Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Ven 11 Nov - 23:42

ft. Madame Snow
Pincez-moi, je rêve !

Pincez-moi ! Je rêve !


Honeydukes, honeydukes... duc au miel... ça voulait rien dire en fait. Sileas semblait perdu dans ses pensées, bien loin dans un trouble intérieur cherchant à deviner le pourquoi du comment alors que les sucreries sous ses yeux n'attendaient qu'une chose : qu'il bouge pour laisser d'autres clients les acheter - à moins que ce ne soit le langage corporel du gérant qui parlait pour ses précieuses marchandises. Une goutte de bave tomba du coin de ses lèvres, à un cheveux d'une douceur tandis que le gérant s'éclatait limite la tête sur son comptoir. Sileas ne bougea pas ceci dit. Qui était le Duc de Miel. Ses yeux noisettes croisèrent le vert délavé du regard du gérant qui semblait lui suggérer d'allé baver ailleurs... était-il une abeille ? Il devait surtout avoir le bourdon ou bien le cafard.

- Jeune homme. Le gérant avait cédé à son impatience. Très poli il s'était avancé vers l'adolescent, un sourire professionnel au visage, forcé, pas du tout chaleureux. Comptez-vous acheter quelque chose ?

- Madame Snow. Répondit-il, les oreilles rougissantes, inspirant par ses narines.

- Pardon ? L'homme plissa le regard, il dominait l’adolescent en hauteur comme en largeur. Il suivi ce qui avait attiré l'attention de l'adolescent et émit un gloussement écœurant en donnant un petit coup de coude à Sileas. Charmante.

- N'est-ce pas ? Fit il en battant des cils. Expirant rêveur en même temps que le gérant. La femme se déplaçait avec grâce dans les rues de Pré-au-Lard. C'était une sortie autorisée par l'école et bien encadré depuis le meurtre.

- Célibataire ? Demanda l'homme d'âge mûr dévorant la silhouette de la femme. Ce fut au tour de Sileas de plisser les yeux. Lui demandait-il ça le concernant ou la concernant ? Faisant non de la tête il répondit fièrement.

- Non. Improvisant il ajouta. C'est ma... ma sœur. N'importe quoi Sil ! Le gérant en fut limite à lui donner une claque sur la tête. C'était pas beau de mentir surtout aussi stupidement alors qu'il l'avait appelé 'Madame Snow' en la voyant. 

Suivant la destination de la femme, l'homme et l’adolescent se disputèrent presque pour lui ouvrir la porte du magasin. 

- Bonjour. Firent-ils à l'unisson tout en se jetant des regards furieux. L'homme se frotta les mains.

- Puis-je vous aider ma chère ? Sileas grimaça devant ses airs. 'Ma chère qu'il disait'... il ne pu se retenir et pouffa de rire en répétant entre ses dents 'Ma chère qu'il dit'.






Dernière édition par Sileas C. McFly le Jeu 6 Avr - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Sam 12 Nov - 19:31


Ambrosia & Sileas

Mais non, tu ne rêves pas...



Une sublime paire de jambes enracinées dans de hauts escarpins à talons aiguilles rouges. Une démarche envoûtante, un manteau en feutre rouge dont la ceinture noire souligne une taille fine et cintrée, un teint de lait rehaussé d'un blush léger et rosé, des lèvres rouges et pulpeuses, un regard de biche frangé de longs cils... Une chevelure noire impeccablement bien coiffée... Oui, c'est bien elle.

Madame Snow est de sortie à Pré-Au-Lard.

Inutile de préciser qu'elle ne passe pas inaperçue. Mais elle est de celle que l'on n'ose approcher, car ses regards sont bien souvent de glace, contrastant alors avec les sourires chaleureux qu'elle offre aux sorciers et sorcières qu'elle connaît de longue date. Les regards sont happés par cette élégante femme qui passe... Certains maris subissent alors les foudres de leurs femmes jalouses, et avouons-le, c'est assez risible. Ce qu'elle cherche aujourd'hui ? Quelques douceurs à envoyer à son fils, élève à Poudlard. Et quoi de mieux que la boutique Honeydukes pour cela ?

Ses longs doigts fins et gantés de noir se posent alors sur la porte vitrée afin de la pousser pour entrer mais... Son geste devient plus léger grâce à l'action de deux hommes, dont un bien plus jeune, qui semblent au coude à coude derrière la porte afin de la lui ouvrir. Un mince sourire étire ses lèvres carmines, et elle retire sa main bien vite, les laissant lui ouvrir le passage vers l'intérieur de la boutique. Une fois entrée, les "bonjour madame" fusent.  Et c'est armée de son plus joli sourire qu'elle répond de façon courtoise, se contentant d'hocher poliment la tête en guise de réponse. Ses deux yeux verts se posent ensuite sur le vendeur qui lui propose de l'aider et elle incline la tête, un peu amusée de le voir ainsi visiblement fasciné par sa personne :

"Pour le moment, non. Je vous remercie."

Elle s'éloigne de quelques pas vers les étals remplis de sucreries en tout genre, et son regard s'en vient de nouveau sur le jeune homme qui avait tant tenu à lui ouvrir la porte à son arrivée. Elle reconnaît alors en lui un client régulier de sa boutique... Client régulier mais pas forcément intéressant car il n'achète que rarement ses articles. Non, lui, lorsqu'il vient, c'est avant tout pour lui faire la causette, ce qui amuse beaucoup Madame Snow... Un si jeune homme de l'âge de son fils qui la regarde et la détaille avec beaucoup d'attention comme si elle était une œuvre d'art, c'est forcément amusant pour une femme comme elle... Et il en va sans dire qu'il lui arrive d'en jouer. Ce qu'elle s'empresse de faire d'ailleurs, amorçant le pas dans sa direction, le contournant avec sa grâce habituelle, le frôlant à peine... Pour jeter son dévolu sur un nouvel étal de bonbons. Et puis finalement...

"Excusez moi jeune homme mais... Il me semble vous avoir déjà vu quelque part."

Le sourire est plein de malice. Le regard tout autant. Et le voir tout à coup devenir cramoisi jusqu'aux oreilles est un amusement dont elle se délecte passionnément. Bien entendu, toute cette mascarade n'est utile qu'à la distraire... Enfin voyons il pourrait être son fils, tout de même...









- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Mar 15 Nov - 21:44

ft. Madame Snow
Pincez-moi, je rêve !

Achevez-moi dans ce cas !


Qu'est ce qu'elle est belle, madame Snow, la propriétaire de la ménagerie magique. Pensa l'adolescent en parcourant rapidement la silhouette de l'adulte en s'attardant sur son visage un sourire idiot scotché dessus suite à celui qu'elle lui offrait. Les cils de Sileas battirent rapidement en croisant son joli sourire à son attention, enfin à son attention ainsi qu'à celle du gérant qui directement lui proposa son aide. Le garçon en resta bouche bée de protestation un instant, c'était lui qui l'avait vu premier tout de même ! Qui plus est, le gérant du magasin trouva en prime le temps de lui décocher un sourire en coin fier de lui avoir voler 'sa sœur' en parlotte... mais la question qu'il venait de sortir, cette façon de dire, ne pu que faire pouffer de rire discrètement l'adolescent et pire encore quand la merveille du coin le remballa poliment. Pfff !

Sileas s'éloigna un peu, il avait un mal fou à contenir son rire devant ce rejet et la tête que tirait le gérant était à se rouler par terre. La honte. Pensa t'il avant de pousser un cri et de grimacer. Aïe ! Mais ça va pas la tête ! Lança t'il alors que... Le duc au miel venait de lui abattre une de ses mains sur la tête. Sérieux ?! Il venait de frapper Sileas ? Un Client ?! Mais c'était pas du tout professionnel ! Pire encore ! L'homme tout poli jusque là cracha un 'tête de pioche'. Enclume s'il te plait face de pet ! Songea à dire l'adolescent mais... il risquait d'être mit à la porte alors que madame Snow se trouvait à l’intérieur... 'chier. Aussi fit-il silence total. Le gérant, tête haute, s'empressa de retourner à son comptoir tout en ne se privant pas de dévorer des yeux sa magnifique cliente. Il mériterait qu'on lui arrache les yeux. Marmonna t'il tout bas en le regardant d'un air coupable.

Une profonde respiration pour cesser le meurtre oculaire et voilà qu'il stagnait encore devant des douceurs, bien trop occupé cette fois à lancer des œillades qui se voulaient discrètes selon lui à la femme mûre. Les battements de son cœur s’accélèrent et ses oreilles prirent une teinte cramoisie lorsque son regard croisa le sien. Oh mon dieu. Fit il tout bas en se dérobant à sa vue maladroitement alors qu'il la voyait avancer vers... lui. Doux Jésus, respire Sileas c'est rien ! C'est juste un effleurement ! T'emballes pas c'est rien ! Le rassurait sa conscience alors que son cœur s'emballait de manière flippante mais genre méga flippante lorsqu'il cru sentir la dame le frôler.

Oh. Le sol. Ouais il est charmant le sol. Le garçon tentait de reprendre son self-control en trouvant un intérêt soudain pour ce qui se trouvait sous ses pieds sous un 'Gné !' qu'il cru entendre cracher du comptoir. Il était sûr... le gérant le fixait mauvaisement. Confirmation visuelle. Sileas releva la tête respirant profondément alors qu'il rougissait sous le parfum de la femme qui 'Oh papa aide moi' en son fort intérieur hurlait quand sa voix douce, velours, tout aussi envoûtante que sa silhouette 'pfouuuuuu' s'adressa à lui.

Ou-Sileas se racla la gorge, mauvais départ, sa voix avait prit un timbre aigu tout coincé, Oui ? Fit-il d'une voix qui se voulait forte, profonde, assurée -pas du tout lui- alors que son visage prenait contre son gré des teintes rosées. Oh ! Elle se rappelait de lui. Sileas en oublia de jouer les gros dur et lui fit un sourire éclatant. C'est vrai ? Mais oui c'est vrai triple buse ! S'insulta t-il secouant la tête pour répondre enfin à l'interrogation de la Lady. J'veux dire oui c'est vrai ! Fit-il sa voix s’élevant beaucoup trop haut à son gout. Je viens quelques fois à la ménagerie, vous en êtes la gérante n'est ce pas ? Sourire idiot spotted. Comme s'il doutait de ses dires, bien sûr qu'il savait, il connaissait même son nom. Mon frère vous trouve très jolie. Et toi aussi pauvre tâche. Ses paupières battirent un peu alors qu'il... prenait la pose... sérieux. C'est vrai que vous êtes pas mal Madame Snow. ABRUTI ! Tuez-le. Elle était pas 'pas mal' mais divine. Intérieurement le garçon pleurait de sa connerie profonde 'tuez-moi, quel con, oh putain mais quel con que j'fais, c'est foutu, elle va me détester... m'interdire de visiter son magasin, Interdit aux McFly qui fera écrit, putain.' tandis qu'en plus de ça il se vendait en indiquant qu'il connaissait en prime son nom. Crétin. Je veux dire, il a raison, vous êtes magnifique ! Tenta t-il de se racheter maladroitement alors qu'un ricanement lui parvenait au loin vers le comptoir. Va en enfer, Duc au Miel.

Le gérant se plaisait avoir un tel idiot en action. Vous, vous cherchez des bonbons ? Ouais c'est ça tente de cacher ta connerie en balançant une question ridicule alors qu'elle se trouve chez honeydukes. Please...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Ven 3 Fév - 23:00


pincez moi, je rêve

un week-end d'Octobre 2018

Pré-au-Lard tête dans le lard ! Ca résumait assez mon état actuel. On avait fait la fête la veille dans le dortoir des septièmes années - ce joint mon gars, Thib’ savait les faire, pour sûr ! Le réveil s’était fait en douceur, on avait tous émergé vers… onze heure, peut-être. La journée nous tendait les bras et on allait profiter un maximum de cette sortie autorisée.
Habillé d’un simple jean slim moldu et un gros sweat comme je les aimais, j’étais descendu en même temps que les gars. Nos éclats de rire indiquaient notre passage et le repas du midi avait été très animé - comme d’habitude vous me direz, c’est vrai qu’on est bruyant.
Certains d’entre nous avaient encore l’esprit embrumé. Trixter était celui qui avait le plus abusé de la fumette, il était dans un état. Les yeux complètement défoncés, il ne passerait jamais le portail, oh non, tante Hermione n’allait pas laisser passer cela ! “Mec, faut que tu me ramènes mes bonbecs, j’ai plus de stock pour les cours ! Ca urge, c’est une question de vie ou de mort ! MON SUCRE MON GARS !” m’avait-il supplié avant que je ne passe la porte du château.
La journée avait été plutôt amusante. On s’était bien gavé aux Trois-Balais - ce moment magique Urquhart avait loupé sa choppe, trop occupé à mater la serveuse. Elly devait aller s’acheter un truc à Gaichiffon et comme je ne voulais pas passer trois ans avec cette folle dans le magasin, j’avais dit aux autres que j’allais récupérer la commande de Trixt’ chez Honeydukes.

Mon entrée dans la boutique passa quasiment inaperçue - j’en étais presque vexé - mais cela s’expliquait lorsque je vis la belle créature à l’intérieur. Madame Snow, gérante de la ménagerie. Elle me prodiguait toujours de bons conseils pour Mystique, ma ratte. C’était une femme très séduisante bien qu’un peu trop vieille pour moi. Elle devait avoir quoi, 40 ans ? Un truc comme ça ! Mais le gérant et l’autre garçon… Je mis un moment avant de comprendre que c’était Sileas et qu’il se ridiculisait devant la femme qu’il voulait… draguer, impressionner, aider ? Peu importait. Je posai mes mains sur le comptoir, le sourire aux lèvres. Cela détourna l’attention du gérant sur moi - enfin !Bonjour, je viens chercher une commande au nom de Trixter.” Il ne signait jamais de son nom - oui, Trixter c’est bien son prénom. Un instant plus tard, j'avais un gros sac très lourd posé sur le comptoir tandis que je donnai au commerçant la poignée de gallions que m’avait confié mon ami. Je lançai un sort de rétrécissement et d’allégement sur le sac et le glissai dans ma poche.

Alors que j’allai repartir, j’aperçus Sileas, encore avec la belle Snow. Le pauvre petit. Il était gentil, mais avec les filles… C’était pas le pro du plan drague. Je me dirigeai vers eux, passai un bras sur les épaules de mon camarade et adressai un sourire charmant à l’adulte. “Bah alors Silou, t’étais passé où ? Tout le monde te cherche ! J’espère qu’il ne vous a pas trop dérangé, my Lady, il n’a pas l’habitude de croiser beauté aussi resplendissante que la vôtre dans les couloirs de l’école ! Je le récupère, passez une bonne journée !“ Avec un signe de la main en direction du gérant, je forçai mon cadet à sortir avec moi du magasin. Une fois dehors, je lui dis “Je t’apprendrai à parler aux femmes, mec. Mais en attendant viens m’aider à supporter cette folle d’Elly Barnes. Peut-être que tu pourras même la voir en sous-vet !” tout en l’amenant vers Gaichiffon.

 
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Dim 5 Fév - 23:12

ft. Madame Snow & Captaine Potter
Pincez-moi, je rêve !

Ay Ay Cap'taine


Comportement débile, question débile, pourtant étrangement madame Snow ne prenait pas la poudre de cheminette, même quand il se mit à renverser quelques patacitrouilles en prenant une pose bien maladroite avec coude glissant. Le gérant plus loin grinçait toujours des dents tandis que le parfum sucré de la femme chatouillait à présent le nez du gryffondor.

Il rêvait c'était pas possible, regard béa, voilà qu'elle lui passait le bras sur les épaules, autour du cou, tout en restant en face de lui, c'était pas un poids plume, mais c'était rien, même si son bras était quand même viril et sa voix un peu plus grave... Wait, what ?! Le garçon cligna des yeux rapidement avant de tourner la tête vers le propriétaire du bras, même si la voix suffisait à répondre à sa question aussi silencieuse qu'un pet en cours. James Potter. Une espèce de mentor, docteur mamour et tout ça, un dieu des conseils que tous le monde kiffait ou presque, les attardés type Achille Talon ne comptaient pas, non, bien sûr.

D'un naturel époustouflant, son aîné accapara toute l'attention de 'My lady', Sileas n'avait pu se retenir de pouffer en entendant ça, puis le força vers la sortie sous un sourire radieux et un mouvement de main rêveur comme absent du garçon envers le délice sur talon haut. 'Voir madame Snow. Attardé.

Battant les cils, il éternua grossièrement une fois le nez dehors tout en écoutant l’aîné des Potter, le fils du Survivant, de l'Élu, du Winner, à lire les bouquins, qu'il lisait peu donc... J'étais si nul que ça ? Demanda t-il pour lui-même. Même si c'est pas comme si j'étais intéressé. Marmonna t-il. 'La voir en sous-vet', Barnes... Hein ? Quoi ? Mais non, toi ça va peut-être, mais moi ça... Ses oreilles rougirent, coupable, la seconde d'après, non, finalement au vu du personnage il était certain qu'elle ne réagirait pas d'une manière spécifique si Sileas la voyait entrain de se changer, elle rigolerait peut-être même de la réaction du plus jeune. Puis c'est pas comme si j'avais envie de la voir en petite culotte. Tenta t-il de se défendre tout en suivant pourtant James jusqu'à Gaichiffon, les yeux rivés sur le bitume, protestant, innocent, qu'une envie, foutre le camp avant de ne piquer un phare devant Barnes, d'insulter en bredouillant, sous les rires de son capitaine. Journée qu'il n'oublierait pas, contrairement à Barnes et Potter...


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Mer 8 Mar - 22:23


pincez moi, je rêve


Ma bonne action du jour effectuée - enfin deux, si on compte les bonbons pour Trixter - j’étais en route pour Gaichiffon avec mon nouvel acolyte. Il avait l’air dans le coltar, comme si la vision de la charmante Madame Snow avait coupé toute connexion cérébrale - c’était peut-être le cas, remarquez, parce qu’il n’en a pas beaucoup à mon avis. Bref, nous étions dans la rue, je le tenais toujours par l’épaule et on se dirigeait tranquillement vers la boutique de vêtements préférés d’Elly. “Je pense que même Madame Snow a remarqué que tu la fixais avec trop d’intérêt pour que ce soit innocent, tu sais ! Il faut être plus discret, sinon, c’est mort direct.” lui dis-je sur un ton professoral. “En plus… c’est pas méchant, mais si c’est ta première fois, c’est mieux de commencer avec une fille de ton âge. T’as pas assez d’expérience pour une femme comme elle !

Et Elly était parfaite pour ça. Elle n’était pas du tout pudique, ça pouvait être un bon entraînement pour Sileas. Il allait voir une fille déshabillée - ou peu habillée. Ca allait sûrement le gêner, mais après, il ne sera plus choqué pour rien du tout. Ce garçon était trop naïf pour son bien. Moi, à son âge, j’avais déjà fait plein de trucs ! - ahhh cette chère Shirley. “T’inquiète paupiette, Elly ne dit jamais rien. Dis-toi que c’est une leçon ! Si ça te gêne trop, tu n’as qu’à te dire qu’elle est en maillot de bain. Par contre, évite les réactions disproportionnées - genre les gardes à vous de Popol.” rajoutai-je plus bas. “Vous ne regardez jamais de magazines pour mecs dans votre dortoir ?” Je le regardai l’air suspect. “Je peux t’en prêter si tu veux.

Je poussai la porte du magasin - saluant au passage mes tantes - et je nous dirigeai vers le petit attroupement que formait mon groupe. “Re les mecs ! Regardez qui j’ai amené !


Spoiler:
 
©LULEABY
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé] Jeu 6 Avr - 14:17

ft. Madame Snow & Captaine Potter
Pincez-moi, je rêve !

C'est un BIKINI


James y allait fort avec lui ! Tellement de classe ce mec, trop peut-être, il allait au bout des choses, ne mâchait pas ses mots, ne regrettait rien, un mâle alpha, un vrai.

Remettre en question la discrétion de Sileas ? Le garçon avait mâchouillé sa lèvre supérieure, impossible de rétorquer 'Non c'est pas vrai, je suis la discrétion incarnée, j'aurais pu être l'homme invisible !' sauf que si l’aîné des Potter le disait, c'est que ça devait être vrai – la merde donc. Il n'empêche que malgré tout, Madame Snow était venu à lui, alors peut-être que... par contre ce qui suivi eu presque l'effet de le faire trembloter comme une feuille quand la pièce tomba, par 'première fois' il n'entendait pas 'parler à une fille' il entendait 'l'autre chose', tout rouge, bredouillant, il protesta en bégayant, grosse grimace en prime.

« C'est faux, j'ai déjà em-em-embrassé une fille. Avec la langue en plus. » Non. Même pas. Sauf s'il avait chuté maladroitement sur quelqu'un comme dans les séries tv, mais il n'en avait pas souvenir, par contre le bisou viendrait durant les vacances de Noël, ça oui, et sa courte vie s'achèverait bien vite à son retour.

La route se fit longue alors qu'elle était pourtant courte. La discussion glissa sur Elly Barnes et les inquiétudes de la voir et de se faire pulvériser à l'entrée. Mais captaine James le rassura, lui donna conseil sur le maillot, okè le maillot, le maillot, ouais comme ça y aurait pas de soucis, logiquement, et puis Popol, What ? Il avait quoi mon popol ?! 'Les magasines' ahhhh il devait parler de celui planqué sous le matelas du voisin qui lui faisait un si drôle d'effet qu'il prétextait une crampe en partant en courant ? Ouais... il aimait pas ça, ça le rendait inconfortable, vraiment inconfortable et tout stressé en prime ! A moins qu'il parlait du genre de magasine qu'Eloise avait fait tomber une fois à la maison, où deux mecs dessinés s’emboîtaient ensemble et qui l'avait fait pleuré rien que de penser à la douleur pour le derrière, ça avait l'air violent, flippant même, des masochistes. « Non merci, ça ira. » fit-il presque blanc et droit.

La porte s'ouvrit avec une petite cloche pour bien signaler leur arrivée, mi blanc mi rouge, trainant les pieds presque, Sileas releva la tête, 'trop de monde putain' pour se foutre de sa gueule et Elly... qui sortait en sous-vet 'BIKINI ! C'est un BIKINI SIL ! UN BIKINI !' Un pas en arrière, un simple petit pas, mais James le poussa en avant ;_ ; Et le niais s'installa bien vite à une chaise pour rigoler en tentant au mieux de ne pas regarder en direction de la jolie Barnes, qui pourtant s'amusait presque à lui parler et à venir lui demander son avis. Et les échanges de coup d’œil du groupe eurent bien fait de confirmer ce qu'il redoutait : il se foutait de lui ! Han les enfoirés ! Un jour ils le paieraient, foi de Sileas !

Elly trouva chaussure à son pieds... enfin vêtement et bikini à sa taille et petit à petit sous des rires et des discussions en tout genre – dont certaines de grandes personnes à faire rougir – la fin de la visite de pré-au Lard s’annonça et le retour à Poudlard arriva. C'est limite si Sileas était pour une fois content de revoir le château. James et ses copains étaient des tyrans, mais qu'est-ce qu'ils étaient coooool aussi !



Fin





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
Pincez moi, je rêve [PV Ambrosia] & James [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Éclaircies à l'horizon [98/99][PV James][Terminé]
» Studieuse réunion, ou presque [James] -- Terminé
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: