Entretien d'orientation. OUI. Ca existe. [PV Mee Nha Park] [Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien d'orientation. OUI. Ca existe. [PV Mee Nha Park] [Terminé]

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Jeu 6 Oct - 22:01
Un vendredi - Fin Octobre

Planning chargé qu'il avait écrit. Flint Fawley bailla rien qu'à repenser à cette mention, son regard fit le tour de son bureau, se posa sur la cage vide de son corbeau avant de se remettre à fixer sa montre à gousset -enfin celle de Lonny.

17h20. Il se faisait chier comme un rat mort. Oui comme Clint n° 2015... à moins que ce ne soit le 2017 ? Ses yeux se pincèrent tandis qu'il méditait la dessus. Après trois minutes à tournicoter les nombres dans sa tête, l'adulte fini par se lever pour tracer en direction d'une petite pièce voisine située derrière un rideau noir de velours afin de vérifier le nom de cage du rat actuel. Clint n° 2016 était vivant c'était donc 2015 qui s'était vidé de son sang après un deuxième mini rictusempra.

- Et toi ? Comment vas tu finir ? Demanda Flint, penché, le visage sur le côté avec une expression ô combien sérieuse tandis que 2016 se collait au barreau les plus éloignés - l'odeur de 2015 et son funeste destin devait sans doute encore planer dans la pièce. Flint expira un rire amusé devant l'attitude effrayée de l'animal -si un amoureux des animaux le savait ainsi, il en cracherait des postillons d'effroi et de scandale- avant de se redresser et de repartir dans la pièce de son bureau principal en prenant bien soin de recouvrir comme il se devait l'entrée de sa pièce de jeu.

17h45. L'homme faisait les cents pas à travers la pièce. Il aurait dû envoyer une note à Mee Nha Park pour lui dire qu'il avançait l'heure - mais elle avait peut-être cours - ou encore pour dire qu'il annulait purement et simplement, il n'avait aucune raison ni excuse à lui fournir après tout. D'un autre côté elle était une des rares idiotes à le considérer un tant soit peu donc... dilemme.

- De toute façon vu l'heure... remarqua t'il pour lui-même en poursuivant ses cercles automatiques. Tout en jetant des coups d"œil frénétiques à sa montre à gousset et à la porte. Non. Il n'ouvrirait pas avant 18h. Il l'ouvrirait à l'heure précise qu'il avait indiqué sur sa note.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Jeu 6 Oct - 22:45
Mee Nha terminait tranquillement ses cours du jour, elle avait reçu la réponse du Professeur Flint pour des conseils relatifs à son orientation. En effet, Mee Nha était bonne élève, vivait au jour le jour mais cet été lorsque ses parents lui avaient demandé vers quel métier elle souhaitait se diriger,elle n'avait pu répondre clairement. En fait, elle s'apercevait qu'elle n'y avait tout simplement jamais réfléchi. Hormis en histoire de la magie, toutes ces notes étaient quasiment optimales, elle n'avait pas de matière particulière qu'elle n'appréciait pas. En résumé pour elle cette année il devait crucial de savoir vers où s'orienter.

Elle avait tourné le problème dans tous les sens, discuté avec son frère ou son frère de cœur ; mais les discussions n'aboutissaient à rien malgré les excellents rapports qu'elle pouvait avoir avec eux, elle n'arrivait pas à en sortir des choses pour ainsi dire concrètes.

Le Professeur Flint, Directeur de Poufsouffle, semblait pour elle être la bonne personne à qui s'adresser à ce sujet. Les personnes à qui elle avait parlé de son projet d'entretien lui avait doucement rigolé au nez ce à quoi elle avait répondu avec un regard empreint de mépris à leur égard.

Il avait été précis sur l'heure 18 h, pas de souci Mee Nha de toute manière était toujours à l'heure même à des rendez vous qu'elle détestait par dessus tout. Mais celui-là allait probablement éclaircir son avenir ; ainsi à la sortie du dernier cours vers 17h30 elle se dirigea vers les couloirs du premier étage et fit les 100 pas. La porte était fermée, peut être Monsieur Flint était il encore en cours ? L'aiguille de sa montre avançait tout doucement voire même trop lentement à son goût, 17h45...50...55 ; toujours aucun mouvement dans le couloir, elle tenta de frapper à la porte du professeur, sans réponse.

A 18h00, elle frappa de nouveau discrètement, à peine avait elle frappé une fois, la porte s'ouvrit précipitamment. La carure du Professeur prenait l'embrasure de la porte en entier, elle lui adressa un sourire qui se voulait cordial et lui dit « monsieur le Professeur, merci de m'accorder quelques minutes de votre temps précieux » en pénétrant à la suite de ce dernier dans son bureau.

Elle inspecta d'un œil vif et discret le bureau de son directeur, un voile noir semblait cacher des mystères. Mais ce n'était pas sa priorité actuelle. Elle dit simplement à son professeur « hum, j'ai des soucis d'orientation ; il est probablement temps en 7ème année que je me dirige vers un cursus spécifique et comment dire, moi qui habituellement éprouve peu de difficultés, j'en rencontre désormais pour déterminer mon propre avenir, raison pour laquelle je me trouve dans votre bureau ce soir » lui dit elle les épaules brutalement tombantes.

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Sam 8 Oct - 12:37
17h57. Ses cents pas avaient été interrompu par des petits claquements à la porte, Mee Nha Park se trouvait derrière cette porte, il en était certain. La Park de Poufsouffle était une élève qu'il pouvait qualifier de sérieuse et de supportable - contrairement à son jumeau de Serpentard, insupportable, imbuvable et irrespectueux d'après son regard jugeant.

Moins trois. Il jeta un coup d’œil de reproche à sa montre à gousset. Il n’ouvrirait pas même s'ils attendaient tous les deux, il avait indiqué 18h, ce serait 18h, pas avant ni après.

18heures frappa timidement à la porte et cette fois, Flint lui ouvrit en grand. Sa longue et fine silhouette étudia de haut son élève pendant quelques secondes. Petite, mince, un visage angélique, des cheveux d'anges, des yeux bienveillants, un sourire aimable le saluant en accordant sa parole. Il avait une envie folle de savoir si elle sourirait encore ainsi et pour longtemps si il se mettait à la piétiner férocement ou si sans crier gare sa main se mettait à fendre l'air pour gifler sa délicate joue.

Flint se retint de pousser un soupir ou d'hausser ses sourcils alors qu'il l'invitait à pénétrer dans son lieu. Le professeur, le dos tourner à l'élève dont il ne craignait rien, se dirigea lentement mais à but précis vers son bureau, l'invitant par la même occasion à faire de même et à prendre place, le temps que lui ne contourne son pupitre et ne s'installe.

À présent assis, ses longs doigts fins s’entremêlant entre eux, il écouta son élève s'expliquer sur le but de sa visite et un 'En effet' s'échappa sans maîtrise de sa bouche lorsqu'elle lui indiqua qu'il était temps en 7ème année de savoir vers quel cursus se diriger. Elle éprouvait peu de difficultés et... Flint concevait qu'elle ne mentait pas en pensant à ses notes, ceci étant cela ne voulait pas dire qu'elle n'éprouverait jamais de difficultés dans sa vie une fois un choix de cursus fait, un diplôme en poche et un métier décroché. 

Inspirant, il sorti d'un tiroir un dossier à la couleur d'un vieux parchemin qu'il laissa fermé mais dont le titre était assez équivoque 'Mee Nha Park.' Contenant des informations divers sur son élève dont ses notes, quelques lignes comportementales aux fils des années, sa famille ainsi que ses métiers, sang et autre information sans importance.

Bien Miss Park, je ne peux vous promettre que vous sortirez de mon bureau avec une idée fixe d'avenir, il se pourrait même que vous en sortiez avec davantage de questions que de réponses. Ce qui ferait qu'elle serait victime de ses paroles un temps rien qu'en l'écoutant. Ceci étant je suppose qu'en venant me trouver vous y étiez préparé. Et peut-être vraiment désespérée. songea t'il. 

Son regard glacial fit le tour de son visage doux alors qu'il reprenait. Pour commencer Miss Park, n'avez-vous jamais songé à reprendre la suite d'une affaire familiale ou à suivre les traces d'un de vos parents ? Sa première question s'ouvrit en même temps qu'un geste lent tournait la première page du dossier de l'élève. Survolant les lignes, son doigt souligna pour sa propre personne le métier des parents Park. Ô grimace interne, tout ce qu'il détestait. Ceux chassant les mauvais et ceux soignant les victimes, quel ennui. Que pensez-vous de leurs métiers ? Une préférence entre les deux peut-être ? Selon ses réponses cela pouvait l'aiguiller dans un sens ou dans l'autre, préférait-elle chasser, capturer voir tuer ou sauver des vies ? Il était curieux d'entendre son point de vue.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Dim 9 Oct - 12:59
Quand elle le vit ouvrir son dossier, son cœur se serra ; elle avait d'un coup peur, peur de ce qu'il pouvait voir dans le dossier. Il n'y avait que trop rien à dire sur son attitude en cours ou son histoire antérieure avant l'intégration de l'école. Mais on sait jamais.

Puis quand il lui posa la question de ses parents, reprendre une entreprise familiale. C'était ça le souci justement, elle ne voulait pas être comme les autres, ne pas bêtement suivre l'entreprise familiale, ne pas rentrer dans les rangs. Auror c'était bien, médicomage aussi mais pour elle c'était trop peu. Elle avait une énergie débordante et de rentrer ainsi dans les rangs sans jamais en sortir l'ennuyait. Elle se sentait une âme de carriériste et ne voulait pas rester toute sa vie dans un métier où la monotonie risquait de la gagner.

Elle leva les yeux en direction de son Professeur, lui sourit ; il ne faisait pas l'ombre d'un doute au vu de sa personnalité qu'il chercherait au fur et à mesure de cette rencontre de la déstabiliser ; il était mystérieux mais elle lui faisait confiance, il ne parviendrait en aucune manière à effacer son sourire de son visage, il pouvait en être assuré.

Elle ne savait réellement pas par où commencer pour lui répondre à sa question mais il fallait bien qu'elle lui réponde d'autant qu'il lui avait clairement mentionné qu'il n'avait pas de temps à perdre au vu de son emploi du temps plus que serré.

Alors elle commença «reprendre l'entreprise familiale ? Rentrer dans les rangs ? Non très peu pour moi cela peut vous surprendre Monsieur mais j'aspire à plus, un métier où j'aurai des opportunités de carrière, un métier où je pourrai continuer à exercer le Quidditch ; un métier où je serai heureuse et pas confinée dans des règles strictes, pourquoi pas professeur ? Mais aurai je autant de patience que vous quand je vois certains de mes camarades... mon frère le premier ; vous avez une patience des fois qui me laisse pantoise ; bref j'ai pas envie d'être prise dans les chaînes d'un métier où la monotonie règne... ».

Elle s'était exprimée d'une traite, franche ; ses paroles sur l'attitude de son professeur se voulaient directes et franches, elle ne savait pas du tout comment il les prendrait mais Mee Nha était ainsi, qu'importe les conséquences.

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Lun 10 Oct - 19:17
Un tressaillement avait-il parcouru la jeune asiatique alors qu'il avait ouvert son dossier Ô combien morne et manquant d'informations sanguinolentes ? Peut-être mais il ne le remarqua pas. Hélas pour lui, il lui arrivait de rater des données prometteuses.

Dans tous les cas, le but de l'entretien avait bel et bien débuté. L'atmosphère entre les deux têtes ne ressemblait pas à celle d'un cours, plus légère, il y avait toujours cet aspect de géant entre l'homme qui possède et l'adolescent qui souhaite posséder dans un avenir proche mais elle était moins présente qu'en cours puisqu'il ne s'agissait pas d'étaler ses connaissances pour des idiots sans avenir mais partager son savoir et ses conseils pour en permettre un... peut-être même aurait-il des connexions 'sages' à lui fournir.

Son regard froid et calculateur pour le coup ne cessait de glisser du dossier au visage de Mee Nha Park, qui, loin d'être décontenancé fini par lui répondre sans coupure. Le quidditch donnait des poumons d'enfer à ses fervents pratiquants.

- Il semblerait, que finalement vous ayez déjà une vague idée de votre avenir Miss. À moins que vous ne venez vous même de vous en rendre compte ? 

Flint repoussa un peu son dossier, ses doigts se relièrent encore tandis qu'il posait son fin menton relevé dessus, ses yeux d'un bleu vif, un sourcil arqué pour le gauche, ne lâchant pas son visage. 

- Le Quidditch Miss semble être votre centre d’intérêt premier. Vous ne semblez pas envisager une carrière sans pratiquer votre sport favori. Vous êtes dans l'équipe de notre maison depuis votre première année si mes souvenirs sont bons qui plus est si l'on regarde vos buses, excellentes pour la plupart, vous ne semblez pas privilégier une matière plutôt qu'une autre... quant à la patience, Flint poussa un soupire, ma foi c'est une des qualités de tous Poufsouffle ou qui s'acquiert naturellement avec le temps. 

Ses doigts se délièrent de nouveau pour pianoter un peu sur son bureau. 

- Dans l'optique Quidditch, supposez, imaginez, vous voyez-vous davantage faire parti d'une grande équipe ou plutôt de partager votre passion et d'arbitrer ? 

Bien que rien n’empêchait de faire les deux songea t'il. Mee Nha Park pouvait très bien être une pro du quidditch avant de refaire carrière dans un autre milieu les années la rattrapant voir d'arbitrer les matchs de grand ampleur. Restait tout de même à savoir si elle se voyait dans une grande équipe ou non.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Lun 10 Oct - 20:55
Mee Nha réfléchissait, effectivement... le quidditch en pro ? pourquoi pas ; peut être que ses parents, son frère serait surpris d'une telle décision mais après tout c'était la sienne non ? Ils n'oseraient pas contrarier ses projets après tout ? ce serait totalement un avenir différent de celui que tous les jeunes femmes ont dans le monde magique actuel.

Quant à l'idée de coacher, entraîner pourquoi pas mais dans l'immédiat elle voulait simplement jouer, fair ce sport d'équipe pour évacuer une pression trop souvent présente sur ses épaules. Elle ne put retenir un sourire en entendant les paroles de Flint... et si effectivement il avait raison ?

Monsieur Flint, je... hum comment dire ; j'ai un peur toutefois de la réaction de mes parents à ma prise de décision ; je sais qu'ils respecteront toujours mes choix ; mais là ce serait tout de même une décision qui va en dehors des sentiers battus non ? moi au premier abord oui j'aimerais bien intégrer une équipe prestigieuse mais....

Elle se leva, fit les 100 pas dans le bureau de son professeur ;

et puis il n'y a pas que mes parents, il y a aussi l'équipe en elle même ; je reste jeune ; vous m'avez vu jouer depuis mon entrée à l'école, vous avez arbitré mes matchs pensez vous que j'aie un niveau suffisant pour postuler auprès d'une équipe renommée ?

Elle regardait le Professeur Flint avec une lueur d'espoir dans les yeux ; effectivement il avait probablement mis le doigt sur le désir profond enfoui au fond de son être.

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Mar 11 Oct - 21:46
Ranger le dossier Mee Nha Park, oui ou non ? La jeune fille semblait avoir trouvé toute seule sa vocation première, sa passion, le Quidditch mais il avait fallu qu'un adulte le lui dise dans les yeux. Ses parents, si elle avait parlé avec eux, n'avaient pas songé à cette carrière pour elle ou tout simplement l'avaient ils exclu des possibilités d'avenir pour leur fille.

Flint frissonna un instant rien qu'à songé à ce qu'il aurait pu devenir si il avait écouté ses parents. Un job ennuyeux à mourir, un job qui n'attire pas les yeux vers lui, sur son nom et sa maison, honte de sa famille - ou il aurait tout simplement fini à Azkaban, possible aussi.

Après un sourire de la jeune asiatique au visage d'ange, elle expliqua sa crainte et Flint n'en fut pas étonné le moins du monde. Dans une grande famille avec un nom reconnu et des richesses à tout va, les enfants subissaient la pression sans même s'en rendre compte, tentant de leur plaire, de ne pas les choquer pour un choix ou un autre. La famille Park était du même éclat que celle des Fawley -fut un temps- et Flint ne pu que penser à son abruti de frère qui, bien que la mort du père l'eu rendu plus vulnérable, avait tenu à leur faire honneur en suivant un chemin tout tracé, il était rentré au Ministère et croupissait à présent derrière un bureau sous une montagne de paperasse, le ventre bedonnant, des soupirs n'en finissant plus. L'ennui.

- Miss Park, si j'avais dû faire mes choix en fonction de la réaction de mes parents, j'aurais assurément fini à Azkaban ou un poste qui m'aurait fait soupirer chaque secondes passant. Oui oui il soupirait souvent mais pas autant que son frère car après tout il aimait les matières qu'il avait enseigné et enseignait actuellement. Azkaban. Qu'est ce qu'il ne fallait pas dire comme bêtise. Mais oui, sans doute, si Flint n'avait pas grandi dans son milieu avec toutes ses espérances que l'on avait posé sur ses frêles épaules dés sa naissance pour finir par le déposséder de tout et le rejeter, peut-être aurait il été tout autre, c'était d'ailleurs une certitude. Non Miss. Si c'est ce que vous aimez, affirmez le, criez le et battez-vous pour que votre avenir devienne possible. Reprit il sérieusement.

Flint rangea le dossier de la jeune fille d'une pichenette dans le tiroir tandis qu'elle continuait de faire les cent pas... après ses propres pas en l'attendant plus tôt, ils allaient finir par creuser des sillons.

- Je le pense. Mais suffisant ne suffira pas. Vous devez vous surpasser. Fit il sans rien d'ajouter de plus à ce sujet. 

- Ginny Weasley, Potter pardon, a bien réussi à faire carrière dans le Quidditch avant de passer à la Gazette. Souhaitez vous que j'entre en contact avec elle pour qu'elle puisse vous donner quelques conseils personnels ? A ce stade elle serait la mieux placé pour vous dire les points à améliorer et vous renseigner sur les difficultés que vous pourriez rencontrer. expliqua t'il sans lâcher sa silhouette mouvante qui allait finir par lui donner le tournis si elle continuait. Comment Ginny Weasley pouvait elle supporter Harry Potter ? Non, tout simplement, comment avait elle pu tomber amoureux de cet imbécile ? Une paire d'idiots mais il reconnaissait la volonté et le travail qu'elle avait fourni pour parvenir à ses fins.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mar 11 Oct - 23:08
Bon, effectivement elle avait vraiment bien fait de demander conseil à Monsieur Flint pour son orientation, lui aussi semblait avoir connu le désarroi, la désaprobation des parents quant à sa décision pour son orientation. Elle ne pouvait pas mieux tomber. Oui elle aimait le Quidditch et pour se battre pour être entendue et faire ce qu'elle avait envie de faire il n'y avait pas de souci pour elle. Mais en avait elle réellement envie , c'était ça le souci. Autant elle était déterminée dans les actes de la vie courante et pour ce qui est de conseiller les autres autant pour elle.... c'était vraiment la première fois de sa vie qu'elle manquait de confiance en elle.

Les 100 pas qu'elle faisait semblaient réellement agacer Flint, non elle ne le faisait pas exprès mais elle retournait le problème dans tous les sens dans son cerveau et n'arrivait pas à se persuader que c'était vraiment le bon choix. Elle sans peur ni reproche éprouvait cette difficulté qui la poursuivait dès que l'on parlait orientation ; vers où se diriger ?

Puis elle entendu le prénom de Ginny, Ginny Potter ; oui, une femme aussi qui a fait carrière dans le Quidditch, un avenir qui ne semblait pas la prédestiner à être une grande compétitrice de renom ; peut être était ce cela la solution à son problème, la rencontrer elle, lui poser des questions, lui faire part de ses doutes. Elle qui est passée par cette dure épreuve de choisir son avenir et qui a osé embrasser à bras le corps cet avenir sportif. Peut être une rencontre serait elle opportune aujourd'hui et l'aiderait à franchir le cap ?

Elle s'était arrêtée, le dos tourné à Flint, les yeux perdus dans le vide « oui vous avez peut être raison, si cela vous est possible pour vous de me la faire rencontrer j'en serais honorée ». Elle se retourna les yeux toujours vides vers Flint, un pâle sourire sur ses lèvres « mais vous savez Monsieur Flint, la personne contre laquelle je me bats le plus pour mon avenir en fait au fur et à mesure des mes réflexions pour mon avenir professionnel est non pas mon père, ma mère, mon frère ou qui que ce soit d'autre ; cette personne c'est moi même ». Elle se rassit et continua son monologue « trop souvent je suis tournée vers les autres, les aider, répandre mon sourire et quand c'est le moment de m'occuper de moi... voilà que j'en suis incapable ; vous aussi vous l'avez connu ce dilemme ? » ; elle leva les yeux en direction de son professeur, penchée en avant ; ses yeux attendaient une réponse, non pas de la compassion mais une aide ultime. Elle savait que cet homme, là assis en face d'elle pourrait lui fournir un début d'explication ;

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Mer 12 Oct - 12:03
'Peut-être avait il raison.' Flint avait haussé un sourcil, IL avait raison naturellement. Mee Nha Park était brillante mais elle pouvait également être stupide comme tout adolescent. Lui montrant son dos, imprudente en d'autres temps, elle indiqua son désir et son honneur d'entrer en contact avec l'épouse Potter. 

Le sourcil rabaissé, le professeur rouvrit un tiroir pour y extirper une feuille de parchemin, le posant sur son bureau il prit de sa main squelettique sa plume, la trempa dans son encrier puis commença à écrire sous la mélodie de la voix pompante et joyeuse de Mee Nha Park en plein monologue. Elle se battait contre elle même... il aurait presque souhaité la confronter à ses tendances directement pour annihiler ses tourments. Presque. Hum hum. marqua t'il comme pour approuver ses propos tout en indiquant qu'il suivait ce qu'elle disait. 

Flint continua a gratter sa feuille en écrivant la raison de cette lettre, il n'avait plus vraiment eu de contact avec Ginny depuis son mariage mais ils s'étaient connu et avaient partager les mêmes cours lors de leur scolarité. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il ne comprenait pas comment une fille aussi brillante et douée avait pu tomber dans les bras de ce manchot balafré.

L'écoutant d'une oreille distraite, il releva la tête de son parchemin et stoppa sa prise de note lorsqu'il avait cru comprendre comme entendre une question. Faire des sourires et aider les autres ? Passer après eux.... Flint ? L'homme pinça les yeux. Comment lui dire ? Non Miss, je passe avant les autres et je les tue ensuite ? Non ça ne convenait pas. Je suis un Saint ? Non il ne pourrait dire ça sans cracher ses poumons. 

- Non Miss, plus jeune je passais davantage mon temps à harceler mes petits camarades. Répondit il. J'ai réalisé plus tard que mes pensées se tournaient vers les autres plutôt que sur moi. En effet, il pensait à ses victimes à torturer puis à prendre son bain. Question de priorité, le plaisir avant, l'hygiène ensuite. J'ai donc combiné les deux, je partage mes connaissances tout en fournissant mon aide aux jeunes comme vous. Connerie. Peut-être arriverez-vous à combiner votre passion avec ce que vous êtes. Ou peut-être pas. Si vous souhaitez aider les autres, beaucoup de métier s'offrent à vous, plus accessible sans doute que d'entrer dans une équipe mondiale... ceci dit rien ne vous empêchera de vous reconvertir comme la fait Ginny Potter.

Flint pencha sa tête de côté pour la faire craquer un peu, acheva sa lettre en patte de mouche qui ferait criser son destinataire puis y mit sa signature sur laquelle il s'appliqua plus particulièrement à la faire grande. 

- Peut-être qu'après l'avoir rencontré vous serez davantage fixé sur ce que vous voulez ou non faire de votre avenir. Si finalement le Quidditch s'avère être une mauvaise perspective, vous n'aurez qu'a le supprimer et revenir me voir, ce sera de toute façon un grand pas en avant. Cet entretien avec Potter ne peut que vous faire du bien. 

Flint marqua une pause, ses yeux bleu refixant la jeune fille. La médicomagie ou le droit vous font envie peut-être ? Des options barbantes, vraiment. Elle n'avait d'yeux que pour le Quidditch selon lui et ses propres dires, pourquoi s'en cacher ? Voulait-elle finir derrière un bureau sans avoir tester jusqu'où elle aurait pu aller dans sa passion ?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mer 12 Oct - 21:06
Mee Nha écoutait attentivement son professeur et elle se résignait, oui à un moment il était bien beau de se plaindre, de réfléchir mais à trop réfléchir on n'y voyait plus clair du tout ; de plus elle regarda discrètement sa montre cela faisait près d'1/2 h qu'elle était dans son bureau et vu le tn de son dernier hibou elle supposait qu'il allait réellement commencer à perdre patience. Ainsi elle releva les yeux le regarda fixement et lui dit d'un ton qui se voulait assuré "oui vous avez raison Professeur, je vais rencontrer Me Potter ; cette rencontre ne peut être que bénéfique et après on verra pour une éventuelle reconversion".

Elle remarqua qu'il avait déjà sorti une feuille de papier sur laquelle il avait griffonné un rapide courrier. Elle lui dit alors "je vous remercie je vois que vous avez joint l'acte à la parole, je n'en pensais pas moins de vous Monsieur, vous me faites un grand honneur de me rendre ainsi service".

Puis en réponse à sa dernière question elle lui dit "je me suis inscrite aux cours optionnels de droit car oui c'est une branche que je n'avais pas étudié jusqu'alors ; donc à voir si cela réveille en moi une vocation ?".

Elle tendit la main en direction de son Directeur de maison et lui dit gentiment "vous me contacterez si Madame Potter accepte de me rencontrer ?" lui dit elle d'un ton tout de même intimidé.
/

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1309
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Jeu 13 Oct - 20:09
Non, il n'avait pas raison, il avait toujours raison, nuance. Mee Nha Park, à l'entendre, espérait beaucoup de cette rencontre et il espérait étrangement qu'elle y trouve réponse -sans doute le côté 'elle n'aura plus de raison de venir à mon bureau si Ginny Potter la convainc que j'avais raison en la guidant vers une carrière sportive' jouait il en lui d'une douce mélodie-. 

Alors qu'il finissait, de sa plus belle et atroce plume à la fois, sa courte lettre à la dame qui devait subir l'élu depuis longtemps, la jeune fille le remercia en pointant du doigt qu'elle n'en attendait pas moins de lui. Naturellement. Ne pu t'il qu'ajouter. Il savait ce qu'il valait et quel point aurait eu Potter à le mettre directeur de la maison Poufsouffle si ce n'était pas pour qu'il prenne soin de ses élèves de maison pour un temps du moins -même si honnêtement il en avait horreur- il y avait là une question de 'devoir' qu'il traînait depuis des lustres lié à son caractère et à sa maison.

- A voir en effet, répondit il d'un air absent en pliant la lettre tout en y joignant un sceau à l'encre pour la fermer. Cours de droit... qui avait eu l'idée stupide de l'introduire à Poudlard. Potter et Malefoy, naturellement en combinant les deux ça ne pouvait donner que de la bêtise, de la grosse bêtise, une bêtise phénoménale de connerie en puissance. Et d'un fatiguant. Marmonna t'il en songeant au cours qui s’apprêtait à se donner. 

L'élève qui entamait sa dernière année lui tendit alors la main que Flint traduisit par un remerciement pour son aide et temps accordé alors qu'elle mentionnait Ginny Potter. L'adulte tendit sa propre main fine et squelettique, serra de sa main froide la main douce et chaude de son élève avant de n'en décrocher. Une poignée de main bref mais percutante par la différence de température à ses sens.

- Naturellement Miss, je ne doute pas un instant qu'elle y répondra favorablement, Wea-Potter a toujours été une personne aimant, tout comme vous, venir en aide aux autres. Conclu t'il alors qu'il lui tournait le dos un instant pour ouvrir sa fenêtre, émettait un sifflement tandis qu'un courant d'air qui le laissa impassible s'engouffrait dans la pièce et qu'il se mettait au niveau de la jeune asiatique pour la raccompagner à la porte. Porte qu'il ouvrit, les bonnes manières ne l'ayant jamais quitté sur certains points.

- Miss Park, je compte naturellement sur vous pour le prochain match de Quidditch de notre maison. Salua t'il pour conclure l'entretient et inviter ainsi l'élève à retourner à son tour à sa salle commune. Comme pour saluer son départ, Lonny, son corbeau, pénétra dans la pièce en croissant avant de ne poser serres sur son épaule, un regard sombre sur la demoiselle.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Jeu 13 Oct - 21:36
Lorsque Monsieur Flint répondit à sa poignée de main, elle pouvait sentir la température glacée de ses doigts ; elle en frissonna au premier abord mais ne perdit pas son sourire pour autant. Elle avait confiance en cet homme, elle ne savait pas pourquoi ; la plupart de ses camarades avait une attitude envers lui de moquerie, certains de peur, d'autres de mépris. Pour sa part, elle le respectait en tant que tel ; homme tourmenté, solitaire qui l'intriguait.

Il ne doutait pas de la réponse de Me Potter, mais elle éprouvait un peu d'intimidation tout de même vis à vis de cette prochaine rencontre ; à ce qu'on en disait, elle était douce et aimable, mais il fallait vraiment que Mee Nha prépare son entretien avec elle ; si Flint avait un emploi du temps chargé, il devait en être de même pour Me Potter. "je préparerai mon entretien avec Madame Potter, mais vous m'avez été d'un grand secours dans cette optique, je vous en remercie".

Lorsqu'il lui parla Quidditch en précisant qu'il comptait sur elle pour le prochain match elle répondit d'un ton calme "monsieur je ne compte pas vous décevoir et surtout je ne veux pas me décevoir ; si je rate mes buts ou si mon équipe perde je me remettrai de suite en cause".

Au moment où elle quitta le bureau, un corbeau noir vint sur l'épaule de son professeur elle ne manqua pas de faire la remarque "charmant volatile, ses yeux sombres inspirent le mystère Monsieur Flint".

Elle sortit du bureau, l'entretien terminé et repartit en direction de la salle commune, la tête pleine de rêves, un sourire dansant sur ses lèvres.

Contenu sponsorisé

Entretien d'orientation. OUI. Ca existe. [PV Mee Nha Park] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Des extraits d'un entretien avec Jean Erich René
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» Entraînement d'orientation
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: