La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Dim 27 Nov - 17:43

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures
Cela faisait maintenant un an qu'Elesya assistait le Professeur Firlowel, en tant qu'assistante de Potion, sa matière de prédilection. Elle était également très heureuse, puisque sa sœur avait enfin accepté le fait qu'elle soit  restée à Poudlard, mais qu'en plus elle assistait le prof de Potion. Pour ainsi dire, elle lui avait même proposé une petite balade entre sœurs à pré-au-lard, balade qui s'était très bien passée, les deux sœurs s'étant rapprochées pour le plus grand bonheur d'Elesya qui chérissait sa petite sœur plus que tout, et ce même si parfois, sa petite sœur était capricieuse et entêtée.  Son dernier caprice avait été un tatouage, ce jour-là, Elesya l'avait accompagnée après avoir craqué (encore une fois). Résultat, sa sœur avait eu ce qu'elle voulait, décidément, elle ne pourrait jamais rien lui refuser. S'en était même particulièrement désolant pour elle, Isabella se foutait même d'elle à ce sujet. Pauvre Elesya qui était destinée à être pour toujours une « maman poule ».  Pendant tout le trajet du retour, Artémis lui avait parlé du Professeur d'Alchimie, notamment du fait qu'elle le trouvait tout à fait à son goût. Elle lui avait également parlé de la matière en elle-même, matière qu'après réflexion, Elesya pourrait également apprécier, selon les dires de sa sœur puisque cette matière ressemblait étrangement à la matière qu'elle « enseignait » avec son supérieur.

Dans le Hall d'entrée, elle prit congé de sa petite sœur, sa petite teigne comme elle la surnommait. Puis elle se dirigea dans le couloir menant au rez-de-chaussée. Sa sœur avait piqué sa curiosité. Résultat des courses, elle ne pouvait pas s'empêcher de se rendre dans la salle d'Alchimie pour la regarder et pour peut-être y croiser son collègue le professeur Oblansk qu'elle connaissait uniquement de vue, collègue dont elle n'avait encore jusqu'à là jamais adressé la parole. Devant la porte de la salle, Elesya écouta à la porte pour tenter d'identifier les personnes présentes dans la salle. En outre, elle n'entendait qu'une seule voix masculine qui semblait se parler à lui-même. La porte était légèrement entrouverte, elle en profita donc pour l'ouvrir d'avantage et regarder par l'embrasure de la porte. Le professeur était bien là, à faire ses expériences dont il avait le secret. Des fioles étaient présentes de toute part, fiole dont elle ignorait encore l'existence ou encore la composition jusqu'à aujourd'hui. Elle se mordit les lèvres, elle avait quelque peu soif de connaissance, elle voulait en savoir plus sur ses expériences. D'un naturel avenant et extravertie, elle ne put observer d'avantage. En effet, elle pénétra aussitôt dans la salle, ce qui alerta bien entendu son collègue d'une présence inconnue. Poliment elle le salua : « Bonjour » Pendant ce temps, le professeur se retourna. Un silence s'était installé entre eux, peut-être attendait-il qu'elle se présente ? Raison pour laquelle elle rompit rapidement le silence : « Miss Travers. Elesya Travers, assistante du Professeur de Potion, enchantée, nous nous sommes déjà croisés dans les couloirs. » dit-elle d'un entrain particulier. Puis elle poursuivit : « Que faites-vous donc ? Votre expérience m'a l'air fort intéressante » conclua-t-elle un sourire ravageur sur les lèvres.


camo©015

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Dim 27 Nov - 19:44
En ce jour du 16 Septembre 2017, Viktor n'avait pas de cours et ses élèves n'allaient pas venir l'embêter. Ce qui ne le dérangeait pas, mais l'ennuyait un peu quand même, car bien qu'il soit un tout nouveau prof il aurait pensé avoir fait son petit effet durant sa première année d'enseignement. Enfin, il allait pouvoir faire des expérimentations, chose qui n'est pas plus mal dans un sens. Il allait surement faire des petites explosions durant ses expériences. Fort heureusement, il avait pris soin d'avoir fait un petit casse-croute. Car ce connaissant, il ne serait pas aller manger durant l'heure de repas. Une fois lancée dans ses expérimentations, rien ne pouvait le stopper, hormis le fait d'être déranger. Mais cela, il y avait peu de chance que cela arrive.

Dans un premier temps, Viktor s'essayait à reproduire des formules fait par d'ancien alchimistes qui ne sont plus de ce monde. Or, il avait des journaux avec des formules qui ne semblaient pas être complet. Comment les a t-il obtenu ? Simplement durant son voyage qu'il a effectué. Cela n'avait pas été sans mal, mais ce qu'il a eu n'était pas à prendre à la légère non plus. La raison du fait des explosions est du à ses journaux. La plupart du temps les formules n'étaient pas fini et il manquait des ingrédients, la disposition qu'il devait avoir ou encore la façon dont il devait l'utiliser avec l'alambic. Tout un savoir qu'il devait combiner, essayer et tester. Un bien long chemin qui se trouvait devant lui, puisqu'il existait des milliers de façon de faire les formules. D'autant plus qu'il n'avait pas tout les ingrédients et qu'il devait tester avec tout ce qu'il avait afin de retracer les pas des illustres alchimistes.

Et que ce soit à chaque échec ou réussite, il le notait dans un carnet afin qu'il ne perd rien et qu'il ne refasse pas le même test. Parfois, il pouvait rater en raison d'une mauvaise façon de préparer un ingrédient. Les petits détails pouvaient changer complètement le résultat d'une formule et même s'il réussissait, rien ne disait que cela était le résultat qu'aurait souhaiter l'alchimiste à l'origine de la formule. Beaucoup de questions auxquelles il n'aura s'en doute jamais de réponses.

Par ailleurs, tout en testant une formule avec des ingrédients dans son alambic, il ne se rendit pas compte qu'une personne était rentrée. Tout du moins pas avant que celle-ci ne daigne parler après avoir marcher. En la regardant brièvement, il se souvenait plus ou moins d'elle, mais ne se rappelait pas son nom pour autant. Pas qu'il n'avait pas le temps, mais il réfléchissait si souvent qu'il ne prêtait pas attention à tout cela. trop trivial. Finalement, elle se présentait, ce qui eut pour effet de le déconcentrer un moment tout en le faisant précipiter un dosage. Un dosage qui était délicat en soit. Il soupirait et arrêtait un instant en la regardant. " Mlle travers donc ? Puisque tu es assistante, tu dois être la grande soeur d'Artémis travers ou une de ses parentes. Mon expérience est raté, le dosage qu'il a reçu a été trop forte, mais cela peut-être réglé par le prochain ingrédient que voici." Il lui présentait l'ingrédient " Je vous laisse le soin de le faire" Bien évidemment, cela était faux, mais quand bien même, il allait voir ce que cela donnerait.

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Lun 28 Nov - 18:12

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures
Combien de fois lui avait-on dis que la curiosité était un gros défaut. De multiples fois, mais Elesya s'en préoccupait guère. Elle était comme ça, et elle ne changerait pas pour le plus grand désespoir de certains de ses proches. C'était d'ailleurs bien à cause de sa curiosité maladive qu'elle se trouvait dans la salle d'Alchimie en ce samedi de septembre. Les rumeurs de sa sœur l'avaient convaincues et elle n'avait pas pu s'empêcher d'aller vérifier ces dernières. Devant la salle, elle avait tout d'abord écouté, espionné la personne présente à l'intérieur, entre autre le professeur Oblansk professeur d'Alchimie. Puis elle avait craqué et elle avait fini par pénétrer dans la salle de classe. À bonne hauteur et pour attirer l'attention de son collègue, elle l'avait saluée, puis elle s'était présentée. Tout en lui demandent ce qu'il était en train de faire. Car après tout, c'était la véritable raison de sa présence ici, elle voulait en savoir plus sur cette matière particulière, qu'elle n'avait jamais eu à Poudlard. Alors qu'elle attendait une réponse, elle commença à détailler les différents matérielles présents sur la paillasse et les ingrédients. Plus elle regardait, plus elle ne pouvait s'empêcher de penser que la matière s’apparentait de plus en plus au Potion. Elle le regarda discrètement verser un dosage dans un bocal. Peut-être l'avait-elle quelque peu déconcentré puisqu'elle l'entendit soupirer. Elle aurait pu en être gêné, mais ce ne fut pas le cas, bien au contraire, puisque cela voulait par conséquent dire qu'elle avait fini par attirer son attention.
Le sourire aux lèvres elle l'écouta. Il venait tout juste de lui répondre, -enfin-, contre toute attente, il se mit à la tutoyer. N'y étant guère habituée, elle tenta de camoufler cette gêne et elle y parvint sans difficulté. Lorsqu'il parla de sa petite sœur Artémis, la jeune femme l'interrompit en lui disant : « C'est ma petite sœur », puis elle le laissa poursuivre. Ce professeur était particulièrement étrange et à la fois intéressant. En effet, il avait la particularité de changer assez facilement de sujet, notamment si ce sujet était en rapport avec sa matière. Elle apprit donc qu'elle lui avait fait plus ou moins raté son expérience. Et tout cela à cause d'un trop fort dosage. Cependant, elle ignorait que ce genre de détail pouvait être réparé. Cela faisait donc une bonne grande différence avec les Potions, puisqu'on ne pouvait pas rattraper une Potion, lorsqu'on se trompait dans cette matière. Il fallait recommencer puisque la Potion était considérée comme raté et totalement irrécupérable.  Elle fut quelque peu surprise et hésitante lorsqu'il lui proposa d'introduire l'ingrédient dans le bocal dont elle ignorait totalement le nom scientifique qu'il pourrait avoir.
Ainsi, elle demanda : « Vraiment, et vous n'avez vraiment pas peur que la salle ou que l'objet explose ? Excusez-moi d’être quelque peu hésitante, je suis particulièrement habituée aux explosions en tout genre à cause des élèves de première année. C'est particulièrement impressionnant car à vous entendre, il est possible de réparer une erreur ? Permettez-moi d'en douter puisqu'en Potion, les erreurs sont totalement irrécupérable. Lorsqu'une Potion est ratée, elle est ratée on ne peut pas l'arranger » dit-elle tout en se saisissant de l'ingrédient et en l'introduisant doucement dans le bocal. Puis par simple réflexe elle s'éloigna, comme elle s'en doutait, le verre éclata. « Je vous l'avais bien dis, je vous avais prévenus », puis elle poursuivit d'un ton provocant : « Si vous pensez qu'une expérience peut-être « rattrapée », prouvez-le » conclua-t-elle. Pour l'instant, elle n'était pas totalement convaincue par l'intérêt de cette matière, mais peut-être qu'il la ferait changer d'avis. Encore une fois, elle ne put s'empêcher de le détailler discrètement : sa sœur avait bel et bien du goût, il fallait bien qu'elle se l'avoue.


camo©015

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mar 29 Nov - 20:12
Viktor se doutait plus ou moins que sa blague ne marche pas. Mais voir ce qu'elle allait faire l'intéressait davantage. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, il observait attentivement en étant prêt à l'aider. Au cas où. La raison ? Il n'avait presque plus d'un ingrédient et il ne pourrait probablement pas recommencer plus de deux fois. Elle testa quand même et l'alambic se brisa ce qui le faisait sourire un peu, mais sans plus. En revanche, il avait déjà préparé ce qu'il fallait pour recommencer de nouveau l'expérience. " Il suffit de bien doser pour que cela ne se produise pas. La raison pour laquelle cela a explosé est due à en surplus mis juste avant que vous n'arriviez." Il l'incitait à recommencer, mais cette fois, i allait l'aider.


Lorsqu'elle commença à mettre les ingrédients, il se plaça derrière elle afin de suivre le prolongement de son bras avec le sien et poser sa main contre la sienne tout en regardant par-dessus son épaule pour l'aider. Viktor n'aimait pas trop faire cela, mais il était bien obligé. Pas de gâchis inutile. Surtout maintenant qu'il n'avait presque plus de ce sel bien spécifique. Chaque dosage était minutieux et le fait de se montrer précis à des moments se révélait être assez dur. Il lui indiquait aussi qu'à des moments, il fallait tourner un robinet afin de concentrer le dosage dans une chambre pour que cela puisse se mélanger. Après quoi, il continua de l'aider jusqu'à arriver au moment où il appliquait le sel fin spécifique.

L'alambic n'explosait pas et le résultat était bon " voilà, comment faire de l'eau distillée. Bien utile pour le concierge". Et oui, cette eau était pour le concierge. Une formule peut difficile à faire, mais avec un dosage bien précis. Une bonne formule pour les élèves en somme. Ou alors les personnes s'y intéressant un peu. " Et que faites vous par ici ?" Il avait complètement oublié de s'enlever de derrière elle.

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Dim 4 Déc - 16:32

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures
Elesya doutait sérieusement de l'efficacité de l'expérience de Viktor, et elle avait bien fait de douter. À peine avait-elle déposé l'ingrédient que l'alambic explosa. Elle ne put s'empêcher de réagir au quart de tour, tout en le provocant légèrement. Que ne fut pas sa surprise en voyant ou plutôt en l'entendant réagir aussi calmement et aussi « pédagogiquement ». En effet, il lui expliqua tranquillement et calmement la raison pour laquelle l'alambic venait d'exploser. À cause d'un mauvais dosage, ce qu'elle pouvait d'ailleurs tout à fait comprendre puisque cela arrivait souvent au première année en classe de Potion. Cependant, jamais elle ne se serait attendue à la suite des événements.

Qui aurait cru qu'Elesya aurait le droit à un cour particulier d'Alchimie et pas avec n'importe quel professeur puisqu'il s'agissait du professeur de sa sœur Artémis. En effet, Viktor l'invita à réessayer. Elle hésita un moment avant de poursuivre, cependant comme une enfant jeter de nulle part elle se lança. Sans se rendre compte bien évidemment que Oblansk s'était placé derrière elle pour l'aider. Une proximité qui aurait pu d'ailleurs être très mal interpréter par quiconque aurait pénétré dans la salle de cours. Il ne fallut pas plus longtemps pour qu'il place sa main sur la sienne tout en regardant par le biais de son épaule. Elesya se révéla particulièrement attentive et précise dans ses gestes, tout comme elle l'était en pleine préparation d'une potion, tout en restant particulièrement intéressée par ce qu'elle faisait. Sous les recommandations de Viktor, Elesya tournait de temps à autre un « robinet » pour soit-disant concentrer le dosage. Elle n'eut pas le temps de lui demander de quoi il parlait puisqu'il lui expliqua aussitôt que ceci permettait de mélanger les « ingrédients ».

Quelques minutes plus tard, Viktor introduisit le sel fin spécifique dans l'alambic, qui pour une fois n'explosa pas. Lorsque le mélange fut terminé, Viktor dit à Elesya qu'elle venait de faire de l'eau distillée pour le concierge, What ? Le concierge avait réellement besoin de cela ? Pour quoi faire ? Intriguée, Elesya écouta à moitié la question de Viktor, cependant, elle se rattrapa en lui répondant comme si de rien n'était. « Et bien, j'étais dans les couloirs lorsque j'ai entendu un peu de bruit, pensant qu'il s'agissait d'un élève dans votre salle et qu'il n'était pas autorisé à y aller, j'ai décidé d'aller vérifier de mon propre chef. Puis je vous ai vu, votre expérience m'a complètement surprise et intrigué. De nature très curieuse, je n'ai pas pu résister. Je suis sincèrement désolée si je vous ai dérangé » conclua-t-elle pendant quelques minutes tout en poursuivant : « Le concierge a réellement besoin de cette eau ? » demanda-t-elle. Voilà que sa curiosité reprenait le dessus, décidément elle ne changerait jamais.


camo©015

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Dim 4 Déc - 16:49
Viktor lui expliquait alors que cette eau lui était utile pour nettoyer les surfaces et qu'elle était un peu plus concentré et pure que celle qu'il prenait habituellement. " Du coup, il m'aide lorsqu'une expérience se déroule mal." Cette conclusion n'était pas là par hasard. C'est uniquement un échange de bon procédé entre eux et rien de plus. Etant toujours derrière Elesya, Viktor cherchait un autre moyen d'attirer son regard vers l'alchimie et en voyant les ingrédients qu'il restait, il eut une idée. Cela allait être un peu plus dur, mais bon. Si elle a le même talent que sa soeur... Elle n'aura pas de mal pour celle-ci.

- Cette fois-ci, on sera deux pour cette formule.

Viktor lui indiqua les démarches à suivre. Et tout en restant derrière elle, il s'attelait à bien préparé les ingrédients. Il était primordial (selon le livre d'où il a tiré la formule) que les deux alchimistes soient synchro dans ce qu'ils font. Et bien qu'elle soit une novice, il pouvait l'aider au cas où elle aurait des soucis. Chaque choses devait être bien préparé et bien qu'il ne lui avait pas dit ce qu'il faisait, lui savait parfaitement ce qu'il faisait. Il avait déjà assimilé cette formule par le passé et elle était sans risque. La seule chose qu'il faisait actuellement était de mélangé les bons ingrédients avec un dosage bien précis.

Il aurait pu utiliser une balance pour les peser, mais il n'en avait pas besoin. Grâce à toutes les expériences qu'il avait fait et qu'il continuait de faire, il pouvait connaître le poids d'un ingrédient avec sa main en les prenant. Un talent rare si on le possède sans expérience, mais Viktor l'avait eu au fil de nombreuses expériences et années.
" Maintenant n'oubli pas de mettre ces ingrédient lorsque tu aura tourner le robinet de moitié. La couleur changera et une fois qu'elle sera rosé, ouvre l'autre extrémité pour laisser passer le jus petit à petit". Il lui donnait les explications au fur et à mesure pour ne pas la brusquer. Et lorsqu'elle terminait, il lui faisait signe qu'elle pouvait le boire. Il ne lui avait pas dit que c'était un concentré pure de raisin. Deux fois plus délicieux que la plupart des jus vendus.

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Ven 9 Déc - 22:51

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures
Elesya trouvait l'Alchimie très intéressante. Elle ressemblait non seulement au Potion, mais elle offrait bien plus de possibilité que ces dernières. De ce qu'elle avait pu comprendre, une expérience d'Alchimie était toujours sujette à quelques tests, à des nouvelles expériences et à des nouveautés, ce qui la différenciait des Potions qui demeuraient encadrer par des recettes particulières. De nature curieuse et passionnée par ce qu'elle faisait, elle avait bien évidemment posé des questions au Professeur Oblansk au sujet de cette expérience, mais aussi au sujet du concierge qui avait soit-disant souvent besoin de cette « eau ». Question qui fut très stupide, surtout en entendant la réponse. Le concierge s'en servait pour nettoyer les surfaces. Elle se mit une claque intérieure monumentale. Pendant ce temps, Viktor lui expliquait que ce dernier en échange l'aidait à réparer des choses lorsque ses expériences tournaient mal. « Certaines tournent mal vraiment ? Mais comment ? » lui demanda-t-elle curieuse.

Elle n'eut jamais la réponse à sa question puisqu'il enchaîna aussitôt sur un autre sujet. Une nouvelle expérience qu'ils allaient entreprendre à deux. Voilà qui promettait d'être intéressant. Elle ne put s'empêcher de sourire. Pendant ce temps, le professeur d'alchimie se trouvait toujours derrière elle. Elle n'était pas du tout déstabilisée bien au contraire, sa présence était comme rassurante. Du moins c'est ce qu'elle pensait. Ainsi, elle écouta attentivement ses explications. Cette dernière débuta d'ailleurs sans encombre -du moins pour l'instant-. De cette manière, elle déposa l'un des ingrédients délicatement dans l'alambic qu'il lui avait montré du doigt, puis elle avait commencé à tourner le robinet de moitié à sa gauche tout y en déversant le sucre tranquillement. Puis elle vit rapidement le changement de couleur que Viktor avait dit. Le liquide commençait à devenir rosé, par conséquent,elle ne perdit pas d'avantage de temps et ouvrit l'autre extrémité pour laisser passer le jus doucement dans un autre tube. Pendant ce temps, Viktor était en train de faire autre chose de son côté. Sans attendre, elle lui demanda : « Quelle est cette expérience ? Je veux dire que venons-nous de faire ? » lui demanda-t-elle un sourire charmeur aux lèvres sans se douter qu'une personne était tranquillement en train de les épier derrière la porte.


camo©015

Désolée du retard :)

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sam 10 Déc - 0:47




Titre du RP
Elesya, Oblansk, Artémis


L'alchimie des sentiments
 


Un samedi en fin d'après midi tranquille, Artémis finissait de travailler et d'étudier tranquillement seule dehors. Il était rare de la voir travailler ainsi mais quand elle s'y mettait complètement, cela prenait des heures. Aussi quand elle remarqua l'heure avancée, 17h50 environ il était temps de rentrer vers sa salle commune, ranger ses affaires et se diriger vers la grande salle.

Elle récupéra vite fait ses affaires ; des livres sur l'alchimie ; elle avait eu quelques difficultés avec le dernier cours et avait voulu en savoir un peu plus. D'ailleurs, elle se dit qu'en remontant  elle pourrait passer voir si son enseignant n'était pas dans son bureau. Il était charmant, à l'écoute des élèves peut être lui expliquerait il ce qu'elle n'avait pas compris lors du dernier cours ?

Absorbée dans ses pensées elle arriva rapidement dans le hall, prit la direction des salles des cours, elle percuta un groupe d'élèves, leur jeta un regard de braise décourageant toute tentative de reproche de leur part.

Elle arriva rapidement dans le couloir où se trouvait la salle de cours d'alchimie et plus elle se rapprochait plus elle entendait du bruit. Effectivement, elle ne se trompait pas, il était vraisemblablement dans sa classe en train de préparer un de ses prochains cours.

Ses pas se firent moins rapide, la voix féminine, elle l'entendait clairement, sa sœur... mais que faisait elle là ? Artémis se souvint qu'une fois, elle avait précisé que Monsieur Oblansk était un charmant homme. Mais ? L'aurait elle pris au pied de la lettre ? Ne connaissait elle pas encore le double sens de ses paroles ? Bien sûr qu'elle l'appréciait en tant qu'enseignant qui avait cette faculté à rendre les cours intéressants. Bon il est vrai que sa stature et son aplomb en faisait un charmant homme mais...  c'était un adulte, elle une simple étudiante donc loin d'elle l'idée de faire la cour à son propre professeur à moins que cela ne serve sa finalité.

Elle se rapprocha sur la pointe des pieds de la salle de cours, et ses yeux s'écarquillèrent, sa sœur et le Professeur Oblansk collé, oui , collé à elle. What ? Euh certes au premier coup d'oeil il semblait lui enseigner une alchimie particulière mais n'était ce pas plutôt l'alchimie des sentiments qui se passait devant elle à ce moment précis.

Elle regarda les deux personnes procéder aux divers mélanges, sous la conduite de Monsieur Oblansk. Une fois l'expérience finie, elle se rapprocha en douceur, sifflotta distraitement et d'un ton narquois mais lourd de sens « hum Professeur, je voulais vous poser une question mais je... enfin je crois que je ne suis pas la bienvenue, donc je vais peut être vous laisser non ? ».

Sur ces paroles Artémis, recula d'un pas mais le regard toujours fixé sur les deux corps collés l'un à l'autre. Elle ne voulait pas sortir, mais elle  attendait avec impatience le regard de sa sœur, celui de son professeur, qu'allaient ils lui dire pour leur défense ?




camo©015

Invité
Sam 10 Déc - 15:05
Viktor montrait et aidait Elesya a réaliser la formule à deux. Il aurait pu le faire en montrant une variante de l'alchimie en solitaire à Artémis, mais elle n'était pas là. Et puis comme sa soeur semblait s'y être intéresser, il ne voyait nullement le mal de le faire. Sans se préoccuper de l'emplacement où il se trouvait ou de se qu'il pourrait faire ou encore ce que les autres pourraient penser s'il y avait du monde, il s'occupait des ingrédients. Et tout en ayant fini en laissant Elesya faire le reste avec l'alambic, il regardait le liquide changer de couleur pour prendre la teinture qu'il connaissait si bien.

Il souriait en voyant Elesya s'en occuper avec précaution et peu après qu'elle lui ai posé quelques questions, il lui répondait avec calme et sérénité pour ne pas l'apeuré. Ce n'était pas du tout son genre, quoi que... Dans une certaine mesure, cela pourrait drôle qui sait.
" Il suffit de vouloir retracer des formules inachevés pour que cela arrive. La plupart du temps, cela vient du fait qu'il n'ont laissé qu'une partie de la formule.." Viktor regardait alors de nouveau la fiole assez large où se trouvait le liquide avant de lui répondre de nouveau à sa dernière question. " La formule que l'on vient de faire est du jus de raisin plus concentré que la normale."

C'est alors, à peine avait-il expliqué ce qu'ils avaient fait qu'une voix le faisait se tourner. Il voyait alors Artémis et il lui souriait
" Ahh, voilà mon élève favorite et qui est de loin la meilleure que j'ai eu jusque là." Il en profitait pur lui prodiguer un calin amical avant de se souvenir ce qu'elle avait dit. " oui, je t'écoute, en quoi puis-je t'aider ?" Bien entendu, il restait à l'écoute de ce que pourrait lui demander Elesya. Après tout, s'il devait lui parler de l'alchimie ou autre, cela ne le dérangeait pas de le faire.

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Sam 10 Déc - 22:57

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures
Curieuse par ladite expérience qu'ils venaient de réaliser, Elesya lui avait automatiquement demandé de quelle mixture il s'agissait. Et ce sans savoir bien entendue qu'ils étaient tous les deux observés depuis le début de cette expérience qui aurait pu être très mal interprétée. (enfin tout dépendait du point de vue de la personne qui les observait) En parlant de cette personne, cette dernière venait tout juste de se manifester. Elesya fut particulièrement surprise et gênée de reconnaître cette voix, voix qu'elle pourrait reconnaître et ce n'importe où : la voix de sa petite sœur Artémis. Comme d'habitude, elle prenait ce genre de situation à la rigolade tout en provocant quelque peu sa grande sœur. Pendant ce temps, Viktor ne s'était point décollé d'elle et inversement. La rousse ne savait pas réellement comment réagir sur le coup heureusement que son collègue fut le premier à s'éloigner d'elle. En revanche, jamais elle ne se serait attendue à autant de proximité entre Artémis et lui.

En effet, il venait tout bonnement de la serrer dans ses bras sous le regard interloqué de l'assistante de Potion. À quoi jouait-il avec sa petite sœur ? Autant de proximité la mettait complètement mal à l'aise, mais surtout elle ne pouvait pas s'empêcher d'enrager. C'était sa petite sœur, sa protégée, il n'avait pas le droit d'être aussi proche avec elle, il était son professeur après tout. N'en supportant pas d'avantage Elesya embarqua sa petite sœur avec elle à l'extérieur de la salle. Elle allait avoir une petite discussion avec cette dernière, tout comme avec son collègue dans la foulée. Mais pour l'heure, elle était en colère, raison pour laquelle elle n'avait absolument rien dit en partant de la salle.


camo©015

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Dim 11 Déc - 12:22




Titre du RP
Elesya, Oblansk, Artémis


L'alchimie des sentiments
 

Dire qu'Artémis était arrivée au mauvais endroit au mauvais moment était peu dire et les réactions des deux individus le prouvaient. Pas besoin d'être visionnaire ou d'être légilimens pour le comprendre. Ses paroles étaient lourdes de sens justement. Mais ce qu'Artémis n'avait pas anticipé c'est le câlin de son enseignant. Elle bondit en arrière aussitôt et lui dit « non mais vous allez bien d'où vous vous permettez cette proximité à mon égard ? ».

Elle le regarda fixement « ne vous avisez  plus jamais de me toucher ainsi, je suis votre étudiante Monsieur Oblansk ». Elle était furieuse, ne disait pas tout ce qu'elle en pensait mais ses yeux remplis d'éclair  suffisaient à laisser passer ses ressentiments.

Elle ferma les yeux, respira profondément, se calmer, elle avait tout de même un de ses profs face à elle, il convenait d'être courtoise aussi enchaina t elle rapidement sur sa question « vous savez la question sur altérer l'or, quelle est l'uti.. ». Artémis n'eut pas l'occasion de poursuivre sa question puisque sa sœur venait de la saisir à bras le corps.

Elesya semblait toute aussi furieuse qu'elle même à la différence près que assimilée à une mère poule en colère, elle l'entraînait à l'extérieur de la salle de classe. Artémis fut tellement surprise qu'elle se laissa faire avant finalement de se débattre dans le couloir et s'extirper de sa poigne. Elle lui dit « Elesya, je sais me défendre toute seule, j'ai exprimé mon ressenti à Monsieur Oblansk et j'aimerais avoir une réponse à mes questions ; libre à toi de sortir pour ma part je n'en ai pas terminé avec l'enseignant d'alchimie ».

Elle tourna le dos ostensiblement à sa sœur, rentra de nouveau dans la salle fixant son  professeur « bon on peut terminer notre discussion ? Quelle est l'utilité d'altérer l'or ? Dans quelles circonstances pourrions nous le mettre en pratique ? Vous êtes restés évasifs là dessus et j'aime bien savoir les tenants et les aboutissants de ce que l'on nous enseigne ».

Elle vit du coin de l'oeil sa sœur soupirant et restant debout derrière elle. Les deux sœurs Travers face à Monsieur Oblansk, un face à face à venir palpitant....




camo©015

Invité
Dim 11 Déc - 20:44
Viktor avait fait un calin amical à Artémis. Et cela sans chercher à vouloir s'approcher d'elle ou autre. Mais parmis tout ses élèves de septièmes années, elle était de loin sa favorite de part son implication et la façon dont elle s'y prenait pour accomplir les formules qu'il donnait en cours. D'autant plus qu'elle était une des celles de septième année à continuer à venir le voir pour lui poser des questions sur les cours qu'il y avait eu et en savoir davantage. Viktor n'avait que du respect pour elle. Et bien qu'il est un côté assez fou et qu'il avait parfois du mal à retenir ce côté qu'il aimerait parfois voir disparaître, il savait au fond de lui que cette partie était une part de lui. Et en prenant en compte cela, il fallait qu'il accepte le fait d'être fou. Malheureusement, il avait beaucoup de mal avec cela et il ne se rendait donc pas compte des situations dans lesquelles il pouvait se mettre.

Quoi qu'il en soit, voyant qu'Elesya tirait sa soeur pour aller plus loin, Viktor en profitait pour ranger son alambic et ne pas les déranger. Sans doute avaient-elles besoin de se retrouver toutes les deux un moment. Quoi qu'il en soit, il était ébloui par les talents de sa collègue de travail Elesya pour l'alchimie. Son doigté et sa concentration lui valait d'avoir réussi une formule qu'on devait faire par deux. S'en doute pourrait-il lui donner quelques conseils si le coeur lui en disait afin qu'elle s'y intéresse un peu plus. Toutefois, il ne le ferait pas si elle ne voulait pas en apprendre davantage. Il rangeait dans un premier temps tout les ingrédients et laissait sur la table la fiole assez grande de jus de raisin qu'avait fait Elesya. De plus, il avait prit parmi les fioles, un contenant du jus de grenade mélangé à de la pomme et du cassis. Artémis revenait alors vers lui et lui posa quelques questions.


- Altérer l'or n'a pas de but en soit, mais cela vous a permis de savoir qu'on peut avec peu d'effort changer de l'or en argent ou en tout autre type de métal. Pour certain, cela ne servirait à rien, mais imagine que tu dois transporter un type de métal spécial et que bien que tu puisse avoir un sac extensible avec toi, tu ne savais pas trop si cela soit suffisant. Il suffirait alors d'altérer le métal par un autre pour induire en erreur quiconque te poursuiverais.

Il attendait qu'Elesya soit à porter de voix pour qu'il reprenne la parole. " Tu es talentueuse Artémis et ton implication pour l'alchimie force le respect. D'ailleurs, Elesya est de loin une personne talentueuse aussi. Je ne sais pas si cela est dû au fait qu'elle aide au potion, mais bien que vous ayez des points en commun vos talents sont différents et s'égale assez." D'ailleurs, il venait de penser qu'Elesya n'avait pas bu son jus de raisin et il lui apportait la fiole en le lui tendant après avoir donné celui à la grenade, pomme et cassis à artémis. "Buvez donc, c'est ma tournée. Elesya, cette boisson que tu as faite et excellente et tu la mérite après les efforts que tu y as mis pur la faire"

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Jeu 22 Déc - 20:02

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures
Elesya comme à son habitude n'avait pas supporté que l'un des professeurs soit aussi proche de sa petite sœur. Raison pour laquelle, elle l'avait entraîné à l'extérieur sans adresser le moindre regard à Oblansk, ni même à sa propre sœur. Un peu plus loin dans le couloir, elle s'apprêtait à lui dire quelque chose, mais elle n'eut guère le temps de le faire puisque sa sœur l'interrompit en lui disant qu'elle était totalement apte à se défendre toute seule. Elle ne put s'empêcher de soupirer, décidément, sa sœur était une vraie tête de mule. Comme d'habitude, elle ne pouvait pas lutter contre elle puisque c'était peine perdu. Raison pour laquelle, elle ne l'empêcha pas de retourner auprès dudit professeur. Elle fut cependant contrainte de la suivre, en effet, elle ne voulait pas la laisser toute seule. Ainsi, elle la suivit à contrecoeur. Elle resta cependant en retrait, elle était à présent méfiante à son encontre, surtout après ce comportement plus inappropriée.

Elle laissa sa chère et tendre sœur lui poser une question, elle lâcha un soupire las. Elle l'écouta répondre aux questions de sa sœur. Elle tilta à plusieurs reprises. En effet, elle n'avait réellement pas l'habitude à ce qu'on la tutoie et encore moins que les professeurs tutoient leurs propres élèves. Pendant ce temps, Elesya se replongea dans ses propres pensées, mais elle fut brutalement ramenée à la réalité par l’engouement presque inappropriée à l'encontre de sa sœur, puis à son encontre. Cependant, elle ne put s'empêcher de sourire. Enfin il reconnaissait son propre talent. Ce jour allait être marquer d'une pierre blanche. Mais comme d'habitude, ce sourire resta inaperçue. Quelques secondes plus tard, il lui tendait son propre jus de raison. Hésitante, elle finit par accepter. Cependant, elle attendait tout d'abord que le professeur d'Alchimie goûte son propre mélange. Ce qu'il fit quelques secondes plus tard. De ce fait, Elesya fut convaincue et commença à le boire, après une gorgée, elle en proposa à sa petite sœur qui accepta. Avaient-ils commencé à faire la paix ? Pendant ce temps, Elesya préférait jauger du regard le professeur tout en gardant un œil sur sa petite protégée et ce sans qu'elle ne le sache.


camo©015


Désolée du retard :/

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Dim 1 Jan - 19:20




Titre du RP
Elesya, Oblansk, Artémis


L'alchimie des sentiments
 

Artémis avait tenu tête à sa chère sœur, en revenant sur leurs propres pas ; elle voulait comprendre n'en déplaise à Elesya et même si pour cela cette dernière devait lui faire une remontrance une fois seules. Si elle n'était pas contente de son attitude elle n'avait qu'à être assistante de potions dans une autre école de magie. Car oui Artémis avait toujours eu du mal à digérer ce fait là et avait l'impression réelle que sa sœur avait choisi ce poste pour la surveiller. Ne lui en déplaise elle mènerait la vie qu'elle veut entendre.

Bien sûr depuis le dernier cours d'alchimie, Artémis avait développé cette attirance notable pour cette matière, un intérêt pour la matière et non précisément pour l'enseignant qui délivrait les rudiments de cette matière. Visiblement au premier coup d'oeil Elesya semblait au contraire n'être pas étrangère à cet homme.... Artémis comptait bien se servir de son observation pour manipuler sa propre sœur.

Bref, revenons à notre face à face ; Monsieur Oblansk lui expliqua calmement les tenants et les aboutissants de cette altération de l'or. Elle ne put que se dire intérieurement que cela pouvait effectivement s'avérer pratique.

Puis les deux adultes dont sa sœur entreprirent de boire un breuvage après que l'enseignant ne les aient félicité chacune pour leur talent en alchimie ce à quoi la jeune Gryffondor répondit en souriant « on n'est pas sœur pour rien Monsieur Oblansk ».

Visiblement sa sœur n'eut aucune crainte à boire la boisson tendue ; elle qui était pourtant prudente d'habitude... bon peut être était ce parce qu'elle l'avait elle même conçue. Fronçant les sourcils Artémis resta suspicieuse sur cette boisson, un froncement de sourcil qui s'accentua lorsqu'Elesya lui tendit une fiole. Regardant alternativement Monsieur Oblansk et Elesya elle prit la boisson et leur dit « je présume que je peux avoir confiance et ne pas me retrouver avec des pustules partout si j'ingère ce... » en regardant la couleur de la boisson « … breuvage que tu as réalisé avec ton ami ? » dit elle à Elesya....




camo©015

Invité
Dim 1 Jan - 19:47
Viktor avait offert à boire à tous et il buvait dans son verre en se délectant de la liqueur. S'il faisait cela avant eux, s'était surtout pour leur prouver qu'il n'y avait aucun danger. Surtout après l'avoir fait lui-même avec Elesya. Et puis, ce n'était pas comme s'il n'avait jamais fait cette liqueur avant. Simplement, elle était toujours meilleure lorsqu'elle était fait en binôme. Cela lui faisait penser, tout en continuant de boire un peu de ce jus de raisin, qu'il pourrait faire un examen en binôme et en individuel. Viktor n'avait pas eu la chance de le faire par le passé. Et savoir travailler en coordination avait son importance par moment. Il réfléchissait donc à comment organiser cela.

Rien de tout cela ne pouvait se faire pour le moment, mais s'en doute pourrait-il faire en sorte que chaque élève de dernière année soit en charge d'un élève de classe inférieur et que cela soit prit en compte pour leur note final. Quoi qu'il en soit, il arrêtait de penser à cela en reportant son attention vers Artémis qui prenait la parole.
" En effet, à croire que le talent se partage entre soeur" Il souriait en les regardant toute deux et la remarque d'Atémis le faisait rire au plus haut point. Il n'en pouvait plus. S'était tellement drôle. Viktor s'était rapproché un peu d'Elesya, mais pas au point d'être appelé son ami, si ? A dire vrai, il n'en savait rien, mais s'était hilarant.

Tentant de se reprendre petit à petit, il put retrouver son calme habituelle et les regarder en toussotant avant de prendre la parole.
" Il est vrai que la distance qu'il y a eu prête à confusion et qu'Elesya est tout aussi charmante que toi Artémis. Mais il n'y a rien entre nous." Il pensait à quelque chose et souriait en la regardant. D'ailleurs, en ayant dit cela, il ne niait pas pour autant qu'il avait bien aimer ce contact eu précédemment avec Elesya. " A moins que tu penses qu'il y a quelque chose et que tu es jalouse ? C'est mignon."

Invité
Lun 2 Jan - 0:08




Titre du RP
Elesya, Oblansk, Artémis


L'alchimie des sentiments
 

- -
Artémis regardait alternativement sa sœur et Monsieur Oblansk ; l'ambiance se détendait particulièrement ; elle aurait presque aimé accompagner cette boisson d'un peu de chocogrenouille cela se serait marié à merveille avec la boisson que son aînée avait préparé. C'était un véritable délice.

Plus elle regardait Elesya et Monsieur Oblansk, plus elle avait ce sentiment fou qui arrivait ; une vision d'amour entre les deux possibles. Cet homme était loin d'être un troll bien au contraire. Il avait l'air quelque peu farceur et devait forcément avoir testé les produits Weasley.

Artémis pensait à Noël, peut être devrait elle glisser l'idée à Elesya sur le fait de le convier à l'accompagner ? Elle ne savait pas si l'école organisait quelque chose pour cette année. De sûr les deux jeunes femmes n'iraient pas chez papa et maman, ne retourneraient pas dans leur cocon familial donc autant profiter des personnes du château pour célébrer Noël en groupe.

Puis il vint une idée à Artémis ; Elesya tu devrais convier ton « ami » lors du match, notre nouvelle attrapeuse a un talent inné pour récupérer le vif d'or.

Puis Artémis jugea bon tout de même de répondre à Monsieur Oblansk « vous savez Monsieur bien loin de moi d'être jalouse, ma sœur est magnifique elle a guère besoin de polynectar pour s'embellir encore plus, elle se suffit à elle même prenez juste soin d'elle ».

Sur ce Artémis tourna les talons et dit calmement « je vous laisse je dois aller voir Hagrid dans sa cabane ».


HRP:
 




camo©015

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 167
✎ Date d'arrivée : 28/10/2016
Lun 2 Jan - 19:26

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk



Flashback, Samedi 16 septembre 2017, 17 heures

Le breuvage était d'un délice exquis, elle avait bien eu tort de s'en méfier, après tout elle en était plus ou moins la créatrice. Certes elle l'avait réalisé à l'aide d'Oblansk, mais elle l'avait bien aidée. Pendant ce temps, sa sœur semblait quelque peu perplexe. Elesya ne put s'empêcher de lancer un regard noir à sa petite sœur lorsqu'elle évoqua l'amitié potentielle entre elle et son professeur. Elle fut cependant quelque peu rassurée d'entendre son collègue rassurer sa sœur. À peine eut-elle esquissé un sourire, qu'elle le perdit aussitôt en entendant Oblansk demander à sa petite sœur si ce « contact » la rendait jalouse.
À cet instant précis, elle le fusillait du regard. Elle s'apprêtait à lui dire quelque chose, mais elle fut interrompue par sa chère sœur. En effet, cette dernière l'invita tout d'abord au prochain match de Quidditch de la saison, puis elle jugea bon d'enchaîner sur quelque chose de particulièrement fâcheux pour elle. Sa sœur était persuadée qu'il y avait quelque chose entre elle et son professeur d'Alchimie, or cela était totalement faux. Elle n'eut guère le temps de s'expliquer que sa sœur quitta la pièce. Elle entreprit de la suivre, cependant, avant de partir, elle salua cordialement Viktor : « Je suis désolée, mais je dois partir, j'ai deux trois petites choses à régler, à la prochaine » conclua-t-elle tout en partant à la poursuite de sa sœur. Elle allait lui dire quelques mots.



camo©015

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sam 7 Jan - 22:25
Viktor avait tout simplement fait mention de ce qu'il lui passait par la tête. Ni plus ni moins. Jamais il ne cherchait à embrouiller qui que ce soit. Simplement, il avait la manie de dire ce qu'il pensait, le rendait pour le moins bizarre par moment. Ou très souvent. Et à dire vrai, il trouvait cela assez amusant. Après tout, peu de personnes disait vraiment ce qu'il pensait et on avait tendance à ne pas les croire. Chose compréhensible dans un sens. Mais bon, il n'allait pas refaire le monde non plus. Ou tout du moins, s'il devait le faire, ce ne serait pas seul. Il n'était pas fou à ce point quand même.

Lorsqu'Artémis reprenait la parole, il était pour le moins intrigué par ce qu'elle venait de dire et avait quelque soupçons, mais n'en disait rien pour le moment. S'il avait la facheuse manie de dire ce qu'il pensait, il ne dirait rien s'il n'avait pas d'éléments solide pour constituer une bonne défense derrière. Néanmoins, ce qui le faisait tiquer et lui mettait la puce à l'oreille était sa phrase sur le fait de prendre soin de sa soeur. Maintenant, il était sûr qu'elle souhaitait qu'il fasse cela envers sa soeur. Pourquoi ? Pour quelle raison ? Va savoir, il ne le saura peut-être jamais. D'ailleurs, il faudra qu'il lui pose la question à un moment donné.

Après cela, Elesya s'excusa en rejoignant sa soeur.
" Ce n'est rien. Prenez soin de vous mademoiselle travers" Après quoi, il rangea son bureau avant de partir à la salle des profs.

[RP TERMINE]

Contenu sponsorisé

La curiosité est un vilain défaut - PV Viktor Oblansk
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» La curiosité est un vilain défaut chère filleule [Fae]
» [Défi] La curiosité est un vilain défaut...
» La curiosité est un vilain défaut ! || PV Sapy
» O1 - La curiosité est un vilain défaut. | Allyson [TERMINER]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: