Jack Tanner ~ Life doesn't get easier. You just get stronger. [Terminé]



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia
Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia Nous sommes en l'année 2019 Le ministère a été attaqué
– un étudiant est mort à Halloween Les néo mangemort sont de retour – L'ordre va t il se
reformer ? Contexte disponible ici-même.

Vous pouvez trouver la liste des personnages prédéfinis ici et les scénarios des membres ici
La liste des avatars utilisés ici.La liste des noms et prénoms ici.

Mais pour ceux qui sont encore plus studieux vous trouverez le planning des cours pour les élèves et ici
celui des professeurs.

Vous voulez une capacité spéciale pour vos personnages ? La demande et les détails c'est par .

Au vu d'un bon nombre de sang-pur, ceux-ci sont à présent limités (Scénario/prédéfinis) sous couvert d'acceptation
du STAFF. Pour en savoir plus, lisez ce sujet.

Poudlard recrute non seulement du personnel, mais nous sommes également à la recherche d'adultes en dehors du forum, sympathisant de l'ordre ou néo-mangemorts. N'hésitez plus à nous rejoindre.

 :: Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia :: Présentations & Prédéfinis :: Présentations des adultes :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jack Tanner ~ Life doesn't get easier. You just get stronger. [Terminé]

avatar
Masculin
✎ Parchemins : 116
✎ Date d'arrivée : 16/01/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 2001-2008
✎ Profession: Auror
✎ Inventaire: 2 potions de véritaserum
Mer 18 Jan - 0:28

 

 
Jack Hugh Tanner Strong people don't put others down... They lift them up."


 
Mon identité...

 

¤ Date & lieu de Naissance : Ste Manghouste - 13 juillet 1990
¤ Âge : 28 ans
¤ Sang : sang-mêlé
¤ Profession : auror
¤ Animal de compagnie : Spikie, est un ouistiti pygmé, Jack a toujours voué une adoration et un attendrissement tout particulier pour les petites créatures - rendant jaloux parfois ses conquêtes. Spikie vient du Pérou, c'est lors d'un voyage -hors cadre du travail- que Jack lui tomba dessus. Vous saviez que l'espèce était connue comme étant un familier commun -au même titre que le crapaud- pour sorcier ? Jack non, mais quand il l'a découvert dans une animalerie du pays, il n'a pas résisté bien longtemps, complètement gaga devant la petite créature AdoRable qui réclamait son pouce pour se tenir. S'il y a un bien une chose qui fait fondre l'homme, c'est les petites créatures, qui lui font afficher un air somme tout peu professionnel. Complètement 'amoureux' de son familier, Jack ne peut se résoudre à le laisser chez lui ou à le confier à quelqu'un le temps d'une mission ou d'une enquête et généralement... Spikie à gain de cause et vient avec lui, dans sa poche, son épaule, sur sa tête ou attendant à distance à l'abris. De quoi casser la dureté du personnage lorsqu'il vous interroge - davantage quand Spikie vous sautes dessus et que Jack intervient pour le récupérer en le grondant comme s'il s'adressait à un petit enfant. A l'abris des regards, ou non, en temps de pause, vous pourrez trouver Jack en grande conversation avec Spikie (à sens unique bien entendu) tout en le brossant avec une brosse à dent.

Spikie:
 
¤ Souhaiteriez-vous que votre nom ou Prénom soit doublé : Non.
¤ Mon Don : /

 
Mon Physique

De taille moyenne et de corpulence fine, Jack ne sort pas spécialement du lot à première vue, surtout niveau ossature, un homme au physique somme tout ordinaire. Plus banal en un sens, ce qui attirera lors de son adolescence sera davantage axé sur sa bonne personnalité et sa voix.

Des cheveux châtain clair, coupé court et de temps à autre brossé en arrière (qu'il colorait de ses 20 ans à ses 25 ans), encadrent un visage fin et cachent également de fines oreilles (dont une au lobe autrefois percé alors âgé de 17 ans et disparu depuis ses 25 ans), des yeux bleu malicieux, une bouche fine créant un sourire bienveillant et un nez tout sauf épaté, mais quelque peu anguleux de profil.

Sa bouche, pareil à un autre, quoi qu’entouré d'un barbe mal rasé et d'un début de moustache, réserve malgré tout une surprise pour les yeux lorsqu'on y accorde suffisamment de temps et d'observation pour le remarquer, et ce depuis ses 23 ans. Une petite boule métallique prône fièrement, telle une perle dans son huître, sur sa langue et par habitude l'homme s'amusera à la faire tourner sur elle-même sans vraiment y songer. Un petit goût métallique qui déplaira à quelques unes de ses rencontres passagères de ses 23 ans à ses 28 balais actuels.

Descendons davantage, sur sa nuque à présent, repose une cicatrice, souvenir de sa première mission en tant qu'auror, marque qu'il souhaitera garder plutôt que de faire disparaître par enchantement ou potion. Les marques font les hommes, diront certains, pour lui c'était davantage un rappel d'être plus  prudent en mission. Une fois pas deux, l'on apprend de ses erreurs.

Plus bas encore, un torse loin d'être musclé mais bien entretenu, sur ce dernier, ses bras – jusqu'aux poignets – son dos et débutant juste au dessus de ses fesses, se joue un corbeau noir d'encre volant à son gré, dans cette zone délimitée, et se posant sur une branche toute aussi noire que le volatile fermement établi dans son dos. Un tatouage enchanté. Également obtenu lors de ses 17 ans, de quoi en faire hurler de rage Madame Tanner alors. Une raison en particulière ? Pas vraiment, le jeune homme avait un besoin de tester à tout, les tatouages moldus le fascinant l'ayant mené à se tourner vers des endroits inattendus où l'on y pratiquait l'art de tatouer magiquement.

Le bas du corps se passera de commentaire, mais sachez que tout se trouve à sa place et que ses jambes, pieds comme orteils sont aux normes.

Côté vestimentaire, rien de tape à l’œil, souvent vêtu d'une chemise longue manche surmontée d'un veston sans manches, d'un jeans ou d'un pantalon noir, pour finir sur des chaussures de cuir brun. Sauf occasion où 'bien zappé' exige comme lors de réceptions ou de fêtes.


Mon Caractère

Jack a toujours été un enfant à maman comme un enfant à papa, ses parents, à lui, rien qu'à lui, possessif donc, tout comme jaloux au fond. Enfant joyeux, il s'entendait avec beaucoup de camarade et cherchait la petite bête à Maya Cullen ~ sa façon à lui de lui dire 'je t'aime' pourrait-on penser. Souriant, collant, les beaux jours s'en sont allés, éclipsés par une vision obscure et incertaine de son monde, son avenir. Protecteur et pleine de bonne volonté, il demanda à aider Madame de lui-même, bien trop jeune, trop impétueux et tellement ridicule comme attendrissant finalement. Compréhensif et attentionné, il écouta son père et attendit sagement qu'il lui ramène sa mère... non sans mal pour faire taire son impatience. Sensible, quand il apprit l'issu de la bataille, il explosa de joie, avant de s'effondrer, d'hurler et pleurer la mort de son père qui lui avait promit son retour. Rancunier, il en voulu beaucoup à ce dernier de n'avoir pu tenir sa promesse,  mais s'en voudra également plus tard de l'avoir traiter de 'menteur'. Heureux de retrouver sa mère, il fut néanmoins anéanti et fragilisé par la perte de son paternel, Lloyd Tanner.

Avec la mort de Lloyd, l'enfant devint moins joyeux, préférant préserver ses sentiments, taire ses angoisses et ses peurs derrière une carapace, il lui fallait être fort, sérieux, grand, pour maman. La carapace vola en éclat quand il apprit sa 'trahison', sa mère et son parrain, ensemble ? Il ne put l'accepter et explosa de rage, tout ses sentiments débordant en une fois. Pourtant, le temps passa et Jack fini par l'accepter, tout comment l'enfant qui n'attendait qu'à naître et dont il serait un grand-frère exemplaire.

Cette envie d'être au top, de tout savoir, cette soif de connaissance, son esprit fin et sérieux, sa curiosité envers ses semblables non magique, l'envoyèrent à Serdaigle. De nouveau taisant sa sensibilité derrière un masque, celui-ci s'effrita petit à petit au contact d'Emy, cette petite fille qui devint sa meilleure amie. Une porte qu'il pensait close s'ouvrit de nouveau, celle de l'amusement. Jack prit de l'assurance au fil des années, parvint à se détacher de toutes ses chaines qu'il s'était fixé lui-même, se rebella, fit entendre sa voix et s'amusa tout comme garda son sérieux et une attitude irréprochable qui l'amena à être préfet pendant deux ans puis préfet-en-chef.

Adulte, le jeune homme aux principes ne changea pas son mode de vie, destiné à suivre la même voie que son père, Lloyd. Possessivité et anxiété seront maîtres en ces temps qui courent, persévérance, sans froid et travail acharné, le seront également pour tenter de soustraire la menace. Sa rébellion cessera à son adolescence, mais l'envie de se démarquer sera toujours présente, marqué entre autre sur son corps, tout comme sa bonne humeur et la taquinerie qu'il offrira à ses demis frères et sœur ainsi qu'aux adolescents en général. Sa sensibilité n'aura d'égal que son mordant envers ceux qu'il n'apprécie pas ou auprès de qui, doute, instinct et être sur ses gardes seront réquisitionné. Compréhensif et attentionné, il saura quand il ira trop loin, par amusement, pour son travail ou parce que ses émotions l'ont submergés brutalement, et ira s'excuser au plus vite. Loyal et fidèle, Jack se dévoue corps et âme à son métier et à sa famille (dont Spikie fait parti), si conquête il y a, cette dernière a toujours passée après, l'origine de ses courtes relations dont Maya Cullen pour exemple, bien qu'il le précise toujours avant d'entamer une relation.
.


 
Mon Histoire...

 


Le 13 juillet 1990, 23h30 hôpital de Ste Manghouste. Le temps est chaud, lourd, même pour une telle heure de soirée, pourtant une ambiance légère règne dans une petite chambre de l’hôpital après un accouchement des plus rapides, cinq minutes vingt-cinq secondes à pousser ! Un record qui fera rager ses amies n'en doute pas un instant Eloire Flinch devenue Madame Tanner il y a de cela six ans.

Le temps s'écoule, la scène se rapproche, les paroles deviennent plus claires.

Souvenir 1990 : Lloyd

- Il est si, si petit ! S'exclame un homme mal rasé, mal vêtu et hésitant à prendre un nouveau né dans ses bras sous le rire émerveillé et bon d'une jeune femme.
- Chéri, il ne va pas te manger, porte le, c'est ton fils, allez. Répond Eloire bienveillante en tendant du bout des bras, assez difficilement, son enfant. Sous l'effort visible, l'homme le saisi peu sûr de lui au final. Il prend place sur le lit de sa femme, lui baise le front avant de sourire grandement à son fils. Son Jack. Il colle son nez au sien. Le couvre de baiser, remet sa couverture, une fois, deux fois, trois fois de peur qu'il prenne froid. Ses gestes sont maladroits, nouveaux et pourtant si attentionnés et sans la moindre nuance de brusquerie à la fois.
- C'est mon petit Jack.
- Notre Jack.
- C'est ton papa mon Jackie.
- Jack. La femme rigole, corrige, attendrie devant la scène. Le bébé fini par hurler. L'homme panique et lui retends l'enfant.
- Il a peur de moi.
- Ta barbe l'a chatouillé, ça ne peut qu'être ça. Eloire fait un clin d’œil rassurant en bordant et en donnant le sein à son petit qui cesse bien vite de se plaindre.

La scène s'éloigne, les voix sont incertaines et s'éteignent, le souvenir disparaît.

Les Tanner s'installeront dans le vieux Londres où ils couleront quelques années heureuses, les plus belles pour Monsieur Tanner, de magnifiques souvenirs pour Madame Tanner qui s'en rappellera encore longtemps, à jamais en versant des larmes. Un vieux appartement leur suffira amplement pour élever leur petit 'lutin de Cornouailles' Jack. Monsieur est auror et Madame est coiffeuse au chemin de Travers, femme bien souvent inquiète lorsque son mari part en mission mais soulagée en même temps que son mari et elle n'aient pas véritablement vécu du temps où Voldemort régnait en maître. S'ils avaient su, à cet instant, qu'il reviendrait. Si seulement.

Année 1995, Jack grandit comme beaucoup d'enfants, aimé et protégé. Loin sont les jours sombres et pourtant si proche sans le savoir. Monsieur Tanner est au courant de tout ou presque, de par son métier, des nouvelles horribles lui parviennent. Des rumeurs de retour de celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, la mort d'un élève à Poudlard tandis que sa moitié frémi et se garde de paniquer, préférant songer que tout n'est discours fantastiques et dramatiques d'un héros orphelin souhaitant être sous les feux des projecteurs.

A l'abris des ragots, Jack grandit, s'amusant avec les voisins, allant dans une petite école, cachée de l’extérieur, pour les enfants de sorciers afin d'éviter les problèmes liés à l'apparition des pouvoirs et les explications farfelues allant avec... sans compter les oubliettes ! C'est d'ailleurs dans cette petite école que Jack comme beaucoup d'autres enfants démontreront leur appartenance au monde sorcier. Si Maya Cullen, une brunette de sept ans avec qui il ne s'entendait pas du tout, démontra son don en restant 'collée' au plafond à hurler à la mort, pour Jack se fut plus 'banal', ses marqueurs se mettant à colorer tout seul le visage de Maya lorsqu'il eu atteint les six ans - à la rigueur la seule chose qui le faisait se démarquer fut par son côté précoce - ... pas étonnant que leurs relations n'ai jamais été au beau fixe. Les Tanner accueillirent la nouvelle sans surprise mais en félicitant tout de même leur bambin ! Les paris étaient ouvert sur la maison à laquelle il appartiendrait !

Comme neige au soleil, les beaux jours disparaîtront. 1996, le Ministère reconnaîtra le retour de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Inquiétude, angoisse et faux semblants. Les Tanner resteront forts, Madame tente au mieux d'éloigner sa progéniture des sombres racontars, des attaques, du danger, tandis que Monsieur porte une aide au Ministère autant qu'il le peut et que Rufus Scrimgeour, son supérieur, devient Ministre. Malgré les protections, le danger rattrapera la famille et aura au final raison d'elle. 1997. Albus Dumbledore meurt. Le Ministère tombe. Rufus Scrimgeour est assassiné. Le coup est difficile à accepter mais c'est sans compter août 1997 où les interrogatoires sur les sorciers né-moldu font leur entrée.

Le temps se contracte, s'arrête, se dévoile. La scène se rapproche, le Ministère apparaît et s'en suit un cheminement des plus sombres vers le Magenmagot. Enfin, l'on distingue des silhouettes et des voix éclosent.

Souvenir Août 1997 : Eloire.

- Vous l'avez volé. Avouez-le. Résonne une voix cristalline qui écorche les oreilles d'une assemblée en haut d'une estrade.
- Je ne l'ai pas volée, elle m'a choisi. Se défend une femme faiblement, les yeux rougit, les lèvres tremblotantes autant que le reste de son corps, le dos voûté et la tête basse, elle a peur. Peur de ce qu'il y a au dessus, peur que sa voix ne soit pas assez claire, peur de subir, peur d'être traînée, peur de ne plus les revoir, peur qu'ils disparaissent. Elle lâche un couinement.
- Vous êtes une moldue. Rétorque la femme fermement, un regard supérieur, un air suffisant.
- Non, non, je suis une sorcière, comme mon mari, j'ai été à Poudlard, j'ai été à Gryffondor et lui à
- Mr. Tanner est bien sorcier, nous le savons, vos parents étaient moldus c'est bien ça ?
- Ou...oui, ils le sont, je suis né moldu mais je
- Né-moldue. La voix répète froidement. Quelques murmures et ricanements lui répondent tandis que l'interrogée frémit de plus belle. Elle sait que qu'importe ce qu'elle dira, qu'importe qu'elle ai raison ou tord, rien ne lui sera épargné. Un craquement se fait entendre, la jeune femme pousse un sanglot et un petit cri, sans même lever la tête vers l'origine du bruit elle sait déjà. Ils viennent de briser sa baguette, sa compagne de vingt années. Sa petite silhouette s'effondre sur le carrelage froid et noir tandis que des mains s'emparent de ses bras et la traîne sous ses hurlements. Direction Azkaban. Destination de tout ceux dont les origines sont misent en doute à ce moment là.

Madame Tanner est enfermée. Son mari, abattu dans un premier temps, finira par se redresser fièrement, il est auror, il est un homme, il est un mari et également un père. Si lui ne se montre pas fort, qui le fera pour lui ? Pour eux ? Jack ? Trop jeune pour réellement comprendre. Les mois passent, la révolte, son organisation, tout commence à être opérationnel pour un renversement, pour une contre-attaque.

Le temps se tord, le souvenir se voile, un autre prend place, dans un petit appartement, père et fils s'observent, c'est l'heure. Le souvenir se bloque et se montre enfin, clair, limpide.

Souvenir 1998 : Lloyd.


- T'en fais pas mon bonhomme, ta maman va bien, ta maman est forte, elle ira bien. Se perçoit un homme en caressant la chevelure châtain clair de son petit garçon de 7 ans. Le couvrant de baiser, le petit tient ses draps autour de lui fermement, refusant de fermer l’œil.
- Et si elle revient pas ? Gémit-il en versant une larme et en reniflant. Cassy, elle dit que son père reviendra pas, qu'il est mort et que sa mère elle pleure tout le temps.
- Cassy se trompe, il reviendra, comme maman. Maintenant dors et ôte toi ses idées de la tête. L'homme embrasse son front fortement, refoulant l'envie de verser des larmes à son tour, s’apprêtant à se lever, une petit main s'agrippe à lui.
- Pourquoi je dois aller chez mamie ? Pourquoi je peux pas rester avec toi ? Tu vas où ? Tu vas sauver maman ? Je veux y aller avec toi... je suis un sorcier aussi. Supplie t-il.
- Tu seras un grand sorcier, comme maman et comme moi, mais avant cela tu dois te reposer et grandir. Mamie prendra soin de toi pendant que papa s'en va sauver maman, le papa de Cassy et d'autres parents et enfants. Tout ira bien. Il y aura beaucoup de sorciers avec moi. Il sourit doucement pour l'apaisé, son regard le berce même si persiste une crainte au fond de lui.
- Tu le jures ?
- Je te le promets.

Madame Eloire Flinch Tanner sera libérée et indemnisée par le Ministère fin mai 1998 comme beaucoup d'autres, victime de son statut de sang. Sa silhouette est mince mais son bonheur immense, elle a gardé espoir, elle a tenu bon, des larmes de joie s'écoulent sur ses joues. Sa joie sera  cependant de courte durée, Eloire apprendra que monsieur Lloyd Tanner, son époux, figure parmi les victimes de la bataille qui a eu lieu à Poudlard. L'effondrement est total tandis qu'on la supporte de tout côté, gentiment cette fois.

Une nouvelle fois, le souvenir s’estompe et un autre prend sa place, le décor est sinistre et l'ambiance est calme et triste.

Souvenir juin 1998 : Jack.

Une étreinte sans fin d'une odeur de fleur qu'il pensait ne plus jamais sentir. Les yeux embués, un garçon de presque 8 ans regarde un cercueil de bois verni être englouti par la terre. Je te le promet. Résonne dans sa tête. Il échappe un bruit plaintif, son nez ne s’arrête pas de couler, il bredouille. Il avait promit. L’étreinte est plus ferme, elle lui fait presque mal, s'en est douloureux. Je suis désolé. Tremble Eloire Tanner. Je suis désolé. Elle s'agenouille pour lui faire face, les yeux rougit et fatigué d'avoir trop pleuré, le nez humide. Il faut que tu sois fort. On sera fort, pour papa. D'accord ? Il acquiesce les lèvres tremblotantes.

Pourquoi s'excuse t-elle ? Elle n'y est pour rien. Ce n'est pas de sa faute. La faute en haut. A ceux qui ne savent pas diriger. Aux méchants qui ont enfermé maman et tué papa.

Le souvenir s’estompe et le décor s'éloigne.

Un an s'écoule, une année à se reconstruire – si l'on veut, a se lécher les blessures les uns les autres. Une année à entendre sa mère gémir et hurler de chagrin dans un lit devenu trop grand et bien vide pour elle. Une année a regarder le plafond, à se demander si il pourrait revenir, s'il était là, ce qu'il ferait, l'image d'un doux baiser sur son front lui retourne les entrailles.

Menteur.

Les fêtes de fin d'années seront difficiles, quand bien même les Tanner seront entouré, par les grand-parents, leurs amis... monsieur Tanner et madame Tanner n'en ont jamais manqué. Lloyd était très apprécié par son franc parlé et son humour, madame pour sa ténacité et son esprit vif. En soit et pour ce qu'ils ont traversé et rencontré, Jack et sa mère ne se retrouveront jamais sans un soutien.

Les vacances d'été passent, le garçon grandit, encore, encore un peu, toujours un peu plus. Jack a à présent 11 ans, deux années se sont écoulées et madame Tanner a recommencée à sourire, à sortir, à se faire belle pour un autre que Lloyd. Duncan qu'il s'appelle... un an qu'il le voit fréquemment allé et venir chez eux, voir davantage. Duncan était un ami de Poudlard de Lloyd et Eloire, le meilleur en quelque sorte. Duncan est également le parrain de Jack, d'où le fait que le garçon n'ai pas été véritablement surpris de le voir aussi souvent. Il était tout naturel de le voir affecté par la perte de Lloyd, de le voir être au petit soin pour Eloire et Jack... le petit s'est habitué à sa présence sans s'en rendre compte.

Cela étant, c'est une chose de s'habituer à la présence de quelqu'un, s'en est une autre que d'accepter de partager sa mère et de voir quelqu'un tenter de voler la place de son père.

Quand elle lui a apprit... l'esprit de Jack était devenu blanc. Que voulait-elle dire par 'Il va vivre ici.', qu'entendait-elle par 'Papa aurait été content de me voir avancer.', et qu’est ce que 'Tu vas avoir un petit frère ou une petite soeur' signifiait ? Les larmes étaient tombées, les cris aussi, Jack avait marché férocement sur le pied de Duncan, l'usurpateur. Il le détestait. Il était parti en courant, sorti de la maison et ce n'est pas madame Tanner qui l'avait rattrapée, c'était l'autre là... le voleur, celui qui voulait prendre la place de Jack dans le cœur de sa mère, l’égoïste qui l'a voulait que pour lui. Duncan trouva ceci dit les mots, il ne cherchait pas à lui voler sa maman, il ne cherchait pas a remplacer son papa, il aimait son papa aussi, il voulait les aimer à son tour, les protéger comme son papa, Jack pourrait l'appeler par son prénom, ça lui irait. Le garçon s'était de nouveau mit à pleurer et à hurler... les choses ne changèrent pas du jour au lendemain, mais petit à petit la cohabitation devint naturelle et la main de l'enfant se posa sur le ventre de sa mère, curieux et hâtif de voir son nouveau frère !

Aout. La rentrée de Poudlard approchait. Madame Tanner resta à la maison, les journées se faisant éprouvantes pour elle. C'est Duncan qui accompagna Jack pour faire ses achats au Chemin de Traverse ! Cette joie au moment de choisir son animal de compagnie ! Un grand duc ! Et la baguette ! Crin de licorne, bois de cerisier, 23 centimètres, flexible. Sans compter les livres et le magasin de bonbon, celui des costumes et même celui dédié au Quidditch. Ce sport.... Il a toujours apprécié écouter sa mère raconter comment douée elle était autrefois sur un balai et comment ses adversaires tombaient comme des mouches, à ses pieds, le lien qui avait conduit Lloyd à Eloire.

Alors que Septembre approchait à grand pas, Finn arriva le 27 août, son petit frère, enfin demi-frère si l'on fait dans le détail. Un nouveau venu pour un premier départ.

La rentrée pointa le bout de son nez. Jack avait refoulé ses larmes la veille pour sa mère, à son chevet de Ste Manghouste, c'est son compagnon Duncan qui, le jour J, l'accompagna au quai et lui donna le courage de monter dans le train, son coeur cognant dans sa poitrine d'anxiété.

Un souvenir se forme, flou d'abord, net ensuite, la grande salle se dessine, des voix et des applaudissements se font entendre. Encore plus près, toujours plus près.

Souvenir 2001 : Jack.

- Serdaigle ! S'exclame le choixpeau. Jack rejoint la table des bleu et bronze, sa mine n'est pas joyeuse malgré les applaudissements. Il aurait préféré être à Poufsouffle, comme son père. Son regard file droit, malgré les applaudissements, les mines de beaucoup d'élèves sont comme la sienne 'pas trop heureuse car quelque chose, quelqu'un a été perdu, mais on tente de remonter la pente'. Même si Voldemort est tombé et que Potter a triomphé, il faudra un moment pour soigner les plaies. Certaines ne guériront pas, jamais. Poudlard se remet également de sa bataille à son rythme.
- Je m'appelle Emy, et toi ? Demande une petite métisse, les cheveux bouclé, les yeux vairons, son sourire est chaleureux bien qu'hésitant, elle ne semble pas bien comprendre la situation, elle doit être une né-moldue.
- Jack. Lui répond t-il d'un sourire timide. Elle n'y peut rien et elle a de la chance... beaucoup de chance, il suit son regard interloqué vers deux élèves de sa maison plus âgé. Mines sombres, ravagées, presque apeurés, ils n'ont peut être pas perdu de proche mais les ravages à Poudlard, lorsque les Carrow y enseignaient, leur ont prit davantage. Ils se sont perdu. Élèves torturés qui pourtant avaient encore le courage de revenir en ces lieux.

Jack et Emy deviendront inséparables durant toutes leurs scolarités. Apprenant à se connaitre et reprenant goût dans beaucoup de domaine.

2001-2002_Un enfant calme. Trop calme. C'est la manière qu'auront les professeurs pour le qualifier après un an à lui enseigner. Juin 2002 lui apporta Dixie, sa demi-sœur.

2002-2003_Un enfant qui s'ouvre, voir trop. Dès sa deuxième, Emy ouvrit une porte de joyeuseté... le traînant dans des couleurs à pas d'heure. Et une première retenue, ainsi qu'une première beuglante. 

2003-2004_Un enfant qui se fait entendre. Le quidditch, Jack ne fera jamais parti d'une équipe, contrairement à Emy, il sera un fervent supporter ET le commentateur des matchs ! Réfléchi, curieux, franc,de bonne humeur. Il sera de plus en plus apprécié de ses camarades. Le garçon choisira comme option SCM (aimant les animaux, davantage les tout petits) et Étude des Moldus (curieux de ses semblables non magiques), bien que désireux d'en apprendre davantage sur l'arithmancie et les runes. Il qualifiera la Divination, de cours beaucoup trop peu sérieux que pour vraiment être considéré comme une matière a enseigner, de même qu'il avouera détester les choses 'abstraites'.

2004-2005_Attention pente glissante. Jack se rebelle à sa quatrième année ! Le garçon prend de l'assurance et séduit par son franc-parlé. Il ose même répondre à son professeur pour prendre la défense d'un élève ! Le garçon flirtera pour la première fois et obtiendra les faveurs d'Ebony-la-rousse, une des plus jolies demoiselles de son année à entendre les garçons. L'expression envahissante de leur amour durera deux mois avant qu'ils ne rompent violemment dans la grande salle.

2005-2006_Un préfet troublant. Cinquième année, Jack obtint l'insigne, il montre l'exemple sans se départir de ce qu'il est ou de ce qu'il pense. Et ne saura jamais en mesure de dire non à Emy, allant jusqu'à l'accompagner dans la foret interdite lors d'une ronde ! Jack obtiendra la totalité de ses buses mais abandonnera SCM et Astronomie l'année suivante. Autre cadeau, Thane, le dernier venu au monde de l'union de Eloire et Duncan.

2006-2007_L'amour flotte étrangement dans l'air. Sixième année et toujours préfet, le garçon fera la guerre à Maya Cullen, de la petite école, d'un an son aîné et réparti à Gryffondor, avant d'entamer une relation avec elle. Il fera également entendre sa voix. Un joli timbre, poussant la chansonnette, il fera parti d'un petit groupe à l'école. Entre Rock et Varité, Jack saura séduire les oreilles. Hors de Poudlard, durant les vacances, l'adolescent participera à quelques émissions de chants moldus et fera quelques concerts de rue pour son propre plaisir. Se faisant connaître avec ses camarades sous le nom de 'Wild Ox Tatou'. Deux créatures sous un seul nom de groupe.

2007-2008_Un tatouage et une oreille percée ?! La rébellion va trop loin ! Vous avez déjà vu un préfet en chef avec une dégaine de délinquant ? Sachez qu'il y en a pourtant eu au moins un voir quelques uns dans l'Histoire de Poudlard. Sa mère avait hurlé de le voir revenir avec un tatouage enchantée et une oreille percée avant son entrée en septième. Elle n'avait jamais hurlé autant... même Duncan avait froncé les sourcils. Finn et Dixie, eux, l'avaient regardé avec des yeux ronds, est-ce que cela faisait mal ? Non. Thane lui n'était pas encore apte à comprendre ce qu'était 'ce truc'. Sa dernière année se conclu sur un petit concert en plein hall où Jack et les autres membres du groupes chantèrent quelques titres pour célébrer la fin des examens et leur départ.

Fin de scolarité. Le garçon réussi à tout ses Aspics et un large choix de carrière se présenta à lui. Cela étant le garçon n'eu pas à chercher midi à quatorze heure, il en avait déjà fait part à sa mère, ce besoin de se sentir proche de Lloyd, il voulait être auror également et protéger à son tour. Sans oublier ses passions naturellement. Wild Ox Tatou fut sollicité pour quelques soirées à Poudlard après cela. Le groupe se sépara doucement, un des membres se retrouva dans le fameux groupe actuel 'Make love not Horcruxes', les autres restèrent en contact et de temps à autres, l'histoire de quelques souvenirs, ils se retrouvent pour chantonner dans des petites fêtes entre deux gros groupes ou simplement pour des soirées dédiées à leurs familles.

Ses études d'aurors se déroulèrent sans le moindre problème, mais sa première mission le fera frémir et lui offrira une jolie cicatrice sur la nuque. Cicatrice qu'il décidera de garder plutôt que de tenter de la faire disparaître par enchantement ou potion. 'On apprend de ses erreurs' et cette marque était là pour le lui rappeler. Plus prudent à partir de là, il déplaisait et arrachait des grimaces à son précepteur de par son allure... et Jack s'en amusait assez à vrai dire. Tatouage enchanté, oreille percée, piercing à la langue, cheveux teintés. C'est d'ailleurs à ce moment là que Maya décida de mettre fin à leur relation, elle avait trop peur de le perdre et lui, n'en faisait qu'à sa tête, et rigolait avec son physique. C'était déjà une chose que de jouer la fille qui craint pour la vie de son mec, c'en était une autre de se taper la honte devant ses amies avec un homme pas fichu de faire classe et/ou de faire baver.

L'espace et le temps se tordent, un nouveau souvenir éclate, à l'abris, au chaud, nous sommes au Trois balais.

Souvenir 2013 : Emy.

- Alors ? Ca roule au boulot ? Demande taquin une jolie métisse aux cheveux à présent bien plat. Emy a dit au revoir aux boucles lorsqu'elle a quitté Poudlard.
- L'enfer, je te dis pas. Tu verrais la tête de mon mentor, monsieur-jamais-content. Répond un jeune homme, les cheveux tiré en arrière et noué en catogan. La jeune femme éclate de rire.
- Je te l'avais dis que le métier d'auror puait. Tu aurais dû faire comme moi !
- Voir des malades de jour comme de nuit et ne pas avoir de vie de famille à côté ? Tu plaisantes. Il ricane.
- Parce que t'as une vie à côté, toi, monsieur j'cours après des trucs moches et je paperasse quand y a pas le feu au lac.
- Oh ! L'expression vieillotte Emy !
- Oh Ferme-là Jack. Elle roule des yeux, ils rigolent tous les deux.

Le souvenir s'efface et le temps refile à toute allure.

Emy Jensen épousa Mike Blum le 19 janvier 2015, un an plus tard elle donna naissance a un petit Elliot et sera ravi de proposer à Jack de devenir parrain, ce qu'il acceptera après avoir prit Emy dans  les bras même après un coup amicale de sa part lorsqu'il osa comparer le bébé à un gnome.

Quelques années passèrent encore, l'homme se calma en apparence, plus mature, il abandonna la coloration de ses cheveux de même que son oreille percée, à la plus grand joie de son mentor. Il garda son tatouage enchanté et son piercing à la langue, le gout du fer lui plaisait, et s'amuser à faire tourner cette petite boule métallique discrètement devint une habitude. Marcus, son mentor, se mit à faire avec, à présent, et ce dernier est fier de ce que Jack est devenu, ce dernier faisant son travail de manière exemplaire, c'est qu'il mériterait presque un autre insigne !

L'un des commentaires qu'il garda comme étant le plus beau, alors âgé de 27 ans, fut lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'année se présenta au bureau des aurors avant d'hésiter et de bredouiller un 'Lloyd'. Non. Son fils. 'C'est fou ce que vous lui ressemblez.'. La ressemblance était frappante et presque troublante, si du moins l'on retirait ce fichu piercing et ce tatouage visible quand il n'était pas en costume où lorsque ce corbeau ne s'en allait pas visiter la chaire découverte, un charme délimitant l’empêchant de parcourir sa tête et d'autres zones, heureusement.

2018, le temps se rapproche doucement de la date actuel, il fait un détour et s’arrête sur un souvenir de quelques mois.

Souvenir 2018 : Marcus.

- Je veux savoir qui ils sont, ou ils sont et comment, Par le slip sale de Dumbledore, ils ont réussi à  pénétrer dans le château et tuer un élève alors que, par toutes les putains de Merlin, une équipe d'auror s'y trouve déjà ! Tu feras parti de la nouvelle délégation. Le mal-rasé crache à terre, soit disant ça porte chance, pour Jack c'est surtout qu'il est tellement en rogne qu'il doit cracher cette haine quelque part, cette incompréhension que le jeune homme partage avec son mentor. Revois tout de A à Z, je veux des rapports chaque putain de soir, ou tous les deux soirs, Miranda a le sommeil fragile. Aspect fort étrange de sa personnalité, derrière cette brute se cache un gros cœur qui ne bat que pour sa femme, cette dernière - à l'entendre - depuis l'attaque sur le Ministre a le sommeil agité. Et à vrai dire il en était de même pour les aurors. Attaquer le Ministre relevait à s'attaquer à la Justice.  Ne laisse aucun fichus professeurs, surveillants ou autre bordel tranquille, fais tes propres recherches, tes propres vadrouilles, n'oublie pas d'interroger les aurors, une belle brochette d'incapable ceux là ! Il a le souffle court, le vieux barbu prend appuie contre un mur. Si j'avais été là. Marmonne t-il sombrement.
- Il y a fort à parier qu'il y aurait eu deux morts. Marcus le fusille du regard, il déteste ce petit sourire en coin mais il n'a pas tort, vu son état et son ardeur il aurait fini par mourir d'un infarctus.
- Petit crétin.
- Vieux débris.
Un petit concours de regard et voilà que les deux se marrent.
- Et la famille, je l'asticote également ?
- Si tu crois que c'est nécessaire, oui.
- Je préfère avoir toutes les cartes en main.
- Alors tu le feras.
- Je le ferais. Finit sérieusement le jeune.

Jack Tanner arriva à Poudlard le 01 décembre accompagné de quelques autres aurors. L'objectif des aurors étant d'assurer la sécurité des élèves mais également d'annihiler/d’appréhender toutes personnes suspicieuses. Jack mènera son enquête, quelle soit vouée à l’échec ou non, il ne laissera pas le château tranquille tant qu'il ne l'aura pas retourner dans tous les sens, davantage si l'on met dans la balance que ses demi frère et sa demi soeur, Finn, Dixie et Thane, nés suite au second mariage de sa mère, s'y trouvent. Alors qu'il enquêtera avec d'autres aurors de la nouvelle délégation, il apprendra la découverte de James Austin, ancien professeur de l'école, qu'il souhaiterait également interrogé bien qu'en dehors de sa zone actuelle de travail.



 
Derrière l'écran...

 

¤ Ton ou tes pseudos habituels : Passe /
¤ Âge : Ca ne se pose pas !
¤ Comment es tu venu ici ? Topsites
¤ Des impressions, un mot ? Je m'aime ?
¤ Personnalité sur l'avatar : Boyd Holbrook
 

 ©never-utopia
 

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mer 18 Jan - 1:42
Bienvenue ! <3

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 512
✎ Date d'arrivée : 06/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard:
✎ Profession: Avocat au Ministère de la Magie
✎ Inventaire:
Mer 18 Jan - 8:17
Bienvenue jack, ton histoire est passionnante. Courage pour finir ta fiche.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Féminin
✎ Parchemins : 1247
✎ Date d'arrivée : 11/11/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession: Etudiante
✎ Inventaire:
Mer 18 Jan - 9:37
Bienvenue à toi, Jack

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 116
✎ Date d'arrivée : 16/01/2017

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 2001-2008
✎ Profession: Auror
✎ Inventaire: 2 potions de véritaserum
Mer 18 Jan - 10:11
Merci ! Histoire Finite (à relire), plus que le caractère !

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Mer 18 Jan - 10:52
Bé.... (re)bienvenue, j'adore ton histoire, tu connais la maison je t'apprends rien xD


Invité
Mer 18 Jan - 17:51
bienvenue à toi Jack :) et n'hésites pas à MP le staff si besoin ^^

edit : vient de se rendre compte qu'elle n'était pas avec le compte admin mais c'est Rose accessoirement xD

Invité
Mer 18 Jan - 18:32
Hey sexyboy

Bienvenue !

avatar
Féminin
✎ Parchemins : 629
✎ Date d'arrivée : 22/12/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 5ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire: oreilles à rallonge
Mer 18 Jan - 18:53
Bienvenuuuuue !

.....................................................


I don't know what i'm doing
I don't understand what is happening, with me, with you, with the world. No idea where to go, what to do. And it's driving me crazy.
©️ Candy Apple



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Masculin
✎ Parchemins : 2267
✎ Date d'arrivée : 04/06/2016

Sorcerer's Identity
✎ Année à Poudlard: 6ème année
✎ Profession:
✎ Inventaire:
Sam 21 Jan - 18:22
Blop :)
Après lecture de ta fiche et n'ayant pas de remarque particulière hormis qu'elle est très complète je cède ma place au choixpeau qui arrive sous peu.

/Me s'éclipse


.....................................................



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
✎ Parchemins : 137
✎ Date d'arrivée : 28/05/2016
Sam 21 Jan - 18:28


Répartition de Jack Tanner

Oh, Monsieur Tanner,
Vous avez fait du chemin depuis votre dernière répartition ; je ne me trompe jamais dans mes répartitions ; l'intelligence, la détermination sans vous apitoyer ; vous êtes volontaire... je vous ouvre les portes du métier d'auror qui vous sied si bien
ici pour recenser votre avatar.
ici pour vous inscrire dans notre registre et pour demander un Patronus.
Le Choixpeau Magique


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Jack Tanner ~ Life doesn't get easier. You just get stronger. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mimbulus Mimbletonia  :: Bienvenue sur Mimbulus Mimbletonia :: Présentations & Prédéfinis :: Présentations des adultes :: Présentations Validées-
Sauter vers: