Les morts n'attendent pas. [PV Mee Nha Park] [Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les morts n'attendent pas. [PV Mee Nha Park] [Terminé]

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Lun 5 Déc - 13:38
01 novembre 2018 - 03:42

Un corps avait été retrouvé, celui de Joon Park et naturellement après causette autour de son corps, il fallait prévenir ses proches dont Mee Nha Park, sa sœur jumelle, qui appartenait à la maison sous sa direction. Ironie du sort, c'est son meurtrier qui était chargé de l'escorter jusqu'au bureau où la tragédie d'un soir lui serait révélée, à elle, à eux, à Mee Nha et à Jasper, en avant première par le professeur Weasley qui saurait trouver les mots et la manière de les dires davantage que le professeur Fawley qui se contenterait d'assister et de poser une piètre main au besoin sur l'épaule du premier à s'écrouler en entendant les faits.

L'homme aux courts cheveux noir de jais, au teint livide et aux yeux de glace, s'était hâté de retourner au château pour allé chercher la jeune fille, tandis que dans le même temps, la directrice de Gryffondor fairait de même avec Jasper Donovan. Les mains froides, des feuilles mortes accrochées à sa cape, il descendit les marches menant aux sous-sols, direction la salle commune des Poufsouffle située non loin des cuisines. A peine pénétra t-il dans la salle commune qu'un lourd silence s’abattit sur lui, sa respiration souffla une brume blanche tandis que l'obscurité l'embrassait. 

Son regard ne chercha pas à s'habituer à l'obscurité, l'homme d'un mouvement de baguette et d'un lumos informulé, illumina la pièce. Un feu ? Pourquoi faire ? Ils ne resteraient guère dans la pièce et ce ne serait pas lui qui apprendrait la vérité à la jeune fille, bien que la présence de son directeur à cette heure-ci de la nuit lui suffirait à comprendre que quelque chose 'n'allait pas' et que son cœur se retournerait encore et encore jusqu'au moment fatidique. 

L'homme marmonna quelques mots, levant l'alarme des dortoirs des filles, les tableaux s'agitèrent en le voyant mais nul n'osa un commentaire au vue de sa mine sombre... mauvais présage. Au plus loin, il parvint devant la porte du dortoir où Mee Nha Park devait se reposer à présent. L'homme prit une inspiration, refoulant sa bonne humeur au plus profond de lui, attentif au moindre détails, modérant sa hâte de voir les expressions qui allait défiler sur le visage de l'asiatique. 

Il frappa une fois à la porte, deux fois, trois fois, après tout il était un homme dans un lieu de jeunes filles presque femmes. Des gémissements, des plaintes puis des pieds se traînant sur le sol enfin une porte qui s'ouvre et une magnifique chevelure blonde tombant en cascade apparaît, suivi d'un inspiration forte et d'un cri qu'elle camoufle d'une main sur la bouche : Victoire Weasley. Douce créature. Professeur Fawley. émet la voix mais l'homme n'a pas de temps à perdre. Miss Park ? Demande t-il d'une voix ferme. La jolie préfète en chef se détourne de lui et le laissa attendre la porte ouverte que Park apparaisse.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Lun 5 Déc - 23:03




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Tristesse
 

Mee Nha venait de revenir de la soirée d'Halloween mais elle se sentait mal, un sentiment de lourdeur l'avait envahi synonyme d'une grosse fatigue. Peut être s'était elle entraînée trop durement dans la journée, des courbatures se ressentaient jusque dans la moindre articulation de son corps. Aussi à peine arrivée au dortoir s'était elle allongée, à peine avait elle pris le temp d'enlever sa robe, enfiler un pyjama et tenter de faire venir le sommeil, celui qui ne venait pas.

Elle restait les yeux ouverts, perdue dans ses pensées. Elle avait mal au crâne, l'ambiance était pesante et lourde ; elle sentait quelque chose mais quoi ? Puis le sommeil vint un sommeil sans rêve. Un sommeil où elle perçut des cris, de l'agitation. Un cauchemar ? Puis des voix, une voix féminine à ses côtés qui tentait de la réveiller « Mee Nha debout, Monsieur Fawley veut te voir ». Elle regarda la jeune fille qui la réveillait vit sa préfète sur le pas de la porte encore toute endormie et des regards dardés sur elle. Elle se levait tel un pantin. Mais que diable se passait il.

Elle ressentait toujours cette lourdeur autour d'elle des regards appuyés ; venir chercher une élève en pleine nuit ce n'était pas commun. Mais on esprit était trop embrumé pour l'instant pour essayer de comprendre.

Elle se rapprocha de la porte, posa une main sur l'épaule de Victoire et lui dit « je te remercie Victoire je suis là, retournes te coucher ». Elle fit face à son professeur, Directeur de Maison sa stature dans l'embrasure, son teint grave lui fit perdre son sourire naturel.

Elle ferma la porte derrière elle désireuse d'éviter les ragots et se tourna vers Monsieur Fawley en lui disant « excusez moi je m'endormais tout juste... que se passe-t-il ? » ; elle parlait d'une voix assurée même si elle était quelque peu endormie et fixait Monsieur Fawley d'un regard interrogatif qui attendait des réponses.




camo©015

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Mar 6 Déc - 21:55
Une minute passa, peut-être deux, quand enfin il distingua la silhouette de Mee Nha Park s'approchant lentement, après être sorti du lit et un réveil en douceur dont il aurait été incapable de lui fournir si cela n'avait tenu qu'à lui. La jeune fille devait, bien évidement, être ensommeillée vu l'heure tardive... voir matinale. Distinguant ses traits, elle posa sa main sur l'épaule de sa préfète-en chef, sirène aux cheveux blonds, vélane interdite, et invita cette dernière à retourner à l’intérieur se coucher d'une voix légère avant de lui faire face.

Son regard, son faciès, sa posture, tout dans l'attitude de Flint Fawley était voué à l’échec pour la mettre à l'aise, plus rigide que d'habitude, son Être aurait pu hurler de tout ses pores qu'un malheur était survenu 'Au Meurtre !'. Sinistre augure, le sourire paisible que la jeune fille arborait bien souvent s’effaça aussitôt.

Tandis qu'un murmure s’annonçait déjà derrière elle, la poufsouffle l’étouffa rapidement en fermant la porte, ils le sauraient bien assez tôt, pour l'heure, Mee Nha Park et Jasper Donovan en seraient les seuls heureux élus à succomber au chagrin de cette triste perte. Alors qu'elle s'excusait et demandait ce qui se passait, l'homme l'examina de haut en bas. Pyjama. Pieds nus. Ils n'iraient pas loin comme ça. Prenez un gilet et chaussez-vous. Posa t-il en guise de réponse d'un ton sinistre, le teint blafard, la mine sombre et douloureuse. Que c'était difficile de ne rien dire au final. Je vous attends devant la cheminée. Indiqua t-il en lui tournant le dos.

Sa silhouette se détacha de la porte où il la laissa dans l'obscurité pour se diriger vers le cœur de la salle des Poufsouffle. L'attente ne fut pas longue bien au contraire. L'espace ouvert, éclairé de sa baguette, un elfe apparu bien vite pour le saluer, l'information avait vite tourné chez les grandes oreilles. Potter avait dû les envoyer. 

Son regard se posa sur Mee Nha qui le rejoignait déjà dans la salle commune et sans un coup d’œil vers le petit elfe, les mains jointes devant son nombril, ses lèvres prononcèrent. Préparez des habits chauds pour Miss Park et faites sa valise. L'elfe hocha la tête et posa un regard emprunt d'une profonde tristesse sur la jeune fille 'Nous sommes désolé pour Miss Park'. Couina t-il avant de disparaître laissant les deux sorciers face à face. Si avec ça, elle n'était pas réveillée et angoissée pourtant en aucun cas il ne lui dirait les choses ici comme de sa bouche.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mar 6 Déc - 22:33




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Tristesse
 

Mee Nha était face à son Directeur de Maison, porte fermée, regard noir, glacial, semblable à lui même. Un instant de silence et d'affrontement du regard entre les deux. Un courant d'air glacial dans le dos de Mee Nha qui la fit frissonner, baisser les yeux. Une voix nette qui lui conseillait de se chausser et de vêtir un gilet. Un ordre plus qu'un conseil.

Mee Nha commençait à se sentir mal, incompréhension, doute ? Elle hocha la tête rentra précipitamment dans son dortoir ; sous le regard interrogatif de sa préfète, des autres camarades, tel un zombie ne comprenant pas de quoi il retournait, elle enfila ses pantoufles, prit une cape longue qui effleurait le sol et la ferma. Le regard sur son lit, l'image de son frère, de Jasper, un doute ? Qu'importe, elle traversa le dortoir, des questions « que se passe-t-il ? » « Mee ? » « tu as besoin d'aide ? » fusaient dans tous les sens mais son pas léger avança sans aucune réponse ; néanmoins en sortant et avant de refermer la porte elle se retourna les regarda et leur dit « j'en sais pas plus que vous, mais j'avoue être perdue comprenez que je me presse pour comprendre pourquoi on vient me réveiller en pleine nuit ».

Elle ferma la porte délicatement et entreprit de rejoindre son directeur de maison qui l'attendait en salle commune des Poufsouffle. En se rapprochant elle vit la stature de son enseignant, une stature droite entourée d'un halo sombre, cette part étrange qui l'intriguait tant. Puis se rapprochant elle perçut une conversation entre l'adulte et un elfe. Tous deux s'étaient retournés vers elle et elle entendit des paroles pour le moins troublantes. Son directeur intimait un ordre à l'elfe de maison, un ordre incongru celui de préparer les valises de la jeune fille. Un froncement de sourcils de la part de Mee, une accélération du pas envers son professeur « Monsieur ? Je... j'ai fait une bêtise que l'on me demande de préparer mon sac ? » puis les paroles de l'elfe « nous sommes désolés pour Miss Park ».

Mee Nha était complètement perdue cette fois ci, elle s'agenouilla face à l'elfe et lui dit  « hé toi pourquoi tu es désolé ? » accroupie un regard vers Monsieur Fawley « je peux savoir ce qu'il se passe s'il vous plait ? Pourquoi me demande t on de quitter l'académie ? ». Un doute s'empara de Mee ; avait on découvert ses entraînements en cachette pour l'occlumencie ? Etait ce pour cette raison ? Une pure innocence, incompréhension des faits. Perdue, troublée elle adressait un regard rempli de questions.




camo©015

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Mar 6 Déc - 23:15
D'un claquement de doigt qui ne fut pas sien, mais celui de la créature, l'elfe s'éclipsa comme s'il avait transplaner après un énième couinement 'Désolé'. Le grandes-oreilles qu'il était, était touché, profondément et sincèrement navré et peiné pour cette jeune fille tellement gentille envers eux, envers lui, qu'elle se mettait à sa hauteur la seconde d'avant. Il s'en voulait, il aurait tant voulu répondre à ses questions, mais un regard suppliant envers l'adulte n'avait rien changé, sa mission restait la même et pour le bien de Miss Park, il devait se résoudre à partir en tenant une petite main chétive sur sa chemise, tissu fin cachant une peau derrière laquelle un petit cœur battait. Un ordre était un ordre, il venait du vieux grincheux mais avant tout du directeur Potter, l'élu, le sauveur, l'ami du professeur Weasley qui devait les attendre à présent.

Le visage de Flint sembla resté de marbre. À sa question sur le fait qu'elle ai pu faire des bêtises, l'homme n'avait aucunement réagit, attendant que l'elfe s'exécute. Une bêtise ? Elle pensait en avoir fait une ? Pour quelle raison ? Un devoir en retard ? Idiote. Elle s'en faisait vraiment pour des noises - bien que pour l'heure son état alerte était des plus logiques. Quand elle saurait, quand elle apprendrait pour son frère, quelle expression lui montrerait-elle, de quels traits son visage se parerait-il ? Il avait en quelque sorte hâte de le découvrir, hâte d'y être, hâte de voir un objet se briser.

Agenouillée, la silhouette de l'elfe à présent volatisée, le professeur lui rendit son regard. Elle voulait savoir et elle quitterait Poudlard, elle saurait et regretterait ensuite, préférant sans doute être virée pour une bourde plutôt que de perdre un frère et d'assister à son enterrement. Vous le saurez bien assez tôt Miss. Un air fatigué passa sur ses traits, faire passer de la tristesse et de la compassion était vraiment délicat, loin de ses cordes de prédilection, pourtant une fine lueur peinée trôna dans son regard, infime lumière, à l'arcade sourcilière froncée. Croyez-bien que j'aurais préféré que rien de cela n'arrive. Ah ah ah elle était bonne celle là Flint. Son ton tragique, ses lèvres pincées il détourna les yeux, dramatique, en regardant la porte. Qu'il était dur de ne pas exploser et de lui cracher la vérité vrai. Plus tard... plus tard... quand elle serait vieille ou jeune et heureuse, remise de cette perte, il viendrait de nouveau lui arracher son bonheur. Il inspira par ses narines, silence. 

- Le professeur Weasley nous attends. Et comme anticipant une quelconque question il poursuivit. C'est de sa bouche que vous l'apprendrez. Il tourna son regard bleu froid sur la silhouette de la jeune fille, tendant un bras vers la sortie, l'invitant à avancer.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mer 7 Déc - 0:03




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Tristesse
 

L'elfe était reparti rapidement, sous le regard froid de son directeur de maison, un malaise palpable, un elfe attristé, vêtu de son simple pagne, chemise couvrant avec beaucoup de peine sa frêle stature.
Malgré sa cape, Mee Nha ressentit de nouveau ce frisson qui la parcourait. Acccroupie le regard vers Monsieur Fawley, son sourire disparut lentement de ses lèvres, le ton était toujours sec, mais elle vit un regret sur le visage de son professeur, un doute, une tristesse. Lui qu intériorisait tant montrait un semblant d'émotions.

Ce fut cette attitude là qui la troubla le plus. Lui tellement opaque habituellement ; il était évident qu'il se passait quelque chose d'anormal ce soir. Puis ses paroles, un regret exprimé par ses paroles, confirmant son attitude physique quelques secondes auparavant. Elle se releva, tout sourire disparut de son visage, un regard fixé cette fois ci sur cette personne, qu'elle respectait mais qui lui cachait ouvertement quelque chose. Qu'est ce qu'elle aurait donné à ce moment précis pour finalement avoir choisi la legimencie au lieu de l'occlumencie elle aurait tenté de percevoir les entrailles de son cerveau. Au lieu de cela elle dit simplement « bien Monsieur, mais... ». Une question qui ne sortait pas car, coupée une nouvelle fois par son enseignant, disant que ce serait sa professeur de Métamorphose qui lui apprendrait... ; alors qu'il lui montrait la porte, la conviant à sortir, elle ne put bouger, une crainte brutale... Jasper ? ; c'était la seule raison plausible de la présence de Madame Weasley à cette rencontre.

Elle se rapprocha de la porte qu'elle poussa, ouvrit, s'arrêta alors qu'elle venait de passer le palier prononça juste cette phrase « c'est Jasper, dites moi, Monsieur, j'ai confiance en vous, je me sens en confiance avec vous ; vous allez me dire quelque chose qui semble être grave donc.. » elle s'arrêta fixa Monsieur Fawley et lui dit « c'est de vous que je veux l'apprendre Monsieur, s'il vous plait faites moi cet honneur, en homme que je respecte ». Jasper avait il disparu ? Etait il malade ? Elle se souvenait l'avoir vu à la soirée, mais étant partie relativement vite dès le signal de fin elle ne savait pas ce qu'il avait fait par la suite.




camo©015

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Jeu 29 Déc - 23:38
Intense sentiment, palpitation au cœur, l'heure était grave. Alors qu'il se retenait de dire mots sur la mort de son frère, Mee Nha Park le suppliait presque à présent. Comment résister à la tentation d'avoir sa réaction suite à cette annonce en premier ? Elle s'était relevée et d'après son regard, son professeur et directeur de maison avait pu clairement voir une étincelle de détresse, douleur, angoisse... si excitant qu'il en détourna les yeux un instant. Elle savait à présent que l'annonce était horrible, ce pressentiment qui ne vous lâche pas jusqu'à ces mots fatidiques.

Elle l'avait dépassée, suivant son geste, prenant le pas vers la porte, l'ouvrant puis s'était arrêté pour le fixer, Flint se mordit la lèvre, le cœur cognant contre son torse. La respiration douloureuse, les lèvres tremblotantes à lâcher la vérité, calmant ses pulsions sadiques, sa bouche se referma, il avala sa salive enfin s'éclairci la gorge. Yeux dans les yeux. Un regard de glace vers un regard qui souvent se montre chaleureux.

- Jasper Donovan va bien. Indiqua t-il, hochant la tête paisiblement comme pour l’apaiser et la rassurer. Réalité ? La soulager, voir une lueur d'espoir pour mieux la briser ensuite, la voir chuter dans un trou sans fin de désespoir. S'écroulerait-elle ? Son regard ne lâcha pas le visage de la jeune fille, il s'approcha d'elle, de la porte, comme s'il allait poursuivre et l'amener se faire enguirlander pour une raison stupide au bureau du professeur Weasley, mais la porte ne fut pas franchi. 

Au plus près de Mee Nha Park, il posa une main ferme sur sa frêle épaule, d'un regard douloureux reprit. Tragique. 

- Il s'agit votre jumeau, Miss. Seconde de battement, horrible et insupportable supplice. Joon Park est mort.

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. © okinnel.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Ven 30 Déc - 23:50




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Tristesse
 

Depuis le moment où Monsieur Fawley était venue la chercher dans son dortoir, il y avait ce climat d'inquiétude ; ce climat elle le ressentait depuis qu'elle avait quitté la soirée d'Halloween. Quelque chose de grave se passait, une chose qui serait visiblement annoncée par leur enseignante de métamorphose mais pourquoi elle alors que Monsieur Fawley était son directeur de maison ? Quel rapport avec Madame Weasley ? Elle n'était pas spécialement proche d'elle donc elle ne comprenait pas.

C'est la raison pour laquelle elle avait fait face, une fois sortie, à son enseignant, son directeur de maison pour obtenir des réponses. Les yeux avides, la démarche quelque peu assurée, elle n'avait jamais osé le fixer ainsi du regard ; mais l'heure tardive, la peur la tenaillant elle voulait l'apprendre de son prof qu'elle respectait plus que tout au monde.

Un instant de silence entre les deux individus, elle même l'adulte, une ombre passa dans les yeux de son enseignant, des paroles douces « pas Jasper », un soulagement mais de courte durée. Nouveau silence et cette proximité qui crispa la coréenne. La main de Monsieur Fawley sur son épaule et des mots « jumeau... Joon... mort ».

Mee Nha sentit le vide autour d'elle, un vide tourbillonnant, elle n'était plus qu'une âme, l'enveloppe charnelle emportée dans les méandres de la brutalité, une dissociation pure et simple de son âme et de son corps, le seul point de contact cette main sur son épaule, la seule chose qu'elle regardait, les prunelles sombres et le mot « mort » qui résonnait sans cesse dans ses oreilles.

Un cri sans bruit sorti des lèvres de Mee Nha, elle ne l'entendit pas, elle ne se maîtrisait plus et les yeux fermés elle sentit ses jambes la lâcher, ses genoux percuter le sol, ses mains prenant son front sans pleurer.

Mais Mee Nha ne se maîtrisait plus, elle ne sut pas réellement ce qu'il se passait mais en se relevant au moyen du mur voisin elle perdit l'équilibre de nouveau et tomba dans les bras de son enseignant et pleura « désolée Monsieur, je pleure, mais je veux tout savoir dites moi tout, je veux le voir, dites à Jasper que je le rejoins plus tard je... je veux voir le corps de mon frère seule » dit elle en s'éloignant de Monsieur Fawley les yeux brillants de larmes et implorant sa pitié.
Parmi sa tristesse elle avait toujours cette volonté de protection de son frère de cœur Jasper, elle savait oh combien ce dernier était fragile et il fallait qu'elle se ressaisisse elle avant que cette annonce terrible ne lui soit faite. Elle seule pouvait le maîtriser car elle seule voyait en lui cet être d'exception qu'il était


camo©015

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 1311
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2)
Ven 6 Jan - 13:49
Jouissance. C'était ce que Flint Fawley ressentait au fond de ses entrailles. L'annonce de la mort de Joon Park, inéluctable destinée, et l'euphorie de lui apprendre, à elle, Mee Nha Park, sa jumelle qui semblait à présent perdre ses repères. Et dire qu'il avait failli offrir ce spectacle, le premier rôle, au professeur Weasley, une chance que sa curiosité malsaine soit tenace et vorace. Le regard de la coréenne sembla s'accrocher à ses yeux de glace qui ne la lâchèrent pas, loin de l'extirper de son tourment, l'observation méticuleuse du moindre oscillement dans ses prunelles étant maître.

Il fronça les sourcils afin d'échapper à un sourire qui ne demandait qu'à germer au coin de ses lèvres lorsqu'il avait entendu ce cri s'échapper d'elle. Impuissance, destruction, désolation, dévastation, un son qui transcende, plus délicieux encore que des larmes, un cri qu'on ne maîtrise pas, un cri qui fait autant d'effet qu'un courant d'air s’immisçant sous une chemise en plein hiver. Ses paupières se fermèrent et elle perdit plus que ses repères, son monde s'effritant, brisée, ses jambes cédèrent sous l'impact de la nouvelle.

Elle tenta de se relever pour échouer une nouvelle fois, cette fois ci en tombant misérablement dans les bras de son professeur, dans les bras de l'auteur de son martyre. Il la retint, bon homme qu'il était, adulte fier, cher professeur, directeur de son cœur. L'aidant à se remettre sur ses deux pieds, l'écoutant peiné. Mee Nha Park excusait ses larmes pourtant naturelles, elle l’implorait de le laisser voir le corps sans vie de son frère, enfin la jeune fille s'éloigna de son étreinte légère, qui lui avait évitée une nouvelle chute, pour lui planter un regard suppliant dans ses mirettes de glace.

Il renifla, accusant le choc, gardant son euphorie pour plus tard. Il pouvait en effet la conduire à Joon Park, après tout ce n'était pas comme si ce dernier allait souffrir d'attendre ou s'échapper du lieux où il se trouvait à présent, mais ce serait trop s'éloigner, davantage que les libertés qu'il s'était permit de prendre, du schéma prévu.

- Je suis navré Miss Park. Lâcha t-il d'un ton et d'un regard sincère, blessé de l'annonce qu'il venait de faire, faussement bien sûr. Le corps de votre frère doit d'abord être étudié par quelques personnes afin que l'on puisse établir la cause de sa mort. Du moins 'qui' l'avait provoquée puisqu'un simple coup d’œil suffisait à comprendre qu'il avait été assassiné. L'homme pinça les lèvres, sa façon de dire manquait de douceur, et c'était bien pour ça que le professeur Weasley avait été toute désignée pour leur apprendre. Le professeur Weasley nous attends. Répéta t-il. Jasper Donovan vous attends. Reprit-il tandis qu'une main se glissait dans le dos de la jeune fille pour la pousser à reprendre sa marche au delà de la porte, la convier à poursuivre et à rester forte. Blague à part il avait également perçu qu'un simple toucher avait eu l'effet d'un electro choc chez Mee Nha Park plutôt, l'occasion d'alimenter sa perte de repère davantage.

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. © okinnel.

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Sam 7 Jan - 16:18




les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Tristesse
 

Elle était anéantie, perdue ; le monde autour d'elle n'avait plus aucun sens ; les murs ressemblaient à des larmes vivantes coulant sur les joues blanches ; les yeux froids de son enseignant qui l'avait naturellement supportée, empêchée de tomber ; autant de faiblesse brutale ; pas de préparation, juste le constat, son frère est mort. Dans quelles circonstances, pourquoi elle ne le savait pas encore.

De plus la réponse de Monsieur Fawley à sa demande pour accéder au corps fut sans appel ; il en serait certainement de même si elle le questionnait plus. Un instant Mee Nha entreprit quelques pas en direction de son dortoir, retourner dans son lit, oublier, c'était un cauchemar ce ne pouvait être que ça.

Elle n'avait vraisemblablement pas bougé de devant son enseignant au final ; un simple contact de la main de Monsieur Fawley pour lui intimer l'ordre de se diriger vers le bureau de Madame Weasley. Et de nouveau la peur, la rencontre avec Jasper. Il était certes son frère de cœur mais il n'était pas son frère, la colère sourde, comment allait elle faire pour le soutenir alors qu'elle en était incapable ? Autant de questions qui firent qu'elle s'arrêta un instant en chemin, s'appuyant sur les murs glacés, les deux mains collées contre le mur ; la respiration saccadée tout en souffrance et en peur, la présence de l'adulte à ses côtés, mais maintenant elle n'en avait que faire, elle était seule, seule face à son destin qui venait de la frapper de plein fouet.

Pourquoi aujourd'hui, pourquoi elle ; il n'avait aucun ennemi particulier, elle n'était pas aimé par certains élèves mais pourquoi s'en prendre à eux ? Colère tristesse incompréhension.

Elle releva la tête sans un regard pour son enseignant, fixa le bout du couloir là où se trouvait le bureau de Madame Weasley. Tel un zombie la jeune femme avança, essuya ses yeux, tel un zombie elle se rapprocha de cette porte, la porte des souffrances, la porte de la rencontre... un regard vers son enseignant au moment d'ouvrir le dernier rempart entre elle et Jasper et un simple « merci » à l'égard de celui qui était allé la chercher dans son dortoir.

Elle comprenait qu'il était allé à l'encontre des consignes en lui annonçant avant l'heure la mort de son frère, elle avait compris qu'elle verrait le corps plus tard, mais était elle prête à faire face à Jasper ; il était tellement sanguin, impulsif et sensible parviendrait elle à le maitriser comme elle même maitriserait elle ses émotions... la perte d'un être cher change les personnes nul doute que Mee Nha fera partie de ce groupe de personnes... mais à quel prix... le prix humain



camo©015

Contenu sponsorisé

Les morts n'attendent pas. [PV Mee Nha Park] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tuto pour peindre les morts.
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir
» Haiti/cyclone : Le bilan des victimes de Hanna passe à 61 morts
» guerrier des morts
» L'armée des morts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: