Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Sister, sister keep the fire inside [Terminé]

avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Mar 27 Déc - 19:38




Sister, sister keep the fire inside  

Ivory & Alec Welling

 
Nous étions le mercredi 7 novembre 2018 et cela faisait deux jours qu’Harry Potter le directeur de Poudlard avait prononcé son discours devant les élèves de l’école. Un élève était mort. C’était tellement dur à réaliser… Alec avait été particulièrement en colère et exaspéré par la situation. Les sorciers étaient donc incapables de ne pas répéter les mêmes erreurs ? Le monde sorcier avait connu deux guerres et voilà que se profilait de nouveaux jours sombres. Comme l’avait précisé Drago Malefoy aux élèves, les situations n’étaient pas comparables mais la seule chose à laquelle pouvait penser Alec c’était : pourquoi encore des meurtres ?

Il ne connaissait pas personnellement Joon Park, le Serpentard qui avait été assassiné. Mais, il savait quelques trucs sur lui quand même : il était sang-pur, d’origine étrangère, avait une jumelle et un frère adoptif Jasper Donovan. Etrange cible… Alec ne pouvait s’empêcher de cogiter, pourquoi lui ? Si c’était bien l’œuvre des néo-mangemorts, alors peut-être leur nom était-il mal choisi puisqu’ils avaient assassiné un sang-pur. C’était incompréhensible. La Gazette avait émis l’hypothèse d’une coalition d’êtres magiques en colère : vélanes, vampires etc… Mais, Alec avait toujours été méfiant de la presse, considérant que les journalistes faisaient quasiment toujours une très mauvaise utilisation des informations à leur disposition.

Pendant ces deux derniers jours il était principalement resté avec ses amis et aussi dans sa salle commune. Il avait peu parlé et c’était bien gardé de donner son avis sur la situation. Il s’en était comme toujours tenu à son rôle d’observateur et ce qu’il avait vu ne lui avait pas plu. De la tristesse d’abord, beaucoup de tristesse. Y compris de la part des gens qui ne connaissaient pas vraiment Joon. Il avait fait ce qu’il avait pu pour consoler quelques élèves plus jeunes de sa maison et pour soutenir ses amis affectés. Il avait aussi vu de l’inquiétude. L’ambiance était morose au château… Et Alec avait trouvé que le directeur n’avait pas tenu un discours très rassurant. En effet, il avait fait part de ses propres inquiétudes et incertitudes. Cela le rendait humain certes mais n’améliorait en rien le sentiment d’angoisse qui montait. Ils auraient eu besoin qu’il se montre plus fort. Du moins c’est ce que pensait Alec.

Dès le lendemain de l’annonce, le jeune homme reçu une lettre de ses parents, il supposait que ses sœurs en avaient reçu une. Dedans ils les suppliaient de se soutenir. Il est vrai qu’à Poudlard les trois Welling menaient leurs vies chacun de leur côté mais cela n’enlevait rien à leur solidarité et à leur sens de la famille. Alec avait vu Esther dès le soir-même, ils n’avaient échangé que peu de mots, tous les deux étant peu bavard. Ils s’étaient simplement serrés l’un contre l’autre et cela avait suffi.

Par contre pas de nouvelles d’Ivory mais Alec ne s’en faisait pas. Il n’avait pas envie d’une réunion familiale d’urgence. Il avait simplement fini par lui envoyé un petit mot la veille au soir par le biais de sa chouette Screech.


Salut Sis’,
J’espère que ça va. Si tu es dispo demain, retrouve-moi comme d’hab dans la salle du troisième étage à côté de celle de sortilèges. 14h.
Xxx Ton frère préféré


C’est donc sa grande sœur qu’il attendait, assis en tailleur sur une des tables de cette salle en feuilletant Milles herbes et champignons magiques. La porte s’ouvrit alors qu’il commençait un chapitre passionnant sur les graminées et leurs propriétés.






Code par Phantasmagoria.


Dernière édition par Alec Welling le Dim 22 Jan - 22:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Mer 28 Déc - 15:34



sister keep the fire inside
Le château était calme. Depuis l’annonce du directeur, deux jours auparavant, le château était silencieux, comme ralenti par les dernières nouvelles, comme si chacun peinait à avancer. Les élèves étaient bien sûr encore là et beaucoup essayaient de continuer à vivre normalement mais rire semblait soudainement déplacé. Tout le monde partageait le deuil de la famille Park et, en un sens, c’était beau. De l’autre, c’était triste. Je n’avais pas eu la tête à rire non plus, je m’accordais quelques jours de répit pour intégrer la nouvelle et essayer de comprendre ce qu’il se passait. Ensuite, le rire et la bonne humeur serait de retour ! La lettre de mes parents trônait encore sur mon lit. Ils me demandaient de rester proche d’Alec et d’Esther et d’être là pour eux, de les aider en bref d’être une parfaite sœur aînée ce que, soyons honnête, je n’étais pas tout le monde. Discrètement, j’avais pourtant pris de leur nouvelle, demandant à des amis dans les différentes maisons comment ils semblaient aller. Leur poser directement la question ne ferait de toute façon que les inquiéter.

Pourtant, Alec avait pris les devants – prouvant une fois de plus si cela était encore nécessaire qu’il était le plus raisonnable de nous deux – et m’avait envoyé un petit mot pour qu’on se voit. Je l’avais lu avant d’aller dormir, il était court, simple et efficace. De toute façon, nous allions nous voir, pas besoin donc qu’on se raconte toute notre vie sur un pauvre morceau de parchemin.

Le mercredi, comme je n’avais pas réussi énormément de BUSEs, je n’avais pas cours de la journée alors c’était une bonne chose qu’il ait choisi ce jour en particulier. Je le suspectais même d’avoir fait exprès, quoique, le mercredi après-midi était de toute façon libre pour toutes les années. Après un bon repas, une longue discussion avec mes amis sur le Quidditch – un sujet joyeux, enfin ! – je me rendis au lieu de rendez-vous. Toujours le même depuis qu’Alec était rentré à Poudlard un an après moi. C’était pratique au moins on savait toujours où se voir d’autant qu’elle se trouvait au 3ème étage, à mi-chemin entre les salles communes. J’arrivai avec quelques minutes de retard et je poussai la porte sans délicatesse. Un sourire éclaira mon visage, Alec était déjà là, assis en tailleur sur une table en train de lire – rien d’étonnant donc.

« Coucou le petit ! » fut mon salut pour mon petit frère. Je n’attendis pas et franchit les quelques mètres qui nous séparaient. Je grimpai à mon tour sur la table, laissant mes jambes s’agiter dans le vide et le serrai fort contre moi. « Comment tu vas ? », demandai-je en le lâchant et en scrutant le visage de mon frère. En même temps, presque machinalement, j’attrapai le livre qu’il tenait pour le poser à côté de moi – interdiction de lire à mes côtés. A ce que je savais Alec ne connaissait pas Joon mais la nouvelle avait de quoi ébranler n’importe quel élève. Je lui souris gentiment, affectueusement. « J’imagine que tu as aussi eu une lettre de papa et maman, les nouvelles vont vite. »

J’ignorais s’il s’agissait d’une bonne ou d’une mauvaise chose. J’aurais voulu que nos parents ne s’inquiètent pas. Quelque part, ils nous transmettaient leur inquiétude. Je ressentais donc le besoin de rassurer mon frère maintenant qu’il était en face de moi et ce, même s’il n’avait rien demandé. J’étais sa grande sœur, c’était mon rôle de poser des questions avant que les problèmes n’arrivent.

« Tu sais que je suis là s’il y a quoi que ce soit hein ? »





claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Jeu 29 Déc - 16:34




Sister, sister keep the fire inside  

Ivory & Alec Welling

 
Avec quelques minutes de retard, la Serpentard qu’était sa sœur aînée poussa la porte. Alec releva immédiatement la tête de son livre pour regarder Ivory s’avancer vers lui.

- Coucou le petit !

La mine d’Alec se renfrogna légèrement à ce salut mais il n’eut pas le temps de réagir. Sa sœur était grimpée à côté de lui sur la table et l’avait attrapé dans ses bras. Le Serdaigle quitta sa mine renfrognée et sourit gentiment à sa sœur lorsqu’elle le lâcha. Puis, toujours pleine d’initiative même quand on ne lui a rien demandé, Ivory attrapa le livre des mains de son frère pour le poser à côté d’eux. Puis, elle lui demanda comme ça allait. Regardant devant lui, Alec lui dit :

- Le chapitre quatre de ce livre est vraiment passionnant, tu as dû le lire l’année dernière toi aussi.

En disant cette phrase qui n’avait pas grand intérêt, d’autant plus qu’il y avait peu de chance qu’Ivy ait lu ce livre avec avidité et encore moins qu’elle se souvienne du chapitre quatre, il ignorait ainsi la question de sa sœur. Habituellement secret, Alec partageait peu sur ses sentiments, y compris avec les personnes dont il était le plus proche. Mais, s’il n’avait pas répondu à cet instant à sa sœur alors qu’il aurait pu chercher à la rassurer c’était qu’il ne savait pas. Il ne savait pas comment il allait.

Elle évoqua tout de suite la lettre qu’elle avait reçu. Alec hocha la tête pour lui signifier qu’il en avait reçu une aussi. Puis, il se demanda un instant si ses parents lui en avait dit plus qu’à lui. Soudainement l’idée lui frappa que si la situation s’aggravait ils voudraient les retirer de Poudlard. Un air inquiet traversa en un éclair le visage d’Alec mais il reprit constance aussitôt. Après tout, ce serait logique et d’ailleurs n’auraient-ils pas plus raison ? Poudlard représentait la plus grande concentration de sorciers au Royaume-Uni en nombre et dans le temps. Elle faisait donc la cible idéale d’attaques diverses malgré les protections. Mais, comme il était difficile pour le moment de comprendre les motivations et les objectifs de ces néo-mangemorts, il était impossible de prévoir si Poudlard était un réel lieu de danger ou bien s’il s’agissait d’un évènement isolé.

Devant le peu de réaction de la part de son frère, Ivory enchaîna. Elle était là pour lui. Alec la regarda enfin dans les yeux et lui sourit sincèrement. Il le savait, il l’avait toujours su et c’était réciproque. Seulement pour le moment, il s’agissait de faire le tri en soi-même avant de pouvoir demander de l’assistance. En tout cas c’est comme cela qu’il ressentait les choses. Pour tout réponse, il lui dit d’un air sérieux :

- J’ai vu Esther, elle semble assez affectée mais ça devrait aller. Je pense que ça lui ferait plaisir si tu lui envoyais un hibou.

Entre Ivory et Esther, les choses étaient un peu plus compliquées. Bien qu’elles s’aimaient profondément, la communication ne semblait pas toujours facile et Alec s’était toujours employé à apaiser les relations et faire le lien entre les deux sœurs. Ce qu’il avait dit, il le pensait sincèrement. Sans devoir en faire des tonnes, ses parents avaient raison : ils devaient se soutenir les uns les autres.
Il se devait lui aussi de demander à sa sœur comment elle allait, mais il se doutait que de toute façon elle tenterait de faire bonne figure devant lui. Il ne put par contre pas retenir la question qui lui brûlait les lèvres :

- Tu le connaissais ?






Code par Phantasmagoria.


Dernière édition par Alec Welling le Dim 22 Jan - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Ven 30 Déc - 17:09



sister keep the fire inside
Je ne réagis pas à la remarque d’Alec. Je savais ce qu’il devait penser et, pour une fois, il avait tort. C’était de la botanique, j’adorais la botanique et j’avais lu ce livre l’année dernière, comme le programme le prévoyait. Mauvaise langue. Généralement, je lui aurais fait la remarque mais la rencontre d’aujourd’hui était différente et je restai muette, scrutant le visage de mon petit frère. Lorsqu’Alec répondit à ma question ou plutôt lorsqu’il n’y répondit pas, faisant comme si j’avais parlé de notre sœur et non pas de lui, mon regard se durcit. Il n’allait pas y couper. Certes, j’étais contente d’avoir des nouvelles d’Esther et, il avait raison, un mot ne serait sans doute pas du luxe, mais j’étais aussi et surtout là pour avoir de ses nouvelles à lui.

« Je le ferai alors, mais tu n’as pas répondu à ma question », signalai-je d’une voix ferme sans le lâcher du regard, je finirai pas avoir ma réponse de toute façon même s’il n’y tenait pas. Alec avait toujours su mieux que moi ce qui faisait plaisir à Esther et, au moment des anniversaires ou de Noël, il me donnait souvent une idée pour ma petite sœur. Elle et moi n’étions pas très proches, peut-être à cause de nos années d’écart mais aussi à cause de nos différents caractères qui avaient tendance à s’opposer. Esther s’entendait mieux avec Alec qu’avait moi et je m’entendais mieux avec Alec qu’avec elle, ce n’était un secret pour personne dans la famille. Pour autant, j’aimais profondément ma petite sœur, les choses pouvaient simplement être un peu compliquées entre nous.

- Tu le connaissais ?

La question d’Alec me surprit. Je ne m’y attendais pas et mon regard baissa presque instinctivement sur mes pieds. Pourtant, j’aurais dû m’en douter, c’était tout à fait le genre de question qu’il posait. Je pris quelques instants avant de répondre, les yeux dans le vague, mais toujours fixés sur mes chaussures.

« Un petit peu. On se croisait de temps en temps dans la salle commune. J’ai dû lui parler une ou deux fois. »

Il ne parlait pas beaucoup, peu d’élèves de Serpentard avaient des contacts avec lui. On le connaissait, on savait qui il était, on lui avait parlé une ou deux fois mais c’était tout. A vrai dire, je n’avais jamais cherché à le connaître beaucoup plus, il n’était pas de mon année et je n’avais trouvé aucune raison de venir lui parler. Il ne m’inspirait pas grand-chose. Je relevai la tête, levant on regard vers mon frère à qui je souris chaleureusement. Nous étions tous touchés à notre façon mais je ne voulais pas qu’il s’inquiète.

« Enfin, conclus-je sans trop savoir quoi dire d’autre, si tu pouvais éviter aller te balader dans la forêt interdite, ça me rassurerait ! »

C’était une maigre tentative d’humour mais tout de même, mes yeux reprirent quelque peu leur éclat rieur. Je n’étais à vrai dire pas inquiète pour ça, je voyais Alec se promener dans la forêt interdite, ni même Esther d’ailleurs c’était plutôt mon truc.






claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Mar 10 Jan - 14:49




Sister, sister keep the fire inside

Ivory & Alec Welling

 
Le regard d’Ivory s’était intensifié, elle n’avait apparemment pas apprécié qu’Alec évite sa question. Dans son for-intérieur, le jeune Serdaigle se promit de faire un effort. Si la fratrie Welling voulait rester soudée, il était en effet essentiel de pouvoir communiquer à cœur ouvert. Cela allait sûrement prendre du temps mais Alec ne doutait pas de la confiance qu’il pouvait accorder à sa sœur. Ivory lui signala d’ailleurs qu’elle répondrait à la demande qu’il avait formulée, donner un signe d’attention à la benjamine de la famille.

A sa question sur Joon Park, Alec ne put s’empêcher de remarquer que sa sœur se troubla quelques instants. Quel idiot ! Autant il pouvait être fin analyste, observateur, discret tout ce que vous voulez ! Mais, parfois sa curiosité semblait supprimer les filtres que l’on est sensé avoir pour éviter de blesser les gens ou de les mettre de l’embarras. Elle finit par lui répondre :

- Un petit peu. On se croisait de temps en temps dans la salle commune. J’ai dû lui parler une ou deux fois.


Alec chercha à accrocher le regard de sa sœur, l’air de lui dire désolé. Pas étonnant qu’il n’ait pas une ribambelle d’amis avec ce genre de questions. Enfin, le Serdaigle ne se plaignait pas, de manière générale, il était très heureux à Poudlard. Il ne faisait pas partie d’une bande ou d’un groupe d’amis mais il s’était rapproché au fil des années de personnes très différentes qui lui apportaient toutes à leur manière. Il s’agissait principalement de filles d’ailleurs. Parmi elles, l’énergique Gryffondor, Gaïa Tedesco qui s’amusait à l’embarquer dans ses aventures insensées et qui souvent lui faisait risquer une retenue. C’est à cette rousse pleine de vivacité qu’Alec pensa en souriant lorsqu’Ivory, qui avait elle aussi retrouvé le sourire lui recommanda de ne pas traîner dans la Fôret Interdite. Alec ne fit pas mention de son amie, d’après ce qu’il savait, Gaïa sa sœur ne se portaient pas l’une et l’autre dans leur cœur.

Retrouver l’éclat rieur dans les yeux d’Ivory lui donna un sentiment d’allègement. Il se doutait que la situation devait être encore plus délicate à Serpentard et que sa grande sœur était touchée mais il ne s’inquiétait pas outre mesure, Ivory étant quelqu’un d’ouvert et joyeux. Il espérait aussi qu’elle appliquerait son propre conseil à elle-même. Il préférait ne pas lui poser d’autres questions pour le moment afin d’éviter que cet instant plus léger ne se dissipe trop vite. Après un petit silence, il inspira profondément et décida de se lancer. Après tout, qui de mieux que sa sœur pour comprendre le fond de sa pensée ?

- Ivo, tu comprends toi qu’après des guerres qui ont ravagées le monde sorcier par deux fois, la difficulté de la reconstruction, des cicatrices encore ouvertes pour les générations qui nous précèdent, ils existent encore des sorciers assez stupides pour appuyer leurs revendications sur le pseudo-héritage du mage noir qui a causé de si grands malheurs ? Et quelles revendications en plus ? On n’en sait rien, les messages qu’ils envoient ne sont pas clairs. Je n’y comprends rien et ça m’agace profondément.

Voilà, il avait sorti ce qu’il avait sur le cœur et dans la tête. Pas de doute que sa sœur en serait certainement surprise, lui qui se caractérisait par sa manie de ne partager sa pensée qu’avec parcimonie. Il regrettait presque immédiatement d’avoir tout déballer de la sorte. Il ne voulait surtout pas que sa sœur s’inquiète mais, il était perdu. Complètement perdu.

Code par Phantasmagoria.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Jeu 12 Jan - 18:32



sister keep the fire inside
Alec ne parlait pas beaucoup. J’étais celle qui meublait la conversation. Pas qu’avec lui d’ailleurs, c’était le cas avec d’autres personnes qui partageaient mon quotidien, famille comprise. Je m’y étais habituée, il n’était pas non plus muet et, heureusement, ne faisait pas de réponses monosyllabiques – je détestais ça. Mais lorsqu’on parlait de lui, de ce qu’il pensait, de ses ressentis il prenait grand soin de changer le sujet. Preuve en était, il n’avait toujours pas répondu à ma question. Il prit la parole lorsque je m’y attendis le moins. Et ce ne fut pas une phrase, mais des questions, plusieurs, qu’il posa sans s’arrêter. Mon petit frère réfléchissait beaucoup – j’étais la première à dire qu’il réfléchissait plus que moi – et il avait visiblement beaucoup de choses dans son esprit actuellement. Il était troublé. Je pouvais le comprendre, la situation n’était pas facile à gérer, à accepter alors à comprendre… c’était encore plus compliqué. Je posai ma main sur son épaule et je glissai mon regard dans ses yeux.

« Tu sais, je crois que personne ne comprend vraiment, personne ne… comment peut-on ? » Mon regard dévia vers le mur en face de nous. Ce n’était des questions faciles et, malheureusement, je n’avais pas vraiment de réponses à ouvrir à mon petit frère. « C’est vrai qu’on ne sait pas grand-chose pour l’instant, on ne nous dit sans doute pas tout aussi ce qui fait qu’on a du mal à visualiser la chose, à se faire une idée de ce qui vient, contre nous. » Je parlais lentement, en prenant le temps de réfléchir aux mots que j’employais. Comment expliquer à mon frère ce que moi-même je ne comprenais pas ? « J’aimerais pouvoir te répondre, t’éclairer. » Malheureusement, c’était impossible.

Je souris gentiment à Alec, exerçant une légère pression sur son épaule avec ma main pour marquer ma présence, pas juste là en cet instant mais toujours. J’étais contente qu’il ait parlé.

« Tu n’aimes pas ne pas comprendre quelque chose hein ? », demandai-je en prenant une voix plus légère. Je savais déjà qu’il n’aimait pas, mais la conversation était un peu trop lourde à mon goût. « Dis-toi qu’on est tous dans la même galère. » J’ôtai ma main de son épaule pour la poser sur la table. Un sourire vint s’inscrire sur mes lèvres. « Ça me rappelle quand tu étais petit, tu dois pas t’en souvenir, c’est, je crois, l’un de mes premières souvenirs, maman m’avait laissé avec toi pour, je ne sais pas, peut-être quinze minutes. Mary devait venir mais elle était en retard… enfin ce n’est pas ça l’important. J’avais décidé de manger un morceau de gâteau et t’en voulais aussi sauf que tu n’arrivais pas à l’attraper. Tu m’as demandé et je t’ai regardé essayé t’en prendre, ça me faisait rire. » Je souris plus franchement un instant. « J’étais déjà pas très sympa comme sœur hein ? Le fait est que, je ne t’en ai pas donné enfin peut-être à la fin je sais plus, mais t’essayais d’en prendre et t’arrêtais pas de m’en demander et à un moment, tu t’es arrêté et tu m’as demandé pourquoi je t’en donnais pas, tu comprenais pas. Au fond, c’était juste par méchanceté. C’est peut-être ça le problème encore. Peut-être qu’ils agissent juste par méchanceté, qui sait ? »

Je m’arrêtais, passai mon bras autour du cou de mon frère que je tirai vers moi.

« Mais nous, on est pas des méchants, alors on comprend pas ! », déclarai-je avec une grimace ironique.







claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Dim 22 Jan - 22:44




Sister, sister keep the fire inside

Ivory & Alec Welling

 
Alec avait toujours été quelqu’un d’avenant, facile à vivre avec qui on peut avoir d’intéressantes conversations, d’autant plus qu’il était cultivé sur de nombreux sujets, mais pour connaître le réel fond de sa pensée, c’était souvent plus difficile. Face à sa sœur, dans les conditions si particulières qu’étaient celles de Poudlard actuellement, il avait réussi à sortir tout ce qu’il avait dans la tête. Il fallait marquer ce jour d’une pierre blanche ! Si le Serdaigle ne s’exprimait pas souvent sur ses ressentis, c’était principalement qu’il était le genre à être toujours assaillis de questions intérieures et cela lui avait toujours paru difficile de dire les choses aux autres alors qu’il n’était pas au clair avec lui-même. Mais, après avoir tout déballé à sa sœur, il se sentit un peu plus léger. Rien n’était réglé, tout était toujours aussi confus mais au moins, quelqu’un savait et pouvait peut-être comprendre un peu ce qu’il se passait pour lui. Ivory précisa que personne n’arrivait à comprendre la situation actuelle et qu’elle-même aurait souhaité l’aider à y voir plus clair mais que ce n’était pas en son pouvoir. Alec lui sourit franchement :

- Ne t’inquiète pas Sis’ ! Je ne te demanderais jamais d’essayer de répondre à toutes les questions que je me pose, ta tête exploserait !

Puis il lâcha un rire court mais franc. Quand ils étaient plus petits, et notamment pendant les leçons de leur tante Mary, il arrivait qu’Alec porte un regard légèrement condescendant sur sa sœur qui était bien moins studieuse et réfléchie que lui. Mais, ça n’était plus le cas. Au fil du temps il avait compris que l’intelligence ne se situait pas dans la connaissance mais dans quelque chose de plus complexe qui relevait plutôt de la compréhension du monde. Et jamais, aujourd’hui, vous ne pourriez entendre Alec dire que sa sœur est quelqu’un de stupide.

Il sentit la main d’Ivory sur son épaule, lui indiquant son soutien. Alec fut envahi par le sentiment qu’on ne pourrait rien contre eux, tant qu’ils resteraient si soudés. Puis, elle reprit la parole, le ton plus enjoué, souhaitant apparemment alléger la conversation. Alec aurait bien aimé creusé du côté de ce qu’elle ressentait mais compris que ça n’était pas la peine pour le moment et surtout que ce n’était pas ce dont elle avait besoin. Ivory se lança dans le récit d’une anecdote. Alec n’avait aucun souvenir de cet épisode mais il n’était pas surpris par ce qu’elle racontait. Elle conclut en déclarant qu’ils n’étaient pas les méchants, tout en passant son bras autour de ses épaules. Alec se laissa entraîner, sans résister, espérant que ne lui vienne pas l’idée de lui ébouriffer les cheveux.

- C’est vrai que t’étais pas toujours très sympa avec moi quand t’étais petite. Mais, faut avouer que je pouvais parfois être un peu chiant. Dit-il en la regardant dans les yeux avec un sourire.

Décidé à garder le ton léger, Alec enchaîna sur un sujet qui pouvait intéresser sa sœur.

- Bon, je suppose que tu suis un peu la Coupe du Monde Quidditch non ? On en est où ? Si tu ne me communique pas les infos, tu sais que je suis un peu largué.

Le Quidditch n’était clairement pas le sujet favori d’Alec mais il pensait faire plaisir à sa sœur en s’intéressant à quelque chose qu’elle appréciait. Et, de toute façon, il estimait tout de même important de se tenir au courant des évènements majeurs de monde magique et la Coupe du Monde de Quidditch en était un.


Code par Phantasmagoria.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Mer 25 Jan - 20:21



sister keep the fire inside
Voir Alec rire me faisait toujours plaisir et même s’il en profitait pour se moquer gentiment de son adorable grande sœur au passage. Je souris en écho à son rire. J’aimais ces moments de complicité, je ne me sentais jamais autant entourée que lorsque je me trouvais avec ma famille, ils me donnaient l’impression d’être soutenue. Tant qu’ils étaient là, je pouvais tout faire. Sa remarque suivante me fit hausser les sourcils et, pendant une brève seconde, je prétendis être vexée. Moi ? Pas sympa ? Carrément ! Lui chiant, par contre, je n’en avais pas beaucoup de souvenirs. Sauf quand il posait des questions ce qui, à la réflexion, arrivait assez souvent. Mais c’était ça aussi qui nous avait rapprochés. Un instant, je songeais au petit dernier de la famille, quel souvenir aurait-il de nous avec toutes ces années d’écart ? J’aurais aimé qu’il soit plus vieux parfois tout comme il m’arrivait de souhaitait d’avoir un frère ou une sœur aîné.

« Je l’étais bien plus que toi », répliquai-je avec un sourire malicieux tout en étendant rapidement ma main vers ses cheveux… et, en moins d’un instant, je l’avais décoiffé. M’avoir pour grande sœur n’était pas toujours un cadeau. « Hein ? »

Je reposai ma main sur la table mes yeux, eux, ne quittaient pas le visage de mon petit frère comme s’il pouvait disparaître à tout instant.

Soudain, Alec ramena la conversation sur le Quidditch. C’était gentil de sa part. Je savais qu’il n’était pas un grand fan et que ce n’était pas le sujet qui le passionnait le plus mais je savais aussi qu’il avait conscience que c’était, au contraire, l’un de mes sujets de prédilections. Il cherchait à me faire plaisir, si ça ne ce n’était pas adorable ! J’avais un petit frère parfait.

« Alors, je pris un air concentré – bien plus que celui que j’arborais en cours – pour répondre à la question de mon petit frère, bien sûr que je suis la coupe du monde ! Tu supposes bien, comme toujours tu me diras, pas comme moi quand je fais des suppositions… enfin là n’est pas le sujet. »

Je me levai tout d’un coup pour me mettre face à mon frère, telle un professeur face à un élève.

« Tu es au courant que l’Ecosse a gagné contre la Turquie ? Et que nous avons fait égalité face au Luxembourg… quelle honte !, déclarai-je avec humeur. Je défendais fièrement les couleurs du pays de Galles mais l’équipe ne me facilitait pas toujours la tâche. Enfin, j’espère que nous gagnerons le prochain, je refuse d’être éliminé ! Sinon, demain il y a Irlande contre le Ouganda, il paraît qu’ils sont bons, j’ai hâte de lire le résumé du match ! J’aimerais tellement pouvoir y aller… »

Toutes ces nouvelles venaient de la Gazette du Sorcier, au fond, il n’y avait encore rien d’exceptionnel.

« Si le Pays de Galles gagne, on fait une fête avec tous les gallois de l’école ? »

J’ignorais qui d’autre était gallois pour être honnête et l’idée venait juste de jaillir de mon esprit. Pour autant, cela me semblait être un super plan !




claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Dim 5 Fév - 10:49




Sister, sister keep the fire inside

Ivory & Alec Welling

 

Il se sentait décidément bien avec sa sœur, à la fois plus calme et plus enjoué. La famille était une sorte de fleur, chacun est un pétale agréable mais relativement insignifiant mais assemblés, ils forment un joli bouton. Bien sûr si la famille tenait aussi bien, c’était grâce aux caractères de chacun et en particulier grâce à l’amour et l’attention de leurs parents. Alec avait conscience de leur chance de faire partie d’une famille si parfaite. Il pensa un instant à son petit frère, celui qui était venu perturber l’équilibre. Mais avec le temps, il acceptait peu à peu qu’Eliott était lui aussi un membre à part entière de cette famille et que sa présence n’était pas une gêne mais peut-être une force elle aussi.

Pause. Ivory venait de commettre l’impardonnable : décoiffer Alec. Peu coquet, le Serdaigle passait toujours un temps fou à arranger ses cheveux le matin et tout le monde semblait toujours pris de l’envie irrésistible de glisser la main dans ses cheveux pour y mettre le bazar. Certains ne savaient pas que ça l’agaçait, Ivory oui. Elle venait de déterrer la hache de guerre. Mais, passons pour le moment. Tout vient à point à qui sait attendre…

Ramener la conversation au Quidditch semblait être une bonne idée. Ivory se lança sans plus attendre dans une explication. Alec se concentra pour ne louper aucune miette d’information, il avait beaucoup de retard en la matière. Il avait délibérément omis de lire l’article de la Gazette sur le sujet et avait simplement capté quelques conversations dans sa Salle Commune à propos de la Coupe du Monde. En écoutant sa sœur, les bribes qu’il avait entendues lui revinrent.

- Ah oui j’ai entendu des camarades en parler. Les batteurs ont été particulièrement formidable contre la Turquie non ? Baloo et Bagheera ou quelque chose comme ça !

Une place pour la finale de la Coupe de Monde de Quidditch, voilà le cadeau idéal pour Ivory ! Noël approchait à grands pas et Alec adorait faire des cadeaux, en particulier à sa famille. Malheureusement, la Coupe du Monde se déroulant aux Etats-Unis, cela semblait compromis. Il devrait donc se rabattre sur quelque chose de plus classique et moins spectaculaire… A sa dernière visite à Pré-au-Lard il avait repéré une bague ornée d’un vif d’or, les ailes se déployant à loisir, peut-être que cela ferait l’affaire. Il restait à espérer qu’il ne se la ferait pas chiper par un autre client.

Sa sœur évoque l’idée d’une fête si le Pays de Galle remportait la Coupe du Monde de Quidditch. Alec sourit à l’idée de faire la fête avec sa sœur, même si l’objet de la célébration lui importait peu.

- Pas de gallois parmi mes connaissances… Mais, je mènerais l’enquête si on gagne, promis !

Et tout le monde savait que quand Alec cherchait une information, il avait de bonne chance de la trouver. Il lui était même déjà arrivé de faire le guet pendant des heures à des endroits stratégiques du château pour tenter d’obtenir des preuves de ce qu’il soupçonne.

Considérant qu’il était maintenant à jour côté Quidditch, Alec hésita à prendre congé de sa sœur car il avait des devoirs à terminer. Mais, il lui fallait d’abord régler quelque chose. Ivory se tenant devant lui, l’air sérieux qu’elle n’avait souvent que quand il s’agissait de Quidditch. Alec repris la parole :

- Je ne voudrais pas avoir l’air de passer du coq à l’âne mais…

Puis il sauta de la table pour se jeter sur sa sœur bras tendu et entamer une bataille de chatouilles qui s’annonçait épique.

- Ca c’est pour mes cheveux !

Dit-il en riant à pleine gorge.



Code par Phantasmagoria.



Dernière édition par Alec Welling le Dim 26 Fév - 12:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Sam 11 Fév - 22:51



sister keep the fire inside
Je n’étais pas capable d’être objective une seule seconde lorsqu’il était question de mon petit frère. Je pouvais passer des heures à vanter ses mérites, une pointe de fierté dans la voix, défiant du regard tous ceux qui oseraient me contredire. Je pouvais expliquer à qui le souhaitait que, non, personne n’arrivait à la cheville de mon petit frère, qu’il était très intelligent et que, en plus, il était mignon comme tout. Je répliquai violemment à ceux qui me disaient que je pensais cela uniquement parce qu’il s’agissait d’Alec que ce n’était pas le cas, que j’aurais pensé ça de lui-même s’il avait été un parfait inconnu. Généralement, j’enchaînai avec un discours enflammé sur ses qualités morales qui faisaient de lui un petit frère extraordinaire et un ami incroyable. Dans mes rares moments de lucidité à propos d’Alec je pouvais concevoir que, peut-être, je l’idéalisais. Paradoxalement, lorsqu’il était en face de moi, je n’hésitais pas à lui lister tous ses défauts et à les faire ressortir. Ils m’amusaient plus qu’autre chose et, pour les avoir vus grandir, je savais quand et où les ressortir pour le mettre mal à l’aise ou l’embêter. J’adorais embêter mon petit frère notamment en ce qui concernait son point faible : ses cheveux si bien coiffés.

Nous continuâmes de discuter à propos du Quidditch, pas trop longtemps car Alec n’était pas assez intéressé pour se lancer dans un débat. Cela ne me dérangeait pas, nous avions d’autres sujets de conversation et je pouvais parler Quidditch avec un tas d’élèves dans le château. Il ne manquait pas d’admirateurs et si certains prétendaient savoir plus de choses qu’ils n’en savaient réellement d’autres étaient au courant des moindres petits secrets concernant la coupe du monde ; des gens très intéressants donc. … Mais de gallois avec qui faire potentiellement la fête, zut alors. Je souris en entendant la dernière réponse d’Alec. S’il menait l’enquête il allait réussir à dénicher tous les gallois de l’école. Nous ne pouvions pas être les seuls ! A trois la fête ne serait pas très drôle, surtout avec Esther… Enfin, je chassai vite cette idée de ma tête en voyant Alec reprendre la parole.

Mais ?
Je n’aimais pas ce suspens.

A raison, car Alec sauta de la table où il était encore assis et se jeta sur moi – pauvre innocente que j’étais – et commença à me chatouiller. Sans réfléchir et muée d’un automatisme forgé par des années de pratique, je répliquai et nous nous lançâmes dans une belle bataille. Tout ça à cause… de ses cheveux ? Petit joueur. Je n’avais fait que donner nouvel éclat à sa coiffure, il aurait dû me remercier.

Je ris si fort que je ne parvins pas à lui répondre tout de suite. Nous n’avions qu’un an de différence et, plus ça allait, plus j’avais du mal à gagner ces petites batailles. Le combat dura de longues secondes, j’essayai sans succès de l’éloigner de moi mais je ne réussissais qu’à rire encore plus. Il faut dire qu’Alec connaissait bien mes points faibles : la taille. Je réussis toutefois à lui attraper les mains dans une tentative désespérée et nous nous retrouvâmes face à face, l’un bloqué par l’autre.

« J’adore rire et t’entendre rire… mais c’était vil Alec Welling ! », finis-je par dire en profitant de ce moment de calme, les yeux rieurs et le ton faussement outré. « D’autant plus que tu sais très bien que je suis meilleure que toi à ce jeu-là », conclus-je, légèrement prétentieuse. Au fond, ce n’était sans doute pas vrai. De toute façon, nous finissions généralement tous les deux essoufflés, allongé par terre quand nous étions au Pays de Galles. Mais j’étais la plus sportive de nous deux ce qui pouvait m’aider, ce qui aurait dû m’aider pour être exacte.

« Tu me diras, c’est pas un lisant des livres que tu vas t’améliorer ! »






claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
avatar
5ème année Serdaigle & Modérateur
Féminin
✎ Parchemins : 661
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Dim 26 Fév - 12:48




Sister, sister keep the fire inside

Ivory & Alec Welling

 

Depuis le couloir du troisième étage, sortant de la salle jouxtant celle de Sortilèges, on entendit des éclats de voix. Alec Welling et sa sœur venaient de se lancer dans une bataille de chatouille et aucune intervention extérieure ne pourrait les arrêter. Les chatouilles avaient toujours été comme une sorte de tradition entre le frère et la sœur, une manière pour eux de se dire « Tu es hyper relou mais je t’aime, surtout que moi aussi je suis relou ». Alec connaissait les points faibles de sa sœur et le plus important d’entre eux était la taille. C’est donc par là qu’il commença son attaque lorsqu’il se jeta sur elle pour se venger de la main indésirable qu’elle avait glissée dans ses cheveux.

Le rire qui s’échappa de la gorge d’Ivory lorsqu’Alec se mit à la chatouiller était certainement un des sons que le Serdaigle préférait dans le monde. Si ça sœur riait, c’est que tout irait bien. Mais cette jolie pensée lui fit baisser sa garde et la Serpentard répliqua sans attendre et prit le dessus comme à chaque fois qu’ils se lançaient dans ce jeu. Alec avait toujours eu l’habitude d’être dominé par sa sœur d’un point de vue physique car elle était très sportive tandis que lui préférait lire ou observer les insectes dans le jardin. De plus, il avait toujours été plutôt petit pour son âge et assez mince, ce qui lui avait valu le surnom gringalet pendant un certain temps.

Cet été, il avait pris quelques centimètres et il s’était mis à manger beaucoup plus qu’avant, sans pour autant grossir. Il sentait son corps changer, il avait parfois le sentiment que ses mouvements n’étaient pas tout à fait coordonnés. Dans le même temps, il se sentait de plus en plus intéressé par toutes ces histoires de couple et d’amour qu’il le laissait indifférent avant. Pire, certaines personnes le troublaient profondément lorsqu’il les croisait, surtout des filles mais aussi quelques garçons. Alec n’avait aucune idée de ce qu’il était en train de se passer, tout ce qu’il savait c’est qu’il changeait, qu’il n’y pouvait rien et il détestait ça. Mais, hors de question d’en parler à sa sœur, rien que d’y penser le sujet l’embarrassait !

Ivory réussit à attraper les mains d’Alec, mettant fin à leur bataille. Ses yeux étaient encore rieur et elle se permit (comme à son habitude) de lui faire remarquer qu’elle était encore meilleure que lui, rajoutant par-dessus une petite pique concernant son habitude à avoir le nez plongé dans les bouquins. Alec se dégagea et pour toute réponse lui tira la langue. Il avait peu l’habitude d’être puéril mais cela faisait du bien, et il savait qu’il pouvait tout se permettre avec sa sœur. Il retourna vers le banc où il avait laissé son livre puis dit à sa sœur :

- Merci Ivo d’avoir répondu à mon invitation, on passe toujours de bons moments ensemble.

Il attrapa son livre, le ferma et le plaça sous son bras. Ivory avait réussi en une après-midi à lui tirer les vers du nez et à l’aider à se sentir mieux. Cette sœur était magique… Mais, Alec avait des devoirs à finir et avec les BUSES cette année, il ne voulait pas relâcher son attention.

- Mais tu comprends, je commence à être en manque là, il faut que je retourne étudier. dit-il sur le ton de l’humour. On se refait ça bientôt sœurette !

Il s’approcha à nouveau de sa sœur et lui déposa un baiser sur la joue puis se dirigea vers la sortie.


Code par Phantasmagoria.


.....................................................


I don't know what i'm doing
I don't understand what is happening, with me, with you, with the world. No idea where to go, what to do. And it's driving me crazy.
©️ Candy Apple


Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Poursuiveuse
Féminin
✎ Parchemins : 1050
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé] Lun 27 Fév - 16:50



sister keep the fire inside
La partie de chatouilles s’arrêta assez vite – je pris cela comme une victoire. Alec n’essaya, en tout cas, pas de me reprendre le dessus. Au contraire, il se dirigea vers le banc pendant que je m’adossais contre le mur sans le lâcher du regard. Je souris lorsqu’il dit que nous avions passé un bon moment comme d’habitude. Seuls mes yeux pétillants et mon visage heureux répondit à cette phrase. Comment ne pas passer un bon moment avec Alec de toute façon ? Il était si gentil. Il reprit son livre et m’annonça qu’il devait retourner travailler – ô surprise. Je levai les yeux au ciel. Il travaillait déjà tout le temps, ça ne devait pas être marrant l’ambiance chez les Serdaigle. Je le serrai fort dans mes bras lorsqu’il déposa un baiser sur ma joue.

J’étais ravie de l’avoir vu, d’avoir passé du temps avec lui, d’avoir écouté ses questions (même si je n’avais pas pu y répondre comme je l’aurais aimé) et de l’avoir entendu rire. Je lui fis un dernier signe de la main lorsqu’il passa la porte pour retourner vaquer à ses occupations. Seule dans cette salle, il me semblait qu’elle s’était tout d’un coup bien assombrie. Je restai quelques instants, adossée au mur, à réfléchir à la situation, aux nombreuses questions de mon petit frère. C’était si calme maintenant, plus de rire, plus de questions, plus de livre aussi – étonnant ! Je me moquai de lui à ce propos mais, au fond, j’étais très fière de son sérieux, de ses résultats et je savais que papa et maman l’étaient tout autant. Ils étaient fiers de nous tous bien sûr, mais, généralement, pour des raisons différentes. Je ne brillais pas pour mon zèle en matière de cours.

Finalement, après quelques minutes, je sortis à mon tour. Je voulais envoyer un mot à Esther comme Alec me l’avait conseillé. Après tout, c’était la plus jeune et par extension, la plus fragile. Je me devais d’être une grande sœur comme il faut et ce, malgré nos différents. C’était la famille et je ne laissais jamais tomber ma famille.


Terminé.









claude gueuse
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Sister, sister keep the fire inside [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
Sister, sister keep the fire inside [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» (Iron) There is a fire inside of this heart and a riot about to explode into flames
» Moon Dorian || @moondorian
» Thorin Oakenshield ♦ I see fire inside the moutain
» Serah Elizabeth "Lizzy" Abelson •• “ There is a fire inside of this heart... ”
» ▿ you've got a fire inside but your heart's so cold.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: