Le forum a besoin de vous, il recrute, n'hésitez pas à aller jeter un coup d’œil à ce portoloin.

Partagez|
avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 115
Féminin

Sorry [ft. Isis]
Dim 1 Juil 2018 - 20:52

Sorry
Lena & Isis

Quoi ? Moi mauvaise joueuse ? J'espère que vous plaisantez ! C'est vrai que j'aime bien gagner mais j'accepte très bien la défaite. Quand elle est justifiée tout du moins. Je suis sûre que cette sale vipère a triché. Je ne perds jamais aux Bavboules, c'est impossible autrement.

Et je peux vous promettre que je vais venger mon paquet de Chocogrenouilles. J'espère qu'elle les a bien savourées parce qu'elle va vite regretter de me les avoir volées. Ben oui si vous gagnez quelque chose en trichant, c'est comme si vous les aviez volées. J'aimerais bien mettre la main sur elle, elle va voir ce qu'elle va voir. Tiens, ce type là est en 4ème année et c'est un Serpentard, il doit bien savoir où elle se planque. « Hé ! Tu sais pas où est partie Alexia ? » Le type me regarde de haut en bas. J'ai vaguement l'impression de l'enquiquiner mais je m'en fiche plutôt pas mal. Je veux juste remettre la main sur cette peste. « J'en sais rien moi ! Elle est probablement aux toilettes, vous y passez votre vie vous les filles. »

Mais oui bien sûr, les toilettes. Sans même adresser un mot de plus au Serpentard, je file vers le deuxième étage. Je vais lui enfoncer la tête dans la cuvette, ça lui passera l'envie de tricher. Arrivée à bon port, je repère rapidement une porte fermée et des pieds qui dépassent. Bon à vrai dire, j'ai pas tellement envie de la voir sans sa culotte alors je vais me contenter de lui foutre un peu les jetons depuis l'extérieur, avec un peu de chances, elle va se faire dessus. Et justement, il me reste un leurre explosif de ma dernière visite à la boutique des Weasley. Je pose le petit objet devant la porte et l'actionne en m'éloignant un petit peu. Je le vois avec une satisfaction particulière passer sous la porte. Il finit finalement par émettre son bruit typique d'explosion et une bonne fumée noire s'échappe de la cabine. Cette peste doit avoir fait une crise cardiaque et rien qu'à cette idée, j'éclate de rire. « Haha ! C'est bien fait pour toi Alexia ! La prochaine fois tu réfléchiras avant de tricher ! »

avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 247
Féminin
Confrérie Thémis

Re: Sorry [ft. Isis]
Ven 6 Juil 2018 - 21:55

Sorry
Lena & Isis

Isis avait pensé une très mauvaise semaine. La fin d’année se rapprochait à grands pas ce qui la désolait et, en plus, ses camarades n’avaient pas arrêté de faire les pitres. La Poufsouffle n’en pouvait plus, elle avait eu une migraine et avait dû se coucher plus tôt qu’à son habitude pour pouvoir se lever de bonne heure. Elle qui avait besoin de plus de sommeil que ce qu’elle prétendait avait toutefois eu un mal de chien à s’endormir. Les chuchotements de certains de ses condisciples ne l’avaient bien sûr pas aidé. La sixième année avait néanmoins réussi à retrouver les bras de Morphée, la bouche à moitié ouverte et bavant sur son coussin. Isis était tout sauf glamour lorsqu’elle dormait et qu’elle avait le malheur d’avoir le nez bouché. Le matin, la migraine avait disparu mais la jeune Balfour ne se sentait pas très en forme. Un léger refroidissement l’avait gagnée malgré la chaleur du mois. Isis détestant aller à l’infirmerie, elle avait décidé d’attendre que cela passe et se trimbalait donc depuis le matin avec des dizaines de mouchoirs sur elle ; son nez ne cessait de couler. Ses camarades, bien que compatissants, évitaient de s’approcher de la jeune blonde pour ne pas attraper ses microbes. A de multiples occasions elle quitta ses amis pour aller aux toilettes, lieu calme par excellence, pour pouvoir se laver les mains et ne pas contaminer les autres élèves.

Lorsqu’Isis entra, pour la troisième fois de la journée, dans les toilettes du deuxième étage, elle ne pensait donc à rien d’autres qu’à son nez. Cette-fois, parce qu’elle commençait à manquer de mouchoirs propres, elle entra dans une cabine, s’enferma et prit du papier toilettes pour se moucher. A la guerre comme à la guerre comme disait sa grand-mère avec un accent écossais à couper au couteau. La jeune fille s’octroya un moment de calme et s’adossa contre la cloison de droite. Les toilettes étaient petites et, même en se trouvant sur le côté, ses pieds dépassaient. Soudain, elle entendit la porte s’ouvrir et une personne entrer rapidement. N’ayant pas envie qu’on la voie avec un nez rouge – le papier toilettes ayant irrité son joli petit nez – Isis resta tranquillement enfermée. De toute façon, elle n’était pas à quelques secondes près.

Tout d’un coup et sans qu’elle comprenne pourquoi, quelque chose explosa. Tout près d’elle. Dans sa cabine. Et lâcha une fumée noire. Isis sursauta comme elle n’avait jamais sursauté en agrémentant le tout d’un petit cri aigu. Elle se mit à tousser agita l’une de ses mains devant les yeux et, de l’autre, tenta de retrouver le verrou caché par la fumée. En même temps, elle entendit un rire et une voix l’appelant… Alexia. Trop occupée à sortir, elle ne répondit pas, tapota la porte mais sans trouver le verrou qui restait caché.

Inquiète, elle se haussa sur ses demi-pointes et cria, d’une voix faiblarde : « Je suis pas Alexia ! » priant pour que la personne la croie et qu’elle l’aide à sortir. La fumée commençait à partir par le haut de la cabine mais restant sur le devant. Isis ne se trouvait pas assez haute alors, elle monta sur la cuvette des toilettes. De là, elle ne voyait pas la personne qui lui avait fait ça mais espérait que la personne voit au moins le haut de son crâne ce qu’elle tapa d’une main pour attirer le regard d’elle ne savait qui. « Regarde ! Pas Alexia ! Je m’appelle Isis ! Alors enlève cette fumée, d’accord ? »


avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 115
Féminin

Re: Sorry [ft. Isis]
Dim 8 Juil 2018 - 16:15

Sorry
Lena & Isis

Déjà bien tordue de rire, entendre Alexia émettre un petit cri aigu me fait repartir de plus belle. Je ris tellement que j'en ai les larmes aux yeux et que je me retrouve obligée de m'appuyer sur un mur pour réussir à reprendre mon souffle. Elle l'avait bien cherché cette petite cochonnerie. C'est bon la vengeance ! Enfin jusqu'à ce que j'entende une petite voix qui disait qu'elle n'était pas Alexia.

Je m'arrête un instant de rire. Mais non, j'ai dû rêver, forcément que c'est elle ! Qui ça pourrait être d'autre sinon ? Cette pensée vite chassée de mon esprit, je recommence à rire mais de façon plus calme. Je ferais bien de m'en aller et la laisser se débrouiller. Mais c'est à ce moment là qu'une petite tête blonde dépasse de la cabine et me crie qu'elle s'appelle Isis. Merde ! C'est vraiment pas cette fichue vipère. Je cesse brusquement de rire et me mort la lèvre inférieure, soudainement honteuse de m'être trompée de cible. J'hésite un instant à m'enfuir histoire d'être sûre de ne pas avoir d'ennuis mais me ravise après avoir fait un pas en arrière. La pauvre n'avait rien demandé et surtout, elle ne m'avait rien fait. Je ne pouvais décemment pas la laisser comme ça.

Enlever la fumée, elle était drôle ! Comment je pourrais faire ça moi ? Je réfléchis un instant sur un moyen de l'aider puis sors ma baguette et me positionne juste devant la porte de la cabine. La fumée est vraiment épaisse en fin de compte et elle pique les yeux. Je regrette vraiment que ma farce n'ai pas touché la bonne personne, cette Alexia l'aurait vraiment bien mérité.

« Alohomora ! » Le loquet du verrou émet un petit clic une fois ouvert et je me contente d'ouvrir la porte pour que cette pauvre Isis puisse sortir de là. Mes pieds deviennent soudainement très intéressants.

Je ne sais pas quoi lui dire tellement je suis honteuse. Je finis tout de même par réussir à lui sortir deux mots d'une toute petite voix. « Euh... Vraiment désolée... » Toutefois, il m'est impossible pour moi de soutenir son regard. Elle doit être sacrément énervée et je la comprends. J'espère juste qu'elle ne va pas aller alerter un professeur ou qui que ce soit d'autre. Avec tous les ennuis que je m'attirais dernièrement, je serais bonne pour passer le reste de l'année en retenue.

avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 247
Féminin
Confrérie Thémis

Re: Sorry [ft. Isis]
Mar 10 Juil 2018 - 14:43

Sorry
Lena & Isis

Isis ne savait pas quoi faire pour se sortir de cette situation. La fumée commençait à lui brûler la gorge et la toux ne cessait de s’accentuer. Pire, peu à peu, elle atteignait ses yeux. La Poufsouffle ignorait ce qu’avait fait la fameuse Alexia pour mériter un tel châtiment mais elle doutait que son crime soit à la mesure de la punition. Mourir asphyxié dans un cabinet n’était digne de personne. Heureusement pour la sixième année, son astuce marcha et, quelques instants après avoir montré ses cheveux blonds, elle entendit le bruit distinctif du verrou qui s’ouvrait. Isis descendit de la cuvette et se précipita hors de la cabine, profitant du fait que la porte ait été ouverte.  Elle s’éloigna le plus possible de la fumée et s’arrêta devant les lavabos. Essoufflée à cause de la fumée, la jeune fille s’appuya à l’aide de ses deux mains sur la vasque la plus proche, priant pour que la fumée ne la suive pas. C’était une vraie marée noire qui s’étalait dans les toilettes. Une chose était sûre : le produit était de bonne qualité.

Lorsqu’Isis se retourna elle se retrouva face à une élève plus jeune de Gryffondor – forcément – admirant ses chaussures. Une élève de Gryffondor qui s’avérait être Lena Collins, voilà qui ne l’étonnait pas. Elle s’excusa et la Poufsouffle l’observa d’un air pincé. Elle ne savait pas quoi faire. La jeune fille semblait être sincèrement ennuyée de s’être trompée de personne. Cela n’excusait toutefois pas son action.

« Ecoute Lena, commença la Poufsouffle qui commençait à ressentir de la compassion pour sa camarade, tu ne peux pas faire des choses comme ça, tu le sais non ? » Isis avait toujours pensé qu’elle aurait fait une bonne préfète si elle n’avait pas été aussi apeurée par certains de ses camarades. « Je ne sais pas ce qu’a fait cette Alexia, mais s’en prendre à quelqu’un, ce n’est pas bien, s’en prendre à quelqu’un qui est tranquillement dans les toilettes, c’est encore moins bien. »

Pour une Gryffondor c’était d’ailleurs même plutôt lâche. A ce moment-là, Isis sentit son rhume revenir en flèche, elle plongea une main dans sa poche et réussit à sortir un mouchoir à l’instant où elle éternua bruyamment. « Désolée. » Le rhume et la fumée avaient fait des ravages. Parler avait asséché la gorge de la Poufsouffle qui se tourna à nouveau face au lavabo. Elle ouvrit la sortie d’eau froide, plaça ses mains en bol et se pencha pour boire quelques gorgées d’eau. Voilà qui était bien mieux !

Généralement Isis n’aurait pas hésité à dénoncer la jeune fille – enfin, c’est en tout cas ce qu’elle prétendait en son fort intérieur la vérité était différente : elle n’osait souvent pas aller toquer à la porte des professeurs. Là, la situation était différente puisqu’il s’agissait vraisemblablement de vengeance et qu’elle n’avait été prise pour cible que par erreur ce qui, évidemment, ne rendait pas le problème moindre.

« Tu sais, Isis reprit en se tournant à nouveau vers la jeune fille, je suis sûre que tu as mieux à faire dans ton temps libre que d’aller embêter d’autres personnes. »



avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 115
Féminin

Re: Sorry [ft. Isis]
Mer 1 Aoû 2018 - 20:33

Sorry
Lena & Isis

Tiens ! Mes chaussures deviennent soudainement très intéressantes. Elles sont un peu râpées sur le bout, je devrais peut-être chercher un sortilège qui me permettrait d'arranger ça. Quoi que ça leur donne un style. Ça montre à tout le monde que je suis quelqu'un d'occupée et que je ne passe pas mes journées vautrée dans les canapés de la salle Commune. Je pourrais peut-être changer leur couleur aussi. Le noir ça fait un peu austère et je ne suis pas quelqu'un d'austère ça tout le monde le sait. J'aurais bien partagé mes réflexions avec Isis mais son "Ecoute Lena" me donne l'impression qu'elle n'a pas vraiment envie de parler de mes pieds. Je me mord la lèvre inférieure tandis que mon aînée commence son sermon. Je n'apprécie pas franchement les sermons d'ailleurs et en temps normal je lui aurais sûrement répondu mais au fond de moi je sais que je l'ai bien mérité. Moi qui passe mon temps à vouloir convaincre tout le monde que mon image de catastrophe ambulante n'est qu'une question de malchance, peut-être que je le cherche un peu aussi en fin de compte. Mais c'est plus fort que moi, je me sens obligée de me justifier. Avec un peu plus d'animosité que je ne l'aurais voulu. « Ce qu'elle a fait ? Elle a triché pendant notre partie de Bavboules et si elle l'avait pas fait, j'aurais gagné ! En plus elle est partie avec mon paquet de Chocogrenouilles ! » Soudainement énervée en me remémorant les motivations de ma vengeance, je croise les bras sur ma poitrine. Et que personne ne vienne me dire que ce qu'elle avait fait n'était pas important. « Et puis c'était pas volontaire de m'en prendre à elle dans les toilettes. C'est elle qui est venue se planquer là, j'ai pas eu le choix ! » Euh... Bah non en fait. La preuve que je réfléchis toujours avant de parler. Zut ! Je me ratatine un peu plus en me rendant compte de l'énormité que je viens de sortir et risque un petit coup d’œil vers Isis en faisant une petite moue désolée. Bon peut-être qu'elle ne se rendra pas compte que je viens de dire une bêtise presque aussi grosse que moi. A peine avais-je terminé mes explications que la Poufsouffle se mit à éternuer assez méchamment. Mais pourquoi est-ce qu'elle s'excusait au fait ?

Mon énervement s'en alla aussitôt quand je me rendit compte dans quel état ma bêtise avait mit Isis. « Non, t'excuse pas. C'est ma faute, je sais pas quoi faire pour me faire pardonner. » Peut-être commencer par faire partir un peu cette fumée. Je me dirige aussitôt vers une fenêtre pour l'ouvrir et créer un petit courant d'air. C'est à ce moment que la blonde finit par se tourner vers moi pour me sortir un genre de conseil qui aurait pu venir de ma mère.

Elle se faisait une fausse idée de moi en plus, il fallait que je clarifie un peu les choses. Je ne suis pas quelqu'un qui aime embêter les autres, j'aime juste faire des blagues de temps en temps. Aujourd'hui était un cas exceptionnel. Peut-être que si je lui montrait que je savais aussi me comporter en élève modèle pourrait la convaincre. « Bien sûr que je sais occuper mon temps libre correctement. Je connais les serres comme ma poche, j'adore m'occuper des plantes. Je peux te montrer si tu veux, ça te ferait sûrement du bien de prendre l'air. » Puis soudain, un éclair de génie, du moins pour moi, me traverse l'esprit. Un sourire excité se dessine sur mon visage et je me rapproche d'Isis en sautillant, toute contente et ayant complètement oublié qu'elle n'avait pas franchement apprécié ce que je venais de lui faire. « Si ça se trouve, on pourrait peut-être trouver un truc qui ferait regretter ses actes à Alexia. Qu'est-ce que t'en dis ? » Élève modèle n'est-ce pas ?
avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 247
Féminin
Confrérie Thémis

Re: Sorry [ft. Isis]
Sam 4 Aoû 2018 - 14:29

Sorry
Lena & Isis

Méfiante, Isis observait sa camarade qui semblait trouver refuge dans la contemplation de ses souliers. Technique vue et revue mais qu’Isis interpréta comme synonyme de remords. Grosse erreur, songea-t-elle une demi-seconde plus tard lorsque, s’étant désintéressée de ses pieds, Lena entreprit de lui répondre. Echauffée au souvenir de l’injustice qu’elle ne tarda pas à raconter à Isis, les bras croisés sur la poitrine comme si elle défiait la Poufsouffle de prendre position pour la fameuse Alexia. Pourtant, Isis en avait bien envie. La raison de la colère de la jeune élève lui semblait être toute simple : c’était une mauvaise perdante. Y’avait-il eu tricherie ou Lena inventait-elle cette histoire pour digérer une simple défaite aux Bavboules ? Isis l’ignorait et elle n’était pas sûre de vouloir le savoir. D’ailleurs, elle en était presque à regretter d’avoir posé la question.

« C’est ce qui se passe quand on perd », commenta presque malgré elle la blonde qui ne pouvait cacher son scepticisme devant cette affaire. Quand on pariait et qu’on ne gagnait pas… on perdait quelque chose, c’était logique mais visiblement pas dans l’esprit de Lena qui ne devait comprendre que les termes gagner et victoire. Quant à ses explications… elles eurent pour effet de faire hausser un sourcil accusateur à Isis.  Elle n’avait pas eu le choix ? Ce n’était pas volontaire ? Ne voulait-elle pas aussi dire que c’était elle, au fond, la victime ? Plus elle parlait plus la jeune élève semblaient s’enfoncer, l’un des travers les plus persistants chez les Gryffondor aux yeux d’Isis. La Poufsouffle prit tout de même le temps de plonger ses yeux dans ceux de sa camarade avec un regard qui disait : tu ne me la feras pas à moi celle-là. La quinte de toux qui suivit eut le mérite de faire dévier la conversation.

C’est à ce moment-là qu’Isis se dit que Lena n’était pas une mauvaise personne. Certes, elle avait agi comme telle et était dotée d’une mauvaise foi sans égale mais elle avait le mérite d’assumer – au moins en partie – ses erreurs. Une qualité qu’appréciait la jeune Balfour.

« Ça ira, pas besoin… », mais Isis eut à peine l’occasion de finir sa phrase. La Gryffondor avait foncé sur la fenêtre pour faire un courant d’air. Pas une mauvaise idée car, peu à peu, la fumée commença à se dissiper. « Merci. »

Mais Lena n’en avait pas fini et elle mit un point d’honneur à expliquer à la Poufsouffle ce qu’elle faisait de son temps libre. Isis n’avait pas réellement voulu savoir comment elle occupait ses journées – cela ne la regardait ni ne l’intéressait – mais elle fut tout de même intéressée par les paroles de la Gryffondor. Sans doute parce qu’elle était capable de s’intéresser à un peu près n’importe quoi. En plus il s’avérait qu’elle-même aimait beaucoup les plantes ! Mais pourquoi aurait-elle du prendre l’air… ? Ah oui, à cause de la fumée. Mais non, ça ne la tentait pas en plus elle connaissait aussi les serres, elle n’avait pas que cette Lena, aussi gentille qu’elle semblait maintenant être, lui montre quoi que ce soit.

« Je suis bien à l’intérieur mais j’aime aussi les plantes ! » Surtout jardiner en fait et donc, les plantes pouvaient être utilisées en cuisine ou qui donnaient des fruits ou des légumes, seulement, elle n’était pas sûre que ce soit le moment de lui expliquer ça. C’était sans doute la raison pour laquelle elles ne s’étaient jamais croisées dans les serres : Isis, certes, les connaissait bien mais elle préférait gambader dans le parc à la recherche de fraises des bois…. C’était ça qui mettait de si bonne humeur Lena ? Son nouveau sourire et ses sautillements inquiétèrent Isis dès qu’elle les remarqua. A juste titre, Lena avait quelque chose derrière la tête qu’elle ne tarda pas à évoquer.

Mauvaise idée, crièrent d’une seule voix sa raison et son cœur. Pourquoi, par Merlin, aurait-elle accompagné Lena dans sa quête de vengeance ? Parce que cela changeait de son quotidien qu’elle trouvait parfois morne ? Isis chassa cette pensée. Son quotidien était très bien. Parce qu’elle allait pouvoir surveiller Lena ? C’était une idée ça ! La Gryffondor avait l’air d’être intenable, peut-être réussirait-elle à la canaliser. Oui, voilà. Elle allait le faire pour ça.

« J’imagine qu’on pourrait... », Isis n’en avait non plus une envie folle. « Ça t’évitera d’aller embêter d’autres innocentes personnes lorsqu’elles sont aux toilettes. Donc, les serres hein ? Qu’est-ce que tu veux y trouver ? » Avant de se lancer, Isis voulait tout de même savoir de quoi il en retournait et si, vraiment, Lena n’avait pas une idée précise derrière la tête.




avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 115
Féminin

Re: Sorry [ft. Isis]
Sam 1 Sep 2018 - 22:04

Sorry
Lena & Isis

Comment ça quand on perd ? Mais puisque je lui dis qu’elle a triché ! Faut écouter quand les gens parlent ! « Mais j’ai pas perdu ! Elle a triché je te dis ! Tri-ché ! » On pourrait me faire avaler du Veritaserum que je tiendrai le même discours. Ce n’est peut-être pas le point de vue de tout le monde mais en tout cas moi, j’en suis persuadée. Bon, on ne va pas s’éterniser là dessus pendant cent cinquante ans. Pas besoin de faire un débat pour savoir que dans des conditions loyales, j’aurais gagné.

Ayant soudainement envie de passer à autre chose et surtout envie de me faire pardonner pour ma bourde, je m’empresse d’aller ouvrir la fenêtre pour faire partir cette fichue fumée. Il n’empêche que ces Leurres Explosifs sont d’une sacrée bonne qualité. Il faudra que j’en rachète, on ne sait jamais. Et après mes pauvres tentatives pour convaincre la Poufsouffle que je ne suis pas qu’une causeuse de désastres, mon visage s’éclaire quand elle m’avoue aimer les plantes aussi. « Ah oui ? C’est quoi ta préférée ? Personnellement, depuis que j’ai ramené un Voltiflor à la maison et que ma grand-mère a failli faire une syncope parce qu’elle l’avait confondu avec un Filet du Diable, ils font partie de mes petits chouchous. » Bon pour la défense de ma pauvre grand-mère, elle ne voit plus très bien clair et de toute façon beaucoup de gens les confondent. Mais elle m’avait donné tellement d’idées de farces ce jour-là. Des farces que j’avais joué à d’autres gens bien sûr, je n’ai pas envie qu’elle fasse une crise cardiaque pour de vrai. En fait quand on y pense, les vieilles personnes sont un peu comme les plantes, il faut être délicat avec elles et en prendre soin. C'est pour ça que mes victimes étaient toujours beaucoup plus jeunes. Je me souviens encore de la fois où j’ai fais croire en pleine nuit à ma petite sœur que je me faisais étouffer par la plante.

Elle avait paniqué et s’était mise à hurler dans toute la maison. J’avais été obligée de faire semblant de dormir pour que mes parents croient qu’elle avait fait un cauchemar et éviter de me faire encore punir. Mais qu'est-ce que j'avais ris en voyant sa tête. Il faudrait que j’en trouve de nouvelles d’ailleurs. Mais là n’était pas la question. Aujourd’hui il fallait qu’on trouve un mauvais tour à faire à Alexia et mon excitation remonta encore d’un cran quand Isis accepta de m’aider. Je n’entendis même pas la partie sur le fait que ça éviterait que j’aille enquiquiner d’autres personnes. J’étais trop concentrée sur une bonne idée à trouver. « C’est vrai tu vas m’aider ? Alors viens on y va. » Sans même lui laisser le temps de changer d’avis, je l’attrape par le bras pour l’emmener en courant dans le couloir histoire de descendre vers les serres.

Et puis soudain, une idée me traverse l’esprit et je m’arrête brusquement dans ma course pour me tourner vers la blonde. « Tu connais l’aubépine ? Je crois bien qu’il y a justement un arbuste en fleurs dans les serres. Si on s’en serre correctement, on devrait bien rigoler. » Bon bien sûr, "correctement" n’a pas le même sens dans ma bouche que dans celle des autres, mais je n’en dis pas plus pour le moment. Il faut savoir garder les surprises secrètes pour qu’elles soient vraiment réussies.
avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 247
Féminin
Confrérie Thémis

Re: Sorry [ft. Isis]
Mar 18 Sep 2018 - 18:59

Sorry
Lena & Isis

Lena se répétait. Isis se retint de lever les yeux au ciel et se mordit discrètement la lèvre sans répondre. Ah les Gryffondors et leur sens aigu de leur justice ! Heureusement, le sujet des plantes semble la calmer. C’est une bonne chose. Isis n’avait pas très envie de se lancer dans un débat avec une jeune fille qui prenait trop les choses à cœur. Une jeune fille qui parlait beaucoup, presque trop. Isis l’observait sagement, les bras croisés sur la poitrine comme si elle s’attendait à la voir sortir une plante carnivore à tout instant. Enfin, si elle préférait les Voltifor c’était tant mieux, bien moins dangereux !

« Je préfère les Asparagacées. » Peu loquace, Isis n’avait pas envie d’expliquer à Lena qu’elle adorait les asperges. Une plante moldue certes, une plante potagère qui n’avait rien à voir avec ce que les sorciers avaient l’habitude d’utiliser mais une plante parfaite aux yeux de la Poufsouffle. Petite, Isis était tombée amoureuse du nom de cette plante, elle l’avait surnommée la plante agacée. Voilà qui n’allait heureusement pas donner de syncope à sa grand-mère – Isis songea un instant à la pauvre grand-mère de Lena qui avait dû en voir d’autres ; elle espérait, pour le bien du genre humain, que Lena n’avait pas beaucoup d’autres proches à traumatiser. Déjà qu’elle voulait s’en prendre à Alexia… et Isis allait devoir l’en empêcher. Cela n’avait pas l’air simple. Lena eut l’air bien trop excitée aux yeux de la sixième année lorsqu’Isis lui dit qu’elle allait l’aider. Elle regretta immédiatement de ne pas avoir dit non et de ne pas être retournée dans son dortoir. Pourquoi fallait-elle toujours qu’elle se sente concernée par les problèmes des autres ? La Poufsouffle n’eut pas le temps d’y repenser, à peine eut-elle l’occasion de cligner des yeux que Lena l’avait attrapée et l’entraînait dans le dédale de couloirs. Sonnée par tant d’énergie Isis se laissa faire.

La Poufsouffle pensa innocemment qu’elles allaient se rendre dans les serres mais c’était sous-estimer l’esprit vif de la Gryffondor qui ne tarda pas à s’arrêter. Isis l’observa avec méfiance, qu’avait-elle encore derrière la tête ?

La blonde ne tarda pas à avoir une réponse.

Bien sûr qu’elle connaissait l’aubépine et le fait que Lena la connaisse aussi ne l’enchanta pas. Ses fleurs avaient un pouvoir de guérison (jusque là, pas de problème) seulement les branches elles dégageaient une odeur… particulière si on les coupait. Elle espérait que Lena ne songeait pas à ça mais si la Gryffondor lui avait posé la question ce n’était sûrement pour aller soigner un animal en détresse.

« D’accord mais à une condition : on ne coupe pas les branches ! »

La Poufsouffle avait planté son regard dans celui de Lena espérant faire preuve d’autorité. Elle ignorait toutefois si c’était un succès. Isis se rendit toutefois compte que son intervention pouvait paraît suspecte. Elle tenta donc de se justifier.

« Sinon les fleurs ne repousseront pas bien, interdiction de blesser l’arbuste ! »



avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 115
Féminin

Re: Sorry [ft. Isis]
Mar 25 Sep 2018 - 21:57

Sorry
Lena & Isis

Les asperges ? Vraiment ? Je ne m'attendais pas à ça. Il y a quand même plus intéressant. Bon ok, on peut les manger les asperges et encore personnellement, je ne trouve pas ça très bon, mais on peut pas en faire grand chose d'autre. Et puis c'est une plante Moldue. Non pas que je n'aime pas les plantes Moldues, loin de là, j'ai toujours été fascinée par leur variété. Mais les plantes magiques sont quand même bien plus intéressantes. Enfin bon... Chacun ses goûts.

Je dois dire que pour le coup je ne sais pas quoi lui répondre alors je me contente d'une phrase très vague. « Oh, d'accord ! » Bon bravo Lena, c'est pas comme ça qu'on va pouvoir développer le sujet. Mais c'est pas grave, on a quelque chose de bien plus intéressant à faire, à savoir jouer un sale tour à cette petite peste d'Alexia.  Soudainement ragaillardie, je me laisse emportée dans mon élan ou plutôt je nous emporte dans mon élan et me mets à courir dans les couloirs, entrainant la pauvre Isis dans mon sillage. Il faudrait vraiment que j'arrête d'embarquer les gens qui n'ont rien demandé dans mes plans foireux. Mais bon, ça mets un peu de piment dans le morne quotidien du château non ? Donc c'est pas si terrible que ça en fin de compte.

Je finis tout de même par me stopper brusquement quand une idée lumineuse me traverse l'esprit pour en faire part à la Poufsouffle. Seulement, elle semble beaucoup moins enthousiaste que moi et pire encore, elle me demande de ne pas couper les branches.

« Ne pas couper les branches ? Mais on va pas lui faire un bouquet de fleurs quand même. » Et puis c'est quoi cette excuse de ne pas vouloir blesser l'arbre ? Elle me prend pour une sauvage ? On peut tailler une branche correctement, je ne comptais pas non plus l'arracher. « Une petite branche suffira, en plus il est encore jeune. C'est le moment parfait pour le tailler si on veut lui donner une jolie forme.  » J'espère que je l'ai un peu rassurée. Je fais attention à la nature quand même. Enfin, c'est bien pour ça qu'elle s'inquiétait n'est-ce pas ? Mais oui bien sûr que c'est pour ça, qu'est-ce que ça pourrait être d'autre sinon.

Et puis mon plan est parfait. Les branches d'Aubépine ont une odeur qui ressemble à s'y méprendre à celle de l'urine. Je pourrais faire croire à tout le monde que cette fichue Serpentard a eu un "accident". Après tout, ce sera bien fait pour elle. Et puis, on pourra profiter de l'occasion pour ramener quelques fleurs à l'infirmière, ça rendra service au professeur Londubat. Je suis sûre qu'il en serait content en plus, je lui donne souvent des coups de main en dehors des heures de cours.

Ça lui fera ça en moins à faire et peut-être même qu'on pourrait rapporter des points à nos maisons. « Mais si tu y tiens, puisqu'on y sera on pourra ramasser quelques fleurs en même temps.  » Peut-être qu'Isis avait simplement besoin qu'on lui permette d'y trouver aussi son intérêt après tout.
avatar
✎ Date d'arrivée : 02/06/2018
✎ Parchemins : 247
Féminin
Confrérie Thémis

Re: Sorry [ft. Isis]
Dim 30 Sep 2018 - 17:47

Sorry
Lena & Isis

« Ne pas couper les branches ? Mais on va pas lui faire un bouquet de fleurs quand même. »

Ha.ha.ha.ha. Pour un peu, Isis en aurait ri. Vraiment. Très drôle. Excellent… Isis ne rigola pas, elle regarda sévèrement sa camarade à l’humour douteux. Elle attendit ensuite, méfiante, la suite qui ne tarda pas à arriver et qui ne la rassura pas. Petite ou grande couper une branche était une très mauvaise idée. La Poufsouffle ne croyait pas à l’argument du « pour lui tailler une jolie forme », n’avait-elle pas dit qu’elle ne voulait pas lui faire un bouquet de fleur ? Elle voulait lui faire une sculpture en bois maintenant ? Non, malheureusement, Isis craignait que Lena ne connaisse les défauts de l’aubépine. Mais, plus rusée qu’il n’y paraissait, la Gryffondor enchaîna laissant la Poufsouffle encore plus sceptique qu’elle ne l’était auparavant.

Ramasser des fleurs ? Voilà qui était nouveau ! Et non, elle n’y tenait pas particulièrement. Pour quoi faire en plus ? Certes, elles avaient des vertus très utiles, notamment en ce qui concernait la guérison mais elle n’allait pas en prendre pour autant. Ce n’était pas les siennes ni celles de Lena et elle ne voyait pas ce qu’elle aurait pu en faire. Seulement, Isis crut bon de ne pas mentionner à Léna qu’il s’agissait d’un vol – et que c’était donc moralement extrêmement répréhensible. Cela risquait de la faire partir et sans surveillance seul Merlin savait ce quel mauvais coup elle allait préparer. Merlin le sorcier, pas son chat, lui n’en savait rien à se pavaner dans le château. Merlin, le grand Merlin, devait lui avoir une idée des folies qui traversaient la tête de la Gryffondor et c'était sans doute pour cela qu'il avait placé Isis sur son chemin. Enfin, si on croyait à ce genre de choses ce qui n'était pas le cas de la jeune Balfour.

« Mhm », répliqua simplement la sixième année, incapable de mentir et dire à sa jeune interlocutrice que c’était une excellente idée. Isis regrettait déjà son idée mais elle voulait aller jusqu’au bout. Et cela nécessitait de se rendre dans les serres ou de trouver une excuse pour empêcher Lena d’y aller. Peut-être l’enfermer dans un placard et prévenir un professeur ? Il y avait un qui pouvait faire l’affaire sur le chemin. C’était intéressant. Peut-être que si elle arrivait à lui faire croire que… Oui, c’était une idée, pas mauvaise même.

« Bon, on y va ? Tu parles beaucoup, mais pour l’instant, tu n’agis pas. »

Isis voulait la faire réagir – et la faire bouger – mais elle regretta sa phrase au moment-même où elle la finissait, peut-être cela allait-il avoir trop d’effet. Lancer une Gryffondor ce n’était pas toujours une bonne idée.





Contenu sponsorisé

Re: Sorry [ft. Isis]
Revenir en haut Aller en basVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Isis
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» Seth a une soeur : Isis !
» Isis Nial, en vie aux dernières nouvelles....[Terminé]
» Chantonner tranquillement face aux fleurs [Pv : Alex, Lou, Isis, Midori !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Poudlard :: 1er étage et 2ème étage :: 2ème Étage-
Sauter vers: