[Flashback] Réconciliation au beau fixe ? #Queenie & Erwan



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Flashback] Réconciliation au beau fixe ? #Queenie & Erwan

Invité
Ven 28 Oct - 17:49


❝ Réconciliation au beau fixe ? ❞


Queenie & Erwan
On se rend souvent compte au dernier moment qu'on tient à certaines personnes. (Flashback) △
Soleil radieux. Début d'après midi d'un Dimanche de fin d'année. La chaleur était presque insupportable, à Poudlard. Erwan avait revêtu une petite chemise très fine, une sorte de polo gris tout aussi fin et la cravate de Serpentard. Il n'avait pas tellement chaud, même si son front suait et qu'il commençait à avoir des auréoles sous les aisselles. Il s'installa dans le parc et étala ses livres à sa droite (il avait pris le livre de potions, celui de métamorphose et celui de DCFM). Il ouvrit d'abord celui de potions, se plongeant à la page d'un antidote.
Le jeune homme relut au moins quatre fois la composition, puis environ cinq fois la façon de préparer l'antidote. Il mima les gestes, ça l'amusait beaucoup. Pendant de longues minutes, il prépara mentalement la potion, aidé de son imagination. Puis il passa à la page suivante et dévora ainsi plusieurs pages, le sourire aux lèvres.

L'espace d'un instant, il releva la tête de son bouquin et se redressa. Il se remémora la façon dont il était arrivé jusqu'au Parc. Il n'y avait presque pas d'élève dans les couloirs, pas foule dans le Parc non plus. Tous semblaient être restés dans leurs salles Communes respectives ou ailleurs, mais en tous cas le Serpentard n'avait pas croisé grand monde.
Il inspira profondément et attrapa un autre livre, celui de métamorphose. Il l'ouvrit et lut les deux premières pages. Simplement, quelque chose le perturba. Il crut reconnaître une légère démarche, qui cheminait près de lui. " Est-ce que c'est toi, Queenie ? " Erwan accompagna la fin de sa phrase par un léger grognement, ainsi qu'un soupire. Cette jeune fille avait été son amie, avant de le lâcher pour passer plus de temps avec deux jumeaux (qui étaient de vagues connaissances jusque là pour l'élève  de Serpentard). Les Sum... Sum quoi déjà ? Sumins, Subgins ? Ah, Summers. C'est vrai.
©BESIDETHECROCODILE

Invité
Ven 28 Oct - 19:48
Réconciliation au beau fixe ?


Juin 2017


Il faisait beau dehors, très beau même. Trop, peut-être ? La chaleur faisait suffoquer les courageux qui osaient mettre le nez à l’extérieur. C’était probablement pour cela que la plupart des élèves restaient enfermés dans leur salle commune, ou dans les salles vides des cachots, l’endroit le plus frais de la bâtisse. Par chance, le dimanche signalait la liberté ! Pas besoin de se vêtir de l’uniforme du collège, symbole de fierté de l’école, mais qui provoquait une forte transpiration par un temps pareil. En ce jour ensoleillé, Queenie avait opté pour une robe très légère en lin de couleur bleu clair, matière indispensable dont il fallait s’armer pour combattre l’ardeur du jour. Elle lui arrivait mi-cuisse, taille idéale au vu des circonstances météorologiques. Les bretelles étaient si fines qu’on ne les voyait presque pas, celles de son soutien-gorge blanc se remarquaient plus. La Serdaigle avait relevé négligemment ses cheveux à l’aide d’une pince, des mèches rebelles s’enfuyaient par-ci, par là. Sa nuque dégagée, elle pouvait sentir la fraîcheur du faible vent passer sur sa peau. Tout était bon pour se refroidir quelque peu.

Elle marchait le long du parc, fermant les yeux, la tête levée vers le soleil. Elle prenait son quota de vitamine D. C’était bon pour le teint, en plus. Aaron et Ava ne se trouvaient pas avec elle, ils se liquéfiaient dans leur salle commune avec leurs camarades. Ils avaient proposé à la cadette Nott de les rejoindre, mais il y avait cette stupide Crystal Barnett avec eux, alors elle avait simplement refusé en secouant la tête, la fixant du regard. Elle ne voulait pas passer son après-midi en compagnie d’une gamine qui occupait chaque jour, chaque heure de son existence à lui pourrir la sienne - la raison lui était encore et toujours inconnue. Un jour peut-être, la quatrième année irait lui demander.

Queenie se baladait, elle errait sans but, dans ses pensées. Les vacances d’été approchaient, ce qui la rendait assez impatiente. Elle rêvait déjà de la piscine du manoir Nott ! Un sourire mélancolique habilla ses lèvres à la pensée qu’elle ne pourrait pas inviter ses meilleurs amis à la maison, une fois de plus. Par plusieurs fois elle avait déjà tenté de demander. Les réponses de son paternel semblaient sortir automatiquement de sa bouche. “Non”, “C’est non, Queenie”, “Je ne veux pas d’eux chez moi”, “Invite quelqu’un d’autre”. Inutile également de le supplier pour que la jeune fille puisse passer quelques jours chez eux. D’un autre côté, il ne refusait jamais qu’elle organise une journée avec eux sur le Chemin de Traverse ou à Pré-au-Lard, c’était déjà ça.

" Est-ce que c'est toi, Queenie ? "

Elle sursauta, ne s’attendant pas à se faire aborder. La cadette Nott ne prêtait pas vraiment attention à ce qui l’entourait lorsqu’elle réfléchissait. Elle tourna la tête en direction de la voix. C’est Erwan, Erwan McMillan. Étonnant. Lui et Queenie étaient devenus très amis en première année, c’était même son premier ami - au début, les jumeaux n’étaient là que pour faire bonne figure. Erwan était vraiment le premier qu’elle avait apprécié. Mais cela avait changé quand ses sentiments pour les Summers s’étaient clarifiés. Elle l’avait délaissé à leur profit. S’excuser ne changeait rien, le Serpentard avait été blessé par son attitude. Ils ne se parlaient plus vraiment depuis, malgré ses efforts pour retrouver un contact.

Elle le regardait sans rien dire, l’observant. Elle marchait à côté de lui, elle ne s’était pas rendu compte de sa présence. Il devait avoir chaud vêtu ainsi. La Serdaigle remarqua quelques livres dont il devait être le propriétaire. “ Coucou Erwan, oui c’est moi. Je sais qu’on ne se parle plus beaucoup, mais quand même, je n’ai pas changé tant que ça ! ” Elle s’autorisa un petit sourire en sa direction. Elle était un peu embarrassée, à vrai dire, ne sachant pas vraiment comment agir. D’habitude, quand elle essayait de lui parler, il l’envoyait sèchement balader. Là, il instaurait le dialogue. Une mèche de cheveux virevoltait avec le vent, elle la remit en place, derrière son oreille d’un geste machinal. “ Tu t’avances pour l’année prochaine ? “ Lui demanda-t-elle, l’air détaché. Elle ne voulait pas non plus paraître trop joyeuse à l’idée de discuter un peu avec lui.




ft. Erwan

Invité
Sam 29 Oct - 18:31


❝ Réconciliation au beau fixe ? ❞


Queenie & Erwan
On se rend souvent compte au dernier moment qu'on tient à certaines personnes. (Flashback) △
Oui, c'est bien Queenie qui se tient près de Erwan. Il eut un sourire en coin et referma le livre qui était ouvert sur ses genoux. " Eh bien, je révise, je ne veux pas partir d'un mauvais pied l'année prochaine, avec les BUSES... Donc bon, je revois les matières que je préfère ici. Dimanche prochain je pense étudier les autres matières. " Il retira la sorte de pull qu'il portait par dessus la chemise - le jeune homme commençait à avoir sacrément chaud. " Et toi, tu faisais quoi ici ? Ce n'est pourtant pas l'endroit le plus frais de Poudlard à cette heure-ci. " Le Serpentard réajusta sa cravate (il la portait toujours, plus ou moins serrée, pour lui c'était le symbole de sa maison et c'était d'un grande importance). Il posa ses livres et se leva, faisant désormais face à Queenie. Elle n'avait pas changé et avait su mettre son corps en valeur, aujourd'hui. Quoique, son visage avait dû s'affiner depuis le temps, elle avait aussi grandi (en même temps, rester bloqué à 1m30 alors qu'on a 14 ans, ce n'est pas non plus très pratique).
Erwan passa une main dans ses cheveux, c'était... inhabituel de parler ainsi avec Queenie. " Hum et sinon... Ton année s'est bien passée ? Toujours aussi forte en Sortilèges ? " Il eut un sourire, qu'il ne garda pas très longtemps, un peu (énormément) gêné. Alors il regarda le ciel, observa les grands arbres. La verdure était très légèrement agitée par moments, par la fine brise. L'herbe verte et bien grasse du printemps s'était quelques peu à peu desséchée.
©BESIDETHECROCODILE

Invité
Dim 30 Oct - 21:42
Réconciliation au beau fixe ?


Queenie fut ravie et soulagée de voir qu'Erwan souriait et ne prenait pas mal sa petite pique. Il aurait pu en être autrement. Elle avait le souvenir d'un petit garçon fier et qui se vexait facilement. Il semblait avoir changé, en mieux. Tandis qu'il répondait à sa question, elle l'observait plus attentivement. Elle ne reconnaissait pas sa carrure, il avait pris des épaules et avait grandi. Heureusement d'ailleurs. Elle ne put s'empêcher de lui jeter un regard appréciateur lorsqu'il enleva une des épaisseurs qui recouvraient son torse. Elle prit soin de ne pas non plus laisser traîner ses yeux plus de temps que nécessaire. “ Tu t'y prends vachement tôt… Remarque ce n'est pas plus mal, tu seras mieux préparé comme cela ! “ elle conclut sa tirade avec un joli sourire, satisfaite qu'il continue la discussion. Elle acquiesça lorsqu'il indiqua qu'il faisait très chaud dans le parc. “ Je me promenais un peu pour faire le plein de vitamine ! Je n'ai pas le coeur à me plonger dans les bouquins alors qu'il fait si beau… “ sa voix mourut alors qu'elle contemplait le soleil, les yeux plissés par l'effort.

Elle adorait le regarder, ses parents lui répétaient sans cesse de ne jamais le fixer trop longtemps au risque de s'abîmer la rétine. Mais elle écoutait rarement, inlassablement attirée par cet astre si lumineux. Elle perçut un mouvement à proximité et tourna ses iris vers son camarade. Il se levait. Est-ce qu'il partait déjà ? Elle se mordit la lèvre, un peu déçue. Elle avait espéré qu'ils pourraient discuter un peu plus longtemps que cela. “ Hum et sinon... Ton année s'est bien passée ? Toujours aussi forte en Sortilèges ? “ Elle le fixait, un peu surprise. Elle s'attendait à le voir partir en prétextant vouloir réviser dans un coin plus tranquille, comme à son habitude. Au lieu de cela, il… s'intéressait à elle ? Elle rosit légèrement de plaisir, enchantée de poursuivre la conversation. “ Ca a été ! J'ai hâte que ça se termine quand même, que l'on puisse profiter des vacances et du beau temps. Pas toi ? Et je ne suis pas ‘ aussi forte ‘, je me débrouille bien, c'est tout ! “ Elle ne lui fit pas remarquer qu'ils avaient cours ensemble, il semblait avoir du mal à trouver un sujet de conversation, mais comme il l'initiait, elle n'allait pas le blâmer. “ Tu ne préfères pas être assis ? C'est mieux pour discuter, non ? ” fit-elle remarquer avec un petit sourire. Elle se posa doucement au sol, les jambes orientées sur le côté dans une position féminine et tapota de la main l'herbe qui se trouvait sur sa droite. " C'est drôle, je ne pensais pas qu'on finirait par discuter aujourd'hui... " Elle se mordit la lèvre, pensant qu'il pourrait mal interpréter ses paroles et rajouta très vite. " Mais ça me fait vraiment très plaisir ! "



ft. Erwan

Invité
Mar 1 Nov - 13:04


❝ Réconciliation au beau fixe ? ❞


Queenie & Erwan
On se rend souvent compte au dernier moment qu'on tient à certaines personnes. (Flashback) △
Erwan s'assit à côté de Queenie. Il eut un grand sourire, écoutant à moitié ce qu'elle disait – il voulait jouer encore un peu la carte de l'indifférence, donc il avait juste le regard dans le vide. A vrai dire, à l'écouter, il lui semblait qu'elle avait changé, autant physiquement que mentalement. Déjà, elle s'était liée d'amitié avec les Summers (eux qui, à la base, la répugnaient quelques peu, vu l’attitude qu'elle adoptait lorsqu'on lui parlait de son amitié avec eux). Oui, il révisait déjà et s'y prenait beaucoup à l'avance, cependant il n'avait pas grand-chose à faire. Ses amis Serpentards étaient occupés à somnoler, à rire dans la salle commune. En dehors de ses confrères de maison, il n'avait pas eu de contact avec ses amis d'autres maisons. Donc il se retrouvait à venir ici, pour être tranquille et réviser.
Il sursauta, il venait de se rendre compte qu'un petit instant s'était écoulé sans qu'une parole ne soit échangée. Le jeune homme prit un air gêné et passa une main dans ses cheveux. '' Euh, désolé, j'étais perdu dans mes pensées. Bref, ça m'étonne, la Queenie d'il y a quelque années aurait passé tout son temps à réviser… Non ? '' Le vert et argent eut un grand sourire, alors qu'il se tournait vers la Serdaigle. Il se remémora des bribes de paroles de son amie. '' Hum, sinon oui, j'ai un peu hâte des vacances… Retrouver mes parents… Ma famille… Après, j'ai pas grand-chose à faire donc bon… J'espère juste recevoir quelques hiboux avec des messages d'amis, mais vu que je suis presque tout seul eh bien... '' MacMillan éclata de rire, un peu forcé certes, mais un rire tout de même. Il détourna le regard, il ne savait pas trop quoi dire, ils avaient cours ensemble, ils se croisaient souvent au détour des couloirs, des tas de choses comme ça… Comment ne pas entendre parler de Queenie Nott, en même temps, elle qui forme un trio assez spécial avec les Summers (qui sont très différents d'elle, d'après Erwan)...
©BESIDETHECROCODILE

Invité
Mer 9 Nov - 23:08
Réconciliation au beau fixe ?


Erwan semblait totalement ailleurs. Queenie hésitait sur la manière de poursuivre la discussion. Elle parlait, il souriait mais… ne lui répondait pas. Son attitude la refroidissait un peu. Si finalement il ne voulait pas l’écouter, pourquoi lui avoir fait croire le contraire ? Jouant avec ses doigts, elle n’affichait pas sa contrariété. Elle aurait dû s’y attendre, après tout. Pourquoi le comportement du garçon aurait soudainement changé ? Non, elle allait encore se faire envoyer paître, mais elle décida que ce serait la dernière fois. Fini les tentatives, elle estimait en avoir assez fait de son côté ! “Euh, désolé, j'étais perdu dans mes pensées. Bref, ça m'étonne, la Queenie d'il y a quelques années aurait passé tout son temps à réviser… Non ?” Cela sonnait comme un reproche, mais le jeune homme en face d’elle souriait de toutes ses dents.

Elle haussa le sourcil, un peu septique. Qu’il agissait étrangement ! “Prendre un peu de bon temps permet même aux plus grands esprits de se reposer. On travaille beaucoup mieux après cela.” répondit-elle la voix posée et calme. Elle étudiait toujours très sérieusement, il suffisait de regarder ses résultats scolaires pour le comprendre ! Mais elle avait également appris à se reposer, rire, se ressourcer et il était vrai que cela lui faisait énormément de bien. La Serdaigle pensa alors que le Serpentard ne semblait pas connaître tout cela. Cela se confirma lorsqu’elle l’entendit parler de son nombre d’amis restreints en rigolant. Elle le croisait souvent dans les couloirs, elle allait en cours avec lui. Bien sûr, elle remarquait que le quatrième année était toujours fourré avec Achille Mcnair, un garçon assez craquant qui, semblait-il, était l’un des seuls amis d’Erwan.

S’il fait beau, tu pourras aller te promener avec Achille, non ? C’est le seul moment de l’année où on peut se dégourdir les jambes et prendre des couleurs, ce serait dommage de rester enfermé chez soi !
Son invitation à discuter assis s’avéra être passée à la trappe. Queenie regardait son camarade, assise au sol tandis qu’il persistait à rester debout. Le silence régnait entre les deux adolescents et seul le bruit du vent venait le perturber. La situation lui paraissait dérisoire, comme s’il s’agissait d’une mauvaise plaisanterie. La cadette Nott secoua la tête et se releva doucement. Ce n’était plus la peine de continuer à jouer à ce simulacre de tête à tête. “Écoute, je vois bien que je suis en train de t’embêter. Si tu ne veux pas qu’on discute, ce n’est pas grave !” La jeune fille adressa un petit sourire au Serpentard, elle épousseta les quelques brins d’herbe accrochés à sa robe. “Je vais continuer ma promenade. Prend quand même le temps de te reposer, ne fais pas que réviser."

Un dernier sourire en direction de son ancien ami et Queenie se détourna de lui. Elle savait s’arrêter lorsqu’elle voyait qu’il n’était plus utile d’insister.



ft. Erwan

Contenu sponsorisé

[Flashback] Réconciliation au beau fixe ? #Queenie & Erwan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» MOTEUR FIXE
» [Flashback] « Mon amour, je t'ai vu au beau milieu d'un rêve... » ft. Moïra Fisher
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: