Les liens utiles

Les cours !

événement en cours

C'est une grande première depuis des années : le Ministère ouvre ses portes afin de montrer à la Communauté Magique les différents rôles de chacun des départements qui le composent. Mais pas uniquement, c'est une occasion de permettre aux élèves de l'école de sorcellerie Poudlard d'entrevoir une possibilité d'avenir et de consulter les différents spécialistes. Aujourd'hui est donc ce fameux jour et c'est accompagné par leurs enseignants que cette visite se révèlera être un jour important pour toute la Communauté. Peut-être pas dans le sens que l'on attend d'ailleurs... Retrouvez l'intrigue ici !

Gazette du sorcier

Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla
Bla bla

Musique

©linus pour Epicode
En bref



 
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

Partagez|

Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha)

Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Jeu 5 Jan - 16:44

HRP:
 


 



 
Un entretien alternatif.
Mee Nah & Flint & Will

Samedi 6 décembre 2018 - 9H00.

Ahhhh les jours de repos. William aime travailler, mais il aime aussi ne rien faire. Se lever à des heures pas possibles, traîner en pyjama et manger des céréales à tous les repas devant la télévision. Inviter des amis à la maison et finir la soirée dans un état catatonique. Sa journée de repos type se passe comme cela. Normalement.

Il est neuf heures et le jeune homme dort encore, emmitouflé dans sa couette toute chaude, un bras sous son oreiller. Il rêve de son hibou Jarvis. Celui-ci est en fait un animagus non déclaré. Un beau brun et svelte, le visage criblé de cicatrices et au regard de glace. C’est un demi elfe et il est contraint de l’emmener avec lui pour voir son peuple. William devient l’ami du peuple des elfes et prend les armes à leurs côtés pour défendre leurs terres, menacées par un grand méchant du nom de Belzebuth et son armée de mouches carnivores. L’ennemi en veut à la couronne royale et Jarvis est en fait le prince du royaume. Ses aventures avec le prince elfique sont nombreuses et périlleuses, mais le sorcier est entraîné par le meilleur des combattants : son ami autrefois hibou. Son rêve continue, mais un bruit continu le dérange et le réveille.

Toc, toc, toc, toc, toc, toc .

Il est conscient mais ses yeux sont encore clos. D’un coup mou de baguette, il ouvre la fenêtre, le bruit provenait bien d’elle. Un tourbillon de plume s’installe à côté de lui sur son lit. Une petite chouette toute blanche le regarde. A sa patte est attachée une missive à son attention. Le jeune Ash soupire. Recevoir du courrier lui fait toujours plaisir, mais son rêve était si génial !

Monsieur Ash,

J’ai bien conscience qu’aujourd’hui est votre jour de repos, cependant j’ai une demande importante à vous soumettre.
Monsieur Boggourt avait rendez aujourd’hui à 10h aux Trois-Balais avec un professeur de poudlard et une élève intéressée par la carrière de Madame Potter. Vous savez bien que cette dernière est indisponible, c’est pourquoi nous avions à la place demandé à monsieur Boggourt de la remplacer. Votre collègue vient de nous prévenir de son absence. Il a attrapé les Oreillongoules pendant la nuit et il ne peut pas se déplacer.
Nous avons déjà mis beaucoup de temps à répondre à ce professeur, c’est la réputation du sérieux du journal qui est en jeu. Pourriez-vous, s’il vous plaît, vous rendre à ce rendez-vous à la place de monsieur Boggourt ? Nous vous offrirons deux jours de repos supplémentaires pour ce désagrément.

Ne soyez pas en retard, monsieur Ash.

Cordialement
Barnabas Cuffe, votre directeur.

Rendez-vous à dix heures. D’accord. William regarde l’heure, à peine réveillé. 9h20, d’accord. Il sursaute, faisant fuir la chouette blanche. “Oh, bordel de merde !” En voulant se lever, il se prend les pieds dans sa couette et s’étale de son long sur le sol. Ca commence mal, très mal. Sonné, il se déshabille avec difficulté tout en se levant et enlève le dernier rempart entre la nudité et lui aux portes de sa douche. Dix minutes plus tard, il ressort de la salle de bain propre et frais, les cheveux encore humides.

Il n’a pas la moindre idée du contenu du rendez-vous alors il prend la totalité de sa sacoche de travail. Will bifurque vers son armoire, il n’a que peu de temps pour se préparer. Il sort de son dressing une chemise blanc, un pantalon de costume bleu foncé et une veste de la même couleur. Il hésite quelques secondes de plus et choisit finalement une cravate noire. Le jeune homme pose ses vêtements sur son lit défait et court se préparer un rapide petit encas. Une tasse de thé, un bol de céréales. Dix autres minutes plus tard, il a terminé. Ne lui reste qu’à s’habiller et il pourra partir. De retour dans sa chambre, il constate avec horreur que son chat dort sur ses vêtements. “NOOOOOON LE CHAT ! Pousses-toi vite !” Le chat ne tient pas à bouger et agrippe ses vêtements lorsque Will souhaite le soulever. Pendant cinq autres minutes, il bataille avec le demi-fléreur qui finit par déguerpir. Le mal est fait, cependant. Des poils blancs recouvrent son veston et certains ne partent pas même avec un Recurvite. Tant pis ! Il s’habille rapidement et passe un coup dans ses cheveux. Vu l’heure, il ne peut pas faire mieux.

Il se saisit de sa sacoche et lorsqu’il transplane, son réveil arrive 9h53.

Les Trois-Balais. Will s’y rend assez souvent avec ses amis. La gérante est beaucoup plus mignonne que celle du Chaudron Baveur à Londres. Ca lui arrive de s’y rendre dans le cadre du travail. En résumé, il sait où ça se situe. Il atterrit dans une rue adjacente et marche rapidement en direction du pub. Il passe les portes et se rend compte qu’à cette heure, le lieu est bondé. Comment va-t-il retrouver son rendez-vous ? Il n’a ni le nom des personnes, ni la moindre photo pour les repérer. “Peut-être que Miss Rosmerta le sait…” Qui ne tente rien n’a rien, comme dit le proverbe. Haussant les épaules, il se dirige vers le bar pour se renseigner. La jolie gérante est là, comme toujours et répond aux clients avec le sourire. “Bonjour Miss. J’ai rendez-vous avec un professeur de Poudlard et une jeune femme, mais on ne m’a pas précisé leur identité.. “ C'est toujours à lui que les situations ridicules arrivent. Heureusement, la femme ne se moque pas de lui.  “Oh, vous devez sûrement parler de la jeune Park et du professeur Fawley. Ils sont arrivés il y a quelques minutes, vous les trouverez au fond à gauche ! La jeune fille est typée asiatique, cela devrait vous aider à les repérer.” lui répond la jeune femme avec son sourire si éclairant et un clin d’oeil. Il la remercie chaudement avant de se diriger vers le fond de la salle, comme lui a indiqué la sorcière.

Il trouve la table en question et s’avance vers eux, le sourire aux lèvres, bien qu’embarrassé par le fait d’arriver tout juste à l’heure, si ce n’est un peu en retard. “Bonjour ! Je suis William Ash, journaliste à la Gazette. Je vous prie d’accepter mes excuses pour le léger retard, le collègue qui devait venir est tombé malade et je viens seulement de l’apprendre.” Il déglutit face au regard peu encourageant de l’adulte mais la jeune femme le rassure car elle ne semble pas énervée. Maintenant qu’il y pense, le nom Park lui dit quelque chose. Il prend place à leur table. “Vous voulez boire quelque chose ? C’est moi qui offre !” dit-il avec le sourire.





Dernière édition par William Ash le Mar 31 Jan - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Directeur de Poufsouffle & Néo-Mangemort
Masculin
✎ Parchemins : 1329
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2) Veritaserum (x2)
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Dim 8 Jan - 18:38

Flint Fawley avait réussi à décrocher un entretien, non sans mal, à but informatif afin d'aider la jeune Park à s'orienter dans la vie. Elle souhaitait un avenir, sans doute différent de celui de feu son frère. Lien de contact : Boggourt. Lui qui espérait une rencontre avec Ginny Weasley en personne, devenue Madame Potter pour le meilleur, mais surtout pour le pire, avait finalement droit à un homme au nom horripilant.

Levé tôt, six heure s'il vous plait, l'homme avait profité d'un peu de temps pour faire la correction de quelques devoirs - dont certains lui ayant complètement égratigné la rétine. Quel imbécile arrivait encore à se tromper dans la simple écriture du mot Défense ?! Qui écrivait encore 'DéfenCe' après quatre années complètes à suivre un cours obligatoire ? Qui ?! Son regarda s'attarda sur le nom de l'élève en grimaçant.

- McFly... cet abruti. Marmonna t-il. Une chance pour lui, ce dernier était à Gryffondor. Survolant la feuille... presque vierge, Flint retroussa le nez avant de mettre une note sous le zéro.

Les corrections s’enchaînèrent puis arrivé huit heure, l'homme se leva, s'étira les hanches pour finalement se décider à se laver et à s'habiller. Sa garde-robe ne brillait pas dans la diversité ou même dans la gaieté, du noir, du gris et du blanc. L'homme enfila sa tenue habituelle, chemise blanche, costume trois pièce avec gilet à courtes manches de couleur grise, sa montre à gousset à la chaîne visible, des chaussures cirées, enfin son long manteau noir effet cape qui resta pendu à la porte en attendant l'heure du départ. 

Le rendez-vous était fixé à 10h précise aux Trois Balais et de ce fait, afin d'éviter tout retard, il avait convié la jeune Poufsouffle à le rejoindre à 9h sonnante à son bureau. Sans fausses notes de sa part, malgré un air loin d'être joyeux émanant d'elle, il avait enfilé son manteau et ils s'en étaient alors allé direction Pré-Au-Lard.

Le trajet avait été des plus calme, non pas que cela avait été déplaisant, bien au contraire. Ils arrivèrent aux Trois Balais à moins vingt, le temps de quitter l'enceinte de Poudlard puis de transplaner ensemble, lui tenant le bras pour arriver au même endroit, dans une ruelle proche à Pré-au-lard. 

Au petit village, l'homme frissonna en réaction au froid, souffla un nuage de fumée avant d’enchaîner vers le lieu de rendez-vous. Poussant la porte, le pub commençant à se remplir, il demanda une table à part après s'être renseigné sur la présence ou non de Monsieur Boggourt. Ils furent emmené à une table reculée où après installation ils attendirent. Les minutes passèrent et l'envoyé de la Gazette ne montra pas signe de vie. 

Son regard pincé fit le tour de la pièce, prenant soin de  désapprouver en lui-même l'accoutrement et les allures de certains gens présent. Puis enfin, il regarda la Poufsouffle... enfin ses cheveux. 

- Était-ce nécessaire ? Posa t-il d'un regard de reproche. Vos cheveux. Précisa t-il. Vous n'aviez pas besoin de cela pour vous démarquer du troupeau ou faire votre deuil, vous êtes - Il fut interrompu par Rosmerta qui prit leur commande. Flint commanda un simple café bien noir et corsé et laissa à la jeune Park le soin de choisir sa boisson, puis il précisa à la gérante être dans l'attente d'un dénommé Boggourt, envoyé de la Gazette, au cas où cette dernière le connaîtrait et le verrait venir.

Les boissons firent leur apparition et l'homme se mit à pianoter sur sa table au bout d'un moment de ses doigts long.

- Une minute de retard. Deux. Et de trois. Un comble. S’impatienta l'homme au fur et à mesure. Même un mu- il s'interrompit en voyant la silhouette fine d'un homme approcher de leur table. Enfin, c'était pas trop tôt. L'homme se présenta comme étant William Ash, remplaçant de Monsieur Boggourt, l'arcade sourcilière du professeur se fronça. Et Bien bravo, magnifique. On a droit à un... apprenti ? Flint ne dit rien pour autant, bien que son langage corporel parlait de lui-même. Espéreront qu'il connaisse son sujet. Songea t-il en se levant pour lui serrer la main Ô combien professionnellement. Flint Fawley, professeur à Poudlard. Il se présenta puis indiqua la jeune fille. ET voici Mee Nha Park, la raison de notre réunion ici. 

Il se rassit et William Ash prit place également en leur proposant à boire. Son sourcil droit se leva. Je reprendrais un café me concernant. Indiqua t-il sans louper de faire comprendre à l'arrivant qu'ils étaient là depuis un moment et lui... en retard de trois minutes. 

Plus 'radouci' il ajouta d'un sourire pincé. Quand bien même Monsieur Boggourt n'ai pu se déplacer, je ne doute pas que vous serez en mesure de nous informer sur le parcours professionnel comme exceptionnel de Madame Weasley Potter. N'est-il pas ? Aussi, je vous remercie de votre déplacement. Il posa ensuite un regard encourageant et presque bon sur la jeune Park, l'invitant à se présenter plus amplement, à s'expliquer et à poser ses questions au représentant.

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Lun 9 Jan - 0:35





les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Projet Professionnel
 


Mee Nha début septembre avait rencontré son directeur de Maison Monsieur Fawley vis à vis de son avenir professionnel ; à l'issue d'un entretien rapide, Mee Nha avait eu une vision, une possibilité de carrière accompagnée d'un message encourageant de Monsieur Fawley, le Quidditch. Mais elle avait la crainte de ne pas être suffisamment à la hauteur d'une équipe nationale.

C'est donc à l'issue de l'entretien que Monsieur Fawley lui avait proposé de rencontrer Ginevra Potter, elle même ancienne championne de Quidditch, reconvertie dans le journalisme par souci de s'occuper de sa famille. Par ce fait, cette rencontre devrait déboucher sur un éclaircissement de ce métier sportif. Cela faisait quelques temps qu'elle avait cessé d'exercer mais nul doute que son expérience serait transparente des difficultés et des avantages que cette pratique avaient pu lui prodiguer.

Mais depuis septembre, il était arrivé bien des choses à Mee Nha, au point qu'elle avait presque oublié ce projet ; un hibou envoyé par Monsieur Fawley lui-même lui rappela ce point. Un instant elle hésita, avait presque envie de décliner l'invitation mais se ravisa rapidement. Il était temps qu'elle pense à elle et à son avenir ; si  elle sombrait dans la dépression ce n'était pas bon, pas du tout.  C'est la raison pour laquelle elle accepta rapidement.

Ce samedi là elle se leva tôt, s'apprêta, coiffa ses cheveux devenus roux et les regroupa pour les faire tomber en cascade dans son dos ; elle fut ponctuelle et arriva devant le bureau de son enseignant à l'heure dite, 9 h pas une minute de plus ni de moins. Il appréciait la ponctualité. Un simple hochement de tête de son enseignant que déjà il l'embarquait. Un trajet rapide, transplanage effectué rapidement par l'enseignant pour arriver devant les trois balais.

Mee Nha frissona un instant, habillé d'une robe sombre, collant couleur chair et un chandail tombant sur ses épaules, elle n'était guère réchauffée. L'adulte et la jeune femme rentrèrent à l'intérieur de la bâtisse en silence.

Tous deux se dirigèrent sur les conseils de la serveuse vers une table reculée ; instant de silence entre eux, brisé par un ton de reproche vis à vis de sa chevelure ;  une simple réponse courtoise de Mee Nha témoignant de sa lassitude « se fondre dans la masse ou mourir, j'ai fait mon choix ». Réponse qui était stricte n'imposant aucune remarque ; bien entendu qu'elle ne s'attendait pas un ton condescendant de lui même, mais il n'aurait pas été son enseignant, et un des profs qu'elle respecte le plus elle l'aurait limite envoyé paître un peu plus loin en lui demandant de quoi je me mêle. A la place elle s'était contentée de quelques mots bâteau, probablement une réponse osée tout de même surtout vis à vis de Monsieur Fawley.

Le sujet fut clos par l'arrivée de la serveuse prenant leur commande ; elle se contenta d'une commande de jus de fruit basique ; nul besoin de bièreaubeurre et pas sûre que l'homme à ses côtés ne tolère de tels écarts... Les minutes s'égrenaient les unes après les autres toujours dans le silence ; la crispation, de son voisin de table se faisait sentir au bruit de sa respiration.

Mee Nha se prit presque à regretter d'être venue ; c'est au moment où elle allait pour se lever et demander à être raccompagnée à Poudlard, après les quelques mots de Monsieur Fawley, que, tout comme lui elle vit un jeune homme, fort charmant, s'approcher de leur table.

Sourire de facade à son égard, impressionnée, elle ne s'attendait pas à voir quelqu'un de si jeune. Instant d'échange entre les deux hommes avant une proposition, demande de présentation d'elle même.

Mee Nha posa le chandail qu'elle avait remis sur ses épaules regardant le journaliste dans les yeux elle lui dit simplement « il ne va sans dire que je pense que si vous ne me connaissiez pas avant, une fois que je vous dirai mon nom vous m'aurez identifiée, Miss Park, sœur de Joon ; votre journal à fait la une de la mort de mon frère... » ; Mee pouvait peu à peu en parler librement « mais nous ne sommes pas là pour lui aujourd'hui... sauf si vous voulez que je vous en parle, disons que... » elle regarda alternativement Monsieur Fawley puis le journaliste « que pouvez vous me dire sur le Quidditch ? J'aimerais y faire carrière et on m'a dit que vous auriez des connaissances sur ce point  en tant que collaborateur avec Madame Weasley ; si je ne m'abuse celle-ci a fait carrière dans le Quidditch et au travers de vos connaissances pourriez vous m'apporter un peu plus d'éclaircissemnet sur ce sport en terme professionnel  ? ».







camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Ven 13 Jan - 21:06




 
Un entretien alternatif.
Mee Nah & Flint & Will


J’aurais dû mettre mes lunettes. Le costard ne suffit pas.” songe le journaliste alors qu’il se fait dévisager par les deux personnes assises. Dans la précipitation, il n’y a pas pensé, mais son jeune âge peut lui porter préjudice. Monsieur Boggourt est âgé d’une quarantaine d’années et on peut voir l’expérience de son métier sur son visage. William a encore un visage enfantin, tout juste sorti de l’adolescence et ses yeux brillent de cet éclat naïf et chaleureux, synonyme du débutant. Pourtant cela fait trois ans qu’il est journaliste titulaire à la Gazette. Pas autant que Boggourt cependant, concède-t-il dans sa tête. Le professeur se lève, lui serre la main et se présente comme étant le professeur Fawley. Qu’enseigne-t-il ? Le rédacteur est curieux. Il espère pour ses élèves que ce n’est pas une matière trop importante… Il ne semble pas très patient, ni très pédagogue. Quant à la jeune fille, Mee Nha Park. Park, ce nom lui est familier. S’est-il déjà entretenu avec un membre de sa famille ?

Le sorcier veut un autre café. Will hoche la tête. Il va prendre un chocolat chaud. “Et pour la demoiselle ?” demande-t-il de ses grands yeux bleus. Il attend sa réponse et fait un signe de la main à la serveuse, qui prend leur commande. Sitôt celle-ci partie, l’enseignant reprend la parole. Le parcours exceptionnel de madame Potter. “Elle est juste journaliste sportive...” pense-t-il, intrigué par autant de compliments de sa part. Parlait-il de son implication dans la précédente guerre ? Ou du fait qu’elle soit la femme du Survivant ? “Je vous en prie, je suis ravie de venir en aide à mon confrère et je tâcherai au mieux de répondre à vos questions !” répond le né de moldus à son interlocuteur.
Par la suite, l’élève se présente à son tour. Il se souvient alors du pourquoi il connaît son nom de famille. Mee Nha Park est la soeur jumelle du Serpentard qui a été tué à Poudlard au début du mois dernier. William gigote sur sa chaise. Des condoléances sont de mises, mais il n’a pas le temps de les lui présenter puisque l’asiatique enchaîne sur le Quidditch.

L’air absent, il écoute l’adolescente parler. Le Quidditch ? La carrière professionnelle de Ginny ? Ses connaissances ? “Le Quidditch.” répète-t-il stupidement, les yeux ronds. Ne doivent-ils pas simplement discuter de journalisme ? La serveuse s’approche d’eux avec leur commande et Will dépose un tas de pièce sur son plateau de manière automatique tout en la remerciant du bout des lèvres, encore sous le choc. “Ca craint là.” Ses mains se réchauffent autour de sa tasse et ses lèvres trempent dans le liquide brûlant. Il fixe attentivement les deux sorciers. “Je pense qu’il y a un malentendu.” commence-t-il à dire doucement. Ses yeux passent du professeur à l’élève, il hésite à continuer. Il a l’impression de devoir réciter une leçon devant toute une classe. “Quand on m’a annoncé qu’il fallait que je remplace mon collègue, on ne m’a uniquement précisé qu’il devait vous parler de la carrière de Gin- de madame Potter. Je n’ai pas eu connaissance de certains détails tels que… sa carrière sportive.” annonce le rédacteur, très gêné par la situation. Il fouille dans sa poche et y trouve la lettre de ce matin, correctement pliée puis la présente à l’adulte. Il n’a pas l’habitude d’arriver les mains vides à un entretien et s’il avait eu plus de temps, il aurait pu préparer quelque chose là-dessus, même en y connaissant absolument rien au sport sorcier. “A vrai dire, je ne m’intéresse pas au Quidditch, je ne pourrai même pas vous citer les règles ou le nom des postes.” Sa révélation est très honnête et peut-être un peu idiote. Il a l’impression qu’il marche sur des charbons ardents avec eux et le fils Ash n’aime pas ça. “Je suis désolé.” Il reprend une gorgée de son breuvage fumant. “Si vous le souhaitez, je peux toujours vous parler de sa carrière de journaliste sportive. Je m’en voudrais de vous avoir fait déplacer pour rien.” adresse-t-il doucement à la jeune fille.




Dernière édition par William Ash le Mar 31 Jan - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Directeur de Poufsouffle & Néo-Mangemort
Masculin
✎ Parchemins : 1329
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2) Veritaserum (x2)
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Jeu 19 Jan - 18:23

Flint ne releva pas la réponse de son élève, bien qu'il songeait déjà au fond de lui que ce n'était pas à elle de décider quand mourir, mais à lui, comme il l'avait fait pour le jumeau Park. Après une première interruption, où il passa commande, puis une deuxième qui suivait une malédiction pour le retardataire, William Ash se présenta enfin. Remplaçant... cela n’engageait rien de bon ni même de sérieux, pourtant l'homme fit preuve d'une grande bonté comme patience en attendant que l'homme engage le sujet... tout du moins après la présentation de la Poufsouffle.

Présentation qui commença par Joon Park, Flint garda son sérieux, bien qu’intérieurement il jouait du violon ironiquement, s'ils n'étaient pas là pour parler de lui, pourquoi le mentionner Miss Park ? Songea t-il. Ah, enfin ! Elle entamait le vrai sujet... plus vite répondu, plus vite fini. Entre le froid qui s’immisçait sous sa chemise et la tête du remplaçant puceau, il n'avait aucune envie de prendre racine. Tandis qu'elle posait des questions, l'homme approuvait en même temps d'un hochement de tête lent. Puis vint la première réponse du journaliste : Le Quidditch.

Ça promettait... au moins il avait retenu l'essentiel, le thème de l'entretien, quoique vu son regard, il y avait de quoi se demander s'ils n'avaient pas tout simplement affaire à un attardé, un usurpateur peut-être ? Ou le réceptionniste de la Gazette ? Non, quand même pas. La seconde commande arriva, Flint prit son café d'une main, le regard sceptique posé sur le représentant. Par Helga qu'il avait l'air stupide. Complètement. Il ne pouvait pas s'agir d'un Poufsouffle... un cracmole ? Un Gryffondor peut-être ?

Je pense qu'il y a un malentendu. Flint fronça les sourcils, redisposant sa tasse sur la table, ses yeux prêt à jeter des foudres sur le troisième arrivant du troisième type. Voilà qu'il s'expliquait, et que ça ne plaisait pas du tout au professeur. Ash tendit la lettre à Fawley, lequel arracha l'item sèchement comme un professeur reprend la copie d'un élève crasseux.

Pire encore, il ne s’intéressait pas au Quidditch, les règles ou même les postes, suivi d'excuses futiles. Fawley tenta de prendre son calme en main, reprenant une gorgée de café qu'il redisposa gauchement, renversant quelques gouttes brûlantes sur le journaliste, oh navré. Il se redressa, évinçant les dernières parole de l'homme, rabattant la lettre sur la table.

- Miss Park, nous partons. Dit-il sèchement. J'enverrais une lettre à votre directeur. Glissa t-il sombrement tout en se levant, à l'oreille de l'homme, ses lèvres se parant d'un sourire en coin mauvais. Son regard se pose ensuite sur la Poufsouffle.

- Et bien ? Qu'attendez-vous ?

HRP:
 

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Ven 20 Jan - 21:18





les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Projet Professionnel
 

Mee Nha se demandait encore ce qu'elle faisait là il y a peu ; oui après tout cette rencontre faisait suite  à cet entretien d'orientation qu'elle avait eu avec Monsieur Fawley. Un entretien qui s'était terminé par un projet professionnel dans la pratique du quiditch... il avait probablement raison mais cela c'était avant, avant cette soirée d'halloween, avant la cruelle désillusion d'un avenir tout tracé pour l'héritière Park.

Elle l'avait suivi dans ce bar pour rencontrer ce journaliste, ce représentant ; elle avait posé les questions naturellement, celles qui étaient prévues, avec son sourire habituel ; adopter une attitude banale. Plus vite cet entretien se terminerait plus vite, elle pourrait regagner le château et s'occuper de ses affaires habituelles.

Les réponses du jeune homme la tirèrent de sa rêverie ; il ne savait pas ce qu'était le Quidditch ; l'entretien prenait étrangement un tout autre angle. Mais que faisait il là alors ? Oubliant sa détresse profonde, gardant ce pale sourire sur ses lèvres elle le fixa. Il semblait perdu, décontenancé même de ses questions. Il était là où il ne devait point être c'était une évidence aux yeux de la jeune poufsouffle. Elle sentit de par sa proximité la crispation de Monsieur Fawley.

Le journaliste leur proposait de parler de la carrière de Madame Weasley ? Grand bien lui en fasse mais étrangement ce qui interpellait Mee à l'instant présent c'était la personnalité du jeune homme en face d'elle. Souriant, visiblement peu décontenance par l'aura de son enseignant, et dieu sait qu'il fallait de l'aplomb pour rester droit dans ses bottes face à lui.

En parlant de lui, voilà qu'il lui intimait l'ordre de s'en aller sous le regard perdu du jeune homme. Il arrivait guère à la jeune poufsouffle de désobéir à son enseignant mais elle lui répondit un ferme « non » ; le fixant du regard elle lui dit «je suis venue ici pour rencontrer quelqu'un pour parler avenir professionnel et vous savez Monsieur Fawley... » en regardant le jeune homme elle poursuivit « je crois au destin si celui ci a mis cet homme sur mon chemin c'est qu'il va y jouer un rôle ; si Madame Potter n'a pu se déplacer et qu'il en est le représentant c'est qu'il peut m'apporter des choses pour mon avenir professionnel ».

Mettant les mains sur la table fixant le journaliste dans les yeux elle lui dit « vous c'est quoi votre histoire, vous êtes journaliste mais un peu comme Madame Potter, vous aviez choisi une voie avant de vous orienter dans cette carrière ? Parlez moi de votre métier.... quel est il ? Je vais pas passer toute ma vie sur un balai dites moi tout, je veux tout savoir ».

Du coin de l'oeil elle perçut Monsieur Fawley, le regard courroucé en train de la regarder ; s'il partait très bien, s'il restait très bien aussi car elle comptait sur sa protection ni plus ni moins aujourd'hui mais aussi lors du bal de poudlard... mais cela ce serait sur le chemin du retour qu'elle lui en parlerait


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Mar 31 Jan - 23:13





Un entretien alternatif.
Mee Nah & Flint & Will


William s’est douté au moment où il a prononcé le mot “malentendu” que ça ne se passerait pas comme prévu. Le professeur face à lui a aussitôt froncé les sourcils et ses yeux ont pris une teinte que le journaliste ne souhaite pas connaître davantage. La lettre qu’il tend lui est brusquement arrachée des mains - pourtant il lui aurait volontiers donné ! Flint Fawley fait peur, il lui donne même l’impression d’être retourné sur les bancs de l’école, mais le né de moldu ne perd pas son sourire. Il sait très bien que s’il montre qu’il est perturbé par l’attitude peu avenante du sorcier, il va passer pour un moins que rien. “C’est peut-être déjà le cas.” pense-t-il alors qu’il termine ses explications et propose à la jeune Park de parler de la carrière journalistique de Ginevra Potter. L’adulte pose sa tasse violemment et quelques gouttes viennent brûler les mains du plus jeune. Surpris, la tasse qui est dans ses mains lui échappe et se renverse sur la table. “Mince !” s’exclame-t-il alors qu’il lance rapidement un evanesco pour faire disparaître le début de catastrophe. “Excusez-moi, vous n’avez rien ?” adresse Will à ses deux interlocuteurs.
Un instant plus tard, l’enseignant se lève et indique à son élève qu’ils partent. Une lettre au directeur. Ca sent mauvais, vraiment mauvais pour le journaliste. Il imagine déjà la tête fâché de Barnabas Cuffe, son directeur, et sa moustache frémissante de colère. “Je suis foutu.” se dit-il, fataliste. “Ca va être impossible à rattraper. Pourquoi ça tombe toujours sur moi ?

Non.” Qu’est-ce que c’est ? Il assiste, stupéfait, à la rébellion de la jeune asiatique. Ses paroles ont un effet dévastateur sur le jeune rédacteur et il regagne espoir. WIlliam ne sait pas trop comment agir, doit-il répondre à l’élève qui se risque au courroux de son professeur ? Oui, certainement. Il admire la force qu’elle dégage. Non pas parce qu’elle vient de perdre un proche, mais plutôt car elle a cette étincelle dans les yeux qui dit “vous ne m’arrêterez pas” et le né de moldu est subjugué par ce regard. “Je peux vous parler de mes débuts si vous le souhaitez, Miss.” Et Ginny dans tout ça ? “Même si je ne suis pas journaliste sportif, il y a des similitudes car la base est la même.” explique-t-il en jetant un regard à la dérobée à monsieur Fawley. “J’ai commencé le journalisme en intégrant le club de Poudlard. C’est vrai que c’est différent de mon métier actuel, mais ça m’a appris plusieurs choses importantes.” Il lève l’index de sa main. “La recherche est primordiale dans ce métier car il faut toujours être à l'affût de l’actualité. Un sujet revisité ne donne pas envie de lire.” Le majeur vient rejoindre son index, pour indiquer le point suivant. “Il faut toujours vérifier ses sources. Il y a énormément de fausses informations qui circulent et il est souvent très difficile de démêler le vrai du faux, dans le sport comme dans les faits d’actualités.” Son annulaire se lève à son tour. “L’orthographe est aussi très importante, mais ça je ne vous apprends rien !” termine-t-il avec un doux sourire.

Normalement, pour devenir rédacteur, il faut passer par l’école de journalisme supérieure, qu’on appelle couramment l’EJS. C’est un bâtiment caché des moldus, pourtant il se trouve en plein coeur de Londres ! Si vous avez un bon bulletin scolaire, il n’y a aucune raison pour qu’on vous en refuse l’accès. Vous avez aussi la possibilité, si jamais vos résultats scolaires ne sont pas suffisants, de commencer votre carrière en tant que correspondant de presse. C’est souvent très difficile puisque vous êtes cantonnée aux petits sujets. Vous ne ferez pas tout le temps ce qui vous plaît, mais en persévérant, cela peut payer.” Il fait une petite pause, le temps de reprendre son souffle et d’avaler sa salive. “Me concernant, j’ai suivi la seconde possibilité. Être correspondant de presse ne demande pas un investissement à temps plein, j’ai donc travaillé à mi-temps dans le monde moldu. Cela m’a permis de me tenir au courant des actualités et croyez-le ou non, mais beaucoup de nos actes ont des conséquences directes sur les moldus !” Peu de personnes y songent, cela se voit dans les rues, les sorciers sont toujours très mal habillés et ne se cachent pas pour faire de la magie, malgré les lois strictes à ce sujet. “Pour madame Potter… Disons que devenir journaliste sportif après avoir été joueuse professionnelle est beaucoup plus simple que de commencer directement. La notoriété ouvre toutes les portes, Miss Park. Si vous avez l’envie de commencer par une carrière sportive, laissez-vous tenter ! Vous aurez toujours l’occasion de retomber sur vos pattes et dans le domaine qui vous plaira.” Vu sa silhouette et sa bouille d’ange, William ne doute pas un instant qu’elle puisse également percer dans le monde du show-business.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Directeur de Poufsouffle & Néo-Mangemort
Masculin
✎ Parchemins : 1329
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2) Veritaserum (x2)
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Mar 21 Fév - 23:06

« Grand bien vous fasse. » Ce n'était clairement pas ce qu'aurait dit Joon Park cela dit. Si le destin avait placé Flint Fawley pour ôter la vie du jeune Serpentard, à n'en pas douter qu'il l'aurait insulté de tout les noms. Le destin n'existait pas, il n'était que l'apanage des faibles face à une situation ou une action allant du banal à l'extraordinaire. Ce n'était pas le destin qui décidait de ce que l'homme désirait faire ou non, il était assez âgé pour savoir que faire de sa vie ; ôtez celles des autres. La bêtise emporterait cette sotte de Park qui trouvait un peu d’aplomb pour lui dire 'non' pour changer un peu. C'est qu'elle en deviendrait presque casse pied.

L'homme toujours debout attendit les réponses de Ash, lequel semblait sauter sur l'occasion pour les épater en étalant sa science. Flint grimaça et roula des yeux au plafond devant ce discours ; une envie folle de foutre une torgnole au gusse en visant l'arrière de son crâne le prit également quand ce dernier se mit à jouer en levant ses doigts.

Voilà qu'il commençait sa biographie, le professeur lâcha un soupir et se détacha de la table. « Quand vous aurez fini, prévenez moi. » Indiqua t-il froidement à son élève. « J'ai un courrier à envoyer. » Siffla t-il en envoyant un regard furieux à l'individu de la gazette toujours plongé dans son monologue, Park elle-même pouvait l'avoir nier, en tout les cas, il ne resterait pas une minute de plus à la table d'un bon à rien ne sachant compter que jusqu'à trois des prérequis pour arriver à sa place ; c'est à dire nulle part.

La silhouette de l'homme se déplaça et alla se caler a une table beaucoup plus éloigné après un détour au bar pour demander de quoi écrire et un volatile à emprunter plus tard.


HRP:
 

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Mer 22 Fév - 0:08





les morts n'attendent pas
Queenie  Nott Ft Rose Weasley 2


Projet Professionnel
 

Un pur hasard, un pur quiproquo voilà en quoi se transformait cette rencontre mais pour elle rien n'était du au hasard n'en déplaise à son enseignant particulièrement grognon à ses côtés. L'homme en face d'elle, le journaliste avait mis un point d'honneur à se déplacer probablement n'avait il pas que cela à faire que de venir rencontrer une jeune étudiante ; et de surcroît il ne se laissait pas démonter par le ton acide et sarcastique de ce cher Monsieur Fawley ;

Il semblait subjugué de son aplomb face à l'enseignant ; l'effrayait il ? Un regard de la coréenne envers le jeune adulte, lourd de sens visant à le rassurer et l'incitant à poursuivre dans son histoire. Plus il en disait et plus la curiosité de la jeune poufsouffle était aiguisée. Pourquoi n'y avait elle pas pensé plus tôt, le journal de l'école. Mais en serait-elle juste capable ?

Mee Nha était remplie de doutes après les paroles de William Ash. Elle se souvenait de cet entretien d'orientation avec Monsieur Fawley qui débouchait sur un avenir dans le Quidditch mais si finalement cet avenir se dirigeait vers le côté journalistique ? La curiosité était la marque de fabrique de la jeune femme et malgré qu'elle soit un brin prudente elle était particulièrement aventureuse sur certains bords à tenter même l'interdit. Elle repensait à ses entraînements pour devenir occlumens ? Lui serviraient ils dans sa future carrière sportive ou journalistique.

Mee Nha fut sortie de sa rêverie par le départ de son enseignant qui avait choisi de s'éclipser ; après tout grand bien lui en face le climat n'en pouvait être que meilleur après tout. Se saisissant de son verre et attendant que Monsieur Fawley soit un peu plus loin elle regarda le journaliste dans les yeux « excusez le, il est passablement contrarié je pense que l'on a affaire à un quiproquo car oui effectivement à la base on devait rencontrer Madame Potter pour un avenir peut être dans le Quidditch mais vos paroles m'ont touchée ; vous avez parlé de curiosité de travail et je suis avide de cette attitude de ce tempérament » ; hésitante elle ne savait pas trop comment poursuivre ses questions sans paraître trop indiscrète « comment avez vous su que le journalisme était fait pour vous ? Je tenterais bien de rejoindre l'équipe journalistique de Poudlard pour tenter mais j'ai peur d'échouer » puis perdant son regard derrière l'adulte qui lui faisait face « j'ai une multitude de possibilités qui s'ouvrent à moi, c'était une évidence il y a quelques mois le quidditch mais ça l'est beaucoup moins maintenant avec ce qu'il m'est arrivé à moi et ma famille la perte de mon frère ; je suis toujours désireuse de vivre ma vie mais j'ai envie de participer, d'enquêter sur les informations qui paraissent dans les journaux ; la gazette a d'ailleurs fait un article formidable sur la mort de mon frère ; j'aimerais pourquoi pas écrire de telles choses... » puis regardant à nouveau William Ash « peut être que oui j'ai envie de suivre votre chemin Monsieur Ash... mais en suis je moi même capable ? »... hésitante, envieuse mais avant tout perdue à nouveau elle l'était ; elle était comme suspendue aux lèvres de l'adulte dans l'expectative de son avis sur la question.

HRP:
 


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Directeur de Poufsouffle & Néo-Mangemort
Masculin
✎ Parchemins : 1329
✎ Date d'arrivée : 22/08/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Professeur de DcFM & Directeur de Poufsouffle
✎ Inventaire: Polynectar (x2) Veritaserum (x2)
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha) Sam 27 Mai - 15:16

Le temps dans le pub sembla s'éterniser alors que Flint faisait tourner sa cuillère dans un café noir devenu couleur crème par un ajout trop prononcé de lait... il détestait le café au lait, d'où le fait qu'il admirait sa tasse plutôt que la vidait. Un long soupir prit place en guise de réponse à la conversation, monologue plutôt, que lui offrait le barman, sa prochaine victime s'il ne se taisait pas bientôt.

Une heure et demi facile passa, c'est le temps qu'il avait du attendre ou plutôt subir, lorsque Mee Nha Park décida enfin de le rejoindre. Jetant un coup d’œil torve à la table, il retroussa le nez devant l'air satisfait et poli du gamin de la gazette, il serait le suivant, après le barman !

« Nous pouvons y aller professeur. Cet entretien a été bénéfique, les nuages qui obscurcissaient mon esprit se sont dès à présent éclipsés. Merci. »
Le sourire paisible qu'elle lui fit ne fit qu'accentuer sa mauvaise humeur et son mauvais pressentiment alors qu'il payait la note et se relevait.
« J'ose espérer, Miss Park, que vous avez prit la bonne décision. » Fit-il les yeux pincés alors qu'elle lui répondait presque... était-ce de la provocation ? Ou du rire ?... par un :
« Bien sûr, je souhaite devenir rédactrice à la Gazette. » C'était bien ce qu'il redoutait, la bêtise de Ash l'avait atteinte... ou bien s'en était-elle amourachée ? L'idiote... un caillou dans une chaussure, un fardeau pour la société.
« Espérons que vous changiez d'avis. » Fit-il dans un faible rictus et sourire méprisant.
« J'en doute ! » dit-elle en le regardant ; elle semblait rêveuse, absorbée par les bêtises qu'Ash lui avait énoncées... qu'elle était énervante ! Une plaie ! Sacrifice numéro trois ! Qu'il avait hâte de lui dire 'Je suis la personne qui a ôté la vie de votre crétin de frère... c'était amusant, vous êtes vraiment naïve.' mais il devrait attendre... pour raffermir la toile et la briser au bon moment.

D'un signe de tête, il indiqua la sortie et quitta le lieu avec l'élève devant Ash. Quelques pas plus loin, ils transplanèrent proche de l'enceinte et poursuivirent leur route à pied. Une journée de perdue. Une de plus à supporter des idiots.


Terminé

HRP:
 

.....................................................


THE NIGHT IS DARK & FULL OF TERRORS
When we stop looking for monsters under the bed when we realize They're inside of us. ©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Liens et RPs
MessageSujet: Re: Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha)

Revenir en haut Aller en bas
Un entretien alternatif (Flint & Mee Nha)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» De l'entretien des armes et pièces et d'armures
» FER: Travaux d'entretien sur la route de l'Amitie
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Les Oubliettes :: Les Archives :: Section RPG :: RPs terminés-
Sauter vers: