La gazette du sorcier - édition du 7 novembre 2018



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia :: La Volière :: Les Annonces :: La Gazette du sorcier Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La gazette du sorcier - édition du 7 novembre 2018

avatar
✎ Parchemins : 142
✎ Date d'arrivée : 09/04/2016
Ven 23 Déc - 20:14
HRP:
 


   


La Gazette du Sorcier
LONDRES, EDITION DU 7 NOVEMBRE 2018


La coupe du monde de Quidditch commence !
Ce mois-ci, la coupe du monde de Quidditch a débuté aux États-Unis ! Les équipes du Royaume-Uni se sont qualifiées et c’est avec un grand honneur que nous suivrons leur évolution au sein de cette compétition.
Pour le moment, l’équipe d’Écosse a remporté son match contre l’équipe de Turquie (390-350) malgré la capture du vif d’or par l’attrapeur turc, Ekrem Güleken. Le pays de Galles a obtenu l’égalité parfaite (220-220) contre le Luxembourg, suite à un mauvais timing de l’attraper gallois, Gaenor Jones.
L’équipe d’Angleterre affrontera la semaine prochaine l’équipe d’Inde tandis que celle d’Irlande se prépare à disputer son premier match demain contre la très prometteuse équipe d’Ouganda.

Si vous souhaitez vous aussi suivre de plus près tous les matchs de votre équipe favorite, n’hésitez pas à contacter le Département des jeux et sports magiques. Les billets sont encore en vente. Pour connaître le tarif du déplacement en portoloin ou en bateau, rapprochez-vous du Département des transports magiques.
Ginevra Potter

Les Potter : de l’huile dans le chaudron ?
Une rumeur court sur le célèbre couple que forment Ginevra et Harry Potter. Certains passants auraient aperçu les deux époux en pleine dispute dans les rues du Londres moldu. Si le contenu de la conversation est encore inconnue, leur comportement laisse à croire qu’il se passe réellement quelque chose de fâcheux entre eux.

Premièrement, Madame Potter n’était pas au courant du petit secret entre notre Ministre et le directeur de l’école Poudlard, à savoir l’attaque du susnommé par des sorciers inconnus que tout le monde se prête à nommer “néo-mangemort”. Il semblerait que monsieur Potter cache certains détails très importants à la femme de sa vie et que celle-ci n’apprécie pas du tout la démarche. Selon nos témoins, que par souci de confidentialité, nous ne nommerons pas, il y aurait eu de gros éclats de voix à ce sujet dans l’intimité de leur maison. C’est sûrement pour cette raison que Madame Potter s’est vengée en écrivant elle-même l’article qui a fait scandale le mois dernier.

De plus, la compagne de notre Survivant est actuellement en déplacement aux États-Unis depuis le 20 octobre. Elle a été désigné pour suivre la coupe du monde de Quidditch. Cependant, on peut se demander si elle a volontairement accepté cette mission de longue durée pour s’éloigner de ses problèmes conjugaux. Nos enquêteurs n’ont pour le moment pas réussi à prendre contact avec les concernés afin d’avoir une explication concrète de la situation.

Par ailleurs, nos correspondants ont noté une augmentation des allers et retours de monsieur Potter dans le bureau du ministre. Est-ce en rapport avec les récents événements rapportés par les médias ? D’après les employés du ministère, monsieur Owell et monsieur Potter entretiennent une relation très amicale. Les épouses Potter et Owell ont-elles du souci à se faire ? Nous avons reçu certaines photos ambiguës mettant en scène les deux hommes, cependant rien ne nous prouve qu’elles sont véritables. Nous procédons actuellement à l’analyse de ces clichés afin de confirmer si oui ou non ces images sont authentiques.
Rita Skeeter

Meurtre à Poudlard ! Halloween porte-il malheur ?

photo prise par un amateur à Pré-au-Lard

Ce matin, le directeur de l’école Poudlard nous a fait part une terrible nouvelle. Un élève de Poudlard, un septième année de Serpentard du nom de Joon Park a été assassiné dans la forêt interdite lors de la nuit du 1er novembre. Si les circonstances de cet acte sont cependant encore floues, nous avons eu l’occasion d’entrer en contact avec le bureau des Aurors. Une enquête est actuellement en cours, les spécialistes sur place vont procéder à un interrogatoire de tout le personnel de l’école. Une fouille du château est également envisagée par l’équipe du département de la justice magique. D’autres mesures sont mises en place, mais pour des raisons de sécurité, nous ne possédons aucune information là-dessus.
Le mobile du meurtre n’a pas encore été établi, mais la présence de la marque des ténèbres au-dessus de la forêt et  l’absence de traces de lutte sur le corps laisse à penser qu’il s’agit d’un acte de pure malveillance, relié à une entité tristement célèbre.

Certains parents d’élèves envisagent déjà de retirer leurs enfants. “C’est inadmissible de laisser la possibilité aux élèves de traîner si tard dehors ! Le règlement de l’école et la surveillance devraient être totalement revues ! Je suis déçue du si peu de considération qu’on porte à nos enfants.” a déclaré l’un d’entre eux. Une fête d’Halloween était organisée dans le château au moment du meurtre et les Aurors dépêchés à l’école après l’attaque du ministère étaient chargés de surveiller les couloirs. Cependant, comment cet élève a pu échapper à leur vigilance, alors qu’on l’avait aperçu plus tôt à cette même fête ? Est-ce vraiment un problème de sécurité comme le prétendent certains parents ?

Le dernier meurtre à Poudlard date du 2 mai 1998, date à laquelle le Seigneur-des-Ténèbres fut vaincu par l’actuel directeur de l’école. Harry Potter est en poste depuis moins de deux ans et il doit déjà faire face à un événement marquant. De plus, Halloween n’est pas sans rappeler la propre expérience de notre Survivant. La mort de ses parents en 1981, la découverte d’un troll dans Poudlard 1991, la première pétrification liée à l’ouverture de la fameuse Chambre des Secrets en 1992 et enfin, la découverte de son nom dans la Coupe de Feu du Tournoi des Trois Sorciers en 1994.

Sa malchance attirera-t-elle encore plus d’ennuis au château ? Des rumeurs courent déjà sur le fait de destituer Monsieur Potter de son siège.

Plus d’informations sur la famille Park en page 1, détail des théories sur le mobile du meurtre et interview exclusive de Harry Potter en page 2.
Dalila Stryker

La famille Park : Une histoire pourtant sans équivoque.
La famille Park commence à faire parler d’elle, mais la raison n’est pas des plus joyeuses et pour cause : un de leurs enfants est la victime de ce funeste Halloween. Par respect pour la famille, nous n’avons pas encore pris contact avec eux. Cependant, beaucoup de personnes ont accepté de se confier à nous.

La famille Park est originaire de la Corée du Sud, c’est une ancienne famille de sang-pur asiatique. On retiendra notamment Dae-Jung Park, le poursuiveur de l’équipe de Corée qui, grâce à ses mémorables buts, fit gagner la coupe du monde de Quidditch en 1912, nonobstant la capture du vif d'or par l'équipe adverse. Malgré le statut qu’impose leur sang, les Park ont toujours vécu de manière simple, comme n’importe quelle famille de sorciers. Faciles à vivre, ils n’ont jamais provoqué un seul conflit. C’est au contraire une famille attentionnée qui n’a pas hésité à aider un ami de leurs enfants, Jasper Donovan. La mère de famille se faisait battre par son compagnon, qui s’en prenait également à son propre enfant, dernier garçon de la fratrie. Grâce aux coréens, les Donovan ont retrouvé la tranquillité et le criminel est désormais emprisonné.


Madame Cho Hee Park est médicomage et Monsieur Seung Joo Park est un brillant auror dans son domaine. Ils ont fait leurs études à l’école de sorcellerie japonaise, Mahoutokoro, et ce sont les premiers de leur famille à avoir quitté leur pays natal. Les collègues de monsieur et madame Park ne sont pas avares de compliments. “Seung Joo est certainement irremplaçable. Ses capacités et ses aptitudes font qu’il est précieux pour notre service. C’est pour cette raison qu’il est venu au Royaume-Uni. Sans lui, l’équipe ne serait sûrement pas la même.” a déclaré le chef de son service. Ses autres collègues n’ont rien ajouté, mais on peut sentir une certaine rivalité vis-à-vis de cet homme si talentueux.
Madame Park est très appréciée par ses collègues et ses patients. Médicomage à St-Mangouste, au Service de pathologie des sortilèges. “C’est une charmante médicomage, elle est toujours souriante et à l’écoute. Mais elle sait être ferme quand la situation l’exige. C’est un très bon élément.” nous a confié une de ses collègues. “Elle est comme un rayon de soleil ! Brillante, rassurante et chaleureuse, c’est agréable de se faire soigner par elle.” nous a assuré l’un de ses patients réguliers.

Brisant la tradition, leurs enfants, deux jumeaux, Mee Nha et Joon, firent leur entrée à Poudlard en septembre 2011, brisant leurs traditions. Si la jeune fille intégra avec facilité les Poufsouffle, le jeune garçon fut accueilli au sein des Serpentard. Certains élèves ont accepté de répondre à nos questions concernant les deux adolescents. “Mee Nha ? C’est miss parfaite ! Elle n’est jamais en colère, elle sourit toujours et elle travaille dur.” nous raconte un des camarades de la Poufsouffle. Quant au regretté Joon, les commentaires à son égard sont malheureusement plus restreints. “Joon, on ne le connaissait pas vraiment. Hormis à Jasper, il ne parlait pas à grand monde. Je ne sais pas si c’est parce qu’on ne le comprenait pas, ou tout simplement parce qu’il ne le voulait pas, mais il n’a jamais essayé de se rapprocher de nous.” nous rapporte un élève de Serpentard.

Tout porte à croire que le meurtre de Joon Park n’est pas lié à une histoire de famille. Son comportement solitaire laisse à penser que sa présence dans la forêt n’est pas anodine. Avait-il l’habitude de se rendre là-bas ? Quant à Miss Park, nous espérons sincèrement qu’après ce tragique événement, elle gardera ce sourire qui semble la caractériser.
Irvin Bird

La Gazette recrute !
Vous vous sentez l’âme d’un journaliste ? Vous avez envie de contribuer à l’information des sorciers ? Vous avez déjà un emploi, mais le métier de journaliste vous intrigue ?

N’attendez plus et contactez-nous dès maintenant !

La Gazette du Sorcier recrute des correspondants de presse afin d’élargir son champ d’action et ses horizons. Nous étudions toute proposition tant que la personne postulante est majeure. Étudiants, retraités, déjà salariés, étrangers... Travailleur indépendant, vous êtes votre propre patron et vous ne rendez de comptes à personne ! Les articles que vous rédigerez seront publiés dans la Gazette et vous recevrez en compensation une indemnité financière*.
Si vous avez la moindre question, vous pouvez contacter William Ash par hibou. Avant de devenir journaliste, il était correspondant de presse. Il saura donc mieux que quiconque vous renseigner. Nous attendons vos candidatures !

* plus d'informations aux bureaux de la Gazette du Sorcier.
Barnabas Cuffe, directeur de la Gazette du Sorcier
Page 1
© Méphi.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✎ Parchemins : 142
✎ Date d'arrivée : 09/04/2016
Ven 23 Déc - 20:14

 


La Gazette du Sorcier
LONDRES, EDITION DU 7 NOVEMBRE 2018


Le ministre enfin sorti de St-Mangouste !
C’est avec joie que nous apprenons la sortie de notre ministre de la magie, Cassius Owell, de l’hôpital où il séjournait depuis plus de quinze jours. Comme vous le savez tous, notre très cher dirigeant a subi une attaque dans la nuit du 13 au 14 octobre. Les informations concernant son état étaient, jusqu’à ce jour, précieusement gardées par l’hôpital et sa femme, cependant nous avons réussi à lui parler à sa sortie de l’hôpital sorcier de Londres.
Les circonstances de l’attaque ne nous ont pas été dévoilées et les témoins que nous avons interrogés n’ont pas apporté suffisamment de preuves pour que nous puissions correctement reconstituer la scène. De plus, les Aurors chargés de l’enquête n’ont aucun suspect potentiel et les assaillants n’ont bien sûr pas laissé un seul indice exploitable.
Concernant l’état de santé du ministre Owell, il semble s’être totalement remis de son agression. Sa femme a évoqué une perte de mémoire, mais il semblerait que cette dernière se soit totalement dissipée. Monsieur Owell est donc en pleine possession de ses moyens et nous a assuré qu’il participerait activement à la recherche de ses attaquants.
Patrick Orson



Interview exclusive d'Harry Potter : que s'est-il passé à Poudlard ?

Monsieur Potter est encore sonné par les événements, mais il nous a accueilli avec un sourire rassurant. (© photographe de la Gazette)


Monsieur Potter a accepté de nous recevoir et de répondre à quelques questions. Notre journaliste Anaëlle Delacroix s’est rendue dans son bureau à Poudlard, à l’abri des regards indiscrets, afin de l’interroger.

Anaëlle Delacroix : Bonjour Monsieur Potter, je vous remercie de me recevoir si vite. Je ne vais pas abuser de votre temps, passons directement aux choses sérieuses si ça ne vous dérange pas.
Harry Potter : Bonjour Mademoiselle, en effet j’ai un emploi du temps assez chargé pour cette semaine, j’espère que les réponses que je vais vous apporter sauront rassurer vos lecteurs.

Anaëlle Delacroix : Nous l’espérons aussi. Très bien, pourriez-vous nous raconter ce qui s’est passé ?
Harry Potter : Une fête pour Halloween était organisée au 7ème étage du château pour les élèves. Les préfets ont vraiment bien travaillé pour cela voyez-vous, c’est pourquoi la totalité des élèves sont passés y faire un tour. Le professeur Fawley et le professeur Shauwn étaient chargés de la surveillance à l’intérieur de la salle. Les Aurors quant à eux patrouillaient dans le château et dans le parc, comme à leur habitude. La fête s’est terminée aux alentours d’une heure du matin, les élèves ont été raccompagné. Quand nous nous sommes aperçu de la présence de la marque des ténèbres, nous nous sommes tous réunis dans la forêt, là où nous attendait… le corps sans vie du jeune Joon Park.

Anaëlle Delacroix : Monsieur Park était-il présent à cette fête d’Halloween ? Sait-on pourquoi il est sorti ? Et pourquoi aucun Auror ne l’a remarqué ?
Harry Potter : D’après les élèves, monsieur Park a été vu en compagnie de sa soeur et d’une autre élève de Serpentard au 7ème étage. On ne sait pas pourquoi il est parti et personne ne l’a vu s’éclipser. Les Auror n’ont malheureusement pas remarqué sa présence hors du château, ou dans les couloirs… Malgré le renforcement de la sécurité, si les élèves ne souhaitent pas être découverts, ils ne le seront pas. Je pense que tous ceux qui ont étudié à Poudlard en savent quelque chose.

Anaëlle Delacroix : Je vois. D’après nos sources, vous envisagez de durcir le règlement de l’école vis-à-vis du couvre-feu et des sorties de l’école. Pourriez-vous nous expliquer la façon dont vous allez procéder pour protéger les élèves ? Les parents sont très inquiets et aimeraient avoir des réponses !
Harry Potter : Je comprends parfaitement la crainte des parents d’élèves, mademoiselle Delacroix, j’ai moi-même mes enfants et beaucoup de mes neveux et nièces présents dans cette école ! Cependant, pour assurer la sécurité de tous, je ne peux pas vous fournir la liste des mesures nouvellement mises en place. Comprenez-vous : si le responsable est abonné au journal, il lui suffirait de lire cet entretien pour pouvoir réfléchir à une façon de déjouer les dispositions que nous avons prises. De plus, je pense que les élèves seront parfaitement capables de résumer le tout à leurs parents dans leurs lettres.

Anaëlle Delacroix : Effectivement, c’est une bonne raison de cacher vos cartes ! Avez-vous une idée de l’identité du coupable ? Pensez-vous qu’il se cache quelque part, proche du château ? Pensez-vous qu’il risque de récidiver ?

Harry Potter : Je pense que le but du criminel est certainement d’instaurer un climat de peur et d’inquiétude au sein du château. Je ne sais pas s’il est seul ou accompagné, mais il est possible qu’il se soit caché dans l’enceinte de l’école avant de prendre la fuite. Les professeurs, les Aurors et moi-même avons fouillé le château et les environs au complet. Nous n’avons pas trouvé de traces du malfaiteur. Tout porte à croire qu’il est parti. Cependant, il n’est pas improbable qu’il cherche à revenir. C’est pourquoi il est très important pour nous, pour les élèves et pour les parents d’élèves de bien comprendre l’enjeu des règles de sécurité et de les respecter. Un élève est mort ! Ce n’est pas pour punir l’ensemble des étudiants que nous faisons tout cela, mais bien pour les protéger.
Je ne connais personne qui serait capable de faire une chose pareille. La marque des ténèbres présente ce soir-là nous indique qu’il s’agit probablement d’un sympathisant néo-mangemort. Mais ce n’est qu’une simple théorie pour le moment, nous n’avons pas suffisamment de preuves pour en conclure à un acte terroriste.

Anaëlle Delacroix : Avez-vous un conseil à donner à nos lecteurs ?
Harry Potter : Soyez prudent. Méfiez-vous des choses inhabituelles et si vous pressentez le danger, n’y allez pas seul et contactez les autorités. C’est dans ces moments-là que nous devons nous soutenir les uns les autres et ne pas céder à la panique.

Anaëlle Delacroix

Attaque et meurtre : néo-mangemort, acte isolé ou rébellion de créatures magiques ?
Personne ne peut ignorer les récents événements. Tout le monde en parle. L’attaque sur le ministre, le meurtre d’un élève de sang-pur à Poudlard, l’augmentation des incidents magiques devant les moldus et les contrecoups que cela a dans le monde non magique.

Mais est-ce que tout est vraiment lié ?

Nous sommes beaucoup à se poser cette question. Depuis l’apparition de ces hommes masqués la nuit du 13 au 14 octobre, ressemblant étrangement aux partisans du dernier mage noir vaincu par Harry Potter en 1998, les pires peurs des sorciers se sont réveillées.
Tout porte à croire que l’attaque qu’a essuyé monsieur Owell était un acte organisé.” a déclaré l’un des commerçants du Chemin de Traverse. “Le ministre passe souvent par là après son travail et les agresseurs devaient certainement le savoir. Les Aurors nous ont demandé si on avait vu des personnes louches rôder ici ces derniers temps, mais personne n’a rien remarqué de spécial… Il y a tellement de passage, ici !” Selon les déclarations des témoins de ce jour, les membres de l’élite spéciale du ministère pencheraient pour un acte criminel organisé par ce qu’ils ont commencé à appeler les “néo-mangemorts”. Un terme qui rappellent de douloureux souvenirs pour le monde magique.
Certains mangemorts de la première génération courent encore et voilà qu’une probable nouvelle génération est révélée aux yeux de tous. “C’est dur à encaisser.” révèle une mère de famille. “On s’était habitué à une sorte de paix et on avait presque réussi à oublier les actes des deux précédentes guerres… J’étais encore à Poudlard lorsque Potter a vaincu vous-savez-qui. Qu’allons-nous faire si tout cela se reproduit ? Je n’ai pas envie de cet avenir pour mes enfants.” Le peuple magique britannique est clairement inquiet de ce que pourrait faire ce nouveau mouvement criminel, s’il existe vraiment.

Le meurtre de l’élève à Poudlard, survenu lors de la nuit d’Halloween a soulevé encore plus de polémiques. Joon Park était à Serpentard et provenait d’une famille de sang-pur qui ne semble pas partager les idéaux de feu Vous-savez-Qui. Il n’était pas très sociable mais n’avait, selon les premières observations, pas d’ennemis susceptibles d’attenter à sa vie. “Ce jeune homme n’est pas une cible parfaite pour ce groupuscule, pour ces néo-mangemorts.” a affirmé monsieur Steiner, ancien Auror à la retraite. “Sang-pur, Serpentard… sans compter que son meilleur ami est de sang-pur aussi non ? Ce n’est pas vraiment logique. C’est peut-être tout simplement une personne qui en avait après cet élève en particulier et qui a décidé de faire porter le chapeau à ce nouveau groupe de terroristes ? La marque des ténèbres, tout le monde la connaît et peut la faire apparaître, même-moi ! Ca ne prouve rien du tout.” a-t-il dit de façon catégorique.
Monsieur Steiner n’est pas le seul à croire à cette théorie. Beaucoup de sorciers pensent que ce meurtre n’est rien de plus qu’un acte isolé, même si le mobile n’est pas clairement défini. “Moi, je pense qu’il s’agit d’un élève dans l’école. Personne n’aurait pu passer les barrières de Poudlard, c’est forcément quelqu’un de l’intérieur. Sûrement un fils ou une fille de mangemort, ou quelque chose comme ça. Je pense que ce serait bien que les Aurors sur place enquêtent sur les élèves de dernière année. Ce sont eux les plus susceptibles d’être les coupables ! C’est impossible que ce soit l’un des adultes de l’école, ils sont tous étudiés avant d’être engagés ! C’est forcément un élève.” nous dévoile un parent d’élève.

Une autre théorie fait parler d’elle, bien que peu pertinente au premier abord, en creusant, nous nous sommes rendu compte de l’existence de coïncidences très intrigantes. Tout d’abord, au cours du mois de septembre et d’octobre, nous avons relevé une augmentation des attaques de vampires sur les moldus. Beaucoup de cadavres ont été retrouvés, complètement vidés de leur sang.
Les Oubliators du ministère ont dû travailler avec les chasseurs du service de contrôle et de régulation des créatures magiques afin de pouvoir maîtriser la situation, mais il est assuré que la colonie dont ils proviennent est basée au Royaume-Uni depuis quelques mois. Des mesures ont été prises pour les repérer et les capturer, afin de les relâcher dans les forêts magiques protégées.

Le bruit court qu’un des membres de leur conseil est à moitié sorcier. Eugène Pietru, un spécialiste roumain venu à Londres pour les étudier, nous a confié qu’il avait entendu certaines rumeurs dans nos rues. Des sorciers auraient croisé un sorcier à l’allure vampirique se promener au Chemin de Traverse et à Pré-au-Lard. Il n’était pas sur les lieux lorsque les attaques ont eu lieu, cependant il est clair que sous sa forme animale, il n’aurait eu aucun problème à passer les barrières de protection du château de Poudlard.
Mais par quoi un semi-vampire, membre éminent d’une colonie, serait poussé à commettre un meurtre au sein du château ? “Une alliance, bien sûr ! Les vampires ont beau être considérés comme des êtres et non comme des animaux, il n’en reste pas moins qu’ils n’ont pas autant de droits que nous, les sorciers.” nous explique monsieur Pietru. “Si on leur a promis plus de droits, ils se sont peut-être alliés à d’autres sorciers. Un vampire de son envergure ne ferait jamais rien contre sa propre colonie. S’il a agi ainsi, c’est avec l’accord de tout le conseil et des autres vampires. il est donc très important de surveiller leurs faits et gestes. Le fait qu’il soit semi-sorcier aide beaucoup dans cette histoire : si l’élève avait été tué par un vampire, les Aurors n’auraient eu aucun mal à le remarquer au premier coup d’oeil. Or c’est l’avada la cause de la mort, non ? C’est plus difficile de cette façon de remarquer la nature du tueur.” Plusieurs témoins affirment avoir vu des formes voler autour du château la nuit du meurtre. Cependant, personne n’a indiqué qu’il s’agissait d’une chauve-souris.

Le doute persiste. Qui sont ces “néo-mangemorts” qui inquiètent tant le ministère et monsieur Potter ? S’agit-il vraiment d’un acte organisé par ce groupuscule, ou est-ce qu’il s’agit d’une action isolée ? Est-ce que les êtres magiques comme les vampires sont reliés à tout cela ? Se pourrait-il qu’ils essaient également de rallier les loups-garous, les vélanes et tous les autres êtres qui réclament plus de droits ? Il y a tant de questions et pourtant très peu de réponses.

Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de rester prudents et d’indiquer tout comportement suspect aux autorités adéquates.

William Ash
Page 2
© Méphi.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 511
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Jeu 29 Déc - 9:52
Assis dans mon fauteuil dans mon bureau d'avocat, je reposais le journal, plié, sur un coin du bureau avant de me laisser retomber sur le dossier, me pinçant l'arête du nez, bien que j'avais lu la totalité du journal, qui s'était révélé être plutôt bon, si j'étais content d'apprendre que l'Angleterre s'était qualifié pour le championnat de Quidditch, auquel j'emménerai mes enfants si l'Angleterre arrive en final, je l'étais néanmoins beaucoup moins en lisant l'article de ce cafard de Skeeter.
Comment pouvait-on encore la laisser écrire de telles choses, de telles horreurs. Nul doute que les Potter allait recevoir du hibou dans les prochains jours.
Cette garce... des disputes dans les couples, cela arrivait à n'importe qui, ce n'est pas pour autant que les couples se séparent pour une dispute. Certes, la dispute était peut-être dû à un évènement fâcheux, mais Ginny n'était pas idiote au point de demander le divorce parce qu'Harry lui avait caché des choses sous demande du ministère.
Si les élèves de Poudlard avait compris son silence, elle aussi finirait bien par le comprendre et tout irait de nouveau très bien entre eux.
Nul doute que le "témoin" dont elle ne voulait pas parler était elle-même. Et c'était quoi cette histoire de photo ? Encore une fois, cette journaliste pourrie jusqu'à l'os était en train de raconter des canulars et 90% de la population sorcière allait gober son histoire. Même Lovegood n'écrirait jamais de telles absurdités concernant son ami.

Il fallait vraiment que je me calme, cet article me mettait hors de moi. Aussi, prenant une plume, je décidais de me mettre au travail, tentant d'oublier ce canular atroce.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 192
✎ Date d'arrivée : 20/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Jeu 29 Déc - 10:01
Les articles Sports et de Skeeter ignoraient, je me contentais de lire ceux concernant les derniers évènements. Certains faisaient froid dans le dos. Notamment l'article avec la photo de la marque des ténèbres. On aurait dit un vieux cliché sortit tout droit d'anciens journaux mais la légende en dessous laissé deviner qu'elle datait bien d'halloween dernier. Je m'attardais donc sur cette article, ainsi que celui qui posait la question des "neo-mangemorts". Je ne lus qu'en diagonal l'article sur la famille Park, pour moi, c'était un peu de la curiosité mal placé de lire cet article, et je n'en retins donc que peu de chose si ce n'était qu'il s'agissait d'une vieille famille de sang-pur coréenne.
Enfin, j'observais la photo de Monsieur Potter, il avait tellement l'air fatigué, son sourire était vide de joie, il n'était là que pour tenter de rassurer les lecteurs. Je ne pu m'empêcher à cet instant de penser qu'Albus lui ressemblait quand même beaucoup, bien plus que son frère.
Ayant terminé de lire, je rendis le journal à Ivory, à qui je l'avais emprunté, et, terminant mon petit-déjeuner, je me levais de mon siège, pour me rendre en cours.
J'espèrais sincèrement que les jours seraient plus radieux.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 161
✎ Date d'arrivée : 25/11/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: //
✎ Profession: Magizoologiste
✎ Inventaire: Rapeltout
Sam 31 Déc - 8:03

Le 7 novembre, au matin. Deux jours plus tôt, le Directeur avait révélé à toute l’école qu’un élève avait été tué dans l’enceinte du château. Ce soir-là, la sœur jumelle de la victime avait également fait son grand retour. Un retour en force d’ailleurs, puisqu’elle était apparue en réclamant qu’on ne s’apitoie pas sur son sort et qu’on continue de la traiter comme on le faisait avant. Pour ma part, ce n’était pas un souci. Ce n’était pas comme si je lui parlais tant que ça à la base. Elle venait souvent à la bibliothèque oui, mais elle semblait savoir où trouver ce qu’elle recherchait donc bon, pas de souci de ce côté-là. Techniquement, je m’inquiétais limite plus pour celle que j’avais un peu trop taquiné la veille, à savoir Artémis Travers. Apparemment, elle n’était pas habituée aux joutes verbales. Ayant toujours été un Serdaigle, j’avais grandi au milieu d’experts en la matière. De son côté, elle était probablement plus habituée à régler ses soucis au moyen de sa baguette. Malheureusement pour elle, elle avait vingt-cinq années de retard par rapport à moi… Donc bon, elle n’avait aucune chance à ce niveau-là.

Posé à la table du personnel dans la Grande Salle pour mon petit-déjeuner, je vis un hibou larguer un journal au-dessus de ma tête. Par réflexe, je l’attrapai et commençai aussitôt à lire le premier article sans faire attention aux gros titres. Ainsi la coupe du monde de Quidditch avait enfin commencé ! Seul problème, elle avait lieu aux États-Unis. Hmm… je pourrais probablement m’y rendre exceptionnellement pour les phases finales, ou au moins pour assister à un match de la Grèce dans le cas où elle se serait qualifiée. Nope, je n’étais pas pour l’Angleterre, ni même pour l’Irlande. J’avais vécu mes meilleures années en Grèce, y avait fondé ma famille, je suivais donc cette équipe depuis que je m’y étais installé en 2004. Avant ça, je ne suivais pas vraiment le Quidditch. Après ça, je tombais sur l’article sur les Potter.

« Au bout d’un moment, ils devraient être à court d’histoires sur eux, non ? »

Ou pas. Autant, je n’étais pas du genre à croire aux différents ragots ou même à m’en réjouir, autant cet article était de l’or en barre ! Le coup des éclats de voix entendus dans leur maison était plus que suspect, mais les raisons de la dispute ne semblaient pas tirées par les cheveux. Certes, une personne raisonnable aurait facilement accepté le fait que les secrets du Ministre ne la concernait en rien, mais bon, la Miss Potter restait une Weasley et une Gryffondor à la base, donc niveau impulsivité, on ne faisait pas mieux. La partie qui me fit cracher mon jus d’orange et hurler de rire en plein milieu de la Grande Salle fut cette histoire d’allers et retours de Calamité Potter dans le bureau du ministre. Les sous-entendus étaient tellement évidents que je n’avais pas pu m’empêcher d’en rire ! Surtout que bon, j’avais également trouvé cela un minimum suspect depuis mon retour dans ce pays. Cette entente entre Calamité Potter et le Ministre Owell était étrange compte-tenu des relations tendues entre Dumbledore et Fudge à mon époque. Ministre de la Magie et Directeur de Poudlard. Les deux positions étaient probablement les plus importantes du pays, et le fait qu’ils ne s’entendent pas avait joué dans l’ascension de Voldemort. Ici, si Potter et Owell étaient si proches que l’auteur le sous-entendait, je supposais qu’ils présenteraient constamment un front uni.

D’une façon ou d’une autre, qu’elles soient authentiques ou pas, il faudrait que je voie ces photos ! Ah la la, quel dommage que ce soit Rita Skeeter l’auteur et pas quelqu’un d’autre. M’enfin, cet article restait à mourir de rire ne serait-ce que pour les réactions qu’il provoquerait dans le pays. J’avais hâte de voir comment Calamité Potter et ses proches réagiraient en lisant cela. Les mini-Potter, ses amis Weasley et Granger, mais aussi sa nouvelle groupie en la personne de Petit Prince Malfoy : celui-ci était probablement en train de péter les plombs en ce moment même. Cette potentielle idylle secrète entre Potter et Owell, j’espérais sérieusement en apprendre plus dans les prochaines éditions ! Abandonner une telle histoire serait stupide. Le public avait besoin de connaître le fin mot de cette histoire. Quant à moi, il était peut-être temps que j’aille discutailler un peu avec le Directeur, non ? Pour quelle raison ? Par rapport à ces néo-mangemorts principalement. Quand bien même je ne voulais pas m’en mêler, je ne pouvais pas vraiment les ignorer quand ils étaient peut-être à l’origine du cadavre dans le château où je travaillais.

L’article principal sur l’annonce du Directeur avec les réactions des parents d’élèves fut quelque peu ennuyant. Les réactions de ceux-ci étaient tellement prévisibles. Forcément, accuser le personnel, le Directeur et les règlements était tellement plus facile que de responsabiliser les élèves eux-mêmes. Il était en quelque sorte normal que les Aurors ne s’attendent pas à ce que des élèves cherchent à leur passer sous le nez. De plus, ils n’avaient aucun moyen de savoir de quoi ils étaient réellement capables s’ils cherchaient à s’éclipser. Néanmoins, les raisons pour lesquelles un seul et unique élève s’était éclipsé étaient plus que louches. Avait-il été attiré à l’extérieur par quelqu’un ? Si oui, par qui ? S’y était-il rendu de son plein gré ? Si oui, pourquoi ?

« Hmm.. Potter présent depuis moins de 2ans… Les différents évènements à Halloween... Malchance ? … Le destituer ? »

Bon, allez savoir comment, mais quelqu’un était parvenu à voler ma théorie sur Calamité Potter !! Dalila Stryker ? C’était qui elle ? Et comment se faisait-il qu’il faille plus de deux décennies avant que quelqu’un d’autre que moi n’en arrivent à faire le lien entre ces différents indices ? Si ça continuait comme ça, j’allais finir par croire que j’avais soit un don de voyance, soit deux décennies d’avance intellectuellement parlant !! Cette Stryker avait – pour moi – mis le doigt sur l’origine même du problème : Calamité Potter. Le truc, c’était qu’il était loin d’être le seul. De plus, le destituer maintenant n’était pas possible. Bah oui, s’il était viré il n’y aurait plus d’articles sur sa relation secrète avec le Ministre ! Or, j’avais hâte de découvrir comment avancerait cette enquête. L’histoire sur la famille Park et le passé de Jasper Donovan me plomba le moral. Qu’est-ce qui leur prenait de balancer autant de détail sur ces familles publiquement ?!

« Ah ? Le Ministre a repris du poil de la bête… »

Sans doute grâce aux bisous magiques de Potter. Beurk ! Le simple fait d’imaginer me fit avaler mon jus d’orange de travers. Toussant comme pas possible, je finis par me reprendre au bout de quelques secondes. Étrange tout de même. Aucun suspect dans l’attaque du Ministre. Aucun suspect dans l’assassinat de Joon Park. Pas vraiment d’indices de chaque côté non plus. Soit les coupables étaient vraiment doués pour couvrir leurs traces, soit les Aurors avaient perdu en efficacité. Quoique… à voir tous ces enfants de Mangemorts nés des années après la mort de Voldemort. L’efficacité n’avait jamais été leur fort apparemment. Une perte de mémoire passagère. Woaw ! Il avait dû sacrément morfler alors. Le fait qu’il s’en soit sorti était encore plus impressionnant tout à coup.

Une interview ? Un emploi du temps chargé ? Euh… Sérieusement, que faisait le Directeur Poudlard de ses journées ? Mis à part célébrer l’absence de sa femme, je ne voyais pas trop ce qu’il avait à faire. Les Aurors s’occupaient de la sécurité. Les enseignants s’occupaient des élèves et des cours. Mis à part vérifier les sécurités magiques du château, je ne voyais pas trop ce qu’il faisait. Après, je n’avais jamais eu aucune idée des tâches effectuées par un Directeur de Poudlard, donc bon, si ça se trouvait il était bien plus occupé qu’on ne le croyait. Fawley et Nwyl étaient chargés de surveiller les élèves dans la salle. Tous les élèves ? Juste à eux deux ? Et bah voilà, c’était ça la première erreur ! Les Aurors avaient été répartis dans le reste du château et dans le parc. Dès lors que tous les élèves étaient au 7ème étage, le plus simple aurait été de placer les Aurors au 7ème étage aussi, non ? Ou au moins au niveau des escaliers menant justement à cet étage pour être sûr de ne pas les louper s’ils sortaient. Encore cette remarque sur le fait que les élèves étaient capables de disparaître au nez et à la barbe de tous sur commande. A quoi bon faire venir les Aurors alors ?

Les parents d’élèves seraient potentiellement mis au courant par leurs élèves… Hmm, et si le responsable était justement un parent, ou un membre du personnel ici, voire carrément un des Aurors. Tous ceux-là étaient au courant des dispositifs de sécurité. Donc, on était de retour au point de départ. Ne pas céder à la panique. Hmm.. Plus facile à dire qu’à faire.

« Rebellion de créatures magiques ? Qu’est-ce que c’est que cette blague encore ?! »

Acte criminel organisé ? Néo-mangemorts ? Tss… S’ils continuaient comme ça, le public allait finir par prendre cette bande de bras-cassés pour une véritable menace. Encore une fois, l’inquiétude parentale se comprenait. Spécialement pour ces parents qui étaient là pendant la guerre précédente et qui l’avaient vécue ou subie d’une façon ou d’une autre. Cependant, je me souvenais très bien que pendant les 14 années durant lesquels le leader des Mangemorts – Voldemort – était absent, ces derniers n’avaient strictement rien fait. Ils n’avaient pas bougé d’un pouce avant qu’il ne revienne pour les protéger et les mener. Or, si cette fameuse nouvelle génération cherchait à suivre les traces de l’ancienne, il devait forcément y avoir un leader à leur tête. La question maintenant, c’était : qui ? Bon, voilà qu’un ancien Auror déblatérait des bêtises. Qu’est-ce que c’était que cette histoire de cible parfaite ?! Justement, pour provoquer un maximum de crainte dans le public, attaquer l’inverse même d’une cible parfaite était le meilleur moyen ! Pourquoi ? Parce que ça voulait dire que personne n’était susceptible d’être épargnée ! Grosso modo, Serpentard, sang-pur ou autre, ils étaient à la même enseigne que les autres. A moins bien sûr que le responsable n’ait cherché à brouiller les pistes. M’enfin, de nos jours, je doutais que qui que ce soit pensent sérieusement que les nés-moldus ne méritaient pas d’être sorciers. Un prétexte, c’était tout ce que c’était. Rien de plus.

« C’est bien ce que je disais… Aucun moyen de vraiment savoir qui est derrière tout ça et s’il y a vraiment un lien avec l’attaque sur le Ministre… »

Entre attaquer le Ministre en public à plusieurs et assassiner un élève dans la Forêt de Poudlard, il n’y avait strictement rien à voir. Pour le second évènement, une seule personne suffisait largement. Pour le premier, ils avaient été plusieurs. Néanmoins, il y avait un élément en commun : l’ennemi était prudent. Il n’y avait pas de prise de risques inutiles, ce qui était à la fois rassurant et inquiétant. Inquiétant parce qu’il y aurait moins d’erreurs commises de leur part. Rassurant parce que ça soulignait un manque de puissance de feu. Attaquer un élève isolé était bien plus simple que s’en prendre à un enseignant préparé, par exemple. Idem pour le Ministre qui n’avait pas sa garde avec lui au moment de l’embuscade. D’ailleurs, malgré l’effet de surprise et l’avantage du nombre, ils n’avaient pas été en mesure de l’éliminer… S’il s’agissait vraiment de ce groupe de néo-mangemorts qui avait surgi récemment, cela voulait probablement dire que les membres étaient en train de s’échauffer, de tester leurs limites, voire jusqu’où ils pouvaient aller sans se faire prendre, et ainsi de suite.

« Je sais pas trop ce que boivent ces parents d’élèves, mais à un moment donné faudrait réfléchir 2 minutes ! »

Je me fichais complètement de commenter à voix haute dans la Grande Salle. Qu’on m’entende ou pas, ce n’était pas mon problème. Mais franchement, s’imaginer qu’un gosse de 17ans était capable de meurtre de sang-froid… Enfant de mangemort ou pas, ils étaient capables des mêmes choses que les autres. Or, tout le monde n’était pas capable de lancer le sortilège de mort en claquant des doigts ! Pour tuer, il fallait vraiment le vouloir. Idem pour sa théorie comme quoi il était impossible que ce soit un adulte de l’école. OK, il y avait un minimum de background. Cependant, ça ne voulait pas dire pour autant que les candidats étaient passés au Véritasérum lors d’un entretien d’embauche avec le Directeur ! De plus, un adulte capable de tuer était bien plus probable qu’un élève… Voilà qu’on partait sur les vampires maintenant. Hmm… Lena les connaissait bien mieux que moi. Devais-je la contacter pour lui demander son avis ? Bon, pas maintenant. Mieux valait attendre de voir comment se débrouillait les chasseurs engagés pour s’occuper de ce clan s’en prenant aux moldus. Au pire, j’irais directement les voir pour tenter de les aider en tant que consultant, ça ne pourrait pas leur faire de mal.

« Témoins… Formes volantes autour du château ? Vraiment ? Bon qui est le rédacteur ici ? William Ash…je note.»

Dalila Stryker et William Ash. Deux rédacteurs que je devrais peut-être contacter pour en savoir plus. La première pouvait attendre, mais le second. Certes, il ne pourrait rien me révéler sur ses sources. Cependant, il fallait que j’en apprenne plus sur cette histoire de créatures magiques. Prendre contact avec lui ne devrait pas être compliqué. Le plus embêtant serait de trouver le moyen de le rencontrer directement. Je n’allais pas le faire venir dans l’école, donc le plus simple serait un moment où la bibliothèque serait fermée. Yep, c’était décidé. Je me devais d’en savoir plus ne serait-ce que sur le rôle qu’il s’imaginait que les créatures avaient dans toute cette histoire. Il ne manquerait plus qu’ils soient tous mis dans le même bateau et blâmer pour des histoires qui ne concernaient que les sorciers en général.


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

La gazette du sorcier - édition du 7 novembre 2018
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Postes de la Gazette du Sorcier
» La Gazette du Sorcier - Janvier 98
» Commentaires pour la Gazette du Sorcier
» La Gazette du Sorcier
» La Gazette du Sorcier - Septembre 97

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia :: La Volière :: Les Annonces :: La Gazette du sorcier-
Sauter vers: