Parce que toutes les raisons sont bonne pour faire la fête ! [RP libre] [Terminé] - Page 2



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parce que toutes les raisons sont bonne pour faire la fête ! [RP libre] [Terminé]

Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Ven 29 Juil - 2:16


~ Parce que toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête ~
RP libre




Les amis sont la pire chose qui existe lors des sorties publiques. Non seulement je venais d'être taquine avec mon meilleur ami en lui faisant remarquer la présence de la jolie fille à côté de lui, mais en plus mes deux meilleures amies, dont l'une est sa cousine, sont venues en remettre une couche. N'est-ce pas beau l'amitié ? Cependant, il ne faut pas s'y m'éprendre qui sème, récolte. En effet mes deux amies avaient l'air de trouver très drôle que mon regard soit happé par mon petit-ami. Je leur donnais un coup de coude simultané, ne sachant toujours pas Scoprius du regard. Je leur répondis « Vous voyez bien que je ne peux pas y aller de un : parce que Célian y est et j'ai moyennement envie de me prendre des remarques acides à la figure et de deux : leur père est là et je n'ai pas envie que son père me voit pour la toute première fois avec son fils en train de boire. Merci la bonne image, déjà que je ne suis pas vraiment la bienvenue dans leur famille. » Je me contentais de regarder mes deux amies tour à tour. Il ne me voyait pas, mais moi je ne voyais que lui. Scoprius dégageait un tel magnétisme que cela ne m'étonnait que très peu que certaines élèves bien plus jeunes fantasme sur lui. « Puis merci mais je ne bave jamais Mesdames ». Je soupirais et me retourner pour suivre le nouveau fil de la conversation.

Quand les deux démons s'attaquèrent à Albus se fut plus que comique de voir son visage passé d'un visage souriant à celui ce clairement mal à l'aise. Il était presque aussi blanc que Nic-cassi-sans-tête. J'essayais de me retenir de rire face à la tête d'Albus dépassé totalement par les évènements, mais ce fut peine perdue, car apparemment même sont amie, Diana se fit plaisir de nous rejoindre dans nos taquineries. Ne jamais se fier aux amies filles. Je riais donc avant de faire un clin d'oeil à Diana. En essayant de reprendre mon calme, je détendis un peu Albus qui avait l'air d'avoir croiser le regard du Basilic « Bon les filles, laissons respirer notre pauvre Albus, sinon je crois qu'il est très possible qu'il nous fasse une attaque ». Je lâchais un sourire espiègle, mais après tout cela faisait tellement bien de rire un peu surtout après mettre coltiner ces idiot d'élèves qui ont essayé de me la faire à l'envers. Je répondis donc à la question de Ivory « Ça va, même si j'ai dû m'acharner face à des élèves qui avaient vraiment très envies de sortir même sans que leurs parents soient au courant. Je sais ce que ça fait d'être de ceux qui ne peuvent pas y aller, mais je sais aussi que si ils y vont c'est sur ma tête que ça tombe. »

Je regardais alors mes amies écoutant ce qu'ils avaient à nous raconter. Je passais beaucoup de temps cette année à gérer les élèves de ma maison ce qui m'offrait moins de temps pour profiter de mes amis et je savais que je manquais pleins de choses, mais je comptais me rattraper. Quand j'entendis un brouhaha impossible. Je me retournais et découvrais avec horreur mon petit ami et son cousin complètement bourré devant leur père visiblement en colère. Je ne savais pas si je devais intervenir en jouant mon rôle de préfète pour au final manquer un moment avec mes amies pour juste mettre mon petit ami bourré au lit ou si j'attendais un peu. Jouons la deuxième option. Surtout j'attendais avec impatience la remarque de mes deux meilleures amies qui ne maitra pas longtemps à arriver.





avatar
Masculin
✎ Parchemins : 313
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016
Localisation : Poudlard

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Mer 17 Aoû - 15:37

Parce que toutes les raisons sont bonne pour faire la fête !
Libre
Alors que je venais d’enchaîner les verres de whisky avec Célian, je commençais à sentir que l’alcool commencer à faire son effet. En effet, j'avais la tête qui tourné, lorsque mon cousin me demanda de partir, c'est alors que je décidais d'insister auprès de lui pour rester, après tout j'aimais beaucoup les fêtes. Par ailleurs, mon père n'était pas là pour nous arrêter ni là pour nous attraper sur le fait accomplis.
J'enchaînais les verres de Whisky les uns après les autres. Je ne me souvenais même plus du nombre de verre que je venais de boire. Tout ce que je savais, c'était que j'avais beaucoup plus bu que mon frère. J'avais alors commencé à parler de fille, mais plus particulièrement de la relation de mon frère avec Rosie. Ce qui ne lui plus d'ailleurs pas, puisque je le vis se lever et se mettre à hurler dans tout le bar. Je n'avais qu'une envie à cet instant précis, c'était de le forcer à se rasseoir et ce même si j'étais complètement bourré, se rendait-il compte qu'il venait de se montrer en public et surtout qu'il venait de nous ridiculiser ?

« D'AILLEURS ? POURQUOI NE VAS-TU PAS REJOINDRE LA FEMME DE TA VIE ? VA …. VA LUI FAIRE TA DéCLARATION OU ALORS... Je le ferais à ta place » 

Je venais de froncer les sourcils à sa phrase sachant que je sortais déjà avec Rosalie. Je ne compris donc pas sur le coup, mais plus il criait et plus mon mal de tête s’amplifiait. Peut-être faisait-il allusion à ma future demande en mariage, c'était bien possible, mais j'étais trop mal pour pouvoir y réfléchir sérieusement, ça se trouve, il parlait d'autre choses. Je commençais à voir trouble, de ce fait, je n'arrivais plus à identifier correctement les autres personnes présentes dans le bar. J'allais lui répondre lorsque j'entendis des applaudissements résonner dans mon crâne. Je ne pus distinguer qu'une forme ovale, je reconnus mon père seulement lorsqu'il se mit à parler. Était-ce un rêve ?

« Eh bien mes fils, je dois dire que vous êtes doué pour attirer l'attention et je dois dire que je suis extrêmement... déçus... non, c'est vrai, vous auriez pu faire mieux quand même. Comme m'envoyer une carte d'invitation pour ce spectacle. Ah là là, la jeunesse d'aujourd'hui oublie leurs vieux parents. »

J'étais bien trop étonné pour ne pas réagir sur le coup. Je continuais à la fixer, tandis que lui enchaîna directement sans nous laisser la moindre chance d'argumenter.

« Bien, Messieurs Céline et Scorpinouchet, vous allez me faire le plaisir de lever vos petites fesses blanches de ces chaises pour adultes et d'allaient immédiatement dans vos chambres d'étudiants. Un aller tour direct, ne repassez pas par la case départ et ne recevez pas 20.000 gallions. Et par la même occasion, vous allez me rédigez 3 parchemins sur les effets de l'alcool sur le corps humain et ce qu'elle a provoqué chez vous aujourd'hui pour que vous subissiez une punition digne de ce nom. Oh eh, bien sûr, je vous confisque vos petits balais tous neuf, et vous me ferez le plaisir de faire votre prochain match sur les vieux brossdur de l'école. »

Je jetais alors un coup d'oeil à Célian et je le vis devenir aussi blanc qu'un fantôme. On dirait qu'il venait tout bonnement de quitter ce monde. Croyait-il sincèrement que père allait tenir cette punition. Bizarrement, un ricanement me prit au fond de la gorge, alors que je devrais plutôt être effrayé par la punition de mon père. L'alcool devait sûrement m'aider de ce côté-là afin que je ne flanche pas. Quelques minutes plus tard, après un grand silence, je ne pus m'empêcher de sortir une phrase d'un ton moqueur tout en fixant mon cousin et en pointant mon père du doigt :

«Cécé tu ne trouves pas qu’il ressemble à une fouine blanche en colère comme ça ? Enfin je devrais plutôt dire que plus il devient vieux plus son blond décolore » dis-je assez fort pour que tout le monde m'entende.

Et là, sans raison je me mis à rire de ma propre connerie. Célian devenait de plus en plus blanc suite à cette remarque et il ne répondit rien. Je ne savais pas pourquoi, mais je sentais que demain, j'allais m'en prendre plein la tête. Je vis alors mon père perdre ses couleurs rapidement tout en me fixant de ses yeux gris. J'allais aussi m'en prendre une si je continuais, mais je ne m'arrêtais pas. L'alcool avait bel et bien pris possession de mon corps mais surtout de ma voix, je fixais alors père d'un sourire niais et je dis :

« Au fait, petite fouine j’aimerais épouser Rosalie car je compte bien lui faire plein de petits héritiers bientôt alors merci de préparer la cérémonie de nos fiançailles ! Ah oui j'oubliais, j'aimerais une statue de grand-père sur notre gâteau de mariage et essaye de rajouter quelques sièges, d'ici là tu risques fort de devenir grand-père. »


 
acidbrain

 

 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 508
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Mar 23 Aoû - 18:58


~ Parce que toutes les raisons sont bonnes pour faire la fête ~
RP libre




Dire que j'étais furieux était bien loin de la vérité, j'ai bien au-delà de la fureur. Mes yeux devaient d'ailleurs le refleter. Et tandis que mon neveu blanchissait à vue d'oeil, mon fils continuait de déblatérer des âneries qu'il risquerait amèrement de regretter.
Cependant, lorsque j'ouvris la bouche, ce fut une voix calme qui franchit mes lèvres frémissantes de colère. Et mes fils savaient que cela ne présageait rien de bon.

- Bien ! Bien ! Je vois que le temps est à la plaisanterie Monsieur Scorpius Malefoy. J'espère au moins que ta petite amie n'est pas loin pour entendre et voir ce qui se passe ici car, pour l'heure, je vais envoyer un courrier à Monsieur Potter, lui demandant de te consigner jusqu'au lendemain du premier match de Quidditch de Serpentard. Ce qui veut dire que pendant deux mois, ta vie se résumera à : la salle commune, la grande salle et les cours. Aucune sortie autorisée, tu sera évidemment interdit de Quidditch et bien entendu, ta mère sera informée de ton comportement.
Si tu juges que ton grand-père est un exemple, je pense qu'un petit séjour pour Noël chez lui, te fera le plus grand bien. Et Evidemment, tu n'épousera personne avant d'avoir terminé tes études et j'attends évidemment de toi que tu n'es aucune note en dessous de D avant Noël où tu resteras dans ta chambre, à la maison sans aucun de droit de visite chez aucun de tes amis et bien sûr pas d'Albus Potter l'été prochain si je te surprends de nouveau à boire de l'alcool.


Je me tournais enfin vers Célian.

- Quant à toi Célian, je te pensais plus raisonnable que Scorpius en ce qui concerne la boisson, évidemment, je n'alourdirai pas ta propre punition et je l'allègerai même peut-être si tu veilles à ce qu'aucune rencontre (en dehors des cours évidemment) ne se fasse entre ton frère et sa petite amie. S'il se tient cependant à carreau d'ici la fin de la punition, tout le reste sera levé et éventuellement, je pourrai envisager d'inviter vos amis et petite amie respective pour le réveillon du Nouvel an. A présent, ramène ton frère dans votre dortoir, et pas de détour, ou je le saurai.

Je me détournais ensuite de mes fils, revenant m'asseoir à côté de Weasley et je demandais un vin d'elfe que je bu cul-sec.

- A bientôt peut-être Weasley.

Sur ces mots, je quittai enfin les lieux. Je restai alors cacher dans une impasse, vérifiant que Célian obéirait à mes ordres.










Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 2073
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Sam 27 Aoû - 15:55
Parce que toutes les raisons sont bonne pour faire la fête
Tout le monde



Encore une fois, Célian avait beaucoup trop bu, tellement qu'il ne savait même plus ce qu'il disait. La preuve est la suivante : il s'était levé et avait crié sur Scorpius. Il s'était affiché, ou plutôt ils les avaient affiché, lui et son cousin. Mais le pire dans tout cela, était que des applaudissements s'étaient fait entendre et une voix s'était adressée à eux et par n'importe laquelle, celle de son oncle, Drago. Célian avait certes bu, mais il savait qu'ils allaient tous les deux s'en prendre une. Il blanchissait à vue d'oeil. Il s'était également tû, il était à la limite du vomissement, mais il ne rendit rien (pour l'instant). Pendant ce temps, il écoutait Drago, son père l'afficher lui et son frère Scorpius, mais il ne dit rien, préférant ne pas envenimer la situation dans laquelle il se trouvait. Cependant, Scorpius ne le voyait pas de cette manière. Ayant encore plus bu que Célian, il venait d'insulter leur père ou plutôt se foutre de lui. À ces paroles, Célian ressemblait de plus en plus à un fantôme, la bouche toujours cousu et ce même lorsque Scorpius lui demanda son avis.

Se rendait-il seulement compte qu'il allait agraver leur cas ? A priori non ! Déjà qu'ils étaient tous les deux privés de leur tout nouveau balais, Célian craignait à présent le pire. Il était à la limite de l'évanouissement, et il faillit même en perdre l'équilibre lorsqu'il entendit de nouveau Scorpius lui sortir une énième ânnerie. (sur sa relation avec Rosalie pour le coup). Et de toute évidence, Scorpius venait de faire déborder le vase : car il fut encore plus puni que lui. D'un côté, Célian ne pouvait pas s'empêcher d'en être quelque peu soulagé. Il l'écouta donc le consigner jusqu'à la veille du premier match de Quidditch, Sco était dans la grosse mouise, et Célian ne pouvait malheureusement rien n'y faire. Lorsqu'il eut terminé d'engueuler Scorpius, Drago se tourna donc vers Célian. Celui-ci ne put s'empêcher de stresser mentalement qu'est-ce qui l'attendait ? Il était de plus en plus perturbé. Il écoutait donc son père le sermonner, mais il ne dit rien. Lorsqu'il eut terminé, Célian s'empressa de saisir Scorpius par le bras, ne voulant pas plus alourdir sa punition et celle de celui-ci par la même occassion. Lorsqu'il fut dans les ruelles de pré-au-lard, le jeune Lestrange s'empressa cependant de faire un détour chez Madame Piédoddu afin de quémander un peu d'eau pour lui et Scorpius. La vieille dame leur donna rapidement ladite eau, puis le duo partit en direction du château sans savoir qu'ils étaient tous les deux observés par le petit vieux.




© Gasmask

.....................................................



Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Jeu 1 Sep - 21:35

Parce que toutes les raisons sont bonne
pour faire la fête ! Rp Libre
Argh, j'en ai marre !! Je tape dans un caillou avec le sommet de ma chaussure l'envoyant balader un peu plus loin.
Miranda, ma propre jumelle, m'a lâchée en pleine soirée ! Elle m'avait dit qu'elle viendrait à cette fête qui se passe au Trois Balais, mais non, Mme travaille blablabla, Mme a la flemme de venir.. Pff.

Ce soir, je me suis mis sur mon 31, pas que je veux draguer mais j'aime être belle, en plus, c'est la première fois que je ne porte pas mon uniforme de Poudlard dans Poudlard, incroyable non ? Comprendra qui pourra mais surtout, le pire c'est que si Mira' venait j'aurais dû mettre une robe, une robe !! Non mais vous imaginez ? L'horreur des robes.
Mais vu qu'elle vient pas, j'ai mis un jean bleu déchirée et une simple veste noir accompagné d'un t-shirt '' bad girl '' lui aussi dans le ton sombre.

Même si je suis dégoûtée de sa lâcheté d'un autre côté je suis contente qu'elle ne vienne pas comme ça je n'ai pas à mettre un purée de robe. Je soupire bruyamment, je sens que je vais m'ennuyer car même si je suis une fêtarde, rebelle etc.. Je ne sais pas avec qui je vais passer ma soirée..

Oh, et du coup, vous devez sûrement vous demandez comment cela se fait que je ne porte pas de robe vu qu'elle m'a prévenue à la dernière minute ? J'avais prévue le coup ! Connaissant ma sœur par cœur, je savais qu'elle n'aller pas venir, j'ai donc prévu des affaires de rechanges dans mon sac hihi, je suis très intelligente.

Une fois devant la petite auberge ou un panneau et marquée : " Les Trois Balais " je détache mon chignon laissant mes cheveux tomber jusqu'au bas de ma nuque.

J'entres et je sens tous de suite l'odeur de l'alcool et de la sueur, je reconnais bien là les fêtes de jeunes. Je regarde un peu partout en enlevant ma veste, pour l'instant je ne reconnais que des 6ème. Dommage, je suis pas une cougar non plus, hein.

Je me dirige vers le bar et prends un shot avant de soupirer d'ennui, la musique est joyeuse et entraînante mais je n'ai pas le courage de danser ce soir, non que je n'en ai pas envie mais.. Tss, je sais pas, pas le cran.

Je commande une bière au beurre, rien que de sentir la douce fraîcheur de ma boisson favorite à Poudlard me donne envie d'en avoir plus, mais ce soir, je me saoule pas. J'ai pas envie de me retrouver demain avec des dégâts que j'aurais fais lors de cette fête. Ce soir, c'est juste une éclate entre amis avec une bonne et fraîche boisson, il manque juste les amis.. Pauvre de moi.

Je regarde autour de moi, je ne vois vraiment pas d'autre 7ème, Ah dieu, y'a vraiment que moi qui ne soit pas stressée par cette dernière année ? C'est la dernière année normalement on devrais prendre du plaisir avant de commencer notre vie d'adulte. C'est censée marché dans cet ordre là : 7ème = Amusement, Dernière Année, Cours, Fête, Fête, Fête, Fête, fin d'année. C'est si compliquée que ça de respecter mon règlement de 7ème année ? Bien sûr, tous le monde ne s'appelle pas Alice Wayne mais j'aurais pensée que quelques Pousouffliens serait en train de peupler cette chaleureuse auberge. Eh merde, l'alcool fais déjà effet ?

Ah non.. En fait, ça fais déjà 4 bonnes minutes que je suis rentrée dans ce bâtiment et je m'ennuie déjà, super, enfin.. Je me perds dans mes pensées de grande fille. Merci Mira' tss..




© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 192
✎ Date d'arrivée : 20/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Mer 21 Sep - 14:42

Parce que toutes les raisons sont bonne pour faire la fête !
RP libre




Tandis que j'écoutais tranquillement mes camarades discutés tout en sirotant mon verre de bierraubeurre, j'entendis soudainement un cri provenant du fond de la salle. Tournant, par simple curiosité, mon regard vers ce qui se passait, je restais bouche bée devant le spectacle qui nous était offert. Je déglutis et me sentis mal pour mes camarades de dortoir qui venaient de subir, à mon sens, une vraie humiliation de la part de leur père. Je me disais bien aussi que cette tête blonde me disait quelque chose lorsque je l'avais vu avec mon tuteur...
Il ne fallut pas plus de 5 ou 10 minutes avant que ce dernier n'exige leur départ pour le château et quitte lui-même les lieux.

L'atmosphère s'était nettement refroidis et le silence dura un petit moment avant que des murmures puis un nouveau brouhaha ne s'élève. Me tournant vers les autres, le regard toujours ahuri, je lançais :

- Eh ben... ça alors... je dois avouer que c'est à vous clouer sur place. Tu savais qu'il était comme ça le papa Malefoy, albus ?





Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Dim 23 Oct - 17:15
La réouverture des trois balais avaient donné lieu à une autorisation du directeur lui même pour que les élèves y fassent la 'fête'. Potter avait perdu la boule - encore que Flint doutait qu'il eu de base jamais eu - laissez les élèves y aller était signe de beuverie à n'en pas douter... et le doute se confirma lors qu’approcha l'heure du retour au château, l'heure du couvre-feu, et que tous les étudiants traînaient à rentrer à Poudlard. 

Les yeux levé au ciel, marmonnant des supplices insupportables à l’ouïe pour tous, l'homme soupira avant de jurer entre ses dents et de se diriger tel un rapace sur sa proie en direction du lieu de réouverture. Quelle ne fut pas sa grimace en croisant sur le chemin Lestrange et Malefoy complètement torché à zigzaguer sur le chemin... vu l'allure et la dégaine ils seraient de retour au château pour minuit voir pire... jamais, à moins que ce ne soit pour le mieux. HUm, après réflexion. Flint se contenta de croiser les bras, en place comme un piquet, le regard sévère les obligeant à accélérer le pas tandis que suite à cela, espérant ne pas devoir les ramasser dans un fossé plus tard, il reprenait le chemin du bâtiment.

Passant une main dans ses cheveux noir de jais qui commençaient déjà à abriter quelques cheveux gris, sa main fini par pousser sans délicatesse la porte du petit pub chaleureux dans un vacarme assourdissant qui lui attira quelques regards... dont certains qui blanchirent en discernant sa silhouette. Son regard filtra les lieux tandis qu'il se mettait de côté, bloquant la porte resté ouverte, permettant ainsi aux élèves de fuir sa présence, pour la peine et débitait :

- Le couvre feu approchant, vous avez -Flint posa un regard sur sa montre à gousset avant de la ranger, de siffler par ses narines- quinze.minutes.pour.retourner.au.château. fit il sèchement en isolant chaque mot au cas où quelques consciences ne tourneraient plus rond à l'heure actuelle comme lui avait permit de constater la croisade de Lestrange et Malefoy. Et UNE MINUTE pour sortir d'ici avant que des points ne commencent à tomber pour chacun d'entre vous. Flint posa son regard sur une élève le regardant bouche bée. Cinquante.cinq.secondes. compta t'il alors que d'un frémissement le jeune fille avait quitter son regard froid pour fondre comme une flèche vers la porte comme d'autres. 

L'homme continua son décompte tout en regardant chaque élèves sortir des lieux, certains plus à leurs aises que d'autres... à moins que l'alcool n'ai ralenti leur sens. Déjà que certains étaient plus que stupides, l'alcool n'arrangerait rien pour eux. 

- Cinq. Quatre. Trois. Une dernière jeune fille glissa sous son regard et sorti en souriant hors du bâtiment, cherchant délibérément à narguer l'autorité de son professeur. Deux. Un. Flint balaya de nouveau l'endroit, plus aucune trace d'un élève dans les lieux.

- Le fallait il vraiment ? Demanda la jolie gérante hésitante sous ce regard glacial à proposer un verre à l'homme peu joyeux.
- Madame. Se contenta t'il de lui répondre en la saluant de la tête avant de refermer la porte et de laisser les adultes à leur beuverie. 

Flint commença son retour en rehaussant le ton à chaque tête traînante. Arrivant au château, il conduisit quelque personne par une belle poigne au col vers l'infirmerie où ils pourraient vomir tripes et boyaux à leur convenance sans davantage salir ses chaussures. Potter et ses idées lui devaient une nouvelle paire de chaussures ainsi qu'un nouveau pantalon. Même si un simple sortilège suffisait oui.








HS:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Parce que toutes les raisons sont bonne pour faire la fête ! [RP libre] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Lorsque nous sommes entourés des bonnes personnes, toutes les raisons sont bonnes pour sourire (feat. Charline)
» [ Toutes les eaux sont couleur de noyade ] - [ PV ]
» Ils sont là pour nous faire rire!!!!
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Il faut de tous pour faire un monstre [pv Elle]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: