Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Ven 10 Juin - 21:07

Tell me you love me
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water. Δ Roman Payne

J'avais reçu ce matin un mot sur ma table de travail. Je m'étais assise surprise avant de déplier le petit papier. Je reconnu immédiatement l'écriture de Scorpius Malfoy. Son écriture soignée et légèrement penchée, je la connaissais bien vu le nombre d'heures que j'avais passé à travailler avec lui à la bibliothèque. Je souris quand je vus que c'était un rendez-vous au lac cette après-midi. J'avais la chance de ne pas avoir beaucoup de cours le vendredi après-midi, j'avais seulement mon entraînement de quidditch en fin de journée.  Je cherchai alors du regard le beau blond avant de lui faire un sourire et de hocher positivement la tête en le voyant m'observer. Toute la journée Ivory s'était gentiment moqué de mon sourire niais et avait été sans doute aussi surexcité que moi. Rose, elle, avait été très contente pour moi et n'avait pas arrêté de vouloir en parler à Célian. Je le lui avais formellement interdit, il ne manquerait plus que le cousin le sache. Je ne sais pas pourquoi mais qu'il me donne rendez-vous seule au lac avait quelque chose de spécial. Nous nous retrouvions souvent ensemble mais c'était soit pour les cours, pour étudier ou pour passer du temps avec nos amies en commun. Je m'étais presque sentie nerveuse. J'avais donc enfilé une robe bleue claire pour m'aider à lutter contre la chaleur de l'après-midi. je me suis donc ensuite dirigée vers le lac.

Je marchais calmement, mais j'étais réellement impatiente de me retrouver seule avec lui en-dehors du château. Cela faisait quelques semaines que je m'étais décidée sur la nature de mes sentiments envers Scorpius. Il avait une place importante dans mon coeur et était devenu quelqu'un d'important pour moi, il était devenu presque une drogue. Je ne pouvais jamais rester trop loin de lui. J'arrivais à peu près a  notre endroit de rendez-vous. il était déjà là. Il me tournait le dos. Tout d'un coup, un stress m'envahit. Je m'approchais calmement regardant au passage le lac immense qui avait l'air très accueillant avec toute cette lumière qui l'illuminait. J'aimais beaucoup cet endroit, avec juste les pins et les autres arbres qui entouraient l'entendu d'eau, il était tellement agréable de se balader ici. Je souris avant de poser ma main sur l'épaule de Scorpius, le faisant se retrouver. « Hello Scoprius » dis-je doucement, plantant mon regard dans le sien. Je voyais que sur ses lèvres se dessinaient le même sourire. Je le questionnai alors calmement « comment vas-tu, on n'a pas vraiment eu le temps de se parler aujourd'hui ». J'espérais tellement de ce moment, je m'étais imaginé tant de choses. Cependant, à cet instant, tout avait disparu. Plus aucun plan, plus une phrase préparée à l'avance. C'était presque mieux, je pouvais laisser les choses aller comme elles le devraient et prier pour ne pas dire une bêtise.


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard, Capitaine & Batteur
Masculin
✎ Parchemins : 328
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Ven 10 Juin - 22:45


Tell me you love me ~BY Rosalie
Dans mes rêves, tu me dis que tu m'aimes et je te murmure au creux de ton oreille je t'aime ~


À l'aide de Célian et Rose, j'avais réussi à savoir pourquoi je réagissais comme ça en la présence de Rosalie.
J'étais tout simplement amoureux de cette fille, tout simplement fou de cette Gryffondor je ne savais pas ce qui m'effrayait le plus.
Aimer une fille pour la première fois de ma vie autre que ma mère ou alors aimer une Gryffondor mais surtout une née-moldu. J'entendais déjà de là les hurlements de mon grand-père et les cris de joie de ma mère quant à mon père, lui me faisait moins peur car je savais qu'il ne voulait que mon bonheur.

Ce matin après de longues hésitations, je me décidais à tout lui avouer sous la pression de Rose qui menaçait de faire rencontrer à Rosalie d'autres garçons. Je lui avais donc envoyé une missive.
J'espérais qu'elle accepte, alors pendant tout le temps où elle lisait le mot je la regardais stresser, vous imaginez un Malefoy stresser vous ? et bien rigoler bien de moi, car si elle refusait cela je pourrais mourir de chagrin, je la voulais et l'aurais, fois de Malefoy !!

D'un coup je la vis me faire un sourire et hocher la tête d'un signe affirmatif je sentais mon corps cogner dans ma poitrine sous la nervosité qui me prenait à cet instant, je ne savais pas comment lui annoncer mes sentiments .
Est si elle rigolait ? Ou qu'elle se sauvait en courant ? Non Rosalie n’était pas comme ça, elle était mon amie avant tout et si mes sentiments n’étaient pas réciproques elle me le dirait, j’espérais juste ne pas lui montrer à ce moment là que je serais blessé .

Je me dépêchais de sortir de mon cours à la fin de l'heure, et je courus parler à Célian pour lui demander conseille, ce qui ne me servit pas énormément car monsieur me disait juste de foncer ce qui m'avait fait souffler de désespoir.
Je passais la journée auprès de mon cousin à me détendre et quand il fut l'heure d’aller à mon rendez-vous le stresse me reprit de plus belle, heureusement que Célian me réconfortait en me disant qu'elle allait être folle de joie, car sinon je pensais que je n'aurais pas été la retrouver.

Je m'étais habillé de mon pantalon noir et de ma chemise blanche entre ouverte et je partis en direction du lac, arrivé sur place je remarquais que j'étais seul, je soupirais de soulagement je pourrais peut-être calmer les battements de mon cœur.
Après quelques minutes, Rosalie arriva, dès qu'elle s'approcha de moi je restais bouche baie devant elle, elle portait une jolie robe bleue qui faisait ressortir ses magnifiques yeux  et elle était tout simplement magnifique.
Dès qu'elle ouvrit la bouche, je reçus un simple frisson face à sa douce voix et je me dépêchais de lui répondre, peut-être un peux trop vite à mon goût.

«Salut Rosa , Je vais bien et toi ? Oui c'est vrai que l'on n'a pas eu le temps de se voir aujourd'hui. »

Je me mordis la langue je parlais trop et surtout trop vite …. C'est bon je commençais à paniquer face à elle.

«Merci d'avoir accepté de venir, je dois vraiment te parler alors tu as quelqu'un dans ta vie ? »

Mais quel imbécile je fais ! Pourquoi je lui demandais ça moi ! Je baissais la tête suite à mes connerie .

copyright acidbrain


Dernière édition par Scorpius Malefoy le Dim 12 Juin - 16:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Sam 11 Juin - 11:46

Tell me you love me
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water. Δ Roman Payne

Je n'avais pas recrois Scoprius de la journée, je m'étais même demandé si il m'évitait. Peut-être voulait-il me dire qu'il ne voulait plus traîner avec moi ? Je commençais à me faire beaucoup trop de scénarios, du pire au meilleur. Scoprius était un fils d'une grande famille, il avait toutes les raisons de ne pas vouloir rester à mes côtés sachant que son grand-père m'exécuterait avant que je puisse lui avouer mes sentiments. Rose m'avait abandonné pour rejoindre Célian. Celle-ci avait l'air de savoir ce qu'il se passait, mais elle refusait catégoriquement de me dire quoi que ce soit. J'avais presque été en colère. Rose connaissait mes sentiments pour Scorpius alors pourquoi ne pas me dire à l'avance ce qu'il voulait me dire ? J'avais vite mis ma petite jalousie de côté pour écouter les conseils de mes amies. Elle m'avait même conseillée d'être la plus belle possible, comme ça peu importe ce qu'il voudrait me dire, il comprendrait ce que je valais. J'avais trouvé cette réaction un peu égocentrique, mais j'y avais trouvé mon compte : je voulais lui plaire, pour qu'il ressente peut-être ce que je ressentais. J'avais enfilé donc ma robe bleue en espérant qu'elle lui plaise et que surtout qu'elle fasse son petit effet.

Quand je suis arrivée au lac, Scoprius avait l'air terriblement nerveux. Je ne pouvais m'empêcher de rester bloqué sur son corps. il avait enfilé un pantalon noir et une chemise, on aurait dit qu'il allait à une fête officielle. il était parfait. Quand mon regard se plongea dans le sien je vis qu'il me regardait de la même manière que moi, il étaya aussi fasciné. Scorpius avait toujours été un garçon élégant, il portait l'uniforme à ravir. Cependant, il était beau au point que des hommes aurait pu devenir gay pour lui. La tension entre nous deux était forte, nos corps s'attiraient l'un l'autre. J'avais beaucoup de mal à résister à l'envie de l'embrasser, de tout lui dire, de tout lui avouer. Je m'étais promis d'être douce, de paraître détachée, mais j'avais oubliée toutes mes promesses. comment vouloir être distante avec ce garçon aussi charmant. J'avais passé des semaines à tomber amoureuse de sa personnalité, de son sourire, de son côté attentif, mais je venais de tomber amoureuse de ses yeux, de son visage, de tous les atomes qui le composent. Je souriais doucement quand je vis que mon Apollon était aussi nerveux que moi et surtout quand il parla aussi vite qu'une flèche. Je pris sa main dans la mienne, la caressant légèrement « Pourquoi tu es si nerveux ? respire » dis-je doucement, comme pour ne pas l'effrayer.

La tension avait été forte toute la journée, alors quand Scoprius me demanda si j'avais quelqu'un, on peut dire que mon rire fut dure à retenir. Je ne voulais pas qu'il se vexe, mais j'évacuais tout mon stress. On peut dire qu'il était frontal sur ce coup. Je lui souris avant de lui répondre « On peut dire que c'est direct Scorpius »riais-je « Nan... je n'ai personne, j'ai toujours eu personne » soufflais-je presque mélancolique. J'avais peur que Scorpius, lui, est eu des milliers d'aventures, même si cela ne lui ressemble pas, j'étais effrayée.


© GASMASK
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard, Capitaine & Batteur
Masculin
✎ Parchemins : 328
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Dim 12 Juin - 17:00


Tell me you love me ~BY Rosalie
Dans mes rêves, tu me dis que tu m'aimes et je te murmure au creux de ton oreille je t'aime ~


Alors que je me mordais la joue sous ma question stupide je me sentis paniquer est si elle disait oui . Est si elle m'annonçait qu'elle aime quelque . Non Rosalie m'en aurait parlé enfin je pense… D'un cou tellement pris dans mes pensés je sursautai quand ma main rentra en contact avec la sienne, elle venait de prendre ma main dans la sienne et me la caresser doucement je sentis un frison me parcourir mais ne laissai rien paraître . 
Alors qu'elle me dit de me calmer car elle sentit que j'étais nerveux je l'entendis rire et me dire qu'elle n'avait jamais eux personne dans sa vie avec un vissage triste, je sais que je ne devrais pas ressentir cela mais je fus pris d'un énorme soulagement mais surtout je fus pris d'une joie que je n'avais jamais connue . 

Je sais que c'est égoïste de ma part d’être heureux que la fille que j'aime ne sois jamais sortie avec quelqu'un alors qu'elle se sentait mal pour ça, mais que vouliez-vous, j'aimais à penser que je serais peut-être son premier petit ami et surtout son époux… Bon, je m'emballe un peu beaucoup même, mais jetait raide dingue de cette fille aussi belle qu'un diamant à mes yeux.
De ma main libre, je lui caressai la joue, je me doutais qu'elle dût être étonnée, car je ne m’étais jamais permis un geste comme son à son égard, alors que je lui caressai la joue tendrement mon regard tomba sur sa jolie lèvre toute rose et je me battis avec ma conscience pour ne pas l'embrasser sur-le-champ.
Au lieu de ça, je la fixai droit dans les yeux et lui souris avec toute la douceur que je fus capable, tout cela était nouveau pour moi


« Je ne veux pas que tu aies honte Rosy, je trouve ça honorable de ta part à ne pas être comme toute, c'est fille qui va à droite est à gauche.»

Tout en lui souriant encore, je me recule un peu d'elle et me, mais à fixé le lac gêné de mon geste, cette fille me changeait complément quand j’étais avec elle a cru que l'amour rendait faible comme disait mon grand-père .

«Ce que je ne comprends pas comment un garçon ne peut ne pas vouloir de toi ? Tu es tout de la fille parfaite, drôle, gentille, à l’écoute, intelligente, un peu folle mais surtout magnifique, ils sont complément idiot de pas te voir réellement. »


Alors que je fessais tout pour qu'elle ne voie pas mes yeux sous la gêne de me dévoiler comme ça, je remarque qu'elle tient toujours ma main et je baissai la tête pour fixer cette petite main qui épousé parfaitement la mienne, dans un murmure, je me surpris à lui révéler la seule chose que je ne voulais pas qu'elle sache.

«Déjà la première fois que je t'ai vus en premier année je sa trouvée très belle, mais surtout très intelligente, je voulais venir te parler mais je n'avais que 11 ans sont tout le monde parlés en haine de moi à cause de mon nom je n'est pas osé . Mais tu étais vraiment la plus belle à mes yeux cette année-là. »


Alors que je pris conscience de ce que je venais de dire, je me figeai, merde, je venais de lui avouer que je la regarde depuis sa première année comment ne pas passer pour un fou ! En plus d’être un débile congénital en sentiment, il faut aussi que je sois le plus con des mecs pour partir sur un autre sujet quand je veux justement lui avouer que je l'aimais… Je risquai un regard vers elle qui pour la première fois de ma vie fut timide, j’espérais qu'elle ne le prenne pas mal, car je ne voulais surtout pas la perdre à cause de, mais bourdes inutiles.


copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Dim 12 Juin - 19:52

Tell me you love me
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water. Δ Roman Payne

Le vent sur mon visage me faisait frémir. La chaleur enflammait ma peau. L'eau clame résonnait et dispersait une odeur de pins redoutable. Je ressentais tout d'une manière si étrange. Son doigt sur ma joue ne faisait que brûlait ma peau à chaque passager. Ma main dans la sienne était le seul pilier qui me restait. Je menaçais déjà de m'éffondrer pourtant mon corps ne faisait que commençait à s'échauffer. Les sensations, les ressentis, tout était amplifié d'un moyen mystérieux. Il avait une vision si belle de la mienne. Il me voyait de la façon dont j'aimerais que tout le monde me voit. Il ne me trouvait pas que belle, il ne disait pas « bonne » de façon vulgaire comme les autres le font. Il énumérait mes qualités internes. Je crois que mon cerveau avant déjà des difficultés à répondre. Mes joues rougissait à une allure fulgurante, cela m'effrayait qu'il voit quel secousse il entrait dans mon corps. Je répondis rougissante, en essayant de contrôler comme je le pouvais mon bégaiement « merci » soufflais-je ne savant comment répondre correctement. j'aimais qu'il prenne le fait que je n'ai jamais eu personne dans ma vie comme une qualité. « je n'ai jamais cherché à avoir quelqu'un, surtout qu’avant je n'étais pas vraiment celle à qui les garçons s'intéresse. »

La distance qui ne fit que s'agrandir entre nos deux corps enflammait me fit l'effet d'une lame froide. Pourquoi s'éloignait-il ? Le mettais-je mal à l'aise ? Je ne lâchais pas pour autant sa main. Il manquerait que notre dernière attache code pour que mes jambes se dérobent sous mon poids. Scoprius posait des questions idiotes. Si je ne plaisais pas c'est que je n'ai jamais été dans les critères de beauté conventionnelle, je n'ai jamais été sexy. Enfin ma condition physique c'était amélioré, mais tout simplement je préférais un garçon qui ne me cherchait pas mon corps, mais pour mon esprit. À quoi bon être dans les bras d'un homme si celui-ci ne vous aime pas ? Pour oublier ? Pour ne pas se sentir seul. C'était une vision fade et sombre de ce que pouvez apporter la vie. Je répondis calmement, mon regard rivé sur son dos et ses épaules contractées « Merci, mais les garçons qui me regardent aujourd'hui me voient comme un rapport sexuel amusant pas comme une personne c'est pour cela que je ne cherche pas à avoir quelqu'un à n'importe quel prix ».

Son regard sur nos mains électrisa ma peau. Nos mains dessinaient une vision de perfection. Ses doigts enroulaient autour des miens les protégeaient. Mon pouce sur sa paume qui la caressait dégagea une énergie dans nos corps communs. Depuis quand le lac pourtant glacial dégage une chaleur accablante. Mais mon corps s'enivra définitivement aux paroles du jeune homme. Il avait toujours vu en moi une jolie jeune fille alors que même moi je ne la voyais pas. Il n'avait ni jugé et ne s'était pas arrêté à ce qu'il pensait voir. Je n'osais plus parlé. On m'avait psi ma voix, mon souffle et mon coeur. je ne respirais plus, j'entendais juste mon sang continuer à pulser alors que pourtant mon coeur était si léger que je ne le sentais plus entre mes poumons. J'avais réussi à rendre timide Scorpius Malfoy. Quel sort lui avais-je donc jeté ? Mes mots ne répondent plus à mes désirs, j'exprimerais donc ma passion d'un autre moyen. Je me rapprochais du jeune homme. Chaque pas me rendait si légère que je me serais envolé. La tension augmentait en flèche. Ma main dans son cou. Mon coeur rate un battement. Il tourne son visage vers le mien surpris. Mon esprit, ma raison, plus rien ne répond, je suis possédée par mon coeur et ses désirs. Alors, sans réfléchir je collais ses lèvres sur les miennes. Il ne reste plus rien, je vole.


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard, Capitaine & Batteur
Masculin
✎ Parchemins : 328
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Lun 13 Juin - 18:47


Tell me you love me ~BY Rosalie
Dans mes rêves, tu me dis que tu m'aimes et je te murmure au creux de ton oreille je t'aime ~


Alors que j'avais toujours mon regard rivé sur sa main dans la mienne je l'entendais me parler. Elle m'expliquait que les autres garçons ne la voyaient uniquement comme un objet sexuel, je serrais les dents pour éviter la colère que je ressentais face ça.
Comment pouvait-on prendre une fille comme un objet sexuel ? Cela me dégoûtait, heureusement que les personnes dont elle me parlait ne se trouvaient pas face à moi, car je crois que père ne m'aurait pas pardonné si je me serais battu.

Alors que je ruminais ma colère face aux comportements de ses idiots, je sentis une braise d'aire passait dans mes cheveux et je fermais les yeux quelques instants et je réfléchis à une solution de lui avouer mes sentiments.
Je n'avais pas reçu des coups par Rose et Célian ne m'avait pas poussé pour rien, Merlin j’étais un Malefoy et un Malefoy n'était pas intimidé s'il voulait quelque chose, il l'avait et point.

Alors pourquoi là je n'arrivais pas à dire quoi que ce soit ? Pourquoi j'ai l’impression que plus les minutes passaient et plus je m’enfonçais seul dans mes conneries ? Tout cela me désespérait à vrai dire, je devais y arriver !
Alors que j’étais dans mes pensées, je sentis Rosalie mettre sa main dans mon cou, je la regardais étonner que faisait- elle ? Je sentis ma respiration devenir plus rapide sous son action, voulait-elle me rendre fou ? Je tombais dans ses yeux bleus et me perdis dedans, plus elle se rapprochait, plus mon cœur s'emballait merlin ait pitié de moi je ne pourrais pas tenir longtemps sans goûter à ses lèvres roses et pulpeuses.

D'un coup, sans que je ne comprenne quoi que ce soit, je sentis ses lèvres sur les miennes, j’écarquillais les yeux sous la surprise que ça soit elle qui m'embrasse, mais je me repris rapidement et  je fermais les yeux pour en profiter .
Ce fut le plus merveilleux des baisers que je n'avais jamais reçus dans ma vie, il était doux et chaud, sucré et humide. Je sentis mon corps devenir chaud au point que je n'arrivais plus à réfléchir.
Je passais une de mes mains derrière sa nuque pour la rapprochait de moi et l'autre autour de sa taille tout en jouant avec sa lèvre inférieure, je me retins même de pousser un gémissement de plaisir de sentir enfin ses lèvres et je respirais son odeur que j'adorais par-dessus tout.
Alors que je reculais pour reprendre mon souffle j’ouvris mes yeux pour tomber dans son regard je lui souriais heureux, oui j’étais heureux de l'avoir pour moi enfin j’espérais qu'elle m’ait embrassé car elle m'aimait aussi même si je ne lui ai toujours rien dit sur mes propres sentiments.

«Euh...Wouaaa »

Toujours en la fixant je passais l'une de mes mains sur sa joue et lui caressais tout en lui souriant à la Malefoy, mais cette fois chargé de tout l'amour que j'avais pour elle, je devais lui dire lui faire au moins comprendre qu'à mes yeux elle n’était pas un objet mais belle et bien la fille que j'aimais.

«Écoute Rosy je...tu es vraiment la fille parfaite tu le sais ? Je sais que je ne suis pas le garçon parfait mais depuis que je t'ai rencontré je n'arrive plus à être moi même tu m'as ensorcelé. Je sais c'est con dit comme sa mais c'est vrai que m'as-tu fait ? Dès que je ne te vois pas je te cherchais du regard et quand tu es là tu es la seul qui compte … Je t'.. »

Les mots se bloquaient dans ma gorge, pourquoi je n'arrivais pas à lui dire ? Pourquoi je n'arrivais pas à lui dire ses 3 mots qui pourtant sont tellement vrais ? Je baissais le regard face au siens et soupirai :

«Tu sais je suis un Malefoy les sentiments et moi ça fait deux voir même trois, je ne me suis jamais intéressé au fille enfin ça serait mentir dire que je ne les regardais pas mais je ne suis jamais tombé amoureux et je ne suis pas le genre à étaler mes sentiments toutes les deux secondes et surtout je peux te promettre que si mon grand père me verrait à cet instant je serais probablement enfermé dans ma chambre à vie alors heureusement que ce n'est pas mon père. Enfin ce que je veux dire c'est que je crois enfin non je suis sur que je suis amoureux de toi, je ne sais pas si cela est réciproque mais si cela ne l'est pas je ne veux pas perdre ton amitié car Rosalie Collins je t'aime . »

Je n'avais toujours pas relever la tête après mon monologue et je n'avais surtout pas le courage pour la première fois de ma vie je venais de me mettre a nu mes sentiment devant une fille et j'avais peur. Oui un Malefoy avoir peur quelle ridicule mais la je ne voulais surtout pas perdre la seule fille dont j’étais amoureux . Dans un murmure je me permis de lui dire une dernière fois ce que je voulais qu'elle comprenne mais surtout j’espérais qu'elle ne me repousse pas sous peine de devoir rester enfermer dans mon dortoir à vie.

«Je t'aime Rosalie et si cela est réciproque j'aimerais que tu faces un bout de chemin avec moi ... »

ça y est, les dés était j’étais à elle de choisir, mais peu importe ce qu'elle déciderait je ne l’abandonnerais jamais car elle était devenue mon monde à l'instant ou mon regard avais croisé le sien .

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé] Lun 20 Juin - 19:15

Tell me you love me
She is free in her wildness, she is a wanderess, a drop of free water. She knows nothing of borders and cares nothing for rules or customs. 'Time' for her isn’t something to fight against. Her life flows clean, with passion, like fresh water. Δ Roman Payne

Scorpius était un gars doux et très surprenant. On ne pouvait pas ignorer les rumeurs et celles sur sa famille et ses origines fusaient dans le château. Cependant, il s'avérait toujours surprenant par son attitude. Le tableau que l'on peignait de sa famille et si sombre, si dur, qu'il serait surprenant quel descendent doux cette famille a produit. J'avais appris de Rose que le père de Scorpius avait une réputation de casanova à notre âge. Cette remarque était dure à croire quand j'observais la mâchoire de Scorpius se contracter en pensant à ses élèves qui me voient comme un objet sexuel. Beaucoup d'élèves qui ont grandi dans des familles aux idéologies sombres considèrent que les filles de mon sang mériteraient d'être des filles de joies au service de ces vénérables maîtres aux sang purs. Je sentais une pression étrange sur les épaules de Scorpius. Il avait l'air terriblement stressé, mais c'était impossible de deviner pourquoi. À cet instant, si proche de mon but final, je devrais être la seule personne anxieuse de nous deux. Après tout je m'apprêtais à me jeter dans la fausse du loup. Le vent me brûlait la peau au lieu de la rafraîchir, les sons étaient beaucoup trop amplifiés. Pour peu j'aurais presque entendus mon coeur battre, car apparemment celui-ci avait décidé d'organiser un petit concert privé sans me prévenir. je pense que même Scoprius pouvait l'entendre.

Son visage n'avait jamais été aussi proche du mien. Nous nous portions parfois des marques d'affections l'un à l'autre, mais celle-là s'arrêtaient bien souvent trop tôt. Un bras autour des épaules; des cheveux ébouriffés, parfois même dans nos jours de chances un bisou sur la joue, mais bon dieu mon coeur réclamait plus. Voir ses yeux bleus si proche des miens, sentir sons souffle mentholé sur mon nez, voir ses lèvres qui appelaient à la damnation. Toutes ces choses m'appelaient à combler la distance qui nous séparait encore. Puis mes doigts caressaient doucement son cou. L'angoisse m'avait pris quand je ne sentis pas Scorpius me rendre mon baiser. Mais celle-ci disparais vite en sentant que le jeune homme se reprenait en main et décidait enfin de s'immoler comme l'homme que j'aime. Son baiser était étrange. Il était froid et pourtant si gourmand et humide. Sa poigne était forte et virile, pourtant il me prenait dans ses bras pour me donner de la douceur et de l'amour. Mon cerveau craquait à cet instant, plus rien ne répondait. Je m'éloignais alors légèrement de lui pour récupérer mon souffle car tout l'air de mes poumons avait décidé de s'envoler s'en doute avec tous mes doutes. Mon sourire était immense, mes yeux lumineux, mon corps en redemandait déjà, mon cerveau lui était perdu dans un immense brouillard.

Quand j'entendis sa première remarque, un rire timide franchit la barrière de mes lèvres. Il était si attirant quand il souriait, il paressait enfantin. J'étais coincée dans ses bras et étrangement mon corps ne voulait pas particulièrement se dégager. Quand il me caressa la joue avec son sourire un soupire m'échappa. Il me faisait craquer, complètement. Je comprends exactement à cet instant pourquoi toutes les filles veulent Scorpius comme petit ami. C'était dans ce genre de moment que j'aurais pu mourir pour lui. J'aurais pu mourir pour juste revoir ce sourire. Avant qu'il ne reparle je lui souris doucement « laisse-moi juste le temps de graver ce moment dans ma mémoire, s'il te plaît » dis-je presque plaintive. J'avais peur de la suite, peur que toute la magie s'envole. Pourtant, la magie resta et ne fit que croître. Il m'aimait. Je le savais maintenant, il devait juste prendre son temps pour se l'avouer et pour me l'avouer. Je riais parfois à certaines phrases, mais le reste du temps mes yeux brillaient et mon sourire exprimaient assez ma joie. Quand il eu fini je me rejette sur ses lèvre et m'exclamai entre chaque baiser « Je t'aime…je t'aime tellement Socprius Malfoy…je t'aime à en mourir…je t'aime…je t'aime…je t'aime ». Je lâchais le jeune pour pouvoir enfin répondre à son long monologue et enfin dissiper tous ses doutes. Il fallait que je le rassure, qu'il sache combien je l'aime.

« Écoute Scorpius, je t'aime et tu ne te rends pas souvent compte, mais tu es comme un ange tombé du ciel. Tu éclaires mes journées. Je m'en fous de ce que pense les autres, il ne te connaisse pas et ils font une énorme conneries. Je dois avouer que même moi je ne sais pas ce que je fais, mais je le fais. Je t'aime et si c'est un ensorcellement alors oui. Je t'ai ensorcelé comme tu as fait avec moi. » Je repris mon souffle, des larmes de joies qui évacuaient aussi mon stress commençait à pointer à mes yeux. « Écoute je sais que cela ne va pas être facile, on ne connait rien chacun à l'amour, mais j'ai bon espoir. Et pour ton grand-père je suis prête à me battre, je ne te lâcherais pas car je crois que ça me tuerais. On ne le réalise pas mais je suis actuellement la fille la plus chanceuse de toute cette école. J'ai réussi à faire tomber Scorpius Malfoy dans mes filets. Mais j'ai même fait mieux puisque je suis aussi tombé dans les siens. Cette comparaison est mal-faite, mais je pense que tu as compris. » Je riais. Le stress était revenu de ce pas. Après tout on dit bien chasser le naturel, il revient au galop. Apparent mon naturel n'est pas un cheval, mais une voiture de formule un. Je finis enfin à bout de souffle « Je t'aime toi, Scorpius Hyperion Malfoy ».


© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
Tell me you love me (PV SCORPIUS) [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.
» Vegas - Love Game [Terminé] [Hot]
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: