La trahison de Lucius[Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La trahison de Lucius[Terminé]

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Sam 11 Juin - 17:26
La trahison de Lucius
feat. Scorpius et Célian



- Sipsy ! Est-ce que tout est près pour le repas ? Mes parents seront là d'une minute à l'autre.
- Oui, tout est près maitre Malefoy.
- Bien.

Drago était stressé, c'était la première fois depuis bien longtemps qu'il n'avait pas fait de diner avec ses parents. En fait, son père s'était invité de lui-même. Prétextant qu'autrement, il mourrait sans avoir pu avoir un diner avec ses petits enfants et que, de plus, il avait une grande nouvelle à leur annoncer.
Drago espérait que son père allait leur annoncer qu'il avait enfin fini sa période de liberté sous surveillance. En effet, Lucius avait écopé d'une peine bien plus lourde, après quelques mois de prison, il avait été libéré sous condition d'être surveillé jusqu'à une durée indéterminée.

Aussi, Drago courait dans tous les sens depuis au moins dix minutes. Ses fils et sa femme n'étaient toujours pas revenu de Poudlard. Drago avait réussit, avec beaucoup de difficulté, à obtenir une sortie exceptionnelle pour ses fils pour ce repas, ils retourneraient à Poudlard le lendemain matin par le premier portoloin.

Il entendit soudainement la porte d'entrée s'ouvrir et accourut aussitôt pour accueillir sa famille. Heureusement, ses fils semblaient déjà prêts.

- Asti, mes parents ne vont pas tardé à arriver. Tout est prêt en cuisine. Les garçons, allez aider Sipsy à préparer la table s'il vous plait.

Après quoi, il se tourna vers Astoria.

- J'espère que mon père a une bonne raison pour nous avoir forcé la main sur ce diner et surtout qu'il ne dérapera pas.

Astoria prit les mains de son époux et tenta de le rassurer.

- D'ailleurs, s'il n'était pas mon père, je lui aurai touché deux mots sur sa façon de s'imposer chez nous ainsi.

A peine avait-il finit sa phrase que la cloche de la porte d'entrée retentit. Aussitôt, l'elfe de maison sortit de la salle à manger et s'en alla ouvrir la porte tandis que Drago rappelait les garçons à lui pour qu'ils viennent saluer leur grand-père.
Lucius fit ensuite son entrée dans le hall et salua chacun des membres de la petite famille. Narcissa le suivait de près et salua chaleureusement Astoria.

- Drago ! Mon fils, je suis heureux de te voir. Cela fait si longtemps.

Puis il salua les garçons et, comme d'habitude, montra une plus grande affection à Scorpius qu'à Célian, ce qui fit froncé les sourcils de son fils. Il avait pourtant déjà eu une discussion avec son père au sujet de son "favoritisme". Aussi, il s'approcha de Célian et lui tapota l'épaule en signe de réconfort et d'encouragement. Narcissa, en rajouta un peu en posant sa main sur les joues des deux enfants et en leur disant combien ils lui avaient manquaient. Après quoi, ils s'installèrent tous autour de la table.

- Elfe, apporte nous cette bouteille de vin que j'ai apporté.
- Père ! Je vous prierai de ne pas vous adressez ainsi à Sipsy. C'est mon employé, pas la vôtre et je ne tolérais pas qu'on manque de manière envers elle même si c'est une elfe de maison.
- Oh! Désolé Drago.
- Lucius...

Narcissa ne semblait pas contente.
Mais Sipsy ne s'en formalisa pas, elle connaissait suffisamment le père de son maitre pour savoir qu'il ne la traiterait jamais mieux qu'un vulgaire outil. Elle revint donc avec la bouteille de vin.

Lucius s'empressa de l'ouvrir et de faire signe à Scorpius et Célian.

- Les garçons ? En voulez-vous ?
- Père ! Mes fils sont encore mineurs, j'apprécierais que vous ne les incitiez pas à boire avant l'âge même si je sais qu'ils le font déjà dans mon dos.

Il fixa ensuite les garçons d'un regard entendu. Pas question que ses fils touchent à une seule goutte d'alcool avant leur majorité devant lui.

- Tu n'es pas amusant Drago mais très bien, je ne leur en donnerai pas.

Le diner commença ensuite. Lucius questionna les garçons concernant leurs études et leurs projets d'avenir, Drago commençait à se demander la raison pour laquelle il était là. Il dût attendre que Sipsy ait débarassé la première partie du repas principal pour connaitre enfin la réponse.

- Bien, ce diner est vraiment excellent. Tu as un elfe très bien Drago.
- Merci père.
- A présent, je pense qu'il est temps pour moi de vous dire pourquoi je vous ai convoqué ici et..
- Père ! Dois-je vous rappeler que vous êtes sous mon toit ? Je vous prierai d'employer un autre terme, j'aurai eu toutes les raisons du monde de refuser ce diner, alors ne parler pas comme si vous aviez ordonné ce diner !
- Bien. Donc, si je me suis permis de m'inviter ici, c'est pour vous apprendre une très bonne nouvelle.
- Vous n'êtes plus sous surveillance ?
- Non, mieux que cela.

Lucius se leva, un grand sourire aux lèvres, et se tourna vers les jeunes hommes.

- Cher petit fils, cher neveu, je suis heureux de vous annoncer que votre mariage avec les filles Nott et Travers. Leurs parents ont confirmé de nouveau le contrat.

Le silence s'installa net dans la salle à manger. Lorsqu'Astoria revint de sa surprise, son visage blêmit de colère et elle se tourna vers son époux :

- Drago ! Ne me dis pas que tu étais au courant ?

Mais elle n'eut pas besoin qu'il réponde à haute voix, à son visage, elle devina aisément que ce dernier était furieux, ce qui ne pouvait signifier qu'une seule et unique chose :

Drago venait d'être trahi de la pire des façons qu'il soit, son père avait négocier des mariages pour leur fils dans son dos et sans lui en toucher un seul mot.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 317
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Sam 11 Juin - 21:58
La trahison de Lucius
Quand j'avais reçu la lettre de mon père ainsi que Célian, nous avions tout d'abord étaient étonnés. En effet, rares étaient les fois où mon père nous faisait quitter le château en plein trimestre.
Alors que nous avions lu la lettre, Célian et moi avions discuté et émis plusieurs hypothèses, voulait-il nous voir à cause de notre dernière bêtise avec sa bouteille de Whisky ? C'est lors de notre seconde relecture que nous comprîmes. L'invitation ne venait pas de père, mais de grand-père Lucius. C'était vraiment très étrange.

Jamais grand-père Lucius ne décidait quelque chose sans avoir une idée derrière la tête. D'un coup, je me posais encore plus de question, qu'avait-il encore trouvé comme idée pour énerver mon père, car oui cela était principalement son idée fixe, il voulait rendre fou son propre fils.

Célian et moi-même au bout de quelques heures décidâmes de ne plus y penser et de se préparer pour le rendez-vous fixer par père. Qui dit dîner au manoir dit, tenue traditionnelle et sans aucun défaut.
On passa la journée à Pré-au-lard, mais les questions restèrent en moi, je me demandais vraiment ce qui aller se passer ou ce qui se passerait . Peut-être que c'était pour nous annoncer que sa liberté sous surveillance était terminée ? Si cela était le cas j'étais vraiment content pour lui mais fallait-il vraiment nous réunir pour ça ?

Quand il fut l'heure de partir, nous retrouvâmes ma mère à pré au lard et après l'avoir embrassé chacun notre tour, nous primes le portoloin  pour atterrir devant la porte du manoir. M a mère nous ordonna de rentrer et je pris une grosse inspiration, à ce moment-là je ne savais pas pourquoi mais je sentais que la soirée n’annonçait rien de bon. Quand nous rentrâmes, je me dirigeais vers mon père et je le saluais. Lorsque mon père me demanda avec Célian d'aller aider notre elfe, j'acceptais et je me rendis dans la cuisine accompagné de Célian. Lorsque nous eûmes terminé, je pris place dans mon canapé vert. Lorsque la sonnette retentit, je me levais automatiquement afin de dire bonsoir à mes grands-parents. J'embrassais donc ma grand-mère puis je serrais la main de mon grand-père.

«Bonsoir grand-père comment allez-vous ? »


Nous discutâmes quelques instants et quand il fut l'heure du repas, je pris place à côté de Célian  et nous commençâmes à manger tout en écoutant mes parents enfin surtout mon père parler avec Lucius. Jusqu'au moment où mon grand-père nous demanda si on voulait du vin ce qui fit réagir mon père au quart de tour. Je ne pus m'empêcher de sourire tout en pensant à notre dernière bêtise ce qui me fit sourire, sourire que je m’empressais de cacher en baissant la tête et en échangent un regard complice avec mon cousin, lui aussi souriait.
Le repas en lui-même se passa plutôt bien alors je me permis de me détendre, après tout peut-être que mon grand-père voulait juste nous voir, c'est vrai que père ne nous laisser pas souvent avec lui de peur qu'il nous éduque d'une autre manière.
Quand le repas fut terminé mon grand-père nous fixa Célian ainsi que moi-même et il souriait, j'étais sûr que je n'allais pas aimer la suite, rien qu'à voir le sourire de Lucius était significatif.

-« Cher petit fils, cher neveu, je suis heureux de vous annoncer que votre mariage avec les filles Nott et Travers. Leurs parents ont confirmé de nouveau le contrat. »

D'un coup, je me figeais avais-je bien entendu ? Seul le bruit du silence me répondit dans mes pensées, je n'arrivais plus à émettre le moindre bruit tandis que ma gorge était devenue sèche.
Je n'avais pas rêvé et je le devinais grâce à ma mère qui semblait tout aussi surprise que mon père :

- « Drago ! Ne me dis pas que tu étais au courant ? »

Je tournais la tête d'un coup sec en direction de mon père en colère à mon tour, venait-il lui aussi de me trahir après que je lui avais parlé de Rosalie ? Il ne pouvait pas me faire ça, ce n’était pas possible il nous avait toujours répété qu'il nous laisserait choisir nos femmes à Célian et moi.
Alors que tout le monde était silencieux je tournais le regard sur mon cousin et je le vis tout aussi choquer que moi, lui non plus ne comprenait plus rien, nous étions tous les deux amoureux et nous n’imaginions pas changer ce sentiment en deux secondes pour des filles que l'on ne voudrait pas de toute façon.
Je reportais mon regard sur mon grand-père et le vit toujours souriant ce qui m'énervait rapidement je pris une gorgée de mon jus de citrouille pour m'adoucir la gorge et je fixais avec mon regard noir mon grand-père.
Je n'allais pas me taire cela était hors de question, je pris donc ma voix la plus froide et dénuer de sentiment :

« Je vous demande pardon, mais je viens bien t'entendre que je suis fiancé à une fille que je ne connais même pas et que je suis sûr que je n'aimerais jamais ? »

Je serrais les poings alors que ma mère me regarder choquer de mon ton, cela était rare de me voir dans cet état et généralement s’était dirigé vers les gens que je n'aimais pas.

«Je crains que vous soyez devenu fou grand-père, ou alors vous avez vraiment abusé du vin à table car jamais et j'ai bien dit, jamais je n’épouserais une femme que je n'aurais pas choisie. Si vous voulez m’obliger alors je vous souhaite bonne chance. Cela n’était pas vous qui me répétez depuis petit que je dois être fort et que je ne devais jamais laisser quelqu'un me marcher sur les pieds ? Cela n'était pas vous m'avez dit qu'un Malefoy est prêt à tout pour avoir ce qu'il veut alors vous êtes prévenu. »


Je tournais la tête en direction de mon père et lui lançais un regard méchant mais surtout blesser qu'il nous ait trahi comme ça, enfin c'est ce que je pensais, mais le ton de ma voix se radoucit pour mon père :

« Vous étiez au courant de cette histoire ? Si c'est pour cela que vous nous avez fait sortir de Poudlard j'aurais préféré y rester! »

Après ça je leur jetais un dernier regard noir et je me contentais de fixer mon grand-père du regard je savais qu'il n'allait pas accepter le fait que je lui ai parlé ainsi, mais surtout ne pas laisser cette histoire de fiancé ici.

avengedinchains

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 2140
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Sam 11 Juin - 22:30
La trahison de Lucius
Célian&Scorpius&Drago&Lucius



Quelques heures plus tôt :

Célian était avec Scorpius à la table des Serpentard et tous les deux prenaient tranquillement leur petit-déjeuner. C'est alors que le courrier matinal arriva, étrangement une lettre était adressée à Scorpius et une autre à Célian, ces deux lettres semblaient avoir le même destinataire. Lorsqu'il l'ouvrit Célian pu constater qu'il allait devoir rentrer en fin de journée avec Scorpius au manoir familiale des Malefoy. Une réunion de famille importante devait avoir lieu et son père avait pu leur obtenir une autorisation spéciale. Il devait donc rejoindre Astoria en fin de journée à pré au lard. Célian regarda automatiquement Scorpius, en parlant du loup, celui-ci aussi le fixait étrangement. À croire qu'ils avaient tous les deux la même façon de penser : ce n'était pas normal qu'ils soient tous les deux convoqués, il repensa à la bouteille d'alcool qu'il avait promis de racheter à son père avec Scorpius et il se dit que ce serait une bonne occasion de la lui ramener. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de se poser des questions : qu'allait-il se passer ce soir au manoir ? Le jeune Lestrange craignait le pire surtout avec son grand-père Lucius.  

Quelques minutes plus tard, les deux Serpentard se trouvaient dans le dortoir des sixièmes années. Ils étaient obligés de se changer, car qui dit réunion de famille dit tenue de soirée exigée. Célian galéra donc un moment à réussir à mettre son costume, mais surtout sa cravate. Sans l'aide de Scorpius, il n'y serait probablement pas arrivé. C'est donc super bien fringué que le duo se rendit à pré au lard. Sur le chemin, Célian rappela à Scorpius qu'ils devaient tous les deux racheter une bouteille de Whisky à leur père. C'est d'ailleurs pour cette principale raison que les deux jeunes garçons sortirent quelques heures plus tard d'une droguerie, bouteille de Whisky pur feu à la main. Dire que Célian avait dû menacer le vendeur pour qu'il lui laisse racheter cette maudite bouteille, jamais plus il ne le ferait, ça l'avait complètement dégoûté sur le coup.  Quelques heures plus tard, Célian et Scorpius se rendirent à la gare de pré au lard où devait les attendre Astoria. Il l'embrassa lorsque Scorpius eut terminé, puis le trio prit donc le portoloin. Devant le manoir, Célian observa Scorpius qui lui aussi semblait un peu stresser tout comme lui. Ils entrèrent tous les deux sous les ordres d'Astoria et purent voir leur père. Lorsque Célian le vit, il ne put s'empêcher de sourire et il alla à sa rencontre :

« Bonsoir père, je suis ravi de  vous revoir. » dit-il tout en lui serrant la main. Il lui tendit rapidement la bouteille de Whisky « Tenez père, votre bouteille et cette fois, essayez de la cacher mieux que ça. » dit-il tout en lui faisant un clin d'oeil.

Par la suite, Célian se rendit en cuisine aider l'elfe de maison. Lorsqu'il eut terminé tout comme son cousin, il se rendit avec celui-ci au salon. Alors que Scorpius s'installa sur son fauteuil vert, lui prit place en face de lui sur l'autre fauteuil de la même couleur. Lorsque la sonnerie retentit, Célian se leva tout comme Scorpius et il se rendit dans le hall d'entrée afin de saluer ses grands-parents. Et comme toujours, Lucius avait une préférence pour Scorpius, le jeune Lestrange ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Il fut rapidement réconforté par son père qui lui tapota l'épaule. En revanche, le Serpentard fut rassuré de voir que sa grand-mère ne l'avait pas oublié. Le groupe s'installa rapidement autour d'une table. Célian s'installa et fut ravi de constater que son frère Scorpius s'était mis à côté de lui.

Le repas commença sans le moindre problème, ce que Célian ne put s'empêcher de trouver cela étrange. Célian ne put s'empêcher de sourire lorsque son grand-père lui proposa à lui et à Scorpius un peu de vin. Ce qui lui fit le plus rire n'était pas la proposition de son grand-père, mais la réaction de son père qui partait une nouvelle fois au quart de tour. C'est là, qu'il adressa un regard complice à Scorpius, lui aussi lui adressait exactement le même, décidément ils devaient tous les deux repenser à leur bêtise. Lorsque le repas fut terminé, Lucius prit donc la parole, Célian porta à cet instant précis son verre à la bouche et commença à boire quelques gorgées :

-« Cher petit fils, cher neveu, je suis heureux de vous annoncer que votre mariage avec les filles Nott et Travers. Leurs parents ont confirmé de nouveau le contrat. »

Gorgé qu'il recracha aussitôt à cause de cette annonce, il était à la limite de l'étouffement. Avait-il bien entendu ? A priori oui, car sa tante Astoria réagit aussitôt tout en enguirlandant son époux afin de savoir s'il était lui-même au courant. Ce fut par la suite Scorpius qui réagit, même si ses paroles étaient un peu méchantes, il ne put s’empêcher de l'approuver pour le coup. Lorsqu'il eut terminé, il en rajouta une couche :

« Ai-je bien entendu grand-père, je suis fiancée à une Travers, mais vous vous foutez de moi ma parole. Scorpius a raison et je suis tout à fait de son avis, moi non plus je n'épouserais pas quelqu'un que je ne connais pas et surtout pas une femme que je n'aimerais pas. » dit-il tout en reposant violemment son verre.

Il se retourna rapidement vers son oncle et dit énervé :

« Vous étiez au courant ? Dire que je vous ai fait confiance, vous me décevez beaucoup.» dit-il.

Il s'était sans s'en rendre compte levé, rapidement Scorpius se leva à son tour afin de calmer son cousin, puis il se réinstalla les poings serrés.




© Gasmask

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Sam 11 Juin - 23:35
La trahison de Lucius
feat. Scorpius et Célian



Le silence qui avait régné dans la pièce m'avait semblé retentissant jusqu'à l'intervention de mon épouse. J'avais laissé le silence s'installait afin de ne pas laisser exploser ma rage, ma colère. Colère qui, apparemment, était sortit toute seule de la bouche de mon fils. Leurs mots à mon encontre me fit extrêmement mal même si je sentis, dans la voix de mon fils, qu'il espérait que je n'étais en rien dans toute cette histoire et je n'allais surement pas les laisser croire cela.

Je vis mon père ouvrir la bouche à la réplique de Scorpius mais Célian l'avait interrompu en prenant le relais. Et je ne réagis enfin que lorsque je le vis se lever brusquement. Jamais, ou presque, Célian ne s'était énervé ainsi contre moi. Il avait toujours été un garçon calme.

Dire que je vous ai fait confiance, vous me décevez beaucoup.

Je n'eu pas le temps à mon tour de répondre que mon père répliqua aussitôt.

- Surveillez votre langage jeunes gens, est-ce donc ainsi que vous parlez à vos ainés ! Et je ne vous demande pas votre avis ! En particulier toi Célian, tu devrais être reconnaissant que mon fils t'es recueilli alors que personne ne....
- PERE !

Je me levais à mon tour brusquement, projetant sans le vouloir ma chaise sur le sol. Je me rendis compte alors que je m'étais énervé alors que je comptais gardé mon calme. Et c'était une évidence que je n'arriverai pas à me contrôler.

- JE VOUS INTERDIS DE PARLER A MES FILS AINSI SOUS MON TOIT ! J'APPRECIERAIS QUE VOUS RESTIEZ A VOTRE PLACE ! CELIAN EST AUSSI MON FILS, QUE CELA VOUS PLAISE OU NON ! ET JE VOUS INTERDIS DE PARLER AINSI DE SON PASSE, JE NE L'AI PAS RECUEILLI CHEZ MOI POUR QU'ON LE LUI RAPPELLE ! J'AI ETE LE PLUS HEUREUX DES PERES LA PREMIERE FOIS OU IL M'A APPELE "PERE" !

Le silence se fit de nouveau. Je venais clairement de faire comprendre que Célian était un Malefoy à mes yeux et que je ne tolérais pas que mon père le rabaisse. Evidemment, je n'avais pas du tout calculé mes mots, ces derniers étaient sortis de ma bouche sous le coup de l'émotion.
Je vis, du coin de l'oeil, que Scorpius encourageait Célian a se rasseoir. Toujours le regard noir, je repris d'une voix dangereusement calme.

- A présent, père, je vous prierai de m'expliquer cette mascarade car, de toute évidence, il semblerait que vous ayez comploté dans mon dos des choses qui étaient exactement la raison pour laquelle j'aurai dû, finalement, ne jamais vous laisser voir mes fils, quitte à visiter mère lorsque vous auriez été absent mais qu'Asti m'a convaincu de ne pas le faire parce qu'elle estimait que vous aviez le droit de voir vos "héritiers".
Aussi, j'aimerai savoir depuis quand cette mascarade dure et si mère était au courant ?

- Drago, mon chérie, je ne suis en rien...
- Suffit Narcissa ! Je n'ai pas à justifier mon acte.

- Ah oui ? Et en quoi s'il vous plait père ? Il me semble que ce sont mes fils, pas les vôtre, je vous ai pourtant déjà dit une fois que votre rôle de grand-père se limitait à les voir de temps en temps et faire des choses de "grand-père" et non à décider de leur éducation et de leur avenir.
- Et c'est justement lorsque tu m'as sortit cela que j'ai vu rouge Drago et je me suis empressée d'y remédier. Avec moi, au moins, aucun de ces deux là ne serais jamais devenu amis avec des enfants de sang-de-bourbe ou des traitres à leur sang !
- Evoluez père ! La guerre ne vous a donc rien appris ? Vos histoires de sang pur sont dépassés. Et il est hors de question que je cautionne vos actes ! Mes fils épouseront qui ils veulent. D'ailleurs, vous me faites rire avec vos histoires de sang-pur, dois-je vous rappelez que vous avez rampé la queue entre les jambes devant un sang-mêlé dont le père était un moldu ?
- C'est notre lignée que tu mets en péril Drago !
- Notre lignée ? Mais dans quel monde vivez-vous encore père ? A cause de leurs noms, de mon nom, de votre nom surtout, mes fils sont trainés dans la boue et font les sujets de regards et mots haineux.
- Et c'est la tout le problème de ton éducation, tu les as rendus faibles fils !
- Je vous interdis de me parler ainsi sous mon toit ou de critiquer mes méthodes qui sont sans aucun doute bien meilleur que les vôtre!
- Je suis quand même encore ton père !
- Et vous ne le serez plus si vous n'annulez pas ces mariages ! Mes fils ont déjà quelqu'un à aimer et je les marierais à la personne de leur choix et sauront leur redonner le sourire et à faire fit du regard haineux des autres.
- Ton contrat de mariage ne t'a jamais dérangé que je sache.
- Mais je vous rappelle que je n'ai pas épousé celle que vous auriez voulu !
- Jamais ma lignée n'épousera des Weasley ou encore même des sang-de-bourbe !
- ET JE VOUS DIS MOI QUE VOUS N'AVEZ PAS A DECIDER DE LEUR AVENIR ! OU VOUS ANNULEZ CES CONTRATS ET JE REFLECHIRAIS A LA POSSIBILITE DE VOUS PARDONNER CETTE TRAHISON OU JE LE FERAIS MOI-MEME ET JE M'ASSURERAIS QUE VOUS NE REVERREZ PLUS JAMAIS MA FAMILLE ! ET JE VOUS PREVIENS QUE CETTE INJURE N'AURA PLUS SA PLACE ICI SI MES FILS VENAIENT A CHOISIR UNE NEE MOLDUE.

Ma dernière tirade plongea de nouveau la salle à manger dans le silence. Je me rassis dans la chaise que Sipsy avait pris soin de remettre en place. Cette dernière semblait à présent hésiter sur le fait d'apporter le reste du repas. Astoria resta silencieuse. Ma mère avait des larmes dans les yeux et n'osait pas intervenir. Mon père, quant à lui, fulminait et semblait chercher les mots à employer.




Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 317
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Dim 12 Juin - 17:02
La trahison de Lucius
Je fixais Célian avec attention, depuis que l'on était petit il n'avait jamais réagi comme il réagissait à cet instant précis. Du moins, c'était la première fois que je le voyais s’énerver comme ça contre un membre de notre famille, je le comprenais  tout à fait, moi-même j'avais du mal à ne pas sauter à la gorge de mon grand-père.

Alors que j’attrapais Célian pour le faire s'asseoir suite à son discours, le silence revint dans la salle à manger, seul le duel de regard entre moi et mon grand-père était de rigueur, s'il croyait que j'allais me taire et agir en parfait toutou il se trompait lourdement.

D'un coup la colère de mon père explosa quand Lucius s'en prit à Célian ce qui me fit serrer les poings, Célian était un Malefoy peu importe le nom qu'il portait on avait grandi ensemble et il n'était pas seulement mon cousin pour moi, mais il était également mon frère.

Seuls les cris de mon grand-père et père se firent entendre, mais je ne pus m'empêcher de me mordre la joue lorsque Lucius insulta les né-moldus et  lorsqu'il nous traita de faible, je savais depuis longtemps que mon grand-père aurait aimé que je sois élevé à la façon sang pur de son époque, il voulait que je haïsse les nés-moldus tout comme lui, mais cela était hors de question et puis mes parents m'avaient parfaitement bien éduqué.

Dès que Lucius insulta les Weasley je pris le réflexe de rattraper Célian par le bras sachant qu'il était amoureux de Rose Weasley, si jamais j'aurais lâché Célian je savais très bien qu'il aurait sauté à la gorge de mon grand-père, il ne fallait pas croire que Célian était tout le temps calme il lui arrivait de s’énerver mais jamais sur un membre de la famille en général.

D'un coup, le silence revint, mais sur une dernière insulte sur les né-moldu de la part de mon grand-père et d'un dernier cri de mon père menaçant lui-même son père. Je pris mon verre et le portai à mes lèvres. Après avoir pris une gorgée, je reposais mon verre et regardais tout le monde calmement, mais la colère me repris quand je vis mon grand-père qui me regardait et qui semblait chercher ses mots, mais je ne lui laissais pas le temps de parler que je repris ma voix charger de colère froide :

«Sang de bourbe ? Traite à leur sang ? Faible ? Non mais vous vous entendez parler ? La guerre ne vous a-t-il rien appris ? Les Weasley ne sont pas des traites à leur sang ! Ils sont juste ouvert à tous  et ils ne se permettent pas de juger les gens contrairement à vous ! et je suis désolé de vous décevoir, mais je suis ami avec des Potter ainsi que des Weasley comme Célian et je ne comptais pas renier mes amis pour vous ! »Dis-je essouffler sous la colère.

Je le fixais méchamment rien ne pourrait me calmer à cet instant précis, sauf peut-être Rosalie, mais si elle aurait été là je ne donnais pas cher de la peau de mon grand-père …

«Quant au sang de bourbe comme vous dites si bien, sachez que ces mots sont devenus interdits de nos jours ! Ils ne sont peut-être pas de lignée de sang pur mais dois-je vous rappeler la défaite de Voldy mais surtout que lui-même était un sang mêlé comme père vient-il de si bien le souligner ? Mais surtout que c'est grâce à un sang pur autrement dit à vos propres paroles qu'un traite à son sang, un sang-mêlé et une sang de bourbe comme vous dites si bien qu'il est mort ? Je vous interdis de les nommer ainsi je suis ami avec plein de né-moldu et la seule fille dont je suis amoureux et elle est issue des moldus  alors je vous prierais de vous comporter autrement s'il vous plaît ! »


Cette fois les vannes étaient ouvertes, je voyais les yeux de ma grand-mère se remplir de larmes et je serrais les dents je n'aimais pas lui faire du mal elle était la seule à ne pas vouloir que je devienne comme son mari le voulait pour moi. Mais je n'y pouvais rien si à cet instant il était allé trop loin, je tombais sur le regard de mon cousin et d'un coup ce fut la haine qui prit le relais sur ma colère, il avait osé s'en prendre à mon petit frère, car oui Célian était comme mon frère à mes yeux.
D'un coup, je me levais et tout en pointant du doigt Célian je fixais avais mépris et haine Lucius je pensais que cela était la première fois que je me comportais comme ça nul doute qu’après tout ça je ne voudrais sûrement pas lui pardonner ses paroles.

«Quant à Célian je vous interdis de dire quoique se sois ! Célian est un Malefoy, il ne porte peut-être pas le même nom que moi, mais c'est mon frère est si vous ne l'acceptez pas au même titre que moi reniez-moi de votre vie ! Nous ne sommes pas faibles nous décidons seulement de notre vie comme on l'entend, peu importe ce que vous voulez pour nous on refuse ! Célian ainsi que moi-même sommes assez grand pour savoir qui on aime et qui on aimera jamais, contrairement à père je ne pense pas pouvoir vous pardonner vos paroles déplacées sur mon frère ou sur les Weasley! Mais surtout sur les origines de la fille que j'aime.»

Toujours debout les poings sur la table le visage fermer et froid je le défiais de répondre à mes remontrances, jamais je ne le laisserais s'en prendre à Célian ou à Rosalie même si je devais me faire renier des Malefoy.

avengedinchains

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 2140
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Dim 12 Juin - 17:32
La trahison de Lucius
Célian&Scorpius&Drago&Lucius



Célian était en colère, très en colère tout comme Scorpius puisqu'ils venaient tous les deux d'apprendre qu'ils étaient fiancés à deux femmes sang-pur qu'ils ne connaissaient même pas. Scorpius avait exposé sa façon de penser et Célian ne l'avait pas empêché même si d'habitude il l'aurait fait. Pourquoi ? Tout simplement car il partageait le point de vue de son frère. Il avait par conséquent décidé de rajouter une petite couche. Tout d'abord, il exposa sa façon de penser à son « grand-père » même s'il savait qu'il allait se faire disputer par celui-ci puis tout en se levant il exposa sa façon de penser à son père. Par chance, il fut retenu par Scorpius qui avait sûrement dû remarquer que Célian n'allait pas tarder de sauter à la gorge de Lucius. Il se réinstalla donc avec l'aide de Scorpius, même si au début il avait un peu luté, il avait été obligé d'abandonner. Il regardait donc Scorpius les poings serrés et il essaya de se calmer. Il respira un bon coup tout en pensant que cela marcherait, mais les paroles de son grand-père le mirent à bout. Célian sentit alors la main de Scorpius sur son épaule, cela voulait tout dire, il ne fallait pas qu'il s'énerve, il devait se maîtriser et ne rien dire pour le moment. Les paroles de Lucius blessèrent Célian en pleine poitrine, il était triste, mais à la fois en colère. C'est alors que son père intervint. Il semblait que celui-ci avait pris la défense de ses fils et en particulier de Célian, le jeune Lestrange ne pouvait pas rêver mieux comme père à cet instant précis et il soupira de soulagement. Mais sa « joie » fut de très courte durée, en effet, c'est alors que Lucius insulta les nés-moldus et il s'en prit alors à la famille Weasley en les traitant de traître à leur sang.  Père prit alors de nouveau la défense de Scorpius et de Célian, mais lorsqu'il eut terminé, Célian regardait alors Lucius, celui-ci semblait chercher ses mots. C'est alors que Scorpius intervint dans toute cette histoire, il devait être en colère et Célian savait qu'il l'était pour Rosalie, c'était une née-moldue après tout. Pendant ce temps, Célian fulminait intérieurement de colère, car il repensait aux paroles de son grand-père vis-à-vis des Weasley.

Tout en écoutant Scorpius, le Vert et Argent se retenait. Pour cela, il se servit un peu de vin même s'il n'avait pas le droit d'y toucher et puis zut, père comprendrait certainement non ? Il prit ensuite son verre et il le but cusec. Célian ne dit rien puisqu'il approuvait les paroles de son frère. Il fut encore plus ravi lorsqu'il entendit Scorpius révéler l'existence de Rosalie et de ses origines moldues. Il n'était pas seulement ravi pour lui, mais il avait surtout hâte de voir la réaction de son grand-père. Il souriait donc à cet instant précis, son sourire était moqueur et provocateur. En revanche, il fut très surpris d'entendre le petit discours de Scorpius. Il se retourna automatiquement vers lui et il l'écouta attentivement les larmes aux yeux. C'était tellement touchant, mais il ne put en supporter d'avantage. C'est alors qu'il lâcha lui aussi la fameuse bombe à son grand-père tout en remerciant Scorpius et son père.

« Je savais bien qu'au bout du compte, vous n'auriez pas pu nous faire ça père. Excusez-moi, sachez que vous remontez dans mon estime et que je suis ravi d'être votre fils. » dit-il à son père, ensuite il se retourna vers Scorpius tout en mettant sa main sur son épaule : « Moi aussi je te considère comme un frère et ce depuis que tu m'as appris à voler, jamais je ne te laisserais tomber » dit-il en rigolant et sincèrement. Ses yeux étaient remplis d'amour, mais ils virèrent vite à de la colère lorsqu'il se retourna vers Lucius.  « Vous me dégoûtez tout comme mes parents me dégoûtaient. Pour votre gouverne, sachez que je ne me marierais pas avec cette Travers tout simplement car mon cœur est réservé à Rose Weasley, c'est elle que je veux épouser et je n'en ai que faire de votre avis » dit-il tout en se levant et en frappant son poing sur la table.

Célian n'en pouvait plus d'être à table, l'ambiance était pesante très pesante pour lui. Il essayait à présent de se calmer, mais voyant qu'il n'arrivait pas il regardait Scorpius d'un air désolé et il dit : « Pardonnez-moi, j'étouffe un peu ici et je n'ai plus faim. Je monte dans ma chambre » dit-il tout en s'écartant de la chaise. Il regardait à présent son père, sa mère et sa grand-mère et il dit « Je suis désolé ». Sa dernière phrase fut adressée à son père : « J’espère que vous pourrez arranger tout cela père » dit-il. Sur ces derniers mots, il quitta la table et il monta dans sa chambre tout en savant pertinemment qu'il serait rejoint par Scorpius un peu plus tard. Il ne voulait pas en entendre d'avantage, surtout qu'il ne voulait pas être une nouvelle fois le sujet de la conversation surtout si c'était encore pour parler de sa famille et de son nom de famille.



© Gasmask

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Dim 12 Juin - 20:47
La trahison de Lucius
feat. Scorpius et Célian



J’étais fier de mes fils, fier de voir ce que MON éducation avait donné, fier de les voir se révolter contre mon père. Cependant, mon cœur se serra et alors que je m’apprêtais à retenir mon fils adoptif.  Je vis mon père giflé Scorpius. Et là, je vis rouge, je me levais brusquement, ma baguette en main et alors que mon père s’apprêtait à gifler une deuxième fois mon fils en le traitant de traitre à son sang, mon sang ne fit qu’un tour  et je rugis :

- REPULSO !!

La puissance de mon sort fut égale à la rage qui bouillonnait dans mon veine, mon père fut projeté contre le mur de la salle à manger, soit cinq mètre plus loin, ma mère hurla. Mais je n’en eu cure  et lançais à la suite :

- INCARCEREM ! SILENCIO !

Puis, toujours dans un excès de rage, je projetais ma chaise en arrière d’un bon coup de pied et me précipitait devant mon fils, faisant face à mon père gisant au sol.

- PLUS JAMAIS ! PLUS JAMAIS VOUS M’ENTENDEZ ? PLUS JAMAIS JE NE VEUX VOUS REVOIR TOUCHER AINSI A MON FILS, EST-CE CLAIR ?


Mon père me fusillait du regard mais ne répondit pas. Aussi, je réitérais mes propos tout en annulant le sort de silence :

- ES-CE CLAIR ?
- Comment oses- tu Drago ? Comment as-tu élevé ton fils ! Ce traitre à notre sang qui a osé me parler ainsi !
- Et je lui en donne tout à fait le droit ! C’est MON fils, est-ce que vous auriez un problème avec ce concept ou dois-je vous faire comprendre autrement ?
- Vas y fils, vas-y, tu meurs d’envie de le faire ! Mais ça ne changera rien à la trahison que je subis ! Jamais je ne laisserai ma descendance épouser une moldue !
- C’EST UNE SORCIERE ! ET JE SUIS FIERE DE DIRE QUE J’AI HATE DE RENCONTRER CETTE FILLE SANS DEVOIR LUI ANNONCER QUE LE GRAND-PERE DE MON FILS L’A DEJA FIANCE ! ET SI IL Y A BIEN QUELQU’UN ICI QUI N’A PAS LE DROIT DE PARLER DE TRAHISON, C’EST VOUS PERE ! CAR LE TRAITRE ICI , C’EST VOUS !

Puis je répondis plus calmement.

- Et ne comptez pas sur moi père pour prendre le risque de me retrouver à Azkaban pour avoir utiliser un sort impardonnable. Je ne suis pas vous ! Et je ne serais jamais vous ! Que Merlin m’en protège.

Je me tournais ensuite vers mon fils :

- Quant à toi fils, va avec Sipsy, qu’elle te soigne ta joue. Par contre, mon fils, la prochaine fois que tu veux parler ainsi à ton grand père, munis toi d'abord d'un sortilège de bouclier.

Je lui fis un clin d’œil avant de le prendre dans mes bras, dans un signe de réconfort.

- Asti. Je te laisse montrer le chemin de la sortie à père ? Je dois m’entretenir avec mon autre fils et faire mon boulot de père en le réconfortant et en discutant avec lui.
- Ce gamin ne sera jamais ton fils Drago, arrête de te leurrer, c’est ton cousin à la base je te signale !
- Père, je vous prierai de ne plus m’adresser la parole, Celian est bien mon fils, que cela vous plaise ou non, lorsque je l’ai pris sous mon toit, j’ai laissé à Merlin et au destin décidaient de notre lien et il se trouve que je l’ai très vite considéré comme mon propre fils tout comme je sais à présent que Célian me considère comme un père et cela me remplit plus de joie que je ne l’aurai pu l’espérer . Et puisque je crois comprendre que vous ne renoncerez pas à vos plans de « mariages » pour mes fils, je m’occuperai moi-même de m’assurer que Théo et la famille Travers  sachent que ces mariages sont annulés pour la simple et bonne raison que ni moi, ni mes fils n’étaient au courant et que nous n’étions absolument pas d’accord. Je compte sur l’amitié de Théo pour accepter ma requête, pour la fille Travers, si ses parents refusent, je lancerai une procédure contre vous et cette famille afin de m’assurer que ces contrats soient rendus caducs.
- Tu n’oserais pas !
- Oh que  si j’oserai. Et j’irai même plus loin, si mes fils décident de se fiancer, j’organiserai une grande réception, ici même, j’inviterai tous les plus grands journaux du pays, et je prouverai au monde sorcier que les Malefoy ont changé !

J’avais échangé ces paroles avec mon père, sans lâché les épaules de mon fils et sur cette dernière tirade, je m’étais en partit adresser à lui.





Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 317
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Jeu 16 Juin - 20:21
La trahison de Lucius
Je venais de me figer suite à la gifle monumentale que grand-père venait de me mettre, cela me prit une minute pour reprendre pied à la réalité.

Je reconnaissais que je m’étais énervé, mais j'avais dit ce que je pensais et jamais Lucius m'avait levé la main dessus jusqu’à aujourd'hui, à cet instant précis et pour la première fois de ma vie, je ressentais de la haine pour mon grand-père.
Jamais en 16 ans, je n'avais ressenti une telle haine pour quelqu'un de ma famille, à cet instant précis je voulais qu'une chose lui redonner le coup qu'il m'avait porté, mais alors qu'il allait pour me refrapper mon père réagit au quart de tour et il lui lançait des sorts pour l’immobiliser.
Je sentis mon souffle se couper sous l'action de mon père cela était la première fois que je le voyais avec un visage aussi en colère mélanger avec de la haine j'en avais presque peur, heureusement sa colère n’était pas contre moi.
Alors que mon père hurla sur Lucius celui-ci me tenait contre lui et me dit en me faisant un clin d’œil que la prochaine fois que je voulais parler à mon grand-père je devrais user d'un sort de bouclier si la situation n’était pas aussi dramatique j'aurais certainement rit ou fait mon fameux sourire moqueur mais à cet instant j'avais surtout envie de partir loin de là, de m’éloigner de tout le monde et monter retrouver mon frère.
Alors que père dit à Lucius qu'il serait heureux de faire une grande fête au manoir pour mes fiançailles avec Rosalie je fis un sourire heureux, oh oui j'aimerais lui demander sa main, mais je sais aussi que l'on est jeune et je ne suis pas sûr qu'elle accepte.
Je me détachais alors de mon père et je suivais Sipsy pour qu'elle me soigne ma joue devenue rouge aucun doute que demain matin je reviendrais au manoir avec un bleu j'imagine déjà la réaction de Rosalie suite à ma marque .
Alors que Sipsy me soignait je vis ma mère venir vers moi et Célian, dès que Célian vit ma joue je vis de la colère, mais aussi de l'inquiétude dans son regard il me demanda si ça aller et je me forçais à lui sourire à la Malefoy pour ne pas l'inquiéter.

«Ça va petit frère cela n'est qu'un bleu ça va partir , par-conte j'imagine déjà les cris de Rosalie » Dis-je en grimaçant.

Ma petite amie était peut-être la plus magnifique et la plus douce, mais elle était une lionne et je peux vous garantir que dès qu'elle sera au courant pour ce mariage arrangé ainsi que la gifle que je me suis prise, qu'elle va se mettre en colère et qu'il y a plutôt intérêt à ce que personne ne soit dans les parages. Je soupirais et lançais sur le ton de la rigolade à mon cousin :

«Cécé on est mal, toi t'es mal pour Rose car là, ça va être l’enfer pour lui avouer tes sentiment , mais moi je suis carrément mal car quand Rosa va apprendre pour les fiançailles en plus du bleu ça va être la lionne qui va hurler. Au secours …. »

Je me mis à rire suite à ma connerie ce qui arracha un sourire à Célian mais je m’arrêtais rapidement sentant la douleur de la claque sur ma joue, quel dîner de merde , je ne m'étais pas trompé quand j'avais dit que je ne le sentais pas ce repas.

avengedinchains

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 2140
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Jeu 16 Juin - 21:22
La trahison de Lucius
Célian&Scorpius&Drago&Lucius



Célian n'en pouvait plus, tellement qu'il décida de quitter cette pièce. L'ambiance était tellement pesante, il fallait qu'il respire, qu'il décompresse. Il ferma rapidement la porte de la salle à manger. C'est à cet instant précis, qu'il tenta tout bonnement de respirer un bon coup, mais il entendit du bruit qui semblait provenir de la salle qu'il avait préalablement quittée. Jamais il ne pourrait être tranquille décidément, mais sa curiosité l'emporta et il colla son oreille contre la porte afin d'écouter ce qu'il pouvait bien se passer. Étrangement, il entendit son père crier, mais contre qui ? Et c'est là qu'il comprit, il criait contre son propre père, père qui semblait avoir giflé son cousin. Célian resserra ses propres poings, à cet instant précis, il n'avait plus qu'une envie : frapper son grand-père voir même presque le tuer.  

C'est alors que la porte s'ouvrit pour y laisser sortir Scorpius avec Sipsy l'elfe de maison. Célian inquiet pour son cousin l'accompagna jusqu'à la cuisine, laissant sa rage temporairement de côté. Alors que Sipsy soignait Scorpius, Célian était de plus en plus inquiet et en colère contre Lucius Malefoy. Par chance, son cousin le rassura, mais il ne fut pas très convaincu par ses paroles. En revanche, il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il évoqua Rosalie. À cet instant précis, Célian ne voulait mais alors pas du tout être à la place de son cousin. Il savait comment était Rosalie et c'est à cet instant précis qu'il remercia Merlin de ne pas avoir craqué sur elle, mais sur Rose, la magnifique petite aiglonne. En revanche, l'héritier Lestrange perdit son sourire lorsque Scorpius lui parla de Rose sur le ton de la rigolade. En effet, il était mais alors vraiment dans la merde. Comment allait-il faire à présent ? Dire qu'il voulait lui avouer ses sentiments, lui dire ce qu'il ressentait. Célian serra instinctivement les poings tout en sachant qu'il demeurerait fiancer à cette Travers tant que ce maudit contrat ne serait pas annulé.

Il s'imaginait déjà en train de la rencontrer. Célian se frappa la joue avec la main, il ne devait pas penser à ça surtout pas maintenant, c'est donc sous le regard éberlué de son cousin qu'il marmonna : « Faut pas que je pense à ça, j'ai de ses idées. Non ça peut pas être possible, jamais je ne rencontrerais cette Travers, jamais j'en fais la promesse solennelle. » dit-il tout en marmonnant dans sa barbe.  Son père arriva très peu de temps après dans la cuisine, après leur avoir dit qu'il ferait tout son possible pour rompre ce contrat, il les envoya se coucher. Ils avaient besoin de repos, surtout après ce qu'il s'était passé. Célian ne broncha pas et monta dans sa chambre suivi de Scorpius. Lorsqu'il fut dans sa chambre, il retira cet ignoble costume et il se coucha avec pour seul vêtement un boxer. Contre toute attente, il s'endormit rapidement sachant pertinemment qu'une discussion l'attendait le lendemain, ce qu'il s'était passé ce soir l'avait complètement épuisé et il ne voulait plus qu'une seule chose : oublier ou du moins croire que ce n'était qu'un rêve et qu'il n'était pas vraiment fiancé.





© Gasmask

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Jeu 16 Juin - 21:49
The END ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 317
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Jeu 16 Juin - 21:50
oui

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La trahison de Lucius[Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Trahison [PV Neko, TERMINÉ]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: