Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Lun 26 Sep - 23:06

L'inquiétude d'un avenir prochain

ft. Célian Lestrange


   
« Rendez-vous à 20h30 au lac »

Octobre 2018
Cela faisait quelques jours maintenant que l’article sur l’attaque du Ministère était paru dans la Gazette du sorcier. A la fin de la discussion entre tous les étudiants de Poudlard et le corps professoral, le soir de l’édition de ce fameux article, Queenie avait directement foncé à la volière pour écrire à ses parents.
Pour une raison qu'elle ne connaissait pas, elle avait peur pour sa famille. Les Nott et les Greengrass étaient des sang-pur qui avaient de solides connaissances en magie noire et il était probable que ce mouvement de néo-mangemort chercherait des appuis en priorité chez ce genre de personne. Ses parents étaient restés assez neutres lors de la précédente guerre. Ils n’avaient rien fait pour aider les étudiants de Poudlard, mais ils n’avaient pas non plus participé à leur humiliation. Ce comportement les avait quand même placé sous la protection des mangemorts et autres partisans du Seigneur des Ténèbres. Ce qui les laissait dans une position délicate vis-à-vis de tout le monde.
Ce n’était pas les seuls dans ce cas-là. Beaucoup de familles, qu’elle soit sang-pur ou mêlée depuis des générations, comme les Shafiq notamment, étaient restées dans l’ombre, sans agir pour l’un ou l’autre camp et avait attendu le verdict de la fin de la guerre.

Queenie ne doutait pas de ses parents. Ils connaissaient mieux que quiconque les conséquences d'une nouvelle guerre pour en avoir vécu une. Jamais ils n'y participeraient de leur plein gré. Mais il y avait beaucoup de façons de faire céder un homme et la cadette Nott savait que son père n'était pas invincible. Il avait ses points faibles comme tout le monde et elle redoutait d'en être un. Elle se rassurait en se disant qu'elle et sa soeur étaient en sécurité à Poudlard. Elle trouvait cependant toujours un argument pour exploser sa quiétude : une attaque avait déjà eu lieu à Poudlard, pourquoi pas une autre ? Il suffisait d'un infiltré parmi les élèves, professeurs, ou les aurors...

L'état d'esprit de la jeune fille n'était donc pas au beau fixe. Elle n'avait pas encore reçu de réponse de ses parents et espérait que celle-ci arrive rapidement. Elle ne supporterait pas de rester la semaine entière sans nouvelles. Heureusement, les vacances scolaires arriveraient dans quelques semaines et elle pourrait discuter face à face avec son père et sa mère de ses tracas. En attendant, elle avait toujours ses amis et sa famille.
La fille Nott ne se voyait pas discuter de ses inquiétudes avec Ava et Aaron. Ils n'étaient que sang-mêlés, ils ne comprendraient pas tout. C'était mesquin de penser cela, mais vrai. Ils chercheraient à l'inviter à ne pas se soucier de tout cela, mais elle avait besoin de s'en préoccuper. C'était de sa famille dont il était question. Leur mère était moldue et leur père pas suffisamment intéressant pour intéresser un possible mouvement néo-mangemort. Non elle n'avait pas envie de parler de tout cela avec eux. Ils étaient plus doués pour la faire rire.

De même qu'Ava et Aaron, Queenie ne pouvait pas parler de ça avec Scorpius. Son père, oncle Drago était trop impliqué dans la société actuelle pour être approché par des activistes. Ils se feraient obligatoirement appréhendés. Et tante Astoria n'avait pas le pouvoir nécessaire pour faire sombrer sa propre famille.
Quant à Meredith... Elle avait d'autres choses à penser que de s'occuper des petits malaises de sa petite soeur. Plus les années passaient et plus les deux soeurs prenaient de la distance. Leurs fréquentations jouaient beaucoup : là où Queenie se rapprochait des sang-mêlés et né-de-moldus, la septième année ne côtoyait que les enfants de sang-pur ou assimilés à des familles de sang-pur. "La haute", comme elle se plaisait à l'appeler.

Il ne restait que Célian. Célian, son presque cousin. Pas légalement adopté, mais il avait complètement le titre dans le coeur de Queenie. Elle avait grandi avec lui au même titre que Scorpius. Et la situation de Célian était beaucoup plus délicate. Elle savait très bien qu'il comprendrait ses sentiments et qu'il saurait y répondre. La famille biologique de Célian était après tout très noire. Et ses géniteurs étaient enfermés à Azkaban. Il devait se sentir mal, lui aussi. Qu'arriverait-il si un jour ils étaient libérés à cause d'une attaque sur la prison ?

La Serdaigle avait envoyé une petite missive la veille à son cousin pour lui donner rendez-vous au bord du lac à 20h30. Il faisait déjà nuit à cette période de l'année, mais cela ne gênait pas la jeune fille. Elle était une sorcière, elle pouvait amener la lumière là où elle voulait qu'elle le soit. Queenie avait préparé - les elfes l'avaient fait en fait - un panier repas avec quelques parts de gâteaux. Cela lui rappelait son enfance lorsqu'ils allaient prendre le goûter au bord de l'étang près de la propriété des Malefoy. Elle installa la couverture sur l'herbe humidifiée par la fraicheur de la soirée, lança un sort de réchauffement sur cette dernière ainsi qu'un Incendio sur les bougies qu'elle avait ramenées.

Pour une tierce personne, le cadre était propice à un rendez-vous amoureux. Mais ce n'était pas le cas. La cadette Nott tenait simplement à ce que les deux cousins soient à l'aise. Etre au chaud et manger comme dans leur enfance les aiderait certainement à se sentir mieux. Au moins pour Queenie.


   

   

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2471
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Dim 2 Oct - 16:07

L'inquiétude d'un avenir prochain
PV Queenie


Cela ne se voyait pas, mais l'Héritier Lestrange était particulièrement angoissé ces jours-ci. Non seulement il n'arrêtait pas de penser à l'attaque des Néo-mangemorts à l'encontre du ministre, mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser et de craindre par conséquent une éventuelle évasion à la prison d'Azkaban. C'était d'ailleurs ce qu'il s'était passé par le passé, lorsque le seigneur noir était de retour. Est-ce que cela se reproduirait ? Il n'en savait guère. Scorpius avait essayé de relativiser les choses, cependant, Célian ne voyait pas ceci d'un très bon œil. Il hésitait clairement à envoyer un hibou à son oncle pour lui en parler. Il était aussi très inquiet, il s'inquiétait pour sa famille, pour son père notamment, pour son frère, mais aussi pour sa cousine Queenie, sans oublier sa tante adoptive.

Célian se rendit à cet instant compte qu'il tenait à beaucoup de personnes. Il se rendit également compte que s'il perdait l'un d'entre eux, jamais il ne s'en remettrait. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il décida de multiplier ses séances à la bibliothèque. Il fallait qu'il devienne Légilimens et vite, ce don pourrait lui être particulièrement utile dans l'avenir. Non seulement pour pouvoir lire dans les esprits, mais aussi pour connaître les attentions de ses ennemies. Peut-être faudrait-il qu'il en parle à Scorpius ? Ou alors à sa cousine Queenie ? En parlant d'elle, beaucoup de souvenirs refaisaient surfaces, notamment lorsqu'elle n'arrêtait pas de lui demander s'il voulait devenir son mari lorsqu'ils seraient plus grands. Depuis ce fameux jours, il n'arrêtait pas de la charrier avec cela, dire qu'elle le prenait à la rigolade elle aussi. Rien que d'y penser, il ne pouvait pas s'empêcher de sourire stupidement.

**

Quelques heures plus tard, Célian était à la bibliothèque en train de lire l'un de ces fameux livres sur la Légilimencie qu'il avait emprunté dans la réserve le soir dernier lorsqu'il était en pleine ronde dans ladite pièce. Ce livre parlait des bases de la Légilimancie. Célian le lisait attentivement jusqu'à ce qu'il reçoive une missive de la part d'un de ses proches. Il la lut donc attentivement, c'était Queenie, elle lui donnait rendez-vous à 20h30 près du lac. C'était son lieu préféré, en dehors de son dortoir. Il lui répondit donc positivement, puis il reprit attentivement sa lecture tout en prenant des notes. De cette manière, il pourrait bientôt tenter la pratique. Il avait écris notamment qu'il fallait faire parfois quelques séances de méditations et de pleines consciences, qu'il fallait se concentrer et parfois tenter une approche directe sur la personne dont on voulait lire l'esprit. Cependant, cette méthode entraînait parfois des effets secondaires, notamment de très fortes migraines, et encore biens d'autres. Lorsqu'il fut 19 heures, le jeune homme quitta la bibliothèque, livre dans le sac et il se rendit dans sa salle commune et en particulier dans le dortoir afin d'y déposer ses affaires, puis il se rendit au banquet. Comme depuis quelques jours, le Vert et Argent ne mangeait pratiquement rien. Lorsqu'il fut l'heure de se rendre au rendez-vous, le Serpentard évita au mieux les aurors, sans trop de difficulté grâce à son insigne de préfet. Puis il parvint jusqu'au lac, c'est là qu'il s'aperçut que la jeune femme l'attendait déjà. Elle avait pensé à tout, notamment la petite couverture mais aussi à la nourriture. Lorsqu'il fut près d'elle, il ne put s'empêcher d'essayer de lui faire peur, celle-ci se retourna aussitôt, dire qu'elle avait presque failli lui montrer sa baguette. Sans plus attendre il lui dit :

« Salut Queenie, ça fait longtemps. Comment vas-tu ? » demanda-t-il tout en s'installant sur la couverture.

** = Ellipse temporelle.



© Gasmask

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Mer 5 Oct - 0:33

L'inquiétude d'un avenir prochain

ft. Célian Lestrange


   
« Rendez-vous à 20h30 au lac »

La nuit était tombée et avec elle, le spectacle des étoiles débutaient. Queenie trouvait particulièrement beau le fait de regarder le ciel s’illuminer de ces si beaux petits points blancs - bien qu’énorme en réalité. Ils apparaissaient un par un, ou plusieurs par plusieurs, dans un ‘pop’ muet, créant ainsi des reflets dans ses yeux levés haut vers les cieux. Tout était si calme. Elle pouvait se laisser bercer par le bruit de l’eau du lac, remuée par les petits bébés strangulots qui venaient de naître et qui essayaient tant bien que mal d’attraper les billywigs, pourtant invisibles, volants près de la surface liquide. Elle pouvait fermer les yeux et écouter les chouettes hululer, se racontant milles et unes histoires comme le feraient de vieux amis. Elle sentit le vent frais caresser ses cheveux, frôler sa peau, lui murmurant à l’oreille à quel point il voulait passer au travers de son sortilège de réchauffement.

Elle ne vit pas son cousin arriver. Elle ne savait pas que c’était lui, essayant de lui faire peur. Elle avait senti quelque chose, s’était sentie agressée ! Sa baguette en main et se tournant vers le destinataire de son sortilège, elle se détendit lorsqu’elle vit qui était l’auteur de cette mauvaise blague. ‘Idiot, tu m’as fait peur ! J’ai presque failli te jeter un sort’ lui dit-elle sur un ton amusé, bien qu’un peu nerveux, la sensation de se sentir attaquée encore présente. La jeune fille ne pouvait pas faire abstraction de ce qu’il se passait hors des murs et peut-être aussi entre les murs du château. Cela créait en elle un sentiment d’insécurité où qu’elle soit. Et en pleine nuit, dans un parc presque pas surveillé, tout pouvait arriver.
La Serdaigle avait choisi ce lieu car elle savait qu’il s’agissait du lieu favori de son cousin. Il fallait avouer que le lac faisait forte impression sur la plupart du château. Grand, calme, puissant, dangereux. Tout un tas d’adjectifs pouvait le qualifier.

"Ca fait longtemps. Comment vas-tu ?

C’est vrai, ces temps-ci les cousins ne se voyaient pas beaucoup. Ils ne suivaient pas les mêmes cours du fait de leur année de différence et ne partageaient pas les mêmes couleurs non plus. Avec les événements qui venaient de se produire, chacun se débrouillait à sa manière pour se rassurer. Célian devait avoir du travail en plus, à cause de son statut de préfet. Rassurer les plus petits et les plus grands… cela devait demander beaucoup de patience et de bonté. Elle s’inquiétait pour lui.

Aussi bien que possible. Les cours et tout… C’est fatiguant en ce moment ! Vivement les vacances" soupira-t-elle. Elle reprit sur un ton plus léger. "Et toi, tu vas bien ?

La cadette Nott ne voulait pas directement lui parler de ses inquiétudes, elle souhaitait établir un dialogue anodin avant, profiter un peu du temps passé avec Célian. "J’ai ramené de quoi manger, je suis sûre que tu vas avoir faim en voyant ton gâteau préféré !” sourit-elle. Elle avait spécialement demandé aux elfes de lui en préparer. Ils s’étaient appliqués très sérieusement. Queenie préférait les cookies. Juste assez cuit pour être croquant à l’extérieur, mais fondant de chocolat à l’intérieur, c’était comme cela qu’elle les adorait. "Tu te rappelles, on allait tous les jeudi après-midi prendre le goûter dehors et tu demandais toujours s'il y avait celui-ci. J'ai dû tellement en manger à cause de toi que maintenant, je n'aime plus !" rigola la cinquième année.

Elle mordit férocement son cookie au chocolat, admirant les reflets des étoiles sur l’étendue du lac. C’était vraiment un bel endroit. Elle agita sa baguette et de petites billes de lumière s’éparpillèrent autour d’eux. Cela restait relativement discret et faisait penser à de petites lucioles qui volaient joyeusement autour de leur nid.

   

   

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2471
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Ven 7 Oct - 22:25

L'inquiétude d'un avenir prochain
PV Queenie


Célian avait rejoins sa cousine Queenie près du lac comme il était convenu. À la voir aussi concentrée, il n'avait pas pu s'empêcher de lui faire peur. Comme à chaque fois, elle se laissait d'ailleurs prendre dans son jeu, et à chaque fois, elle réagissait de la même manière. Il ne pouvait pas s'empêcher de sourire et de se moquer d'elle, moquerie qui n'était pas méchante bien au contraire. Célian s'amusait beaucoup à la taquiner, c'est ce qu'il la rendait spéciale à ses yeux. Il tenait beaucoup à elle. De cette manière, lorsqu'elle le traita d'idiot, celui-ci ne le prit pas mal, bien au contraire, il s'en amusa même et dit : « Que veux-tu, oui je suis un idiot et fier de l'être » dit-il tout en enchaînant rapidement. Étrangement, tout comme avec Scorpius, Célian était plutôt ouvert en présence de Queenie. Par conséquent, toutes ses conversations avec cette dernière étaient naturelles, en même temps, ils se connaissaient depuis tellement longtemps. Il lui demanda donc comment elle allait, tout en lui disant que cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas parlés.

En même temps, ils avaient tous les deux un an d'écart, qui plus est, ils n'étaient pas dans la même maison. Mais contre toute attente, la maison des érudits plaisait à Queenie. De ce fait, il en était très heureux qu'elle se sente comme chez elle. Quelques minutes plus tard, le Vert et Argent s'était installé sur ladite couverture, il fut très vite rejoins par sa petite cousine qui lui répondait enfin. À l'entendre, les cours l'épuisaient totalement. Célian était plus ou moins dans le même cas qu'elle sauf que cette année, il n'avait plus vraiment d'examen à passer, alors que sa cousine devait passer ses BUSEs à la fin de l'année. Au fond, il compatissait, il attendait également qu'elle termine sa phrase pour lui répondre. Quelques secondes plus tard, elle lui retourna la question. Le préfet y répondit donc tout naturellement : « Un peu comme toi, fatigué, je suis épuisé, sans oublier mes devoirs de Préfets. Je suis totalement mort le soir. Scorpius dort même lorsque je termine mes rondes. » termina-t-il par répondre tout en pensant que ce n'était pas le moment d'évoquer l'attaque du ministère et encore moins sa propre inquiétude vis-à-vis de ses parents. Il soupira discrètement tout en pensant à sa propre vie tout comme celle de sa cousine. Lestrange et Nott, tout comme le nom de famille « Malefoy », des noms bien difficiles à porter. Il fut vite ramené à la réalité par Queenie (qui avait dû s'apercevoir de ce « léger malaise »). En effet, celle-ci se remit à nouveau à parler. Peut-être arriverait-elle à lui changer les idées ? Elle lui dit donc qu'elle avait ramené de quoi manger, tout en lui disant qu'elle avait ramené son gâteau préféré. Il ne put s'empêcher de sourire suite à cela, et son ventre ne put s'empêcher de gargouiller. Rien que de voir ce magnifique gâteau à la fraise, Célian en avait presque les larmes aux yeux. Non pas qu'il allait pleurer, mais surtout car il en avait très envie à présent. Sous le regard moqueur de sa cousine, il piqua une petite part et il commença à la manger. Pendant ce temps, celle-ci se contenta d'un simple cookie prétextant qu'elle en avait tellement mangé, qu'à présent elle détestait le gâteau préféré de son cousin. Après avoir terminé l'une de ses bouchées, il se mit à rire avec elle.

Le sixième année lui répondit : « Je ne t'ai jamais forcé à en manger. Tu veux que je te rappelle ce que tu me disais à l'époque ? Je te cite « Maman, je veux manger comme Célian, comme ça, quand je serais plus grande, je pourrais en manger avec lui et même lui en préparer lorsqu'on sera tous les deux mariés », Tu t'en souviens à présent ? » demanda-t-il le sourire aux lèvres. Quelques instant plus tard, le Vert et Argent se saisit d'une petite noisette se trouvant sur l'un des cookies et il l'envoya sur sa cousine pour s'amuser un peu. « Sinon, que racontes-tu de beau ? »



© Gasmask

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Mer 26 Oct - 21:57

HRP:
 

L'inquiétude d'un avenir prochain

ft. Célian Lestrange


 
« Rendez-vous à 20h30 au lac »

Lorsque Queenie écoutait Célian parler de ses devoirs de préfet, elle se sentit peinée pour lui. Les rondes n’étaient qu’une des leurs nombreuses missions. Elle savait que les préfets avaient d’importantes responsabilités. Lorsqu’on entendait le mot “préfet”, on pensait directement à ces élèves chiants, respectueux du règlement et qui sermonnaient pour tout et n’importe quoi. La jeune fille connaissaient plusieurs préfets et ne remettraient jamais en doute leur travail. Elle saluait au contraire leurs efforts. “ Tu devrais demander une semaine de repos tu sais… Tu as l’air d’en avoir besoin. “ Elle murmurait plus qu’elle ne parlait.

Heureusement, son panier-repas allait leur remonter le moral. Son cousin semblait apprécier l’attention, son ventre également. Elle sourit moqueusement, le regardant engloutir une part du gâteau à la fraise, préparé avec amour par les elfes de maison. Parler de l’époque où ils étaient enfant la ravissait. De jeunes enfants inconscient et à l’écart des soucis de la vie, la vraie. Pas de devoirs, une maison et des parents qui les chérissaient. Pas de méchants ni d’attaque… Son coeur se serra à cette mention. Qu’importe ce à quoi elle pensait, le souvenir du discours du directeur revenait sans cesse. Elle se força à sourire, prit une voix aiguë de petite enfant pour répondre au Serpentard “ Une Lady se doit de connaître par coeur son futur époux. “ C’était sa phrase préférée quand elle était plus jeune pour parler de Célian. Avec le recul, elle trouvait assez ridicule la façon dont elle s’était comportée avec lui par le passé. Dès qu’elle le voyait, elle se l’appropriait et ce, peu importe les protestations que cela engendrait.

Sinon, que racontes-tu de beau ? ” “ Pas grand chose… Tu sais, il y a un journal à l’école. Je pensais déposer ma candidature mais je ne suis pas sûre. J’aimerais bien m’occuper d’une petite rubrique, ça ne m’intéresse pas trop de courir après les infos comme les autres. “ Elle y songeait depuis un moment mais ne possédait pas le courage de donner suite à son idée. Queenie n’était pas une curieuse de nature, elle n’aimait pas aller à la pêche aux potins, rumeurs et autres informations qu’elles soient vraies ou non. " A propos d'infos... Ce qu'a dit le directeur, l'autre jour... " Son ton était hésitant, la cinquième année ne savait pas comment aborder le sujet. Elle n'osait pas regarder son cousin, plus occupée à triturer ses doigts, son cookie dans son estomac. " Tu crois qu'ils viendront jusque ici... les 'méchants' ? "

 

 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2471
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Sam 29 Oct - 13:54

L'inquiétude d'un avenir prochain
PV Queenie


Célian fut soulagé que Queenie comprenne. Il était fatigué, et il n'avait pas besoin qu'on se foute de lui à l'heure qu'il était. C'était ça qu'il aimait avec Queenie, cette dernière ne le charriait jamais à ce sujet, bien au contraire, elle était plus que compréhensive avec lui. De ce fait, lorsqu'il l'entendit dire qu'il devrait demander une semaine de repos, il ne put s'empêcher de lui sourire, et de dire : « Je ne peux malheureusement pas, surtout avec tout ce qu'il se passe à l'extérieur » dit-il tout en perdant quelque peu son sourire. Sentant que l'atmosphère entre eux se faisait de plus en plus pesante il changea de sujet. Il parla donc du fameux panier-repas apporté par la Bleue et Bronze, qui soit-dit en passant avait été soigneusement préparer par les elfes de maison de Poudlard.

Il fut d'ailleurs assez content de voir que son gâteau préféré était présent dans le fameux pannier. Rapidement il l'engloutit tel un ogre des montagnes adultes. Etrangement, il en profita même en rappelant des anciens souvenirs plus qu'agréable. Il l'imita d'ailleurs à la perfection en répétant mot pour mot ce qu'elle lui avait demandé étant enfant. Elle ne le prit d'ailleurs pas mal puisqu'elle poursuivit sans difficulté en lui répondant qu'une lady se devait de connaître à la perfection son futur époux. Que des souvenirs refaisaient surfaces, ils étaient si innoncent, si tranquille à l'époque. Il ne put s'empêcher de sourire, mais il ne trouva plus rien à lui rétorquer.

Par la suite, le Serpentard changea donc de nouveau de sujet. À croire que c'était lui qui faisait la conversation, pour une fois, leur rôle s'inversait. En effet, en tant normal, le préfet ne parlait pas beaucoup, mais aujourd'hui s'était différent, il voulait profiter de chacun des instants qu'il pourrait avoir avec ses proches et ce sans se reprocher des choses s'ils leur arrivaient malheur. Il lui demanda alors qu'est-ce qu'elle racconait de beau. Il l'écouta donc attentivement répondre. Elle lui parla tout d'abord du journal de l'école, il ne put s'empêcher de sourire et de lui demander : « ça serait vraiment super tu ne trouves pas. Quelle rubrique t'intéresserait ? Je pense que ça te ferait du bien, tu devrais sérieusement réfléchir et intégrer l'équipe journalistique, je ne vois pas pourquoi il te refuserait » dit-il très sérieusement à sa cousine chérie. Malheureusement, la conversation dévia sur un tout autre sujet, celui qu'il aurait voulu éviter d'aborder. L'attaque du ministre de la magie et par conséquent l'annonce du directeur. Il voyait qu'elle hésitait à lui en parler, et il put constater qu'elle n'osait même pas le regarder lorsqu'elle lui demanda si les méchants seraient « capable » de pénétrer dans le château.

Célian ne savait vraiment, mais alors pas du tout quoi lui répondre. Il aurait pu jouer sur la carte de l'honnetêté avec elle, mais il opta pour l'autre solution, entre autre mélangé mensonge et vérité afin de la rassurer : « Je ne pense pas, surtout avec les aurors et deux des membres du trio d'or à Poudlard. Je pense qu'on est en sécurité » dit-il tout en poursuivant : « Cependant, il nous faudra être vigilant. Sache que tant que je serais là, il ne t'arrivera rien, ni à toi ni aux autres personnes auxquelles je tiens. J'en fais la promesse. ».



© Gasmask

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Mer 9 Nov - 17:18

L'inquiétude d'un avenir prochain

ft. Célian Lestrange


 
« Rendez-vous à 20h30 au lac »


Je ne peux malheureusement pas, surtout avec tout ce qui se passe à l'extérieur.

Un petit sourire forcé vint se placer sur ses lèvres lorsqu’elle entendit la réponse de son cousin. Évidemment, qu’il ne pouvait pas. En s’engageant auprès des professeurs en tant que préfet, il avait accepté les responsabilités qui allaient avec ce titre. Les évènements de ce mois ne faisaient que confirmer ces implications.  Queenie se doutait que les prochains jours, la sécurité au château allait se renforcer. L’arrivée des Aurors attestait de cela. Elle pouvait les voir vadrouiller dans les couloirs, le parc, sortant de la forêt interdite. Ils jaugeaient du regard chaque élève, chaque professeur, à la recherche d’un indice ou d’un soupçon. C’était rassurant, mais aussi effrayant. Se faire épier constamment la mettait mal à l’aise. “C’est dommage…“ se contenta-t-elle de dire.

Une fois l’épisode de leur enfance ressassé, ils passèrent à des sujets de conversation plus récents. La Serdaigle avait évoqué le club de journalisme et ses songes à propos d’y entrer. “ Ca serait vraiment super tu ne trouves pas. Quelle rubrique t'intéresserait ? Je pense que ça te ferait du bien, tu devrais sérieusement réfléchir et intégrer l'équipe journalistique, je ne vois pas pourquoi il te refuserait.” Le Serpentard ne se tarissait pas ce soir-là. La Serdaigle ne s’en plaignait pas, au contraire. Elle ne se sentait pas de faire la conversation seule. Elle acquiesça doucement aux mots du jeune Lestrange tout en réfléchissant à ce qu’elle allait lui répondre. Pas que c’était une question difficile, mais elle ne voulait pas paraître ridicule. L’air détaché, elle cachait sa gêne. “Je voudrais m’occuper d’une rubrique légère… Quelque chose comme le courrier du coeur, par exemple.“ Elle murmurait le nom de la rubrique, comme si une tierce personne écoutait leur conversation. “Je pense qu’il nous faut parler de sujets frivoles, aujourd’hui plus que jamais, pour détendre nos esprits et alléger nos peurs… C’est un bon moyen de le faire, tu ne penses pas ? Et puis qui sait… Tu pourrais avoir besoin d’aide, avec une certaine fille...Les courriers sont anonymes.“ Elle termina sa phrase avec un regard en coin pour son cousin, le sourire légèrement moqueur. Elle n’ignorait pas les sentiments de Célian envers une certaine préfère rousse. Elle le savait assez discret sur cela, mais ses proches étaient tous plus ou moins au courant et ils n’attendaient qu’une chose : que Rose et lui se déclarent enfin l’un à l’autre. Ils feraient un très joli couple, songea-t-elle en rêvant. D’une certaine manière, elle aurait aimé qu’un garçon soit aussi amoureux d’elle que Célian l’était de sa Weasley.

L’atmosphère se tendit lorsque Queenie lança le sujet dont elle voulait parler depuis le début. L’attaque des néo-mangemorts envers la personne du Ministre de la magie et tout ce que cela impliquait. Derrière sa question se cachaient de plus profondes réflexions. Par rapport à eux, fils et filles de sang-pur, à leurs parents, à leur entourage, à Poudlard et au reste du monde. Elle redoutait de ce qui allait découler de ces évènements. Lorsqu’elle entendit son cousin lui dire qu’il serait là pour les protéger, elle ne put s’empêcher de laisser sortir un “Et toi, qui te protègera ?” tremblant. Célian était quelqu’un de courageux, toujours là pour aider sa famille, ses amis. Elle savait que s’il lui arrivait un danger, il serait parmi les premiers à venir la secourir. C’était ce qu’il était. Mais ils n’étaient encore que des enfants, ils ne pourraient pas lutter seuls contre des sorciers sûrement expérimentés en magie noire et maléfices cuisants. De plus, la Serdaigle s’inquiétait pour ses parents. Ils n’avaient pas pris part à la dernière guerre et elle avait peur qu’ils se fassent recruter, d’une manière ou d’une autre. Nul n’ignorait à quel point Lord Voldemort avait été persuasif dans sa manière de rassembler les gens. Si le groupuscule se montrait aussi démonstratif… La jeune fille connaissait son père, prêt à tout pour les protéger. Et il était intéressant, de par sa famille, son travail…

Nous sommes en sécurité au château, peut-être.” concéda-t-elle “Mais pour nos parents ? J’ai envoyé une lettre à Père et Mère après l’annonce du directeur et je n’ai toujours pas eu de réponse… Et s’il leur arrivait quelque chose ? Si ces… sorciers menaçaient de s’en prendre à nous pour les convaincre de les rejoindre ?” Sa voix perdit de sa force, elle réprima un sanglot montant dans sa gorge. Elle ne voulait pas craquer devant son cousin, elle devait être forte pour lui, comme il l’était pour elle. “Que va-t-il se passer si, comme la dernière fois, ils attaquent Azkaban et que… les autres rejoignent le mouvement ?” Elle ne pouvait pas s’exprimer autrement, Queenie savait que son cousin avait compris à qui ‘les autres’ faisaient référence. Les mangemorts enfermés depuis la Grande Bataille. Comme les parents biologiques du garçon.
 

 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2471
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Ven 18 Nov - 19:55

L'inquiétude d'un avenir prochain
PV Queenie


Célian remarqua assez rapidement le sourire forcé de sa cousine Queenie, cependant, il n'en tint pas compte, préférant changer de sujet. Ainsi, la conversation dévia rapidement sur leur enfance « commune », puis elle dévia à nouveau sur les actualités du château. Sa cousine évoqua une certaine envie d'entrée dans le club de journalisme. Comme d'habitude, celui-ci l'encouragea à l'intégrer. Étrangement, Célian avait de la conversation ce soir-là. Queenie devait sûrement se poser des questions, cependant, Célian s'en foutait royalement ce soir-là. Il passait du bon moment avec sa cousine et c'est ce qui importait le plus pour lui. C'est pourquoi, il décida d'en profiter un maximum. Ainsi, il lui avait demandé le nom de la rubrique qui l'intéresserait. Ce à quoi la demoiselle lui répondit en chuchotant qu'elle voudrait bien s'occuper d'une rubrique comme « les courriers du coeur ». Il ne put s'empêcher de sourire, cependant, il ne la coupa pas, et ce même s'il en avait réellement envie. De cette manière, Célian écouta sa cousine évoquée les éventuels sujets frivoles qu'elle pourrait faire. Il souriait niaisement, sourire qu'il perdit rapidement lorsqu'elle lui demanda son avis, tout en sous entendant certaines choses, le sourire aux lèvres. Rapidement, il lui répondit particulièrement gêné : « Je ne vois pas du tout de quoi tu parles Queenie, mais je suis d'accord avec toi. On a besoin de rire en ce moment, de se détendre » conclua-t-il

Par la suite, le duo changea automatiquement de conversation, notamment en parlant des récents événements, dont l'attaque du ministre de la magie. Il ne put s'empêcher de serrer les dents tout en pensant à ce nouveau « mouvement » sans savoir que sa demi-soeur en faisait bien entendu partie.
Il tenta de la rassurer, tout en étant sincère avec elle et en lui promettant qu'il ferait tout ce qu'il peut pour les protéger. Ce à quoi, il fut légèrement surpris de la répartie de la sa cousine. En effet, cette dernière n'avait pas pu s'empêcher de lui demander qui est-ce qui serait là pour le protéger lui. Il n'y avait d'ailleurs pas réellement réfléchis, sa cousine n'avait par conséquent pas totalement torts. Suite à cette « question », Célian réfléchissait à ce qu'il pourrait lui répondre, mais rien ne lui vint à l'esprit. Rapidement, Queenie poursuivit sans qu'il ne puisse dire quoique ce soit. Ainsi, lorsqu'elle eut plus ou moins terminé, il ne put s'empêcher de la regarder « tendrement » tout en étant quelque peu énervé. Rien que de penser à ses parents, Célian en avait la chaire de poule. Après quelques minutes sans réponse, et le regard dans le vide, il décida de lui répondre : « Je ne sais pas. Tout ce que je peux penser ou espérer c'est que jamais les mangemorts attaqueraient Azkaban. Ou que si cela arrive, et bien je n'aurais plus qu'à espérer que je sois prêt, prêt à tuer mes parents et ce de mes propres mains » dit-il tout en poursuivant « Et toi que ferais-tu ? » conclua-t-il toujours l'esprit complètement ailleurs.



© Gasmask


Je te laisse conclure ?

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian] Mar 22 Nov - 23:04

L'inquiétude d'un avenir prochain

ft. Célian Lestrange


« Rendez-vous à 20h30 au lac »

Je ne vois pas du tout de quoi tu parles Queenie, mais je suis d'accord avec toi. On a besoin de rire en ce moment, de se détendre.

La Serdaigle lâcha un sourire satisfait. Célian était très facilement gêné lorsqu’on venait à évoquer son amour secret pour Rose Weasley. Il jouait toujours l’ignorant, alors qu’il savait très bien que ses proches ne pouvaient que remarquer les sentiments qui l’animaient lorsqu’il s’agissait de la jeune et belle préfète rousse. Elle adorait le taquiner. “Je pense que je vais le faire.” signala-t-elle, son sourire ne quittant pas ses lèvres glossées.

La suite de la conversation n’était pas aussi légère et joyeuse. L’attaque récente du Ministre soulevait de nombreuses questions dans leurs esprits. Si Célian soutenait qu’il protégerait tous ses proches, elle incluse, elle ne pouvait cesser de s’interroger. L’avenir lui semblait si incertain… Elle pourrait apprendre la mort d’un proche dès le lendemain ! Queenie avait l’impression de devoir se préparer psychologiquement à encaisser n’importe quoi. Une perte, une autre attaque, un coup d'État. N’importe quoi.

Quand elle entendit son cousin lui parler de tuer ses propres parents, elle ne put retenir un hoquet, choquée par ses paroles. La jeune fille ne se sentait pas capable d'ôter une vie, même celles de personnes aussi mauvaises que les Lestrange. Elle savait qu’entre lui et eux, il existait un lien spécial qui ne pouvait pas s’apparenter à de l’affection. En réalité, il s’agissait plutôt du contraire. Célian ne parlait pas beaucoup de ses parents biologiques. Tout ce qu’elle avait appris venait principalement des explications de sa mère et de son oncle Drago, lorsqu’elle était plus petite. Jamais elle n’avait osé demander plus d’éclaircissements au Serpentard. Elle ne voulait pas raviver des souvenirs pénibles. Sa question la plongea dans une profonde réflexion.
Si ses parents venaient à être un jour menacés - et elle redoutait ce moment - elle ne saurait probablement pas quoi faire. Les défendre ? Depuis Poudlard, cela était impossible. Queenie n’avait que 15 ans. De plus, elle ne maîtrisait absolument pas les techniques de duels, elle se ferait aussitôt tuer ! La cadette Nott n’était pas du genre à enjoliver la réalité. Elle réfléchissait toujours de manière plutôt terre à terre et ce soir-là ne fut pas une exception. “Je ne sais pas.” se contenta-t-elle de répondre “Je ne sais pas du tout, Célian…

Qui sait de quoi est fait demain ? La Serdaigle ne pouvait pas prédire ce qui allait arriver et aussi douloureux que cela puisse être, personne n’en était capable. Ils ne pouvaient qu’attendre que le temps passe et que les évènements s'enchaînent. Elle espérait juste que la finalité de tout cela ne les conduise pas à une nouvelle guerre. En pensant à cela, Queenie ne put s’empêcher de prendre la main de son cousin, à la recherche du soutien inébranlable qu’il représentait à ses yeux.

Le bruit de la nuit empêchait le silence de prendre possession des lieux. Les deux sang-purs écoutaient ce qu’elle avait à leur dire, grignotant les délices cachés dans le petit panier.

La nuit portait conseil, disait-on. Peut-être qu’elle n’apporterait rien d’autre au lever du soleil.

THE END

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian]

Revenir en haut Aller en bas
L'inquiétude d'un avenir prochain [PV Célian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Disparition, inquiétude et retrouvailles...[PV Heïan]
» Panne de leadership:L'eurodéputé Michèle STRIFFLER exprime son inquiétude
» L'inquiétude sursaute au frisson d'une crainte [Pv]
» Au sujet de cet été... inquiétude partagée (pv) TERMINE
» Un air d'inquiétude [V: Leyna & Shaggy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: