Soirée CB le 14/12/2018 à 20h30

nous recherchons des élèves à poudlard, mais également des professeurs.

Partagez|

+18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]


Mimbulus Mimbletonia  :: Poudlard :: Extérieur de Poudlard :: Terrain de Quidditch
avatar
✎ Date d'arrivée : 23/07/2018
✎ Parchemins : 84
Féminin
Confrérie Métis - Modo

+18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Jeu 16 Aoû 2018 - 17:30


ce n'est qu'un match Potter - james & mnémosyne
Un autre match de Quidditch avait eu lieu, il n'y a pas moins de vingt minutes, l'équipe de Gryffondor s'opposant à l'équipe de Serdaigle. J'avais été dans les gradins par principe et aussi parce que j'avais promis à mon frère que pour une fois, j'encouragerais l'équipe des rouges et ors même si je suis une élève appartenant à la maison rivale depuis toujours, à la maison Serpentard. On pourrait trouver cela étrange, c'est un fait, mais de nos jours, je ne pense pas que ce soit le cas. Enfin, je suis à Serpentard et mon frère Gryffondor, il est donc normal que je côtoie des Gryffondor sans arrière-pensées. Je pense que cette génération, ne s'attarde pas trop sur la maison, mais plus sur les personnes, c'est ce que moi je fais réellement. C'est vrai, regarder la famille Potter/Weasley, rien qu'à eux, ils sont présents dans toutes les maisons, un peu à Gryffondor, un peu à Poufsouffle, un peu à Serdaigle et un peu à Serpentard. Je suis ravie de ne pas être dans ce temps ou les lions et les serpents ne pouvaient s'adresser la parole sans sortir leur baguette pour s'affronter. Je disais donc que j'avais encouragé la maison rouge et or, bien que sa victoire m'importe peu, c'est que ma maison a aussi son équipe. Après, il est évident qu'on ne gagnera pas la coupe de Quidditch cette année, pour ce qui est des points de maisons à la fin de l'année, on a une chance de finir premier.

Les gradins s'étaient vidés à une allure impressionnante. Gryffondor avait perdu le match, donnant la coupe un peu plus à Serdaigle. Le capitaine de la maison des lions devait certainement bouder dans son coin, surtout qu'il venait de perdre contre sa petite soeur et ses deux cousines, c'est assez marrant dans l'ensemble. Un sourire naquit sans le vouloir sur mes lèvres alors que je pensais à cela. Potter n'était toujours pas sortie des vestiaires alors que tout le monde était déjà certainement dans le château. Qu'est-ce qui m'a pris de l'attendre ainsi ? C'est vrai quoi, j'aurais pu décider de lui parler un autre jour. Les questions que je me pose sont pas vraiment importantes, si ? Soufflant d'agacement, je décide de me rendre dans le vestiaire des rouges et ors et dans la partie réservée aux garçons. Il était toujours assis sur le banc, toujours dans sa tenue de joueur de Quidditch. Appuyée contre le mur non loin de la porte, je finis par m'adresser à lui d'un ton totalement neutre d'émotion. « Potter, tu comptes dépérir ici ? C'est qu'un match, ce n'est pas non plus la coupe du monde que tu jouais. Y a plus important que les match de l'école dans la vie. » Hum, ce n'est sans doute pas la meilleure façon de le faire sortir d'ici, tout ce que je vais faire c'est attisé sa colère. Je suis douée aujourd'hui. « Ecoute, t'es un grand joueur hein, mais on ne gagne pas tout le temps, tu devrais le savoir. » rajoutais-je rapidement. C'est un peu un compliment que je lui fais, il devrait être heureux, je ne lui en fais pas souvent.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



.....................................................



- Mnémosyne Leta Scamander -
avatar
✎ Date d'arrivée : 26/07/2017
✎ Parchemins : 175
Masculin
Localisation : Quelque part.
Confrérie Dionysos

En ligne
Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Jeu 16 Aoû 2018 - 23:20
Plus qu'un match...Mnémosyne & JamesBrusquement, tout venait de s'arrêter. Le souffle avait bel et bien franchit l'anneaux, aux dépend du gardien des aiglons. Pourtant, pur lui, tout s'était arrêté. La marée bleu s'agitait dans ses tribunes. Un regard sur les scores pour comprendre la dure réalité. Lily avait attraper le vif d'or, le serrant au creux de sa main. Il aurait pu ressentir de la fierté, il aurait dû. Après tout c'était sa jeune sœur. Mais au fond de lui, il ressentait tout autre chose. La saison était finie, Gryffondor avait perdu. Il pouvait dire adieu à ses projets, n'ayant pas fait ses preuves pour les quelques formateurs qui assistaient aux rencontres à la recherche de talent. Il était dégoûté. Tout simplement, il fila en direction du sol, son atterrissage plus brusque qu'il ne l'aurait souhaité. Ignorant les regards, il se hâta vers les vestiaires de son équipe. Il posa son balais, dans un coin, loin de lui. Puis, il se laissa tomber sur le banc, son esprit bouillonnant, rugissant d'interrogations. Il se remettait en cause. S'ils avaient perdus, c'était de sa faute et à lui seul, il n'avait pas été assez bon capitaine. Son nom ne faisait pas tout. Loin de là. Il retira ses protections et les lança de l'autre côté du vestiaire, avec hargne. Il essayait de retenir sa colère, le visage fermé, les poings serrés. Il aurait pu faire les cents pas. Cela n'aurait rien changer. Rien du tout. De là, il pouvait entendre les bruits provenant du stade, comme s'il y était, le bruit des pieds tapant sur les gradins, les cris de victoires, la voix du commentateur, résonnant en écho dans la pièce. Il ne pouvait pas se laisser aller tout de suite, se doutant que ses camarades le rejoindrait bien vite. Il n'avait rien à leur dire, venait de perdre son esprit d'équipe, trop perturbé d'être détrôné de façon aussi violente.  

C'était son rêve qui venait de se briser, celui d'entrer dans l'équipe des Chardonnerets de Fitchburg. Tout ça avait plus d'importance que ce que les gens pouvaient comprendre, il n'était pas simplement mauvais joueur, mauvais perdant. Il laisserait les gens penser ce que bon lui semble à son propos. Il n'oserait même pas regarder sa mère, de crainte de lire de la déception dans son regard. Il avait échouer là où elle avait réussie. Il venait de tomber de son piédestal. Pour une fois, ce n'est pas lui qui serait sous les feux des projecteurs, c'était ce qu'il avait toujours voulu, et pourtant à ce moment, il était envahi de regret à l'idée de ne pas être l'enfant Potter qu'on retiendrait.

Les joueurs avaient maintenant tous quitter le vestiaire, le laissant seul. Il n'y avait pas eu de grand discours, pas comme dans celui de leurs adversaires du jour. Il n'avait rien à dire. C'était trop tôt. Il était rester assis, les laissant rentrer au château. Il s'était juste levé; enlevant son haut pour le jeter au total opposé avant de frapper le mur le plus proche, ayant besoin d'extérioriser sa frustration. Son poing heurta le mur froid, laissant échapper un grognement de douleur, faisant les 400 pas, avant de se rasseoir, plongeant sa tête entre ses mains. A tel point de ne pas voir la porte s'ouvrir ni le temps passer, et de ne redresser sa tête qu'une fois qu'il entendit une voix féminine brisant le silence. Il leva la tête découvrant la jeune Serpentard.

- Scamender. C'est pas qu'un match, c'était l'occasion de faire impression devant des recruteurs. Rien de moins que mon avenir en gros..., Dit-il sur un ton qu'il joue détaché. Au moins, il n'avait pas à supporter une nouvelle fois le mot désolé. Il se redressa et s'approcha de la jeune femme.

- Oh, un compliment...Tu as pas tout à fait tort. Et rester prostré assis, et en sueur m'avançerait pas. Merci., Dit-il en esquissant un léger sourire.

©️ 2981 12289 0
avatar
✎ Date d'arrivée : 23/07/2018
✎ Parchemins : 84
Féminin
Confrérie Métis - Modo

Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Ven 17 Aoû 2018 - 16:55


ce n'est qu'un match Potter - james & mnémosyne
Allez Potter bouge, émet un bruit, énerve-toi, je n'en sais rien, mais fait quelques choses, ne reste pas là ainsi sans rien faire. C'est tout sauf toi. Je te connais plus combattif que cela, t'es à Gryffondor ou Poufsouffle Potter ? Puisque là tu me mets un horrible doute sur la capacité du choixpeau magique à vraiment nous répartir dans la bonne maison. Enfin, un peu de répartie de la part de monsieur le ronchon, il était temps, j'allais finir par être enracinée à force de le regarder faire le bébé de trois ans à qui on a confisqué sa glace. En revanche, je ne m'attendais absolument à ce qu'il soit torse-nu, c'est un peu déstabilisant. Je détourne les yeux aussitôt de son torse bien dessiné en maudissant scrupuleusement le Quidditch qui a tendance à rendre les hommes irrésistibles et mes hormones qui me jouent des tours à l'heure actuelle. Mon regard se pose alors sur sa main laissant découvrir un léger bleu qui prenait forme. Est-il si déçu à ce point ? Au point de pratiquement se casser les phalanges en frappant dans un mur ? Mes yeux couleur océan toujours sur sa main, je me concentre sur ce qu'il me dit. Pas qu'un match ? Ton avenir fichu ? Oh Potter sérieusement, tu es irrécupérable quand tu t'y mets. « Tu me déçois Potter, si tu penses réellement que les recruteurs vont baser leur choix sur l'issue du match, t'es encore plus con qu'un scroutt à pétard. Ils vont juger ton jeu, pas le résultat du match. » lâchais-je d'un ton morne avant de capter le reste ses dire, remarquant par la même occasion son rapprochement de ma personne. Merci ? Hum, il a reçu un cognard en pleine tête durant le match ? Je n'ai pas souvenir de ce passage. Non sérieusement, depuis quand Potter me remercie ? Je sais qu'ils nous arrivent de nous dévêtir en présence de l'autre, mais pas au stade de dire merci.

Surprise, c'est clairement le mot qui définit mon état par le simple mot qu'il a dit. Merci. Je ne m'en remettrais jamais. Instinctivement, je porte ma main à son front. « Tu es malade James ? » James, l'appeler par son prénom, je ne le fais pratiquement jamais et pourtant je viens de le faire. Les rares fois ou je le prononce c'est d'une façon à peine inaudible ou alors dans un cri. Quoi que cela ne regarde que moi. Enlevant ma main de son front j'attrape sa main bleui pour l'examiner un peu mieux. « En revanche, si ce n'est pas à cause du match que tu n'es pas sélectionné, cela sera surement à cause de ta main. Il faut vraiment que tu apprennes à contrôler ta colère, ou déverse-la dans un oreiller ou un truc mou. Mais, pas un mur Potter, tu ruinerais ta carrière avant son début. » dis-je en soufflant un peu ses articulations. « Même si tu m'affirmes que tu n'as pas mal passe quand même à l'infirmerie. Manquerait plus que tu deviennes vendeur de caleçons de merlin seulement à cause de ta connerie. » ajoutais-je d'une petite voix en lâchant sa main pour le pousser avec mon doigt sur son front pour le faire un peu reculer.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



.....................................................



- Mnémosyne Leta Scamander -
avatar
✎ Date d'arrivée : 26/07/2017
✎ Parchemins : 175
Masculin
Localisation : Quelque part.
Confrérie Dionysos

En ligne
Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Ven 17 Aoû 2018 - 19:03
Plus qu'un match...Mnémosyne & JamesLe jeune homme se redressa, les mots de la jeune femme l'atteignant au point de le dévêtir de sa porosité. Il était toujours frustré, en colère et avait besoin d'évacuer. Et si une seule personne pourrait lui offrir un moyen d'évacuer tout ça, c'était bien elle. Mnémosyne Scamender. Une des nombreuses filles avec laquelle il avait coucher, cependant une des rares à avoir partager sa couche plus d'une fois. Il gardait d'elle de souvenir de lui avoir ôter sa virginité, d'avoir pris sa fleur. En revanche, une personne qui avait moins apprécier la chose fut son frère, avec qui il partageait son dortoir et tous deux n'étaient pas proches. Loin de là. Il faut toujours un personnage comme ça dans un dortoir. Cela le surprenait de la voir dans le vestiaire, à en croire que les habitudes avaient la vie dure. Il s'était approché de la jeune femme, torse nu, sa peau paraissant huilé avec la sueur. Non, James n'avait pas encore pris sa douche, alors même que ses anciens coéquipiers étaient partis depuis un moment maintenant. C'est la blonde qui l'avait fait sortir de ses pensées moroses et elle était la première à ne pas avoir le mot désolé en bouche. Il vit le regard de la jeune femme se poser sur sa main, songeant qu'il devait avoir bien fait de ne pas y aller jusqu'au sang.

- Alors j'ai bien joué, j'ai été technique, j'ai tenter des choses, j'ai montrer mon sens du collectif, sans oublier, j'ai innover..., énumère t'il.

Merde, il fallait que ce soit la vert et argent qui le remette en place. Ses mots étaient plus acérés que ceux de ses partenaires qui s'étaient contenté dans l'ensemble de simple excuses, même si pour le capitaine, aucun joueur n'avait à s'excuser de cette défaite, hormis lui pour ne pas avoir su les mener jusqu'à la victoire. Elle, elle savait piquer où ça fait mal et l'aîné des Potter ne comptait pas s'afficher ainsi devant elle, elle qui avait connu une toute autre image de lui. Il préférait que l'image de l'instant ne soit pas celle qu'elle garde en mémoire. Il s'était rapproché d'elle, laissant échapper un merci, mot qu'il ne lui avait jamais dit auparavant. C'était simplement pour l'avoir fait sortir de son état végétatif, et pour son compliment, rien de plus, rien de moins. Elle pose sa main sur son front. Il était chaud, mais cela n'avait rien à voir avec une fièvre.  

- Autant que toi qui me complimente sur le Quidditch, m'y habitue pas, je pourrais m'en lasser.., murmure t'il avec un sourire en coin, n'étant pas habituer à ce qu'elle l'appelle par son prénom. Sauf dans des occasions plus intimes mais jamais en public et jamais autrement. Sa main quitte son front pour prendre sa main, légèrement endolorie mais d'ici une heure il ne sentirait plus rien, ça lui apprendrait simplement à frapper dans un mur. C'est plus solide qu'une mâchoire.

- Ma main va très bien, n'en doute pas ! , Laisse t'il échapper. Il pouvait toujours jouer au Quidditch et cela ne gâcherait pas des sélections. C'était pas comme s'il avait une double fracture de la cheville et qu'il n'était plus capable de décoller avec son balais. Il savait bien comment passer sa colère et extérioriser sa frustration, cette fois c'était ses vielles habitudes qui avaient la vie dure. Elle le fit un peu reculer, le jeune homme se mordillant la lèvre, curieux de savoir si ce serait elle qui prendrait les initiatives...

©️ 2981 12289 0
avatar
✎ Date d'arrivée : 23/07/2018
✎ Parchemins : 84
Féminin
Confrérie Métis - Modo

Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Dim 19 Aoû 2018 - 17:53


ce n'est qu'un match Potter - james & mnémosyne
Un sourire en coin apparait sur mon visage alors qu'il semble lui aussi surpris par le compliment que je viens de lui faire. « T'en lasser ? Ou t'y habituer ? Il est vrai que d'ordinaire je te fais des compliments sur une autre compétence que tu possèdes. » m'exclamais-je sans vraiment le regarder. Je ne voulais pas le regarder dans les yeux, simplement parce qu'à ce moment précis, il pourrait lire le désir présent dans mes yeux. Le désir de vouloir toucher sa peau encore, de le sentir se presser contre moi. Oh non, je ne suis pas amoureuse de James Potter, loin de là, on n'est pas fait pour être ensemble. C'est comme si vous demandiez à un chat de sortir avec un chien, ce n'est pas possible. Cela finirait toujours en bagarre. James et moi c'est un peu pareil, on a des moments de tendresses c'est sûr, mais pas plus. On se donne juste du plaisir quand on en a besoin et c'est très bien comme ça. Un simple coup d'oeil en sa direction et mes yeux tombent directement sur son corps d'athlète musclé, je me mords la langue à l'intérieur de ma bouche fermée pour ne pas succomber à la tentation. Je ne lui ferais pas ce plaisir, il n'attend que cela, je le connais le Gryffondor à force. Il attend toujours que je fasse le premier pas, il en a l'habitude à force. Cela avait beau être lui qui m'avait charmé la première fois, c'est bien moi qui suis allée le trouver pour satisfaire ma curiosité du moment, mon envie de découvrir les plaisirs de la chair. A l'époque j'avais 16 ans et on va dire que j'ai bien aimé ce que j'ai découvert ce jour-là. Chaque fois, que ce soit lui ou moi qui ressentais ce besoin, je faisais le premier pas. Alors, non, James Sirius Potter, je ne te ferais pas ce plaisir en allant vers toi en première, c'est toi qui fera le pas. Aujourd'hui, tu le feras.

« Hum, si tu le penses, mais ne te plaint pas si ta main souffre demain encore. » soufflais-je doucement alors que je regardais toujours ses abdominaux. Ne pas flancher, hors de question qu'il gagne encore une fois à ce petit jeu de charme. Sa sueur était encore présente, un sourire en coin naquit sur mes lèvres alors je m'adressais à lui en me bouchant le nez. « Tu pues Potter, tu devrais tête allez prendre ta douche ? Ah moins que tu es l'intention de sentir le fennec encore longtemps ? » Doucement avec mes mains je lui fais signe de reculer vers les douches qui se trouvent derrière le mur qui se trouve dans son dos. J'ai dit que je ne craquerais pas, mais je peux essentiellement l'aider à craquer ? Il m'embrassera le premier c'est certain. « Tu veux peut-être de l'aide pour ta douche Potter ? Pour te frotter le dos ou autre chose ? » demandais-je d'une voix aguicheuse. Je m'avance vers lui au point de me rapprocher, mais au moment de frôler ses lèvres avec les miennes, dans le but de lui faire croire que je vais craquer, je continue mon chemin vers les douches. Au passage, j'en profite pour enlever mon haut laissant mon soutien-gorge bien en évidence. Quoi ? C'est un moyen comme un autre de le faire craquer. Je me retourne vers lui, lui donnant le loisir de regarder ma poitrine encore recouvert de dentelles. « Alors, cette douche Potter ? Non pas que j'ai vraiment l'intention de te frotter le dos, mais j'ai besoin de prendre la mienne de toute façon. » quémandais-je en levant un sourcil.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



.....................................................



- Mnémosyne Leta Scamander -
avatar
✎ Date d'arrivée : 26/07/2017
✎ Parchemins : 175
Masculin
Localisation : Quelque part.
Confrérie Dionysos

En ligne
Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Dim 19 Aoû 2018 - 23:09
Plus qu'un match...Mnémosyne & James
- C'est vrai, d'ailleurs, ces compliments là, je ne m'en lasserais jamais..., répond t'il avec le même sourire en coin au bord des lèvres.

Il savait de quoi elle parlait, sans nul mal d'ailleurs, les deux élèves entretenant un rapport d'amant, ayant couché régulièrement ensemble depuis leur sixième année, l'année où il avait ôté la virginité de la jeune femme. En revanche, il était surpris que la jeune femme lui adresse un compliment, et tout autant qu'elle l'appelle par son prénom. Hors de ces moments-là, elle se réserver à l'appeler Potter.Ce dernier ne s'attendait pas d'ailleurs à ce qu'elle vienne le voir, à ce moment, dans le vestiaire de l'équipe de Quidditch de Gryffondor et ce, juste après le dernier match de la saison qui fut une défaite pour la maison rouge et or. Avait-elle envie de remettre le couvert une dernière fois avec lui ? Elle venait de lui offrir un moyen d'extérioriser, d'évacuer tout ce qu'il avait ressenti de longues minutes auparavant. Il se contenta de secouer la tête quand elle parla de sa main. Sa main n'avait rien, il était inutile de débattre plus là-dessus. Il voyait bien le désir émaner de la jeune femme, cherchant à la faire craquer, comme il le faisait à chaque fois. Il haussa un sourcil à ses mots, ne tardant pas à comprendre ce qu'elle faisait, elle le faisait languir, essayait de le faire craquer. Il fallait bien que l'un deux craque en premier, alors pour la dernière fois qu'ils coucheraient ensemble, il prendrait l'initiative, ferait le premier pas, comme il avait finalement l'habitude de le faire avec d'autres filles ces dernières années.  

- C'est l'odeur virile d'un homme après l'effort..., la contre-carre t'il, son regard ne quittant pas le sien. Il esquisse un sourire en coin à son signe et recule vers les douches, ne la quittant pas des yeux. Il se mordit la lèvre à sa proposition, ayant perçut le ton qui s'échappait de ses lèvres. Il craquait, il allait craquer. A ce jeu là, elle venait de prendre de l'avance.

- Ce serait avec plaisir, je dirais même pas nom à un massage... , murmure t'il alors qu'elle était au plus proche de lui, s'étant attendu à ce qu'elle capture ses lèvres, son visage si proche du sien.

Elle le contourna, la jeune homme se retournant pour regarder son déhanché et son corps qui s'offrait lentement à lui alors qu'elle venait de faire tomber le haut. Ils étaient presque à égalité. Il se mordit la lèvre en songeant à sa poitrine qui n'attendait que ses mains et ses lèvres. Il se rapproche d'elle et glisse sa main dans son dos pour la rapprocher de lui avant de capturer ses lèvres et de lui offrir un baiser passionné. Sa main en profita pour dégrafer son soutient-gorge. Là ils étaient à égalité. Il enleva son pantalon de Quidditch, ne lui restant plus que son boxer qui laissait apparaître la forme de son entrejambe gonflé sous le tissu. Ses mains descendirent le long de ses courbes, enlevant langoureusement son bas, avant que sa main ne glisse sur ses fesses, directement sous sa culotte.
©️ 2981 12289 0
avatar
✎ Date d'arrivée : 23/07/2018
✎ Parchemins : 84
Féminin
Confrérie Métis - Modo

Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Lun 20 Aoû 2018 - 17:17


ce n'est qu'un match Potter - james & mnémosyne
En entendant sa réponse, je roule des yeux avant de secouer la tête de droite à gauche en souriant doucement. Il est certain qu'il ne se passerait pas de ce genre de compliment. Cependant, je vais sans doute arrêter les compliments pour aujourd'hui, manquerait plus qu'il prenne la grosse tête, déjà qu'il peut avoir un égo sur dimensionné quand il s'y met, alors si en plus je commence à lui combien il est doué au lit, que je n'ai pas connu meilleur amant à l'heure qu'il est, il va se sentir pousser des ailes. Après, d'un côté c'est normal, je n'ouvre pas mes cuisses pour n'importe qui. Parfois, je me demande encore ce qu'il m'a pris de les ouvrir pour ce petit lion. Non mais imaginé la tête d'un gryffondor et d'un serpentard des années 1990, si on leur avait dit qu'un lionceau irait s'accoupler avec une vipère. Je pense qu'il aurait fait enfermer la pauvre personne à Sainte Mangouste. Entre temps, il m'avait répondu que l'odeur n'était pas nauséabonde, mais que c'était celle d'un homme viril après l'effort. « Foutaise Potter, l'odeur d'un homme viril ce n'est pas la même que celle d'un porc qui sort de la boue. » Voilà on place une petite réplique à la Scamander, il en a l'habitude de toute façon de mes piques même si on s'apprête à passer aux choses sérieuses.

En passant à côté de lui, j'avais résisté tant bien que mal à l'embrasser, j'aurais pu capturer ses lèvres dans la foulée, mais je ne voulais pas perdre cette partie, alors j'avais tenu bon, même si mes hormones me titillaient horriblement et que ma raison me disait de m'abandonner corps et âme une dernière fois dans ses bras. C'est bien, ce qui allait se passer, non ? Une dernière aventure charnelle entre nous avant la fin d'année, avant la fin de Poudlard. De toute façon, j'avais besoin de sentir ses mains frôler mes corps, de sentir ses baisers endiablés et toutes ses choses que je m'étais permise de faire avec lui, de si nombreuse fois. La fin de Poudlard fera au moins un heureux, mon frère, il sait bien que je vois de temps en temps le capitaine des Gryffondor, alors cela le démange grandement de lui foutre un poing dans la gueule à chaque fois qu'il le voit. Surtout qu'il partage leur dortoir, mais il sait que j'aurais pris la défense de Potter, donc il ne fait rien. « Un massage ? Vraiment Potter et tu veux que je te masse quelle partie dis-moi ? L'asticot que tu as entre les jambes ? » demandais-je innocemment. S'il pense que je vais lui faire un massage gratuitement, il se met le doigt dans l’œil. Puis dire qu'il possède un asticot entre les jambes c'est grotesque quand on sait que Potter est quand même bien monté et je le sais pour avoir aperçu son service trois pièces plus d'une fois.

Les petits mamelons présent sur mes seins commençaient dangereusement à pointer. En l'état actuel des choses, ce n'est pas Potter qui en était à l'origine, mais bien le frais. C'est qu'il ne fait pas si chaud que ça dans les vestiaires et avoir pour seul vêtement mon soutien-gorge sur le haut de mon corps ne réchauffait pas grand-chose. Alors, par pitié, Potter si tu pouvais t'activer un peu et venir coller ton corps sexy et bouillant contre le mien que je puisse me réchauffer un peu, cela me ferait le plus grand bien. Suffit de demander visiblement, puisque monsieur s'approche tel un prédateur qui va bondir sur sa proie. Il finit par glisser sa main dans mon dos pour me rapprocher de son torse, il en profita pour enlever le tissu qui cachait ma poitrine alors qu'il avait capturé mes lèvres pour une petite danse entre nos langues. Ses lèvres, elles m'avaient manquée et le gout de celles-ci aussi. Je me demande comment je vais faire après. Trouvé meilleur amant que James Potter serait de l'impossible. Je n'ai pas mieux que lui pour l'instant et je vais un peu regretter nos petites rencontres. Après qui sait, suffirait de trouver un homme expérimenté pour prendre son pied ? En un rien de temps, je me retrouvais seulement vêtue de ma petite culotte noire avec de la dentelle rouge. « Hum pressé monsieur Potter ? » soufflais-je entre deux baisers, alors que je passais une de mes mains dans ses cheveux et que l'autre parcourait son corps machinalement jusqu'à atteindre son point final, c'est-à-dire la bosse située en dessous de son caleçon. Je pouvais sentir l'excitation, mon corps entier réclamait son toucher. Après quelques minutes, alors qu'il avait retiré sa main de mes fesses, je fis glisser le dernier bout de tissu qui faisait barrage sur mon corps et j'en faisais de même avec le sien.

M'éloignant de lui, je reculais doucement jusque sous les douches qui n'étaient pas allumées pour me coller au mur froid, ce qui me fit sursauter un peu. Mon regard océan dévia de ses lèvres à son soldat au garde-à-vous. Je me mors la lèvre inférieure alors que je fais signe à Potter d'approcher avec mon doigt. Autant en profiter sous l'eau, je ne l'ai encore jamais fait de cette façon. « Dis-moi Potter, qui va devoir faire la personne soumise cette fois-ci ? Parce que ne t'attends pas à ce que je te dise oui à tous. » Généralement il était dominant, mais le problème c'est que parfois, je pouvais l'être aussi. Il était près de moi et avant qu'il décide de se coller à moi, je m'avance pour le faire basculer contre la paroi. Caressant doucement son engin reproducteur, je lui demandais calmement. « Alors, on fait quoi monsieur le capitaine ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



.....................................................



- Mnémosyne Leta Scamander -
avatar
✎ Date d'arrivée : 26/07/2017
✎ Parchemins : 175
Masculin
Localisation : Quelque part.
Confrérie Dionysos

En ligne
Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Lun 20 Aoû 2018 - 22:08
Plus qu'un match...Mnémosyne & JamesIl gardait son sourire sur le bord de ses lèvres, sourire qui trônait fièrement. Non, il ne se se lasserait vraiment pas de ses compliments sur son anatomie et ses compétences au lit. Ça faisait du bien à on ego et il appréciait l'entendre, surtout que celle-ci n'avait pas pour habitude de le complimenter. Entre eux c'était le feu et la glace. Ce genre de flatterie pouvait lui donner la grosse, ce à quoi ne l'habituerait certainement pas le jeune Scamander qui avait le don de le faire redescendre sur Terre, avec ses piques acérées. C'était plus dans l'habitude de la jeune femme. Sa langue était bien celle d'une vipère, ce que lui confirma sa réponse sur l'odeur. Il savait bien que c'était une de ses nombreuses piques habituelles. Il n'avait rien d'un porc qui sortait de la boue et la jeune femme disait ça en toute connaissance de cause. Et ce genre de piques ne changeait rien aux rapports qu'ils entretenaient, couchant ensemble malgré leurs différences, et leurs différence de maison. Pour lui, ça n'avait jamais vraiment compté, il avait goûté à tous, autant les vipères que les aiglonnes.

- Non, mais je pense que si ça sentait le porc, tu ne serais pas là avec moi..., murmure t'il avec un sourire en coin.

Il ressentit un picotement de frustration face à son entourloupe, alors qu'elle s'approchait de ses lèvres pour simplement le frôler et le contourner, le devançant sur le chemin des douches. Par Merlin qu'il avait envie d'elle à ce moment, de laisser ses doigts glisser sur sa peau, d'en explorer chaque centimètre, de la redécouvrir et de goûter à sa peau, de la couvrir de baiser, au creux de son cou, de sa nuque ou ailleurs. Il ne songeait même pas au frère de la jeune Serpentard, son frère qui partageait son dortoir, celui qui devait se contenir dès qu'il le voyait, son visage lui rappelant sans cesse qu'il avait ôté la virginité de sa sœur. Ce serait leur dernière fois, et leur première dans les douches des vestiaires de Quidditch. Il avait perdu un match, avait aussi perdu une coupe mais avait gagner bien plus.

- Mon asticot ? J'ai connu mieux de ta part, mais oui, et également mes épaules et mon dos, j'ai des courbatures et des nœuds et j'ai besoin de doigts délicats pour s'en occuper..., répond t'il amusé, le Gryffondor ayant toujours un sourire sur ses lèvres. Qu'elle parle d'asticot ne lui faisait rien, d'ici quelque secondes elle ne tiendrait plus le même discours alors il ne relevait à peine cette pointe. Il n'a vraiment pas à rougir de son anatomie et aucune fille n'a jamais été déçue par ses prestations au lit.

Ce n'était pas la contre-partie qui allait le déranger, il savait comment lui rendre service. Il la connaissait maintenant, ayant à de nombreuses occasions partagé sa couche, et ce depuis leur sixième année. Le capitaine des rouges et or ne tarda pas à coller son corps au sien, transmettant sa chaleur bouillante qui traversait son corps. Sa main dans son dos, il la rapprocha de son corps, dégrafant son soutien-gorge, laissant sa poitrine nue s'appuyer contre son torse finement taillé. Ses lèvres ne tardèrent pas non plus à aller à la rencontre de celles de la jeune femme, lui offrant un baiser passionné, jouant de sa langue contre la sienne, prenant possession de sa bouche. Il ne lui restait que son bas, une fine culotte qui constituait l'ultime séparation à franchir. Il frissonne à ses caresses, ses doigts glissant sur son torse, sur ses abdos. Sa main descendit sur son anatomie, recouverte de son boxer qui laissait paraître son désir grandissant. Il répondit entre deux baisers, simple instant pour reprendre son souffle.

- Trop d'abstinence... , murmure t'il en simple réponse.

Il s'était effectivement calmé depuis le début de l'année, ne fréquentant pas autant de filles que par le passé et ne s'accordant pas en plaisir charnel. Surtout depuis qu'il avait du béguin pour cette jolie blonde, cette blairelle si timide et innocente, ne pouvant se montrer trop directe avec elle. Ses mains caressaient son corps, passant rapidement sur ses fesses avant que la jeune femme ne retire d'elle-même sa culotte et fasse descendre le bas de son amant qui, une fois à ses pieds, le poussa du talon vers le reste de ses vêtements.

Elle le priva de caresse sur le corps de la jeune femme, reculant vers les douches, la jeune femme se collant dos à la paroi. Il vit son regard descendre sur son anatomie toute dressée pour elle et s'approchant, ne comptant pas la faire languir plus longtemps. Il remarqua son mordillement, sachant qu'il n'y aurait pas de retour en arrière. Il se mordilla la lèvre en l'entendant parler de rôle de soumis. Aucun d'eux n'étaient vraiment soumis, chacun appréciant de reprendre le dessus sur l'autre.

- Et à quoi veux tu me dire non ? Répond le brun en glissant une dernière fois sa main dans ses cheveux ébouriffés.

L'idée d'être son toy-boy avait plutôt le don de l'exciter, ce qu'il n'avait réservé jusqu'à présent qu'à elle, seule conquête avec laquelle il avait remis plus d'une fois le couvert. Il s'approchait au plus près d'elle, songeant déjà à la soulever contre la paroi et elle le bascula avant même qu'il n'ait prit l'initiative de son geste, se retrouvant accolé au mur de la douche. Il se mordit la lèvre, laissant échapper un râle de plaisir alors qu'elle caressait son sexe, tout offert à elle.

- Tout ce que tu veux, aujourd'hui, je suis tout à toi... , murmure t'il entre deux soupirs, ses abdos se crispant en réponse à ses caresses sensuelles, l'eau coulant le long de leur peau. Elle avait intérêt à en profiter, car comme pour les compliments, il ne disait jamais ce genre de chose. C'était un cadeau de fin.
©️ 2981 12289 0
avatar
✎ Date d'arrivée : 23/07/2018
✎ Parchemins : 84
Féminin
Confrérie Métis - Modo

Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Mer 22 Aoû 2018 - 18:12

.....................................................



- Mnémosyne Leta Scamander -
avatar
✎ Date d'arrivée : 26/07/2017
✎ Parchemins : 175
Masculin
Localisation : Quelque part.
Confrérie Dionysos

En ligne
Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]
Ven 7 Sep 2018 - 16:51
Plus qu'un match...Mnémosyne & JamesSon sourire dressé au coin de ses lèvres, il ne laisse pas le dernier mot à la jeune vipère. Il la connaît trop bien maintenant, il sait qu'elle ne pense pas ses mots, que c'est sa manière d'être, de se comporter puisque son discours changeait rapidement dans leurs moments intimes. Il partageait ce même défaut, de vouloir avoir raison, quel que soit la situation, et même s'il devait se retrouver en tort. Il savait la toucher avec certains de ses mots, viser juste, comme pour l'odeur. N'importe qui, sans raison particulière, aurait tourner les talons si l'odeur était telle que la jeune femme le prétendait. Non, elle avait envie de son corps, de ses muscles taillés à la serpe, quelques gouttes de sueur ruisselant le long de son torse et de ses abdos. Qui plus est que ce serait la première fois que le corps de deux amants se retrouveraient, noués sous la douche des vestiaires de Quidditch...

- Vrai, et heureusement je sais m'en servir parfaitement bien ! , répond le brun, gardant son sourire au coin de ses lèvres, sourire qui s'agrandit à la simple satisfaction d'entendre les mots de la jeune femme.

Cela le satisfaisait de savoir qu'il avait été et était son meilleur plan pour ce qui était des relations charnelles.


- Très content ! Poursuit t'il avec un sourire de satisfaction.

Après tout, tout le monde ne pouvait pas en dire autant. Son sourire ne quittait pas ses lèvres à ses mots, ne disant rien, Il aurait pu sortir tout un tas de phrases, mais il se contentait du silence et de la voix mélodieuse de la jeune femme qui vantait ses compétences, appréciant les confessions de la jeune femme. A ce rythme, il risquait de prendre de nouveau la grosse tête. Il la laissa avoir le dernier mot, lui souhaitant intérieurement du courage et de la persévérance, quoi que ces qualités n'étant pas associer à la maison verte et argent.

- Alors je compte bien rattraper les choses, et faire ça bien ! Murmure t'il, ses mots se faisant suave et plus sensuels alors qu'il s'avançait vers la jeune femme, se tenant au plus près d'elle, s'apprêtant à se coller contre les formes nues de la jeune femme appuyer à la paroi de la douche.

C'est lui qui se retrouva adossé au mur froid, mordillant sa lèvre inférieure, appréciant que les rôles s'inversent. Il frissonna à ses caresses, des râles brûlants s'extirpant de sa gorge alors que ses doigts glissaient sur son membre dressé pour la jeune femme.

- Ça n'a jamais été mon intention ! Ton postérieur aura tous les égards qui lui sont dû !   Répond l’aîné des Potter avec malice, sa voix se faisant plus brûlante, sachant que ses fesses n'attendaient plus que ses mains s'y posent pour caresser sa peau, et peut-être même sa bouche pour quelques baisers.

- Tout à toi... , répète t'il, avec plus de sensualité.

Elle avait raison, mais lui considérait que ce n'était pas qu'à la jeune femme d'exaucer tous ses désirs et ses envies. Aujourd'hui, il lui offrirait un moment qu'elle ne pourrait oublier, pas de sitôt en tout cas. Il n'avait pas dit ces quelques mots par hasard, un sourire se dessinant sur ses lèvres aux mots de la jeune serpentard alors qu'il se laissait glisser contre son corps, se mettant à genoux entre ses jambes. En se baissant, il laissa une traînée de baiser sur sa peau mouillée, ses lèvres glissant de sa poitrine jusqu'à son nombril avant de descendre jusqu'à ses cuisses. Il la regarda dans les yeux, ses prunelles brillant de désir.

Ses mains se glissèrent sur ses reins, son pouce venant effleurer son clitoris qu'il titilla, effectuant de sensuels mouvements circulaires alors que ses autres doigts serpentaient le long de sa fente, attentif à ses réactions, aux soubresauts de son corps. Il voulait la sentir frissonner, palpiter. Sa bouche arriva à la même hauteur, son souffle venant se déposer sur sa féminité avant que ses lèvres ne se posent au creux de son bas-ventre, disposant de sensuels baisers sur sa partie intime avant de faire ce qu'il devait faire. Son autre main caressait sa fesse, la maintenant si elle cherchait à s'éclipser de sa torture. Sa langue s'immisça sur son intimité, venant la découvrir, enlevant son pouce pour que sa langue prenne le relais. Commençant par des mouvements circulaires, il alterna pour ne pas solliciter de lassitude chez la jeune femme, avant que sa langue ne mouve de haut en bas entre ses lèvres intimes...
©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé

Re: +18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]

+18 | ce n'est qu'un match Potter [ft James]


Mimbulus Mimbletonia  :: Poudlard :: Extérieur de Poudlard :: Terrain de Quidditch
Revenir en haut Aller en basVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le survivant, alias Harry Trouble
» ~ MATCH 2 : MICKIE JAMES VS MARIA
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» MATCH #4 - GRYFFONDOR vs SERPENTARD
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Poudlard :: Extérieur de Poudlard :: Terrain de Quidditch-
Sauter vers: