sumertime sadness / Celirose [Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

sumertime sadness / Celirose [Terminé]

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 4 Juin - 17:39

sumertime
Le Terrier était un endroit rarement paisible. Bien que situé en pleine campagne et plutôt isolé de tout, il était le repère d'une famille nombreuse où le nombre important de petits enfants créait des journée joyeuses et bruyantes. On ne s'y ennuyait jamais et chaque jours était une nouvelle aventure. Pour un grand nombre d'enfant Weasley c'était l'endroit idéal pour venir passer un moment de vacance. Molly et Arthur ne se plaignait jamais, acceptant même les amis de ces derniers. Le tout c'était de s'organiser un minimum pour éviter que la maison ne déborde. Or donc, cette semaine là le Terrier était plutôt calme. Pour cause, la seule personne présente était Rose. L'adolescente avait demander à venir quelques jours, encore un peu triste de sa récente rupture avec le jeune Finnigan et peinait à accepter la trahison de son premier véritable petit ami… Bien sûr un véritable plan de secours avait été mit en place dans sa famille et les tentative infructueuse de lui remonter le moral avait finit par la mettre en colère plus qu'autre chose. Rose avait donc fini par partir chez ses grands parents pour une semaine et, puisqu'elle ne pouvait résolument pas rester seule à tourner en rond, avait finit par demander à son meilleur ami de venir la rejoindre.

L'amitié de Célian Lestrange pour Rose Weasley avait fait jaser dans Poudlard. Beaucoup acceptait mal l'idée que les enfants des héros d'autrefois puisse sympathiser avec les descendants des anciens ennemis. Ce que certains voyait comme un signe de paix définitive, d'autre le prenait comme une provocation. L'idée que ces enfants puissent vouloir mener leur propre vie avec leur propres ambitions ne semblait, cependant, pas leur effleurer l'esprit. Qu'importe, cette tranquillité, ce pouvoir d'être elle-même, Rose l'avait trouver auprès de Célian. Aucun ne jugeait l'autre sur son nom et il avait toujours été le meilleur confident qui soit… et en l'occurence le seul qu'elle supporterait aujourd'hui. La jeune rousse restait le nez dans ses livres scolaires, les yeux encore humide. Elle s'en voulait beaucoup de pleurer un coureur de jupon, mais elle avait tellement cru qu'il était prêt à changer pour elle. Naïve petite Rose. Sa mère lui avait dit que ce n'était pas grave, qu'elle était encore jeune… N'empêche qu'elle avait eut des sentiment pour Alec et qu'il les avait piétiné allègrement. Les excuses du jeune homme n'avait rien changer… Elle ne voulait plus le voir et redoutait grandement la rentrée.

Elle essuyait encore une larme quand on frappa doucement à sa porte. « - Rose ? Célian est arrivé. Tu veux que je lui dise de monter ma chérie ? » Molly Weasley était restée une petite femme ronde, mais ses cheveux roux était maintenant blanchi par le temps. Elle était resté cette femme de caractère, aimante et protectrice. De tout le membre de sa famille, elle avait été la première à enterrer les vieilles rancoeur, acceptant à bras ouvert le meilleur ami de sa petite fille. Après tout le pauvre petit n'avait pas choisit sa famille et était bien trop gentil pour qu'on lui fasse mauvais accueil, disait-elle souvent à son fils Ronald quand il se plaignait des fréquentation de sa fille. « - Dis-lui de monter granny s'il te plait… » Elle laissa sa grand-mère repartir et entreprit d'essuyer ses yeux pour faire bon accueil au jeune homme. Elle ne s'était pas vraiment habillé avec goût aujourd'hui, déjà que d'ordinaire elle privilégiait le pratique à l'élégant… mais le vieux sweat Gryffondor de son père et son jean troué n'était vraiment le mieux dans sa garde robe. Tant pis, Célian était son meilleur ami, elle n'avait pas besoin de l'impressionné. Alors que la porte s'ouvrait, elle dissimula légèrement ses yeux rougis, un peu honteuse de ses états d'âme : « - Salut Célian. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 4 Juin - 19:01


Sumertime sadness

Rose Weasley

Les vacances de Célian avaient plutôt bien commencé, du moins jusqu'à ce qu'il reçoive un hibou de la part de Rose Weasley. En effet dans cette lettre, la jolie rouquine l'informait qu'elle avait rompu avec Alec Finnegan. Célian avait été très content de l'apprendre. Il ne voyait pas cette relation d'un très bon œil et ce depuis le début et il l'avait bien entendu prévenu, mais Rose était très têtue et il était difficile de lui faire ouvrir les yeux. Il ne pouvait pas la changer et elle non plus elle ne pouvait pas le changer. Combien de fois il s'était retenu de ne pas l'étriper celui-là, mais le Vert et Argent n'avait même pas pris le temps de le faire. Étrangement, depuis quelque temps, Célian commençait à avoir des sentiments pour la jolie petite Serdaigle, il l'avait compris il y a peu car la rouquine commençait à lui manquer de plus en plus. Peut-être qu'il aurait à présent une chance, maintenant que ce bougre de Finnegan n'est plus avec elle.

Mais même s'il était lui-même ravi de cette rupture, il devait tout faire pour consoler son amie et même si pour cela il devait mettre ses sentiments de coter. C'est pour cette raison, qu'il se rendait aujourd'hui au Terrier. Rose l'y avait invité et il avait tout de suite accepté. Il connaissait maintenant la famille Weasley depuis 5 ans et il savait comment la grand-mère de Rose était. Elle était l'une des premières à l'avoir vraiment accueilli et le jeune Serpentard en était ravi et il le leur rendait très bien. Le passé était le passé après tout. Quelques minutes plus tard, le Vert et Argent arriva par le biais de la cheminée des Weasley. L'une des premières à l’accueillir fut bien évidemment Molly. « Bonjour Célian, comment vas-tu ? » dit-elle. « Ne reste pas planter là approche voyons » finit-elle par répondre comme s'il s'agissait de son propre fils. Par ailleurs, elle ne se retint pas de lui ébouriffer un peu les cheveux et elle se saisit par la suite de la cape du jeune homme pleine de suie. D'un coup de baguette magique, elle nettoya la cape du jeune Lestrange et elle ne nettoya par la même occasion puisqu'il restait un peu de suie son pantalon.  Célian était tout d'abord un peu gêné, mais il lui répondit rapidement : « Bonjour Madame Weasley, je vais très bien et vous ? » finit-il par dire. Molly lui répondit aussitôt. « Toujours aussi poli Célian. Merci je vais bien. Entre, je vais chercher Rosy. Tu sais qu'elle ne va pas très bien en ce moment la pauvre et il n'y a rien à faire. J'espère que tu y arriveras toi. » Le jeune Lestrange acquiesça d'un rapide signe de la tête et Molly partit juste après. Elle revint quelques minutes plus tard et elle lui dit : « tu peux monter, elle t'attend dans l'ancienne chambre de son père, tu connais le chemin » finit-elle par répondre. Elle partit par la suite dans les cuisines. Pendant ce temps, Célian grimpa les marches jusqu'à arriver dans ladite pièce. Avant de frapper, Il réfléchit un instant à ce qu'il pourrait bien lui dire et surtout de comment il pourrait la saluer. Il se donna une petite gifle : *Pourquoi tu penses à ça maintenant, tu n'as qu'à faire comme d'habitude imbécile*.

Célian toqua à la porte et il l'ouvrit. Il put découvrir une Rose Weasley particulièrement attristée. Il voyait qu'elle avait pleuré, mais il n'en fit pas la remarque. À la salutation de la jeune fille, le jeune Célian comprit qu'une nouvelle crise de larmes s'annonçait. De ce fait, il ne comprit pas ses gestes sur le coup, mais il laissa ses jambes et ses pieds agirent à sa place. Célian s'approcha donc doucement de la Serdaigle et il l’enlaça amicalement afin de la réconforter. Même s'il aurait voulu que se câlin se prolonge, la Serdaigle y mit fin. Il s'installa à coté d'elle, main sur son épaule et il lui parla :

« Comment ça va Rosie ? »

Bravo Célian, niveau tact tu ne pouvais pas faire mieux. Non mais vraiment tu es un imbécile de première. Il se reprit rapidement : « Pardon, cette question était un peu stupide puisque tu ne vas pas bien. Tu veux bien me raconter ? Peut-être que si on en parlait tu te sentirais mieux ? Je suis désolé, tu sais que je ne suis pas doué pour ce genre de chose, pardonne-moi si je manque un peu de tact. ».
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 4 Juin - 22:27

sumertime
La présence de Célian avait toujours réussi à apaiser Rose… Enfin quand il ne se heurtait pas à son obstination. En l'occurence l'arrivée du jeune homme pour lui remonter le morale était plus que bienvenue. A sa grande surprise, le jeune homme pourtant si discret, vint immédiatement la prendre dans ses bras. N'écoutant que sa tristesse et son besoin de réconfort, la rousse s'y blottit aussitôt. Dans cette étreinte chaude et réconfortante, elle put enfin s'autoriser à pleurer autant qu'elle le voulait. Au fond si quelqu'un pouvait la voir dans cet état c'était bien lui. Elle resta un petit moment à sangloter, en silence. Finalement, la jeune fille s'éloigna essuyant ses yeux humide. « - Désolée... »  Elle n'avait pas l'habitude de pleurer autant et puis Célian lui avait dit plus d'une fois qu'Alec était un coureur de jupon… Heureusement qu'il lui épargnait le traditionnel je te l'avais bien dit … qui n'aurait fait que l'énerver d'avantage. « - J'aurais dut t'écouter tu sais... » Elle frotta ses yeux rougis et partit s'asseoir en tailleurs sur le vieux lit de son père. Le jeune homme prit la parole. «  - Ca va ? » Elle n'eut guère le temps de répondre qu'elle avait connu des jours plus joyeux qu'il se reprit aussitôt. « - Pardon, cette question était un peu stupide puisque tu ne vas pas bien. Tu veux bien me raconter ? Peut-être que si on en parlait tu te sentirais mieux ? Je suis désolé, tu sais que je ne suis pas doué pour ce genre de chose, pardonne-moi si je manque un peu de tact. »

Malgré elle, Rose eut un petit rire. Elle invita le jeune homme à s'installer à côté d'elle. « - Ca va mieux maintenant que tu es là. » Au moins, ça, c'était vrais. Elle hésita un instant, réfléchissant. Comment présenter la chose ? Que dire qu'il ne savait déjà ? Insulter Alec ? Elle en mourrait d'envie même si ce ne serait pas nécessairement le plus intelligent à faire. « - Je pensais vraiment qu'il allait changer avec moi tu sais… C'était naïf peut être ? » Oui, sûrement. Elle soupira. Oui, c'était définitivement naïf, plus qu'elle aurait souhaiter l'être. « - Il m'a trompé, je te l'ai dit dans ma lettre... » Sa voix manqua de se briser mais elle se reprit, elle n'allait pas pleurer, pas encore ! « - J'ai rompu aussitôt, je ne pouvais pas supporter l'idée… Si tu savais comme je lui en veux, comme je m'en veux. » Elle avait fait l'erreur de s'attacher à un coureur de jupon et voilà ce qu'elle y gagnait. Pourtant la majeur partit de ses amis lui avait dit de se méfier, qu'il n'était pas fiable et que, même si il semblait bien amoureux, cela ne durerait qu'un temps. Qu'elle n'était pas encore née la fille qui fera changer Alec Finnigan.

Une fois de plus elle essuya une larme qui perlait à ses yeux. Elle avait le coeur brisé. « - Le pire c'est que je ne sais plus où j'en suis. Je suis furieuse ! Tellement furieuse ! Mais je l'aimais… Enfin… je crois. Je l'aime encore ? » Elle hésitait, dans son coeur d'adolescente les choses étaient bien compliqué et à part la colère elle peinait à y voir claire. « - Maman me dit que ça va passer. Qu'à mon âge tout paraît beaucoup plus dramatique mais... » Elle soupira, ses parents avait connu une guerre à son âge, ils se battaient pour la survie de leur monde alors bien sûr des amourettes d'adolescente devait sembler bien puérile à Hermione Weasley « - Il y a une différence entre ce qui était important pour elle à mon âge et ce qui est important pour moi maintenant… Elle ne m'écoute pas. » Elle avait juste besoin de parler, d'expliquer ce qu'elle ressentait. « - Merci d'être là Célian. » Au moins elle pouvait compter sur lui. Un léger silence s'installa dans la pièce, tout juste troublé par le chant de quelques oiseaux. Rose adorait le Terrier plus que n'importe qu'elle autre endroit au monde… mais y être seul était parfois bien ennuyeux. « - Tu veux bien dormir ici ce soir ? Ni mon frère ni mes cousins ne sont ici. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Dim 5 Juin - 10:14


Sumertime sadness

Rose Weasley

Célian était là à essayer de réconforter la jeune Weasley. Elle avait été l'une des premières à l'approcher et à lui parler comme son égale sans faire attention à son nom et au passé de sa famille. Ils s'étaient bien trouvés tous les deux, l'un avait honte de sa famille et tentait avec beaucoup de difficulté à oublier le passé et l'autre pensait ne pas être à la hauteur de ses parents qui avaient été de grand héros pendant la bataille. Le jeune Lestrange enviait beaucoup la jeune fille, elle, au moins ses parents n'avaient pas été du côté des méchants. Mais reprenons-nous vite. Célian contre toute attente avait enlacé Rose et celle-ci n'avait pas repoussé l'étreinte du jeune garçon. Après quelques larmes, elle tenta avec difficulté de se calmer et elle s'écarta aux grands désarrois du jeune Lestrange. Elle s'excusa, Célian se retint donc de lui dire qu'il avait eu raison sachant qu'elle le prendrait mal mais celle-ci le dit par elle-même.

Il la regarda s'installer en tailleurs sur le lit de son père et il s'installa à côté d'elle. Avec beaucoup de tact, le jeune Serpentard lui demanda comment elle allait et rectifia aussitôt sa phrase tout en savant pertinemment qu'elle n'allait pas bien. Il lui demanda alors de lui raconter plus en détail ce qu'il s'était passé, même s'il avait pu le lire dans sa lettre. Contre toute attente, le Serpentard s'excusa de lui-même de manquer de tact, Rose connaissait Célian et elle ne put retenir un petit rire. Certes, le jeune Lestrange venait de se ridiculiser, mais il était plus qu'heureux de voir sa meilleure amie sourire et par conséquent rire. Contre toute attente, le comportement de la rouquine eut pour effet de le faire sourire (il ne sourit pas toujours à savoir). Il était heureux d'entendre que sa simple présence remontait le moral de la petite Weasley. Suite à ce commentaire, Célian posa sa main sur la sienne, il faisait souvent ça avec elle et ça l’apaisait grandement. Mais cette fois-ci, ce geste avait une tout autre signification pour lui. Il écarta donc rapidement ses idées obscènes. Il fallait qu'il aide son amie et pas qu'il pense à ce genre de chose.

Rapidement, la Serdaigle se confie de nouveau à son amie et elle lui raconta toute l'histoire en détaille. Célian ne la coupa pas, préférant réagir lorsqu'elle aurait terminé. Lorsqu'elle eut terminé, le jeune Lestrange s'autorisa à parler.

« Tu n'es pas naïve loin de là. Tu es humaine, tu as le droit d’éprouver ce genre de sentiment et de penser que tu aurais pu le changer. Ne le prend pas mal, mais je te l'avais bien dit. On ne va pas s'éterniser là-dessus car le but de cette journée et que tu l'oublies un peu ce Finnegan. Tu ne dois pas éprouver de remords. Tu comprends ma petite Rosie.»dit-il tout en lui caressant amicalement le visage. « Tu as eu raison de rompre, et encore tu ne sais peut-être pas tout, mais arrêtons de penser à ce vieux bougre, ça se trouve il doit être en train de s'amuser alors que toi tu te morfonds sur ton propre sort. » il n'avait pas l'habitude de lui faire la morale, mais parfois c'était nécessaire tout comme avec son cousin Scorpius. Et puis, étrangement, le traiter de bougre lui faisait plaisir et il était heureux qu'elle avait rompu. Mais lorsqu'elle parla de sa mère, Célian ne pouvait pas s'empêcher de penser à sa famille et à la famille qu'il aurait aimé à voir. « Et pour ta mère je te comprends, ne fait pas attention. Mais soit heureuse, car tu as une mère et un père aimant. Regarde-moi je n'ai personne » dit-il légèrement attrister, car au bout du compte, il aurait aimé grandir dans la normalité, avoir une mère aimante qui se serait occupée de lui correctement et un père qui lui aurait appris plein de chose. Le jeune Lestrange éprouvait sur le coup de la mélancolie. Décidément cette journée n'était pas non plus la sienne. Il écouta à peine la petite Weasley le remercier d'être là. Il revint rapidement sur la terre ferme et remit immédiatement son « masque » et il cacha de nouveau ses propres émotions, même s'il savait très bien que Rose le ferait de nouveau tomber. Lorsqu'elle lui proposa de rester dormir ici ce soir, le jeune Lestrange accepta :

« Oui pourquoi pas, enfin si ça dérange pas ta grand-mère et ton grand-père. » finit-il par répondre tout en retenant sa peine. Il se releva du lit et il lui tendit sa main tout en lui demandant si elle voulait un peu sortir avec lui et se balader hors de la maison :

« Tu viens ? On va se promener un peu dehors, enfin seulement si tu le souhaites. Peut-être que ma compagnie ne te suffit plus à présent. » dit-il tristement tout en étant encore en train de penser à sa famille et à la mère qu'il n'a pas eu et qu'il aurait aimé avoir. Le destin refaisait surface, on dirait que tout comme ses parents, le jeune Lestrange n'aurait pas droit au bonheur et il n'aurait pas droit à l'amour.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Mer 8 Juin - 13:57

sumertime
Le soleil éclairait chaudement la petite chambre, les vieux poster des canon de chudley était toujours présente et l'on pouvait voir les joueur se poursuivre dans une partie infinie, s'arrêtant parfois pour saluer les occupant de la pièce. L'endroit portait les couleurs de Gryffondor, mais Rose avait finit par y mettre sa patte, puisqu'elle venait ici tout les ans. Ainsi une photo de ses meilleurs amis avait été posé sur la table de chevet, mais Célian, Dominique, Scorpius était probablement partit faire un tour dans les autres photo de la maison laissant le parc de Poudlard vide de leur présence... Quelques jouet à chat et l'oiseau de Serdaigle venait témoigner de la présence de la jeune fille dans la pièce, ainsi qu'un grand nombre de livres de cours. La porte s'entrouvrit et Grisemoon se faufila, venant réclamer son lot de caresse en se frottant contre les adolescent. Le petit chaton était devenu un imposant maine coon, bien plus grand que la plus part des autres chats de Poudlard. Calme et fier, il avait une façon de s'installer qui paraissait souvent calculé par l'animal pour se mettre en valeur... Cela lui valait quelques plaisanterie sur son ego mais, ne le comprenant probablement pas, le chat s'en fichait. Rose l'attrapa et le hissa sur le lit où ils peut entreprendre une longue séance de câlin, laissant un nombre incalculable de poil sur Célian. « - Il t'aime toujours autant. » Grisemoon avait ses têtes, ses favoris, en l’occurrence le paisible Lestrange, la mère de Rose et Rose elle-même, le reste du monde était classé sur un échelle allant de l'indifférence totale au coup de patte gratuit sans raison.

La rousse soupira doucement. Les paroles de Célian n'était pas forcément facile à entendre, mais elles étaient vrais et elle ne pouvait le nier. L'idée qu'Alec puisse s'amuser alors qu'elle était entrain de se morfondre avait quelque chose de douloureux et d'énervant. Au fond elle lui en voudrait encore plus d'avoir tourner la page et de ne pas la regretter un peu. N'avait-elle été qu'une distraction de plus pour l'adolescent ? « - Tu as raison, j'imagine... mais... Ce serait encore pire si il était passé à autre chose je pense... Pour moi, je veux dire. » Une pointe de jalousie perçait encore dans sa voix, elle n'avait pas encore tourner la page... Il fallait dire que la rupture avait eut lieu il y a moins d'une semaine de cela et elle ne pouvait pas encore se vanter d'être passer à autre chose... « - Et pour ta mère je te comprends, ne fait pas attention. Mais soit heureuse, car tu as une mère et un père aimant. Regarde-moi je n'ai personne   » La rousse se mordit la lèvre, elle savait combien il était douloureux pour Célian de parler de sa famille. Doucement elle posa une main sur l'épaule du jeune homme. « - Ce n'est pas vrais. Tu as Scorpius et tu m'as moi. On dit toujours que les amis son la famille que le cœur choisit, non ? » Comme pour appuyer les paroles de sa maîtresse, le chat frotta sa tête sur le visage du jeune homme, arrachant un petit rire à Rose. « - Et puis... Grisemoon aussi, quoique dans ce cas il ne t'ai pas vraiment laisser le choix. » La rousse haussa les épaules quand Célian parla de l'avis de ses grands parents, Molly n'était heureuse qu'avec une foule d'enfant autours d'elle, elle ne doutait pas qu'elle accueillerait à bras ouvert Célian. Plus que n'importe qui d'autre sa grand-mère avait tirer un trait sur le passé. « - Ils diront oui et granny fera à manger pour trois semaines ce soir! » Molly faisait toujours trop à manger et tout était toujours trop bon pour gâcher.

L'idée de la promenade plu à Rose qui se leva aussitôt, sifflant son chat. L'animal tenait parfois plus du chien que du félin. « - Allons à la mare, Grisemoon pourra pêcher et ça le défoulera un peu. » Elle attrapa une pair de basket et descendit jusqu'au rez de chaussé. Molly tricotait, Arthur bricolait une radio moldu. « - Gran ? Célian peut dormir à la maison ce soir ?  » Molly releva la tête de son ouvrage, le même sourire bienveillant aux lèvres. « - Bien sûr, tu es toujours le bienvenue Célian tu le sais... Vous sortez ? » La jeune fille acquiesça, précisant qu'ils allaient uniquement à la marre. La porte à peine ouverte, le chat se faufila à l'extérieur, visiblement ravis de se promener. Rose le suivit de prêt, attrapant machinalement le bras de son ami. Quand elle était triste elle devenait toujours plus tactile que d'ordinaire. Le silence s'installa un moment, alors que les adolescents se dirigeait vers la marre. Le chat faisait des aller-retours et semblait profiter de sa sortie. Finalement arrivé au bord de l'eau, Rose reprit la parole. « - Au fait, tu as eu les résultats de tes BUSES? » La rousse avait réussit à égalé l'exploit de sa mère en obtenant toute les matières qu'elle avait passé, neuf buses sur neuf. A la différence d'Hermione elle ne s'était jamais vraiment intéressé au soins aux créatures magiques. Les notes allait d'Optimal à Effort Exceptionnel et elle n'avait guère à s'en plaindre. De fait elle avait décidé de n'abandonner aucune matière et de pousser jusqu'au ASPIC dans tout les domaines. La rouquine n'avait néanmoins guère partager ses résultats, sa rupture ayant, pour une fois, occulté l'école. « - Tu sais quelle matière tu vas suivre l'année prochaine ? » Elle espérait en avoir quelques unes en communs avec Célian et Scorpius... Enfin, surtout Célian. Bien qu'adorant le jeune Malfoy, les heures de cours passer à se faire déconcentrer par le blond ne lui manquerait guère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Mer 8 Juin - 17:26


Sumertime sadness

Rose Weasley

Célian n'aimait pas faire la morale à sa meilleure amie, mais sur le coup il y était bien obligé et puis il avait tellement l'habitude de le faire, qu'il lui était impossible de ne plus la faire. Il fut particulièrement surpris que cette fois-ci Rose n'était pas d'humeur à le contredire, et bien au contraire, celle-ci était d'accord avec lui. Célian en était resté bouche baie, il n'avait d'ailleurs même pas remarqué que le chat de Rosie venait d'ouvrir la porte et que celui-ci venait de monter sur le lit afin de réclamer des caresses au duo. Et comme à chaque fois, le jeune Lestrange était plein de poil. Il ne put s'empêcher de sourire suite au commentaire de Rose. Célian était heureux d'être aujourd'hui avec sa meilleure amie et rien n'aurait pu troubler sa joie et sa tranquillité. Mais c'est alors que Rose décida de parler de sa mère, le jeune Lestrange ne put s'empêcher de la comprendre tout en ressentant une peine. Il est vrai qu'il n'avait jamais eu véritablement de mère ou de père en dehors de son oncle et de sa tante. Les larmes commençaient à monter et il les retint du mieux qu'il pouvait. La douleur ne s’effacerait malheureusement jamais, il faisait partie de ceux qui n'aurait jamais droit au bonheur et il s'était fait une raison.

C'est alors qu'il put sentir la main de Rose sur son épaule. Les paroles de la jeune fille le réconfortèrent. C'est vrai qu'il n'était pas totalement seul, il avait Scorpius. Que ferait-il sans son cher et tendre cousin ? Rien et elle venait de lui dire qu'elle était là et qu'elle serait toujours là pour lui. Bon pas directement, mais le jeune Lestrange était intelligent et il avait vite fait le rapprochement. Célian ne put s'empêcher de rigoler, lorsque Grisemoon frotta sa tête contre lui. « Mais tu sais, ton chat et moi on va se marier je le sens, on est fait l'un pour l'autre » dit-il en rigolant, il n'était bien évidemment pas sérieux. La jeune fille lui proposa ensuite de rester pour la nuit, le jeune Serpentard accepta tout en y mettant une condition : que ses grands-parents soient bien évidemment d'accord. S'ils acceptaient, il fallait qu'il pense à prévenir son oncle et sa tante qu'il rentrerait le lendemain. Mais pour l'instant, ce n'était pas le moment.

Il lui proposa une petite balade, Rose s'empressa de l'accepter tout en se levant sous les yeux ébahis et émerveillés du Vert et Argent. Elle siffla son chat, mais il n'en tint pas compte. La rouquine enchaîna rapidement avant qu'il ne puisse dire quelque chose. Elle voulait aller à la mare. Célian décida de s'amuser et de faire rire à nouveau Rosie c'est pourquoi il imita un preux chevalier. Sans attendre, il lui fit la révérence et dit : « Vos désirs sont désordres ma chère ». Il se releva aussitôt. Rose semblait particulièrement heureuse et elle en rit. Elle attrapa rapidement une paire de basket et elle embarqua Célian avec elle.

Elle en profita pour demander à ses grands-parents s'il pouvait rester. Molly s'empressa d'accepter et Célian de la remercier. Puis les deux amis sortirent. À peine ouvrait-elle la porte que le chat sortit. Tout en se promenant, Rose attrapa le bras de son ami. Célian la laissa faire tout simplement car il appréciait son contact physique. Comment il adorait quand la jeune fille le faisait et il l'appréciait encore plus depuis qu'il savait qu'il était fou amoureux d'elle. Il ne voulait pas que ce moment se termine, mais pendant ce temps un silence s'était installé. Arrivée au bord de l'eau, la jeune Serdaigle reprit la parole. Célian l'écouta attentivement et amoureusement parler des BUSEs. Il lui répondit : « Oui et toi ? Je serais curieux de savoir si tu as été meilleur que moi ma petite Rosie » dit-il tout en lui caressant les cheveux. Il n'était pas aussi souvent tactile, mais la situation et ses sentiments s'y prêtait totalement.

Il l'invitait à s'installer auprès de la part. Il s'assit et Rose aussi. Elle lui demanda quelle matière il allait bien poursuivre l'année prochaine. Il lui répondit donc en espérant qu'il en aurait quelques-unes en communes avec Rosie. « Je garde la métamorphose, les sortilèges, la DCFM, Astronomie, Botanique,  SCM et étude des moldus et toi ? » demanda-t-il.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Jeu 13 Oct - 9:45

Une fois dehors, Rose se sentit mieux ; elle ne savait pas réellement ce qui faisait la sentir mieux, la présence de Celian ou l’air extérieur. Elle marcha en compagnie de son meilleur ami, une main posée sur son bras. Le chat s’était sauvé, mais il reviendrait, comme à son habitude.  

A l’évocation d’un potentiel mariage avec son propre chat, elle manqua de s’étouffer, et lui fit une petite pichenette sur l’épaule en lui disant « non mais tu t’es vu, au vue de ta bouille, je pense que bon nombre de jeunes filles seront à tes pieds bien avant mon chat !! » en éclatant de rire « d’ailleurs il va falloir qu’elles me demandent l’autorisation au préalable, tu sais que j’ai le droit de regard sur tout ce qui touche à toi, j’ai pas envie que tu t’amourraches d’une écervelée ou que tu te fasses avoir comme moi ; l’amour rend aveugle, j’en ai fait les frais malheureusement mais je ne me ferai pas avoir deux fois, sois en sûr ; allez passons à autre choses veux tu ? ».

Justement, lui même avait trouvé un autre sujet ; celui des options.  Celian contrairement à elle se formalisait uniquement sur quelques matières ;  elle poursuivait pour obtenir les ASPIC dans tous les domaines. Elle avait fait la fierté de ses parents quand elle était revenue avec ses 9 buses obtenues sur 9 ; cela la motivait à poursuivre dans ce  sens. Elle hésita un instant à lui confier son projet ; il était peut-être fou, elle se demandait même dans quelle mesure, il ne la découragerait pas mais maintenant blessée au fond d’elle-même il ne lui restait plus que cela, apprendre et se tuer au travail pour oublier « je suis une folle dans ma tête, je poursuis avec toutes les matières, j’ai envie d’obtenir les ASPIC dans toutes les matières », puis repartant sur les options de Celian« bien les options que tu as choisies, si tu veux on travaillera celles que l'on a en commun, si ça peut t’aider ? ».

Le contact de la main de Celian dans ses cheveux rouquins la fit tressaillir un instant ; lui très peu tactile habituellement osait un geste sortant de l’ordinaire pour lui, elle lui adressa un regard empreint de surprise. Puis en réponse à son geste, elle reprit la main qui venait de lui caresser les cheveux.

Elle réfléchissait, ce faisant, la main de Celian dans la sienne à la prochaine rentrée ; elle ne savait pas encore si elle aurait digéré cette rupture, cette trahison, ne savait pas comment elle réagirait face à Alec. Elle serait froide pour sûre, mais elle devrait se contrôler un maximum. Son sang bouillonnait à cette évocation, ces projets pour la rentrée ; serait elle assez forte pour le croiser sans l’injurier. Elle devrait à tout prix se maitriser. Elle avait peur également que Celian ou Scorpius ne soient agressifs à son égard et elle cherchait le moyen de le faire comprendre à Celian ; elle ne voulait pas non plus qu’il devienne le souffre douleur de ses deux plus proches amis. Pour cette raison, elle devait se contrôler pour éviter tout esclandre.

Elle pouvait tout dire à Celian ainsi elle poursuivit « tu sais à la rentrée, on va le recroiser à nouveau, j’ai peur, je suis rancunière tu le sais, mais… je ne veux pas que vous vous en preniez à lui ni toi ni Scorpius, il appartient au passé maintenant, l’avenir est devant nous ; ça va être très dur pour moi je te l’avoue mais j’ai besoin de me prouver que je suis plus forte que j’en ai l’air ».


Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 15 Oct - 17:14


Sumertime sadness

Rose Weasley


Célian passait une très bonne journée, ou plutôt après-midi en compagnie de sa meilleure amie Rose. Après avoir discuté dans l'ancienne chambre de son père, l'héritier Lestrange l'avait invité à faire une petite balade à l'extérieur. Balade que Rosie s'était empressée d'accepter. Quelques minutes plus tard,  le duo était enfin dehors. Rose était agrippée à son bras, Célian appréciait beaucoup ce contact, mais il s'abstint de dire ou de faire quoi que ce soit pour l'instant, tout simplement car il jugeait que ce n'était pas le bon moment. Ainsi, même si cela lui faisait beaucoup de mal, le jeune Lestrange fit comme si de rien n'était, comme s'il ne ressentait rien pour la belle et jolie rouquine qui était à ses côtés. Voyant que le chat de cette dernière se frottait à lui, il ne put s'empêcher de faire un peur d'humour et de dire qu'il allait au moins vivre heureux avec son chat dans un proche avenir.

À ses paroles, Célian ne put s'empêcher de sourire et de rire rien qu'en voyant que sa Rose manquait de s'étouffer. Cependant, il perdit vite son sourire en voyant le regard malicieux de sa comparse. Sans attendre plus longtemps celle-ci lui envoya une petite pichenette sur l'épaule, suite à cela, Célian ne put s'empêcher de dire : « Hey, mais ça va pas. Ça fait mal » dit-il tout en souriant et en lui esquissant un clin d'oeil. Rapidement, Rose lui rétorqua qu'il ne s'était pas bien vu dans un miroir et que bon nombre de jeunes filles allaient être à ses pieds. Si seulement elle savait que la seule fille qui l'intéressait était en fin de compte celle qui était en face de lui. Il s'en mordit quelque peu les lèvres, ceci ne passa d'ailleurs pas inaperçu aux yeux de sa meilleure amie. Cependant, il se détendit légèrement lorsqu'elle lui dit qu'elle avait un droit de regard sur ses éventuels conquêtes.

Au fond, il avait un peu d'espoir, l'espoir qu'elle s'intéresse à lui. En revanche, il ne put s'empêcher de se sentir un peu triste lorsqu'il l'entendit parler à nouveau de ce qu'il lui était arrivé. Par conséquent, il lui répondit : « Je suis d'accord avec toi, passons à autre chose » dit-il tout en commençant à s'éloigner d'elle tout en l'invitant à le rejoindre le sourire aux lèvres. Quelques mètres plus loin, il lui dit : « Aller tu viens? » demanda-t-il. À ces mots, il fut vite rejoint par son amie. Dans son élan, il changea de sujet. Il commença à parler des BUSEs et des options qu'il allait suivre en 6ème année. Célian avait eu 7 BUSEs, 7.

C'est à cet instant précis qu'il se rendit lui-même compte qu'il ne lui avait pas communiqué ses notes, et qu'elle non plus le les lui avait pas dites. Il s'empressa alors de le lui demander « Tu as eu combien de BUSEs ? » demanda-t-il même s'il était persuadé que sa meilleure amie avait eu des notes excellentes. En parlant de celle-ci, elle lui expliqua qu'elle voulait conserver toutes les matières. Étrangement, cela ne le surprit guère. Par la suite, elle lui proposa de l'aider à réviser certaines des matières en commun ensemble. Il acquiesça simplement de la tête. Suite à son geste, Célian était lui-même surpris d'avoir fait ce qu'il venait de faire, Rose en fut d'ailleurs tout aussi surpris que lui. Un silence s'installa rapidement entre eux, Rose venait de lui prendre la main, Célian ne put s'empêcher de réfléchir et de se demander ce qu'elle pouvait bien faire ou encore penser. Quelques secondes plus tard (qui parurent une éternité pour lui), Rose se mit enfin à lui parler.

Comme il s'en doutait, Rose reparlait encore d'Alek. Il ne put retenir un soupire, non pas que Rose l'ennuyait, mais rien que d'entendre son prénom, le brun avait envie de l'étriper. Lorsqu'elle eut terminé, il lui répondit : « Si ça peut te soulager, Scorpius et moi n'irons pas jusqu'à l'agresser. Par contre, je ne peux rien te promettre s'il se met à parler de toi ou encore s'il vient me voir. »Ses paroles étaient très claires, et concises, Rose n'était pas dupe et elle devait avoir compris. Célian pouvait être certes quelqu'un de calme, mais il avait certaines limites. Il enchaîna : « Rosie, tu es quelqu'un de forte, je sais que tu arriveras à outrepasser ce passage là.  Et puis, tu es vraiment très belle, je sais qu'un jours, tu parviendras à trouver quelqu'un qui te mérite et qui sera te respecter » dit-il honnêtement à sa meilleure amie tout en  la regardant droit dans les yeux. Comme d'habitude, ses yeux étaient particulièrement envoûtant, il lui arrivait souvent depuis quelques temps de s'y noyer. Il ferait n'importe quoi pour qu'elle lui appartienne.
Code by Fremione.


.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 15 Oct - 19:19

A l'évocation de ses notes aux Buses, Rose s'empourpra ; non pas qu'elle avait honte mais des fois elle avait peur qu'on la prenne un peu pour une intellectuelle ou qu'on la compare à ses parents, Hermione notamment. Elle répondit simplement « je n'ai eu que des optimales, seuls trois efforts exceptionnels en Métamorphose, histoire de la magie et Botanique, autant de matières que je vais bosser encore plus cette année  ».

Puisqu'il lui demandait ses notes elle se tourna vers lui et lui dit « et toi petit cachottier pour quelles matières vais je devoir te donner des cours de soir cette année » ; elle éclata de rire après cette question ; elle s'imaginait bien avec Celian lors de tournée de préfets en train de réviser des buses. Devant l'air surpris de Celian elle lui expliqua son fou rire « je nous imagine tous les deux en cours du soir en lieu et place des tournées de préfet, t'inquiètes pas je suis pas nette dans ma tête des fois ahah ».

Elle ne pouvait pas ne pas parler d'Alec à Célian, même si cette évocation de son histoire récente rouvrait ses blessures. Célian était tout pour elle et elle ne voulait pas qu'il ait des ennuis à cause de cette histoire sordide. En l'écoutant, elle ne fut pas dupe, ses paroles étaient claires comme de l'eau de roche, il n'irait pas provoquer la bagarre mais en cas de mauvaise attitude de la part de son ex, les choses ne se résoudraient pas au détour d'un couloir.

Rose était absorbée dans ses pensées, elle regardait Celian mais elle cherchait à la comprendre ; il avait tellement changé ces derniers temps, tactile, surprotection à son égard. Que se passait-il dans la tête de son meilleur ami ? Scorpius n'avait pas évolué de la sorte pourtant tous deux étaient ses meilleurs amis.

Puis elle même sentait un rapprochement avec Célian, mais quel rapprochement, elle ne savait plus ; elle même était perdue et ne savait pas où se diriger. Etait elle encore sous le choc de cette rupture au point qu'elle ne voyait pas l'évidence ? Mais à quelle évidence songeait elle ?

C'est à ce moment là qu'elle fut pris d'une irrésistible envie d'envoyer un Hibou à Dominique, sa cousine, confidente, amie de toujours. Elle ne savait plus du tout où elle en était. Elle se sentait d'une proximité dangereuse avec Célian, dangereuse pour elle, pour leur amitié, pour leur avenir.

Puis elle se ressaisit, pencha sa tête en arrière et dit à Celian « bon si on remarchait un peu, je tiens pas en place, besoin de me dégourdir un peu les jambes » ; à peine avait elle dit ça qu'elle se mit à courir à petites enjambées ; après tout elle était vêtue pour le sport, un short, débardeur, des basketts ; le Quidditch et l'entrainement lui manquait ; c'était peut être ça qui guérirait son cœur endolori, le sport en compagnie de son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 15 Oct - 21:53


Sumertime sadness

Rose Weasley


Célian avait remarqué que lorsqu'il avait évoqué le sujet des BUSEs et en particulier celui des notes la gêne de sa meilleure amie. Par ailleurs, son rougissement non plus ne passa pas inaperçu, il ne se moqua pas d'elle bien au contraire, il ne put s'empêcher de le contempler. Elle était si mignonne, si belle lorsqu'elle rougissait. Il se mit une claque monumentale intérieurement pour avoir des pensées aussi « perverses » mais l'étaient-elles vraiment ? Au fond, Célian connaissait la véritable valeur de sa petite Rosie préférée. Il savait qu'elle était intelligente et que pour rien au monde il ne considérait cela comme un défaut, mais plus comme une qualité. Par conséquent, jamais il ne l'aurait pris pour quelqu'un « d'intellectuel » ou encore appeler « Miss Je-sais-tout ». C'était un fait, il craquait décidément pour elle, mais ce qui lui faisait le plus mal était qu'elle ne voyait absolument rien de tout cela. Elle était comme figée, bloquée face à un miroir, miroir qui l'empêchait de voir quoique ce soit se rapportant à celui-ci. Il se retint à nouveau de se mordre les lèvres, puis il l'écouta attentivement parler complètement absorbé par le son de sa voix.

Il revint rapidement sur terre lorsqu'elle termina de parler. À en voir le regard de sa petite Rose, il perdit son sourire habituel, elle le regardait bizarrement. Que préparait-elle ? Il n'en savait guère, mais il s'attendait au pire venant de sa part. Et il avait bien raison, il ne put s'empêcher de rougir à l'évocation des mots « cours du soir ». qu'entendait-elle par là ? Il ne pouvait pas s'empêcher de se faire des films, mais il fut rassuré lorsqu'elle tenta de se rattraper. À ces mots, le jeune Lestrange esquissa un léger sourire forcer et il lui répondit : « Oh, j'avais mal compris. Et bien sachant que j'ai eu un P en histoire de la magie, je ne pense pas que tu puisses faire grand chose pour moi vu que j'arrête cette matière. En même temps, je n'ai pas eu la moyenne, donc c'est parfaitement logique. On pourrait peut-être réviser l'Astronomie ensemble, c'est la seule matière où j'ai un peu du mal, même si j'ai largement réussi l'examen avec un Effort Exceptionnel. Je suis quand même fière de moi avec mes 7 BUSEs, qui aurait cru que j'en obtiendrais 7 sur les 8. » conclua-t-il le sourire aux lèvres. Étrangement, sa gêne avait complètement disparu, qu'elle restait bien où elle était.

Par la suite, Rose lui parla d'Alek, Célian lui avait donc répondu honnêtement et du mieux qu'il pouvait à ses questions et appréhension. Au fils des années, le Vert et Argent avait changé et il avait encore plus décidé de changer pour Rose, mais se rendrait-elle compte de son changement de comportement ? Pour l'instant, le Serpentard n'avait pas de réponse à apporter à cette question. Mais il avait de l'espoir, ou du moins il espérait que sa camarade s'en apercevrait. Il se remémorait alors les paroles de Scorpius, mais il lui était impossible de faire ce qu'il lui avait conseillé de faire. Par conséquent, il décida d'improviser et de suivre ses propres instincts. Un nouveau silence s'installa entre eux, mais il ne dura à nouveau pas. Il fut cette fois interrompu par Rose qui invita à présent Cécé à courir peu. Célian regarda la mare qui se trouvait non loin du duo, puis il eut une idée, certes particulièrement sadique, mais qui pourrait l'amuser un peu et amuser Rose avec de la chance. Le sourire aux lèvres, il entreprit donc d'essayer de la rattraper. Au début, il laissa sa meilleure amie avoir de l'avance sur lui, tout en sachant pertinemment qu'il arriverait sans problème à la rattraper. Elle aussi devait sûrement le savoir, elle n'était pas dupe, mais il pouvait toujours espérer qu'elle ne penserait pas qu'il la laisse gagner.

Quelques minutes plus tard, il décida enfin de l'avertir de son approche imminente un sourire sadique aux lèvres. « ROSE PREPARES-TOI, J'ARRIVE » dit-il. Sans lui laisser le temps de fuir encore plus loin, le brun accéléra. Il pouvait enfin courir à sa propre vitesse et par conséquent il pouvait enfin ne « pas se retenir ». quelques secondes plus tard, il arriva à hauteur de la rouquine et sans la prévenir et l’enlaça, enfin il tenta plutôt de la maîtriser, ce qui n'était pas facile, cependant, Rose voyant qu'elle n'y parviendrait pas, arrêta de se battre. Avait-elle jugé qu'il était inutile de lui résister ? Une nouvelle fois, il décida de la surprendre et il parvint à la soulever. À quelques mètres d'eux se trouvait la mare en question, là où il avait prévu de la « jeter ». Sans attendre plus longtemps, il l'emmena là-bas et à bonne hauteur, il lui dit tout en la lâchant progressivement : « Prête à faire le plongeon princesse ? » dit-il le sourire aux lèvres. À ces mots, il commença à la lâcher progressivement, cependant, il n'avait pas prévu une chose : dans tous les cas, où il était elle pourrait très bien l'entraîner avec lui. Il espérait donc qu'elle ne le ferait pas, il était d'ailleurs bien trop tard pour lui de fuir. Rose était bien trop proche de lui, elle pouvait à tout moment l'attraper et par conséquent il pourrait rapidement chuter avec elle. Quelle idée avait-il eu vraiment ? Le brun s'en savait guère, cependant, il passait un très bon moment.
Code by Fremione.


.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Sam 15 Oct - 23:14

Rose courrait et riait en même temps, elle savait que Célian était pour ainsi dire joueur mais elle avait besoin de se comporter un peu comme une gosse là aujourd'hui. Cela lui permettrait de se laisser aller et d'oublier un peu les soucis de cette fin d'année scolaire.

Elle ne savait pas du tout ce que Célian avait prévu de faire d'autant que Monsieur ne bougeait toujours pas et la regardait s'éloigner ; bien entendu qu'il courrait plus vite qu'elle et qu'il lui faudrait bien moins de temps qu'elle à arriver au bord de la mare qui se trouvait à quelques mètres de là.

Quand elle entendit son signal « j'arrive » elle ne put s'empêcher d'accélérer même si elle reconnaissait que c'était perdu d'avance.... Elle rigolait aux éclats quand elle sentit les bras de Célian l'enlacer mais d'une tendresse différente à celle qu'il utilisait à son égard habituellement. Ses gestes étaient plus tendres que d'habitude ; aussi arrêta t elle de se débattre, se trouver dans ses bras était tellement agréable qu'elle en baissa sa garde. GROSSE ERREUR !!!

Effectivement, profitant de son instant de relâchement Celian la prit dans ses bras . Son regard interrogatif se tournait vers le yeux de Celian « hé dites donc tu vas me lâcher oui? » ; mais Celian portait sur son visage un sourire sadique augure d'un mauvais coup. Elle était telle une enfant prise au piège. Elle commençait à se débattre d'autant qu'il se rapprochait dangereusement de la mare et là elle commença à lui dire « je te préviens si tu me mets dedans tu viens avec moi de gré ou de force et mamy que va t elle dire ? On va rentrer trempé !! ».

Mais Célian ne s'arrêtait pas et lui demandait tout en la lâchant précautionneusement si elle était prête pour le plongeon ? A cet instant elle se revit à ces moments de gaminerie avec ses deux compères. Dieu que ça faisait du bien de s'oublier, se comporter comme des gosses et tant pis si Mamy était pas contente car ils allaient tout mouiller en rentrant....

Alors qu'elle tombait en douceur de ses bras pour atterrir dans la mare, elle se rattrapa à la taille de Célian, elle l'attirerait dans sa chute avec elle. Chose qu'elle réussit parfaitement. Au final, même si c'était une mare, la température de l'eau était agréable et les raffraichissait, elle se mit à taper dans l'eau pour l'éclabousser.

Elle riait aux éclats puis lui dit « bon si tu voulais aller te baigner tu aurais du me le dire avant j'aurais mis mon maillot de bain !!! ».

Celian tout comme elle était trempé des pieds à la tête, debout face à elle elle eut une subite idée.

Elle le contourna, sauta sur son dos tel un koala et lui dit « allez maintenant Monsieur Lestrange vous allez ramener votre princesse dans son château et au pas de course !! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Dim 16 Oct - 16:06


Sumertime sadness

Rose Weasley


Célian ne savait vraiment pas ce qu'il lui avait pris sur le coup. Pourquoi avait-il voulu attraper Rose et lui faire faire un magnifique petit plongeon. Pourquoi l'avait-il attrapé de cette manière, mais surtout pourquoi il l'avait soulevé telle une belle et magnifique princesse pour ensuite la lâcher « doucement » dans la marre. Il n'en savait guère, mais il n'était pas l'heure de réfléchir ou encore se poser des questions. C'était l'heure de s'amuser un peu et même s'il avait 16 ans, bientôt 17 ans dans quelques mois. Le Préfet avait besoin de s'amuser et de se détendre un peu, tout comme sa meilleure amie. Par ailleurs, il voulait lui remonter le moral, et lui faire penser à autre chose, c'est pourquoi il avait agit de cette manière. Au fond, il était heureux de passer un si bon moment avec sa petite rouquine, il était heureux que celle-ci se détende enfin et qu'elle puisse penser à autre chose qu'à ce connard d'Alek.

Il se souvenait encore clairement de ses paroles avant qu'il ne la jette dans l'eau. Elle avait beau en effet lui avoir demandé gentiment de le lâcher, le brun n'avait pas voulu, voulant amener son plan jusqu'à son accomplissement. Elle avait beau essayé de se débattre, Célian ne l'avait pas lâché, et même si elle aurait continué, elle n'aurait pas pu se défaire de son emprise. Il était après tout beaucoup plus grand et beaucoup plus fort qu'elle. Le sourire aux lèvres, il s'était approché de la marre. Même les menaces ne l'avaient pas ébranlé, car au fond il était certains que sa grand mère ne les disputerait pas, elle en rigolerait même certainement. Arrivée devant ladite marre, il avait tout de même pris quelques précautions en lui demandant si elle était prête. Puis il la lâcha sans se douter qu'elle allait l'embarquer avec elle. En effet, le jeune héritier Lestrange avait baissé sa garde. Il ne s'était pas éloigné et par conséquent, sa Rose agrippa par la taille. *Oh la petite garce* pensa-t-il. Il ne put par conséquent pas éviter cette chute. Quelques secondes plus tard, Célian était aussi trempé que Rose. Il était trempé et ce jusqu'au cheveu, à cet instant précis, il se détestait, pourquoi avait-il eu cette idée ?

Et pour couronner le tout, Rose commençait à l'éclabousser. Voulait-elle vraiment jouer sur ce terrain là. Discrètement et telle un éclair, le préfet l'éclaboussa à nouveau. Cette petite vague d'eau vint jusqu'au magnifique cheveux Roux de sa chère et tendre. Elle avait à présent les cheveux trempés tout comme lui. Célian souriait et il ne put s'empêcher de rigoler. Dans cette même lancée, il continuait à l'éclabousser, Rose quant à elle vint rapidement se joindre à lui dans ses rires. À l'évocation du maillot de bain et de la petite baignade, il ne put s'empêcher de rétorquer : « Et bien, vois-tu ce n'était pas totalement prévu, tout comme je n'avais vraiment pas prévu finir dans l'eau avec toi, j'aurais du prendre la fuite et t'abandonner ici » dit-il sadiquement tout en rigolant. Il tenta de se relever, mais il fut devancé par sa princesse. En effet, sans s'y attendre, celle-ci le fit retomber dans l'eau, puis elle le contourna et elle lui sauta sur le dos tel un magnifique petit koala. Se rendait-elle seulement compte qu'elle venait de lui faire mal au dos ? Cependant, la douleur partit très vite, puis il n'eut même pas le temps de se plaindre qu'elle lui ordonna de la ramener jusqu'à son « château » telles avaient été ses mots pour décrire la petite maison de ses grands-parents. Il ne put s'empêcher de rigoler, puis il se laissa tout doucement tomber en arrière, afin que Rose prenne plus ou moins peur. Cependant, il ne la laissa pas tomber. En effet, après lui avoir fait cette petite frayeur, il se releva, tout en la tenant fermement par les jambes. Il ne fallait après tout pas qu'elle tombe. Même s'il avait vraiment envie de la refoutre dans l'eau, il s'abstint de le faire et il lui dit : « Et si je ne le fais pas, tu vas me faire quoi ? » demanda-t-il. Puis il se résigna à exécuter les ordres de sa belle, par crainte que celle-ci ne se mette en colère. Parfois, il était vraiment trop gentil avec elle.

Le sourire aux lèvres, il commença donc la traverser du jardin. Le duo était toujours aussi trempé, sur le chemin il rajouta : « Cependant, ne compte pas sur moi pour courir, sauf si tu veux à nouveau tomber avec moi par terre et là, ça serait moins drôle je pense » rigola-t-il ne sachant pas réellement pourquoi il riait. Quelques minutes plus tard, les deux jeunes arrivèrent devant la porte du Terrier. Cet à cet instant précis que Célian décida de laisser descendre Rose, tout en lui disant : « Prête pour affronter ta grand-mère ? Au besoin, je lui dirais que c'est de ta faute et que tu m'as poussé dans la marre et que je t'ai entraîné avec moi » dit-il le sourire aux lèvres tout en sachant pertinemment que Rose allait lui rétorquer quelques choses. C'est également à cet instant précis qu'il décida d'ouvrir la porte tout en lui disant : « Après toi ». Il fallait après tout faire preuve d'un peu de galanterie, puis il avait été élever ainsi.

Code by Fremione.


.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Dim 16 Oct - 17:25

Rose était aux anges  ; oubliée sa peine, oubliées ses craintes et sa contrariété ; à califourchon sur le dos de Célian, les bras autour de son cou, les mains retombant sur son torse elle rayonnait. Elle ne manqua pas de pousser un petit cri de peur lorsqu'il se pencha de manière presque imperceptible en arrière « hé, tu fais ça je te coule, pareil si tu ne me ramènes pas  en réponse à ta question !! j'ai dit à mon château brave chevalier ; d'ailleurs ça va je ne suis pas trop lourde, si tu veux je peux descendre ?». En réponse elle sentit que les mains de Célian bloquaient ses jambes de chaque côté la maintenant ainsi fermement,

Ils avançaient tranquillement sur le chemin du retour, prudemment ; bien lui en prenait et lorsqu'il lui mentionna qu'il ne courrait pas elle lui dit « tu as bien raison déjà que je ne sais pas comment mamy va réagir en nous voyant tremper si en plus on arrive en claudiquant ça ne va vraiment pas le faire !! ».

Elle regardait le soleil qui commençait doucement à tomber à l'horizon ; il était encore suffisamment haut mais les 17 h ne devaient pas être loin « contente que tu restes manger avec nous ce soir, il commence de toute manière à se faire tard et cela clôturera une bonne journée ; j'espère que Mamy a installé comme prévu le matelas dans ma chambre, on pourra discuter de tout et de rien avant de s'endormir ».

Ce faisant, ils étaient parvenu devant la maison ; il la déposa à terre et voilà que Célian lui proposait de l'accuser. Elle n'en attendait pas moins de lui. Elle lui fit un clin d'oeil. Non mais il ne croyait tout de même pas qu'il allait s'en sortir comme ça le bougre non ? Elle savait qu'il attendait une réponse, elle ne vint pas, en seule réponse, elle se mit sur la pointe des pieds alors que Célian avait déjà ouvert la porte, mit une de ses mains derrière les cheveux de Célian et déposa un baiser sur le front ainsi à sa portée ; puis alors qu'il relevait la tête elle murmura à ses oreilles «merci ».

Elle se précipita à l'intérieur de la maison en courant, ce qui la fit chuter, forcément des basketts mouillées à l'intérieur d'une maison cela ne pouvait que se terminer de cette manière. Sa grand mère arriva affolée « mais rosie qu'est ce qu'il t'est arrivé » ; puis Molly vit Célian derrière elle toujours sur le pas de la porte « mais, vous avez fait quoi les deux là ? Y'a une averse brutale ? J'étais prise dans mes fourneaux et j'ai rien remarqué ? ».

Rose se remit debout avec l'aide de Célian ; alors que celui-ci allait pour ouvrir la bouche elle lui intima le silence « hum non mamy, je vais tout t'avouer, on avait trop chaud et on a eu une envie brutale de se baigner tous les deux, je sais c'est pas malin on aurait du prendre les maillots mais que veux tu, j'avais la flemme de revenir jusque là !! maintenant tu m'excuses mais » en se regardant trempée des pieds à la tête « je crois qu'il va falloir que je me change »... « par contre mamy si tu pouvais faire quelque chose pour Célian ? Cette foutue marque m'empêche de …. » mais mamy Molly l'interrompit « rosie chérie tu sais bien que l'on a les affaires d'Arthur » ; celle ci jaugea d'un œil Célian « hum oui tu devrais rentrer dedans, peut être un peu serré mais ça devrait le faire ».

Pendant que Molly repartait pour chercher des affaires propres à Celian elle se tourna vers Célian et lui dit « ta gente princesse s'éclipse deux minutes, je t'ai couvert brave chevalier, mais je te couvrirai pas deux fois, que ça se renouvelle pas de si tôt ». En terminant sa phrase elle lui adressa un clin d'oeil.

Elle se précipita dans sa chambre où elle récupéra une petite robe légère, se dirigea sous la douche et se prépara à rejoindre à l'issue de sa toilette son compagnon et sa grand mère toujours en bas.

Elle regarda sa montre et rejoint Célian au salon et ne manqua pas de rigoler en le regardant pantalon trop petit, chemise ouverte, laissant entrevoir la musculature de son ami ; elle y attarda d'ailleurs le regard et se reprit rapidement en sentant un far monter à ses joues et lui dit « sympa cette petite après midi ; j'espère que la soirée sera aussi bonne, tu as prévenu par ailleurs que tu restais chez nous ce soir ? » s'enquit elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Dim 16 Oct - 19:51

[quote="Célian R. Lestrange"]
Sumertime sadness

Rose Weasley


Célian avait voulu faire une petite frayeur à Rose, et il y était arrivé, puisque celle-ci ne manqua pas de pousser un petit cri lorsqu'il s'était penché en arrière. Si seulement elle savait qu'il avait manqué de tomber, peut-être qu'elle ne l'aurait pas si bien pris. En réponse lorsqu'elle lui avait demandé si elle n'était pas trop lourde, il avait bloqué ses propres mains sur ses jambes afin de la maintenir fermement. Ainsi, lorsqu'elle lui dit qu'elle pouvait très bien descendre, le Vert et Argent ne lui répondit pas, préférant marcher en silence jusqu'au Terrier. Cependant, il ne put s'empêcher de rétorquer qu'il était préférable de marcher tranquillement, plutôt que de tenter le diable en courant et par conséquent, manquer de tomber et de se faire mal. En parlant de cela, elle approuva totalement ses dires -contre toute attente-.

Célian fut légèrement surpris, mais il ne put s'empêcher de rire et de rétorquer suite aux paroles de Rose : « Désolé, tout d'un coup, je ne sais pas pourquoi mais je t'imagine en train de claudiquer jusqu'à la maison toute seule. Je sais c'est méchant, mais tu serais tellement mignonne à regarder » dit-il tout en manquant cruellement de tact. Par la suite, ils marchaient tous les deux tranquillement jusqu'à la maison. Le soleil était presque en train de se coucher, il devait être vers les 17 heures, Célian pensa à cet instant précis qu'il faudrait peut-être qu'il contacte son père un jours pour le prévenir qu'il ne rentrait pas ce soir au manoir et qu'il mangeait chez les Weasley. Il fut sortit de sa réflexion par Rosie qu'il lui annonça qu'elle était contente qu'il reste manger et qu'il reste dormir au Terrier. À ces mots, le jeune Lestrange ne put s'empêcher de sourire. La rouquine enchaîna rapidement sur sa journée en lui disant qu'elle avait passé un excellente journée. Célian ne perdit pas son sourire et il lui répondit : « Je suis content que tu as pu passer une bonne journée Rosie, je suis même content d'avoir réussi à te divertir un peu, peut-être devrais-je envisager de faire carrière dans le cirque qu'en dis-tu ? » demanda-t-il en rigolant.

Quelques minutes plus tard, le groupe arriva devant la maison. Célian la déposa alors à contrecœur au sol, puis pour rigoler il fit mine de lui proposer de l'accuser. Celle-ci lui retourna un petit clin d'oeil qui voulait tout dire : la demoiselle allait se venger. Célian ne put s'empêcher de sourire, il n'en attendait pas moins d'elle. C'était d'ailleurs ce qui le faisait craquer chez elle. Attendant tout de même une réponse, il ne put s'empêcher de rougir et d'être surpris par le geste de la Bleue et Bronze. En effet, celle-ci venait de lui déposer un baiser sur le front. Il fallait qu'il se calme et vite, sinon Rose se demanderait s'il était souffrant ou autres. Par chance, il réussit à se contrôler et par conséquent, il lui envoya une petite pichenette sur le front en retour. Par la suite, le brun ouvrit la porte, Rose se précipita d'ailleurs à l'intérieure en courant. Célian fut perplexe en la voyant courir, il savait que cela allait très mal finir. Et il avait eu raison, puisque la rousse glissa à cause de ses baskets complètement trempées. Résultat, non seulement elle s’étala brutalement au sol, mais elle alerta sa grand-mère. Pour passer inaperçu, s'était donc totalement raté. Il ne put s'empêcher d'être inquiet pour elle tout en espérant qu'elle ne s'était pas fait mal et dit : « ça va Rose, tu ne t'es pas fait mal ? »

à peine eut-il terminé, que Mamie Molly débarqua dans le salon en mode furie, particulièrement inquiète pour sa nièce ce qui était d'ailleurs parfaitement logique, elle aurait pu se faire mal après tout. Il hésita même à s'approcher pour l'aider à se relever, ce qu'il fit quelques minutes plus tard. Il l'aida à se relever, c'est alors qu'elle posa la question fatidique. Il s'apprêtait à lui répondre honnêtement en s'accusant de lui-même, mais Rose l'en empêcha. Elle lui expliqua alors qu'ils avaient tous les deux eut envie de se baigner et qu'ils avaient eu la flemme de revenir jusqu'ici pour prendre un maillot de bain. Sa grand-mère les regarda tous les deux suspicieusement. Elle n'était pas totalement dupe et avait sûrement très bien compris ce qu'il s'était réellement passé dehors, mais elle fit mine de les croire. Elle aussi avait été jeune à une époque. Elle se revoyait sûrement à cet instant précis à leur place. Enfin c'est ce qu'il en conclut en la voyant sourire. Par la suite, vint le problème des vêtements. Sur ce coup là, il n'avait pas prévu de vêtement de rechange. C'est alors que sa grand-mère eut une excellente idée, cependant, le brun s'en serait certainement passé. En effet, elle lui proposa des vêtements d'Arthur Weasley, Célian ne put rien dire sous prétexte qu'il ne voulait pas froisser Molly. Il n'eut d'ailleurs pas le temps de rétorquer, qu'elle était déjà partie à la recherche des vêtements. Rose en profita d'ailleurs pour lui murmurer quelques choses. Comme il s'en doutait, elle le taquinait à nouveau. Il ne put s'empêcher de sourire et de dire : « Va te changer, tu vas finir par attraper froid » conclua-t-il tout en attendant Molly et lesdits vêtements.

En parlant de cette dernière, elle ne tarda pas à arriver avec les vêtements, Célian fut donc contraint de se changer. Dans la pièce voisine, il se changea donc. Le pantalon était vraiment trop petit pour lui, sans parler de la chemise. Elle était vraiment trop serrée, il était à la limite de vouloir la quitter et de rester comme à la maison torse-nu, mais il repensa qu'il n'était pas chez lui et qu'il devait par conséquent faire un effort. Il ouvrit donc les deux premiers boutons, puis il quitta la pièce. Il se sentait beaucoup mieux qu'avec tous les boutons d'attachés. Lorsqu'il fut dans le salon, il s'installa sur l'une des chaises tout en observant la grand-mère de Rose cuisiner. Il n'osait pas parler, il fut soulagé lorsque Rosie pointa le bout de son nez. Il ne put s'empêcher de la fixer et de l'admirer vêtue ainsi, elle était si magnifique. Cependant, il lui lança un petit regard noir lorsqu'elle se moqua de lui tout en s'installant à ses côtés. En repensant à son père, il lui rétorqua : « Zut j'ai complètement zappé. Je vais le faire ». puis il lui murmura à l'oreille : « Je me vengerais Rosie, ma vengeance sera terrible ». Puis il s'éloigna d'elle et dit à Molly « Puis-je utiliser votre cheminée afin de prévenir mon père? » demanda-t-il, Molly lui répondit : « Mais bien sûre Célian, fait comme chez toi ». à ces mots, il la remercia, puis il s'approcha de la cheminée. Il fit tout le nécessaire, puis il parvint à contacter son père, même s'il dut passer par le biais de son elfe de maison pour aller le chercher. Quelques minutes plus tard, Drago apparaîssait dans la cheminée. Ainsi Célian put alors lui demander : « Mon oncle, comment dire cela. Je ne rentre pas ce soir, Molly m'a invité à rester pour dîner et pour dormir ici, je peux rester ? » demanda-t-il. Son père hésita un instant puis il lui répondit : «Et bien, je pense qu'avec tes résultats de buses, tu peux te permettre d'accepter, par contre, ne laisse pas Molly te transformer en baleine en te resservant 3 fois de ses plats.  », aussitôt Célian lui répondit : « Oui mon oncle, merci beaucoup à demain » conclua-t-il ne voulant pas plus converser avec son oncle qui avait sûrement entre aperçut ses vêtements plus que petit. Cependant, il devait bien se l'avouer, il n'avait pas totalement tort, il allait sûrement très bien manger ce soir.

Lorsque la conversation fut terminée, il se dirigea à nouveau dans la cuisine, et il se réinstalla à côter de Rosie tout en demandant : « On mange quoi ? » demanda-t-il curieux et légèrement affamé.


Code by Fremione.


.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Dim 16 Oct - 22:43

Sur le chemin du retour, Célian comme à l'accoutumée l'avait taquiner en évoquant la possibilité de revenir en claudiquant et ce d'une manière charmante. Elle haussa un sourcil. Décidément il avait changé son ami, tactile, flatteur et charmeur à son égard ; elle ne put que reconnaître pour elle-même qu'elle était passablement surprise de ce fait. Mais étant sur son dos, elle put aisément cacher son trouble. Elle s'expliqua son attitude en raison d'un besoin inhabituel de décompresser après cette année scolaire.

Arrivés en vue du terrier il ne manqua pas de continuer à la faire rire à l'évocation d'une carrière dans le monde du cirque. Elle lui répondit donc en disant « ce serait gâcher tes talents mon brave chevalier ; à la rigueur tu peux faire ça pour le plaisir mais un métier tu tu risques de te lasser à la longue ; et même j'aimerais bien garder tes talents pour moi-même ; je suis peu partageuse de tes talents cachés ... »

Leurs pas les rapprochèrent rapidement du terrier ; sous le soleil tombant de cette fin de journée ; à peine avait elle fini de déposer un baiser sur le front de Célian qu'elle remarqua que ce simple geste eut un effet troublant ; il s'était en effet quelque peu empourpré, phénomène qu'il calma rapidement comme à son habitude. Un serpentard troublé, était tout de même chose surprenante surtout Célian Lestrange ; elle ne l'avait pour ainsi dire jamais vu piquer de tel far. Son regard s'attarda quelques minutes. Elle ne pouvait pas faire comme si elle n'avait rien remarqué ; mais il était trop tôt pour lui parler et essayer de comprendre ce changement soudain.

Une fois rentrée à l'intérieur du terrier, sa précipitation fut telle qu'elle se retrouvait assise par terre ; la précipitation de se grand mère qui vint la secourir et le geste de Célian firent qu'elle se remit vite sur ses deux pieds. Elle répondit « ne t'inquiètes pas je ne me suis pas fait mal, j'ai été quelque peu fada de courir aussi vite au vu de mes baskets trempées ».

Mamie Molly avait proposé les habits d'Arthur pour Célian et avant même que celui n'émette un doute sur la taille, celle-ci était déjà partie pour les récupérer. Sur les conseils de Celian elle se précipita dans ses quartiers afin de se changer.

Au retour au salon, effectivement, rieuse malgré le regard noir de Célian, elle constata un Célian engoncé dans les habits d'Arthur, deux boutons ouverts, laissant entrapercevoir sa musculature. Troublée, elle l'était ; effectivement, elle se prit même à penser que si Célian n'était pas son meilleur, ami, confident et partenaire peut être qu'elle tenterait quelque chose à son égard .

Sur ses conseils, Célian contacta son oncle pour signaler son absence. Penché devant la cheminée, il transmit son absence du soir. Par volonté de discrétion, elle s'éclipsa pour ne pas assister à cet entretien. Elle rejoint Molly à la cuisine et lui dit « alors Mamy on mange quoi ce soir ta spécialité ? Les bonnes patates avec de la sauce sortie de ta baguette accompagnée d'un pâté en croûte avec de la salade ». Mamy Molly se retourna et lui dit « tstt tu vas te taire oui, le fils Lestrange n'est pas au courant de ma spécialité, quoique... elle commence à être connue de tout le monde magique, il faudrait être que j'en change un de ces jours, mais je sais tellement que tu en es fan » dit elle en rigolant à Rose.


Puis Rose entendit la porte s'ouvrir « ah papy est de retour, il va rigoler en voyant Célian habillé avec ses vêtements, mamy tu aurais pu jeter un sort pour lui sécher ses vêtements quand même à la place non ? ». Mamy répondit de nouveau « tssst, cette tenue met ce jeune homme particulièrement en valeur tu trouves pas Rosie ? D'ailleurs tu me le fais pas à moi, vous êtes pas allés vous baigner volontairement, soit toi soit lui vous vous êtes jetés directement non ? ».

Rose sourit à cette évocation, déposa un baiser sur la joue de sa grand mère et dit «  on peut rien te cacher toi... » ; puis elle repartit au salon. Arthur était occupé à ranger ses papiers dans un coin elle alla aussitôt vers lui et le prévint du couvert supplémentaire du soir « papy, Célian dîne avec nous ce soir, il est venu me voir et on lui a proposé de rester dormir ; ça te gêne pas ? ». Arthur lui répondit simplement « tu sais bien que l'on ne peut rien te refuser Rosie, d'ailleurs je ne suis pas encore allé le saluer, je vous rejoins à table dans 5 minutes, je vais voir ta grand mère avant ».

Aussitôt dit, Rose retourna vers Célian qui était déjà attablé et se demandait ce qu'on allait manger « alors au menu du jour ce sera patates roties avec de la sauce sortie de ta baguette accompagnée d'un pâté en croûte avec de la salade ; tu vas voir c'est une tuerie ; ah et je sais pas si tu as vu Arthur est arrivé, il est ravi que tu te joignes à nous ce soir ».

Elle s'assit à côté de Celian et continua sa remarque « Molly trouve que la tenue qu'elle t'a prêté te met en valeur je ne peux que confirmer et comme je t'ai dit je ne comprends pas qu'aucune fille ne t'accompagne, tu ne serais pas mon ami, confident je crois que je craquerais littéralement pour toi jeune homme » dit en en lui déposant un baiser sur la joue.

D'un coup retentit derrière elle « on mange » ; Molly arrivait le plat fumant de patates dans les mains, son mari Arthur la suivait avec paté en croute et salade. Célian à son approche se leva et alla saluer le maitre de maison « bonjour Monsieur, merci de m'accueillir dans votre maison et de m'accepter autour de votre table » puis il se rassit aux côtés de Rose.

Tous les 4 se retrouvèrent ainsi à déguster le repas mitonné. Rose ne manqua pas de souligner « Mamy tu es toujours aussi excellente cuisinière ». Elle se tourna en direction de Célian qui mangeait lui aussi avec appétit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Lun 17 Oct - 12:42


Sumertime sadness

Rose Weasley


Célian transportait Rose tout en discutant sans savoir réellement qu'elle était troublée par ses propos. Comme d'habitude, il manqua cruellement de tact en la taquinant sur le fait de revenir claudicante. Il fut cependant soulagé qu'elle ne lui en tienne pas rigueur, comme la plupart du temps. Puis, il décida de la faire rire en évoquant une potentielle carrière dans le monde du spectacle en particulier dans le monde humoristique moldu. Cependant, il fut très surpris de la remarque de Rose à ce sujet, il eut d'ailleurs du mal à lui cacher son trouble. En effet, il ne put s'empêcher de rougir à nouveau lorsqu'elle l'informa qu'elle aimerait garder ses talents cachés pour elle et seulement pour elle. Elle accentua notamment sur le fait qu'elle était peu partageuse à ce sujet. Au fond, Célian ne put s'empêcher d'être quelque peu soulagé qu'elle se trouve sur ses épaules et non à côté de lui. Il put donc facilement le lui cacher, sans savoir qu'il avait légèrement déssérer sa prise à l'écoute des paroles de la jeune femme. Par conséquent, elle avait sûrement dû le remarquer. Le reste du trajet se déroula dans le silence et sans encombre jusqu'à ce qu'ils parviennent à l'entrée du Terrier.

À peine l'avait-il posé, qu'elle lui avait déposé un léger baiser sur le front. Geste qui avait eu pour effet de le faire rougir. Il savait très bien que sa belle l'aurait remarqué, et qu'elle devait le trouver étrange à présent. Cependant, contre toute attente, elle ne lui demanda pas pourquoi et elle ne chercha pas à comprendre la raison de ce rougissement soudain. Un léger soupir de soulagement s'échappa, soupir inaudible aux oreilles de Rose, mais parfaitement audible pour les siennes. À peine avait-il ouvert la porte, que la Bleue et Bronze s'était précipitée à l'intérieure dans l'espoir de ne pas croiser sa grand-mère, mais elle termina sa course au sol. Ce qui eut pour effet de faire venir Molly, sa grand-mère. Par conséquent, l'entrée discrète était totalement ratée, ils devraient à présent tous les deux s'expliquer et dire pourquoi ils étaient totalement trempés. Rose avait d'ailleurs entrepris les explications, tout en se remettant sur pied avec l'aide de Célian, qui inquiet de l'avoir vu chuter, lui avait demandé si elle s'était fait mal. Elle lui avait répondu par la négative, par conséquent, l'Héritier Lestrange était soulagé que son amie n'avait rien.

Par la suite, Molly était partie lui chercher des vêtements secs. Il en avait alors profité pour inciter Rose à aller se changer afin qu'elle ne prenne pas froid. Pour une fois, elle ne le contredit pas, par conséquent elle partit vite dans la chambre de son père afin de se changer. Pendant ce temps, il attendait Molly. Cette dernière revint quelques minutes plus tards avec les vêtements d'Arthur. Le Vert et Argent dut alors se changer et ce même si les vêtements de celui-ci étaient bien trop petits pour lui. Résultat, il sortit de la chambre, le pantalon raccourcit jusqu'aux mollets et la chemise entrouverte. Rose n'étant pas encore arrivé, il entreprit donc de l'attendre. Il fut quelque peu troublé en le voyant dans cette magnifique robe, qui lui allait très bien. Par conséquent, il ne remarqua pas le regard insistant de Rose sur son propre torse. Quelques minutes plus tard, ils s'installèrent à table jusqu'à ce qu'elle lui rappelle qu'il devait contacter son père. Chose qu'il fut en 15 minutes, le temps que Molly préparait le repas. Par la suite, il rejoint Rose à table tout en lui demandant ce qu'il s'apprêtait à manger.

Elle lui répondit tout en détaillant le repas de A à Z. C'est à cet instant précis, qu'il comprit le petit conseil que son oncle lui avait donné. Il laissa terminer Rose, cependant à chaque fois qu'il pensait qu'elle avait terminé et qu'il s'apprêtait à parler, la rouquine l'en empêchait tout en poursuivant dans ses propos. Cette fois-ci, il l'entendit commenter les paroles de Molly sur sa tenue de « soirée ». Il ne put à nouveau s'empêcher de rougir (mais cette fois-ci, Rose ne le remarqua pas), il ne put d'ailleurs s'empêcher de penser intérieurement : * alors comme ça, si je ne serais pas son ami, elle aurait bien tenté quelque chose ? Qu'ai-je fait au bon Dieu pour mériter cela ? * Il fut ramené à la réalité, par Molly qui déclara que le repas était enfin prêt. En parlant de repas, celui-ci arrivait fumant dans les mains de la cuisinière suivit du paté en croute et de la salade tenu par son mari. Ne voulant pas paraître pour un malpoli, Célian se leva et alla saluer le maître de maison : « Monsieur, merci de m'accueillir dans votre maison et de m'accepter autour de votre table » dit-il tout en lui serrant la main. Après cela, il se réinstalla aux côtés de Rosie. Lorsque tout le monde fut servi, il commença donc à manger, tout en goûtant à l'ensemble des plats qui étaient merveilleusement bon d'ailleurs. Par conséquent, lorsque Rose complimenta le repas, il ne put s'empêcher de rétorquer la bouche légèrement pleine « C'est excellent, vraiment » conclua-t-il tout en terminant ses patates. Lorsqu'il eut terminé, comme il s'en doutait, Molly lui en proposa à nouveau, mais ne pouvant plus rien avaler il lui répondit : « Non merci, j'en peux vraiment plus, j'ai vraiment trop mangé » dit-il sous le regard amusé de Rose.

Vint ensuite, le désert. La tarte à la rubarbe fut elle aussi très bonne, Molly lui en reproposa à nouveau, mais il déclina. Il s'apprêtait à aider pour débarasser la table, mais Molly intervint : « Non, non et non. Tu ne touches à rien, comme Rosie, allez vite filer dans la chambre. Rosie tu connais le chemin, tout comme toi Célian. » dit-elle tout en souriant et elle enchaîna : « Rosie, le matelas est installé » conclua-t-elle. Suite à ces maroles, le Serpentard reposa l'assiette et les couverts tout en regardant Rose, puis le duo s’éclipsa dans la chambre de Ronald. Ils montèrent donc les escaliers, Célian ne put s'empêcher de dire : « Rose, j'en peux vraiment plus. J'ai trop mangé, je vais exploser » dit-il tout en s'attendant à des moqueries de la part de sa belle. Il eut beaucoup de mal à monter les escaliers, sous le regard amusé de Rose. Mais il y parvint, il s'installa quelques minutes plus tard sur le matela complètement achevé par le repas.

Quelques minutes plus tard, partiellement remit du repas, il se réinstalla correctement et il s'adressa à Rose : « Alors cette journée ? Comment l'as-tu trouvé ? » conclua-t-il tout en enchaînant : « ce que j'ai dis toute à l'heure pour mon avenir, je rigolais, honnêtement, je ne sais même pas quoi faire plus tard » conlua-t-il.

Code by Fremione.


.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Lun 17 Oct - 20:18

Bien entendu que Rose avait senti lors du trajet l'étreinte de Célian qui se desserrait lorsqu'elle demandait à ce que ses talents de clown soient sa seule propriété, raison pour laquelle elle ensserra un peu plus son cou, sans pour autant le gêner. Ce trouble qu'ils vivaient tous les deux était étrange, tellement étrange.

Dans la même lignée, elle avait perçu, ce far que Célian avait eu ; mais elle avait fait l'innocente pour éviter toute gêne supplémentaire ; c'était pour cette raison qu'elle avait couru ; elle savait très bien quelle serait l'issue, une chute gérée qui se finit plus en glissade qu'autre chose, histoire de détendre l'atmosphère et faire oublier ce trouble qui les mettait tous les deux si mal à l'aise. Ils étaient amis que pouvaient-ils être d'autres ? Ils se connaissaient par cœur tous les deux, du moins c'est ce qu'il lui semblait au plus profond de son cœur. La main délicate de Célian qui l'aidait à se relever sous les yeux de sa grand mère elle échangea un regard avec son ami, du moins ce qu'il était encore à ce jour.

Après s'être changée, un bref regard, un fou rire envers la dégaine de Célian dans ses habits trop petits elle eut un échange avec sa grand mère qui semblait avoir compris bien plus de chose qu'elle même sur cette relation qu'elle vivait avec Célian. Elle avait fait part des remarques de sa grand mère à son camarade qui l'attendait affamé à table où ses grands parents les rejoignirent rapidement avec le repas préféré de Rose.

Le repas était délicieux, Célian tout comme elle complimenta Molly sur sa cuisine. Une cuisine tellement légère au premier abord mais s'avérant tellement lourde après coup. Elle fit un clin d'oeil à Célian par ailleurs quand il précisa qu'il était repu et en réponse à sa grand mère elle rajouta « mamy déjà qu'il est un peu serré dans la chemise de papy s'il mange en plus, il va finir torse nu ».

C'est à ce moment là que Molly arriva avec la tarte à la rhubarbe ; elle éclata de rire en regardant Célian puis les glissa à l'oreille « t'inquiète, tu devrais bien trouver une place dans ton ventre pour manger ce dessert ».

A peine avaient ils fini de manger qu'elle et Célian commencèrent à débarrasser ; leur tentative fut aussitôt arrêtée par Molly qui les invita à rejoindre la chambre où le matelas avait été dressé à côté du lit de Rose.

Elle embrassa auparavant Molly et Arthur, leur dit « bonne nuit » et suivit Célian dans les escaliers. Une fois qu'elle l'eut rejoint ce dernier soufflait et disait « je vais exploser » ce à quoi elle répondit simplement « dommage la chemise de papy va craquer si tu exploses, mais je suppose que ce n'est qu'une expression ». Elle le doubla de son pas alerte pour arriver la première dans la chambre. Célian se laissa tomber de tout son poids sur le matelas installé au côté de son lit.

Elle resta debout sur le pas de la porte à le regarder, absorbée dans ses pensées ; qu'est ce qu'il était beau son ami... ne put elle s'empêcher de penser. Allongé ainsi, elle avait presque envie de s'endormir dans ses bras sans nulle arrière pensée. Mais elle ne savait pas, n'osait pas, peut être allait il mal le prendre.

A la place de son désir de se glisser dans les bras de son ami, elle se dirigea vers son lit pas si éloigné de Célian et l'écouta poser sa question. « hum cette journée ? Parfaite » elle ne savait pas si elle voulait poursuivre dans ce qu'elle avait en tête mais les yeux fermés, le dos contre le matelas, sa respiration apaisée elle prononça ce mot qui définissait son ressenti actuel « troublante... oui troublante cette journée.... ». Puis elle se repencha, regarda Célian, plongea dans la lueur de ses yeux. « pour ton avenir je me doutais que tu rigolais ; tu sais je suis pas mieux que toi ; à ton avis pourquoi je poursuis avec toutes les options cette année ? Tout simplement parce que je ne sais pas sur quelle spécialité me diriger ; Auror, travailler dans la justice ; je suis pour la droiture et le respect des règles, j'aime les animaux, l'astronomie ; mais dans quelle branche se diriger ? Ou bien Professeur comme maman... pfff je sais pas ; je vais y réfléchir sérieusement cette annéei ? ».

Elle le fixa, tendit la main que Célian qui luit prit ; à son contact, Rose finit de se détendre, mit sa deuxième main sur celle de Célian le contempla et lui dit simplement « merci pour tout Célian » puis elle ferma les yeux un doux sourire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
6ème année à Serpentard & Préfet
Masculin
✎ Parchemins : 2366
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Liens et RPs
http://mimbulus-mimbletonia.forumactif.org/
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé] Mar 18 Oct - 17:52


Sumertime sadness

Rose Weasley


Le repas se passait dans la joie et la bonne humeure au Terrier. Comme d'habitude, Célian mangeait toujours aussi bien là-bas. En même temps, Molly cuisinait tellement bien qu'il était difficile de ne rien manger lorsqu'elle se mettait à la cuisine. Il fallait cependant qu'il se l'avoue, les repas étaient beaucoup plus meilleur ici que chez lui. Il ne faudrait en revanche par que cela s'ébruite, car il ne voulait pas blesser sa Tante ou encore son elfe de maison. Il mangeait donc avec appétit tout en discutant de tout et de rien avec Rose et ses grands-parents. Il était heureux, très heureux de passer un bon moment en compagnie de sa meilleure amie. Il en profita d'ailleurs pour complimenter la cuisine de Molly juste après les commentaires de Rose. Lorsqu'il eut terminé son repas, la grands-mère de Rose lui en proposa à nouveau. Cependant, le jeune Héritier était totalement répu, par conséquent, il refusa poliment la proposition de la maîtresse de maison.

Comme il s'en doutait, Rose ne put s'empêcher d'en placer une. Célian ne put s'empêcher de sourire
aux paroles de son ami. Paroles qui furent commenter par Mamie Molly, qui n'avait rien raté de ce bel échange plus qu'intéressée de la part de sa petite fille : « Voyons Rose, je suis sûre que tu ne serais pas contre une joli petite vu ». Commentaire particulièrement déplacé, mais qui fit éclater Célian de rire. Il échangea un regard discret à sa petite Rose. Quelques minutes plus tard, Molly arriva avec la tarte à la rhubarbe, en voyant la tête du Vert et Argent, son amie ne put s'empêcher d'éclater de rire tout en lui chuchotant à l'oreille qu'il n'aurait pas de difficulté à trouver de la place dans son gros ventre. Lorsque le repas fut terminé, le duo s'apprêtait à débarrasser la table, mais il fut interrompu par Molly qui les en empêcha. Par conséquent, ils furent contraint de quitter le salon et de monter dans la chambre.

Légèrement ralentit parce qu'il avait trop mangé. Le brun ne put s'empêcher de se plaindre et de dire qu'il allait exploser. Ce à quoi Rose lui répondit qu'il était dommage que la chemise de son grands-père craque, mais qu'il devait sûrement s'agir là que d'une simple expression. Lorsqu'il arriva dans la chambre, il s’étala de tout son poids sur le matelas. Il se réinstalla correctement quelques minutes plus tard et il lui demanda si elle avait passé une bonne journée. Elle lui répondit par la positive, ce qui le fit d'ailleurs sourire. Puis elle la définissa comme troublante, il était particulièrement intrigué par ses paroles, mais il n'en tint pas compte. Par conséquent il changea tout bonnement de conversation, tout en ne sachant pas pourquoi il parler d'avenir. Comme il s'en doutait, la jeune fille était dans la même situation que lui.

Par la suite, le duo s’allongea l'un à côté de l'autre. Ils discutaient de tout et de rien jusqu'à ce que Rose tende la main vers lui, main qu'il prit dans les siennes instinctivement. Elle était si douce, tellement qu'il aurait jamais voulu la lâcher. Complètement hypnotisé, le Serpentard ne s'endormit pas automatiquement par rapport à sa belle qui après l'avoir remerciée s'endormit. Il souriait, elle était si belle à regarder lorsqu'elle dormait. Il soupira, tout en lâchant à contrecœur sa main et il se retourna, tout en fermant les yeux. Quelques minutes plus tard, il s'endormit.

Code by Fremione.



Fin du rp pour moi :)

.....................................................


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: sumertime sadness / Celirose [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
sumertime sadness / Celirose [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: