Soirée CB le 14/12/2018 à 21h00 - 21h10 (initialement prévue à 20h30)

nous recherchons des élèves à poudlard, mais également des professeurs.

Partagez|
avatar
✎ Date d'arrivée : 09/04/2016
✎ Parchemins : 263
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org

L'organisation de la faculté
Sam 20 Oct 2018 - 12:37
L'organisation de la Faculté1 - Le système des Confréries

L’université d’Eos a choisi, pour favoriser l’intégration des élèves, de créer des confréries. Gardant en tête l’esprit des quatre maisons de Poudlard, elle a souhaité permettre aux élèves qui le souhaitent de s’inscrire dans l’une des six confréries qui participent à la vie de l’université. Chaque confrérie cherche des élèves possédant un trait de caractère particulier. Toutefois, comme les membres seuls décident de qui va ou non les rejoindre, il est possible -mais très rare – qu’un étudiant ne correspondant pas au profil recherché puisse quand même appartenir à la confrérie.

Le Système de répartition d’Éos diffère totalement de celui utilisé à Poudlard. Pour cause, les étudiants ne sont plus totalement réparti en fonction de leur caractère, mais ils sont répartis en fonction de leurs ambitions, de leurs choix dans le cadre non seulement de mise en situation pratique, mais également théorique en répondant à un questionnaire. La répartition à Eos n'a jamais été connue pour être facile et sans difficulté, bien au contraire, puisqu'elle permet aux étudiants de se pousser au maximum de leurs capacités et de les amener jusqu'à leurs retranchements et ce jusqu'à ce que les professeurs puissent voir "l'âme" de l'étudiant.


Les Confréries d'Eos :

CONFRERIE METIS – Ambition
Les jeunes étudiants de la confrérie Metis savent ce qu’ils veulent et ils feront tout pour y arriver. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ne se destinent pas forcément aux plus hautes fonctions. Dans cette confrérie qui se veut plus élitiste qu’elle ne l’est, il n’y pas de trace de compétition. Le maître-mot est entraide. Les métis veulent arriver à leur but mais ils veulent y arriver ensemble.

CONFRERIE HEBE – Altruisme
Comprenant beaucoup de futurs médicomages ou aurors la confrérie Hébé est réputée comme étant l’une des plus ouvertes et des plus sympathiques. Il faut dire que les membres sont très avenants, qu’ils sont à l’écoute des autres et qu’ils aident bien volontiers. N’allez pas croire pour autant que ce sont de vrais saints et qu’ils ne disent jamais non. Les Hébé sont, après les métis, les plus ambitieux de l’université. Si certains sont certes rêveurs et utopiques ce ne sont qu’une faible minorité qui tend à être à la marge.

CONFRERIE HERA – Famille
Les étudiants de la confrérie Hera sont sympathiques. Les mauvaises langues disent que personne ne les adore et que personne ne les déteste ce qui est faux. Ils mettent leur famille au centre de leur vie. Certains suivent une carrière que leurs parents auraient aimés faire tandis que d’autres suivent leur voie mais ils ne font rien sans penser à leur famille. Une famille omniprésente ou une famille… complètement absente. Les Hera croient que fonder et avoir une famille est une nécessité et ils feront tout pour y parvenir, n’hésitant pas à écraser les autres pour cela. Sous des airs charmants, ils sont plus dangereux qu’il n’y paraît. Il s’agit sans aucun doute de la confrérie la plus individualiste de l’université.

CONFRERIE ATHENA – Savoirs
Non, les étudiants de la confrérie Athena ne passent pas leur journée à la bibliothèque. Ouverts, sympathiques et passionnées ils aiment avant tout discuter et échanger avec d’autres. L’apprentissage oui, l’apprentissage via les autres c’est encore mieux. Les Athena sont curieux et de très bons compagnons lorsqu’il s’agit de s’amuser. C’est, avec les Hébé, la confrérie la plus appréciée.

CONFRERIE THEMIS – Justice
Chez les Themis deux branches coexistent tant bien que mal. Fondée à l’université d’Ecosse ils étaient en passe de se scinder en deux. Finalement, les Themis restent ensemble mais les deux présidents de la confrérie qui co-dirigent sont très différents. Il y a ceux qui sont austères, ceux qui ne rigolent pas, ceux qui passent beaucoup de temps à la bibliothèque et qui ont beaucoup de mal à s’amuser. Peu apprécié par leur collègue ils se ruent sur toutes les injustices et tentent de les régler par le droit en citant des articles de loi ou du règlement. Au contraire, l’autre branche est beaucoup plus ouverte. Passionnée, elle se rapproche de plus en plus de la confrérie Athena. S’ils ne supportent pas les injustices et qu’ils sont prêt pour toutes les batailles ils ne perdent pas non plus de vue leur propre bonheur.

CONFRERIE DIONYSOS – Carpe Diem
La confrérie Dionysos est celle de l’excès. Toujours prêt à faire la fête, toujours prêt à s’amuser sans se soucier des limites les Dionysos sont les étudiants qui réussissent le moins bien. Ce n’est bien sûr pas une généralement et de très bons éléments en font aussi partie mais la majorité des Dionysos ne se préoccupe pas des études et ne voit dans cette université qu’une excuse pour continuer à faire la fête sans se soucier du futur. Elle compte en majorité des étudiants de première, deuxième ou troisième année. Réputés pour organiser les meilleurs fêtes de l’université leurs étudiants sont généralement appréciés bien que considérés comme excessifs par leurs camarades.

2 - Les logements

Chaque confrérie possède une salle commune d’une cinquantaine de m². De là les étudiants ont accès aux chambres. Ils ont le choix entre une chambre individuelle (ils partagent toutefois une salle de bain commune avec les deux chambres adjacentes) et des chambres communes (à deux ou trois).

Les étudiants qui choisissent de ne pas appartenir à une confrérie ou ceux ne voulant pas séjourner dans leur confrérie (attention toutefois, certaines confréries obligent leurs étudiants à dormir dans leur bâtiment) peuvent avoir un logement dans les résidences étudiantes construites par le ministère. On y trouve des collocations (deux, trois, quatre ou cinq), des studios d’une vingtaine de m2 ou des T2 légèrement plus grand.

Les logements sont à la charge des étudiants, ils s’inscrivent par hibou avant la rentrée en demandant quelle chambre ils souhaitent avoir. Pour les collocations, certains étudiants peuvent demander à être ensemble ou laisser l’administration choisir. Les coûts des logements sont toutefois faibles. Il est possible, pour les élèves les plus aisés, de posséder un appartement à Pré-au-Lard qui ne se trouvent pas loin de l’université.
[HJ : les dortoirs des confréries ne sont pas mixtes contrairement aux logements ne se trouvant pas dans les confréries]
le staff de MM
Revenir en haut Aller en basVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Diaspora pèche par son manque d'organisation vrai ou faux
» Règlement de la Faculté Poitevine
» Réorganisation de l'équipe modératrice
» Organisation de l'artillerie Française
» Nouvel organisation du clan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia :: Rules & Cie :: Les annexes :: Annexes d'éos-
Sauter vers: