Si loin... Mais... Si proche [Rose]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Si loin... Mais... Si proche [Rose]

avatar
4ème année à Poufsouffle & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 104
✎ Date d'arrivée : 27/08/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 4éme année
✎ Profession: Aveugle à Poudlard & Chef Modo
✎ Inventaire: Matériel scolaire, Baguette Magique, Canne pliable enchantée, Plume à papote
Liens et RPs
MessageSujet: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Mer 13 Sep - 0:21

Si loin... Mais... Si proche
AMÉTHYSTE J. RAVENSWOOD & ROSE WEASLEY


Date : 05 mars 2019
Statut du RP : Privé
Résumé : Le retour à Poudlard est très dur pour Amé' qui est hanté par sa soirée d'anniversaire frappée par un bien triste évènement. Après s'être endormie les trois quart de sa journée, elle se décide enfin à quitter son dortoir pour se rendre au lac. Tandis qu'elle s'enferme dans son mutisme, plusieurs personnes s'inquiètent pour elle et Rose Weasley en fait partie. C'est donc au Lac qu'elles vont discuter à cœur et esprit ouvert... En toute confiance et sincérité...
….......

Recensement :


Code:
►[b]DATE[/b] 5 mars 2019
►[url=http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/t1503-si-loin-mais-si-proche-rose]Si loin... Mais... Si proche[/url]
►[i]AMÉTHYSTE J. RAVENSWOOD & ROSE WEASLEY[/i]
[Le retour à Poudlard est très dur pour Amé' qui est hanté par sa soirée d'anniversaire qui a été frappé par un bien triste évènement. Après s'être endormie les trois quart de sa journée, elle se décide enfin à quitter son dortoir pour se rendre au lac. Tandis qu'elle s'enferme dans son mutisme, plusieurs personnes s'inquiètent pour elle et Rose Weasley en fait partie. C'est donc au Lac qu'elles vont discuter à cœur et esprit ouvert... En toute confiance et sincérité...]
@Shury


.....................................................





Dernière édition par Améthyste J. Ravenswood le Ven 27 Oct - 11:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
4ème année à Poufsouffle & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 104
✎ Date d'arrivée : 27/08/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 4éme année
✎ Profession: Aveugle à Poudlard & Chef Modo
✎ Inventaire: Matériel scolaire, Baguette Magique, Canne pliable enchantée, Plume à papote
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Mer 13 Sep - 0:29

Une blessure profonde et qui ne fermera jamais !Améthyste R. & Rose W.Des cris étouffés...
Une peur...
Des crampes...
Une présence étrangère...
Des sanglots...
Une vie détruite...
Des morts...
Un sort...

Je voudrais oublier tout ça... Mais la vie a voulu que mon cœur ne cesse de saigner comme si on me dévorait vivante. Tout semble résonner dans mon esprit comme un requiem de sons morbide et mort... Je voudrais ne plus entendre tous ces cris étouffés... Ne plus entendre ces sons qui ont à jamais gravé ma chair de leur malédiction...

Je voudrais...
Je voudrais...
Je voudrais...

Je ne sais plus ce que je voudrais. Je ne sais plus où j'en suis... Je ne sais pas ce que je vais devenir... Depuis ce fameux soir, je ne suis plus qu'une coquille vide. Je n'ai plus envie de rien... Je ne veux même plus aller en cours... Tout ça me fatigue... Je veux être seule mais je ne veux plus l'être... Je ne suis que contradiction... J'ignore si nous sommes en journée ou en soirée... Je suis allongée en silence dans mon lit dans le dortoir des filles de la maison Poufsouffle. Si Fawley traînerait dans le coin, j'aurais sûrement regretté le fait de rester ici au lieu d'aller en cours. Il est si... spécial... que j'ignore comment l'appréhender. Cependant, il reste le directeur de la maison et à ce juste titre, je dois le respecter. Je n'ai aucun préjugé sur lui et je ne suis pas pour en faire. Les yeux fermés, je laisse le temps passé sans me poser de question. Je ne peux plus vivre parmi cette communauté si particulière... si étrange... Pour eux, je dois être l'extraterrestre, l'étrangère qui n'a rien à faire ici.

Je me réveille en sursaut... je réalise que je me suis assoupie... Merde... ce n'est pourtant pas mon habitude. Regardant autour de moi, je réalise que je suis seule... je lâche un soupir et je me laisse retomber dans mon lit à baldaquin qui doivent en théorie être aux couleurs de la maison du Blaireau. Car oui, je suis répartie depuis plus de trois ans au sein de la maison la plus discrète. Je reste allongée un long moment avant de me lever. Même sans le don de vue, je sais me débrouiller seule. Attrapant ma canne, je finis par prendre mes affaires d'hiver car il ne fait pas chaud dehors. Heureusement pour moi, la salle commune n'est pas située dans les tours du château car ce serait encore un coup à se perdre.... Une fois de plus... Marchant à mon rythme, je finis par quitter le dortoir puis la salle commune en direction du hall d'entrée. Je priais silencieusement pour ne croiser personne de mon année ou pire encore mon directeur de maison... Ce ne serait vraiment pas le moment.

Mon sourire à laissé place à un visage triste. Ma bonne humeur a laissé place à un visage fatigué. Je marche lassée, blasée, fatiguée... Ressemblant presque à un zombie... Passant alors les portes d'entrée du château, le froid mordant semble me réveiller. Juste semblant. Me couvrant le mieux possible, je me rends vers le lac en silence. Je voulais remettre de l'ordre dans les idées. Et rien ne mieux qu'une mise au point avec soi-même. Même si en réalité, c'est autre chose qui va probablement m'attendre. Respirant à plusieurs reprises à plein poumon, j'avais besoin de ce contact si particulier tandis que je finis par poser mes fesses sur un rocher au bord du lac. J'aimerais avoir la vision afin de pouvoir profiter de ce que je pourrais voir. Mais je ne peux que me contenter de mes oreilles, mon toucher et des autres sens de la vie... Je reste silencieuse avant de sentir de nouvelles larmes qui se montrent... J'ai honte de pleurer mais je ne peux rien empêcher. C'est plus fort que moi... Il ne me reste plus qu'à prier pour que personne ne me voit...

©️ 2981 12289 0

.....................................................





Dernière édition par Améthyste J. Ravenswood le Lun 2 Oct - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serdaigle, Préfète & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 187
✎ Date d'arrivée : 08/07/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: Baguette, livres de cours, Naël
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Jeu 21 Sep - 19:30

Si loin... Mais... Si proche × feat. Améthyste

Malgré le temps glacial de ce mois de mars, Rose avait décidé de sortir prendre l’air près du parc. La jeune femme avait une heure de libre et elle avait bien besoin de respirer et même surement de pleurer un bon coup tranquillement. Après tout personne pars ce froid n’irait au bord du lac, surtout avec la neige qu’il y avait. Oui la demoiselle avait besoin de solitude. Elle avait croisée sa mère un peu plus tôt et leur conversation avait été comme d’habitude depuis quelques temps, houleuse. Hermione reprochait à sa fille de ne pas en faire assez comme souvent.

Celle-ci lui avait rabâchée qu’à son époque, elle était sur tout les fronts et major de promo. En gros Rose n’en faisait pas assez, comme d’habitude depuis des années pour sa mère. Rose avait serrée les dents, les yeux baissés et n’avait strictement rien dit et était partie alors que sa mère lui sommait de revenir.

Quand sa mère comprendrait-elle le mal qu’elle lui faisait ?  Rose se posa la question alors qu’elle arrivait près du lac. Finalement les larmes ne sortirent pas. Secouant la tête tristement, la jeune femme remontât son écharpe au couleur de Serdaigle. La jeune femme était fatiguée des attentes monstres de sa mère. Un frisson la traversa quand elle pensa au jour ou elle lui avouerait qu’elle sortait avec Célian. Merlin que serait sa réaction !

Rose souffla doucement de la buée sortant alors de sa bouche. La jeune femme s’était rapidement éloignée du château quand elle s’arrêta. Elle se mit alors assise à même le sol ses pieds jouant dans la neige alors que son regard se perdit au loin sur le lac. Rose ne suit combien de temps elle était restée assise là, pour seule compagnie sa tristesse. Quand enfin, la jeune femme commença à ne plus sentir ses doigts, elle décida de se relever. Alors que le soleil commençait doucement à décliner, Rose transit de froid ne décida pourtant de ne pas rentrer de suite.

La jeune femme marcha encore un peu, le froid anesthésiant toujours un peu plus ses sentiments. Pourtant la demoiselle s’arrêta soudainement. Des pleurs. Oui Rose était sur d’en avoir entendu près d’elle. Après tout il n’y avait jusque là que le silence qui l’accompagnait, alors forcément, des pleurs s’entendait bien.

C’est ainsi que quelques mètres plus loin, Rose aperçu une forme tremblante sur un rocher. Plissant les yeux, la jeune femme comprit vite de qui il s’agissait. Sur ce rocher en pleurs se trouvait Améthystes. Rose la connaissait et l’appréciait tout particulièrement. La demoiselle trouvait souvent place à ses cotés à la bibliothèque depuis quelques années. Qui plus est Rose n’hésitait jamais lorsqu'il était question de l’aider. Tout comme son petit Alec, mais là n’était pas le sujet.

Elle s’approcha alors doucement de la jeune fille. En silence et sans qu’Améthyste ne le remarque, Rose ouvrit ses bras et entoura la forme tremblante qu’était Amé de ceux-ci. Alors que la demoiselle sursauta, Rosie la serra fortement contre elle. « Pleure si tu as besoin ma belle, ne t’inquiète pas je reste avec toi, laisse aller.»

Et c’est ainsi que la jeune Poufsouffle, s’accrocha à Rose, alors que celle-ci lui caressait doucement la tête, lui laissant le temps...


code by lizzou × gifs by tumblr

.....................................................


"After all this time, Always…"  
~Rose × Célian~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
4ème année à Poufsouffle & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 104
✎ Date d'arrivée : 27/08/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 4éme année
✎ Profession: Aveugle à Poudlard & Chef Modo
✎ Inventaire: Matériel scolaire, Baguette Magique, Canne pliable enchantée, Plume à papote
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Dim 24 Sep - 16:06

Une blessure profonde et qui ne fermera jamais !Améthyste R. & Rose W.J'ai honte... Et pas qu'un peu... Je voulais oublier cette douleur qui me tiraille encore la poitrine... Comment ne pas maudire mon anniversaire après ce qui s'est passé ? Je ne sais plus... Je voudrais retourner en arrière pour éviter que cela n'arrive jamais. Je me disputais souvent avec eux mais je n'aurais jamais imaginer que les perdre serait aussi douloureux. Mes larmes coulèrent sans que je ne puisse m'arrêter. Comme si je perdais le contrôle de tout. Mais ici, dans ce château, je perdais souvent le contrôle et il n'y a qu'une seule chose que je ne pourrais jamais contrôler : mon handicap. Tremblotant sur mon rocher, je ne fais que sangloter. La seule chose que je sache faire depuis mon retour à Poudlard. Et cette attente est trop longue... Une torture... Qui a fait ça ? Même moi, je l'ignore mais j'étais tellement tétanisée que je me demande encore comment j'ai fais pour ne pas crier ou hurler. Tout s'est passé si vite et j'ai l'impression de les entendre encore hurler. Non. Pas ça...

Tout est encore trop récent pour que je puisse oublier et je n'oublierais peut-être jamais cette soirée pour mon quinzième anniversaire. Je ne sais même pas où je vais habiter pendant les grandes vacances. En Orphelinat ? Oh non, pas ça. Je ne veux pas y aller. Puis quelque chose me touche, m'enfermant dans des bras. Je sursaute et je ne voulais pas de pitié. Mais je n'avais pourtant pas la force de rejeter ses bras. Je me crispe sous le contact sans rien dire et j'étais bien trop occupée à pleurer pour dire quoi que ce soit. Puis j'entends sa voix pour la reconnaître. Je prends alors le temps de la nommer en un murmure étouffé.

« - Rose... »

Oui, je connais Rose. On se retrouvait souvent à la Bibliothèque avant que je ne parte chez mes parents pour les vacances de printemps. A l'époque, je pensais que je passerais de bonnes vacances avec mes parents et que je fêterais joyeusement mon anniversaire. J'ignore si elle est au courant de ce qui s'est passé mais mon état parlait pour moi. Et puis, j'ai eu écho du fait que cela soit apparu dans la Gazette des Sorciers à mon retour... A savoir la semaine d'après. Ce sont les Aurors qui m'ont ramené ici après m'avoir trouvé chez moi près du corps de mes parents silencieuse. Je n'avais pas encore réalisé ce qui s'était passé mais là, tout semblait me retomber dessus d'un coup net. Je m'accroche alors à elle et je pleure à chaude larme. Je me sentais en sécurité pour une fois. Je ne me voyais pas continuer à vivre sans eux... Ils étaient tous pour moi et je suis maintenant orpheline. J'ignore ce que le ministère prévoyait pour moi à la suite du décès de mes parents et il n'est pas impossible que je sois obligé de me rendre au Ministère de la Magie pour en savoir plus mais je craignais ce qu'on pourrait me dire là-bas...

J'ai mis plusieurs dizaine de minutes avant de parvenir à me calmer. C'est trop d'un coup et je reste tout même accroché à mon amie qui me soutien encore malgré ces propres soucis. Car comme tous le monde, elle doit en avoir... Même si habituellement, je pense aux autres, là, ce n'est pas le cas et je ne trouve plus la force de lutter contre ma propre douleur. Elle me transperce les entrailles et j'ai comme l'impression de me faire ronger de l'intérieur. Je finis par lentement glisser le long du corps de Rose pour finir sur le sol. Je me sens si impuissante, si fragile... J'étais perdue, j'étais apeurer. Une fois que je semble assise sur le sol, je parviens à souffler quelques mots à l'attention de Rose...

« - C'est si dur... »

©️ 2981 12289 0

.....................................................





Dernière édition par Améthyste J. Ravenswood le Lun 2 Oct - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serdaigle, Préfète & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 187
✎ Date d'arrivée : 08/07/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: Baguette, livres de cours, Naël
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Mar 26 Sep - 22:22

Si loin... Mais... Si proche × feat. Améthyste

Les bras autour du corps tremblant, Rose ne savait pas vraiment quoi dire face à une telle situation. La seule chose qu’elle pouvait faire était de caresser les cheveux de la jeune demoiselle en silence, remettant au loin ses propres tourments. Alors Rose fit ce qu’elle savait bien faire dans ses situations, elle patienta.

Améthyste semblait peut à peut tarir ses larmes, pourtant Rose pouvait encore sentir ses tremblements. La demoiselle repensa alors à toute les fois ou elle avait vue la jeune fille sourire, très nombreuses avant les vacances. Et c’est comme ça que Rose, caressant les cheveux de la jeune fille, se demanda si Améthyste retrouverais le sourire et réussirais à avancer dans le futur.  Un murmure la déconcentra. La jeune Poufsouffle murmura son prénom dans un sanglot.

« Je suis là, je ne bouge pas ma belle, prend ton temps. »

Un léger soupir sortie des lèvres de Rose, finalement ses soucis était bien mineur comparés à ceux de son amie. Pourquoi fallait-il que les hommes soit si cruels entre eux. La jeune femme avait vu les parents de son amie sur le quai lors du début des vacances, ils avaient l’air tellement chaleureux et aimant envers leur fille. Rose se demanda alors ce qu’allait faire Améthyste pour la suite. Etant mineur la jeune fille devrait être confiée à quelqu’un pour les vacances. Rose se promit que même si les discussions étaient houleuses avec sa mère, elle se devait d’aller lui en parler pour trouver une solution.

Améthyste venait de tomber à terre, après dix minutes de pleurs silencieux. Rose ne chercha pas à comprendre et glissa au sol à son tour. Assise à même le sol, face à la jeune Poufsouffle dont le visage était tordue de douleur. Rose l’entendit murmurer si mot si douloureux. Rose n’hésita pas à passer ses mains sous les yeux de son amie pour y essuyer les dernières larmes avant de poser son front contre le siens.

« Je ne dis pas pouvoir comprendre ta douleur Amé, je ne dis pas ressentir ce que tu ressens. Mais ce que je peux te dire c’est que quoi qu’il se passe ou se passera, je serais à tes cotés. Laisse moi t’aider si tu as besoin, ne restes pas seule, ma belle car tu ne l’est pas.»


Rose ferma les yeux, les mains toujours en coupe sur le visage de la jeune fille alors que leurs fronts restaient étroitement collés.


code by lizzou × gifs by tumblr

.....................................................


"After all this time, Always…"  
~Rose × Célian~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
4ème année à Poufsouffle & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 104
✎ Date d'arrivée : 27/08/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 4éme année
✎ Profession: Aveugle à Poudlard & Chef Modo
✎ Inventaire: Matériel scolaire, Baguette Magique, Canne pliable enchantée, Plume à papote
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Lun 2 Oct - 12:12

Si loin… Mais… Si proche…La mort tombe dans la vie comme une pierre dans un étang : d’abord, éclaboussures, affolements dans les buissons, battements d’ailes et fuites en tout sens. Ensuite, grands cercles sur l’eau, de plus en plus larges. Enfin le calme à nouveau, mais pas du tout le même silence qu’auparavant, un silence, comment dire : assourdissant. Améthyste J. Ravenswood & Rose Weasley Mles parents ont toujours été prévenants avec moi et ils ont toujours eu peur. Mais c'est moi qui ai peur en ce moment... Plus que tout. Je ne sais pas où je vais ni ce que je vais faire. Quitter Poudlard ? Non, c'est inconcevable... Retourner chez les Moldus ? Pour être enfermée dans un institut spécialisé ? Certainement pas... Ici, j'ai tous mes amis et c'est peut-être la seule chose qui me retient ici. Si on me les retire, je ne serais plus qu'une coquille vide. Lorsque je suis revenue par le train, j'étais loin de penser que je finirais par maudir mes vacances et pire que tout, mon anniversaire. Alors que cela était toujours l'occasion de se revoir, désormais, cette journée serait une journée de peine et de douleur. Car c'est exactement ce qui se passera... Je ne veux même plus en entendre parler...  Je ne peux peut-être pas voir mais je peux toucher mais aussi entendre. Et j'entends même mieux que n'importe qui au sein de cette école. C'est pour ça que j'ai sursauté d'ailleurs. J'étais tellement dans mes pensées que je n'ai pas entendu mon amie arriver. Mais heureusement pour moi, il ne s'agit pas d'une personne qui me veut du mal car je n'aurais pas eu la force pour lutter ou me défendre. Comme c'est le cas depuis mon retour. Je rester silencieuse et je ne vais même pas en cours.

Je ne sais plus où j'en suis. Je ne sais pas où je vais. Dans le monde Moldu, on dit qu'il n'est pas bon de modifier les repéres d'un aveugle et bien, autant dire que j'ai perdu de gros repére... Je suis à l'école mais pourquoi combien de temps ? Est-ce qu'on va me retirer ? Où vais-je aller pendant les vacances ? Toutes ses questions me travaillent depuis mon retour. Bien sûr, la pression est retombé et je dois encaisser le coup. Mais depuis cette fameuse nuit, je suis brisée et j'ai l'impression d'être ailleurs qu'à Poudlard. Cela me fait penser que je dois en parler avec mon psymage. Cela doit faire un moment que je ne l'ai pas vu et je devrais peut-être lui envoyer un hibou pour m'excuser de mon comportement. Mais je devais évacuer tout ça et il a fallu que cela arrive maintenant. Mes parents disaient souvent que en parler est un grand pas vers l'acceptation... Le temps va être long et je vais devoir me reprendre. Pour le moment, je suis assise par terre avec Rose près de moi. Je suis contente que cela soit elle plutôt que quelqu'un d'autre. J'aurais aimé que cela soit Scorpius mais je ne peux pas toujours demander après lui. Je ne sais pas ce que j'ai avec lui mais je me sens très proche et très complice. J'ignore pourquoi...Mais c'est Rose et je me sens aussi très proche de mon amie Serdaigle.

Ouvrant les yeux, je devais faire face à cette réalité qui n'était pas celle que je voulais, qui n'était pas celle que je voulais affronter. Puis je sens une main sur mon visage et je ferme les yeux. C'est celle de Rose qui vient alors essayer mes larmes qui ne cesseront peut-être jamais de couler. Mais cette douleur qui m'a transpercée le cœur depuis cette nuit maudite, je la ressens toujours et elle me donne l'impression de m'etouffer. Je reprends quelque peu ma respiration avec mon visage tiraillé par la douleur et je sens le front de Rose contre le mien. Je me sens soulagée mais pour combien de temps. Puis je l'entends me dire que même si elle ne comprend pas ma douleur, elle sera toujours là pour m'aider et pour moi. C'est dans ce genre de moment qu'on sait qui sont les vrais amis et il semblerait que Rose en fasse partie. Je ne vois pas mais je ressens et je sais qu'elle est honnête avec moi. J'essaie de sourire tristement mais c'est impossible. Trop tôt peut-être. Mes larmes se font alors silencieuses et ma voix étranglée se fait entendre.

« - Merci de ta présence et de ton soutien, Rose. Je ... »

Je devais chercher les bons mots, les bonnes phrases pour essayer de m'exprimer. Mais je devais en parler pour que cela aille peut-être mieux. Je ferme les yeux et je me replonge dans cette soirée. Tout se passait si bien et je ne comprends toujours pas comment cela a dégénéré ainsi. Je ne sais même pas qui a pu faire ça. C'est si flou dans mon esprit que je me repasse cette soirée en boucle comme si je revivais cette même journée.

« - J'ai cru mourir ce jour-là. Tout se passait si bien... Je... Je ne sais pas réellement ce qui s'est passé. Je ne me rappelle des cris de mon père et de ma mère sous le coup d'un sortilège. Je n'oublierais jamais cette formule... »

Je laisse les larmes silencieuses couler alors que je me rappelle de tout ça. Mes tremblements se sont calmés mais mon esprit est encore noyé dans mes souvenirs. C'est encore plus terrifiant de ne pas voir dans ce genre de cas et de s'imaginer tout et n'importe quoi. Je voudrais oublier cette soirée, je voudrais ne jamais me rappeler, je voudrais qu'ils soient encore là... La vie m'a appris qu'on a pas forcement ce qu'on veut. Puis dans un murmure, je souffle une réalité à mon amie.

« - J'ai peur... »

© YOU_COMPLETE_MESS

.....................................................



Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serdaigle, Préfète & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 187
✎ Date d'arrivée : 08/07/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: Baguette, livres de cours, Naël
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Jeu 5 Oct - 18:04

Si loin... Mais... Si proche × feat. Améthyste


Rose, le front toujours collé à celui d’Améthyste, patientait. La tête vide, ses soucis bien oubliés face à ceux de sa voisine, Rose avait mal, mal pour son amie qui n’arrivait à sortir de sa douleur et qui se laissait submergée. Elle avait entendu sa Directrice de maison en parler avec les Directeur de Poufsouffle. Cela n’étonnait pas la jeune fille, sa Directrice s’inquiétait pour tout le monde, une vraie mère. Rose savait donc qu’elle n’était pas la seule à s’inquiéter, mais qui réussirait à faire sortir Améthyste de sa torpeur ?

Rose sort de ses pensées en sentant des larmes couler de nouveau sur ses mains. Décollant doucement son front, le cœur de la jeune femme se serra en voyant le visage ravagé de larme de son amie. Quand celle-ci la remercia d’être là, Rose failli se mettre elle aussi à pleurer.

C’était injuste, pourquoi faillait-il que cette tragédie tombe sur Améthyste ! Bien sur, personne ne méritait cela, mais quand cela touchait des gens proche forcément tout le monde aimerait que ça n’arrive pas. Mordant dans sa lèvre pour ne pas se mettre à pleurer, Rose se concentra sur son amie dans ses bras.
Celle-ci perdait pied à nouveau plongée dans ses souvenirs et l’espace d’un instant Rose se demanda ce qu’elle devait faire.

« Je suis tellement désolé Amé, et je sais que même si ça ne semble pas énorme si tu as besoin de quoi que ce soit je serais là. Je ne pourrais pas t’aider à effacer cette scène de ta mémoire ma belle, cela c’est à toi de voir comment tu souhaite le gérer mais si jamais tu as besoin d’aide pour les cours, autre ou même d’un câlin il ne faut jamais que tu hésites à venir me voir. »

Respirant difficilement tout en essayant d’essuyer les larmes qui coulaient, Rose repris.

« Je ne peux pas effacer ta peine et je ne suis pas sur que je pourrais t’aider à la surmonter car peut être as-tu besoin de le faire seule mais je suis là, Scorpius et là, Alec aussi, donc appuie toi sur nous si tu n’y arrive pas okay ? »

Rose ferma les yeux un instant après sa tirade, Améthyste avait peur, cela se sentait très bien et la jeune femme se promis de réfléchir à un moyen d’aider son amie.

code by lizzou × gifs by tumblr

.....................................................


"After all this time, Always…"  
~Rose × Célian~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
4ème année à Poufsouffle & Modératrice
Féminin
✎ Parchemins : 104
✎ Date d'arrivée : 27/08/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 4éme année
✎ Profession: Aveugle à Poudlard & Chef Modo
✎ Inventaire: Matériel scolaire, Baguette Magique, Canne pliable enchantée, Plume à papote
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose] Jeu 16 Nov - 14:42

Si loin… Mais… Si proche…La mort tombe dans la vie comme une pierre dans un étang : d’abord, éclaboussures, affolements dans les buissons, battements d’ailes et fuites en tous sens. Ensuite, grands cercles sur l’eau, de plus en plus larges. Enfin le calme à nouveau, mais pas du tout le même silence qu’auparavant, un silence, comment dire : assourdissant. Améthyste J. Ravenswood & Rose Weasley Cela me fait si mal que je ne suis pas prête d'oublier cette soirée maudite. Je ne verrais plus mon anniversaire de la même façon. J'en viens même à ne plus vouloir le fêter du tout. Comment pourrais-je le faire avec la mort de mes parents le même jour. Et pourtant, une personne est là pour moi alors que je m'effrite comme de la poudre au fur et à mesure que le temps passe. Cette enquête... Elle est une véritable torture pour moi et j'ai l'impression d'avoir perdu mes repères. Tout s'est passé si vite. J'ai de précieux amis dont Rose fait partie mais je ne sais pas comment me tourner vers eux. Je n'ai pas pour habitude de leur demander de l'aide... Enfin, pas pour m'aider à retrouver mes repères... Mais elle était là... devant moi à me réconforter. Je me sens presque responsable qu'elle soit là et je m'en veux un peu. Tout c’était nouveau pour moi et je ne savais vraiment pas comment prendre le problème. Habituellement, je me reprends mais j'ai l'impression que quelque chose m'échappe. Même si j'ignore encore quoi.

Mais Rose était bien là pour m'écouter et pour me consoler. Elle est restée silencieuse le temps que j'ai la parole comme si elle n'osait pas m'interrompre. Je connais Rose depuis mes débuts ici et elle avait toujours été là pour moi. Mais je n'aime pas me savoir dépendante des autres. Seulement avec mon handicap, je réalise que je serais probablement toujours dépendante d'eux et cela me désole. Je ne peux pas faire mes devoirs sans eux, je ne peux pas lire sans eux... J'aurais voulu être indépendante mais je devais me faire à l'idée que ma non-voyance ne se guérira jamais. Mais ça, c'est une chose que j'ai toujours su. Cependant, je ne l'ai pas vécu de la même façon entre le monde moldu et le monde sorcier. Ici, je ne me sens pas du tout dans mon élément malgré que je sois dans le monde qui est le mien. Mes parents craignaient mes pouvoirs de sorcière et je leur avais promis de ne jamais m'en servir chez nous et j'ai toujours tenu parole. Mais aujourd'hui, ils ne sont plus là pour me guider et je dois essayer de reprendre ma vie en main. Mais comment faire ? Reprendre ma vie en main sans repère est réellement compliquée. Je reconnais que pour une fois, je n’aurais pas dit non à la possibilité de voir pour moins me temporiser et apprécier ce qui m’entoure.

Restant dans les bras de mon amie, je tente de me calmer mais je n’avais jamais eu autant de tristesse que maintenant. Je n’ai pas de frères et de sœurs et de ce fait, j’avais du mal à me dire que je vais finir dans un orphelinat et je ne veux pas aller là-bas. C’est déjà extrêmement difficile pour moi dans ces conditions alors imaginez dans un orphelinat… C’est alors qu’elle prend la parole et je l’écoute avec douleur. Elle semble avoir les mots pour me rassurer et me calmer. Seulement, je la regarde simplement avec mes yeux embrumés. Puis avec une voix tremblante, je devais lui dire la vérité.

« - Je ne sais pas comment gérer…  »

L’orphelinat me fait aussi très peur. N’étant pas majeure, je sais que je vais devoir vivre quelque part en attendant mes dix-sept ans mais je ne veux que des inconnus entrent dans ma vie, estimant que je leur dois tout. Je m’y refuse. Je suis peut-être aveugle mais quel orphelinat payerait pour une école comme Poudlard ? Aucun du monde moldu. Et puis, comment expliquer ça aux journalistes moldus… C’est impossible… Je secoue ma tête pour chasser cette idée. Pour moi, l’avenir était complètement flou…

« - Je ne vois pas d’avenir, je suis sans repère et je vais devoir vivre en orphelinat… Je ne veux pas y aller… Où vais-je vivre maintenant ? Je n’ai plus que Poudlard mais elle est fermée pendant les vacances d’étés »

Ma peur est toujours là. Sa présence me rassure et m’apaise. Sa simple présence. Je ne suis pas du genre à me plaindre mais là, je déborde et tout me dépasse. J’ai l’impression de ne plus rien contrôler. C’est difficile d’avoir une vie tranquille qui vient soudainement être chambouler. Et je n’ai personne pour être mon tuteur légal, ce qui me bloque réellement. Je suis peut-être une née-moldue mais je n’appartiens pas à cet univers. Ma vie est dans ce château même si je suis une élève en grande difficulté.

© YOU_COMPLETE_MESS

.....................................................



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Si loin... Mais... Si proche [Rose]

Revenir en haut Aller en bas
Si loin... Mais... Si proche [Rose]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rose S. Petrova ϟ Sveltana K. A. J. Petrova mais appelez moi Rose.
» Dans les contes de fées, le loup n'est jamais très loin, mais chez moi? (PV Scott)
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Extérieur de Poudlard :: Le Lac-
Sauter vers: