Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Moonlight [Mee Nha & Célian]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 11:29





Moonlight

   

Une fois encore,mes pieds prirent d'eux-même la direction de la Tour d'Astronomie, mon jardin secret, mon lieu de méditation. Une fois encore, je me rendais là haut. Pour réfléchir. Pour prendre du recul. Et cette fois-ci, c'était en pleine nuit. Je n'arrivais pas à trouver le sommeil. Alors j'avais pris la direction de la salle de bain des préfets - un préfet m'avait donné le mot de passe - pour m'y relaxer un moment et puis me je m'étais dirigée vers la tour d'Astronomie. Je savais très bien que j'écoperais d'une retenue si l'on me surprenait à vadrouiller ainsi dans les couloirs mais ce n'était ni la dernière, ni la première fois. Et je ne m'étais jamais fait prendre. Ma bonne étoile veille bien sur moi. Lorsque je poussais la porte à vers l'extérieur, un vent glacial me fouetta le visage, m'arrachant une légère grimace. J'aimais le froid. Le froid permettait de garder les idées en place. Le chaud ne faisait que vous rendre somnolent. Mais le froid... le froid était un excellent conservateur. J'aimais le froid et le vent mais je détestais la pluie. Du moins, être dessous.

J'inspirai une grande goulée d'air frais. Ici c'était différent. Les odeurs, l'atmosphère. Tout était différent sur cette tour d'astronomie. Je prenais plaisir à y venir, ce n'était pas nouveau, tout le monde le savait. Enfin tous mes proches, en tout cas. Et là, j'avais de quoi réfléchir. Un élève était mort. Le frère de Park... je devrais me sentir effrayée mais je ne l'étais pas. Je devrais me sentir désolée, je l'étais encore moins. Franchement, il n'était même pas un vrai serpentard... Beaucoup trop téméraire, à ne pas réfléchir, analyser... je me demande encore comment Salazar, il avait pu atterrir ici... et sa soeur...

-Park, lâchai-je soudain, prise de court.

Salazar ! Que faisait-elle ici ? Ce n'était donc pas possible de venir me relaxer tranquillement ici ? La dernière fois c'était Haru, bien que cette rencontre ne m'eût pas déplu. Mais Park ? Je pouvais difficilement me sentir satisfaite, cette fille me sortait par les yeux... Et pour faire demi-tour c'était déjà trop tard, elle m'avait déjà vu. Et de toute façon, c'était mon jardin secret. si ma compagnie lui déplaisait, elle n'avait qu'à partir. De toute façon, sa compagnie me déplaisait... si elle ne partait pas de son propre chef, j'allais m'y employer avec la plus grande mesquinerie dont j'étais capable, foi de serpentard !
(c) B-NET


Dernière édition par Isis S. Zabini le Jeu 29 Déc - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 18:16





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi



Le Goût de l’interdit, le goût  cette fois ci ne plus respecter les règles, une attirance tellement incompatible avec la maison Poufsouffle qui est la sienne ; elle devrait en parler, éviter de s'attirer des ennuis mais les ennuis étaient venus à sa rencontre bien avant qu'elle aille à leur rencontre… depuis cet instant de son existence, la perte d’un être proche, plus que proche son propre frère, Mee Nha glissait tout doucement dans l’illégalité. Elle d’ordinaire, droite se complaisait à frôler la légalité. Mais là ce soir, elle avait envie de contempler les étoiles, cette nouvelle étoile dans le ciel. Aussi à peine son repas terminé elle se rendit à la tour d’astronomie pour LUI parler, aussi fou cela puisse-t-il être, elle le voulait.
 
Elle sortit du dortoir des Poufsouffle, une fois tout le monde endormi, il ne fallait pas que Monsieur Fawley la surprenne sinon cela en était fini de sa confiance. Elle était perdue mais elle ne voulait pas se l’avouer ou l’avouer à son Directeur de Maison car cela correspondait à avouer sa faiblesse et elle ne voulait pas qu’il le sache.
 
Les couloirs étaient déserts, un préfet passa, elle se glissa dans son dos. Peut être était ce son partenaire des sciences interdites, si tel était le cas, il fermerait les yeux… ou pas mais ce n’était pas son souci, elle ne souhaitait aucune compagnie, cherchait la solitude, sa seule amie. Jasper prenait soin d'elle plus que l'accoutumée, les hiboux de ses parents étaient beaucoup plus courants  depuis son retour à Poudlard. Cette surprotection commençait sérieusement à la peser.
 
Elle arriva rapidement en haut de la tour d’astronomie et s’assit en contemplant ses miriades d’étoiles et dit « Joon, si seulement t pouvais me parler, me dire qui t’a fait ça… je promets que mon existence désormais est vouée à retrouver ton assassin, même si je dois perdre ma propre âme au détour de ce que je découvrirai, ce crime ne restera pas impuni ». Elle parlait seule quand elle entendit un bruit derrière elle. Elle ne manqua pas de lever les yeux au ciel, se disant pour elle même qu'elle ne serait décidément jamais tranquille.
 
Elle se leva, se cacha et vit Isis arriver, une personne qui ne l’aimait pas, mais qui ne l’avait jamais agresser pour ainsi dire. Au fond d’elle-même Mee Nha était heureuse que ce soit elle qui la surprenne, car elle faisait des personnes qui ne s’apitoyaient pas sur son sort. C’était ce genre de personnes que Mee Nha recherchait aujourd’hui. Elle ne voulait pas de la pitié ni de la compassion. Si seulement tout le monde pouvait comprendre cela….
 
Isis semblait toute aussi surprise de la voir elle lui dit « salut, inutile de faire ta choquée, je suis là mais si tu veux que je m’en aille je peux tout aussi bien te laisser seule, je ne veux pas te troubler, nos relations sont suffisamment tendues d’habitude. Si tu veux que je m’en aille je peux te laisser seule ». Le regard de la serpentard voulait tout dire mais Mee Nha ne bougea cependant pas. La jeune coréenne était dépourvue de sourire à ce moment là, elle était dans cette position de face à face avec Isis.

Au fond d'elle même Mee Nha se prit à penser que la compagnie d'Isis était le genre de compagnie pas si désagréable que ça au final ; elle faisait partie des seules personnes qui ne s'apitoyaient pas sur son sort, ce qu'elle demandait à tout son entourage.
 


.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 19:01





Moonlight

   

Visiblement les cieux avaient décidé de ne pas me laisser tranquille. Me voilà obligée de me coltiner Park et ses yeux de chaton abandonné... Salazar aie pitié de moi, la voilà qui me sortait une de ses tirades dont on se demandait si elles avaient une fin. Visiblement oui, mais j'ai cru qu'elle allait y passer la nuit à me la terminer. Non mais franchement... il fallait toujours qu'elle brode. Elle ne pouvait pas faire plus simple ? Genre "non" ou "oui" ? Ou encore mieux... partir sans rien dire pour une fois ? J'échappais un petit ricanement méprisant, mon regard aussi glacial que la nuit.

-Sérieux Park, tu ne veux pas juste me la faire raccourcie ? Je m'en fiche un peu de ta vie.

Un peu demeurait un euphémisme. Je m'en fichais totalement, même si mon père lui dédiait un article dans le journal. Ce qu'il ne ferait sûrement jamais compte tenu de l'inintérêt total de sa petite vie.

-Mais puisque tu le proposes, tu sais où est la porte, pas la peine de te raccompagner, conclus-je avec dédain.

Je la dépassais avec une suprême indifférence et m'approchais du bord, prête à regarder les étoiles et me laisser envahir par la méditation. Un instant de discussion mentale avec moi-même s'imposait, de préférence sans une poufsouffle pleurnichade à mes côtés. Toutefois, je n'entendis pas la porte claquée ou le son de ses pas et je me retournai encore une fois en soupirant, exaspérée. Elle était toujours là et il semblerait que je dus me la coltiner encore un peu. Aurais-je été trop diplomate ?

-Tu vas rester encore longtemps ici à chouiner ou il faut vraiment que je te raccompagne ? lançai-je avec un ton parfaitement méprisant.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 20:55





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi



Mee Nha était restée, comme immobile devant Isis et la répartie de celle-ci confirmait son attitude habituelle. Ce qu'elle aurait aimé être comme elle avec autant de répartie. Elle avait raison sur tellement de point notamment de raccourcir ses discours mais reconnaître son erreur envers la serpentarde n'était pas dans ses envies dans l'immédiat. Elle se sentait provoquée pas Isis mais n'avait pas envie d'y répondre. Certes elle était changée mais pas au point de laisser transparaître cette part sombre d'elle même... il ne faut pas exagérer.

Sa visiteuse passa à ses côtés, d'un air nonchalant, imperceptiblement Mee Nha esquissa un sourire. Elle fit un quart de tour pour regarder passer Isis. L'attitude de sa camarade finissait par l'amuser ce soir. Vraiment, si elle en était limitée à cela, la provocation ? Surprenant même qu'elle n'ait pas évoqué son défunt frère pour la pousser à bout.

Elle s'était éloignée jusqu'au bord, éloignée de sa position, là où quelques minutes auparavant Mee Nha se trouvait. Un bref instant de silence avant les paroles de trop... chouiner... comme si cela lui ressemblait. Oui elle avait pleuré il y a peu de temps, des pleurs remplaçés par cette colère sourde et cette détermination, cette volonté et ambition de recherche de coupable.

Mee Nha ne pouvait rester telle quelle, s'avouer battue, diminuée ; elle devait prouver à Isis qu'elle n'était pas celle qu'elle pouvait laisser transparaître. Ainsi au lieu de suivre ses conseils et sortir de la salle, elle se rapprocha d'elle, son visage empreint d'un sourire volontairement niais elle lui dit une phrase volontairement courte « arrête de te limiter à l'attitude première des gens, si tu apprenais un temps soit peu à connaître les personnes qui t'entourent peut être te sentirais tu moins seule ».

Mee Nha avait joué la carte de la provocation, sous cette phrase se cachait une colère sourde, une colère profondément ancrée mais qui ne sortirait qu'au moment opportun face à cette silhouette sombre qui hantait désormais son cerveau et ses cauchemars tellement récurrents...

.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 21:26





Moonlight

   

Si mon intention de départ était de rester tranquillement ici à profiter d'un moment de solitude, ne s'était pas évaporée, elle n'en demeurait pas moins compromise par la bactérie ambulante qui se trouvait devant moi. Par Salazar, elle n'avait vraiment pas l'intention de partir ? Chercher une épaule sur qui pleurait ? Pitié, pas la mienne, je n'avais pas besoin que l'on mouille mes affaires, et encore moins mes cheveux. Intérieurement je priais pour que Park s'en fût pour que je termine ma soirée avec ma meilleure amie, solitude. J'étais d'un naturel seul même si j'aimais la compagnie et que j'avais des amis... néanmoins j'étais mieux seule. L'habitude... Pourtant j'éclatai d'un rire goguenard à la réponse de Park... que cette fille était énervante... et stupide. Enfin bon, les Poufsouffle ne brillaient pas par leur intelligence.

-Parce que tu crois vraiment que j'ai envie de perdre mon temps à les connaître ? pouffai-je, sardonique. Salazar, c'est encore plus grave que ce que je pensais.

Je ponctuai ma phrase par un soupir faussement fataliste. Sérieusement, pourquoi est-ce que je m'acharnais à lui parler ? Je n'étais pas montée jusqu'ici pour ça et je n'avais pas envie de partir dans une discussion avec une fille que je n'appréciais pas particulièrement. Pourtant j'étais bien ici. Avec elle. Salazar. Nos visages n'étaient séparés que de quelques mètres. J'espère qu'elle n'avait pas l'intention de m'embrasser...

-Sache ma chérie que la plus seule d'entre nous, n'est pas forcément celle que tu crois. Mais tu vas voir, on s'habitue bien à la vie de fille unique, terminai-je avec un sourire moqueur qui laissait deviner bien plus que mes mots.

Je mis tout mon coeur dans cette dernière phrase, espérant enfin la voir prendre la porte, histoire que nous puissions finir chacune notre soirée de notre côté. Elle en allant pleurer dans un coin et moi me délectant de ces quelques moments avec Solitude. Même si, une petite voix da,s ma tête me disait que la soirée était bien loin d'être finie.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 22:17





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi



Mee avait voulu rester un instant seule avec les étoiles... un bref instant pour se retrouver avec ses rêves, son avenir, sa vengeance. Elle avait fait part à l'horizon de son désir le plus profond. Puis il y eut cette venue d'Isis. Elle avait été contrariée de sa venue, énervée de ses paroles, blessée même, mais elle avait choisi la provocation... pourtant ce n'était pas une attitude qu 'elle maîtrisait, elle de nature si douce. Mais la douceur l'avait quittée désormais.

Malgré tout n'écoutant que son cœur, elle s'était rapprochée d'Isis, cherchant une infime parcelle d'humanité voire de gentillesse au fond de sa camarade mais cela semblait peine perdue au vue de ses dernières paroles à l'égard de Mee Nha.

Mee Nha se recula, soupirant « je te demande pas de me connaître moi Isis, tu ne comprends rien ou tu fais semblant de pas comprendre rassure moi ? » ; Mee Nha commença à rire ; un rire qui sonnait faussement aux dernières paroles de la serpentarde.

Aussitôt la jeune coréenne se tourna face à Isis. Elle venait clairement de mentionner le fait de vivre en enfant unique ? Parce qu'elle croyait vraiment que de l'attaquer sur sa situation lui donnerait l'avantage ? Elle rêve tout debout là ?

Elle n'avait pas encore repris les entraînements pour fermer son esprit, elle n'avait pas encore revu Célian pour s'entraîner. La seule chose qu'elle savait c'est qu'elle devait contrôler ses nerfs, intérioriser ses sentiments ne pas montrer sa faiblesse.

Elle fixa Isis, les yeux dénués de colère mais le ton sec « si tu souhaites me mettre en colère et que je réponde à ton agressivité par un acte que je regretterai c'est bien mal me connaître... restes donc ici à psalmodier sur qui bon te semble, personnellement je suis fière de ce que je suis » ; elle était tête haute à deux pas d'Isis.

Elle se rapprocha d'elle, plissa ses yeux bridés et lui dit « il m'en faut bien plus pour me faire sortir de mes gonds, tu connais ma faiblesse mais tu ne seras pas celle qui me fera craquer tu n'en vaux pas la peine ».

Sur ces mots Mee Nha se retourna se dirigea de l'autre côté de la pièce et perdit son regard dans l'observation des étoiles « si ma présence te gène, personne ne te retient, personnellement on m'a toujours appris que c'est les plus gênés qui s'en vont ».

Mee Nha était droite, les mains quelques peu tremblantes par cette concentration qu'elle se forçait à avoir malgré toute la douleur qu'elle ressentait au fond de son être. Aucune larme n'était présente dans ses yeux mais la main sur la baguette elle résistait à cette envie irrépressible de faire taire sa camarade, un acte ignoble qu'elle ne ferait pas par la force de la pensée.


.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 22:40





Moonlight

   

Je manquais de m'étrangler. Moi ? Rien comprendre ? C'était clairement la vipère se moquant du basilic là. Son petit speech avait du en impressionner plus d'un mais personnellement, ne me faisait ni chaud ni froid. Et je ne parlais pas de toute cette mise en forme pathétique pour enrober ses phrases à rallonge. C'était elle ou bien les poufsouffles n'arrivaient jamais à en venir au fait ? Pourquoi toujours broder ? Les détails relevaient une importance dès lors qu'ils étaient utiles. Contrairement à son baratin. Enfin ses paroles étaient à l'image même de son existence de toute façon... inutile au possible. Avec son frère mort, il y avait bien une inutilité de moins sur terre et cette dernière ne s'en portait pas plus mal.

-Il ne manquerait plus que ça, raillai-je alors. Mais aux dernières nouvelles, je ne parle pas de toi au pluriel. A moins que tu ne sois pas seule dans ta tête. Oh ! Suis-je bête...

Ma phrase se termina en suspens, mon sourire narquois s'agrandissant une fois de plus. Pauvre Park qui ne connaîtrait plus le loisir de dire qu'elle n'était pas seule. Et là voilà encore qui s'approchait de moi. Ce n'était pas possible d'être aussi proche. En plus d'être stupide, se pourrait-il qu'elle fût bigleuse ? Ou bien elle en pinçait véritablement pour moi et elle comptait réellement m'embrasser. Je pouvais presque compter ses cils. Que de mots pour juste dire qu'elle ne se laissera pas atteindre. Elle ne pouvait juste pas parler normalement ? Je n'étais pas un professeur à qui elle pouvait lécher les bottes. Finalement, comme pour conclure sa tirade en beauté, elle retourna voir les étoiles. Je faillis perdre tous mes moyens et exploser véritablement de rire. Ce n'était pas dans les étoiles qu'elle allait le trouver son frère, mais six pieds sous terre. Ah ces poufsouffles... toujours trop niais. Toujours trop gentils. C'en était désolant.

-Dans ton cas, on peut facilement dire que c'est le plus gênant qui est parti, rétorquai-je, le ton plein de venin. Pour ma part, je ne compte pas vraiment partir... alors je peux bien partagée avec une moitié... en toute générosité.

Je terminai par un soupir à fendre l'âme. Je ne doutais pas que chacun de mes mots n'était que poison. Mais puisqu'elle avait décidé de venir jouer sur ce terrain avec moi, je n'allais pas lui faire le plaisir de ne pas répondre. Peut-être que les autres la couvaient et lui témoignaient des surdoses de compassions mais moi, je disais toujours le fond de ma pensée. Et je n'éprouvais pas de pitié. Surtout pas envers les pleurnichards.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 22 Nov - 23:40





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi


Vraiment Isis commençait réellement à faire sortir cette part de sombre que Mee Nha avait au fond d'elle. Elle n'avait pas répondu à son agression, cette supposition de plusieurs personnes dans sa tête. Elle se concentra, vida les pensées néfastes dans sa tête, sentit cette migraine arriver, ferma les yeux, ferma ses écoutilles. Ne pas répondre à l'agression par une attitude similaire, se taire, montrer sa solidité face à telles sornettes, un calme mais une douleur tenante dans son cerveau.

Cela était tellement dur, elle avait tellement mal, son corps lui même se crispa sous la tentative, son souffle se coupa avant finalement de relâcher et se calmer. Intérioriser sa colère ne pas manifester son mépris aussi important soit il au moment présent.

Elle entendit alors qu'elle se concentrait sa camarade parler de partage et de moitié et du plus gênant parti. Là c'en était trop toute calme était elle à un moment Mee Nha sombre ne fut plus maitrisée. Elle ne bougea pas, ne daigna même pas se retourner pour lui parler et dit simplement sans desserrer sa mâchoire « ne t'aventures pas à reparler de mon frère ainsi ».

Une phrase simple mais qu'elle avait besoin de sortir à cette fille qui n'avait jamais eue la moindre once de douceur ni même de sympathie à son égard. Elle n'en voulait pas de sa part. La seule chose désormais qu'elle souhaitait d'elle c'était son silence. Elle voulait la mépriser et l'anéantir et bien qu'elle le fasse en silence sans la déranger dans sa contemplation.

Puis les paroles dépassèrent sa pensée et elle lui dit « ça doit être fatigant à la longue d'être aussi désagréable non ? Je sais oh combien tu considères bassement notre maison et même les autres en général mais tu sais que tu vaux pas mieux que nous tous réunis ? Tu n'es rien, rien d'autre qu'une personne qui cherche à tous nous diminuer mais réfléchis à toi même.. ».

Mee Nha la regarda toujours sans bouger « tu vois mine de rien quand tu es rentrée dans cette pièce toute à l'heure je comptais apprécier cet instant avec toi avec enfin une personne qui n'allait pas s'appitoyer sur mon sort mais ton attitude me prouve le contraire, au fond de toi tu n'es même pas capable de me sortir tous les ressentiments que tu as à mon égard ».

Mee Nha était un flot de paroles discontinus, elle voyait au regard de la serpentarde que ce flot l'agaçait raison pour laquelle elle poursuivit, la pousser dans ses retranchements qu'elle parle, qu'elle lui dise directement ce qu'elle avait à dire. Aussi toujours à bonne distance « dis moi enfin ce que tu as à me dire, ton dédain naturel n'est rien comparé à ces paroles que tu retiens à mon égard, qu'est ce qu'il t'empêche donc de les sortir ? Peut être que finalement tu n'assumes pas complètement ce que tu penses de moi non ?  ».


.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Ven 25 Nov - 18:16





Moonlight

   

Je ne savais même pas pourquoi je m'abaissais à lui parler. En temps normal, je me serais contentée d'une phrase cinglante avant de l'ignorer superbement. Mais ici, c'était mon endroit. Le seul lieu où je pouvais vraiment me poser c'était ici, et la voir là alors que j'en avais besoin m'avait véritablement contrariée. Je n'aimais pas Park et je n'aimais pas être contrariée. Les deux ensembles ne faisaient donc absolument pas bon ménage. Essayer d'ignorer sa présence était encore plus dur. Je la sentais. J'avais l'impression d'entendre ses jérémiades, ses pleurs ou ses pensées de fille faussement parfaite, chaste et coincée. Salazar que ça m'agaçait. La petite Poufsouffle ne pouvait pas montrer un peu au monde sa véritable personnalité ? Au lieu de la cacher, elle devrait embraser la partie obscure de son être. Je détestais les personnes qui se cachaient d'eux-mêmes. J'étais peut-être une peste, mais moi je le savais et vivais parfaitement avec. Aussi je ne pus que sourire moqueusement lorsque je l'entendis proférer ses paroles. Et bien voilà le blaireau qui sortait donc de sa tanière ? Allais-je enfin savoir qui était Park ? Non pas que cela m'intéressait, mais une Park énervée était toujours plus amusante qu'une Park de tous les jours. Et sa dernière tirade m'arracha même un éclat de rire. Oh là là, elle commençait à se rebeller ? Elle était vraiment sérieuse ? Pauvre fille naïve... j'avais presque pitié.
Presque.

-Pas vraiment, c'est même plutôt amusant, avouais-je avec un petit rire mauvais. Ma pauvre chérie qui se fait malmener par la méchante serpentard...

Je laissais ma phrase en suspens. Je ne l'avais toujours pas regardé, je continuais d'observer ce clair de lune qui aurait pu se révéler magnifique mais dont la beauté se retrouvait tâché par la présence de la poufsouffle.

-Et bien tu vois, c'est que je n'ai rien de spécial contre toi. Je te trouve fausse et coincée, à cacher ce que tu es réellement. C'est le cas de beaucoup d'autres. Des ressentiments pour Miss-Fausse-Parfaite ? Et pourquoi donc je m'abaisserais à en avoir pour des gens comme toi ?

Je me retournais alors brusquement vers elle, les yeux flamboyant, un sourire goguenard que je savais passablement énervant, dessiné sur mes lèvres.

-Je suis sûrement une véritable peste, mais au moins j'assume ce que je suis et ce que je te dis, je le pense. Je ne cherche pas à faire des détours, à broder la vérité ou à ressentir une quelconque forme de pitié ou de compassion. Je n'en ai pas envers moi-même, pourquoi en aurais-je pour les autres. Ce n'est pas moi qui dissimule quelque chose et ce n'est encore moins moi qui ne suis pas au clair avec moi-même.

Ma phrase se termina dans un petit rire. Oh que oui, j'avais toujours assumé ce que j'étais, et ce que j'étais me convenait parfaitement. Je savais mentir parfaitement quand la situation l'exigeait, c'est-à-dire lorsqu'il s'agissait de me tirer d'un mauvais pas, mais j'avais toujours tout assumé. J'étais juste trop maline pour me faire prendre.

-Ta vie et celle des autres ne m'intéressent pas parce que je vous connais. Je n'ai pas non plus envie de vous connaître. Nous ne vivons pas dans le même monde, à quoi bon ? On ne peut pas plaire à tout le monde. Ta vie, tes états d'âme, ce que tu pensais tirer de moi en me voyant débarquer ici, franchement, je m'en contrefiche.

Et je lui tournai de nouveau le dos pour me replonger dans la contemplation des étoiles. Mais pourquoi donc elle partait pas ? J'aurais beau essayé de lui faire comprendre, je n'étais pas persuadée qu'elle eût les neurones pour... est-ce qu'elle en avait d'ailleurs ? 
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Sam 26 Nov - 16:42





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi


Mee était toujours absorbée, tentant vainement de se concentrer pour maîtriser cette part d'ombre qui cherchait depuis quelques temps ouvertement à prendre possession d'elle. La jeune serpentarde cherchait ouvertement à la faire sortir de ses gonds. Jusque là elle parvenait à se maîtriser, au prix d'un effort qui l'épuisait petit à petit mais elle ne voulait rien laisser transparaître à sa camarade.

Mais les paroles acerbes ne cessaient pas ; elle persistait à la dénigrer et à la rabaisser en la traitant de « fausse » et de « coincée ». Mee Nha sentait une colère profonde monter en elle qu'elle cherchait à maîtriser. Elle écoutait d'une oreille distraite désormais les paroles d'Isis, cherchait à vider sa tête, se concentrer mais plus le temps courait, plus une idée précise apparaissait. Les images de son frère mort sur son lit, les traits déformés, la fermeture du cercueil, la descente dans les méandres de la terre et subitement elle se voyait elle d'un œil extérieur la baguette à la main lançant un « doloris » sur sa camarade.

Non elle devait se maîtriser, mais elle voulait tellement qu'elle se taise, qu'elle arrête. Il y a de cela quelques minutes si longues mais si courtes à la fois elle était heureuse de la présence d'Isis, une présence qui aurait pu lui faire du bien si elle n'avait pas choisi de la rabaisser en la dénigrant ouvertement.

Elle prétendait ne pas prendre de détour pour exprimer ce qu'elle avait à dire ce à quoi Mee Nha d'une voix cassante lui répondit « c'est ce que je vois oui... », un geste discret vers sa baguette, un regret imperceptible même... non ce n'était pas elle, il fallait qu 'elle soit forte et ne cède pas à cette noirceur profonde.

Puis ses états d'ame ? Mais de quel état d'âme elle parlait ? Elle aussi s'y mettait. Une fureur s'empara de Mee Nha à ce moment là. Elle était comme les autres, ne penser qu'à cette nuit d'horreur et à la semaine qui a suivi après tout...

Mee Nha releva les yeux vit le dos tourné de la serpentarde, la main sur sa baguette tremblante, elle fit un pas quand subitement la baguette tomba au sol, elle ne l'avait pas lâchée elle en était sûre, elle se trouva surprise.

Mee Nha se sentit soudain vide d'esprit, ou comme si quelqu'un lisait ses pensées les plus noires. Elle se crispa de nouveau, vida sa tête malgré la douleur lancinante que cela provoquait dans sa nuque et brutalement plus rien... le vide, la chute au sol, ses genoux heurtèrent le sol de la salle d'astronomie, la tête dans ses mains.

HRP:
 

.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2471
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Sam 26 Nov - 18:09

Célian n'avait qu'une hâte, terminer son repas. Depuis quelques jours, il n'avait pas réellement faim. Depuis le fameux jours où il avait appris que son camarade de Quidditch avait été tuer, il était différent. Même Rosie avait remarqué son trouble. Il s'était bien évidemment confié, mais pas sur la totalité, puisqu'il avait omis de lui parler de ses entraînements pour devenir légilimens. D'ailleurs depuis ce fameux repas, le Serpentard s'était inconsidérablement amélioré. Après avoir réussi à voir quelques brides de l'esprit de son professeur de SCM, il avait réussi à lire à la perfection les souvenirs et pensées de sa coéquipière de sciences interdites. Mais peut-être avait-il eu de la chance ce jour-là ? Depuis il n'avait pas réessayé, il était bien trop effrayé. Lorsque le repas fut terminé, il repartit en direction de sa salle commune dans les cachots, le regard légèrement dans le vide. Il se revigora légèrement l'esprit avec de l'eau. Puis il partit rejoindre Rose pour l'une de ses rondes.

Ils commencèrent par les étages, pas une trace d'élève. En soit c'était même très bien. Rapidement ils arrivèrent dans le hall d'entrée. Baguette en main, il crut voir une ombre reconnaissable entre mille traverser. Mee Nha. Sa compagne de sciences interdites qu'il n'avait pas revu depuis Halloween. Le Serpentard avait un très mauvais pressentiment. Raison pour laquelle il expliqua la situation à Rosie avant de « s'éclipser ». heureusement qu'il marchait vite, car sinon il aurait vite perdu la trace de la Poufsouffle. Celle-ci se dirigeait vers la Tour d'Astronomie. Discrètement, il décida de la suivre. Dans ladite tour, il fut surpris de voir la nièce de son oncle. Il avait eu raison de la suivre, car il savait très bien comment Isis était et il savait très bien que ces deux-là ne s'entendaient pas. Cependant, il décida de rester cacher. Il était contrarié de surprendre cette conversation qui s’apparentait à une joute verbale entre deux adolescentes.  Il dut se retenir à plusieurs reprises d'intervenir, Isis était tellement méchante et comme d'habitude, elle s'en foutait royalement des autres. C'est ce qui avait tendance à l'énerver au plus haut point. Il était même particulièrement surpris de voir que Mee se laissait plus ou moins faire. Mais comme d'habitude, il ressentait qu'elle était de plus en plus mal et qu'elle se retenait de lui en foutre une.  Il la connaissait par cœur et ce grâce à ces multiples entraînements en sa compagnie. Il avait appris à la connaître et elle aussi le connaissait.

Comme s'il sentait qu'elle allait finir par craquer, le Serpentard tenta à nouveau de pénétrer dans son esprit. Il vida alors totalement son esprit et il se concentra sur Mee. Cette pénétration fut bien plus simple que la première qu'il avait exécuté sur elle il y a quelques semaines. Il sut alors rapidement ce qu'elle s'apprêtait à faire, raison pour laquelle il sortit de sa cachette baguette en main et exécuta un parfait sortilège informulé pour désarmer la Poufsouffle qui s'apprêtait à jeter un impardonnable sur la Verte et Argent. Il les regarda par la suite alternativement d'un regard accusateur et il dit : « Je peux savoir ce que vous faites ici ? » dit-il légèrement en colère. La réponse de Mee, il la connaissait cependant, il avait hâte de découvrir l'excuse bidon qu'Isis allait lui sortir. Mais surtout, il attendait le bon moment pour la réprimander encore plus vis-à-vis de son comportement qu'il jugeait complètement irrespectueux et égoïste de la part de cette dernière.

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 6 Déc - 10:26





Moonlight

   

Je commençais à être fatiguée. La situation ne m'amusait plus, je voulais juste qu'elle parte et qu'elle me laisse tranquille. J'étais venue ici pour réfléchir, pas pour essuyer les larmes d'un blaireau ou pour servir de défouloir à une fille qui ne pouvait pas s'assumer toute seule. La Miss Parfaite était forcément obligée de compter sur les autres pour se valoriser ? C'était limite triste. Un petit bruit me fit tourner brusquement la tête. Park se trouvait à genou sur le sol, sa tête dans ses mains, le visage crispé par la douleur. Sa baguette gisait à quelques mètres d'elle. Surprise, je contemplais la scène, sortant ma baguette, au cas où. La personne qui s'en était pris à Park pouvait très bien récidiver. Mais je pouvais essayer de le convaincre en lui disant qu'il avait ma bénédiction pour le travail qu'il venait de commencer. Ou alors, s'il n'était pas coopérant, je me défendrais. Si je devais perdre la vie, ce serait dans la dignité, comme une véritable Zabini. Ma tension se relâcha tout de même.
Célian.
Ah ce n'était que lui. Il n'avait pas l'air particulièrement content, ce que je pouvais comprendre. J'appréciais beaucoup mes cousins. Je les connaissais depuis toujours puisque Drago était mon parrain et que, avec papa souvent absent, j'avais passé beaucoup de temps au Manoir. Mais je ne pouvais pas me voiler la face. Mes cousins et moi nous prenions des voies différentes. Nous n'avions pas les mêmes idées. Même si je préférais mourir plutôt que de lever la main sur eux. A sa question je haussais donc les épaules et rangeait ma baguette.

-Nous discutions, répondis-je.

Je connaissais assez mon ami pour savoir qu'il n'allait pas en rester là. Mais j'avais toujours assumé mes responsabilité. Je mentais ou déformait la vérité lorsque cela m'arrangeait, mes une fois prise sur le fait, je n'allais pas supplier pour ma vie. Je ne m'abaisserais jamais à ça. Néanmoins j'étais tout de même déçu et j'éprouvais une sensation d'injustice. J'étais juste venue ici pour réfléchir... c'était comme si la Lune elle-même ne voulait pas me laisser un peu tranquille. Entre une Miss-Parfaite horripilante et mon cousin amoureux des né-moldus, j'étais servie... La nuit promettait d'être encore plus longue.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Mar 6 Déc - 22:52





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi


Mee était toujours à même le sol, la main dans sa tête quand elle entendit une voix familière derrière elle, sa mâchoire se contracta ; et elle comprit. Elle n'avait pas besoin de se retourner pour reconnaître la voix de Célian son partenaire de sciences interdites et pas besoin de comprendre pourquoi elle avait eu cette douleur lancinante, il était rentré, avait vu... mais la douleur avait cessé et au ton de sa voix il ne faisait nul doute qu'il était furieux. Elle se releva, récupéra sa baguette qu'elle rangea sous le regard d'Isis qui la fixait ne semblant pas comprendre ce qu'il s'était passé.

Dire que Mee Nha était furieuse était un bien grand mot mais elle décida de ne pas le montrer ; aussi elle se concentra, fixa une étoile, se détendit, passa sans un bruit aux côtés d'Isis lui dit en douceur « désolée d'avoir troublé, ta solitude mais sache que je ne bougerai pas d'ici, tu peux me haïr autant que tu veux, je ne cesserai jamais de venir ici contempler les étoiles ; ta présence ne me gêne pas pour ma part ».

Elle n'avait pour l'instant rien répondu à Célian, elle savait qu'il avait pénétré son esprit, qu'il avait vu le sort qu'elle avait rêvé de jeter sur sa camarade. Elle se doutait même que son prochain tête à tête avec le préfet serait une rixe verbale et qu'elle devrait justifier ses actes. Mais comment justifier que cette part d'ombre, son épouvantard avait tenté de prendre possession d'elle même. Une lutte quotidienne entre la pâle colombe et le corbeau noir de ses pensées.

Aussi ferma-t-elle les yeux simplement, monta les murs dans son cerveau, laissant une porte ouverte simplement, elle voulait qu'il l'ouvre. Elle avait mal, elle ne tiendrait pas longtemps un simple mot dans sa tête « pardon ». Le verrait il ? Elle devait lui dire quelque chose qu'il comprenne aussi dit elle « oui Célian nous étions là pour parler, j'avais besoin de faire le vide dans ma tête mais ma présence ici semble déranger Isis et j'ai tenté vainement de lui expliquer qu'elle ne me gênait pas mais elle s'obstine à me faire sortir de mes gonds mais il m'en faut bien plus que cela désormais... et vous le savez les deux ; pas besoin d'être devin ni lire l'esprit pour le savoir ; quoique les profondeurs de mon esprit peuvent des fois renfermés des secrets bien inavouables».


.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2471
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Jeu 15 Déc - 20:43

Célian était arrivé au bon moment, avait « sauvé » sa cousine d'un des fameux sortilèges que s'apprêtait à lancer Mee Nha. Il s'était avancé, tout en regardant les deux jeunes filles d'un regard accusateur, puis il leur avait demandé ce qu'elles faisaient ici. Ce à quoi la Serpentard s'était empressée de lui répondre en  lui disant tout simplement qu'elles discutaient. Sans s'en rendre compte, il rétorqua : « Vraiment ? » dit-il tout en pensant sérieusement qu'elle était une piètre menteuse, du moins, elle l'était pour lui. Mais peut-être qu'elle parvenait à manipuler les autres sans difficulté ? Quand bien même, elle n'y arrivait pas avec lui. Il laissa Mee Nha s'exprimer pour ensuite leur dire d'un ton rempli d'accusation : « Vous vous foutez de moi ? Non car j'ai plus l'impression que vous vous apprêtiez à vous battre là » fit-il tout en attendant des explications, puis il soupira et il poursuivit dans sa lancée : « Bref, je ne veux rien savoir, vous n'aviez rien à faire ici. Vous allez retourner dans vos dortoirs et plus vite que ça. Pour la peine je vais vous accompagner. » ordonna-t-il tout en laissant passer Mee Nha et Isis devant lui.

Le chemin du retour se déroula sans encombre. Le silence régnait. Puis ils arrivèrent rapidement dans les cachots, il laissa ainsi Mee se rendre dans son dortoir tout en lui disant : « Et voilà, je te laisse rentrer Mee, faudra qu'on parle tous les deux. » conclua-t-il tout en voyant l'énième regard de Mee Nha en sa direction. Cette dernière partit en direction de son dortoir. Célian resta une bonne dizaine de minutes avec Isis pour être totalement certain qu'elle se rendait bien dans son dortoir et qu'elle n'allait pas refaire « le mur », puis il se tourna vers Isis : « Toi aussi il faudrait qu'on parle, mais pas ce soir » dit-il tout en l'invitant à reprendre le chemin. Devant le mur qui menait à la salle commune, Célian prononça le mot de passe puis il laissa Isis retourner dans son dortoir tout en retournant dans le sien par la même occasion. Il se laissa tomber sur son lit comme un arbre qu'on venait de couper. Il était fatigué et il n'avait qu'une envie dormir.

.....................................................



Spoiler:
 
[/center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Jeu 29 Déc - 22:05





Moonlight

   

Mon "cousin" et ami de toujours n'avait pas l'air de plaisanter. Pourtant, je ne pus empêcher un léger sourire goguenard s'emparer de mes lèvres. Se battre ? Oh que nenni. Je ne me battais jamais et cette idée me paraissait tellement saugrenue que j'aurais pu en rire. La perspective de voir Miss Parfaite sortir de ses gongs, en revanche, remplissait mon coeur d'une joie sournoise. En entendant sa dernière réplique je fus tentée, un bref instant, de parlementer. Je n'avais pas du tout envie de partir d'ici. J'étais bien, j'étais venue ici faire le point sur ma vie et, à cause d'une poufsouffle pleurnicharde, je me retrouvais en proie à un désaccord avec Célian sans savoir pu prendre un peu de temps pour moi. J'avais tout gagné quoi. Enfin... je pourrais toujours revenir une fois qu'il serait monté se coucher. Au moins, il n'y aurait plus de risques pour que ce satané blaireau fût ici. En silence, je suivis donc Célian, même si j'aurais préféré ne pas avoir à m'arrêter devant l'entrée de la maison de Miss Parfaite. Je craignais que l'odeur terreuse de cette maison pathétique ne ternisse mes cheveux. Je poussais un soupir, tournant la tête, pour ne pas les voir. Je n'adressais aucune parole, aucun signe de quoique ce soit à Park. Je préférais ne pas voir son visage, j'avais envie de bien dormir ce soir. Le cachot était glacial, le temps se faisait de plus en plus froid et cela se ressentait dans le cachot.

Toujours en silence, je repris donc le chemin vers notre salle commune, indifférente aux paroles de Célian. Il voulait parler ? Je n'y voyais pas d'inconvénient, je n'avais rien à cacher. Mais j'appréhendais cette discussion. Je savais déjà ce que Célian allait me dire. Je lui adressais un "bonne nuit" fatigué en rentrant dans mon dortoir. Célian prenait des chemins bien trop éloigné des miens. Sa relation avec Weasley en était la preuve. J'en étais assez blessée au fond... je restais dans ma chambre une bonne demi-heure de plus, attendant patiemment tel un serpent guettant sa proie. Puis, en silence, je me levais de nouveau, sortit du dortoir et prit la direction de la tour. Plus que jamais, j'avais besoin de réfléchir.
(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian] Ven 30 Déc - 21:38





Moonlight
Sileas Mac Fly/Mee Nha Park


Une nouvelle étoile dans le ciel... toi


Mee Nha espérait au fond d'elle même que Célian lise ses pensées mais il aurait pu avoir confirmation que oui elle allait lancer cet impardonnable. En son for intérieur, elle se demanda même l'espace d'un instant ce qu'il lui avait pris même d'imaginer cela. Elle qui combattait pour que son côté obscur, son épouvantard ne prenne pas possession d'elle avait été prête à lui ouvrir un boulevard. Basculer du côté obscur pour toujours, lui dessiner un avenir sombre voilà vers quoi elle se dirigeait si elle avait tenté cet acte ignoble.

Les paroles de Célian étaient glaciales tout autant que son regard à son encontre. Bien entendu qu'elles allaient se battre s'il n'était pas intervenu et une chose était sûre au fond d'elle même, elle était persuadée qu'il l'avait lu. Elle avait eu cette petite douleur typique à l'arrière du crâne cette impression que quelqu'un la fouillait dans ses entrailles mais absorbée par cette noirceur elle ne l'avait pas perçue.

La colère de Célian était donc légitime, elle lui était redevable même si maintenant elle appréhendait cette rencontre où elle devrait somme toute s'expliquer. Les deux jeunes gens collaboraient dans l'apprentissage chacun d'une science interdite et pour le parfaire ils devaient être francs l'un envers l'autre c'est le pacte qu'ils avaient passés.

Aussi suivit elle sans un regard, sans une parole le jeune préfet, les pas lourds, le seul bruit de leurs chaussures contre le sol, le cœur battant la chamade. Une irrésistible envie de pleurer réfreinée par une morsure de lèvre. Non elle devait être forte, Isis allait s'en donner à cœur joie si elle pleurait maintenant.

Car maintenant Mee avait peur de la réaction de celui qu'elle décrivait comme son ami, une personne qui n'était pas faite clairement pour qu'ils s'entendent mais les circonstances de la vie faisaient désormais que les deux jeunes gens étaient liés, liés par l'interdit.

Arrivés au niveau des cachots Célian lui demanda de rejoindre son dortoir ce qu'elle fit aussitôt. Ces couloirs sentaient sa douleur encore si récente, elle se rappelait le même chemin qu'elle avait fait avec Monsieur Fawley lors de cette annonce, elle passa rapidement au niveau de la salle commune, rejoint son dortoir et s'allongea de tout son long sur le lit, ferma les yeux. Une irrésistible envie de pleurer la prit. Oui Mee Nha pleurait car elle était seule, seule dans son dortoir ; depuis qu'elle était revenue à Poudlard elle avait caché ces crises de larmes, qui revenaient quand elle était seule ; elle était forte devant les autres mais tellement faible, seule, horriblement seule....


.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Moonlight [Mee Nha & Célian]

Revenir en haut Aller en bas
Moonlight [Mee Nha & Célian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Grégoire d'Odélian - Comte d'Odélian
» Forum : moonlight city
» Moonlight Sonata
» Lian Madiago
» Edition Panini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: