Le forum a besoin de vous, il recrute, n'hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à ce portoloin.

Partagez|
Invité

A la tienne, Cassandra !
Lun 26 Mar 2018 - 19:42






A la tienne Cassandra !



Pseudo : Astoria Malefoy
Date : 26/05/19
Statut du RP : En cours
Résumé :
Astoria et Cassandra, deux amies d'enfance, se retrouvent par hasard au Chemin de Traverse. La Malefoy lui propose donc d'aller boire un verre et s'échangent alors les derniers ragots..

Recensement :


Code:
►[b]26/05/19[/b]
►[url=http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/t1795-a-la-tienne-cassandra#29397]A la tienne, Cassandra ![/url]
►[i]Astoria Malefoy [/i]
[Astoria et Cassandra, deux amies d'enfance, se retrouvent par hasard au Chemin de Traverse. La Malefoy lui propose donc d'aller boire un verre et s'échangent alors les derniers ragots.. ]


©️️Célian


Dernière édition par Astoria Malefoy le Lun 26 Mar 2018 - 19:43, édité 1 fois
Invité

Re: A la tienne, Cassandra !
Lun 26 Mar 2018 - 19:43

L'attente du bébé avait crée une véritable explosion dans la famille Malefoy, aussi bien que pour la mère et son mari, que pour les proches de sa famille. Ils n’avaient rien dit encore au père de Drago, après tout, de quoi Lucius était capable après ce qu'il avait fait à ses deux petits-enfants ? Le couple ne voulait pas risquer un nouveau problème. Ils n'avaient pas encore tout dit à leurs proches, et il était temps, si bien que la blonde prit la décision de commencer à les prévenir : sauf qu'elle n'avait envie d'en parler pour l'instant à qu'une seule personne.

Cassandra. Astoria Greengrass aujourd'hui Malefoy avait presque tout partagé avec elle. Complice à Poudlard, elles n'avaient du moins pas osé se quitter et se voyaient toujours continuellement. La sorcière avait aperçu en elle une fausse soeur, elle qui ne s’étendait pas si bien avec la vraie et avoir un peu de joie de Cassandra dans sa vie était bénéfique. Elle voulait alors la prévenir avec une lettre, mais n'en eut pas le temps, repoussant l'annonce pour le soir même.

Les cas d'aujourd'hui n'étaient pas graves, si bien qu'elle réussit à sortir plutôt, abandonnant son uniforme de Médicomage pour sa tenue de tous les jours : une petite robe simple et sombre qu'elle adorait tout particulièrement et reprit on blouson, sortant hors de l'hôpital sans transplaner. Entendre le bruit de ses tallons sur le sol l'apaisait, sa main constamment aimantée à son ventre, elle se dirigeait lentement mais sûrement vers le pub caractéristique du Chemin de Traverse. Un lieu qu'elle aimait plutôt bien, même si c’était rare de voir quelqu'un comme elle traîner dans ce coin. Elle s’apprêtait à le rejoindre lorsqu'elle vit une silhouette familière dans le coin : avait-t'elle rêvé ou bien..?

C'était bien elle. L'héritière connaissait par cœur son visage fin et élégant, ses grands yeux lumineux d'un blanc étincelant et de cette belle chevelure en flammes.  

- Oh, Cassandra ! son ton était enjouée et son visage avait fleurit soudainement pour dévoiler un immense sourire.

Les yeux lumineux, nostalgique, elle inclina légèrement sa tête sur le côté. Machinalement, elle garda une de ses mains sur son ventre, aimant ce léger contact, comme si elle était plus proche du bébé.

- Tu viens prendre un café avec moi ? Ça fait un petit moment qu'on ne s'est pas vu et nos journées me manque un peu, je dois bien te l'avouer.  
avatar
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016
✎ Parchemins : 515
Féminin

Sorcerer's Identity
Profession/année d'étude: Professeur de Potion et directeur de serpentard
PV:
Inventaire:
Professeur

Re: A la tienne, Cassandra !
Lun 2 Avr 2018 - 16:29
Cassandra avait terminé sa journée un peu plus tôt que prévu aujourd'hui. Raison pour laquelle, elle se trouvait à cet instant précis sur le Chemin de Travers afin de faire un peu de Shopping. Non seulement pour elle, mais elle se devait de préparer la venue du bébé. C'est donc une Cassandra joyeuse qui entrait et sortait de chacun des magasins, un grand sourire aux lèvres. Elle passait un excellent moment, il ne manquait plus que la présence d'une certaine personne pour que cette journée soit des plus réussies : la présence de Cassius. Elle aurait beaucoup apprécié partager cet excellent moment en compagnie de son cher et tendre époux. Cependant, celui-ci était très occupé en ce moment, et il passait la plupart de ses journée et de ses week-ends au ministère de la magie.

Cassandra en était des plus attristée, mais elle ne désespérait pas pour autant, persuadé qu'il parviendrait à se faire racheter. Jusqu'à aujourd'hui, il en était toujours parvenu. Pensive, elle était tout juste en train de sortir d'une des boutiques lorsqu'elle fut ramenée à la réalité par une voix des plus familières : celle d'Astoria, sa meilleure amie. Le sourire toujours aux lèvres, elle entreprit de se retourner et de se retrouver face à elle. Telle une adolescente, elle entreprit de se diriger vers son amie et elle la salua comme il se doit en l’enlaçant et en lui faisant la bise. Par la suite, son amie l'invita à prendre un verre en sa compagnie, elle accepta aussitôt sa proposition : « Avec plaisir, tu veux qu'on aille au Chaudron Baveur ? » lui demanda-t-elle. Elle n'attendit pas beaucoup puisque son amie entreprit aussitôt de s'y rendre, ainsi, Cassandra entreprit de la suivre.

Lorsqu'elle fut à l'intérieure, elle suivit son amie à une table éloignée, puis elle s'y installa. Quelques minutes après, elle entreprit de prendre la parole : « Alors comment tu vas ? Pas trop épuisée de tes journées de boulot ? » demanda-t-elle joyeuse.
Invité

Re: A la tienne, Cassandra !
Ven 6 Avr 2018 - 17:37

En voyant la réaction de son amie d'enfance, Astoria sent son coeur chavirer de bohneur et elle se presse elle aussi sur son amie pour l'enlacer et lui faire une bise : comme deux adolescente alors qu'elles étaient adulte depuis un bon moment déjà. Pourtant c'était toujours ce qu'elle ressentait avec la rousse, la sorcière retombait en enfance en se remémorant diverses escapades à Poudlard ou quelques anecdotes.

Heureuse de retrouver son amie, cette dernière lui propose d'entrer dans le célèbre pub qui n'était qu'à quelques mètres d'elles. Acceptant avec vivacité sa proposition dans un mouvement de tête de bas en haut, l'ancienne Greenrass ne tarde pas à s'engouffrer dans le Chaudron Baveur avec une lergerté déconcertante. Avoir un bébé l'avait changé un minimum.

Il était rare de voir quelqu'un de sa prestance dans un bar pareil : les sang-pur allait très rarement dans des lieux comme celui-là pour se rencontrer -pour se saouler, oui-. Pourtant, la Malefoy trouvait un charme particulier à ce petit logis ou tout lui paraissait familial et où tout le monde semblait se connaître. Il y avait un peu de monde, rien de bien méchant, il n'y avait pas un brouhaha intenable.

S'installant avec Cassandra à une table, la blonde remit sa robe en place et songea à ce qu'elle allait prendre comme boisson. Mais elle n'a pas le temps de terminer sa réflexion que sa bulle de pensée éclate pour laisser entendre la voix de son amie. Elle relèvve alors la tête, portant son attention sur les paroles de l'autre sorcière, se tenant droit pour garder parfaitement la maîtrise de ses mouvements.

Alors comment tu vas ? Pas trop épuisée de tes journées de boulot ?

Le ton de la femme était joyeux et Astoria se sentit sourire, les yeux lumineux de tendresse destiné à la rousse. Elle était si gentille à songer à elle.. Et puis ses journées n'étaient pas plus chargé. Du moins, elles les étaient lors de l'attaque où tout le monde s'était affolé pour un rien. Son boulot correspondait parfaitement à sa grossesse et à tout moment, elle pourrait arrêter de travailler pour rester chez elle, dans le manoir des Malefoy.

- Oh non, non. Tout se passe bien pour l'instant, j'ai même réussi à sortir plus tôt aujourd'hui.

Elle lui adressa un autre sourire, puis elle sentit son regard divaguer, en attente d'un serveur qui n'apparaissait pour l'instant pas. Puis son regard dévala la pièce, un regard bleuté qui s'arrêta face à son amie.

- Et toi, avec la paperasse et tout ça, pas trop crevée ?*

En effet, elle travaillait au ministère -un travail bien épuisant et peu passionnant pour Astoria- et avec les événements récents, l'Angleterre était fragile, sur le point de succomber à une nouvelle guerre.

- Oh, d'ailleurs, j'ai quelque chose à te dire ! fit-elle, la main sur son ventre, s'apprêtant à lui parler de ce bébé miracle.
avatar
✎ Date d'arrivée : 09/06/2016
✎ Parchemins : 515
Féminin

Sorcerer's Identity
Profession/année d'étude: Professeur de Potion et directeur de serpentard
PV:
Inventaire:
Professeur

Re: A la tienne, Cassandra !
Sam 21 Avr 2018 - 21:12
Telle une vraie adolescente, Cassandra souriait et enlaçait son amie tout en l'embrassant de bon cœur. Rapidement, la jeune femme s'empressa d'inviter son amie à aller boire un verre avec elle. Par chance, cette dernière accepta elle aussi de très bon cœur. Elle s'empressa alors de se diriger vers l'auberge, suivie de son amie. Quelques instants plus tard, la rousse s'installa à l'une des tables, celle la plus éloignée et elle débuta ensuite la conversation, elle avait tant de chose à lui dire, tant de chose à lui raconter, notamment ses récentes découvertes concernant non seulement sa grossesse mais la découverte récente de sa toute première fille biologique.

Elle l'écouta ensuite tranquillement parler, jusqu'à ce qu'elle lui retourne également la question, le sourire aux lèvres, elle lui répondit « Comme tu peux le voir, je ne peux plus cacher ma condition de femme enceinte. Mes journées sont épuisantes, je pense que je vais pas tarder à prendre ce maudit congé de maternité » fit-elle tout en caressant tranquillement son ventre qui commençait à être bien rond. Elle fut par la suite à son tour curieuse, lorsqu'elle entendit son amie lui dire qu'elle avait quelque chose d'important à lui dire, puis elle la vit mettre sa main sur son ventre, ce qu'elle venait de faire il y a quelques instants et elle dit : « Ne me dit pas que tu es tombée enceinte ? Si c'est le cas, c'est un miracle Astoria, je te rappelle qu'il y a quelques mois, tu me disais que tu ne pouvais plus être enceinte, c'est incroyable, il faut vraiment qu'on fête ça »dit-elle tout en appelant un serveur, lorsque l'un d'entre eux fut face à elle, elle lui dit : « Pourriez-vous nous apporter deux verres de jus de citrouille s'il vous plaît, merci » conclut-elle le sourire aux lèvres.
Invité

Re: A la tienne, Cassandra !
Mer 25 Avr 2018 - 11:36

Astoria ne croyait pas au hasard. Seulement, parfois, elle songeait qu'il faisait bien les choses. Il suffisait juste d'une pensée, par exemple celle d'annoncer la grossesse à son amie, et celle-ci apparaissait lorsque la blonde rentrait de son boulot. La rencontrer ainsi, au milieu du Chemin de Traverse, était  plus joyeux que de l'inviter avec une lettre au Manoir des Malefoy.

Toutes les deux sourires aux lèvre, la mère était persuadé que tout le monde pouvait voir cette alchimie liant les deux jeunes femmes, une alchimie emplit d'une amitié longue et forte. Une amitié de futures mères.

- Comme tu peux le voir, je ne peux plus cacher ma condition de femme enceinte. Mes journées sont épuisantes, je pense que je vais pas tarder à prendre ce maudit congé de maternité

En effet, le ventre de celle-ci c'était arrondi en un coup d’œil. Cette dernière avait plus de mois que la Malefoy : mais cette dernière comprenait tout à fait la situation. Avoir un enfant était épuisant, aussi bien mentalement que physiquement. L'ancienne étudiante n'était qu'au début de cette grossesse et était loin de ce congé : de toute façon, elle ne voulait pas se priver de voir des patients. Etre utile la soulageait plutôt que s'affaisser sur le canapé à l'attente de son mari. Elle pourrait s'arrêter, ce n'était pas l'argent qu'il manquait, mais l'idée d'être emplit d'un tel ennui la terrifiait. Elle repoussait le plus ardemment possible son congé.

Au début de la grossesse de la rousse, la blonde avait légèrement été jalouse, émotion qu'elle avait rapidement chassé pour éviter de se faire du mal : elle avait eut tant de mal à avoir Scorpius que le deuxième n'était jamais venu. Du moins, jusqu'à maintenant .

- Ne me dit pas que tu es tombée enceinte ? Si c'est le cas, c'est un miracle Astoria, je te rappelle qu'il y a quelques mois, tu me disais que tu ne pouvais plus être enceinte, c'est incroyable, il faut vraiment qu'on fête ça

La femme enceinte se sentit déglutir face à la remarque de la rousse au visage pâle. Rougissant sous l'effet de surprise, elle porta un visage vers sa bouche sous le coup de l'étonnement, le visage rond comme un O. Elle était venue ici dans le but d'annoncer l'arrivée du futur bébé, mais Cassandra l'avait devancé. Elle avait l'impression d'avoir été pris à son jeu et maudit son affreuse habitude de poser sa main sur son ventre, comme si cet acte pouvait protéger l'enfant d'un éventuel choc. Pourtant, sentir cette présence en elle la rassurait, elle qui avait toujours vu ses enfants s'échapper lorsqu'ils avaient essayé d'en avoir.

- Dans ce cas je ne te le dis pas ! rigole-t'elle sous l'amusement de la situation.

Aussitôt, pour fêter ça, Cassandra commande des boissons. Le sourire de la Malefoy ne s'échappe plus. Ses yeux brillent, l'espoir d'avoir un enfant avait été poignardé autrefois. Aujourd'hui, ils pourraient avancer de nouveau.

- C'est un miracle, Cassandra ! On ne s'y attendait tellement pas.. et avec tout ce qui se passe en ce moment je croyais que c'était une blague !

Elle se souvenait encore de sa réticence à avouer le futur bébé au père. La peur d'une guerre trop importante. Mais tout allait mieux dès à présent.

Contenu sponsorisé

Re: A la tienne, Cassandra !
Revenir en haut Aller en basVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» Pour un sursaut de la presse haïtienne
» Les déboires de la diplomatie haïtienne
» La faune haïtienne compte-t-elle des singes? You bet...
» Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Ailleurs dans le Monde :: Le monde magique :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur-
Sauter vers: