Talk about my ... son [ft. Flint] [Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Talk about my ... son [ft. Flint] [Terminé]

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 290
✎ Date d'arrivée : 25/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Commerçant
✎ Inventaire:
Lun 3 Oct - 21:28
Certes, la tête de sanglier n'était pas l'endroit habituel où j'aimais me rendre, mais il était assez formel pour une rencontre prof-parents en ce week-end d'octobre. Mr Fawley m'avait envoyé un hibou pour parler d'urgence d'Hugo, dont les notes en défenses contre les forces du mal, étaient bien basses.

Ah, Hugo... Intelligent, mais autant bordelique que son père et donc, incapable de s'organiser. Et sachant que je suis le tuteur légal de mes deux enfants, en absence de mon épouse, c'est à moi de me coltiner tout ces rendez-vous. Et encore, j'en ai moins que Ginny... ou Georges.

Assis à une table, je me tournais les pouces en buvant une simple bierreaubeurre, pour ne pas paraitre trop alcollique. J'aurais préféré un whisky pur-feu, mais je pense que pour cette discussion importante concernant mon fils, on s'en passera,

Cela faisait déjà 10 minutes que j'étais assis et aucune trace du prof. Bon... peut-être un problème de transports?

Tiens, je le vois arriver à la hâte. Profitant pour me dégourdir les jambes, je viens lui ouvrir, avant de lui serrer la main.

-Monsieur Fawley, je vus remercie pour votre hibou. Prenez place qu'on discute d'Hugo.

Je me rasseyais, attendant qu'il fasse de même et entama la conversation.

- Donc, quelles sont les nouvelles a propos de mon fils?

Mes mains entrecroisés, j'étais légèrement stréssé. Je n'aime pas la compagnie des professeurs, à part ma femme. Ça me m'est toujours aussi mal à l'aise, encore adulte. Cette sorte de présence et de grandeur m'impressionne toujours autant.

- Sinon, voulez-vous que je vous commande quelque chose? Un café? Une bierreaubeurre?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Lun 3 Oct - 22:06
Hugo Weasley. Il aurait pu être prometteur s'il ne faisait pas n'importe quoi à son cours et ce n'était pas peu dire, toujours à discuter avec ses cousins cousines, Lily, Roxanne et Fred II, séparez les en deux et un autre groupe se formait. Une plaie. Le pire dans le quatuor qu'ils formaient quand Flint les voyait ensemble, n'était pas Hugo mais Fred II Weasley, un vrai casse tête -comme son père l'était et l'est toujours à ses yeux- qui lui avait valu plusieurs retenues entraînant naturellement Hugo avec lui.

Les retenues avaient beau être féroce, aucun n'en démordait de retenir de leur pitrerie. Le professeur avait dès lors décidé de sévir la 'punition' - n'est rien de pire pour un gosse qu'un parent au courant de ses bêtises. Et plutôt que de finir par un massacre il avait finalement opté pour la lettre. Granger étant trop occupé -ce qu'il comprenait à moitié- ce serait le père d'Hugo qu'il verrait ce dimanche... avant de passer par Angelina Johnson le week-end prochain et ainsi de suite. ET DIRE qu'il pensait ne pas avoir à penser 'gamin' les week-end, c'était pire qu'être arbitre ou professeur de vol. Pire.

La cerise sur le gâteau fut ce temps de chien qui n'arrangea pas son humeur - pour ne pas changer. La foule s'amassait devant lui l’empêchant de marcher comme il l'aurait souhaité vers le Pub. Il cru prendre un raccourci mais c'était sans compter naturellement les travaux de la ruelle l'invitant à faire marche arrière... maudit.

Quand enfin il vit le Pub au loin, il était 12 minutes en retard et se trouvait percé de la tête au pieds. Se hâtant il reconnu sans difficulté malgré l'opacité des vitres sales du pub, la couleur rougeoyante du rouquin. Ronald Weasley n'avait pas changé d'un poils si ce n'était quelques années qui avait creusées de ci de là des sillages sur son visage. Ronald Weasley. Ancien gardien de gryffondor qu'il avait dû affronter une ou deux années au Quidditch avant qu'il ne parte avec Potter et Granger à la recherche des orcruxes.

La porte s'ouvrit devant Flint et Ronald ouvrit le bec tout aussi vite en le saluant, en lui serrant la main énergiquement, le remerciant -le dernier recours de Flint- et en lui demandant de s'installer, le tout sans reprendre son souffle. Avec de la chance, Ronald Weasley mourrait devant lui d'asphyxie ou de stress... c'est qu'il semblait tendu. Et il y avait de quoi avec ce genre de gosse. Flint était heureux de ne pas avoir de mini lui à encadrer, il craindrait pour sa vie et aurait fini avec des cheveux blanc.

Flint s'installa tout à son aise, ôtant son manteau percé dégoulinant d'eau qui forma rapidement une petite flaque derrière sa chaise. Croisant les mains tout en analysant le regard inexpressif de son aîné enfin si... il semblait anxieux. Weasley demanda alors les nouvelles concernant son cadet avant de ne lui proposer quelque chose à boire.

- Je m'en occupe merci. D'un geste de la main il interpella une serveuse et commanda un Purfeu. La pluie l'avait gelé, il lui fallait se réchauffer, une chance que ce ne fut pas encore l'hiver se réjouit'il. La commande passée, il passa sa langue sur ses lèvres pour les humidifier avant de répondre à la première question concernant Hugo.

- Dramatique. Votre fils est... Flint sembla hésiter sur le mot, il se devait être 'juste et bon' devant les adultes mais en même temps, ce temps l'avait juste complètement pompé. Médiocre. Finit t'il par lâcher. Trop dispersé en cours, beaucoup trop. ajouta t'il. Hugo souffre t'il de... problème d'ouïe ? Demanda Flint sous entendant clairement que ce dernier n'écoutait pas du tout en cours.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 290
✎ Date d'arrivée : 25/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Commerçant
✎ Inventaire:
Dim 9 Oct - 21:00
Talk about my ... son

Flint


Aux mots du dit professeur, je ne pus m'empêcher de serrer légèrement les poingts.

-Dramatique.Votre fils est... Médiocre. Trop dispersé en cours, beaucoup trop. Hugo souffre t'il de... problème d'ouïe ?

- Je vous demande pardon? Mon fils n'en a aucun. Certes, il n'aime pas aller en cours, mais ce n'est pas pour autant qu'il n'est pas studieux....si?

Je n'avais pas vraiment d'arguments, face à un professeur comme Fawley, vu que je ne cotoyais pas mes enfants des mois durant. Certes, j'avais entendu qu'ils formaient un petit quatuor de farceurs avec ses cousines et son cousin, mais de là à être médiocre en cours... Bref, peut-être avait-il raison... Je bus une petite gorgée de mon breuvage, histoire de me détendre un peu. La critique de mes enfants me faisait toujours le même effet. Ils étaient pour moi des cadeaux du ciel et ils étaient parfaits... On dirait ma mère quand je dis cela... Faudrait vraiment que j'arrête, Maman et Hermione ont vraiment trop d'influance sur moi.

Perdu dans mes pensées, j'écoutais tout de même l'enseignant, afin de ne pas paraitre inintéréssé. Des mauvaises notes? Mh... Je n'en ai reçu aucune pourtant... Bizzare tout ça.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Lun 10 Oct - 20:09
- Ne le soyez pas, vous n'y êtes pour rien - enfin si, c'est votre enfant... mais soit. Ne pu s’empêcher d'ironiser Flint -tout en restant grandement sérieux d'expression- devant l'air offusqué et la question qui n'en était pas une 'Je vous demande pardon' '?' Et encore il s'était retenu d'ajouter un 'logiquement' mettant en doute la paternité mais il y avait vraiment un air énorme de famille entre Weasley junior et Weasley père. Le pauvre enfant.

La serveuse arriva à ce moment précis pour déposer sa commande, que Flint paya aussitôt, tout en observant Ronald Billius Weasley qui semblait prendre de l'âge à mesure que le professeur parlait de l'enfant.

- Pas studieux. Hum. Oui et non. S'appliqua de dire Flint en se mordant de répondre mauvaisement un vulgaire 'Et bien en fait Weasley il vous ressemble, gland un jour, gland toujours mais Hey vous avez bien aidé l'élu donc tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir pour lui' Mais ce n'était ni le lieu ni le moment pour lui cracher cela au visage, d'autant qu'on ne pouvait prévoir si Hugo brillerait aussi un jour grâce à d'autres grosses têtes. À moins qu'un nouveau élu-tête-à-claques ne pointe le bout de son nez, il n'y avait aucune raison de s’inquiéter que son fils se démarque un jour. 


- Comme je vous l'ai dis, Hugo est dispersé et inattentif en cours. Son cousin est vraiment quelque chose. Fit il en souriant poliment. Tout son père Fred. George pardon. C'était petit Flint, vraiment. Il me rappelle des souvenirs datant... qu'est ce que j'en riais de leurs bêtises, honnêtement. Oui oui il riait sincèrement de leurs bêtises étant gosse ! Sauf qu'il y avait un monde voir un univers de décalage entre assister à des conneries en tant qu'élève qu'assister en étant professeur. Mais en tant que professeur je ne peux être aussi laxiste vous comprenez ? Je pense qu'Hugo pourrait  -notez le doute- avoir du potentiel s'il s'y mettait réellement mais il n'a de cesse de rêvasser ou de faire le pitre avec sa famille et ce n'est pas les retenues qui semble lui faire de l'effet. Résuma t'il d'un regard sérieux. Vous étiez naturellement au courant de ses retenues ? Demanda t'il presque hésitant et sérieux alors qu'intérieurement il jubilait d'entendre un blessé 'non je ne savais pas, Hermione Jean Granger comment as tu pu me le cacher' Oh Oui, Ronald Billius Weasley, écrasez-vous.

Son verre retoucha ses lèvres le temps d'en avaler une petite gorgée du liquide brûlant le gosier par son alcool délicieusement agréable.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 290
✎ Date d'arrivée : 25/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Commerçant
✎ Inventaire:
Dim 16 Oct - 22:38
Evidemment, je me doutais bien du discours qu'allait tenir le directeur de Poufsouffle... J'écoutais ces mots avec attention cette fois et notait bien cet humour glaçant qui me faisait penser au professeur Rogue ou encore à Lucius Malefoy. Tout en finesse et dans le but de vous faire comprendre que vous êtes inférieur à sa personne... pathétique.

- Bien, je comprends votre discours, je pense que mon fils a besoin juste d'un petit remontage de bretelles, à la rigueur. Mais, vous connaissez les enfants... toujours à s'amuser. Et c'est évident. Fred est le digne fils de son père... et oui évidemment que j'étais au courant pour les retenues... vous avez vu la beuglante envoyé par sa grand-mère, j'imagine? J'étais en voyage pendant un moment donc, hugo était sous la responsabilité de sa grand-mère... mais ce n'est pas la question. Je vous remercie en tout cas professeur Fawley de m'avoir averti.

Buvant toujours tranquillement mon verre, je me demandai si ce proffesseur Fawley était d'une de ces maisons connues pour leur fidelité au defunt Voldemort... il m'avait l'air louche tout de même...

- Sinon, comment se passe la surveillance à Poudlard depuis l'attaque? Tout va pour le mieux, je l'espère?

Car oui, comme tout parent et citoyen, j'étais au courant des risques d'une attaque de néo-mangmorts à Poudlard. Tout cela me provoquait des frissons rien que d'y penser.

- J'espère qu'en tant que prof de dcFM, vous accélérez vos cours pour les débutants? Non pas que je m'inquiètes pour mes enfants, mais pour les autres... cela semble plutôt dangereux.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Lun 17 Oct - 14:43
Quelle déception, Flint aurait presque fait paraître ce sentiment sur son visage, qui s'assombrit une seconde tout de même, car Ronald Weasley n'avait pas eu la réaction que l'homme espérait. Où était donc cette bouche entrouverte et cet air benêt ? Cette absence d'intelligence transmise par des 'Heu.je.oui.heu.enfin.non' qu'il attendait ? Le Weasley avait changé, il n'était plus le gamin crétin dont Flint se rappelait d'autrefois, il avait grandit et mûrit... c'est ça être Père.¹  Le drame. A la place, il avait eu droit à une oreille attentive, une histoire de grand-mère et de beuglante et même à un remerciement. De quoi soupirer. Les parents modèles étaient d'un pénible même s'ils étaient également les meilleurs à tourmenter au final.

Beuglante, maintenant qu'il en parlait en effet le professeur se rappelait mais, à dire vrai, il avait pensé que son imagination lui avait joué des tours ce matin là, c'est que le 'HUGO WEASLEY !' et les phrases qui avaient suivi lui rappelait tellement une scène de jadis qu'il avait écarté le souvenir de son esprit.

Il était inutile de revenir sur ce sujet et Flint continua de porter son attention sur sa boisson avant qu'en parent exemplaire Ronald s'inquiétait à présent des mesures de sécurité à Poudlard. Flint joua le jeu et posa un œil discret alentour avant de reposer son regard dans celui de son voisin d'en face, se penchant un peu, sa voix se faisant murmure.

- Je suis navré, je ne peux vous révéler la tournure des choses au château. Comme si Ronald Weasley lui demandait l'agenda des aurors. Ceci étant, Potter nous a assuré que tout était sous contrôle et les professeurs, moi-même et les aurors sommes prêt à toute éventualité. Peut-être auriez-vous davantage d'informations de votre femme et ou de votre ami dans d'autres lieux plus... discret que ne l'est ce bar. Suggéra t'il.

Le rouquin, héros de bataille, ne se contenta pas de craindre pour ses enfants mais aussi pour les autres générations. Cela en était presque admirant voir déprimant. Masque de tous les jours, Flint répondit au Saint qu'était Weasley. 

- Accélérer les choses n'a jamais été productif. Dans la dépêche les élèves apprennent un sort qu'ils pensent maîtriser alors que la maîtrise n'est que partielle et de ce fait... le moment venu, le jour où le sort aurait été le bienvenue s'il avait été pleinement conquis en prenant le temps, s'écroule misérablement. Ce qu'il en devenait presque poète notre professeur surtout dans sa façon presque chantante de dire la fin avec un geste de main chutant. Ceci étant certains cours sont revisité quelque peu pour endurcir et avertir les plus jeunes sans pour autant les priver de leur innocence voyez-vous. 

Sans en dire davantage sur l'aspect des cours, Flint reprit une gorgée de Purfeu, toussotant il trouva le moment opportun pour féliciter une autre Weasley, s'étant calmé, il se devait d'être bon envers les adultes, un minimum tout du moins. Votre fille Rose est une élève exemplaire, appliquée, assidue, à cheval sur le règlement et respectueuse en plus de cela. Elle est plus qu'appréciée des professeurs. Oh oui enfin une élève qui ne fallait pas enguirlander comme du poisson pourri, enfin une élève sérieuse. Si seulement votre fils pouvait prendre un peu de son exemple. soupira t'il.

L'homme reprit une gorgée puis une autre et se réchauffa relativement vite, du côté de Ronald Weasley, l'homme ne trouvait que dire, fâché, soulagé, flatté pour Rose. Un silence s'installa tandis que Flint attendait de voir si le rouquin sans expression aucune avait autre chose à lui dire, lui demander... mais rien ne sorti davantage et le professeur de Défense contre les Forces du Mal avait fait son devoir et n'avait plus rien à ajouter. 

Aussi, après une autre minute pesante - il doutait fort que Ronald Weasley apprécie sa compagnie - il décida de se lever, revêtant son manteau percé, retrouvant ces horribles sensations d'humidité. Une bonne journée Monsieur Weasley. Fit-il poliment bien qu'une grimace hésitait à  apparaître sur son faciès. Bonne journée... connerie. L'homme tourna le dos, paya sa note et quitta l'établissement.

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Talk about my ... son [ft. Flint] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: