Je commence à tourner la tête vers la personne qui m’interpelle et qui semble même me connaître. Mes yeux parcourent la silhouette leurs faisant face. Des boucles blondes... un regard noisette-vert... Ayant une bonne mémoire, j'arrive à remettre le visage de la jeune femme sur une adolescente squattant l'infirmerie après une bagarre. Et comment ne pas reconnaître mes patients, je les vois la plupart du temps avec une simple couche de vêtement qu'est le "pyjama" de l'infirmerie; si ce n'est pas nu pour certaines blessures.

Miss O'Neill ?

Mon regard se change en la reconnaissant, devenant inquisiteur. Vieille habitude à force de l'avoir vu à l'infirmerie. J'observe si elle n'était pas blessée.. mais il semble que tout va bien. Elle se penche pour prendre un livre quelconque .. ? ou plutôt celui qui l'intéresse. Je la laisse faire, je ne sais même pas quels livres...encore... prendre pour mon problème. En guise de bonjour, elle me pose une question. Je lève un sourcil malicieux alors qu'un sourire se forme aux coins de mes lèvres.

Il semblerait que vous oubliez la politesse, Miss O'Neill. Bonjour, je me porte bien et vous ?... Et je ne m'intéresse pas vraiment à la métamorphose. Ce n'est pas mon domaine.

Pourtant, il allait falloir que je m'y penche sérieusement.

Par contre, vous vous semblez vous y intéresser. Êtes-vous suffisamment intéressée pour vous y connaître … hum... sur la métamorphose complète d'un humain ? Prenant l'exemple d'un humain se changeant en loup-garou. Les mécanismes et processus de la métamorphose m'intéressent fortement en fait.

Je le faisais passer pour un exemple mais c'est exactement ce que je cherche. Toutefois étant tenue au secret médical, je ne pouvais décemment pas dire : « Je connais un jeune loup-garou. Je peux lui fournir de la potion mais hélas ne connaissant rien d'autre j'ai dû laissé quelqu'un d'autre s'en occuper. Et cela me frustre énormément. »


.....................................................


Fiche/LiensRPHibou


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 152
✎ Date d'arrivée : 07/07/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: Ex-Gryffy
✎ Profession: Assistante
✎ Inventaire: Baguette
Mer 19 Juil - 11:40
When I see you again

Aie… Le changement d’expression de « son » ancienne infirmière n’annonçait rien de bon. Elle connaissait ce regard, tantôt inquisiteur, tantôt moqueur. A l’époque, elle arborait bien souvent ce faciès afin de lui faire la leçon, leçon qu’elle n’écoutait que d’une oreille distraite à l’époque. Il faut dire que l’infirmière venait à se répéter et, même cette dernière, s’était davantage mise en tête de la sermonner pour la forme que pour la décourager de quoique ce soit. Skylar inspira une grande goulée d’air, reprenant ainsi une attitude calme et désinvolte. Elle était encore un peu surprise de la revoir mais, au moins, elle n’avait plus une tête de merlan frit. Elle était prête à recevoir un énième sermon, comme à l’époque…


« Il semblerait que vous oubliez la politesse, Miss O'Neill. »


Bingo ! Le rose aux jours, la blonde eut une moue contrite. Pour sa défense, elle ne s’attendait vraiment pas à la voir. Elle ne revoyait presque personne de l’école en vérité… Ni ami, ni rien… Alors elle ?! Reprenant peu à peu contenance, la jeune femme répondit d’une voix claire :


« Je me porte plutôt bien malgré une journée relativement épuisante dans les talons »  


Pas son domaine ? Dans ses souvenirs, elle semblait être capable de tout. Peut-être était-ce parcequ’elle la regardait avec un regard d’enfant ? Chacun à ses particularités, des pratiques qui lui sont plus faciles que d’autres. Elle la savait excellente dans la préparation des potions, ce qui n’était pas donné à tout le monde. Pour sa part, elle n’avait pas un aussi bon niveau et avait très vite mis ceci de côté une fois Poudlard derrière elle.


« Par contre, vous vous semblez vous y intéresser. Êtes-vous suffisamment intéressée pour vous y connaître … hum... sur la métamorphose complète d'un humain ? Prenant l'exemple d'un humain se changeant en loup-garou. Les mécanismes et processus de la métamorphose m'intéressent fortement en fait. »



Une étincelle sembla illuminer le regard de la jeune sorcière. Elle lui demandait sérieusement son avis, à elle ? Un léger sourire vint étirer ses lèvres alors qu’elle recherchait dans sa mémoire les meilleurs ouvrages concernant ce sujet. Elle n’avait pas tellement d’effort  à fournir puisque ces derniers trônaient comme des rois sur sa table de chevet.


« Intéressée ? Moi ? Vous n'avez pas idées. Je me plonge quotidiennement dans ce genre de lecture… C’est un peu le B-A-BA dans mon travail. »


Travail, travail… C’est surtout devenu une obsession pour elle. Elle était en quête perpétuelle de savoirs. Elle lui fallait connaitre les dernières avancées en métamorphoses mais aussi et surtout en ce qui concerne le cas si particulier des lycanthropes. Les choses avancent lentement mais surement. Elle ne voudrait pas manquer la révélation du siècle ! C’est tout naturellement que ces doigts se mirent à parcourir les divers étalages, reconnaissant naturellement les reliures des livres qu’elle avait feuilleté des centaines de fois.


« Alors… Hm… Je pense que ce précis d’anatomie serait une base. Il permet de comprendre le fonctionnement « clinique » de la métamorphose, notamment le rôle des articulations, la modification musculaire, le jeu des ligaments… Oui celui-ci devrait vous correspondre… Oh et celui-ci vous permettrait de pousser plus loin vos connaissances sur le sujet puisqu’il aborde davantage l’aspect pathologique avec les conséquences possibles que peut avoir une telle transformation sur le corps comme la douleur par exemple… Si cela vous intéresse, dans le coin « potion » vous trouverez une thèse relatant des différences entre une transformation standard et une transformation sous prise de potion tue-loup. Cette étude est particulièrement intéressante mais malheureuses, il y en a eu si peu qu’on ne peut se fier totalement au résultat de celle-ci. »


Au fur et à mesure, les bras de la lionne se chargeaient de recueils et d’ouvrages méticuleusement choisis par ses soins. Elle se concentrait sur le strict nécessaire, ne dérivant pas sur les auteurs à succès incroyablement négligent ou sur les livres manquant cruellement de précision.


« Je ne sais pas si cela vous intéresse mais il existe également des œuvres écrites par des sorciers souffrant de lycanthropie et relatant leurs vécues, leurs ressenties, leurs craintes… Il n’est pas facilement trouvable mais je devrais pouvoir vous le dégoter. »



Un large sourire éclairait son visage, à l’image d’un enfant découvrant une myriade de cadeaux de noël sous le sapin.  C’était plus fort qu’elle… Elle était obligée de « déballer sa sciences » comme se plaisent à dire ses collègues. Qu’importe ! Entre ces livres, elle était dans son élément.


« Recherchez-vous d’autres choses ? »


ft. Shury P. Oleander

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

When I see you again - PV Shury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Ailleurs dans le Monde :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Fleury & Bott-
Sauter vers: